The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- 1, 2, 3, nous irons aux bois. -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/04/2020
Messages : 302
Age IRL : 31
MessageSujet: 1, 2, 3, nous irons aux bois.   1, 2, 3, nous irons aux bois. EmptyVen 29 Mai 2020 - 0:16
Levée aux aurores, Teresa avait, une fois de plus, abandonné Elrik à son entrainement matinal. Qu'il ne fasse pas genre, elle savait très bien que ça l'arrangeait de pas avoir la cubaine dans les pattes, de temps en temps. Ils n'avaient pas le même rythme et pas les mêmes capacités physiques.
Mais quoi qu'il en soit, le veilleur de nuit était venu la trouver une fois relevé de ses fonctions : Ils avaient abattu un petit groupe de cinq rôdeurs durant la nuit. La couturière lui avait expressément demandé de l'en prévenir, si des rôdeurs étaient 'tués'. Et elle n'était pas déçue du voyage.. Cinq, ça faisait de la matière à récupérer !

Parce que pour ceux qui pensaient que les boutons, fermetures éclairs et autre boucles de ceinture poussaient sur les arbres, j'ai une mauvaise nouvelle : ce n'est pas le cas. Et Teresa commençait à être à court de petit matériel de couture et de bricolage.
Elle avait donc décidé d'aller faire une récolte, et d'en profiter pour éloigner les cadavres putrides pour les cramer hors de vue du camp.

Sitôt habillée, son petit déjeuner pris et son couteau militaire aiguisé, elle sortit de sa chambre et prit la direction.. des dortoirs. Pour cette mission, elle n'irait pas seule, elle comptait bien embarquer le jeune Ashton. Ça n'aurait certainement pas été son premier choix pour l'accompagner, mais Elrik avait insisté. D'après lui, son frangin d'adoption avait besoin d'être remis dans le droit chemin et recadré, quelque chose comme ça. Bon, il avait aussi ajouté qu'en plus d'être fainéant il était raciste, mais que "en fait il cherche juste l'attention des gens, c'est pas un mauvais bougre".
Mouais. Ben on allait voir ça. De ce qu'elle en avait compris, le jeune passait le plus clair de son temps à roupiller derrière le bâtiment, aussi elle s'y dirigea sans tarder.

Bingo. Elle le détailla un moment de loin, mains dans les poches de son treillis. Ils s'étaient à peine croisés, à vrai dire. S'ils se connaissaient de vue, ils n'avaient en tout cas jamais réellement discuté.
Bien.. ben quand faut y aller. La brune approcha du jeune homme et se racla ostensiblement la gorge. Elle avait décidé de tenter la manière douce.. il serait bien temps de lever la voix ensuite, s'il refusait de coopérer.

- Hola, Chico. Ton frangin m'a dit que tu serais là. J'ai besoin de mains pour un boulot, et les tiennes me semblent pas bien occupées, ça tombe bien.
Prends des gants si t'en as, ça s'ra salissant.
Revenir en haut Aller en bas  
Ashton A. Malkinson
Ashton A. Malkinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/01/2020
Messages : 105
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, nous irons aux bois.   1, 2, 3, nous irons aux bois. EmptyLun 1 Juin 2020 - 2:41
Quelle matinée d'merde j'passais, obligée d'se lever tôt parce qu'un glandu dans l'dortoir avait décidé que "c'était l'heure" d'se réveiller. Bordel, y pouvait bien aller s'faire foutre à le lever tous les jours pour qu'j"aille faire d'la mécanique avec Frédérik, j'me faisais chier, j'avais les mains trempés mais pas du bon liquide, celui d'refroidissement porté bien son nom t'avais pu envie d'y mettre les mains après. Alors j'avais décidé d'm'octroyer une nouvelle pause aujourd'hui, pas d'stress, y avait point d'boulot à faire aujourd'hui pour moi, c'était sieste au programme en plus Elrik était sûr'ment occupé à s'faire r'faire l'trou d'balle quelque part dans l'camp et il allait lui foutre la paix pour un moment, autant dire qu'les bonnes nouvelles s'enchaînaient qu'mon sommeil n'allait être que plus grandiose. Installé confortablement dans l'herbe, j'regardais pendant un instant l'ciel bleu, les températures étaient r'devenues acceptables, le printemps avait refait son chemin fallait avouer t'façon et peu à peu, mes yeux s'étaient fermés et j'avais pu m'endormir pour rêver d'la belle vie sur la Riviera avec une jolie p'tite blonde à mes côtes sur un beau bateau. Enfin a, c'tait jusqu'à c'qu'on décide encore d'me casser les burnes, ça allait d'venir un sport national si ça continuait.

Tiré d'mes rêves par un raclement d'gorge, j'ouvris un oeil qui mit du temps à s'déflouter puis le deuxième, c'tait pas Elrik, elle était pas assez lourde, j'crois qu'j'la connaissais d'visuelle, c'tait une d'ses copines, une Teresa, j'crois une connerie du genre, t'façon j'me souviens jamais des noms pis j'm'en fous en règle général, pour moi c'tait juste une bronzée avec un chouette cul com'toutes les autres surtout qu'les méxicaines ici ça court les rues ici comm'si on était à TIjuana. J'la dévisage un moment, j'l'observe quand elle s'met à parler, j'ai envie d'lui demander d'pas ouvrir la bouche parce qu'on partage un merveilleux moment où j'me réveille paisiblement et où elle s'tait. Elle m'dit des mots en espagnole pis j'ai rien compris mais j'me met sur mes coudes, elle m'annonce qu'elle a b'soin d'aide et qu'le frangin lui a dit d'm'emmener, il f'ra tout pour m'emmerder c'lui-là en plus j'suis pas mère Theresa moi, j'en ai rien à carrer qu'elle ait b'soin d'aide, pourrait bien avoir b'soin d'tirer un coup qu'j'lui permettrais pas d'me réveiller pour ça, c'est dingue c'que les gens pouvaient être irrespectueux pendant c't'apocalypse-là.

Elle m'annonce qu'j'vais avoir b'soin de gants et j'lui fais un sourire pendant qu'mon esprit s'réveil. "Ecoute, j'sais pas c'que t'as dis mon frangin sur moi mais j'suis pas du genre à faire c'genre d'trucs avec les gants là, en plus j'suis presque sûr qu'les filles ont pas d'prostate." Mais vu sa tête, j'me ravise d'continuer dans c'sens-là. "Après j'te juge pas hein, moi j'aime bien certains trucs aussi, genre, j'aime bien écouter l'bruit des rôdeurs pour m'bercer la nuit." J'me relève un peu plus. "Mais sinon, tu veux faire ça où ?" J'penche la tête sur l'côté un peu. "Pas qu'j'sois particulièrement intéressé hein, j'pose juste la question, c'sera la première fois qu'j'vois une mexicaine nue, j'ai pas envie qu'c'soit dans les chiottes du fort, j'suis un minimum gentlemen." Avec un peu d'chance j'vais l'exaspérer assez vite pour qu'elle aille voir Elrik et qu'j'l'ui casse les couilles indirectement pour m'avoir cassé les couilles directement et p'têtre même qu'elle voudrait pu qu'j'vienne et qu'elle s'tirerait tout seul, ça s'rait le ponpon.

Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/04/2020
Messages : 302
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, nous irons aux bois.   1, 2, 3, nous irons aux bois. EmptyLun 1 Juin 2020 - 15:02
Comme prévu, son arrivée n'avait pas particulièrement l'air de faire plaisir à Dormeur. Le frère de Grincheux, vous savez..? Malheureusement pour lui, la Blanche-Neige des temps modernes n'en avait que le nom, et n'était pas vraiment du genre à faire le ménage et lui apporter le petit déjeuner avant de lui embrasser le front. D'un autre côté, il avait pas non plus l'air d'être du genre à aller travailler à la mine en chantant...
Bref, il ne restait de Disney que les oiseaux chantant en arrière-plan.

Le temps que le jeune se décolle les paupières, la mexicaine de Cuba prit encore un petit temps pour le scruter. Deux choses la frappèrent. La première c'est qu'il ne ressemblait pas à son frère. Qui avait omis de lui précisé "frangin d'adoption". Il n'avait pas ce petit air de viking antique qui prie des dieux païens et se bat à la hache.
Et la seconde, c'est qu'il était quand même sacrément baraqué.. Et qu'elle allait encore se prendre une branlée s'ils en venaient aux mains.
Une option qu'elle n'excluait pas totalement, vu les premières réactions d'Ashton...

Malgré tout, un vague sourire mauvais vint s'étirer sur ses lèvres, alors qu'elle s'avançait pour s'accroupir à sa hauteur. Son visage s'inclina à peine sur le côté, et elle reprit, après l'avoir laissé déblatérer :

- Si j'avais envie d'baiser, mon grand... je m'tournerais vers un homme, pas vers un ado attardé par foutu d'aligner deux phrases sans lâcher une blague 'pipi-caca'. Et d'accompagner le tout d'une tape faussement compatissante sur son épaule, pour enfoncer le clou. Maintenant que les choses sont posées, Querido. Tu vas lever ton joli petit cul de blanc-bec et m'accompagner en dehors du camp. On a des rôdeurs à dépouiller et à cramer. Après si tu veux pas prendre de gants, ça t'regarde. Compte sur moi pour t'achever si tu t'blesses par accident. Teresa se redressa cette fois, sans le quitter des yeux, pour finir sur une petite provoc' gratuite.  J'te tiendrai la main si t'as la trouille, petit.

La couturière lançait volontiers ce genre de piques et d'attaque, ça permettait souvent de se faire une idée sur les gens. Et dans le cas des petites frappes comme Ashton, ça lui offrait tout loisir de voir ce qu'ils avaient dans le froc. Au vu de ce que lui avait dit Elrik, il y avait des chances qu'il n'ait que de la gueule.. mais qui sait ?
Peut-être que ça pourrait devenir intéressant. Enfin pour l'heure, l'important était qu'il se bouge le cul pour aller l'aider. Il serait bien temps de le tarabiscoter à ce moment-là.
Revenir en haut Aller en bas  
Ashton A. Malkinson
Ashton A. Malkinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/01/2020
Messages : 105
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, nous irons aux bois.   1, 2, 3, nous irons aux bois. EmptyJeu 4 Juin 2020 - 1:40
En la voyant s'rapprocher, j'étais pas forcément de ceux qu'on pourrait dire les plus sereins au monde, en général quand les gens s'approchaient d'moi, surtout ces derniers temps, c'tait soit pour m'rouler une pelle soit pour m'en coller et j'pouvais presque être certain en voyant sa tête de fajitas qu'elle était pas là pour m'rouler une pelle. En plus elle tournait la tête on aurait dit un chien, fin j'veux dire pas les chiens cools là que y a parfois à la TV mais les chiens relous qui tourne la tête avant d'vous attaquer et d'essayer d'vous arracher la carotide parce que soit disant qu'ils sont sauvages alors qu'ils sont juste mal élevés. Bah là, c'est la même impression, d'être en face d'un chien mal élevé qui voulait m'bouffer la carotide à défaut d'me bouffer l'gland. J'la dévisage un moment alors qu'elle s'apprête à parler, j'vais encore m'faire taper, ça m'gonfle d'avance en plus si c'est une copine à Elrik, il va m'engueuler aussi en m'disant qu'j'suis raciste alors qu'j'dis qu'la vérité que tout l'monde pense.

C'est là qu'elle commence son cinéma encore à m'dire qu'si elle voulait baiser elle irait voir un homme et j'lui fais un sourire gentil pour pas lui répondre qu'vu sa gueule aucun homme voudrait d'elle sauf si elle mettait sa tête dans un oreiller et qu'elle l'vait l'cul. Mais j'suis gentil moi, j'vais pas enfoncer l'clou, c'sûrement d'jà difficile à vivre comme ça alors j'me relève sur le cul pendant qu'elle continue son petit discours de motivation. D'autant qu'elle continuait et qu'ça m'fatiguait dans l'immédiat alors quand elle eut finit de jouer au cow-boy, j'lui fis un doux sourire. "Elrik fait mieux les speechs de motivation qu'toi et il a même pas d'sein pour m'motiver comparé à toi." Mais j'bouge mon cul jusqu'à ce qu'elle m'dise qu'elle me tiendra la main si j'ai la trouille, là, j'la dévisage, si elle veut la guerre elle va l'avoir mais moi j'suis pas du genre à déposer les armes, j'suis pas un français, j'me bat jusqu'à la mort alors elle f'rait mieux d'faire gaffe si elle veut pas notre joute verbale finisse mal et qu'ça soit plus des piques mais des'obus qu'j'lui jette à la gueule. "J'suis même pas sûr qu'tu sois capable d'me la tenir alors ma main ça risque pas." Elle est toute gringalet cette bronzée et elle essaye d'faire la maligne avec moi, j'comprends vraiment pas les amitiés que peut nouer Elrik parfois, c'est un non-sens, c'type mérite largement mieux qu'une brunette insupportable en moins de cinq minutes pour lui servir d'ami.

D'bout, j'm'étire avant d'l'observer un instant. "Bon Old El Paso, t'm'veux quoi ?" J'la dévisage. "J'veux dire tu m'veux quoi en dehors d'me casser les couilles pour qu'un homme t'donne d'l'attention pour une fois dans ta vie." J'l'aime déjà pas, c'naturel, elle est chiante comme la mort c'te fille et j'sens qu'elle va m'ennuyer pendant un moment, surtout si elle est nominée par Elrik, mon frangin veut ma mort et j'le sais très bien alors j'vais pas m'laisser faire et j'vais la dégoûter pour qu'elle m'foute la paix et qu'il l'ait dans l'cul, j'veux dire qu'il est autre chose dans l'cul que c'qu'il a à la base. J'm'étire un peu plus avant d'attendre ses directives et les deux trois insultes qu'elle va sûr'ment m'lâcher puisqu'elle a l'air malpolie en plus d'être désagréable.

Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/04/2020
Messages : 302
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, nous irons aux bois.   1, 2, 3, nous irons aux bois. EmptyVen 5 Juin 2020 - 0:08
Putain, elle le retenait Elrik, avec ses brillantes idées.
Il est jeune, il a besoin d'un cadre, blablabla.. Puis il est pas méchant, il a juste besoin d'attention.
Ok. Ok, admettons. Admettons, HEIN. Mais elle était pas assistante sociale, merde ! Il avait ce petit sourire de merdeux qui te prend de haut, alors même qu'il avait encore le cul vissé au gazon, et très clairement, leur petit échange allait très mal finir à ce rythme.
La technique de "qui a la plus grosse" avait bien marché pour qu'Elrik lui accorde son respect, mais dans le cas d'Ashton, la cubaine en était déjà à se demander s'il savait ce que le mot signifiait. ... Et s'il était con de naissance ou si ça lui était venu après, aussi, oui. Certes.

- Elrik a certainement des arguments pour t'faire bouger ton cul, oui. Mais comme il est gentil, il m'a pas déroulé tous tes p'tits dossiers pour que j'en fasse de même.
Du coup va falloir te contenter d'mes seins et de son absence.


Le ton n'était pas monté d'avantage, c'était plutôt une sorte de lassitude qui avait remplacé l'agacement. Pourquoi est-ce qu'elle était obligée d'aller houspiller un sale gosse pour qu'il l'aide à transporter des cadavres, déjà..? C'était pas les volontaires qui manquaient dans le campement, pourtant. Enfoiré de viking qui l'avait pris par les sentiments. La vengeance de la brune serait terrible.

Un nouveau pic du jeune lui arracha un nouveau soupir, sans qu'elle n'y réponde. Au moins se levait-il. Ce qui lui permit de constater encore un peu mieux qu'il était plus grand et plus baraqué qu'elle. Peut-être même plus que son frère. Faudrait qu'elle s'attaque à plus petit qu'elle, un jour.. juste pour voir ce que ça faisait. Et pif, paf, une attaque raciste suivie d'une autre sur son physique. Sans déconner ?!
Les doigts de la cubaine se crispèrent brutalement dans le vide, alors qu'elle tentait de son mieux de juguler l'afflux de colère qui menaçait déjà de péter. Inspirer, expirer. Se laisser le temps d'évacuer avant d'ouvrir la bouche, pour éviter de l'abreuver d'insultes avant de lui envoyer un coup de genoux dans les couilles, vu qu'il semblait très porté sur la chose.

- Ecoute, Chico... Rester polie. j'vais faire comme si j'avais pas entendu.. Courtoise, ok ? Courtoise. T'es là, nourri, blanchi, logé.. Donc tu vas participer à l'effort commun. Il a besoin d'un cadre, donc.. on cadre. Là présentement, j'ai besoin d'toi pour sortir du camp, récupérer des affaires sur les rôdeurs tués cette nuit, et les éloigner pour les faire cramer.

Elle était au maximum de la sympathie possible, vu l'énergumène qui lui faisait face. Et étrangement, elle avait déjà la douce impression qu'elle aurait eu meilleur temps de pisser dans un violon, plutôt que d'essayer de la jouer raisonnable.
Et encore, elle lui avait pas encore balancé qu'elle baisait avec son frère.

- Donc. S'il te plait. Chope des gants, un sac, et suis-moi à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas  
Ashton A. Malkinson
Ashton A. Malkinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/01/2020
Messages : 105
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, nous irons aux bois.   1, 2, 3, nous irons aux bois. EmptyJeu 23 Juil 2020 - 23:48
Elle v'nait d'jà d'lâcher un soupir et j'pouvais pas m'empêcher d'être amusé par sa réaction. Elle, elle allait pas t'nir plus d'une aprèm avec moi, j'espère qu'l'frangin en avait d'autres sous l'coude parce que la cigarillos j'allais la fumer en une journée et lui renvoyer qu'c'qui en rest'rait. J'm'étire un peu une fois d'bout tandis qu'elle s'retient d's'énerver, j'les connais par coeur les p'tites latinas, ça veut faire l'belles mais dès qu'on leur rappelle leur position social, elle s'mette à bafouiller en mexicain pour vous insulter parce qu'elles savent qu'vous leur être natur'llement supérieur. Et ça, c'pas raciste, c'le président d'avant l'épidémie qui l'a dit et moi j'écoute mon président, c'Elrik qui m'a appris à respecter la sainte parole des représentants d'la loi alors j'fais ce qu'il m'dit, j'suis un bon frangin docile parfois. J'passe ma main dans m'cheveux avant d'l'écouter essayer sûrement d'palabrer des trucs, j'espère qu'elle va pas s'mettre à parler en chicanos parce qu'j'pige que dalle et qu'j'ai pas envie d'me faire chier à essayer d'faire semblant d'comprendre son chinois en hochant la tête ou en f'sant un r'gard pas content, j'ai aut'chose à foutre d'ma journée du genre m'débarasser d'elle fissa pour r'poser mon cul dans l'herbe et r'garder les nuages passer.

Elle m'dit d'l'écouter alors j'lui fais un grand sourire compréhensif comme si j'étais un d'ses p'tains d'jésuite. J'l'écoute déblatéré l'truc habituel, l'délire sur l'bien commun. Elle s'prend pour une communiste c'lle-là, j'savais bien qu'fallait pas laisser les basanés traîner dans l'coin bientôt elle va s'mettre à m'parler d'humanité et j'vais la descendre par réflexe sauf que c'moi qui vais avoir des problèmes après alors qu'elle l'aura cherchée. Mais pas d'soucis, on va faire ses trucs, j'finis d'm'étirer et j'pose mon r'gard sur elle, j'essaye d'pas trop la regarder de haut mais bon. "Comme tu veux, Old El Paso, si t'as b'soin des services d'un homme parce que t'arrives pas à l'faire toute seule, j'veux bien t'aider." J'passe ma main sur mon ventre avant d'aller trouver mes pôches. "T'façon, j'ai fais déjà fais une bonne sieste alors j'peux bien m'sacrifier pour t'aider, faut bien qu'tu puisses d'vanter à mon frère d'avoir réussis à faire quelque chose avec moi." J'lui fais un sourire, y a un sous-entendu mais j'me dis qu'elle est p'têt trop con pour comprendre tout ce qu'est pas direct, c'gens-là, j'les comprends pas trop parfois t'façon.

J'traîne ma carcasse d'vant elle, j'lui fais un sourire en l'approchant avant d'lui dire. "J'vais chercher ce dont j'ai besoin pour sortir." Pis j'm'arrête un instant sur sa dernière phrase avant de lâcher en me retournant. "J'adore quand elles sont dociles et polies, ça m'fout la trique." J'lui fais un clin d'oeil et j'repars, j'espère qu'elle va m'lâcher celle-là parce que j'la supporte déjà plus. J'fais mon p'tit chemin jusqu'à l'endroit où faut récupérer les gants et le reste avant d'aller chercher rapidement mon arme blanche juste histoire d'avoir d'quoi s'défendre dans l'doute parce qu'j'lui fais p'têt autant confiance qu'aux rôdeurs pour être honnête. Une fois qu'c'est fait j'reviens directement vers elle avec un grand sourire en attendant ses ordres, j'espère qu'elle va m'dire qu'j'suis un gros connard ou qu'elle va m'frapper, ça m'donnera une bonne excuse pour la descendre et dire qu'elle s'est fait bouffer ça s'trouve.

Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/04/2020
Messages : 302
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, nous irons aux bois.   1, 2, 3, nous irons aux bois. EmptyDim 26 Juil 2020 - 14:08
Les remarques racistes, elle y avait déjà eu droit par trop souvent, quand elle avait quitté La Havane. Vous pensez bien, une cubaine au teint sombre et à l'accent à trancher au couteau qui débarquait dans la ville la plus pluvieuse d'Amérique où le mec le plus métisse était croisé avec un Floridien.
On lui avait suggéré des "cigares à moustache" à sucer des dizaines de fois, à croire que l'humour beauf, en plus d'être beauf, n'est pas très original. Ça et tout le florilège de racisme et de misogynie donc l'homme blanc supérieur américain de vingt ans peut être capable. Malheureusement pour eux, elle ne se laissait pas marcher sur les pieds et avait du répondant. Au final elle s'était trouvée un groupe d'amis solide et relativement bienveillants entre eux, se mettant à l'abri de ce genre de remarques basses de plafond qui visait -courage ultime- les proies isolées en priorité évidemment.

Ashton lui faisait horreur. Il était une caricature d'américain. Inculte, raciste par défaut et par ignorance. Elle haïssait déjà son petit air condescendant et supérieur, alors qu'il faisait mine de l'écouter avec attention, la surplombant d'une tête. La bonne nouvelle c'est qu'il semblait se décider à l'accompagner dehors s'occuper des cadavres. Même s'il se sentit obligé d'accompagner ça d'une remarque graveleuse qui arracha un nouveau soupir à la brune. Ne pas répondre aux provocations. Le laisser s'embourber dans sa connerie. Teresa se le répéta quelques fois en boucle pour se le rentrer dans le crâne. Et pour s'éviter de lui rentrer dans le lard.
Elle demeura même stoïque à la toute dernière remarque lâchée par le merdeux, la mâchoire crispées et le souffle retenu, figée jusqu'à ce qu'il disparaisse de sa vue.

C'est pile au moment où il passait hors de son champ de vision qu'elle lâcha un hurlement de rage et planta son couteau dans la planche de cabane toute proche avant de la marteler des poings et des pieds. Comme une bombe de fureur qui explosait tout à coup contre le mur qui, le pauvre, n'avait rien demandé à personne. Une fois calmée, elle resta quelques secondes immobile à reprendre son souffle, les phalanges éclatées et tremblantes. Elle inspira profondément, récupéra sa lame qui retrouva son étui de cuir, et replaça ses mèches décoiffées derrière ses oreilles. Presque comme si rien ne s'était passé.

Quand Ashton se repointa, elle n'attendit pas qu'il soit à sa hauteur pour le devancer vers la porte d'entrée, l'ouvrit pour sortir du camp et seulement là, elle consentit à attendre qu'il la rejoigne.

- Bien.. Donc on récupère tout ce qui peut l'être, les boutons, ceintures, boucles de métal aussi. Tout ce qui peut servir à la couture. En plus des clopes et compagnie. Et des flèches à rendre aux veilleurs.
Plus vite c'est fait, plus vite j'suis débarrassée de toi, donc bouge ton cul de branleur.


Elle plia et déplia lentement ses doigts endoloris, avisant les quelques rôdeurs démembrés et étalés autour d'eux avant d'approcher le plus proche, un vieil homme en chemise et pantalon de tweed. Elle lui fit les poches pour y récupérer quelques babioles, puis les boutons de la chemise, celui du pantalon. Les lacets des chaussures.
Surveillant que le jeune reste pas à rien foutre, elle finit par demander :

- Dis-moi. A quel moment t'as commencé à t'dire qu'il fallait cracher sur les étrangers et sur les femmes ?
Ça t'apporte quoi ?





"Mais j'ai pas oublié tes yeux,
Du temps où tu rêvais encore.
Les coups de pieds au cul de Dieu,
Les coups de gueule au nez de la Mort,
Et les clins d’œil à la Folie, si jolie."



 

•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: 1, 2, 3, nous irons aux bois.   1, 2, 3, nous irons aux bois. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- 1, 2, 3, nous irons aux bois. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: