The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -31%
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 ...
Voir le deal
449 €

Partagez
- Belle journée [Maya, Zelda et Clyde] -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 431
Age IRL : 26
MessageSujet: Belle journée [Maya, Zelda et Clyde]   Belle journée [Maya, Zelda et Clyde] EmptyJeu 28 Mai 2020 - 20:51
« C’est vraiment une belle journée, on a un temps clément depuis plusieurs semaines » Dis-je en penchant la tête en arrière pour profiter des rayons du soleil. Il ne faisait pas encore trop chaud, il n’était même pas midi quand on y pense… Quelques nuages blancs passaient dans le ciel et franchement, je me sentais bien. Maya me faisait face, égale à elle-même, ses fossettes et son sourire à réchauffer un cœur de pierre. Je reviens vers elle et je souris en penchant la tête, devant moi, j’ai une belle pointe de lance qui prends forme avec un début de manchon pour le faire tenir sur une tige de bois.

Oui, je suis en train de me fabriquer une sagaie, ça fait plusieurs jours que nous sommes sur le coup. Et ça commence à prendre forme, j’ai vraiment affiné ma technique pour casser des pierres et j’en suis assez fier. En tenant le percuteur en gré, je ne me blessais plus et j’étais bien plus rapide et efficace qu’avant. Ça me vidait autant la tête que de parler avec Maya… aujourd’hui, c’était cuisine, bien loin de toutes les questions et conversations, nous faisions simplement un petit « smalltalk ».

Je lui parlais d’une recette française que j’adorai, un classique que j’avais découvert après un exercice dans le nord de la France : « Donc tu vas prendre une viande bien grasse et cuire tout doucement dans une sauce mélangeant de la farine et de la bière. Souvent on fait des frites cuites dans de la graisse de bœuf pour rajouter encore plus de gout. » La carbonnade flammande, voilà un plat que j’aimerais manger encore une fois. J’avais réussi à m’en bricoler une après l’apocalypse, mais c’est une horreur de trouver une bonne viande adaptée et puis c’est super long à préparer.

En fait, ce qui me change le plus ici, en dehors de l’électricité, c’est simplement le fait qu’ici, on avait le temps de se préparer à manger et… c’est assez étrange, un confort qu’on avait perdu et qui ne semblait pas manquer jusqu’à maintenant. Jamais je ne m’étais posé la question de cuisiner pour le plaisir de manger. J’ai beaucoup mangé juste pour la survie jusqu’à présent. Mais maintenant, je pouvais remanger pour le plaisir…

Pendant que nous parlions, je n’avais pas spécialement prêté attention à l’environnement. J’espérais qu’on ne serait simplement pas dérangé par Misha ou Clayton, surtout pas par Johnson, et en espérant aussi que Zelda n’allait pas débarquer pour raconter à Maya toutes les horreurs que je peux avoir dit sur June. Maya et Maeve sont les deux seules personnes ici dont j’estimes l’amitié pour ce qu’elle est et ça m’emmerderai beaucoup que quelqu’un vienne gâcher ça : « Et toi Maya, c’est quoi ta recette favorite ? »


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 559
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Belle journée [Maya, Zelda et Clyde]   Belle journée [Maya, Zelda et Clyde] EmptyJeu 28 Mai 2020 - 22:55
Une belle journée

Feat' Clyde & Zelda


Depuis le temps, Clyde était toujours sous la surveillance de bien des personnes dans ce campement. Maya en faisait partie mais ne se refusait pas pour autant de le fréquenter. Car en plus d'être de bonne compagnie, Clyde et la jeune chercheuse étaient plutôt clairs et ce depuis le tout début. Maya n'avait pas caché à l'ancien militaire qu'elle devait garder un oeil sur lui, qu'il était surveiller mais avait très clairement fait comprendre qu'elle était sincère depuis le début avec lui. Maya était une empathique, une observatrice et préférait sa propre analyse plutôt que les dires d'autrui pour se faire un avis sur une personne.

Depuis quelques jours, ils travaillaient ensemble à la mise au point de la première sagaie de Clyde. Un entraînement facile mais intéressant, choisi avec soin par le professeur qu'elle était, pour que Clyde perfectionne sa technique de la taille après s'être entraîné plusieurs fois sur différents débris de taille qu'elle possédait. La pointe de la sagaie était importante pour garder un contrôle sur l'équilibre de l'arme finale : un travail du bois était également nécessaire, un vrai tout-en-un pour le rouquin qui avait alors un programme complet qui nécessitait plusieurs heures de travail, surtout pour un débutant. Maya avait eu le temps en parallèle de tailler et creuser un propulseur dans un os assez large appartenant à un cervidé, profitant du soleil radieux et du plein air pour discuter avec Clyde.

Celui-ci lui parlait de gastronomie, de cuisine et de son expérience de la France. Écoutant avec attention, la jeune femme afficha une mine un peu suspicieuse. « Et les gens là-bas aimaient bien ça ? » Demanda-t-elle alors avant de sourire à son complice du jour, peu convaincue par la cuisson des frites dans la graisse. Maya était une petite mangeuse et voyait la nourriture comme une nécessité sans que cela soit un véritable plaisir. Les années de traitement avaient malheureusement affecté ses papilles gustatives : certains aliments qu'elle adorait enfant lui paraissaient immangeable désormais et le reste de son palais était devenu insensible à beaucoup de subtilité gustative. C'était la raison pour laquelle Maya préférait les sucreries, des cochonneries saturées qui ravivaient comme une étreinte, ce dommage collatéral invisible d'années entières de maladie. « Ma recette préférée ? Je t'avoue que j'y ai jamais réfléchi... » Maya enfonça ses coudes dans l'herbe verte et folle du jardin et souffla sur une mèche de ses cheveux qu'elle avait devant les yeux en réfléchissant, levant la tête vers le ciel.

À vrai dire, il fallait qu'elle remonte à l'époque de sa mère et de la maison de Sacramento, avant de connaître toutes ces années de maladie, avant de voir sa famille partir en morceau. « Quand on était gamins, à Halloween, ma mère nous préparait de la purée de citrouille gratinée au marshmallow... C'était comme une récompense, presque meilleure que notre collecte de sucreries... Oh et il y avait aussi les brunchs des vacances ! » L'enthousiasme de Maya se réveilla à la remémoration de ce souvenir. Devant l'expression de Clyde, elle vint lui presser le bras en se redressant, expliquant l'histoire à son ami. « Quand j'étais gamine et que j'ai commencé à être malade, je vivais à Los Angeles avec mon père, mes frères eux, vivaient chez nous avec ma mère à Sacramento. Alors au tout début, on se retrouvait super souvent et on brunchait tous les cinq. Il y avait du yaourt grecque avec des morceaux de chocolat, des fruits frais – j'adore les fruits, tous les fruits – et aussi des tartines avec de l'avocat avec des œufs mollets... Et à la fin, on partageait un grand chocolat viennois avec mes frères, on aurait dit un saladier tellement c'était énorme ! »

Maya était une pipelette mais surtout qui adorait se rappeler d'événements comme ceux là, quand bien même il était aussi question de sa mère, qu'elle avait renié depuis des années, ou du jumeau de son frère qu'ils n'avaient pas revu depuis le début de l'épidémie. Elle vit le visage de Clyde et ne put s'empêcher d'éclater de rire. « Hey, tout le monde n'a pas la chance de goûter à la gastronomie française ! Je suis pas un fin gourmet ! » Avoua-t-elle en riant toujours.




HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Belle journée [Maya, Zelda et Clyde]   Belle journée [Maya, Zelda et Clyde] EmptyMar 2 Juin 2020 - 19:48
Zelda aime bien penser que la demeure qu'elle partage avec ses colocataires est un lieu sécurisé. Un endroit où elle peut baisser sa garde et profiter un peu de la vie sans se retourner constamment pour vérifier, par exemple, qu'un Levi ne la suit pas pour la tabasser ou qu'une Roza n'est pas en train de dégoupiller une grenade. D'accord, l'ambiance n'est pas vraiment au beau fixe dans la maison. Si les choses se sont arrangées avec Maya, elles restent compliquées avec Misha. Et en considérant qu'elle passe ses nuits à chevaucher Clayton, l'influence de la rouquine sur ce dernier pourrait bien lui causer du tort un jour ou l'autre. Mais dans l'ensemble, l'adolescente se sent bien chez elle. Oui, même si elle passe son temps à marquer la nourriture pour s'assurer qu'on ne l'empoisonne pas et à s'enfermer à double-tour dès qu'elle se retrouve seule pour éviter de se faire enlever par l'un des autres serviteurs de June. Alors forcément, elle n'aime pas que ce qu'elle considère comme son espace de liberté soit envahi par les parasites. Personne n'aime les nuisibles, c'est une évidence. Et personne, normalement, ne les invite.

Alors quand la gamine dévale les escaliers avec sa retenue habituelle et se contente d'un saut pour franchir les dernières marches et se réceptionner souplement sur le sol, elle ne s'attend pas à voir la tronche d'un gueux au-delà de la baie vitrée, dans le jardin. Et pas n'importe lequel, d'ailleurs : celui qui a osé qualifier June avec des noms d'oiseaux ! « Putain mais je rêve... » Zelda n'a jamais reproché à Maya de s'amuser avec des os ou des pierres. Après tout chaque personne est sensée avoir des goûts douteux. Mais est-ce qu'elle était vraiment obligée de faire des choses bizarres avec Clyde ? Ne pouvait-elle pas trouver un meilleur compagnon de l'étrange ? L'adolescente hésite mais guère longtemps. Pour la forme plus qu'autre chose, d'ailleurs. Est-ce qu'elle devrait prendre sa colocataire à part pour lui demander de virer le rebelle ? Elle considère un vague instant cette option. Mais sa franchise étant ce qu'elle est, l'australienne ne tarde pas à prendre la direction du jardin d'un air parfaitement décidé. « Qu'est-ce qu'tu fous là, toi ?! » demande-t-elle au rouquin sans, bien sûr, s'embarrasser des salutations d'usage. Son regard noir s'ancre sur l'intrus. « Y'a juste pas moyen qu'tu squattes ici ! Dégage ! Tout d'suite ! » Si son intervention n'a rien de polie, elle a au moins l'avantage d'être claire, non ?

Et puis pour donner plus de poids à sa résolution, l'australienne croise les bras d'un air décidé. Oui, elle suppose que si le gueux est présent c'est que Maya l'aura invité. Forcément, elle doit être heureuse d'avoir trouvé un compagnon de jeu pour ses cailloux. Mais Zelda doute que l'unijambiste sache ce qu'elle sait de lui. Sinon elle ne lui aurait pas autorisé l'accès à la maison, si ? D'une manière ou d'une autre, le rouquin abuse de sa confiance. Ça, elle en est certaine. Et elle ne peut pas rester là, à regarder sans rien faire ! C'est maintenant sur elle que les yeux de la gamine se posent : « Il veut t'baiser, hein ! Tu l'sais, ça ? Tes cailloux, il s'en fout ! » lâche-t-elle sur le ton de la discussion. « J'le sais parce qu'en arrivant au camp, l'un des premiers trucs qu'il m'a d'mandé c'est qui s'rait d'accord d'l'aider à s'vider les... t'sais... les couilles ! » Une grimace se dessine furtivement sur ses lèvres. Tout ce que Clyde a réussi à obtenir de Madisson, c'est un bouquin - fort intéressant - sur l'astronomie. Et donc, maintenant, il semble évident qu'il essaie de se taper Maya !  « Et en plus, il a dit plein d'saloperies sur June ! » Voilà donc l'argument central, celui qui la pousse à exiger le départ de ce nuisible de ce petit nid douillet qu'est devenu, pour elle, la maison. En sachant cela Maya ne va pas le laisser squatter plus longtemps les lieux, si ?


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 431
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Belle journée [Maya, Zelda et Clyde]   Belle journée [Maya, Zelda et Clyde] EmptyMar 2 Juin 2020 - 22:20
Je pensais que ça serait une belle journée, mais non, visiblement ça me serait interdit de pouvoir profiter d’un instant de tranquillité dans ce monde de brutes ! Alors qu’on est en train de discuter, de passer un bon moment avec Maya, on ne dérange absolument personne. Mais voilà que l’autre Zelda débarque comme une furie et commence à me houspiller et me demander de dégager. J’étais en train de terminer une arrête quand elle se planta au dessus de moi, les bras croisés et qu’elle dit à Maya que je voulais la baiser… Classe, franchement, très classe Zelda. Je la regarde en soupirant, avant de jeter un œil sur Maya. Je ne sais franchement pas quoi répondre.

Sans lâcher ma sagaies, je réponds en soupirant : « Maya m’a invité ici pour discuter et qu’on puisse faire une activité qui détente. Je ne partirai que si elle me le demande. » Mais pas le temps de continuer à parler qu’elle me coupe la parole pour s’adresser encore une fois à Maya. Et voilà qu’elle balance que j’ai insulté June. Franchement, je devrais lui coller mon poing dans la gueule à cette gamine quand même ! Elle est infernale, okay, je peux comprendre qu’elle soit énervée contre moi, après tout ce que j’ai bien pu lui dire, mais quand même c’est pas une raison pour venir m’emmerder alors que j’ai rien demandé à personne. Je vais garder mon calme, en plus, je ne vois même pas pourquoi elle s’énerve Zelda, je suis d’accord elle finalement.

Faut que je coupe la chique à la gamine, qu’on puisse continuer en paix à travailler sur ces sagaies : «  Maya est parfaitement au courant de mes propos sur June, tout comme j’ai parlé de notre dispute. Il n’y a pas de secrets entre nous à ce niveau. Elle fait partie de la « médiation » et nous sommes très clairs sur le rôle qu’elle tient auprès de moi. »  Oui, j’ai parlé de mes doutes aussi à Maya, de ma dispute avec Zelda, que la prenait pour une sorte de fanatique de June. J’ai aussi expliqué mon point de vue sur June elle-même et tout le mal que je pensais d’elle. Maintenant… nous avons aussi parlé de chose plutôt positive. J’ai parlé avec Maya de ce qui pourrait me pousser à rester, comme par exemple les quelques amis que je me suis fait.  En particulier une amie… et contrairement à ce que Zelda peut raconter, je n’ai pas envie de la baiser, ça peut sembler étonnant, mais je la respecte beaucoup trop pour envisager ça. Enfin… si j’en avais l’occasion, pourquoi pas, mais non, je ne veux pas que ça.

Mon regard se reporte de nouveau sur Zelda : « Je crois par contre que tu devrais arrêter de prendre les choses aux premiers degrés Z. Je t’ai demandé s’il y avait des gens célibataires pour plaisanter et toi, tu as fait quoi ? Tu m’as conseillé d’aller violer Maddie. Alors tu devrais te calmer un peu… » Je fais une pause : «  Ou alors tu peux t’assoir avec nous si tu te sens la force de parler comme une adulte. Tu m’as dit une chose la dernière fois, qui a fait écho à ce que m’avait aussi dit Maya et j’ai réfléchis. Tu te souviens Maya, quand on parlait du fait que j’étais égoïste et que je ne me battais que pour moi… je crois que je commence à avoir une réponse à ce sujet et elle pourrait intéresser la terreur. »

Je lâche finalement la sagaie pour m’appuyer sur mes bras et regarder le ciel : « Si on exclu les actes commis par les Chambers, les remnants ne sont pas finalement si mauvais que ça, et les gens qu’on y trouve sont aussi intéressant que ceux qui vivent dehors. Je pense qu’il y a moyen de construire un truc finalement »


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 559
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Belle journée [Maya, Zelda et Clyde]   Belle journée [Maya, Zelda et Clyde] EmptyMar 2 Juin 2020 - 23:17
Une belle journée

Feat' Clyde & Zelda


Maya ne s'attendait pas à recevoir Zelda dans cet état là. Pire encore, elle se montra particulièrement grossière et presque directive envers son aîné. Celle-ci fronça les sourcils. Elle regarda ses deux interlocuteurs s'échanger quelques paroles, le ton montant au fur et à mesure. Clyde semblait agacé par les accusations de l'adolescente, mais Zelda semblait complètement sur la défensive.

« Mais... » Commença Maya avant qu'on ne vienne lui couper la parole, qu'on parle en son nom et qu'ils ne commencent à argumenter des deux côtés comme deux sourds. Maya se leva alors péniblement en s'appuyant sur une lance en toisa l'adolescente qui faisait désormais quasiment la même taille qu'elle et Clyde, qui était toujours assis. Puis, sans appel, elle haussa le ton franchement, sa voix claire résonnant dans tout le jardin. « Maintenant vous allez vous calmer TOUS LES DEUX ! » Retrouvant leur attention, les sourcils froncés et le regard dur, la jeune chercheuse ressentait la tension dans l'air, elle semblait avoir les cheveux électriques sous celle-ci. « Déjà Clyde, tu vas commencer par arrêter de parler en mon nom alors que je suis juste à côté, tu seras bien gentil. » La voix de Maya n'était pas franchement agressive, mais catégorique. Elle jeta alors un regard à Zelda et lui fit un signe à côté de Clyde. « Et toi assis-toi au lieu de parler comme si tu étais la cheffe de cet endroit. » Elle insista pour qu'elle s'assoit, au moins à côté de ses outils, si elle répugnait tant à s'approcher de Clyde.

« Premièrement, c'est mon rôle d'intégrer Clyde au groupe. J'ai vu ça directement avec June et je n'ai rien à justifier auprès de toi Zelda. Je vois ça directement avec June, Clayton et les autres. » Plantant la lance dans le sol d'un geste brusque, le silex s'enfonça dans la terre sèche du jardin. Elle toisa le rouquin et l'australienne avec les mêmes sourcils froncés, la mine dure, presque transformée par la dureté de son discours : la petite Maya enthousiaste et joviale semblait s'être cachée tout au fond de son être. « Et tu penses que c'est intelligent de venir comme ça d'un coup pour m'exposer tes doutes en face de la personne concerné ?! Combien de fois je t'ai dit de réfléchir avant d'agir ? June t'as certainement rappelé à l'ordre il me semble ? » Maya avait baissé d'un ton en s'adressant par la suite à Zelda, sachant pertinemment qu'elles avaient déjà parlé de la remontrance de June quelques jours auparavant. La chercheuse ignorait la gravité de cette entrevue qui avait marqué à vif l'adolescente de quinze ans. Cependant, elle savait que c'était un sujet sensible.

Reposant son regard sur Clyde, Maya posa sa main sur la hanche et haussa un sourcil : « C'est quoi cette histoire avec Maddie ? Et cette histoire de baise ? Parce que tu sais que je sais très bien me servir de ces outils ce serait dommage de me mentir étant donné que notre complicité semblait bien partie... » Maya employait des termes durs parce qu'elle savait que Clyde la prendrait au sérieux. Elle lui avait raconté assez de choses sur les Moles et sur quelques bribes de sa vie et de sa personnalité qu'elle savait qu'il ne la prendrait pas à la légère. Cependant, son visage s’adoucit et elle acquiesça à son adresse : au moins comme ça, les choses étaient claires. Maya n'avait jamais caché à Clyde qu'elle était chargée de le surveiller et encourageait justement son insertion. La seule mission de Clyde était d'être réglo et de prouver aux autres qu'il était digne de faire partie intégrante du groupe. « Zelda, tu sais très bien qu'ici les gens restent parfois très longtemps sous surveillance et j'espère quand même que tu me fais assez confiance pour faire correctement mon travail non ? » Elle plongea son regard dans le sien, un regard sororal qui voulait vraiment faire passer les émotions indirectement, quand que Clyde ne puisse les intercepter.




HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Belle journée [Maya, Zelda et Clyde]   Belle journée [Maya, Zelda et Clyde] EmptyJeu 4 Juin 2020 - 20:41
La gamine fronce les sourcils quand l'intrus à le toupet de lui annoncer que c'est Maya qui l'a invitée ici pour se détendre autours d'une activité. Son regard glisse sur les pierres amoncelées sur la table et une nouvelle lueur de scepticisme s'y propage. « Se détendre ? Avec des cailloux ?! » Même si elle sait bien qu'il faut respecter les intérêts parfois bizarres des autres, il ne va quand même pas tenter de lui faire croire que s'amuser avec des pierres, c'est fun ! « C'est sûr, on est au moins à huit sur l'échelle du fun, là ! Waouh ! » souffle-t-elle en levant les yeux au ciel. Il veut coucher avec Maya et puis c'est tout ! Ou lui soutirer des informations tout comme il a tenté de le faire avec elle. Sa colocataire est gentille, c'est un fait. Et sûrement un peu trop pour son propre bien. Du point de vue de la gamine, c'est un peu comme si Clyde s'était mis en tête de profiter d'une handicapée. C'est honteux ! Et vicieux, aussi ! Et là où l'australienne tique vraiment, c'est à l'instant où le rouquin lui explique que Maya est au courant des propos qu'il a tenus au sujet de June. C'est cette fois-ci un regard d'incompréhension qu'elle dépose sur son aînée : « Et tu l'as quand même invité en sachant ça ?! » Des fois, vraiment, elle a de la peine à comprendre ce qu'il se passe dans la tête de l'unijambiste...

Zelda, absolutiste, se contente d'ignorer le reste des explications de l'intrus. Au final elles ressemblent surtout à des justifications qui ne sont pas en mesure de trouver écho dans l'esprit fermé de l'adolescente. Puisqu'il n'aime pas June, il ne peut pas être une personne bien. C'est aussi simple que ça ! « Ravie d'apprendre qu'on mérite un peu d'crédits à tes yeux ! » ironise-t-elle néanmoins lorsque leur improbable invité leur annonce qu'il s'est rendu compte qu'ils ne sont pas aussi méchants qu'il le pensait. « Non, attends... En fait, rien à foutre ! Ça m'fait autant d'effet qu'un suppositoire dans l'cul d'un éléphant !  » Son avis est de toute façon biaisé, non ? Peut-être autant que le sien... D'ailleurs depuis quand ce mec est-il capable de faire preuve de maturité ? Car contrairement à la dernière fois, il semble capable de tenir son rang d'adulte aujourd'hui. Il faut bien reconnaître que l'australienne espérait qu'il se mette en colère. « Tu t'souviens où est la porte ou faut qu'j't'y amène à coups d'pieds ?! » Et à nouveau, elle cherche l'appui de sa colocataire. Cette dernière ne va quand même pas prendre le parti du gueux, si ? Si ça peut la rassurer, elle veut bien s'amuser à tailler des trucs avec elle histoire qu'elle ne se retrouve pas seule lorsque l'intrus aura dégagé le plancher !


Mais la réaction de l'intéressée est bien en-delà de cette attente. Au final l'unijambiste semble déterminée à agir en adéquation avec son rôle de médiatrice. Son intervention couplée à un haussement de voix à au moins le mérite de ramener un peu de calme dans cette situation tendue. Et la gamine qui était prête à sauter à la gorge de Clyde se retrouve désormais accusée d'être la cheffe de cet endroit. « Faut bien que quelqu'un fasse preuve d'un peu bon sens dans c'te baraque ! Merde, quoi, à la fin ! » ronchonne-t-elle. Un autre soupir plus tard, l'adolescente se retrouve néanmoins assise sur la chaise la plus éloignée du rouquin. Ce qui n'indique pas pour autant qu'elle compte accepter docilement les réprimandes de son aînée. Zelda réagit rapidement lorsque Maya lui indique que c'est son travail d'intégrer Clyde au groupe : « Quitte à intégrer quelqu'chose, autant qu'ce soit une bonne balle dans sa gueule de con ! » maugrée-t-elle en décochant un regard au gueux avant de se forcer au silence. Si c'est bel et bien June qui a voulu qu'elle veille sur le rouquin alors elle ne peut décemment pas trop s'élever contre cette décision. Il y a forcément une raison à tout ceci ! « Et ouais, j'vois pas pourquoi j'prendrais des gants avec lui ! Si la Boss m'a pas voulue comme médiatrice, c'est sûr'ment parce que j'arrive pas à faire l'hypocrite, justement ! » réplique-t-elle quand son interlocutrice met en doute son tact et sa manière d'aborder le problème. « Et d'toute façon on s'en fout ! R'garde-le ! » glisse-t-elle en désignant d'un geste du menton leur désagréable invité. « Il a l'regard à moitié vide ! On dirait un poisson débile ! Si ça s'trouve il comprend même pas la moitié des trucs qu'on raconte ! » Oh il est capable d'entendre, c'est sûr. Mais est-ce qu'il sait écouter ? Ça, franchement, elle en doute. Cela dit cette remarque peut tout aussi bien s'appliquer à elle...

Fort heureusement l'attention de sa colocataire se porte désormais sur Clyde. Zelda appuie la question de Maya au sujet de la baise et de Madisson d'un regard et d'un air satisfait. Qu'est-ce qu'il va bien pouvoir répondre à ça ? Parce que même si elle l'a effectivement encouragé à insister avec la secrétaire, elle ne lui a jamais vraiment demandé de la violer. « Ouais, Clyde, explique à Maya ! Dis-lui pourquoi t'as envie d'la baiser ! » Là, pour le coup, elle est sincèrement intéressée par la réponse. Aux dernières nouvelles il voulait surtout coucher avec un garçon. Pourquoi est-il passé du désir pour les hommes au désir pour une unijambiste ? Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond chez lui ! La Hillard semble d'ailleurs s'en rendre compte sinon pourquoi aurait-elle insisté sur le sujet. Toujours est-il que l'attention de l'intéressée se reporte à nouveau sur l'australienne. Maya semble croire que son intervention traduit des doutes par rapport à sa fonction et, surtout, sa capacité à l'honorer correctement. « C'est pas qu'je te fais pas confiance pour gérer ton truc de médiation, là, hein ! C'est juste que parfois t'es trop... heu... gentille ! » résume-t-elle, espérant que ce qualificatif ne sera pas perçu comme une insulte. « Tout c'que j'dis c'est qu'les chiens qui ont la rage on les dégomme, on les médiate pas ! » Zelda hausse les épaules puis désigne à nouveau l'intrus à son aînée : « Tu peux pas aller l'éduquer ailleurs, sérieux ? Genre loin d'mon champ d'vision ? » Le camp est assez grand, non ? Pourquoi Maya tiendrait absolument à lui imposer cette présence désagréable à la maison ?


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 431
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Belle journée [Maya, Zelda et Clyde]   Belle journée [Maya, Zelda et Clyde] EmptyVen 5 Juin 2020 - 13:59
J’ai écouté Zelda en optant pour l’ignorance de ses provocations, mais bordel, c’est compliqué de ne pas exploser ! Comment elle me parle, comment elle me traite ? Dehors, elle aurait déjà terminée une corde autour du cou et les pieds dans le vide ! Ne dis rien Clyde, ne lui fait pas ce plaisir, elle ne demande que ça, que tu entres dans son jeu et que tu t’abaisses à son niveau. Tu le sais… Non, la priorité pour moi est surtout de ne pas endommager ma relation avec Maya, comme elle dit si bien, c’est bien partie entre nous et j’en voudrais énormément à Zelda de gâcher ma relation avec une des seules personnes avec qui je m’entends bien.

Ignorons cette sale gamine pour le moment, son tour viendra ! Je regarde Maya dans les yeux et je lâches d’un air désolé : « Quand je suis arrivé début avril, Zelda est la seconde personne à qui j’ai parlé après June. J’ai cru que j’avais affaire à une enfant… normale… alors j’ai cherché à être sympa et à plaisanter un peu avec elle. Zelda m’ayant soutenue qu’elle connaissait tout le monde ici, qu’elle allait devenir « la bosse » d’ici peu. Donc j’ai, en plaisantant, demandé si elle connaissait des gens célibataires. C’est tout. » Je ne lâche pas le regard de Maya, je suis parfaitement clair avec elle depuis le début, bien plus qu’avec les autres d’ailleurs, j’espère qu’elle va me croire et accepter ce que je dis. Même si Zelda n’a pas tort, encore une fois, j’aime beaucoup Maya.

Pour le reste, je me contente de me taire, Zelda semble avoir besoin de cracher du venin et en grande quantité, quand j’écoute tous les qualificatifs qu’elle me colle. Je ferme les yeux pour ne pas bondir et lui enfoncer cette sagaie dans la gorge, sale gamine putain. Dire que j’ai tenté d’être gentille avec elle ! Comment ose-t-elle ? J’espère vraiment que Maya va pas se laisser perturber par ce qu’elle est en train de lui raconter l’autre. Mais maintenant je comprends enfin pourquoi Zelda se plaignait que personne ne voulait lui parler. Je ne dis rien, rien du tout vraiment, jusqu’à ce que j’entende que je devrais rencontrer une balle ! Putain, ça c’est vraiment trop ! Je prends la sagaie et je me lève d’un bond, pour me planter devant Zelda.

De ma main gauche le lui prends le bras et je fourre la sagaie dans sa main, avant d’orienter la lame sur ma gorge. On va finir ça pour de bon putain ! J’la regarde, un regard aussi sur Maya, puis je lance : « Fais le alors. Tu as l’occasion de le faire. Tue moi comme un chien enragé, allez. Tu as juste à appuyer, tu me tranche la carotide, je suis mort avant de toucher le sol. » Je n’espère pas vraiment mourir hein, mais je veux juste que l’autre réalise que ses paroles ne sont pas sans conséquence. Il y a une seconde de flottement, Zelda me regarde avant de resserrer la prise sur le manche et de ramener le bras vers elle. Puis elle le retend…

Je sens une brûlure le long de ma joue, elle me l’à entaillée et sacrément profondément aussi ! Putain de sale gamine. Je grognes en portant la main à ma joue . Je peux déjà dire que je suis bon pour retourner au dispensaire… Maeve va me tuer que je le sens bien. J’arrache la sagaie des mains de Zelda et je la plante dans le sol : « Que de la gueule gamine, c'est bien ce que je pensais. C’est pour ça que tu seras jamais une bonne dirigeante, contrairement à June, t’es juste une gamine qui aboie pour qu’on lui prête attention. Si tu avais la moitié du courage qu’à June, tu m’aurais planté sans hésitation. Mais non, tu n’as aucune des qualités qu’elle peut avoir. »

Oui… je suis littéralement en train de dire du bien de June alors que j’ai une grande quantité de sang qui commence à descendre le long de mon t-shirt : « Putain dire que je voulais juste faire un truc de bien en te parlant à la base. »


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Belle journée [Maya, Zelda et Clyde]   Belle journée [Maya, Zelda et Clyde] Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Belle journée [Maya, Zelda et Clyde] -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: