The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
11 € 22 €
Voir le deal

Partagez
- Train the body and strengthen the mind. (madanne) -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexanne White
Alexanne White
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 59
Age IRL : 30
MessageSujet: Train the body and strengthen the mind. (madanne)   Train the body and strengthen the mind. (madanne) EmptyDim 24 Mai 2020 - 22:59

Train the body and strengthen the mind. (madanne) 8XLtaPS0_o Train the body and strengthen the mind. (madanne) EjI9zEIV_o

— TRAIN THE BODY AND STRENGTHEN THE MIND. | MAI 2020 @Madden White


« Salut Alex » t’interpelle Dimitri – un vieux membre de la sécurité – qui vient tout juste de terminer son tour de garde. « Qu’est-ce que tu fais là de si bon matin ? » Demande-t-il, visiblement curieux, alors que tu avales sans grande conviction le dernier bout de pain (rassis) qu’il te reste entre les mains. « Madden » Réponds-tu simplement avant d’hausser les épaules. Le quinquagénaire arque un sourcil et se met soudainement à rire. Il connaît bien cet air dépité – ce n’est pas la première fois qu’il te voit levée aux aurores pour rejoindre ton frère au camp d’entraînement. « Je vois » Dit-il avant de t’asséner une légère tape sur l’épaule. « Je te souhaite bien du courage ma petite … J’ai vu ton frère il y a quelques minutes, et il m’a semblé très en forme ! » Il lève son poing en l’air et te sourit à pleines dents avant de t’abandonner à ton sort. Tu le regardes prendre la direction de l’armurerie et ne peux t’empêcher de souffler. Très en forme ? À six heures du matin ? Et merde …

Tu longes les barricades du Fort et traverses rapidement les jardins communs avant de rejoindre – quelques minutes plus tard – ton point de rendez-vous. Lorsque tu arrives au camp d’entraînement et que tu foules le sol sablonneux, tu ne remarques pas tout de suite ton frère assis dans la pénombre. Ce n’est que lorsqu’il se lève et se dirige vers toi d’un pas décidé que tu t’arrêtes net. « Mad ? » Demandes-tu en fronçant légèrement les sourcils. Qu’est-ce qu’il a ? Pourquoi il me fait sa tête d’énervé ? Il s’est levé du mauvais pied ? Le regard sombre et les traits tirés, ton frère marche rapidement dans ta direction tout en se tapotant le poignet. « T’as vu l’heure ? » Demande-t-il, l’air franchement agacé. Tu entrouvres la bouche et fais mine de regarder ta montre lorsque tu comprends que tu es en retard. « Oh … On n’avait pas dit 6h30 ? » Tu fais l’innocente, mais tu te souviens bien des instructions de ton frère. Lorsque vous vous étiez quittés la veille, il t’avait clairement demandé d’être ici aux premières lueurs du jour – soit avant 6h du matin. Le problème, c’est que t’était pas tellement du matin, Alex …

« Ok, j’suis désolée » Finis-tu pour lâcher. « J’ai pas vu l’heure … Mais on n’est quand même pas à la demi-heure près, si ? Et puis c’est pas des façons de dire bonjour à sa sœur, oh ! » Bougonnes-tu avant de croiser les bras et faire la moue. Déjà que je viens prendre une racler de bon matin … Penses-tu avant de lever les yeux au ciel.
Revenir en haut Aller en bas  
Madden White
Madden White
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 48
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Train the body and strengthen the mind. (madanne)   Train the body and strengthen the mind. (madanne) EmptyDim 24 Mai 2020 - 23:53





Sing for absolution
I will be singing
Falling from your grace
Mad & Lexa



MUSIC - ☾☾ « Campbell, tu prends à 1100 heures. Thomson, 1300 heures. Les autres, stand-by. », ordonnes-tu à ton équipe. En temps normal tu leur aurais demandé à tous d’avancer vers la cible, mais cet ennemi est bien trop méfiant pour que vous fonciez tous. Des hommes armés peuvent préparer une embuscade pour contrer votre offensive. Vous avancez à tâtons, l’œil dans la mire de vos viseurs holographiques. Vous continuez d’avancer jusqu’aux ruines où sont détenus plusieurs civils. Quelque chose te semble étrange, un feeling qui te prend aux tripes. Tu regardes tes deux frères d’armes avancer à tes côtés à la même allure, jusqu’à ce que… « Campbell, NON ! », hurles-tu, trop tard.

Assourdissant.
Eblouissant.
Trop tard…

Tu sursautes, comme réveillé par cette explosion irréelle. Elle l’a été autrefois, et elle te revient en boucle, tout comme bien d’autres d’affreux souvenirs. Un temps révolu, qui te manque. Non pas pour revivre ce genre d’événement tragique, mais bien parce que cela te donnait l’impression d’avancer à chaque mission en l’honneur de ces frères d’armes perdus pour une cause bien trop grande pour seulement l’un d’entre vous. Tu essuies ton front perlant de sueur, à l’aide de ton débardeur kaki. Tu jettes un œil à ta montre militaire.

0418 heures.

Tu quittes ton lit trempé par la sueur de tes maux nocturnes, un fardeau qui se veut chaque nuit plus lourd que la veille. Tu mets ton fusil à l’épaule, ton couteau dans l’étui de ta botte, et ton pistolet dans son holster rapidement installé à ta ceinture. Tu ne te déplaces jamais sans ce matériel qui est une extension de tes bras. De ton corps. De ton âme. Tu veilles à éviter le moindre bruit pouvant réveiller les autres résidents de la chambre. Tu jettes un œil à Alexanne dormant paisiblement dans le lit d’à côté. Tu déposes un furtif baiser sur sa tempe recouverte par sa chevelure.

L’extérieur est frais, même pendant ce mois de mai, ce qui est une bonne chose pour la circulation sanguine. Une température propice à l’entraînement matinal que tu exécutes. Quotidiennement. Cela te vide l’esprit, te permet d’évacuer les images sombres qui restent encrées dans ta rétine jusqu’à tes premiers exercices. Tu rejoins le terrain d’entraînement, de la vapeur s’évacuant de tes lippes entrouvertes. Tu as donné rendez-vous à Alexanne à 0600 ici-même, te laissant du temps pour t’échauffer. Une heure et demi d’échauffement.

0600 heures.

Premières lueurs du soleil. Personne.

0630 heures.

Tu es assis dans la pénombre alors que la blonde traine des pieds dans ta direction. Tes doigts jouent sur ta jambe, tapotant cette dernière au rythme de ses pas. Elle sait. Elle sait à quel point tu es à cheval sur bien des principes, comme la ponctualité dont elle ne fait pas preuve ce matin. Elle fait l’innocente alors que tu soulignes son retard, légitimement. Elle s’excuse, se dédouane. Tu n’en tiens guère rigueur. « Crois-tu réellement que c’est quelque chose que je pouvais dire à mon escadron le matin d’une opération ? « On n’est quand même pas à la demi-heure près » ? », soulignes-tu assez sèchement, intransigeant. « La première règle pour remporter une bataille... », commences-tu en t’avançant vers elle, les bras croisés dans le dos. « C’est d’être à l’heure pour la mener. », termines-tu en te postant devant elle. « Et pour ma part, je t’ai déjà dit bonjour en me levant. A 04:00 heures. », désamorces-tu avec un petit sourire malicieux se dessinant au coin de tes lèvres. « Et… ça ne t’empêchera pas de me faire une pompe par minute de retard. Ça te réveillera et te mettra de meilleure humeur ! Et si tu lèves les yeux au ciel, tu feras autant de tours de terrain. », lances-tu en t’écartant et lui montrant d’un signe le terrain où s’apprête à se tenir votre entraînement.



CODAGE PAR AMATIS




country needed me
SO DO THEY
Everybody waiting for the fall of man. Everybody praying for the end of times. Everybody hoping they could be the one. I was born to run, I was born for this.

Revenir en haut Aller en bas  
Alexanne White
Alexanne White
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 59
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Train the body and strengthen the mind. (madanne)   Train the body and strengthen the mind. (madanne) EmptyLun 25 Mai 2020 - 17:38

Train the body and strengthen the mind. (madanne) 8XLtaPS0_o Train the body and strengthen the mind. (madanne) EjI9zEIV_o

— TRAIN THE BODY AND STRENGTHEN THE MIND. | MAI 2020 @Madden White


Madden ne te quitte pas des yeux et tu sais pertinemment – malgré tes excuses bidons – qu’il ne va pas lâcher l’affaire. Bien au contraire. Il n’est pas du genre à laisser passer ce genre de comportement. Même avec toi, sa propre sœur. « Crois-tu réellement que c’est quelque chose que je pouvais dire à mon escadron le matin d’une opération ? ‘On n’est quand même pas à la demi-heure près’ ? » Bingo. Il te ressort son sempiternel speech de capitaine de la Navy, et tu en viendrais presque à culpabiliser si tu n’avais pas l’habitude de l’entendre dire ça à chaque fois que tu te pointais en retard à l’un de vos rendez-vous. Tu lèves à nouveau les yeux au ciel et fais semblant de ne pas flipper écouter alors qu’il s’approche lentement, les bras croisés. « La première règle pour remporter une bataille ... » Dit-il avant de planter ses talons dans le sol, à quelques centimètres de toi. « … C’est d’être à l’heure pour la mener ». Son regard bleu électrique te transperce de part en part et tu amorces un léger mouvement de recul alors qu’il se penche en avant. « Et pour ma part, je t’ai déjà dit bonjour en me levant. À 04:00 heures ». Tu arques un sourcil et te demandes où il veut en venir lorsque tu aperçois les prémices d’un sourire aux bords de ses lèvres.

Nan mais sérieusement ? Rhaaa, je déteste quand il fait ça ! Penses-tu alors qu’il se redresse pour mieux te regarder de toute sa hauteur. Tu lèves les yeux vers lui et t’apprêtes à lui répondre qu’il doit arrêter de souffler le chaud et le froid avec toi s’il ne veut pas que tu meures d’un arrêt cardiaque, mais il ne t’en laisse pas l’opportunité. « Et… ça ne t’empêchera pas de me faire une pompe par minute de retard. Ça te réveillera et te mettra de meilleure humeur ! Et si tu lèves les yeux au ciel, tu feras autant de tours de terrain » Dit-il en désignant le terrain du bout des doigts. Quoi ?! Tu ouvres la bouche, te prépares à contester son ordre, mais te ravises aussitôt. Manifester ton mécontentement alors que t’es en tort, c’est clairement pas une bonne idée. T’as beau être sa frangine, tu sais bien que ça ne l’empêchera pas de te botter le cul si tu oses protester …

Tu lui jettes un regard mauvais de défi et fais quelques pas de côté avant de te mettre en position. Une fois en place, tu exécutes une quarantaine de pompes à la suite – non sans mal – avant de t’écrouler sur le sol sablonneux, en sueur. « J’ai connu mieux pour démarrer une journée … » Râles-tu tout en reprenant ton souffle. Tu passes rapidement ton bras sur ton front et fais signe à Madden de se ramener avant de poser tes mains sur tes hanches. « Et maintenant, capitaine ? » Tu étires tes jambes et penches la tête légèrement de côté avant de le gratifier d’un sourire en coin. « C’est le moment où je te mets une raclée ? » Ton sourire s’élargit davantage. Tu sais que d’ici quelques secondes, tu vas regretter de lui avoir dit ça … Mais c’est plus fort que toi ! Tu ne peux pas t’empêcher de le taquiner – même dans ces moments-là.
Revenir en haut Aller en bas  
Madden White
Madden White
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 48
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Train the body and strengthen the mind. (madanne)   Train the body and strengthen the mind. (madanne) EmptyMar 26 Mai 2020 - 13:12





Sing for absolution
I will be singing
Falling from your grace
Mad & Lexa



MUSIC - ☾☾ La bouche entrouverte, tu t’attends à ce que la blonde râle comme à son habitude, protestant face à ton autorité. Elle se sent permise de protester par son statut de petite sœur, tout en sachant pertinemment qu’elle ne peut lutter. Son regard se change en défi, et tu ne peux t’empêcher de sourire. Alexanne est une des extrêmement rares personnes à pouvoir te faire sourire. Habituellement, tu demeures de marbre, gardant tout ton sérieux de ton professionnalisme. Votre complicité permet d’atteindre une toute autre facette de ta personnalité. Si tu es un bloc de glace, elle est assurément ton piolet.

Elle se met en position et effectue quatre dizaines de pompes, avant de s’écrouler. Tu repenses encore à l’époque où elle n’en effectuait seulement cinq. Les progrès sont là, mais tant qu’elle n’atteindra pas la double série de cinquante… Tu ne la laisseras pas se reposer. Tu es peut-être plus intraitable avec elle qu’avec n’importe qui d’autre, mais il y a bien une raison derrière cela. Durant cinq ans elle s’est reposée sur toi pour sa défense, tu estimes primordial qu’elle puisse s’émanciper et sortir de ton ombre, être capable de se prendre en charge si tu n’es pas dans les environs. Il suffit que tu sois dehors, accompagnant une expédition, pour que la situation ici dérape…

Elle se relève. « J’ai connu mieux pour démarrer une journée … », râle-t-elle dans un souffle haletant. Elle s’essuie le front avant de te faire signe avant de mettre ses fines mains sur ses hanches. « Et maintenant, capitaine ? », te taquine-t-elle. Elle se met en position et t’adresse son plus beau visage de défi. Comme à son habitude, elle fait sa fière, sa provocatrice. « C’est le moment où je te mets une raclée ? », termine-t-elle alors que tu te rapproches d’elle, bras croisés. Tu te tiens droit devant elle puis tu te penches légèrement pour arriver à sa hauteur, ton visage se rapprochant de son oreille. « Où tu essaies. », taquines-tu alors que ta jambe droite vient faucher sa jambe gauche, la faisant tomber en arrière. Tu la rattrapes d’un geste vif par le bras et la tient en suspension ainsi pour quelques instants. « Dis-moi Lexa, à qui veux-tu mettre une raclée avec de tels appuis ? Il y a bien des enfants au camp, mais ils ne sont assurément pas tes ennemis. », t’amuses-tu de lui assener en l’aidant à se relever. Tu lui donnes une petite tape sur le front avec ton index, un grand sourire aux lèvres.

Tu t’écartes légèrement d’elle, à reculons, et glisse ton bras gauche dans ton dos. « Ton objectif ce matin est de… », commences-tu en secouant ton bras droit pour le dégourdir. « Me toucher. », termines-tu d’expliquer. Elle doit te mettre un coup que tu ne parviendras pas à parer. Si ses tentatives semblent pouvoir aboutir, peut-être utiliseras-tu tes deux bras, et c’est bien tout ce que tu souhaites. Voilà six mois que tu es à The Haven. Bien que réticent dans un premier temps, c’est bien la blonde qui t’a convaincu. Elle n’a pas eu tort, dans le sens où ce camp lui assure quatre murs, un toit, et des vivres. Elle est en sécurité ici. Pour ta part… Tu ne trouves pas réellement ta raison d’être ici. Tes journées sont excessivement longues, ou plutôt tes nuits sont excessivement courtes, et il n’y a pas un moment où tu ne fais rien. Tu ne tiens pas en place. Bien lointaine est l’époque de ta survie dans le désert avec ton escadron, où à chaque instant une frappe pouvait intervenir, ou encore une embuscade. Cette époque te manque.

La survie sur les routes te manque.


CODAGE PAR AMATIS




country needed me
SO DO THEY
Everybody waiting for the fall of man. Everybody praying for the end of times. Everybody hoping they could be the one. I was born to run, I was born for this.

Revenir en haut Aller en bas  
Alexanne White
Alexanne White
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 59
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Train the body and strengthen the mind. (madanne)   Train the body and strengthen the mind. (madanne) EmptyJeu 28 Mai 2020 - 23:43

Train the body and strengthen the mind. (madanne) 8XLtaPS0_o Train the body and strengthen the mind. (madanne) EjI9zEIV_o

— TRAIN THE BODY AND STRENGTHEN THE MIND. | MAI 2020 @Madden White


Madden soutient longtemps ton regard et ne semble pas tellement vouloir répondre à ta provocation lorsque sans crier gare, il s’avance vers toi et vient coller sa joue contre le tienne. « Où tu essaies » Murmure-t-il au creux de ton oreille – avant que sa jambe ne vienne balayer la tienne. Tu n’as pas le temps de comprendre ce qu’il t’arrive que tu tombes immédiatement à la renverse et te retrouves suspendue dans les airs, à quelques centimètres du sol. « Hey ! » Protestes-tu tout en t’accrochant désespérément à sa main. « Lâche moi, Mad ! ». Le militaire fait mine de ne pas t’entendre et renforce sa poigne autour de ton bras avant de te rendre la monnaie de ta pièce : « Dis-moi Lexa, à qui veux-tu mettre une raclée avec de tels appuis ? Il y a bien des enfants au camp, mais ils ne sont assurément pas tes ennemis ». Son sourire s’élargit en même temps que ton visage s’assombrit. « Tu m’as eu par surprise … » Râles-tu, légèrement vexée, alors qu’il t’aide à te relever.

Une fois remise sur pieds – et après avoir reçu une pichenette totalement gratuite sur le front – tu te masses le bras du bout des doigts et regardes ton frère faire quelques pas en arrière avant de s’arrêter net. Qu’est-ce qu’il fabrique encore ? Tu plisses les yeux et te demandes ce qu’il peut bien manigancer lorsque tu le vois planquer sa main gauche derrière son dos et secouer sa main droite. « Ton objectif, ce matin, est de … Me toucher » Dit-il, dans le plus grand des calmes, alors que tu le regardes comme s’il avait perdu la tête. Mon objectif ? Le toucher ? Il n’est pas sérieux là, si ? Tu scrutes ton frère pendant quelques secondes et dois bien admettre que si, il est on ne peut plus sérieux. Nom d’un chien ! Mais pour qui il se prend ? Il croit vraiment que tu n’arriveras pas à l’atteindre ? Okay, tu n’es peut-être pas la meilleure de ses élèves au combat rapproché, mais tu es loin d’être la plus lente ! Et puis, ce n’était pas comme si – au cours de ces derniers mois – tu n’avais pas appris à compenser tes faiblesses par quelques stratagèmes ! Tu jettes un nouveau regard plein de défi à Madden et te mets à courir vers lui avant d’engager les hostilités.

Tu amorces plusieurs coups et mouvements rapides, mais aucuns n’atteignent leur cible. Ton frère se déplace à une vitesse folle et le moindre de ses pas semble calculé au millimètre près. Il esquive chacune de tes tentatives avec une aisance qui frôle le surnaturel et tu te demandes ce qu’il a bien pu bouffer au petit déj' (pour être en pareille forme) lorsqu’il t’assène un coup qui t’assomme à moitié. La douleur éclate immédiatement dans tes tympans et tu perds un instant l’équilibre avant de reprendre difficilement tes esprits. « Espèce de sale petit … » Tu ne finis pas ta phrase et secoues la tête avant de foncer à nouveau sur lui. Tu prends ton élan et profites du moment d’inattention de ton frère – visiblement inquiet de t’avoir cogné un peu trop fort – pour lui glisser entre les jambes et lui asséner un coup au mollet. « Ah ! » T’exclames-tu, victorieuse, alors que Madden se tourne vers toi. « C’était quoi mon objectif déjà ? » Le nargues-tu en sautant sur tes deux jambes. Okay, tu as profité de la situation et n’as pas forcément gagné à la loyale, mais qu’est-ce qui est le plus important face au danger ? Gagner par tous les moyens ou se faire (littéralement) bouffer ?


Revenir en haut Aller en bas  
Madden White
Madden White
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 48
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Train the body and strengthen the mind. (madanne)   Train the body and strengthen the mind. (madanne) EmptyVen 29 Mai 2020 - 13:38





Sing for absolution
I will be singing
Falling from your grace
Mad & Lexa



MUSIC - ☾☾ Le temps vous est compté.

Tu ne peux décemment pas la laisser seule sans lui léguer le moindre héritage. Cet entraînement quotidien acharné en est la preuve. Tu te veux plus dur avec elle qu’avec n’importe quel autre membre du camp qui traîne sur le terrain d’entraînement. Depuis que tu as recroisé le chemin de Blake, l’attrait pour la survie à l’extérieur se veut plus grand, chaque jour. Tu as toujours survécu en petit groupe, aux côtés de frères d’armes capables de donner leur vie sans hésitation pour le reste de l’escadron. Ici, cette vie de fermier t’est difficile. Au-delà, même, il te fait peur. Tu as conscience que ces pensées démontrent une forme d’addiction au terrain, dont tu n’as jamais ressenti le manque jusqu’alors. C’est en arrivant à The Haven en fin d’année dernière, que celui-ci est ressorti peu à peu. Dans tout ce parcours, les plus de deux années d’errance étaient la meilleure chose qui puisse t’arriver. Face à ton destin, chaque pas te procurait l’adrénaline que tu as appris à rechercher au fil des années. Face à ton destin, chaque minute passée la nuit dans un recoin des environs, sans réel abri, te rendait vivant.

La blonde du même âge que toi, t’as mis dans l’idée de la rejoindre elle ainsi que son groupe. Elle ne t’a guère parlé d’eux, mais si elle survit à leurs côtés, c’est qu’elle nourrit une confiance en eux. Tu as confiance en Blake, pour faire preuve de jugement, comme à l’époque où vous surviviez ensemble. Si ce n’était pas pour Alexanne, tu aurais déjà abandonné le camp, à la seconde même où elle t’a fait part de cette vie qui peut t’attendre à l’extérieur. Désormais, tu entretiens le doute. Es-tu capable de laisser Alexanne seule ? Pas vraiment. Es-tu capable de continuer cette vie, au milieu de personnes aussi différentes de toi ? Assurément que non. Tu ne sais plus sur quel pied danser, ni comment orienter ta réflexion. Tu y penses, à chaque instant.

Si tu veux faire pencher la balance d’un côté, ce n’est pas en pouvant changer le campement. Non, mais en étant capable de laisser Alexanne seule. Tu ne souhaites pas qu’elle se mette en danger, à te suivre dans cette aventure. Cependant, si elle peut se débrouiller d’elle-même, le choix n’en serait que plus facile. Alors tu la provoques, tu la pousses dans ses derniers retranchements. L’entraînement commence réellement.

Tout novice fonce, d’une manière totalement irréfléchie. Quand bien même sa condition physique s’est largement amélioré, son sens de la bataille reste néanmoins en-deçà de ce que tu attends. Elle ne déroge pas à la règle, et fonce tête baissée. Mouvements prédictibles, plus lents que ce qu’elle suppose. Elle s’essouffle, en laissant son poids entraîner ses gestes, ne maîtrisant pas ses appuis. Il t’est facile d’esquiver, ou bien de parer. Jugeant la suite comme peu intéressante, tu lui assènes un petit coup sur la tempe, du plat de la main. Suffisant fort pour la déstabiliser, mais le mal ne sera que provisoire. Tu restes de marbre, épiant avec attention le moindre mouvement, le moindre geste. L’attitude sur le terrain est primordiale. La discipline fondamentale. Tu t’approches d’elle, te demandant si tu n’as pas tapé trop fort.

Elle fonce.
Encore.

Tu soupires. Elle court, glisse, et te touches au mollet. Tu te tournes vers elle, sans la moindre expression sur le visage. Tu ressens plus de la colère, que de la fierté, quand bien même elle a atteint l’objectif que tu lui as précédemment donné. Elle ose te narguer. Ton sang boue, tes mâchoires se resserrent. Ton regard s’assombrit. « Alexanne ! », cries-tu presque, réveillant probablement certains membres du campement. Tu pourrais compter sur tes doigts le nombre de fois où tu l’as appelé par son prénom complet. « Quand vas-tu comprendre ?! », continues-ty. « Dehors, c’est pas un jeu ! Ils ne retiendront pas leurs coups comme je le fais, si tu me trouves dur, ils le seront bien plus. Je ne suis pas dur, je suis loin de te demander ce que mes instructeurs ont pu me demander ! Et tu prends tout ça avec autant de légèreté ?! Je ne serai pas toujours là pour te sauver ! », les mots sont dits. Ce ton que tu ne voulais pas employer, ces mots que tu ne voulais pas partager. Ils sont dits. Tu t’en rends compte, et commences à reprendre tes esprits. « Tu sais que je t’aime, que je ne pense qu’à ta sécurité, mais je ne peux pas nous assurer sécurité si je dois constamment me préoccuper intégralement de toi… Je… », tu peines à trouver tes mots. Tu n’as jamais été du genre à faire part de ce que tu ressens, étant plus secret qu’autre chose. « C’est du sérieux, Lexa. J’ai besoin de savoir que tu peux y arriver seule. J’ai besoin de voir naître en toi de la discipline. Je ne veux pas te perdre. Je ne veux pas ne rien faire pour toi, ne pas te permettre d’affronter tout ça de toi-même. Alors s’il te plaît, secoue-toi ! Nous ne sommes plus des ados, c’est le vrai monde, et il est bien loin de ce qu’on a pu imaginer. », tu te libères, de mots que tu ne pouvais plus garder pour toi, et toi seul.



CODAGE PAR AMATIS




country needed me
SO DO THEY
Everybody waiting for the fall of man. Everybody praying for the end of times. Everybody hoping they could be the one. I was born to run, I was born for this.

Revenir en haut Aller en bas  
Alexanne White
Alexanne White
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 59
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Train the body and strengthen the mind. (madanne)   Train the body and strengthen the mind. (madanne) EmptyDim 31 Mai 2020 - 19:24

Train the body and strengthen the mind. (madanne) 8XLtaPS0_o Train the body and strengthen the mind. (madanne) EjI9zEIV_o

— TRAIN THE BODY AND STRENGTHEN THE MIND. | MAI 2020 @Madden White


Un sentiment de fierté gonfle ta poitrine et tu ne peux t’empêcher d’afficher un petit air victorieux. Tu l’as fait ! Tu as réussi à toucher Madden alors qu’il t’en croyait incapable. Et toc ! Dans tes dents le grand-frère ! Tu as envie de hurler de joie et le narguer davantage, mais tu te retiens aussi tôt lorsque tu aperçois la drôle d’expression qui assombris son visage. Quoi encore ? Le sourire qui étire tes lèvres s’évanouit. Madden ne semble pas partager ton excitation. Bien au contraire. Il s’avance vers toi et se met à crier ton prénom. « Alexanne ! » Tu sursautes et amorces un léger mouvement de recul, surprise par sa réaction. Mais qu’est-ce qui lui prend ? Tu entrouvres la bouche et écarquilles les yeux alors que ton frère fait un pas vers toi. « Quand vas-tu comprendre ?! » Demande-t-il, hors de lui, alors que tes yeux trahissent ton incompréhension. « Dehors, c’est pas un jeu ! Ils ne retiendront pas leurs coups comme je le fais, si tu me trouves dur, ils le seront bien plus. Je ne suis pas dur, je suis loin de te demander ce que mes instructeurs ont pu me demander ! Et tu prends tout ça avec autant de légèreté ?! Je ne serai pas toujours là pour te sauver ! » Ses mots fendent l’air comme le ferait un coup de fouet. Tu as l’impression de te prendre une gifle monumentale et ta main vient inconsciemment sceller tes lèvres. Mais qu’est-ce qu’il lui prend au juste ? Et surtout, qu’est-ce qu’il raconte ? Sonnée, tu essaies de comprendre la teneur de ses propos – et surtout, de ses reproches – mais rien n’y fait. Ton cerveau semble avoir arrêté de fonctionner et tu continues de reculer en mode automatique. Le sentiment de joie mêlé de fierté s’est envolé. Il a laissé la place à la peur et l’incompréhension. Madden ne t’a jamais parlé comme ça. Du moins, pas depuis très longtemps …

Ton rythme cardiaque s’accélère tandis que ton frère continue son monologue sur un ton qui se veut plus "léger". « Tu sais que je t’aime, que je ne pense qu’à ta sécurité, mais je ne peux pas nous assurer sécurité si je dois constamment me préoccuper intégralement de toi… Je… » Avoue-t-il tout en cherchant ton regard. « C’est du sérieux, Lexa. J’ai besoin de savoir que tu peux y arriver seule. J’ai besoin de voir naître en toi de la discipline. Je ne veux pas te perdre. Je ne veux pas ne rien faire pour toi, ne pas te permettre d’affronter tout ça de toi-même. Alors s’il te plaît, secoue-toi ! Nous ne sommes plus des ados, c’est le vrai monde, et il est bien loin de ce qu’on a pu imaginer ». Alors qu’il termine son interminable tirade, un flot de sentiments contraires te submerge. T’es tiraillée entre l’envie de lui dire merci et lui demander d’aller se faire foutre. Tu veux à la fois le câliner en lui assurant que tout ira bien et l’étrangler en lui hurlant que tout ça, c’est son putain de problème. A cet instant, tu aimes autant Madden que tu le détestes …

« La ferme ! » Hurles-tu à ton tour, les lèvres et les mains tremblantes. « C’est quoi ton problème, Mad ?! » Continues-tu sur le même ton. « Tu crois vraiment que je prends tout ça pour un jeu ?! Que je ne me donne pas à fond tous les jours ?! » Des larmes de tristesse et de colère inondent tes joues avant que tu ne les essuies rageusement d’un revers de manche. Tu peux comprendre que Madden te considère comme un fardeau. Après tout, c’est que tu as toujours été depuis le début de l’apocalypse. Mais tu refuses qu’il te traite comme une gamine qui prend tout à la légère et qui ne fait pas d’efforts pour se débrouiller seule. C’est faux. Tu fais tout ton possible pour apprendre à survivre seule. Tu te donnes les moyens d’y arriver ! Et il n’a pas le droit de dire le contraire …

« Excuse-moi d’être un fardeau, Madden ! » Cries-tu, les poings serrés. « Mais si tu m’avais appris à me battre dès le début et à utiliser une putain d’arme au lieu de me surprotéger, on n’en serait peut-être pas là ! » Lui reproches-tu en pointant ton index vers sa figure. Toi aussi, tu peux avoir des mots durs, Alex. Toi aussi, t’es capable de lui dire ce que tu as au fond du cœur – même si tu le regretteras (sans doute) dans quelques minutes. « Et merde ! » Craches-tu avant de tourner les talons, le cœur au bord des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Train the body and strengthen the mind. (madanne)   Train the body and strengthen the mind. (madanne) Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Train the body and strengthen the mind. (madanne) -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: