The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -35%
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – ...
Voir le deal
81 €

Partagez
- Finir le travail [ Yue et Anton ] -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 520
Age IRL : 26
MessageSujet: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] EmptyMar 19 Mai 2020 - 21:43
« Putain de bridée de merde » murmura Anton en voyant la silhouette de la japonaise se baisser sous l’impact de la balle. Celle-ci était passée à quelques centimètres de sa tête. Probablement déviée par le vent ou une erreur dans le réglage de son viseur. C’était rare qu’il veuille tuer quelqu’un, tuer de sang-froid, assassiner quelqu’un. Mais cette fille en faisait partie, elle était l’une des trop nombreuses pourritures qu’il n’avait jamais pu réduire en cendre. Une frustration qu’il trainait depuis bien trop longtemps. Encore un symbole de ses échecs passés. Grognant de frustration, il se dissimula derrière un pan de mur.

Yue Hasegawa… voilà un nom qu’il n’avait pas entendu depuis des années, un visage qu’il avait presque oublié dans le chaos de la fin du monde. Une croisade personnelle qu’il avait mené durant des semaines, s’engageant presque dans une lutte à mort avec ses démons et une mafia bien trop puissante pour lui. Seul, détective privé presque misérable, il s’était fait la promesse de s’attaquer et de faire tomber cette femme et tout son groupe. Lors d’une simple enquête dans un quartier populaire de Seattle, il avait réussit à remonter des traces sur un gang en train de s’installer dans la ville. Des traces discrètes, une sensation presque, un sentiment que son instinct lui hurlait. Que ces asiatiques qui semblaient prendre de l’importance dans la vie de l’endroit n’étaient pas honnêtes.

Rassemblant les vestiges de ses connaissances, de son honneur et de ses capacités. Anton s’était déterminé à remonter et faire tomber ce gang avant qu’il ne soit trop puissant… une façon pour lui de se prouver qu’il méritait toujours une arme et un insigne. De se prouver qu’il était encore bon ! Malheureusement, une apocalypse zombie l’empêcha de mettre un terme aux agissements du groupe. Ça n’aurait peut-être rien changé, mais il en gardait une amertume qu’il comptait soigner aujourd’hui. Pas de procès, pas de discussion, pas de pitié. Il allait éliminer cette trace de son passé comme il aurait balayé un rôdeur !

Soufflant d’un coup sec, il sortit de sa cachette, prêt à tirer de nouveau. Mais la bridée avait disparue, il jura avant de se lancer à sa poursuite. Se maudissant de ne pas avoir réussi à lui coller une balle au premier coup. Même s’il avait perdu l’effet de surprise, il lui restait encore la puissance de feu. Son fusil d’assaut, alors que l’autre ne semblait pas porter d’arme longue. Mais la malchance fut du côté d’Anton ce jour là. Au détour d’une rue, Il perçu trop tard la présence de Yue, elle n’avait pas prise la fuite, elle semblait simplement s’être mise à l’abri pour l’attendre. Il eut un coup de feu, et un bruit de plastique se brisant.

L’ancien flic se remit à couvert, voyant avec horreur le tir chanceux de l’asiatique. Sa balle avait touché son chargeur, brisant la carcasse et se logeant entre deux cartouches. Un miracle qu’elles n’aient pas prises feu. « Putain de bridée de merde ! J’vais te démonter ta race » Des paroles fines, comme Anton savait en faire. Il dégaina son pistolet et pencha la tête, tirant un coup en direction de son ennemie. Puis en lui faisant les sommations d’usage : « Yue Hasegawa ! Rends-toi ! Rends-toi et je te promets que tu mourras sans souffrance. Proprement une balle dans la tête »

Dans ce monde brutal, c’était une proposition qui pouvait mériter réflexion… Mais Anton espérait qu’elle résiste. En tout cas, elle ne se laissait pas faire et son tir témoignait d’une belle habilité au combat. Ça serait un adversaire redoutable, Anton le savait.




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Yue M. Hasegawa
Administrateur
Chasseur de primes
Yue M. Hasegawa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/05/2020
Messages : 66
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] EmptyMar 19 Mai 2020 - 23:22
Adossée à la carcasse de voiture qui lui servait de couverture, elle n’avait pas vu qui avait tiré. Ce qu’elle faisait dans ce quartier n’avait plus aucune importance, dans la mesure où elle était visiblement prise pour cible. Un pillard ? Peut-être. Il allait regretter d’avoir fait la connerie de la manquer alors qu’il avait su la surprendre. A ce petit jeu-là, elle n’était pas en reste. L’arrière du crâne contre la tôle couverte de mousse et d’humidité, elle réfléchit froidement à la suite. Yue tira son flingue de sa veste et consulta le barillet. Vu le son de l’impact, son agresseur faisait joujou avec du plus gros calibre, mais ça n’avait pas d’importance. Du plomb dans la poitrine faisait toujours du dégât, même tiré avec une arme de merde.

A pas félin, elle quitta sa planque pour se faufiler jusqu’à un spot idéal, à l’angle d’une rue. Patiemment, elle attendit que sa proie se pointe… et celle-ci ne la déçut pas. Pas une seconde d’hésitation avant de glisser l’index contre la gâchette et la presser. Pas de chance. La mafieuse avait bousillé son arme mais ne l’avait pas tué. 1 partout en matière de raté absurde. La trentenaire réitéra deux fois la tentative mais forcément, l’autre s’était mis à couvert. Au moins, elle l’avait vu : une espèce de brute grande, large et barbue. L’avait-elle reconnu. Pas tout de suite. Pas avant qu’il ne déclame sa tirade comme un héros de cinéma. Les flics étaient si dramatiques…

- Désolée, de pas pouvoir te rendre la réplique…, rétorqua-t-elle avec un soupçon d’ironie, j’ai pas l’habitude de mémoriser la vermine, alors… ça t’embête si je t’appelle « le poulet » ?

C’était seulement partiellement vrai – ou partiellement faux. Elle n’avait pas oublié qu’il lui mettait des bâtons dans les roues avant toute cette merde, il avait même menacé de mettre le nez dans ses comptes. Mais ça remontait à une autre vie. Une vie où elle avait encore bien des choses à perdre. Aujourd’hui, elle était un prédateur affranchi de toute faiblesse. Les plus dangereux de tous.

Pour dissuader ton adversaire de se révéler, elle tira deux fois supplémentaires et en profiter pour prendre la tangente. Il suivrait, elle le savait. Yue avait conscience que les circonstances ne jouaient pas pour elle en pleine rue, elle courut se réfugier dans une grande bibliothèque. Un lieu forcément riche de coins sombres où elle pourrait glisser sa silhouette menue. Idéal pour prendre le flic par surprise…


« Live or die trying »
I'm gonna break through the chains, ready to make my own way or die trying ♫ Wipe the blood off my face, I keep my head in the game or die trying ♫ I'm gonna put up a fight, gonna risk my own life or die trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 520
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] EmptyMer 20 Mai 2020 - 14:04
Désolé de te décevoir, mais je ne suis plus flic depuis un moment ! Même à l’époque où je molestais tes connards de larbins !En dépit de la situation, Anton eut un sourire nostalgique en repensant à sa discussion avec un des hommes de mains de Yue. Une histoire intime et chaude entre une côte de bœuf, une broche à kebab et la dite personne. Mais son sourire disparu quand une nouvelle balle ricochât à quelques centimètres de lui. Encore une fois, il se battait sans gilet pare-balle.

Anton devait concéder au moins une chose à Yue… Elle était très coriace, elle lui répondit avec une sacrée répartie. Faisant feu au bon moment avant de se replier. Mais elle ne se contenta pas de courir droit devant elle dans les rues. Non, l'autre asiatique chercha refuge dans une ancienne bibliothèque… immense, bien trop grande bibliothèque. Un dédale de couloirs dévastés, où la connaissance papier n’était plus grand-chose finalement. Simplement des restes jaunis, abîmé par les éléments et le temps.

Ce serait une vrai gageure de devoir la poursuivre dans cet endroit. Anton hésita une seconde devant l’entrée béante. Avant de se risquer dans un combat clos, il resserra la sangle de son fusil au maximum et le fit basculer dans son dos. Il devrait avoir ses deux mains libres et ne pas être gêné par un poids mort. Il saisit son pistolet à deux mains et s’approcha de l’entrée de la bâtisse.

Il faisait sombre dans ces couloirs autrefois glorieux, Anton sortit rapidement de l'axe de l’entrée cherchant partout où pourrait se planquer l’Asiatique. Attentif au moindre son, une nouvelle seconde d’inattention, il terminerait avec du plomb dans le corps et il voudrait autant que possible s’en dispenser. Il eut des bruits de pas au bout du couloir, Anton s’y précipita aussi silencieusement que possible. Espérant qu’il n'y aurait que lui et le futur cadavre de Yue. Il eut un mouvement dans l’obscurité du couloir, Anton réagit avec rapidité mais il était vulnérable, il se jeta contre un mur, dans l’obscurité du couloir. Mais, maitrisant mal sa force, sa tête vint cogner contre le mur, pile sur les points de sutures qu’il avait à l’arcade, les rouvrant…

Anton grogna sous les balles, il s’en sortait pas si mal. Il tira à son tour en direction de Yue. Mais il ménagea ses munitions. C’était souvent là-dessus que pouvait se jouer une victoire ou une défaite. Même s’il était incapable de dire si elle portait un pistolet ou un revolver L'asiatique devrai bientôt recharger, il en profitera alors pour passer à l'action. Dans son for, intérieur, Anton espérait vraiment ce que soit un revolver, les temps de rechargement étaient bien plus long et son pistolet lui donnait un avantage à ce niveau.

Hasegawa, c’est ta dernière chance de mourir honorablement. Tu ne veux pas passer entre mes mains ! Tu te souviens de ce que j’ai fait à ton larbin ? Ça sera pire !

Il tira une fois dans la direction supposée de Yue avant de reprendre sa progression. Du sang lui coulait sur l’œil, Emerson allait encore lui faire passer un sale quart d’heure… Allez Yakitori, viens jouer un remake de la bataille de Shiroyama !

Spoiler:
 




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Yue M. Hasegawa
Administrateur
Chasseur de primes
Yue M. Hasegawa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/05/2020
Messages : 66
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] EmptyMer 20 Mai 2020 - 21:28
Au pas de course, Yue s’introduisit dans la pénombre du bâtiment laissé à l’abandon. Ses yeux noirs détaillèrent rapidement ce qui l’entourait : les bornes de prêt, le bureau d’accueil, l’accès aux rayonnages. Elle s’y précipita, l’oreille tendue, autant pour capter les grognements d’éventuels mordeurs que pour entendre arriver son poursuivant. Entre deux rangées de livres qui empestaient le papier moisi, la nipponne se recroquevilla derrière un chariot et entreprit de recharger son flingue. 5 coups, c’était un handicap dans ce genre de situation.

Le temps qu’elle referme son barillet et l’autre était sur ses talons. Elle se redressa comme un diable sort d’une boîte et pressa plusieurs fois la gâchette. Le poulet était vif, il se jeta sur le côté et évita habilement son assaut. Elle se remit à couvert, laissant sa protection chargée de bouquins encaisser les balles ennemies. Yue expira avec dédain quand l’enfoiré lui rappela qu’il avait envoyé l’un de ses gars à l’hosto. Une autre époque, une autre vie, mais c’était une connerie de lui remettre en mémoire une très bonne raison de le planter.

Dès que le feu marqua une accalmie, elle poussa le chariot au milieu du couloir en guise de pseudo-diversion et se faufila ailleurs, pliée en deux dans les ombres. A pas de loups, elle longeait les murs, le souffle calme. Tandis qu’elle était à une distance raisonnable, l’ancienne mafieuse ne put s’empêcher de lui renvoyer :

- Je suis étonnée de voir qu’un sous-flic dans ton genre ait un peu de culture… je dois reconnaître que c’est plus impressionnant que tes talents d’enquêteurs ou de tireur.

Les flics étaient susceptibles, pas vrai ? De vrais clébards qui ne supportaient pas de voir leur os leur échapper ou résister sous leurs crocs. Yue parierait que son agresseur était un beau spécimen de policier frustré. Frustré par son boulot de merde, frustré par les femmes, frustré par ses échecs.

- Autant d’années pour ne pas lâcher le morceau…, souffla-t-elle en continuant de se déplacer, combien de rêves érotiques t’as fait de nous deux, le poulet ? Piqua la mafieuse avait un demi-sourire sarcastique.

Elle ne savait plus où il se trouvait. Depuis son dernier coup de feu, elle l’avait perdu. Changement de tactique. La trentenaire prit appui sur les étagères en bois et se hissa souplement en hauteur. De là, elle pouvait guetter plus facilement les ombres. Quelque part dans l’infrastructure, un grognement se fit entendre. Il approchait… un rôdeur qui se joignait à la fête.


« Live or die trying »
I'm gonna break through the chains, ready to make my own way or die trying ♫ Wipe the blood off my face, I keep my head in the game or die trying ♫ I'm gonna put up a fight, gonna risk my own life or die trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 520
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] EmptyJeu 21 Mai 2020 - 12:25
Anton ne répondit pas à la pique de la japonaise, il n’eut simplement qu’un sourire carnassier sur le visage. De la culture il en avait à revendre même si pour le coup, la référence à Shiroyama n’était pas la plus pertinente. Dans la mesure où c’était une bataille entre une idéologie dépassée par la technologie et l’avenir. Or, l’un comme l’autre, ils n’étaient plus que des vestiges d’un monde depuis longtemps balayés. Il avança vers l’origine des paroles, cherchant des yeux ceux bridés de son adversaire.

Sensible à tous les sons, il arriva dans une salle, de nombreuses étagères le dominant largement, gênant la vue autant que l’ouïe. Anton hésita un moment avant de s’engager dans ce dédale… Il ne parvenait plus à trouver l’origine de la voix. Yue se déplaçait, silencieusement, entre deux phrases. Il fit de même, mais, plus lourd et grand, il était forcément moins discret. A son tour, il profita de la situation pour parler : « L’érotisme n’est pas mon truc Yakitori. Je préfère la vérité et l’explicite. Toi, moi… un tesson de bouteille de champagne et ta gorge. » Ce n’était pas une réponse d’ancien policier, mais au fond… ça n’avait plus d’importance.

Ce que faisait Anton, ce n’était pas pour les beaux yeux des gens dont elle avait détruit la vie, il faisait ça simplement pour lui, par vengeance, un petit bouc émissaire d’Asie. Une petite perle qu’il allait enfiler avec son pied de biche. Anton parcourait les rayons d’un pas prudent mais déterminés, au loin, mais dans le bâtiment, il eut le grognement caractéristique d’un rôdeur… Assez ironique : « J’avais l’habitude de dire qu’il faudrait une fin du monde pour m’arrêter… Mais même ça, ne suffira pas » Un sourire cynique perçait maintenant sur ses lèvres. Le rôdeur n’était pas sa priorité, il semblait être seul, la priorité venait à l’empire du soleil levant.

Anton s’arrêta au milieu d’un rayonnage, guettant les sons dans l’obscurité. Mais il n’y avait pas de bruits de pas, autre que celui du rôdeur. Alors l’ancien flic y vit quatre solutions : sois elle ne bougeait pas, sois c’était un fantôme, sois elle était partie ou alors… l’option qui plaisait le plus à Anton, elle avait grimpé sur les étagères. C’étaient de formidables échelles pour quelqu’un d’aussi agile qu’elle et le fait que leur sommet soit dans l’obscurité devait aider. Il tenta de pousser l’une d’elle pour la renverser et faire comme dans les films, mais il manquait de force et d’élan. C’était vraiment dommage… Tant pis. Il ferait autrement : « Yakitori, quand j’ai commencé à enquêté sur toi, j’ai découvert que tu avais fait un peu de prison. Les dates et les lieux me font dire que j’étais présent quand on est venu s’occuper de toi. Ce n’est pas un peu ironique non ? J’étais au début de ma carrière à l’époque et tu toi de la tienne. Quand je t’aurais tué, on pourra considérer la fin de tout ça. »

Alors qu’il parlait, cherchant encore et toujours l’asiatique. Il finit par tomber sur le rôdeur grinçant et grognant. Il ne gâcha pas une balle pour l’abattre. Non, Anton dégaina son pied de biche et lui écrasa contre le crâne. Il l’effondra dans un bruit sourd, mais un autre grognement vint de l’obscurité, de plusieurs endroits en même temps, l’apocalypse était décidément joueuse, envoyant des morts pour perturber cette chasse à l’homme.




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Yue M. Hasegawa
Administrateur
Chasseur de primes
Yue M. Hasegawa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/05/2020
Messages : 66
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] EmptyJeu 21 Mai 2020 - 18:15
Yue avait cessé de répondre. Elle attendait, comme un lynx en chasse. Ses yeux désormais habitués à la pénombre lui permettraient de distinguer les mouvements dans la bibliothèque. Pour l’instant, elle ne voyait pas arriver le flic mais puisqu’il ne fermait pas sa grande gueule, ce n’était pas difficile de le repérer au bruit. La mafieuse gardait son sang-froid, la respiration étouffée, calme, même lorsqu’il proférait des menaces ou s’auto-congratulait de sa survie.

Le voilà. La nippone se ratatina encore plus après avoir aperçu le haut de son crâne. Le poulet repartit dans une tirade. Il se souvenait encore de tout ça de détails cet enculé ? Sérieusement, il devait avoir foutrement ressassé son enquête inachevée. De très bons psy pourraient lui faire un diagnostique s’il en trouvait un encore vivant. Enfin… dans l’hypothèse où il ne finissait pas sa journée avec sa lame en travers de la gorge.

Sa proie rencontra le mordeur. Yue ne misait pas grand-chose sur le revenant mais c’était la diversion dont elle avait besoin. Elle se redressa, s’accroupit de manière à avoir une meilleure force de propulsion et bondit sur le flic. Malgré son poids plume, elle le percuta des deux genoux dans le dos, alors ça ne dut pas lui faire du bien. La réception était à revoir, la trentenaire atterrit douloureusement sur une épaule, mais la rage lui permit de se remettre bien vite sur pied.

Son adversaire ne manquait pas de réactivité non plus. Elle le désarma in-extremis d’une clef de bras qui dévia le canon de son arme. La déflagration résonna dans la bibliothèque, la balle explosa la couverture d’un bouquin que personne ne lirait plus. Yue ne put toutefois pas retourner le flingue contre son propriétaire : un coup bien placé l’envoya glisser sur plusieurs mètres, un autre lui coupa le souffle. Elle esquiva souplement le troisième, reprenant tant bien que mal ses distances.

Tout autour d’eux, le bâtiment s’animait de grognement. La détonation avait donné une très clair indication de l’endroit où ils se trouvaient et ça tombait bien : laisser ce trou du cul se faire dévorer serait une sentence tout juste satisfaisante. La mafieuse dégaina habilement son couteau-papillon et le déplia avec dextérité. Lame fermement serrée entre ses doigts, un demi-sourire narquois aux lèvres, elle était prête. Il était grand et costaud, mais son foie était au même endroit que chez les autres et il n’aimerait pas se faire perforer.

- Alors la pipelette, tu viens ?


« Live or die trying »
I'm gonna break through the chains, ready to make my own way or die trying ♫ Wipe the blood off my face, I keep my head in the game or die trying ♫ I'm gonna put up a fight, gonna risk my own life or die trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 520
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] EmptyJeu 21 Mai 2020 - 23:05
Anton n’entendit pas arriver Yakitori, il ne sentit que ses genoux dans son dos et la douleur lancinante que ça provoquait sur ses os. Heureusement pour lui, il avait l’habitude d’encaisser la douleur si bien qu’il réussit à se relever et encore une fois heureusement qu’il avait de bons réflexes. C’est pour ça que son arme trouva rapidement le front de Yue, mais la jeune femme ne manquait pas non plus de vitesse, elle réussit à faire valser son pistolet. Lui tordant cruellement le poignet. Le beretta parti plus loin sur le carrelage, se perdant presque dans l’obscurité.

L’asiatique saisit un couteau, qu’elle maniait avec aisance. Pour sa part, Anton fit tournoyer son pied de biche. Plongeant son regard dans celui de son ennemie. Autour d’eux, des grognements commençaient à se faire entendre. Des morts, la mort marchant autour d’eux. Un environnement idéal pour un combat aussi symbolique. De la main gauche, Anton essuya le sang qui coulait de son arcade, ça allait le gêner durant le combat. Même avec une allonge et une force supérieure, il ne fallait jamais négliger un adversaire munie d’un couteau. Aussi fort qu’il soit, le corps d’Anton avait les mêmes faiblesses que celui des autres. « Viens de me faire taire Nagasaki. »

Les bruits de pas tout autour d’eux devinrent de plus en plus pressant. Anton avait bien une solution pour terminer ce combat rapidement, mais c’était risqué, il devrait être rapide et efficace. Dans son dos, son fusil n’était pas totalement inutile. Le chargeur était brisé, mais il restait une balle en chambre. Le fusil n’était pas à la sureté…D’un geste vif, il jeta son pied de biche à la figure de Yue, puis fit basculer son arme, la pointant et faisant feu. La détonation tonna dans tout le bâtiment, bien plus puissante que celle du pistolet. Mais il n’eut pas de coup au but, Yakitori avait bondit sur Anton, écartant le canon de l’arme en l’attrapant par le cache flamme, tentant de le poignarder en même temps.

Heureusement pour Anton, il avait réussi à bloquer le bras de Yue… il eut une seconde de flottement où les deux se regardèrent dans la pénombre. Comme dans les films, une sorte de moment de paix avant que la fureur guerrière ne reprenne le dessus. Anton se fendit d’un sourire de prédateur et déclara : « Tu serais presque belle, mais tu manques de plomb dans le crane pour être mon genre » . L’ancien policier usa de sa plus grande force et repoussa Yue. Puis il commença à utiliser son fusil pour bloquer ses coups de couteaux, lui portant également des coups à l’aide de la crosse et du garde-main en acier. Faisant ça, il risquait d’abimer son arme, mais c’était mieux que de se faire planter. Dans leurs dos respectifs, il eut des grognements et des bruits de plus en plus instants.

Anton sentit dans son dos la puanteur d’un rôdeur et il s’écarta juste à temps pour ne pas se faire saisir. Un, deux, trois, quatre. Il n’était plus question de tuer Yue maintenant, il fallait d’abord survivre. Il replaça son fusil dans son dos et plongea pour récupérer son pied de biche. Juste à temps pour recevoir le premier rôdeur. Il le repoussa puissamment enviant de l’expédier sur Yue, l’utilisant comme bouclier… Une lutte s’engagea alors, entre les vivants et les morts et entre les vivants et les vivants. L’un comme l’autre tentant de frapper l’autre et d’utiliser les rôdeurs pour se protéger et attaquer.




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Finir le travail [ Yue et Anton ]   Finir le travail [ Yue et Anton ] Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Finir le travail [ Yue et Anton ] -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: