The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-37%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro – Larges roues ...
219.99 € 349.99 €
Voir le deal

Partagez
- Finir le travail [ Yue et Anton ] -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yue M. Hasegawa
Administrateur
Chasseur de primes
Yue M. Hasegawa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/05/2020
Messages : 86
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] - Page 2 EmptyVen 22 Mai 2020 - 1:48
« Yakitori », « Nagasaki », « Shiroyama »… son adversaire était en train de déballer tout son champ lexical du racisme japonais, ce qui confirmait l’opinion de Yue sur le niveau intellectuel des poulets. Alors venir le faire taire ? Elle n’allait pas se le faire dire deux fois. Rugissant comme une lionne, son premier assaut fut avorté par le jet du pied-de-biche. Elle se baissa instinctivement pour l’éviter et bondit en avant, écartant de justesse le fusil dont la détonation lui explosa un tympan au passage. Son bras droit fendit l’air, visant l’estomac du flic, qui para avec fermeté.

Seconde de flottement. La mafieuse le dévisageant froidement, sans ciller. Dominée par sa taille mais loin d’être impressionnée. Un demi-sourire moqueur lui échappa à sa nouvelle réplique. Décidément… il aimait s’entendre parler. Yue voulut dégager son bras mais fut repousser par le colosse. Qu’à cela ne tienne, elle revint à la charge une fois, deux fois, trois fois. Ses estocades furent chaque fois bloquées par l’arme de son opposant. De son côté, elle n’avait rien pour se protéger, alors elle dut encaisser des coups sur ses avant-bras. L’une d’eux, plus fort et bien placé, manqua de l’assommer en lui écrasant la pommette.

La trentenaire vacilla en arrière, un goût ferreux dans la bouche. Fort heureusement, ce fut le moment que choisirent les mordeurs pour débarquer. Plus le temps de déconner. Elle reprit son revolver, souhaitant faire sauter le caisson du flic, mais ce dernier lui envoyait un rôdeur à la gueule. BLAM. La déflagration fit gicler la cervelle putréfiée dans le flash de l’étincelle. Clic. Putain, déjà vide, l’enfoiré n’aurait pas son compte.

Yue reprit son couteau-papillon dans sa main principale et se jeta sur sa proie. La lame fut bloquée par le pied-de-biche, un revers de main la cingla en lui ouvrant la lèvre inférieure. Au quart-de-tour, elle réagit et esquiva les paluches nécrosées d’une charogne. En retrouvant son équilibre, elle le trépana violemment. Parfait : son arme était contaminée désormais, une seule éraflure réglerait son compte

La danse continua ainsi un moment. Cherchant à se nuire entre deux cadavres, se frappant et se blessant sans parvenir à en finir. En fin de compte, ils finirent face à face, trônant sur une pile de morts, à se dévisager comme deux prédateurs. La main droite aussi maculée de fluides putréfiés que sa lame, les prunelles étincelant d’une fureur froide, Yue fixait son antagoniste à travers ses mèches humides de sueur. Sans le quitter des yeux, elle cracha un mélange de salive et de sang, essoufflée mais loin d’être à bout. Elle n’avait pas l’intention de pardonner ou ne passer à autre chose… il avait voulu cette confrontation, il l’aurait jusqu’au bout.

- J’attends la réplique théâtrale, siffla-t-elle avec sarcasme, je suis sûre que tu en as une en stock. L’art dramatique fait partie de la formation des poulets ? provoqua Yue avec un sourire en coin.


« Live or die trying »
I'm gonna break through the chains, ready to make my own way or die trying ♫ Wipe the blood off my face, I keep my head in the game or die trying ♫ I'm gonna put up a fight, gonna risk my own life or die trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 526
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] - Page 2 EmptyVen 22 Mai 2020 - 12:54
Anton soufflait, en sueur, le combat intense qu’ils venaient de livrer l’avait bien chauffé. L’ancien flic n’était pas vaincu loin de là, il en avait encore sous le pied. Il ne comptait plus les cadavres sous eux, ni même autour d’eux. Il y avait encore des râles, mais ils étaient un peu lointains, oubliable pour le moment. La jeune asiatique se tenait en garde face à lui, avec son ridicule couteau papillon. Prédateur, Anton fit passer son pied de biche dans sa main gauche. Le métal complètement souillé du sang des rôdeurs, s’il parvenait à entailler la chair de Yue, elle était condamnée, mais c’était aussi vrai dans son cas…

La petite lame disparaissait presque entièrement sous le sang noir des rôdeurs. De sa main droite, Anton dégaina son poignard. Il aurait préféré son pistolet, mais il n’avait pas le temps de le chercher. Du dos de sa main, Anton essaya encore le sang qui coulait de son arcade, le sel de sa sueur piquait intensément dans la plaie, mais la douleur lui donnait au moins un coup de fouet. La pause dans le combat laissa le temps à Yakitori de lui lancer une remarque cynique. Ce qui amusa profondément Anton, il était rare qu’un adversaire se montre aussi coriace et aussi… intéressante. Dans une autre vie, dans un autre contexte, il aurait certainement apprécié cette personne. Mais… là… non. Elle devait mourir, payer pour tous les crimes de son gang, pour tous ses crimes, elle devait mourir pour enfin laver ses propres échecs.

Attentif au langage du corps de Yue, Anton répondit lentement, avec ce demi-sourire qu’affichait aussi la jeune femme : « Me croire au niveau des autres flics serait te dévaloriser Yue » . Puis il se rua sur la femme, il allongea un coup avec son pied de biche et trouva une ouverture dans l’esquive de Yue et le sol inégal. Pour éviter le coup elle avait sacrifié son équilibre, Anton en profita pour alors la faucher, profitant de sa masse supérieure pour la coucher. Au prix de la perte de ses armes.

Les deux adversaires roulèrent dans les cadavres. Echangeant des coups grognant comme des animaux. Le dos d’Anton douloureusement meurtri par son fusil. L’un comme l’autre tentait d’asséner un mouvement décisif pour étranger l’autre, ou pour lui briser un membre. Mais la fatigue, la sueur et l’environnement rendait difficile une telle lutte au sol. Anton tenta de se relever, mais Yue s’accrocha à lui, cherchant à le maintenir au sol. Pour s’en débarrasser, il les jeta contre une des étagères. La faisant trembler, puis basculer. Là où il avait échoué quelques minutes plus tôt.

Dans le fracas effroyable que cela provoqua, les deux adversaires se séparèrent de nouveau. Anton profita de la confusion pour chercher une cartouche de fusil dans sa poche et l’introduire dans la chambre de son arme. Il fit claquer la culasse, prêt à tirer, mais une seconde trop tard. Il sentit un acier froid et tranchant contre sa gorge, alors même que le canon de son arme trouvait la mâchoire de Yue… La seule pensée d’Anton à ce moment fut d’être content, c’était son poignard, propre, et non pas le couteau sale de la jeune femme contre sa peau.

Encore une fois, la situation était bloquée, les yeux noirs des deux protagonistes. Dans un souffle et un sourire cynique, Anton dit : « J’étais le seul à Seattle qui savait ce que tu étais réellement… Le seul à vouloir te détruire avant que tu ne deviennes une vraie menace…. C’est assez théâtral pour toi ? »




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Yue M. Hasegawa
Administrateur
Chasseur de primes
Yue M. Hasegawa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/05/2020
Messages : 86
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] - Page 2 EmptySam 23 Mai 2020 - 0:33
Le choc avec le sol lui coupa le souffle. Pestant, grognant, jurant, elle rendait coup pour coup, même si le pur corps-à-corps ne jouait pas en sa faveur. Délestée de son arme, Yue n’avait plus que ses poings, ses coudes, ses genoux, sa tête, ses dents s’il le fallait. L’autre était costaud, puissant et – visiblement – entrainée. Elle n’avait pas la technique mais contrebalançait avec toute la férocité que lui avait inculqué son séjour carcéral. Tuer ou être tuer, cogner et ne pas se dégonfler, même si l’adversaire faisait trois fois son poids.

Tout son corps était en feu, une douleur lancinante dans la poitrine lui fit craindre qu’une cote s’était cassée dans la mêlée. Le souffle court, maculée de fluides et de sueur, la mafieuse ne lâchait rien. Elle tuerait cet enculé, même si elle devait se bousiller les phalanges sur son crâne dur de merdeux. Il essaya de se lever, elle s’accrocha sauvagement, cherchant à lui crever les yeux avec ses doigts. La riposte ne se fit pas attendre : il les envoya contre une étagère qui bascula à la renverse et emporta ses voisines dans un jeu de domino assourdissant.

Fracassée, Yue tomba à genoux et s’éloigna tant bien que mal, glissant sur le sol maculé de sang nauséabond. Sa main rencontra alors quelque chose… le couteau du flic ! D’un bond, elle se jeta sur lui, prête à l’égorger, mais s’arrêta net. Le canon de son fusil s’enfonçait sous sa mâchoire et inutile d’une explication pour savoir que son visage exploserait s’il pressait la détente.

- Une menace…, souffla-t-elle d’une voix rauque entre ses lèvres ensanglantées, c’est cocasse de la part d’un ancien poulet alcoolique… je suppose que c’est pour ça que t’as laissé tomber l’insigne… ou qu’on t’a encouragé à le faire, nargua-t-elle sans se priver d’un demi-sourire en coin, ouais… moi aussi je sais faire des recherches quand j’ai une merde sous ma chaussure.

Elle ne bougeait pas pour autant, à la portée du taureau qui mourrait d’envie de la broyer. La trentenaire était épuisée mais la main qui tenait le couteau ne tremblait pas. S’il faisait un pet, il finissait égorger. Il le savait sûrement et franchement, personne ne voulait mourir ainsi pour une gloire périmée. Alors elle attendit. Autour d’eux, les clameurs des rôdeurs précédemment lointain étaient désormais bien plus proches. Le vacarme les avait alertés, ils seraient bientôt là. Et Yue attendait.

La tension grimpait et le flic finirait par comprendre. Lorsque les grogneurs seraient à leur portée, il aurait un choix cornélien à faire. S’il la flinguait, pour peu qu’elle ne lui déchirait pas la carotide, il serait à poil face aux charognes et n’aurait pas le temps de riposter. S’il se détournait pour repousser les morts, elle pourrait lui échapper – ou pire.

- Quel tableau dramatique pour mourir…, lança-t-elle sans peur, tu dois être aux anges.

Les rôdeurs étaient là. Impact dans cinq. Quatre. Trois. Deux. Un.

Yue pivota vivement et poignarda le vorace qui lui attrapait les épaules en plein front. Son opposant en avait deux à sa charge pour une seule balle. Pas de chance. Elle pourrait prendre le temps de le planter dans le dos, mais ce serait risquer de devoir gérer plus de mordeurs qu’elle ne le pouvait dans son état. Elle voulait sa vengeance, mais pas au prix de sa vie. Elle se retira donc dans les ombres, slalomant entre les cadavres qu’elle ne pouvait trépaner. Ensuite : elle avait le camouflage parfait pour se fondre dans la masse. L’avantage de s’être rouler dans les chairs décomposées…


« Live or die trying »
I'm gonna break through the chains, ready to make my own way or die trying ♫ Wipe the blood off my face, I keep my head in the game or die trying ♫ I'm gonna put up a fight, gonna risk my own life or die trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 526
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] - Page 2 EmptySam 23 Mai 2020 - 10:39
Anton resta interdit plusieurs secondes, sans rien dire, devant la remarque de Yue… Comment pouvait-elle le savoir ? Comment pouvait-elle l’avoir appris alors qu’elle ne semblait même pas connaitre son nom. L’ancien flic mesurait à présent la valeur de son adversaire, sa dangerosité, sa menace. Ça voulait à présent dire qu’elle saurait certainement utiliser ces indices pour lui nuire dans le présent. Anton serra les mâchoires, comprenant la portée de son acte, et lâchant une ultime menace en direction de l’asiatique : « Tant de soucis causé par un privé alcoolique, ton père doit être fier de toi » Même si, sous cette bravade, Anton n’en menait pas large
.
Par vengeance, par aveuglement, il venait certainement de lâcher sur lui et sur ceux dont il était proche, une yakuza revancharde et compétente. Un adversaire à sa mesure, qu’il pourrait certainement tuer, mais au prix de sa propre vie. Ça ne l’intéressait pas, tout comme ça ne semblait pas intéresser non plus Yue. Qui, souligna le dramatique de la situation avant de finalement rompre le contact et se jeter sur un zombie. Laissant le loisir à Anton de se défendre contre deux d’entre eux… Le temps qu’il s’en débarrasse, l’asiatique avait complètement disparue. Le policier ramassa alors ce qu’il pouvait, tant qu’il le pouvait encore. Il récupéra le couteau papillon et le revolver de Yue, puis son propre pistolet avant de finalement prendre la fuite. Tant pis pour son pied de biche.

Sur son passage, il envoyait valser d’un coup d’épaule les zombies trop proches de lui. Il finit par retourner finalement dans la lumière du jour. Couvert qu’il était de fluides décomposés, il puait autant la mort que la faucheuse elle-même. Il fit quelques pas sur le perron de la bibliothèque avant de finalement se laisser choir sur les marches. Ce combat l’avait épuisé physiquement, autant que mentalement. Dans sa tentative d’éliminer une menace, l’ayant presque oubliée, il en avait en fait réveillé une bien plus puissante et colérique. Pour le moment, il n’en parlerait à personne, il tenterait de régler ce problème par lui-même, dans le secret, avant de faire appel à ses compagnons.
Ils devraient déjà régler des problèmes plus urgents, une promesse que lui avait faite Valérian avant tout ça. Péniblement, Anton se releva, il lui fallait rentrer chez lui maintenant. En espérant avoir de l’eau chaude quand il arriverait là bas.

FIN




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Finir le travail [ Yue et Anton ] -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: