The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-29%
Le deal à ne pas rater :
– 200€ sur le Robot multifonction Moulinex Compagnon – HF802AA1
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

Partagez
- Are you OK ? -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 360
Age IRL : 31
MessageSujet: Are you OK ?   Are you OK ? EmptyMer 20 Mai 2020 - 20:27

Cela fait quelques jours déjà que je suis sortie du dispensaire. J’ai profité de l’absence de Casey à la maison pour récupérer mes affaires et je me suis installée chez Levi, Nathan et Sacha, comme prévu. J’occuperai la chambre de ma nouvelle colocataire quelques jours, le temps que les travaux dans le bureau soient terminés. Malgré ses blessures, l’israélien semble avoir pas mal avancé, et j’aurais sûrement ma chambre très bientôt. En plus d’avoir été très bien accueillie chez eux par les deux hommes, je suis vraiment très touchée de voir ce que le brun a fait pour moi. Je vais pouvoir reprendre une vie plus ou moins normale, si j’oublie les rendez-vous de contrôle au dispensaire, pour vérifier que le sérum fonctionne bien…

Alors maintenant que je vis dans cette nouvelle maison, j’essaye de prendre mes marques. C’est un peu étrange, je dois l’avouer… Cela faisait des années que je vivais avec Casey, Stanley, Eddie et Graham. L’ambiance est vraiment différente mais je me sens plutôt bien ici. A vrai dire, je n’ai pas beaucoup croisé Levi depuis que je me suis installée, quant à Nathan, il a pu sortir du dispensaire qu’hier et il a encore besoin de repos.

En rentrant après avoir passé l’après-midi chez June, la maison est calme. Le pâtissier ne semble pas avoir quitté sa chambre. J’étais passée dans sa chambre en fin de matinée pour lui apporter son déjeuner. Mais sans réponse de sa part après avoir frappé à sa porte, j’étais finalement entrée pour me rendre compte qu’il dormait encore. J’avais donc déposé le plateau sur table, près de son lit avant de m’éclipser, non sans ressentir une profonde peine à la vue de tous ces bandages qui recouvraient ses blessures. Mais ce qui me contrariait encore plus, c’était de savoir qu’il avait subi des tortures atroces. Un homme si gentil et sympathique que lui… Je trouvais ça terriblement injuste et je ne pouvais pas imaginer dans quel état d’esprit il se trouvait depuis…

Déposant mes affaires dans la chambre de Sacha, je retourne ensuite jusqu’à la cuisine pour préparer du thé. Ayant encore un peu de mal à me repérer dans la cuisine, je finis par trouver le placard où se trouve les tasses. La pièce est propre et rangée, cela fait du bien. Mes anciens colocataires n’étaient pas très à cheval sur le rangement et le ménage, c’était souvent moi ou Eddie qui prenions le temps pour ça… J’attrape deux tasses avant d’y verser de l’eau chaude. Puis je mets encore quelques secondes pour trouver le thé. Je déchire deux sachets avant d’en mettre un dans chaque tasse. Une fois que c’est fait, je dépose le tout sur un plateau et je me rends jusqu’à la chambre de Nathan. Je frappe à la porte, cette fois une voix me répond. Je pousse doucement la porte avant d’entrer. Je lui souris avant de lui souffler « Bonjour Nathan. Comment ça va ? » Je m’avance jusqu’à son lit, remarquant que le plateau déposé ce matin est complètement vide. « Je vois que tu as mangé tout ce que je t’ai préparé ce midi. C’est bien. » Dis-je en souriant avant de poser une tasse près de lui. « Je… Je t’ai fait du thé. »




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Modératrice
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 334
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Are you OK ?   Are you OK ? EmptyMer 20 Mai 2020 - 21:21
C'est bizarre quand même. Autant quand j'étais au dispensaire, tout ce que j'avais à faire c'était me concentrer sur le fait de dormir le moins possible histoire de ne pas avoir à affronter les cauchemars et les images de cette nuit là encore et encore. C'était déjà pas mal, mais en soit comparé à maintenant... Je me rends compte que c'était pas grand chose en fin de compte. Au moment même où j'ai posé le pied hors du dispensaire, boitant bas jusqu'à la maison, je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer les regards qui se posaient sur moi. Les chuchotements qui résonnaient sans que je puisse comprendre ce qui se disait, à mesure que j'avançais. Et forcément... J'ai pas vraiment pu me dire que c'était pour dire des choses positives.

Du coup, la première chose que j'ai fait en arrivant c'est m'enfermer dans ma chambre. Voir en plus les travaux réalisés dans le bureau par Levi alors que lui aussi a été blessé cette nuit là, juste parce que j'étais pas là pour lui filer un coup de main... C'était sûrement un peu trop. Difficile quand même de se dire et d'accepter qu'on sert à rien. En tout cas, à rien d'utile. Je sais bien que Roza m'a dit de faire en sorte de ne pas m'isoler mais... Pour l'instant j'y arrive pas vraiment. J'ai pas envie d'affronter le regard des autres, la honte que je ressens lorsqu'ils posent leurs yeux plein de pitié, peut-être même de dégout, sur moi.

Le truc c'est que forcément, à force de tirer sur la corde en essayant de ne pas fermer l'oeil, j'ai fini par céder. C'était plus fort que moi. Et du coup, je pense qu'il aurait pu y avoir une explosion dans la pièce d'à côté sans que je m'en rende compte. Un sommeil trop profond pour que je puisse rêver. J'aurais bien voulu que ça dure une éternité. Parce que ça m'a vraiment permis de me reposer. Mais malheureusement pour moi... Toutes les bonnes choses ont une fin comme on dit. Et en entrant dans une phase de sommeil un peu plus légère, les cauchemars sont revenus. Alors je me suis réveillé eu sursaut, en sueur, et hurlant comme un idiot. Heureusement pour moi, de toute évidence il n'y avait personne pour m'entendre. C'est là que je me suis rendu compte qu'il y avait, un peu plus loin, un plateau déposé avec de la nourriture. Certainement mon repas de midi, qui avait été laissé là parce que je dormais. Loin de moi l'idée de critiquer Levi mais... à mon humble avis ce n'est pas lui qui est à l'origine de ça.

Une fois le ventre bien rempli, j'ai essayé de faire quelque chose pour passer le temps sans pour autant avoir besoin de mettre le nez dehors. Attrapant feuilles et crayon, j'ai voulu dessiner. Faire ce que Roza m'avait conseillé, en quelque sorte. Sauf qu'au lieu de mettre des mots sur cette nuit, j'avais besoin de remettre un visage. Peut-être pour essayer de le sortir de ma tête. De mes rêves. Le problème c'est qu'en étant gaucher... avec le pouce gauche cassé... Difficile de réussir à faire quoi que ce soit. Et je crois bien que c'était pas vraiment le moment de faire grimper la frustration en moi. J'ai déchiré, comme j'ai pu, les feuilles gribouillées dans tous les sens sans aucune forme distincte. J'ai jeté au sol les affaires qui se trouvaient sur mon bureau. Comme si ça allait m'aider.

Perdu dans mes pensées et surtout dans un espèce d'état second, je sursaute en entendant frapper à la porte. Je suis assis par terre, adossé contre le bord de mon lit, et il me faut quelques secondes pour réagir. Secondes où je me contente d'observer la porte comme si j'avais rêvé ce qui venait de se passer. Vas-y, entre. que je finis par dire simplement. Je sais pas qui est de l'autre côté, mais c'est forcément quelqu'un de la maison.

Je m'étais pas trompé, puisque c'est Maddie qui passe le pas de ma porte après l'avoir poussée, tenant dans ses mains deux tasses de thé. Et son sourire... Il est un peu comme le feu de bois crépitant en plein milieu d'un désert de glace. Comme le liserai de lumière qui apparait et nous permet de pas totalement désespérer quand on est dans le noir complet. C'est peut-être con dit comme ça mais... C'est clairement l'effet que ça me fait. Sauf que j'ai honte qu'elle me voit comme ça. J'ai beau être torse nu, je suis recouvert de bandages au point qu'un t-shirt ne me couvrirait pas beaucoup plus. Il faut dire que j'ai beaucoup de mal à m'habiller tout seul alors bon... Mais en plus, c'est le bordel. Avec ma petite crise de tout à l'heure.

Un petit sourire vient étirer le coin de mes lèvres, plus faible que d'habitude, mais pourtant présent. Bonjour mademoiselle, que je lui dis en français avant de continuer. T'en fais pas va. Comment tu vas, toi? Je ne la quitte pas du regard, et je pense que c'est suffisant pour qu'elle comprenne que je préfère toujours autant m'inquiéter pour les autres plutôt que de les faire s'inquiéter pour moi.

Rapidement, je jette un coup d'oeil au plateau vide et hoche légèrement la tête avant de revenir poser mes yeux sur le visage de la jeune femme. Je me doutais que c'était toi... Merci beaucoup. C'était super bon, en plus d'être très gentil. La voyant déposer la tasse, je me rends compte qu'il serait peut-être temps de me relever. Alors j'inspire un grand coup avant de serrer les dents face à la douleur quand mon corps me hurle que ce n'est pas une bonne idée de changer de position sans demander d'aide. Mais c'est pas pour autant que je m'arrête. M'asseyant sur le bord du lit, je ferme les yeux un instant en soufflant longuement par le nez comme pour essayer de faire partir la douleur, retrouvant ensuite mon petit sourire lorsque je regarde Maddie. Tu me gâtes beaucoup trop... Mais est-ce que ça me dérange? Pas du tout. J'ai juste pas envie qu'elle s'embête à cause de moi.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 360
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Are you OK ?   Are you OK ? EmptyLun 25 Mai 2020 - 0:38

En entrant dans la chambre, il ne me faut pas longtemps pour remarquer les feuilles chiffonnées, les morceaux de papier déchirés, les crayons et les carnets par terre. Je ne dis rien cependant, pas tout de suite en tout cas. Je ne suis certaine que mes interrogations à ce sujet lui plaisent. Au contraire, mon sourire ne quitte pas mes lèvres et l’enthousiasme de son accueil me rassure. Malgré son état, il reste fidèle à lui-même. Tant mieux. Même si je me doute qu’il le fasse exprès, pour ne pas m’inquiéter. D’ailleurs, bien vite, il me demande comment je vais. « Ça va, merci. » Me remettre au travail pour June m’a permis de mettre de côté mes problèmes, d’éviter de penser à cette dispute avec ma grande sœur. Cette dispute qui le ronge depuis des jours et des jours, sans que je puisse y faire grand-chose. Essayer de la raisonner ou même m’excuser ? Il en est hors de question, la colère à son encontre est toujours trop présente et je sais que pour elle, c’est pareil.

Mais je n’ai pas envie d’embêter Nathan avec ça. Le pauvre n’a pas besoin que je lui parle de mes « problèmes ». Je préfère parler de tout et de rien, de lui faire penser à autre chose. Sûrement que ça lui fera du bien, à lui aussi. Il me remercie pour le repas. Je baisse brièvement les yeux avant de lui offrir un sourire timide. « Oh… Je… Ça me fait plaisir. » Dis-je simplement, posant ma tasse sur le bureau. Je tourne la chaise vers lui avant de m’y asseoir.  « Tu as encore besoin de repos. Alors, ne t’en fais pas, vraiment. Ça ne me dérange pas de te préparer à manger pendant quelques temps. Et je peux bien te faire ça, vous m’avez si gentiment accueillie avec Levi. » Rien ne les y obligeait. Pourtant les deux hommes n’ont pas hésité une seule seconde à m’accepter chez eux. Sans compter les travaux commencés par Levi pour me permettre d’avoir une chambre à mon goût. Je ne pouvais pas espérer mieux. Je pense que je vais me plaire ici.

Le pâtissier se redresse alors avec difficulté. Voyant qu’il semble souffrir, je poser ma tasse sur le bureau avant de me lever et d’aller l’aider à s’installer sur le bord du lit. Je pose ma main dans son dos, prenant soin de ne pas toucher des blessures. Mais encore une fois, le brun fait bonne figure, montrant le moins possible la douleur qui semble le tirailler. Et malgré sa dernière remarque – qui se veut sûrement rassurante – je ne peux pas m’empêcher de lui demander « Ça te fait toujours mal ? » Mon regard croise le sien, inquiet. J’enlève finalement la main de son dos avant de reculer de quelques pas et retourner m’asseoir. En regagnant ma place, je marche sur les affaires étalées par terre. Je prends le temps de les ramasser, sans dire mot.




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Modératrice
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 334
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Are you OK ?   Are you OK ? EmptyLun 25 Mai 2020 - 12:57
J'ai toujours détester inquiéter les autres. Je sais pas vraiment pourquoi, à vrai dire. Mais c'est pas parce que j'aime pas ça que je suis pas pour autant touché par ce que fait Madisson pour moi. C'est vrai, comment ne pas l'être en même temps? Me préparer le repas et venir me l'apporter en chambre même si je dors. Revenir me voir maintenant avec une tasse de thé en prime. Décidément, je suis pas sûr de mériter un tel traitement de faveur.

Je lui offre un petit sourire gêné, malgré moi, quand elle m'annonce qu'à ses yeux c'est normal de faire tout ça alors que, tout comme Levi, j'ai accepté de l'accueillir ici. Comme si j'allais la laisser dehors, franchement. Le truc c'est que contrairement à l'israélien, moi je n'ai rien fait comme travaux pour faciliter son arrivée. Et ça m'ennuie beaucoup. J'ai vraiment l'impression d'être un poids pour tout le monde dans cette maison en fait. Arrête, t'as pas à nous remercier c'est normal. Et puis, tu connais Levi, s'il avait pas eu envie de t'accueillir ici il l'aurait dit sans chercher plus loin. Et puis mon je risquais pas de dire non.

Cette fois, mon sourire s'élargit un peu plus en gage de sincérité. Pourtant forcément il s'efface lorsque j'essaie de me relever seul. J'en ai vraiment marre de pas pouvoir bouger le moindre muscle sans avoir l'impression qu'on me file des coups de taser. Mais bon, j'imagine que je vais encore devoir endurer ça un bon moment avant que ça aille mieux. Sans que ça ne m'étonne grandement, Maddie vient m'aider à changer de position, posant délicatement sa main dans mon dos pour me soutenir sans me faire mal. Une fois assis sur le lit, il me faut quelques instants pour contenir et évacuer la douleur en soufflant longuement, puis je relève mon regard vers la jeune femme en souriant légèrement. Merci.

Nos regards se croisent, et j'ai pas besoin d'être un fin psychologue pour voir qu'elle s'inquiète. Et d'ailleurs si j'avais vraiment un doute, ses mots finissent de me convaincre assez rapidement. Je baisse le regard pour observer tous les bandages qui couvrent le haut de mon corps et hoche légèrement la tête. Je ne peux pas vraiment lui mentir là dessus, ça se voit tellement que j'ai encore du mal à faire le moindre mouvement que ce serait inutile d'essayer de faire croire le contraire. Ouais... Et apparemment ça va prendre un peu de temps avant que ça guérisse complètement. L'histoire de quelques semaines, en fonction de comment j'accepte de me reposer. Mais dès que j'arrive à tenir assez longtemps sur mes jambes et que j'peux lever les bras correctement, j'aiderai Levi avec les travaux. C'est promis.

Je relève mon regard vers elle, et c'est là que je la vois ramasser tous les morceaux de papier que j'ai déchiré tout à l'heure sous la frustration de ne pas être capable de dessiner le visage de l'homme qui m'a torturé pendant des heures. Grimaçant, je viens me passer une main sur la nuque pour la masser légèrement trahissant ainsi ma gêne. Encore une fois. Excuse moi pour le bordel... C'est juste que j'ai essayé de dessiner un truc et j'ai pas réussi alors... ça m'a un peu énervé. Mais j'aurais tout ramassé plus tard tu sais? Je crois bien qu'elle va vraiment finir par me considérer comme un assisté à force.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 360
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Are you OK ?   Are you OK ? EmptyMer 27 Mai 2020 - 1:03

Encore une fois, Nathan se veut rassurant, me répétant que je ne dois pas m’en faire. C’est avec plaisir qu’ils m’ont accueillie chez eux. Sa remarque sur Levi me fait sourire. Il doit avoir raison cependant, si l’israélien n’avait pas voulu de moi, il me l’aurait dit. Le pâtissier, lui, n’aurait jamais émis de réponse négative de ce qu’il me dit. Je lui souris, touchée encore une fois par sa gentillesse. « Tu es adorable. » Dis-je alors d’un air sincère, répondant à son sourire.

Néanmoins, l’expression de mon visage change brusquement quand je vois avec quelle difficulté il se relève. Je m’avance jusqu’à lui pour l’aider à s’installer sur le bord de son lit. Je m’inquiète pour lui et il semble le remarquer. Il finit par me répondre, m’expliquant qu’il va devoir rester tranquille pendant encore quelques semaines. Il semble déçu de ne pas pouvoir aider Levi pour les travaux. Il me promet de s’y mettre quand il pourra. Je souris encore une fois. « Alors raison de plus pour que tu aies quelqu’un pour s’occuper de toi et te chouchouter un peu ! » Comme ça, il pourra se rétablir plus rapidement. Et personnellement, cela ne me dérange vraiment pas. « Vous vous cassez vraiment la tête pour moi. Ce n’est vraiment pas nécessaire. » Je me répète, je le sais. Et sûrement que Nathan me dira encore une fois que cela ne les dérange pas. Mais, je ne peux pas m’empêcher de me sentir gênée par tout ce qu’ils font pour moi. « Et puis si jamais Levi finit les travaux avant que tu sois rétabli, tu pourras toujours me préparer de bons gâteaux. » J’essaye de dédramatiser un peu la situation, de le faire rire. Il en a besoin, j’en suis sûre.

Puis, lorsque je ramasse ses affaires éparpillées sur le sol et qu’il me dit qu’il aurait pu le faire plus tard. Je ne l’écoute pas. Je récupère ce qui traîne par terre, avant de tout reposer sur le bureau. Je m’installe à nouveau sur la chaise avant de lui dire « Ce n’est pas grave. Tu crois vraiment que tu aurais pu te baisser à nouveau pour ramasser tout ça ?! Si je peux le faire pour t’éviter de souffrir, ça ne me dérange pas. » Il doit se ménager et je suis certaine qu’en insistant un peu, il sera bien plus sérieux que Levi sur ce point. Je suis très sérieuse et j’essaye de lui faire comprendre. « Nathan. Ce n’est pas parce que tu ne peux rien faire pendant quelques temps que tu dois te croire inutile. Ce n’est pas le cas. Le plus important c’est que tu sois en vie. Que tu sois là, avec nous. » J’imagine que c’est facile pour moi de lui dire tout ça. Peut-être qu’il n’est pas prêt à l’entendre. Pourtant, il faut que je lui dise.

Mon regard est toujours plongé dans le sien. J’ignore si mes paroles auront le poids nécessaire pour me faire entendre. Alors je finis par ajouter « Tu m’aurais beaucoup manqué… Si tu n’étais pas revenu. » Je ne lui mens pas. Nous ne nous connaissons pas vraiment, n’ayant passé que quelques courts moments ensemble, mais nous nous sommes entendus tout de suite. C’est une personne que j’apprécie, cela ne fait aucun doute…




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Modératrice
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 334
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Are you OK ?   Are you OK ? EmptyMer 27 Mai 2020 - 11:47
Est-ce que l'attention que m'offre Maddie me touche? Bien évidemment que oui. A vrai dire, ça me touche même beaucoup. Après tout, on ne s'est parlé que quelque fois et même si on a passé un très bon moment à préparer un gâteau ensemble, on n'a jamais vraiment eu le temps d'apprendre à se connaître vraiment. Avec un peu de chance, le fait d'être colocataires à présent va permettre de remédier à ce petit problème. Je me sens vraiment bête de la voir faire tout ça pour moi alors que je ne connais quasiment rien d'elle. On dirait un espèce de gros profiteur et j'ai vraiment pas envie qu'elle pense que je suis comme ça.

Je ne peux pas m'empêcher de ricaner légèrement quand je l'entends se servir de me propos pour appuyer sa théorie. Une raison de plus pour que quelqu'un s'occupe de moi et me chouchoute un peu? Faut dire que je m'y attendais pas vraiment, je suis pas trop le genre qui a l'habitude de ce genre de traitement de faveur mais... Pourquoi pas?

Encore une fois, la blonde souligne le fait qu'on en fait sûrement trop à son goût avec Levi pour lui permettre de se sentir chez elle au plus vite. Bon, déjà c'est gentil de me mettre dans le lot mais c'est pas comme si j'avais pu lever le petit-doigt pour l'aider à faire quoi que ce soit. Donc si elle veut remercier quelqu'un c'est uniquement l'israélien. J'ai fait que dire oui moi. Délicatement, je viens poser ma main sur son avant-bras en plongeant une nouvelle fois mon regard dans le sien. Laisse aussi les autre s'occuper de toi, au lieu de simplement vouloir t'occuper des autres tu crois pas? Et si jamais je suis en état de l'aider avant qu'il ait fini, je ferai ça ET je te ferai de bons gâteaux. Mais... je risque d'avoir besoin d'un coup de main. Deal?

Un petit sourire étire le coin de mes lèvres et un petit clin d'oeil vient accompagner ma phrase. Chassez le naturel, il revient au galop comme on dit non? Mais bien évidemment, je retrouve mon sérieux assez rapidement quand je la vois se baisser pour ramasser tout le bazar éparpillé un peu partout au sol. Je me sens profondément coupable de ne pas avoir eu le réflexe de tout ramasser quand elle est entrée. Ou tout simplement de ne pas avoir jeté tout ça par terre comme un crétin.

Je me passe une main rapidement sur le visage avant de la glisser sur ma nuque pour la masser dans un mouvement trahissant clairement ma gêne. Le truc c'est que j'ai à peine le temps de m'excuser que voilà déjà que Madisson s'assoit en face de moi en me regardant avec sérieux. J'en aurais presque l'impression de me faire engueuler. Du coup je baisse les yeux, me sentant bête et relativement coupable. De quoi? Oh, de tout sûrement. Comme toujours ces derniers jours.

Est-ce que je pense que j'aurais été capable de me baisser pour tout ramasser? J'en sais rien, je pense que j'aurais essayé et que ça m'aurait pris une heure au lieu de quelques secondes, agrémentée par ci par là de pauses et de grognements à cause de la douleur. Encore une fois, elle reprend les mots qu'elle m'avait déjà dit au dispensaire l'autre jour. Le plus important c'est que tu sois en vie. Que tu sois là, avec nous. Je relève le regard vers elle, ayant presque une mine de chien battu malgré moi. Encore une fois, ses mots me touchent. Et d'ailleurs, la phrase qu'elle prononce par la suite me fait presque un choc. Mais positif, en fait. J'ai presque l'impression que mon coeur rate un battement, sous le coup de la surprise. Je m'y attendais pas vraiment. Je... Merci, Maddie... Vraiment. Pour tout. Et désolé d'être comme ça. Je peux pas m'empêcher de m'excuser, encore une fois. C'est plus fort que moi.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 360
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Are you OK ?   Are you OK ? EmptyMar 2 Juin 2020 - 0:33

« Avec plaisir. » Dis-je simplement– ne réagissant pas vraiment à ce qu’il essaye de me faire comprendre – avec un grand sourire, quand il me dit qu’il me préparera des gâteaux quand il sera en état, mais que je devrai l’aider. Forcément, je ne peux pas m’empêcher de repenser à l’une de nos premières rencontres, alors que j’étais venue prendre de ses nouvelles, peu de temps après son arrivée au camp. Nous nous étions entendus tout de suite. Entre le français et notre passion pour la cuisine, c’était presque évident… Cela me rassure, que ça se passe aussi bien à vrai dire. Bien qu’il soit plus âgé que moi, et Levi aussi d’ailleurs, ce n’est pas un problème pour moi. Au contraire… L’ambiance ici est bien plus posée et calme et ça fait du bien. Non pas que je ne me plaisais pas avec Casey et les autres. C’est juste différent et c’est ce qu’il me fallait, je crois, après tout ce qu’il s’est passé dernièrement…

Lorsque j’essaye de lui faire entendre qu’il ne doit pas s’en vouloir, qu’il ne doit pas se sentir inutile, je vois bien que c’est difficile pour lui. Il baisse les yeux, comme si j’étais en train de le gronder. Je l’observe alors quelques instants, trouvant sa réaction touchante. Mais cela me fait toujours de la peine de le voir dans cet état. Ce n’est vraiment pas l’homme avec qui j’ai pu discuter quelques mois plus tôt.

Il finit par relever les yeux et je lui accorde un sourire tendre. Il me remercie encore une fois et je finis par me lever de ma chaise pour venir m’installer près de lui. Doucement, je viens poser ma main sur la sienne, prenant soin d’éviter les bandes qui protègent ses blessures. « Tu n’as pas à être désolé. Ce que tu as vécu, c’est vraiment horrible. Il te faudra du temps pour t’en remettre… » J’espère ne pas être trop négative… Ce n’est vraiment pas le cas. Ce n’est pas ce que je veux… Il faut juste qu’il comprenne que ça demandera un moment avant d’aller mieux. « Je sais que tu as du mal à l’admettre. Que tu aimerais pouvoir tout faire, comme avant. Et tout le monde aurait la même réaction à ta place, mais… Tu as besoin de nous. De Levi, de moi… Laisse-nous prendre soin de toi, au moins le temps que tes blessures guérissent. Tu dois prendre ton temps. Vouloir brûler les étapes, ça ne t’apportera que de la frustration et de la colère et ça n’arrangera pas les choses… » Un nouveau sourire étire mes lèvres, j’espère qu’il comprendra…

Je n’ajoute rien de plus, j’en ai dit assez. Je ne voudrais pas le braquer ou le décourager… Jetant un œil à travers la fenêtre de sa chambre, j’ai alors une idée. « Tu te sens capable de te lever un peu ? Est-ce que ça te dirait d’aller faire un tour dans le jardin ? » Marcher un peu lui fera du bien et en restant dans le jardin, il ne croisera personne. J’imagine qu’il n’a pas forcément envie de rencontrer du monde pour l’instant. « Il fait bon dehors, ça te ferait du bien de prendre un peu l’air, non ? »




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Are you OK ?   Are you OK ? Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Are you OK ? -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: