The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Fort Ward Petroleum Corporation -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 3382
Age IRL : 27
MessageSujet: Fort Ward Petroleum Corporation   Fort Ward Petroleum Corporation EmptyMar 26 Mai 2020 - 6:18
Madisson ne sert plus au Summer's ! Est-ce que c'est pas la classe, ça ? Zelda est libérée de la dictature de la plus jeune des deux soeurs et de ses regards réprobateurs. En fait cela fait pas mal de temps qu'elle ne la croise plus beaucoup. On dit qu'elle a déménagé chez Nathan, Levi et Sasha. Une façon de consommer la rupture familiale, peut-être ? L'adolescente suppose que, dans le fond, il est naturel que les psychopathes se regroupent entre eux. Cela dit, elle se demande bien ce que le pâtissier peut faire la-bas. Il est beaucoup trop cool pour habiter avec des gens pareils. Et s'il finissait par tomber sous le charme de la harpie ? Elle sait bien qu'il est en manque et qu'il a envie de soulager la nature mais cela serait un fort mauvais calcul que de se soulager dans les bras de la secrétaire. Mais la gamine refuse de croire que Nathan se laissera avoir par ses charmes. Et puis de toute façon, dans le fond, ce qu'il veut, c'est une femme. Pas une sorcière ! Zelda amène sa commande à l'un des clients pour décoche un regard à Casey. Cette dernière souffre probablement plus qu'elle de l'absence de la cofondatrice du bar. Bien sûr, elle ne le montre pas. Elle est forte. Mais les liens du sang ne peuvent pas s'oublier ou s'ignorer aussi aisément. Elle espère pour elle que les choses finiront pour s'arranger. Mais de son côté, en tout cas, l'adolescente juge qu'elles sont très bien ainsi ! La dernière chose dont elle ait besoin en cet instant, c'est encore d'une sangsue qui irait raconter à June la moindre de ses bêtises...

L'ennui, cependant, c'est qu'avec une serveuse de moins le rythme est désormais plus exigeant. L'australienne ne s'était jamais vraiment rendue compte la quantité d'alcool que les gens pouvaient ingurgiter dans ce groupe. À ce rythme il faudra bientôt le limiter, non ? Surtout que plus les choses avances et plus les pensionnaires du Fort sont nombreux. Elle devrait peut-être se réjouir du fait que les rôdeurs n'arrivent pas à saper la démographie du camp. Mais d'un autre côté, d'un point de vue strictement mathématique, elle suppose que ça aura forcément des conséquences sur les stocks de bouteilles. Et un bar sans alcool, c'est un peu comme un bordel sans clients : une faillite ! Mais elle fait confiance à Casey pour gérer la situation. Elle trouvera le moyen de fabriquer davantage d'alcool. Et ainsi tout le monde pourra continuer à boire gaiement et à oublier la dure réalité du monde extérieur. Le Summer's n'est pas seulement un lieu de sociabilisation. Il est devenu le terreau qui cimente les amitiés et empêche les gens de se taper dessus ou de se prendre la tête pour des bêtises. Il est nécessaire. Et puis toute civilisation qui se respecte à tout de même un lieu où l'on peut boire et fêter, non ?

Ça, les nouveaux semblent aussi l'avoir compris ! La plupart d'entre eux, c'est ici que l'adolescente les a rencontrés. C'est là qu'ils peuvent nouer des liens avec les anciens et s'intégrer plus aisément au groupe. Et puis, dans le fond, c'est aussi là qu'il y a le plus d'action. Même si, depuis la bagarre entre May et Roza, les altercations sont devenues rares. Peut-être parce que le peuple s'est rendu compte de la punition dont elles ont écopée ? Il est vrai que si elle avait su qu'elle passerait une semaine en prison, Zelda y aurait réfléchi à deux fois avant d'apporter sa contribution au duel entre la blonde et la borgne... « Salut ! Jackson, c'est ça ? » demande-t-elle à l'une des nouvelles têtes tout en s'approchant de la table à laquelle il a pris place. Ce n'est pas elle qui lui a fait visiter le camp alors elle hésite encore sur son prénom exact. Si elle se trompe il ne se gênera sûrement pas pour la corriger, pas vrai ? « C'est toi, non, l'mec qui f'sait des trous pour trouver du pétrole dans l'monde d'avant ? » Si sa question peut sembler neutre, l'adolescente l'imprègne toutefois d'un ton désapprobateur. De ce qu'elle en sait, c'est à cause des gens comme lui que la planète était polluée et fonçait tout droit vers une catastrophe climatique. Mais c'est du passé, tout ça, pas vrai ? « Qu'est-ce que j'te sers ? J'te conseille la Spéciale Z - c'est moi qui l'ai inventée ! - mais on a aussi des trucs plus légers si tu préfères rentrer sur tes deux jambes ! C'comme tu préfères... » Il a le droit de boire ce qu'il veut, oui ! N'est-ce pas la preuve que la dictature que semble voir Clyde au sein du camp n'est qu'une vague chimère née dans les tréfonds empoussiérés de son imagination ?


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Jason Lawson
Jason Lawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 09/05/2020
Messages : 176
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: Fort Ward Petroleum Corporation   Fort Ward Petroleum Corporation EmptyLun 1 Juin 2020 - 15:55
Cet endroit était décidément le Paradis sur terre pour Jason puisque en plus d’y être en sécurité, d’avoir l’électricité, l’eau courante, un bon lit et d’y manger à sa faim, l’homme pouvait également aller boire un verre au bar du coin. Oui, c’était presque inimaginable et pourtant c’était vrai, l’ingénieur était assis au beau milieu de ce bar tout en attendant sagement qu’une serveuse vienne lui demander ce qu’il souhaitait boire. Et justement cette serveuse elle ne tarda pas à arriver. Enfin c’était plutôt une gamine qu’une véritable serveuse mais là n’était pas vraiment l’important. L'adolescente n'avait en tout cas clairement pas retenue son prénom. - « C’est presque ça » Lui répondit alors poliment le brun. - « C’est Jason » Rectifia-t-il ensuite avant de poursuivre : - « Enchanté Mademoiselle … mais tu t’appelles comment déjà ? » Parce qu’il n’avait pas le souvenir que la gamine lui ait dit son prénom.
 
L’adolescente lui demanda en tout cas  s’il était celui qui faisait des trous pour trouver du pétrole. Amusé l’ingénieur esquissa alors un sourire à l’ado en reprenant : - « Oui et non » Avant de reprendre dans la foulée : - « J’ai effectivement travaillé avec des hommes qui foraient des puits pour trouver du pétrole mais ma spécialité c’était plutôt de transformer ce pétrole en carburant » Ne sachant pas vraiment si la gamine l’incriminait d’avoir travaillé dans ce corps de métier Jason lui demanda alors : - « Pourquoi, t’es écolo ? » En tout cas si elle l’était, elle devait être sacrément heureuse que toutes les raffineries du pays aient mis « la clef sous la porte ». Souriant l’homme continua cependant : - « Mais si mon ancien métier t’intéresses un tant soit peu je pourrais t’en parler plus en détail si tu veux ? » Il ne pensait pas vraiment que l’adolescente soit intéressée par son ancien métier mais sait-on jamais.
 
Toujours est-il que la gamine lui proposa finalement ce pour quoi il était là, justement en l’occurrence à boire. - « Une « Spéciale Z » ? » Lui demanda-t-il ensuite. - « C’est toi qui l’a inventée ? » La questionna-t-il à nouveau. Cette boisson ne l’inspirait guère mais l’homme était curieux de découvrir ce que pouvait bien être cette mixture. Après avoir réfléchis quelques secondes l’ingénieur déclara alors à la gamine : - « Allons-y pour ta « Spéciale Z ». Après tout qui ne risque rien n’a rien dans la vie » L’homme esquissa alors un nouveau sourire à l’adolescente avant de lui demander : - « Dis-moi jeune fille, ça fait longtemps que tu vis ici ? Parce que je me disais que tu pourrais peut-être me renseigner à propos des gens qui vivent ici. Enfin, je veux dire il doit bien y avoir des gens plus importants que d’autres sur cette île ? » Parce qu’il voulait clairement savoir auprès de quelles personnes il devait absolument se rapprocher pour se faire une place dans cette communauté.



Hunt your prey
9ce7fafb73fe8aac266366e730d93790.gif509e31a6e1f3f7e43761fed879ce5ace.gif
& kill her when you can
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 3382
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Fort Ward Petroleum Corporation   Fort Ward Petroleum Corporation EmptyMar 2 Juin 2020 - 19:47
Jason ! Ah oui effectivement ce n'est pas tout à fait la même chose. Mais au lieu de ressentir la honte que les faibles adorent éprouver, l'adolescente se contente d'afficher un petit sourire triomphant : « J'y étais presque ! » note-t-elle avec fierté. C'est plutôt pas mal, non ? Zelda adopte toutefois bien vite un air sombre quand elle entend les présentations du client. Elle ne tarde guère avant d'arquer un sourcil pour marquer sa désapprobation avant de l'exprimer à voix haute : « J'suis pas une Mademoiselle, okay ?! » C'est un peu comme s'il venait de la traiter de vieille. Ou encore de fille bien élevée et sage. Du genre de celles qui se laissent faire des couettes ou câliner... « J'm'appelle Zelda ! Et si un jour on d'vient d'vrais potes, tu pourras m'appeler Z si t'as envie ! Ça t'permettra d'économiser une syllabe ! » Ce qui est toujours ça de pris, non ? Moins on prononce de choses et moins on a soif. Et moins on a soif, moins on vide les réserves d'eau du camp ou les bouteilles du Summer's !

En tout cas, si elle s'est trompée au sujet du prénom du jeune homme, elle a vu juste au sujet de son métier. À peu près, en tout cas. Parce qu'il ne creusait pas les trous, lui. Il se contentait de transformer le pétrole en carburant. Il n'en fallait pas plus pour faire réagir la gamine : « Fallait l'transformer ? On pouvait pas l'utiliser comme ça, dès qu'il sortait d'la terre ? » Ça, elle l'ignorait ! Soupçonnant peut-être l'existence d'une forme de plaisanterie, elle plisse les yeux pour marquer un scepticisme naissant.« Pourquoi ? » C'est quoi l'intérêt de tout ceci ? Et pourquoi personne n'a songé à inventer des véhicules qui utilisaient le pétrole trouvé directement dans le sol ? Quoi qu'il en soit elle hoche la tête de droite à gauche quand Jason lui demande si elle est écolo : « Non, plus trop ! Avant j'en étais une mais maintenant, j'ai viré Juniste ! » Il faut dire que la planète doit se porter plutôt bien maintenant qu'il n'y a plus personne pour la charcuter ou la polluer. Si cette épidémie a eu un seul avantage, c'est bien celui d'avoir fait du bien à l'environnement. Enfin, à supposer que des cadavres qui se baladent soit une bonne chose pour la nature... Mais y'a pas de raisons que ce ne soit pas le cas, si ? C'est un peu comme si le terreau classique avait décidé de se taper de petites balades pour manger... et bien... d'autres terreaux ! Cette réflexion est un peu débile, non ?

Toujours est-il qu'elle n'a rien contre l'idée qu'il lui parle de son travail. Enfin pas de tout l'aspect hyper technique et donc ennuyeux mais plutôt de ce qu'il faut faire pour transformer du pétrole en carburant. « Ouais, un peu qu'tu vas m'en parler ! Si tu sais faire du carburant alors y'a d'bonnes chances qu'tu puisses aider l'camp ! Mais ça, tu l'as dis à June en arrivant en camp, pas vrai ? » Est-ce qu'elle l'a reçu dans son bureau ou a-t-elle délégué cette lourde tâche à une tache comme Madisson ? Si c'est le cas, cette dernière aurait pu passer à côté de l'utilité de Jason...  « En tout cas excellent choix ! Pour la spéciale Z, j'veux dire ! Et bien sûr j'dis pas ça parce que c'est moi qui l'ai inventée, hein ! » approuve-t-elle en tentant de faire preuve de modestie.  « Et t'en fais pas : normalement, tu devrais pas en mourir ! Bouge pas ! J't'amène ça et après on papotera business toi et moi ! » Et la voici partie pour le bar afin de préparer la commande du courageux jeune homme. Puis, lorsqu'elle revient, c'est ce dernier qui reprend la parole et lui manifester son intérêt pour le camp. Si ça fait longtemps qu'elle a rejoint Fort Ward ? « Ça fera deux ans l'mois prochain, j'crois ! Mais faudrait vérifier ! » répond-t-elle avant de se focaliser sur le reste de ses questions:  « Pour les gens, ça dépend ! C'est sûr qu'il y a des gens hyper importants - comme June ou moi, par exemple - mais après y'a aussi des esclaves qui contrebalancent les statistiques ! Genre Madisson, la soeur de Casey, qui est condamnée à ranger des tiroirs et des classeurs jusqu'à la fin d'ses jours... Ça dépend un peu tout de c'que tu r'cherches ? Si tu pouvais être plus précis, ça s'rait cool ! » Mais pourquoi souhaite-t-il savoir tout ça ? On dirait presque un Clyde qui prépare un mauvais coup...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Jason Lawson
Jason Lawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 09/05/2020
Messages : 176
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: Fort Ward Petroleum Corporation   Fort Ward Petroleum Corporation EmptySam 6 Juin 2020 - 21:30
Effectivement, la gamine y était presque mais elle s’était tout de même trompé sur son prénom. L’avait-elle fait exprès ? Peut-être, simplement pour voir quelle serait sa réaction ? Mais peut-être qu'elle l'avait réellement oublié car ils étaient tout de même nombreux à vivre ici. L’ado sembla en tout cas furieuse que l’ingénieur l’appelle « Mademoiselle ». Souriant parce qu’il ne voulait pas s’en faire une ennemie dès sa première rencontre l’homme s’empressa alors de lui répondre poliment : - « Désolé Zelda. Je n’ai pas voulu te blesser … » Avant de légèrement se frotter le menton avec son pouce droit et de continuer : - « … je voulais juste te faire un compliment » Mais si elle préférait qu’il là considère comme une gamine il n’y avait pas de problèmes, il pouvait le faire aisément. - « Bien sûr qu’il faut transformer le pétrole » Lui répondit ensuite l’ingénieur. - « Le pétrole brut ne sert pas à grand-chose. Enfin, tu ne pourras jamais faire fonctionner un véhicule avec … » Lorsque Zelda lui demanda pourquoi il fallait transformer ledit pétrole l’homme posa alors ses coudes sur la table avant de légèrement se rapprocher d'elle.
 
- « Je ne vais pas te faire un exposé sur le pétrole parce que ce serait franchement barbant … » Et également compliqué à expliquer en seulement quelques phrases. - « … mais je peux essayer de t’expliquer rapidement pourquoi on doit le raffiner ». Le brun stoppa alors ses mots un court instant avant de reprendre : - « Le pétrole brut il faut que tu l’imagines comme une espèce de roche liquide d'origine naturelle ou comme une huile minérale composée d'une multitude de composés organiques qui est piégée dans des formations géologiques particulières … » Zelda n’avait très certainement rien dû comprendre à ce qu’il venait de lui dire ? C’est pour cette ainsi qu’il continua : - « … enfin bref, brut ce liquide ne sert à rien. Si on le raffine par contre on peut en faire du fioul, du gazole, du kérosène, de l’essence, du GPL. Et tout le reste, c’est ce qu’on appelle le naphta bah on peut en faire du plastique, des textiles synthétiques, du caoutchouc synthétique, des détergents, des adhésifs, de l’engrais, des cosmétiques. Et même du bitume, des paraffines et des lubrifiants pour le naphta le plus lourd »
 
Est-ce que son bref « cours » avait passionnée la gamine ? Sans doute ? Ou pas du tout ? L’homme continua en tout cas rapidement à répondre à sa énième question : - « Sans le matériel adéquat … » Et surtout sans la raffinerie de Tacoma - « … je ne vais pas pouvoir produire ce type de carburant. Mais je pourrais facilement produire du bioéthanol à la place qui pourrait être mélangé au carburant que l’on possède déjà … » Ce qui ferait économiser de nombreux litres d’essence « pure ». - « … avec des végétaux sucrés comme des betteraves ou des végétaux comme le blé ou le maïs qui contiennent de l’amidon par exemple. Le procédé est assez simple à mettre en place mais il faut de l'espace pour le cultiver, connaitre les dosages, la méthode à suivre et quelques calculs pour estimer la durée de fermentation du produit dans les cuves » Il faudrait également voir avec les mécaniciens du Fort pour modifier les carburateurs des moteurs de leurs véhicules pour pouvoir utiliser ce bioéthanol. Sinon les moteurs pourraient possiblement prendre feu ou exploser.
 
- « June ?! » Lui demanda-ensuite Jason. - « Non, je ne l’ai pas encore rencontré » Il en avait bien évidemment entendu parler à de nombreuses reprises mais il n’avait pas encore eu l’honneur de faire sa connaissance. Sans doute parce que celle-ci devait être occupée à gérer des choses beaucoup plus importantes que d’accueillir les nouveaux arrivants ? Ou alors c’était parce que Jason n’était peut-être pas suffisamment « utile » pour sa communauté ? L’ingénieur remarqua en tout cas que cette Zelda semblait être dévouée corps et âme à cette dénommée June. Souriant il continua : - « C’est pas très encourageant ce que tu me dis à propos de ta « Spéciale Z ». Mais je ne me dégonfle pas, je t’attends » Enfin, ça c’est parce qu’il n’avait pas encore vu à quoi ressemblait et goûté le dit breuvage. Et il n’allait pas tarder à le voir de ses yeux puisque Zelda s’empressa de revenir le servir. Avant d'y tremper ses lèvres l'homme examina alors le verre sous toutes ses coutures tout en déclarant à la gamine : - « Ça fait deux ans que tu vis ici !? » Il n’arrivait pas à y croire. Et pourtant, il ricana lorsque la gamine lui parla d’esclaves en lui citant divers prénoms.
 
- « Je ne connais pas encore tout le monde ici. Les prénoms que tu viens de me citer ne me « parlent » donc pas vraiment » Quant à savoir ce qu’il recherchait en la questionnant Jason ne tarda pas à lui répondre faussement puisqu’il souhaitait obtenir les prénoms de ceux qui avaient tous les pouvoirs sur cette île : - « Je ne recherche rien de particulier, c’est simplement par curiosité » Il savait déjà que Zelda avait une haute estime d’elle-même, que leur leader se nommait June, qu’elle avait apparemment une sous fifre dénommée Madisson et que la sœur de cette dernière se prénommait Casey. C’était déjà pas mal pour un début mais Jason voulait en savoir d’avantage. C’est pour cette raison qu’il continua avec un petit sourire en coin : - « Et qu’est-ce qu’il faut faire pour ne pas faire partit des « esclaves » ? » Parce qu’il voulait absolument se démarquer de la « basse classe » pour évoluer parmi les hautes sphères de cet endroit. Ne serait-ce que pour profiter de tous les avantages que ces derniers devaient disposer.



Hunt your prey
9ce7fafb73fe8aac266366e730d93790.gif509e31a6e1f3f7e43761fed879ce5ace.gif
& kill her when you can
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 3382
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Fort Ward Petroleum Corporation   Fort Ward Petroleum Corporation EmptyDim 7 Juin 2020 - 4:31
Pour le coup elle ne peut pas s'empêcher de sourire. Pas pour se moquer ou par simple habitude sociale mais bien parce qu'elle trouve la réaction de Jason plutôt mignonne. Il n'a pas voulu la blesser et, en prime, lui faire un compliment. Difficile de lui reprocher quoi que ce soit. « Non mais... j'ai pas été blessée, rassure-toi ! Juste... irritée ! » explique-t-elle. « Les Mademoiselles, pour moi, c'est un peu les filles qui passent leur temps à s'occuper d'leurs ongles ou d'leurs cheveux, qui lâchent des Oh my god d'une voix aiguë et qui roucoulent comme des abruties en bandes organisées ! Des pétasses qui servent à rien, quoi... » Oui, elle tient à lui expliquer pourquoi elle s'est offusquée et ainsi le rassurer quant à sa capacité à encaisser les éventuelles remarques désagréables. Elle, elle est solide ! « L'plus simple ça aurait été d'inventer des moteurs qui fonctionnent au pétrole brut, non ? » relève-t-elle quand son interlocuteur se lance dans une rapide explication destinée à contenter sa curiosité. Parfois les solutions les plus simples sont les plus efficaces. Mais elle se doute bien que leurs ancêtres avaient sûrement déjà songé à quelque chose de ce genre. Personne n'aime perdre du temps à transformer des choses. À part les artistes, peut-être ?

Sa question appelant des réponses, le jeune homme se rapproche d'elle sous un regard méfiant. Elle est aussitôt rassurée lorsqu'il lui annonce qu'il ne compte pas lui faire un exposé sur le pétrole mais simplement lui résumer en quelques mots la nécessité du raffinage. Et l'adolescente se retrouve bien vite inondée par un flot d'informations complexes, contenant parfois des mots qu'elle connaît mais qui ne lui évoquent pas grand chose. Un peu sonnée, elle lâche un petit « Wow ! » lorsque le silence revient. « ben heureusement qu'tu voulais pas m'faire un exposé, hein ! » lui reproche-t-elle, amusée. « En fait tu m'as perdue quand t'as commencé à parler de composés organiques enfoncés dans des machins géologiques ou j'sais pas trop quoi... » Mais qu'il se rassure. Sans saisir toutes les subtilités de son discours, elle a en retenu l'essentiel. À savoir que le pétrole sert visiblement à fabriquer plein de trucs et que ses dérivés sont également bien nombreux. « J'vois l'idée générale, en tout cas, ouais ! » Et peut-être qu'elle vient de trouver un domaine de la science encore moins passionnant que les mathématiques, dans la foulée....

Quoi qu'il en soit c'est désormais ce fameux bioéthanol qui retient l'attention de l'adolescente puisque c'est ce dernier qui serait en mesure de faire fonctionner les véhicules. Le problème c'est que Jason aurait besoin de matériel. Ce n'est pas un problème en soi. Si les expéditions existent, c'est précisément pour fournir au groupe ce dont il a besoin. Mais ce qui la fait tiquer, c'est surtout le fait qu'il faille « Gaspiller de la nourriture pour en fabriquer ?! » Forcément, il devait y avoir un piège quelque part... « Le matos c'est pas forcément un problème mais la bouffe, ça, vaudrait mieux oublier ! J'connais pas vraiment l'état des stocks mais j'pense pas qu'on puisse en sacrifier. Et puis même si c'était l'cas, faudrait encore convaincre Valentine - la responsable des cultures - de balancer ses précieuses plantes dans de l'essence ! » Elle aimerait pourtant bien assister à une scène pareille. Rien que pour voir la tête de la française. Ça, c'est sûr, ce serait plutôt drôle ! « Les rôdeurs j'imagine qu'ça compte pas vraiment comme des végétaux ? Même si certains d'entre eux ont d'la moisissure qui leur pousse dessus et des trucs du genre ? » Ce pourrait peut-être une alternative intéressante ? De toute façon, sous pas mal d'aspect, les mort-vivants lui évoquent de bêtes légumes...

Le plus simple, finalement, c'est qu'il ait l'occasion d'exposer ses plans à June. Elle suppose qu'il ne l'a pas encore rencontrée pour une bonne raison. Il faut dire qu'ils sont en guerre, aussi La Boss a sûrement beaucoup plus de trucs à gérer que d'ordinaire et même une génie comme elle ne peut pas avoir la tête partout... « Si j'la croise je lui parlerai d'tout ça ! À mon avis elle voudra te rencontrer ! Faut dire qu'tu pourrais vraiment aider avec tes connaissances... » lâche-t-elle avant de disparaître pour aller lui chercher la fameuse Spéciale Z. Une fois revenue, la gamine lui donne quelques informations au sujet des personnes importantes du camp et sur les autres, ceux qui peuvent aisément être sacrifiés. Cela fait des semaines maintenant que Zelda s'est faite à l'idée que des gens devaient mourir pour que d'autres puissent vivre. « T'en fais pas, c'est normal qu'tu sais un peu perdu au début ! Mais tu t'habitueras vite et tu finiras pas retenir le prénom de la plupart des gens ! » lui glisse-t-elle avant de s'installer en face de lui. « Comment faire pour n'pas finir esclave ? C'est assez simple, en fait ! Faut obéir mais pas comme un chien, tu vois ? Avoir du caractère mais aussi savoir quand il faut courber l'échine. Ce genre de trucs ! C'qui est sur, c'est que si tu te précipites sur June comme une mouche sur une tartine d'confiture, tu vas vite te faire exploiter ! T'vois l'genre ? » Elle suppose que oui. « Mais j'pense pas qu'tu sois d'ce genre-là, toi ! J'me trompe ? » Probablement pas. Après tout un mec qui s'amusait à détruire la planète préférait sûrement exploiter que l'inverse...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Jason Lawson
Jason Lawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 09/05/2020
Messages : 176
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: Fort Ward Petroleum Corporation   Fort Ward Petroleum Corporation EmptySam 13 Juin 2020 - 19:37
Le moins que l’on puisse dire c’est que cette adolescente n’avait pas « la langue dans sa poche ». Amusé par sa remarque sur les « pétasses », comme elle appelait ces femmes, l’homme lui répondit alors sans encore avoir touché à son verre : - « Je vois bien ce que tu veux dire concernant ces filles … » Parce que des femmes comme celles-ci Jason en avait connues plusieurs par le passé et il les considérait effectivement plus comme des potiches qu’autres choses. - « … mais là en l’occurrence je t’appelais « Mademoiselle » pour te montrer que je ne te considérais pas comme une gamine » Au moins maintenant Zelda savait qu’il la considérait comme une adulte en devenir. Quant à ses explications sur son ancien métier, à savoir le raffinage du pétrole, il est vrai que l’ingénieur avait peut-être employé un peu trop de termes techniques et professionnels pour expliquer à la jeune fille d’où provenait cette ressource naturelle et comment elle était ensuite transformée. Souriant Jason continua alors : - « Pardon, c’est vrai que je me suis légèrement emballé … »
 
L’homme avait en tout cas pris plaisir à expliquer à l’ado ce qu’il faisait jadis. La production de bioéthanol sembla être par contre un problème pour Zelda ? La jeune fille mentionna alors le prénom d’une femme, Valentine, qui était apparemment la responsable des cultures et qui pourrait potentiellement devenir une « épine dans le pied » de Jason. Enfin, surtout si celui-ci tentait de mettre dans la tête de leur leader qu’il lui faudrait utiliser ses champs de blé pour produire ce substitut de carburant. Fronçant légèrement les sourcils parce qu’il ne comprenait pas pourquoi cette femme s’opposerait à cette idée l’ingénieur demanda alors à l’ado : - « Rassures-moi cette Valentine, c’est pas une ancienne activiste de Greenpeace ? » Parce que ces gens-là, ceux qui étaient membres de cette association écologiste, Jason avait déjà eu à faire avec eux par le passé. Et pas souvent en bien puisqu’ils avaient souvent manifesté devant son ancien lieu de travail.
 
Après s’être remémoré quelques souvenirs de ces manifestations l’homme esquissa ensuite un nouveau sourire à la jeune fille lorsque celle-ci lui demanda si les cadavres ne pourraient pas remplacer le blé, le maïs ou les betteraves avant de lui répondre : - « Non on ne peut pas les faire fermenter pour ensuite verser leurs restes dans nos réservoirs » Il hocha alors la tête de droite à gauche en ricanant et en se demandant où la gamine avait bien pu aller chercher cette idée farfelue avant de continuer : - « Ça serait répugnant, ça encrasserait les moteurs et surtout ça ne servirait absolument à rien » Zelda sembla en tout cas vouloir parler de lui auprès de June, la leader de ce groupe. Et ça, c’était positif. N’ayant toujours pas bu une seule gorgée de l’étrange mixture que la gamine lui avait apportée un peu plus tôt Jason continua : - « Je veux simplement utiliser mes compétences à bon escient. Et puisque tu m’as l’air d’être une personne importante … » Il insista volontairement sur le mot « importante » pour flatter son égo de l’adolescente - « … de ce groupe je pense qu’elle t’écoutera avec attention » Il n’en savait absolument rien du tout.

- « Oui, je suis persuadé que je vais me faire des amis » Continua-t-il ensuite. - « Je pense que ce n’est qu’une question de temps » Il était persuadé que dans quelques semaines il connaitrait déjà un bon nombre des personnes importantes sur cette île. Quant à la remarque de la jeune fille sur le comportement qu’il devrait adopter lorsqu’il rencontrerait June l’ingénieur ne tarda pas à répondre à la jeune fille : - « Oui, je vois parfaitement bien ce que tu veux dire » Parce qu’il n’était absolument pas le genre d’homme à se faire exploiter puisqu’il avait toujours aimé être un donneur d’ordre. Songeur l’ingénieur prononça alors instinctivement en russe et pour lui-même  : - « *Podchinyat'sya, no buduchi uvazhayemym*» Déclaration spontanée de Jason qui ferait sans doute réagir très rapidement l’adolescente ?

Traduction:
 



Hunt your prey
9ce7fafb73fe8aac266366e730d93790.gif509e31a6e1f3f7e43761fed879ce5ace.gif
& kill her when you can
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 3382
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Fort Ward Petroleum Corporation   Fort Ward Petroleum Corporation EmptyLun 15 Juin 2020 - 7:29
Oh ! Il y a eu méprise. Zelda pensait que son interlocuteur l'insultait malgré lui, qu'il considérait que les demoiselles étaient des personnes bien et qu'il souhaitait surtout se montrer poli. Mais en fait il voulait surtout souligner le fait qu'elle n'était plus vraiment une enfant. Surprise, ravie, l'australienne se fend d'un large sourire. Les gens qui voient l'adulte qui se cache dans son corps juvénile sont bien peu nombreux. En fait, ils se comptent sur les doigts d'une seule main. Elle ne connaît pas vraiment ce Jason mais il semble être quelqu'un de bien. « Ben alors dans c'cas y'a vraiment pas d'mal ! » glisse-t-elle, conciliante. « Si tu veux tu peux continuer à m'appeler comme ça mais seulement quand on est qu'les deux, ok ? Et si jamais tu peux même ajouter mon nom d'famille ! Mademoiselle Phelbs, ça sonne mieux que juste Mademoiselle, t'vois ? » Est-ce qu'il va la croire ? Ce serait quand même assez amusant. Et le voici qui s'excuse pour ses explications poussées, encore loin de la capacité de compréhension de l'australienne. Elle lève une main apaisante : « T'inquiètes ! Ça prouve qu't'es passionné ! Et on a b'soin d'gens comme ça ! » Elle ne voit pas pourquoi il n'aurait pas le droit d'apprécier son travail. D'autant plus qu'il vaut mieux avoir une personne qui fabrique du carburant avec entrain qu'un esclave qui le fait sous la contrainte d'une arme ou d'une Roza...

Lorsqu'elle recherche des alternatives à l'utilisation de nourriture, la gamine est presque obligée d'évoquer Valentine. Curieusement, c'est à elle que le jeune homme s'intéresse avant même de se recentrer sur le débat de ce fameux bioéthanol. Si elle était de Greenpeace ? « Non, j'pense pas ! C'est qu'les gens bien qui faisaient parti de c't'organisation, non ? » demande-t-elle, ayant un léger doute sur la question. « Valentine elle aime surtout le vin, en vrai ! J'pense qu'elle s'en foutait du pétrole et d'tout ça tant qu'ses légumes continuaient à pousser ! » Elle ne peut accorder un quelconque crédit à cette vipère, non ? Et même si elle sait que la jeune femme devait se préoccuper de la nature, elle ne peut décemment pas l'admettre. « Si jamais c'est la p'tite copine d'la Boss ! J'sais pas si tu t'intéresses à elle pour la pécho mais c'est une mauvaise idée, donc, au cas où... » Il vaut mieux prévenir que guérir avec les hommes. Et comme elle l'apprécie, ce gars, elle préfère lui éviter des problèmes. C'est un conseil gratuit. À lui de voir s'il compte en tenir compte ou non...

Cela dit l'utilisation des rôdeurs semble proscrite pour fabriquer du carburant. Zelda hausse les épaules, un brin attristée par cette nouvelle. « Dommage ! Parce que contrairement à la bouffe, on a des cadavres qui s'baladent en quantité. Ce s'rait presque une source d'énergie illimitée... » regrette-t-elle, avant de se fendre d'un sourire. « N'empêche... Si on les casait dans une roue d'hamster et qu'on les f'sait marcher, ça pourrait être une bonne manière d'nous faire encore plus d'électricité, non ? Tu t'y connais un peu là-dedans, aussi ? » Où s'arrêtent ses compétences dans le domaine de l'énergie ? Ce qui est sûr, en tout cas, c'est qu'elle touchera un mot de tout soucis à June. La rouquine voudra absolument voir Jason pour peu qu'elle l'ait oublié. Ce dont elle doute... La Boss n'oublie jamais rien ! Parce qu'elle est parfaite ! « J'sens qu'la cheffe va t'adorer ! » glisse-t-elle, amusée, en songeant à l'intérêt de l'intéressée pour les personnes qui peuvent apporter une brique à l'édification d'un nouveau monde. En tout cas, grâce à la flatterie, le jeune homme a déjà réussi à se ménager une place dans l'estime dans l'adolescente. Et oui, parfois, il en faut peu...

L'australienne se fend d'un nouveau sourire lorsque l'ingénieur lui indique qu'il ne se fait pas de soucis quant à sa capacité à se faire des amis. Il a l'air sûr de lui. Zelda apprécie les gens qui sont dotés d'une véritable force morale et qui sont capables de sociabiliser par eux-même. « Si jamais tu cherches aussi une p'tite copine, j'ai bien quelques personnes à t'proposer. Juste au cas où... » lui indique-t-elle, désireuse de caser les gens qui l'ennuient pour que, justement, ils cessent de se focaliser sur elle. C'est ce que l'on appelle une diversion dans le langage militaire. Dans le langage tout court, en fait. Et puis il y a cet instant où il lâche quelques mots dans une langue barbare qu'elle croit plus ou moins reconnaître. L'adolescente plisse les yeux, se penche en avant pour détailler son interlocuteur. « C'était quoi, ça ? Du russe, non ? » Comment elle le sait ? Et bien il avait l'air méchant en la parlant... « Ou un truc comme ça en tout cas, pas vrai ? » Une idée vient immédiatement de fleurir dans ses pensées. C'est que la perspective de pouvoir converser avec Roza lui procure déjà un certain plaisir. Enfin, converser... « Tu connais des insultes ? Des trucs bien sales ? » lui demande-t-elle, avide, désireuse de pouvoir sortir des noms d'oiseaux à la borgne aussitôt que l'occasion se présentera. « Apprends-moi ! »


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Fort Ward Petroleum Corporation   Fort Ward Petroleum Corporation Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Fort Ward Petroleum Corporation -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] The Ward [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: