The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -50%
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
Voir le deal
11 €

Partagez
- Paint in black -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 551
Age IRL : 25
MessageSujet: Paint in black    Paint in black  EmptyJeu 28 Mai - 0:01
Paint in black
Feat' Zelda la poulette rebelle Paint in black  2736068674


Comme une envie d'une pointe de neuf... Dans les bras d'un Johnson encore endormi, Maya jeta un oeil pensif à sa prothèse, trônant près de la table de nuit. Elle repensait encore aux derniers événements. Plus d'un mois s'était écoulé depuis cette balle perdue dans le sous-bois, mais Maya gardait en tête ce coup de malchance qui lui avait fait perdre légèrement la confiance qu'elle avait envers sa prothèse. Elle avait demandé, depuis la réparation de celle-ci, à ce qu'Hector l'aide à y fixer une plaque de métal, tout autour du manchon. Si cela l'avait rassuré, Maya s'était sentie vulnérable et ça, elle ne le supportait pas. Les sourcils froncés, elle finit par fermer les yeux, réfléchissant au meilleur moyen de regagner sa confiance légendaire et une foi totale envers son appareillage... S'approprier de nouveau cette prothèse qu'elle affectionnait tant.

Le lendemain matin, abandonnant Johnson qui quittait la maison pour une session d'entrainement avec Levi, la chercheuse traina un moment dans la maison, un peu grognon, ce qui était assez étrange. D'ordinaire, Maya avait toujours le sourire aux lèvres et des tas de projets en prévision. Elle avait demandé à Clayton de voir avec Jaimie pour l'entretien avec Mr Robinson qu'elle devait effectuer elle-même, préférant prendre une journée pour régler son problème de prothèse. Elle s'observa un instant dans le miroir de l'entrée, prenant un moment pour observer son allure. Si Maya n'était pas du genre à vouloir soigner son apparence, celle de sa prothèse lui importait car elle donnait d'elle une image différente selon son état, pensait-elle. La prothèse d'origine était toujours en bon état mais elle était dérangée par cette espèce de manchette de métal soudée par Hector et son père. Il y avait de nombreuses traces de soudures, des imperfections et autres irrégularités, formant presque un genre de décagone tout autour du manchon dans lequel elle venait glisser son moignon.

Elle finit par se réfugier dans le salon, étalant sur la table des radiographies appartenant à on-ne-savait-qui qu'elle avait récupéré en fouillant la maison des Chambers, qui servait désormais de bureau de médiation. Dans ce plastique épais, elle découpa quelques formes plutôt esthétiques, semblable à des paisley. Elle mit deux bonnes heures à concevoir ces genre de pochoirs qui pouvait s'aligner tout autour de la plaque de métal décorant la prothèse de la jeune femme. Après un moment, elle releva la tête, satisfaite. Les pochoirs étaient taillés au cuter et un croquis trônait sur une feuille de papier, montrant le résultat escompté. En voyant descendre Zelda du premier, probablement pour se rendre dans son repère, Maya l'interpella vivement en se précipitant vers elle. « Tiens eh ! Zelda ! Attends attends attends ! Viens voir ! » De nouveau souriante et enthousiaste, Maya agrippa l'adolescente par l'épaule et s'arrêta un instant pour voir comme elle semblait avoir grandi. Elle haussa un sourcil et esquissa un sourire en coin. « C'est l'amour qui t'fait grandir ? » Puis, elle lâcha son épaule de sa petite main fine mais abimé par le taillage de la pierre et pencha la tête sur le côté. « T'es occupée là ? Parce que j'ai une mission pour toi... »

Maya ne put s'empêcher un petit sourire espiègle avant de s'écarter de la table du salon pour lui montrer son ouvrage. « Tu t'rappelles quand tu avais parlé de pimper un peu ma prothèse... Si j'te dis que j'ai besoin de ton aide pour le faire, j'ai le droit à un câlin ? » Maya la taquinait et ne put s'empêcher d'ouvrir grand les bras avant d'éclater de rire. S'approprier sa prothèse pour regagner confiance, la rendre jolie pour montrer qu'elle avait été améliorée. Le métal qu'avait fixé Hector alourdissait légèrement l'appareillage et nécessitait alors à la chercheuse plus d'entraînement musculaire pour être toujours aussi à l'aise avec. Alors pourquoi ne pas en profiter pour rendre tout ceci plaisant à voir, pour une fois ?


HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Paint in black    Paint in black  EmptyJeu 28 Mai - 11:21
Tout le monde connaît le pouvoir qu'une chanson peut soudainement avoir sur vous. Il arrive toujours un moment ou une musique et des paroles infiltrent votre esprit et le prennent en otage. Depuis qu'elle est rentrée de son habituel jogging matinal, Zelda n'arrive pas à s'extirper de l'une des oeuvres du Bloodhound Gang. Après l'avoir chantonnée sous la douche, l'adolescente s'est résolue à succomber à nouveau à l'appel de son baladeur audio. Ce matin, elle est de bonne humeur. Du moins, elle ne broie pas autant de noir que ces derniers jours. On n'est toujours pas venue l'enlever en pleine nuit et la nourriture qu'elle a mangé jusque-là n'a pas encore eu sa peau. Il faut dire qu'elle prend ses précautions en s'enfermant à clef dans sa chambre ou en gardant un œil sur ses futurs repas. Hello my name is Jimmy Pop and I'm a dumb white guy chantonne-t-elle en dévalant les escaliers avec la ferme intention d'aller chercher son petit déjeuner puis d'aller s'enfermer dans l'antre de l'Armée de June, là où Kassidy l'attend probablement déjà. I'm not young or new but middle school fifth grade like junior high enchaîne-t-elle en imaginant déjà le programme de sa journée, jetant un passage à travers la fenêtre voisine de la porte. Il fait beau et elle est en vie. Que demander de plus ?

Et là, c'est le drame ! Une furie lui déboule dessus et la fait sursauter. Croyant tout d'abord avoir affaire à une tueuse envoyée par June ou l'un des membres de l'interminable liste des gens qu'elle a pu emmerder, elle adopte la position défensive enseignée par Stan'. Il lui faut un instant pour calmer son souffle, les battements de son coeur puis retirer ses écouteurs lorsqu'elle se rend compte qu'il s'agit de Maya. Quelle mouche la piquée, celle-là ? L'adolescente est bien vite gratifiée d'une phrase sur l'amour et la gêne se dépeint aussitôt sur son visage. Est-ce qu'elle est au courant pour Sean ? Pourtant elle s'est un peu acharnée à cacher sa relation avec l'irlandais. Précisément pour éviter ce genre de remarques à la con... « C'est surtout la soupe et l'temps qui passe ! » corrige-t-elle, optant pour une forme de premier degré salvateur. Non, vraiment, là, elle n'a pas envie de parler d'amour avec ses colocataires. C'est beaucoup trop pénible, les adultes, quand ils voient une personne qui a toute la vie devant elle découvrir les frissons de l'existence. Leurs regards sont emplis de complicité. Beurk ! « Ben j'allais d'jeuner pis r'trouver Kassidy à la cave, ouais ! » lui indique-t-elle lorsque son aînée souhaite savoir si elle est libre. Cela dit, la curiosité ne tarde pas à prendre le dessus et l'australienne plisse les yeux : « Pourquoi ? C'quoi cette mission ? » Elle ne crache pas sur l'opportunité de faire une activité qui la changerait de ce désagréable train-train quotidien. Et puis elle n'est pas non plus contre l'idée de se concentrer sur ce sujet plutôt que sur celui qui la mènerait à évoquer Sean...

Et finalement le verdict tombe : il s'agit d'aider l'unijambiste à pimper un peu sa prothèse. Une idée qu'elle lui avait proposé quelques mois plus tôt, espérant bien transformer le membre de métal en véritable arme de guerre. « Trop cool ! J'vais chercher les couteaux ! » s'exclame-t-elle tout en esquivant habilement, un sourire au coin des lèvres, les bras levés de son interlocutrice. Visiblement c'était une plaisanterie. Mais au cas où et pour éviter toute nouvelle effusion de tendresse, l'adolescente se sent obligée de prévenir son aînée : « Si j'acceptais ton câlin ce s'rait un peu d'la corruption ! Et pis tu saurais pas si j't'aide parce que tu m'as ach'tée ou juste parce que j'en ai envie ! Pis si ça s'trouve Johnson t'a r'filé une maladie, en plus ! » Oui, il vaut mieux être prudente dès l'instant où il s'agit de virus. Il n'y a qu'à voir le bordel qu'à pu causer l'épidémie... Ivy l'a mise en garde sur les maladies sexuellement transmissibles. Et même si Maya ne voulait pas coucher avec elle, il vaut toujours mieux rester prudente ! « Alors ? Dis-moi quelle arme tu veux sur ta guibolle ? » demande-t-elle tout en se dirigeant vers la cuisine pour se préparer son petit déjeuner mais aussi, donc, pour aller chercher divers trucs tranchants qui viendront transformer son aînée en véritable amazone de l'ère moderne. Enfin, si elle daigne abandonner ses cailloux et le reste de ses armes primitives... « L'must, ce s'rait un bazooka ! Mais j'pense pas qu'Terrence a voulu t'en r'filer un, si ? » s'intéresse-t-elle, penchant la tête pour décocher un regard à sa colocataire. Ce serait vraiment injuste qu'elle y ait eu droit et pas elle... « Hein qu'il t'en pas r'filé un ?! » Parce que si c'est le cas, ça veut dire qu'il y a du favoritisme. Et si ça ne la dérange pas d'en être la cible, c'est un peu moins chouette quand ce sont les autres qui en bénéficient...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 551
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Paint in black    Paint in black  EmptyJeu 28 Mai - 19:12
Paint in black
Feat' Zelda la poulette rebelle Paint in black  2736068674


Maya taquinait Zelda mais se doutait, au fond d'elle, qu'elle allait devoir de plus en plus ralentir le rythme avant de pouvoir oser de nouveau. Pourquoi ? Parce qu'une adolescente a sa fierté et celle de Zelda était complètement visible, comme un halo tout autour de sa personne. Esquissant un sourire en coin, la chercheuse ne releva pas la remarque de l'australienne pour se défendre, se décidant donc à ne pas insister sur le sujet de Sean. Pourtant, la jeune femme appréciait l'adolescent, qu'elle protégeait et avec qui elle aimait passer du temps. Il n'avait pas la chance d'avoir un père très agréable, à vrai dire, Maya ne l'aimait pas beaucoup. Alors et pour rester impartiale, elle se montrait tout simplement très cordiale avec ce dernier tout en prenant sous son aile le jeune homme.

Quand Zelda évita les bras tendus de Maya, celle-ci les laissa retomber le long du corps en lâchant un petit soupire, comme une mère à la fois déçue mais amusée du comportement de l'adolescente. Elle haussa les épaules d'un air faussement innocent avant d'éclater de rire lorsqu'elle mentionna Johnson. « T'inquiètes pas pour ça va... » Répondit simplement la jeune femme en ne pouvant s'empêcher d'entendre de nouveau son estomac cogner de plaisir à l'énoncé du trentenaire qui lui faisait littéralement tourner la tête. « Non non non, pas de couteaux... Même si j'avoue ce serait plutôt stylé ! » Concéda-t-elle en ne pouvant s'empêcher d'éclater de rire.

« Terrance préférait dormir avec plutôt que de le montrer à qui que ce soit son machin... J'sais pas si c'est pour compenser quelque chose mais laissons le papy en dehors de tout ça, regarde plutôt mon idée ! » Poursuivit Maya en accordant un regard complice à Zelda, après sa boutade à propos de Terrance. Si Maya était une médiatrice mais aussi une femme particulièrement sociable, appréciant la plupart des membres du Fort, elle s'autorisait cette petite blague à propos de leur aîné simplement pour faire rire l'adolescente. Secouant la tête, elle mit son pied factice sur l'une des chaises du salon en montrant l'oeuvre d'Hector. « Tu vois, j'voulais plutôt un truc... Défensif ! C'est tout aussi cool. Mais c'est hyper moche avec les traces de soudure tu vois... » Commenta Maya en lui montrant la camisole qu'avait créé le père d'Eddie pour rendre le manchon de la prothèse complètement isolée et pare-balle. « Plus question de me prendre une balle perdue, et pour viser la tige, faudra que les gars se lèvent tôt ! » En effet, la tige d'acier qui remplaçait le tibia de la jeune femme était robuste mais surtout plutôt fin, ce qui rendait quasiment impossible la probabilité qu'un ennemi arrive à tirer dessus. « Le boulot d'Hector est propre mais bon c'pas parfait, et franchement... Tu trouves pas que ça la rend un peu destroy la prothèse ? Elle m'a coûté les yeux d'la tête... »

Ce qui était étrange, c'était la façon de parler de la chercheuse. Elle demandait réellement son avis à Zelda, consciente que l'adolescente n'aurait aucun filtre. Elle n'avouait pas que la balle perdue lui avait fait perdre confiance en elle et qu'elle craignait réellement pour sa prothèse dans un affrontement futur. « Donc franchement, si j'pouvais la décorer comme ça ce serait plutôt cool nan ? » Elle pencha la tête vers l'adolescente en se saisissant des pochoirs qu'elle avait réalisé dans les radiographies, plutôt bien réalisés d'ailleurs, qu'elle apposa sur la plaque de métal qui entourait désormais le dessous de son genoux. « Tu vois ? » Fixant le visage de Zelda, Maya esquissa un sourire, les yeux pétillants d'enthousiasme. « Vous avez bien encore des bombes de peinture avec Kass' et vos potes non ? » Demanda-t-elle alors en esquissant un sourire en coin. Elle verrait alors parfaitement où elle voulait en venir.




HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Paint in black    Paint in black  EmptyMar 2 Juin - 19:48
Zelda comprend vite que l'idée de Maya ne se matérialisera pas sous la forme d'une prothèse hérissée de lames. Un petit air déçu s'installe sur son visage tandis qu'elle écoute son aînée. L'adolescente observe les couteaux qu'elle a rassemblés mais hésite toujours à les reposer dans le tiroir. « Ben les couteaux c'est défensif, un peu ! J'veux dire, t'peux les utiliser pour tuer des gens ou pour... tuer des gens qui t'attaquent ! » Dans les deux cas il est question de tuer mais dans le second, il y a au moins une bonne raison. C'est à ça que se résume la différence entre l'attaque et la défense, non ? « C'est pas qu'une question de style, t'vois ? Faut qu'ce soit pratique et une lame, y'a pas à dire, c'est juste l'truc qu'il faut toujours avoir à portée d'main ! Ou d'prothèse, là, en l'occurrence ! » La gamine s'interrompt un instant dans la préparation dans son petit déjeuner pour mesurer la pertinence de ses paroles puis hausse les épaules, décidant qu'elle a le droit de dire, de temps en temps, des trucs un peu bizarres. Quoi qu'il en soit, si Maya espérait esquiver le sujet Johnson, elle se fourre le doigt dans l’œil jusqu'au moignon ! « Et bien sûr qu'j'm'inquiète pour Johnson ! Ivy m'a parlé des MST et d'tous ces machins dégueulasses ! J'crois pas trop m'avancer en disant qu'tu copules avec lui, non ? Donc, logiquement, il a pu t'refiler une saloperie ! Paraît qu'on peut pas savoir si son cavalier est sain avant qu'on l'ait laissé nous monter ! C'est un peu une loterie, t'vois ? » Il faudrait peut-être qu'elle envoie sa colocataire voir le médecin ? Parce que si ça se trouve, il y a maladies qui se transmettent par le sexe et aussi par l'air que l'on respire. Une chose est sûre, en tout cas : Zelda n'a pas envie de choper la lèpre du sexe à cause des galipettes de Maya ! « Si ça commence à t'gratter, s'te-plaît, va voir Ivy ! C'est une question d'sécurité ! » Et de santé publique, aussi ! Mais c'est sûrement un peu lié...

Mais comme souvent l'adolescente s'éloigne un peu du sujet de base. Après s'être servie des céréales et les avoir mélangées avec un peu de lait et de l'eau, l'intéressée revient dans le salon et observe l'oeuvre d'Hector avec une petite moue. « C'est sûr qu'elle est encore plus moche qu'avant, ouais... » concède-t-elle quand son aînée lui expose les réparations effectuées sur sa prothèse. Mais l'essentiel c'est encore qu'elle reste fonctionnelle et de ce côté-là, le père d'Eddie semble avoir fait du bon boulot ! « Après on s'en fout un peu d'ça, non ? Le style ça sert plus à rien d'toute façon ! » ajoute-t-elle en haussant les épaules. L'adolescente englouti une cuillerée de céréale puis vient se laisser tomber dans le canapé du salon, celui qui porte encore les traces noircies de ses exploits. Elle comprend alors que sa colocataire veut surtout travailler l'apparence de sa prothèse tandis qu'elle pose le regard sur les pochoirs que cette dernière a fabriqués. « Ouais c'pas mal ! » souffle-t-elle, à peu près séduite par l'idée de son aîné. « Mais en fait t'veux juste la pimper visuellement, c'est ça ? Genre qu'elle soit... jolie ? » La déception est évidemment palpable dans le ton de l'australienne. Elle, elle imaginait un truc recouvert d'armes en tout genre. Les couleurs et les détails, c'est un peu accessoire. « Non mais rassure-moi ! On va quand même ajouter un flingue dessus, hein ? Ou au moins des p'tites piques un peu partout ? » Non, vraiment, elle voit mal l'intérêt que peuvent avoir de simples décorations destinées à cacher la soudure. Les prothèses ne sont de toute façon pas des outils de séduction, non ? Pour ce qu'elle en sait, personne n'a encore agité un faux membre pour séduire l'élu de son coeur...

Quoi qu'il en soit, Maya a de la chance : oui, il lui reste encore quelques bombes de peinture. L'adolescente hoche donc la tête pour confirmer à son interlocutrice que de ce côté-là, elle n'a pas à se faire de soucis. « En vrai on les gardait pour des trucs utiles ! Genre pour recouvrir le camp de tags et rapp'ler aux gens qu'on va défoncer les New Eden ou juste qu'on est les meilleurs ! » explique-t-elle d'un air un peu ennuyé avant d'esquisser un petit sourire. Cela ne fait pas longtemps qu'elle s'est réconciliée avec l'unijambiste et elle tient à conserver une bonne entente avec elle. Ainsi, elle peut se focaliser sur Misha et trouver de meilleures idées pour lui pourrir la vie. Une adversaire dans la maison, c'est bien assez !  « Mais si ça peut t'faire plaisir alors pourquoi pas ! T'voudrais quelles couleurs ? Parce que j'te préviens, hein, on a pas d'rose ! Pis j'me laisserai pas embarquer dans une aventure Hello Kitty ! » Elle n'a peut-être pas une bonne réputation mais elle tient à conserver celle qu'il lui reste...  « Et en fait, Maya... L'prend pas mal mais faut qu't'arrêtes d'essayer d'parler comme les jeunes ! Ça m'rappelle juste qu't'es vieille quand tu veux t'la jouer cool ! » Et c'est à peu près à ce moment-là qu'une mouche décide de venir voltiger autours de l'australienne. Cette dernière réagit au quart de tour en agitant sa main dans tous les sens pour venir chasser l'intrus. Jusqu'à ce que son bol lui glisse des mains et s'écrase par terre.  « Et merde... » soupire-t-elle avant de retourner à la cuisine pour aller chercher de quoi éponger le liquide et récupérer les céréales.  « On pourrait rajouter un spray anti-mouches sur ta prothèse, au moins, non ? » Ça, y'a pas à dire, ce serait une bonne idée !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 551
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Paint in black    Paint in black  EmptyMar 2 Juin - 23:49
Paint in black
Feat' Zelda la poulette rebelle Paint in black  2736068674


Maya ne put s'empêcher de rire à la remarque de Zelda et hocha la tête. Après tout, qu'est-ce qui l'empêchait au moins de cacher un petit couteau papillon qu'elle pourrait attraper en cas de besoin ? « En vrai Zelda, si Hector me soude un genre de p'tite attache, j'pourrais y planquer un p'tit couteau. Tu vois comme ça, en cas de position de faiblesse, l'ennemi s'y attend pas ET BIM ! » Fit-elle en faisant presque sursauter l'adolescente avant d'esquisser un sourire. Les élucubrations de Zelda étaient presque contagieuses : Maya réfléchissait sérieusement à l'éventualité d'ajouter ce petit accessoire qui ferait toute la différence.

Elle pouffa de rire lorsqu'il fût question de sexe, mais aussi de MST. Maya pensait que la jeune fille avait besoin d'une mise à niveau en matière de connaissance médicaler. Elle secoua la tête de droite à gauche en passant une main sur son visage et tenta de lui expliquer : « Je crois qu'on devrait parler un peu plus de ces choses là toi et moi parce que je crois que t'es pas vraiment à jour ! T'inquiètes pas, si Johnson avait eu quelque chose, je l'aurais très vite su. Et puis on copule pas ma grande, on fait l'amour, c'est pas pareil ! » Elle adressa un clin d'oeil complice à la jeune australienne après sa phrase, avant d'éclater de rire.

Seulement, quand l'adolescente mentionna le style, Maya fit une grimace : son regard devint ensuite plus dur que d'ordinaire, plus sérieux. Zelda était en quête de maturité, alors, c'est sans transitions que la chercheuse osa confier ses pensées à celle-ci. Elle était assez grande, peut-être, pour comprendre ce qu'elle ressentait. « Tu sais, cette histoire de prothèse, ça m'a foutu un coup... Je sais pas si t'es en mesure de comprendre ça mais... Je dois montrer aux autres, constamment, que je suis aussi capable, que je suis en forme. D'où les entrainements, d'où le sport intensif. La prothèse abimée c'est la honte, tu vois, j'ai l'impression de perdre la face. Faut qu'elle... J'sais pas... Qu'elle impose ! C'est une question de confiance en soi, j'imagine qu'à ton âge on doit pouvoir piger ça... ? » C'était plus une question qu'une remarque, Maya pensait que l'adolescente pouvait comprendre ce genre de chose. Elle esquissa tout de même un sourire à l'adolescente et haussa les épaules avant de lui confirmer. « Ouais pas forcément jolie mais plus sympa quoi. Là, on dirait vraiment un machin tout rafistolé, j'aime pas ça. » Au moins, Zelda ne pourrait pas se plaindre que la chercheuse ne se montrait pas transparente avec elle. Elle secoua de nouveau la tête mais fit un petit clin d'oeil complice en repensant à cette histoire de couteau : « Bon, tu t'occupes du style et en échange, je demande à Hector de m'ajouter un couteau papillon à l'arrière, ça marche ? »

Elle fronça les sourcils quand elle vit le regard un peu déçu de Zelda, qui restait focalisé comme une enfant sur une histoire de prothèse complètement acérée. Cependant, elle roula des yeux lorsqu'elle mentionna son refus de partir dans quelque chose de trop girly. « Nan mais eh j'ai une gueule à avoir le droit à un relooking girly ? Regarde le dessin. Noir et orange, ou argenté, ça m'ira très bien. » Elle la laisse chasser sa mouche et arqua un sourcil en la voyant s'agiter comme un petit animal. « Le tout c'est de la rendre puissante, en bon état et surtout solide. Un look comme ça, ça rappelle les modèles haut de gamme de notre époque, ça prouvera du coup que j'en prends soin et que je gère aussi bien avec que quelqu'un sur ses deux jambes. Tu vois c'que j'veux dire ? » Intérieurement, elle priait pour que Zelda comprenne, histoire de ne pas regretter de lui avoir demandé quelque chose d'aussi personnel.




HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Paint in black    Paint in black  EmptyJeu 4 Juin - 20:41
Elles semblent toutes les deux à faire des concessions. Peut-être parce que l'ambiance sereine des premiers mois de colocation a été retrouvée ou alors simplement par prudence, pour éviter que les choses s'enveniment à nouveau et qu'un nouveau conflit interne vienne déchirer la relative quiétude de la maison. Zelda, forcément, est satisfaite lorsque l'hypothèse d'installer un couteau parvient à séduire Maya. « Franchement, tu l'regrettera pas ! » approuve-t-elle. « C'est un peu comme les capotes, les couteaux ! Vaut mieux en avoir et en avoir besoin que de n'pas en avoir quand y'a pas b'soin ! Non, attends... L'inverse, en fait ! » C'est un peu nul de se foirer ainsi alors que l'on essaie de faire de l'esprit. Mais l'unijambiste aura compris l'idée et c'est tout ce qui compte... « Biologiquement parlant, c'pareil ! » rétorque-t-elle quand son interlocutrice lui annonce qu'elle ne copule pas mais qu'elle fait l'amour. « Au final tu t'retrouves avec une limace dans l'bide, non ? » résume-t-elle avec un petit sourire avant de retrouver un peu de sérieux : « T'imagines si tu tombais enceinte et qu'on s'retrouvait avec un gosse dans la maison ? Ce s'rait juste... l'angoisse ! » Outre les crises de pleurs et les odeurs nauséabondes, il faudrait aussi composer avec un machin qui gigote et laisse des traces de bave sur son passage. « S'te-plaît, nous inflige pas ça ! » Est-ce que Johnson et elle ont assez de capotes ? Elle l'espère sincèrement...

La discussion s'oriente finalement sur quelque chose de bien plus personnel et, surtout, de bien plus tangible. Du moins pour l'adolescente. Si elle est tout simplement incapable de comprendre l'intérêt pour les mômes, elle est cependant familière du sentiment que Maya essaie de lui traduire. Elle non plus, elle ne se sent pas toujours à la hauteur. En tant qu'adolescente que certains s'entêtent à voir comme une gamine bête et stupide, elle a l'impression de devoir constamment prouver qu'elle vaut autant que n'importe quel adulte du camp.« Ouais, j'vois... » souffle-t-elle en hochant la tête. Elle marque une pause dans son observation des symboles confectionnés par l'unijambiste pour lui accorder son entière attention : « Tu s'rais étonnée du nombre de trucs dont on peut s'rendre compte à mon âge ! » Oui, elle appuie sur ces derniers mots comme pour rappeler à sa colocataire qu'elle n'aime pas particulièrement ce genre d'allusions. Mais elle sait aussi que l'handicapée ne pensait pas à mal. « Mais t'sais, t'as rien à prouver ! Tout ça, c'est dans ta tête ! Cette pression, c'est toi qui te la mets toute seule... Tu crois pas ? » Ou alors peut-être que quelqu'un s'est ouvertement moqué d'elle et a voulu la dénigrer ? « Et si quelqu'un t'fait sentir le contraire, viens m'le dire ! J'lui apprendrai à t'respecter ! » ajoute-t-elle avant de se fendre d'un petit sourire taquin. « La seule qui ait l'droit d'se foutre de ta gueule, dans c'camp, c'est moi ! » Et puis June, aussi, bien sûr. Mais est-ce utile de le préciser ?

Quoi qu'il en soit tout le monde semble à peu près d'accord sur un point : les différences sont des forces qu'il faut savoir exploiter. Et alors que l'échange se recentre sur l'apparence de la prothèse, un autre sourire vient s'installer sur les lèvres de l'adolescente lorsque Maya lui explique qu'elle n'aime pas l'air rafistolé de sa fausse jambe. « Perso j'trouve ça assez cool ! Ça fait punk ! » Les trucs trop carrés, trop lisses, c'est un peu trop convenu. Mais c'est une question de goûts, ça. « Après c'est pas moi qui devrai m'la trimbaler donc on va dire qu'c'est ton avis qui compte, ok ? » Au final c'est bien l'unijambiste qui devra faire face aux remarques des autres... Et puis elles sont tout de même arrivées à un deal puisque la jeune femme semble prête à installer une arme en échange des services de l'australienne. Et en plus, elle fait aussi l'impasse sur le relooking girly. Que demander de plus ? « Deal ! J'vais chercher les bombes de peinture ! » Et, quelques instants plus tard, la voici de retour avec deux couleurs différentes et un air un peu ennuyé. « Y'avait plus qu'du noir et de l'orange ! Faut oublier la couleur argent... Mais au pire on s'débrouillera pour en trouver, si tu veux ! » Elles ne sont de toute façon pas obligées de tout finir aujourd'hui, si ?

Le duo enfin reformé se met bien vite à la tâche et l'ambiance étant plutôt bonne, Zelda hésite longuement avant de la briser. C'est que les derniers propos de son aînée ne lui semble pas vraiment refléter la réalité. « Tu sais... J'suis pas sûre que tu gères autant bien que quelqu'un qui a encore ses deux vraies jambes... » finit-elle par glisser, franche, à sa voisine. L'air embêté qui se dépeint sur son visage prouve bien qu'elle n'a pas envie de lui faire du mal, qu'elle se contente d'exposer ce qu'elle considère comme une vérité.  « C'est sûr qu'tu t'débrouilles plutôt bien avec ta prothèse, hein, j'dis pas ! Mais... Ouais, t'es quand même diminuée ! T'vois c'que j'veux dire ? » Probablement, oui. « Mais c'est pas grave parce que tu restes plus rapide qu'un rôdeur et en plus, si tu t'fais mordre là, tu risques pas de mourir ! Y'a d'autres avantages, quoi... » Qu'elle ne perde pas espoir. S'il y a forcément des inconvénients, il y a aussi des raisons de se réjouir. Peu désireuse de s'attarder sur le sujet, l'australienne choisit vite de passer à autre chose.  « Elle t'a parlé d'moi, Misha, en fait ? Genre... T'sais, on est pas hyper copines en c'moment depuis qu'elle m'a r'tourné un coup d'poing ! Elle... J'sais pas... Ça l'ennuie pas, elle, qu'on soit en froid ? » Vu que Maya et la rouquine s'entendent bien, la première est forcément au courant du point de vue de la seconde à ce sujet. Non ? « Allez, avoue : elle vient pleurer dans ta chambre une nuit sur deux pour t'dire à quel point j'lui manque ! C'est ça ? » Elle en doute... Mais ce serait tout de même plutôt flatteur pour l'ego, ça !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 551
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Paint in black    Paint in black  EmptyJeu 4 Juin - 22:31
Paint in black
Feat' Zelda la poulette rebelle Paint in black  2736068674


La remarque de Zelda sur les capotes et le reste fit rire Maya. Evidemment, elle savait ce qu'elle faisait, mais elle ne pouvait pas dire qu'elle avait pris toutes ses précautions avec Johnson. Le futur lui dirait bien ce qu'il adviendrait. Dans ce futur pas si lointain, la jeune femme se détacherait petit à petit du militaire pour l'encourager à vivre pour lui-même avant de tomber dans la spirale d'une relation affective toxique. Maya l'en préserverait. Mais pour lors, elle se contentait de profiter de l'instant présent et se mit simplement à rire en secouant la tête de droite à gauche. « T'en fais pas, ça risque pas ! » Après un instant, elle se passa une main sur le menton qu'elle frotta d'un air pensif. « À vrai dire il faudrait que je demande à Maeve... Je sais que je risque quasiment pas de tomber enceinte vu que j'ai été malade mais le risque zéro n'existe pas... » Pensant presque tout haut, elle savait que Zelda aurait de toute manière, son petit mot à dire sur le sujet et esquissa un sourire pour la laisser aller de son commentaire en haussant les épaules comme simple réponse.

Elle savait que Zelda comprendrait ce qu'elle pouvait ressentir au sujet de la confiance en soi. Même si elle n'était qu'une adolescente, elle comprenait à son échelle et c'était exactement ce qu'elle cherchait en lui avouant : qu'elle se rende compte que n'importe qui peut être sujet à ce genre de perte de confiance. Instinctivement, Maya pensa à Nathan, qui était dans un état pitoyable et qui avait vécu un vrai cauchemar... Sa confiance en lui n'était déjà pas bien haute, la chercheuse le savait, mais aujourd'hui qu'en était-elle ? « Y a une part de vrai, je me mets la pression pour prouver aux gens, au monde entier, que ça vaut le coup que j'ai survécu. » Quand elle mentionna cela, Maya parlait de sa maladie, pas forcément de l'Apocalypse. Elle sourit à Zelda et hocha la tête. « Compte là-dessus, on lui tombera dessus à deux et ce sera sa fête ! » Plaisanta-t-elle alors en plissant ses yeux en amande. Elle lui donna alors une petite tape à l'arrière de la tête en réponse à sa dernière petite provocation. C'était donc ça, avoir une petite soeur ? « Eh ? Mes frères m'en faisaient voir des vertes et des pas mûres quand j'étais gamine, méfie-toi j'ai plus d'un tour dans mon sac ! » Répondit alors la brune avec un sourire jovial sur le visage.

Ensuite, elle pencha la tête en écoutant les remarques de Zelda. Punk ? C'était peut-être le cas, mais même si Maya ne doutait pas du potentiel cool de ce style, elle voyait cependant là quelque chose de parfaitement inconfortable. « J't'avoue que oui, on aurait pu partir là-dessus, mais j'ai pas envie que ma prothèse devienne un truc encombrant pas pratique. Elle est légère et robuste à la fois, je veux juste qu'elle soit esthétique et qu'elle en jette un max ! » Argumenta alors la chercheuse en hochant la tête pour valider ses propos auprès de l'adolescente. Elle acquiesça alors quand Zelda valida le projet, attendant qu'elle revienne alors avec les bombes. C'était un peu à contrecœur que Maya la regarda s'éloigner, elle aurait voulu voir ce repère secret dans lequel les filles passaient énormément de temps.

Cependant, quand Zelda revint, Maya lui fit un énorme sourire tandis qu'elle s'asseyait sur une chaise pour retirer sa chaussure puis la prothèse de sa jambe. Elle fronça les sourcils après que Zelda ait commenté le fait qu'elle ne se débrouillait pas aussi bien que quelqu'un de valide et leva les yeux au ciel avant de lui asséner une nouvelle petite tape sur la tête. « C'est ce qui arrive quand on se tape un double cancer banane ! » Répondit-elle du tac au tac en se mettant à rire. « À ton avis combien il faut de rééducation pour pouvoir se déplacer normalement sans boiter ni rien, comme je le fais ? » Elle tourna un doigt en rond contre sa propre tempe en esquissant un nouveau sourire. « Sérieux, respecte-moi un peu ! » Maya ria de nouveau en secouant la tête. « Qui va faire du footing le matin et se tape plusieurs entraînements par semaine pour rester musclée et incroyablement sexy ? C'est bibi ! » Elle rit pour prouver à Zelda qu'elle plaisantait mais acquiesça cependant en mettant sa prothèse sur la table, protégeant celle-ci au préalable avec des vieux journaux dépliés. Il était vrai qu'elle passait plusieurs heures par semaine à s'entraîner et à se muscler, à apprendre à perfectionner son équilibre et sa résistance.

Quand Zelda mentionna Misha, la chercheuse eut un pincement au coeur. La rouquine évitait à tout prix le sujet de Zelda depuis un moment déjà, bien décidé à ne pas se saper le moral avec le comportement de l'adolescente à son égard. Elle se concentrait sur l'enfant à venir, mais également sur diverses tâches du campement. Secouant la tête lentement, avec peine, Maya leva les yeux au ciel quand Zelda se lança à nouveau dans d'autres élucubrations. « Tu sais... Elle est focalisé sur d'autres trucs. Son bébé à venir et tout le reste... » Maya commença à agiter la bombe de orange en laissant faire Zelda avec une première couche de noir. « Pourquoi... Tu voudrais que vous vous réconciliez ? »




HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Paint in black    Paint in black  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Paint in black -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: