The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
228 € 379 €
Voir le deal

Partagez
- June's Army -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/03/2020
Messages : 124
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army - Page 2 EmptyVen 5 Juin 2020 - 23:05
- Ben non, jamais…

Mais quoi ? Il ne comprenait pas vraiment ce qu’elle lui reprochait. Avec un… Mais ça va pas ou quoi ? Pour le coup, il n’avait même besoin de lui répondre, sa tête complètement outrée suffisait d’elle-même à rassurer l’australienne sur le fait qu’il n’avait jamais eu affaire à des… Barbies gonflables. Déjà parce que bon, clairement il n’avait pas les hormones suffisamment en chaleur pour en arriver à ça, et puis… Merde quoi, un cadavre ? Mais elle avait fréquenté quel genre de personne pour avoir ces idées là ? C’est possible ça, humainement ?

Pis bon, s’entraîner à l’avance… Mouais. Il préférait encore découvrir ça avec quelqu’un qui lui plairait quoi. Un peu fleur bleue ? Peut être, c’était surtout les valeurs que sa mère lui avait inculquées. Tant pis si il passait pour un fragile, il n’en avait absolument rien à faire. Ceci dit, le rouge lui montait aux joues. « Quand faudra l’faire avec moi », ça sous entendait quand même clairement qu’elle comptait le faire avec lui… Et ça…

QUOI ?

Il relève vers elle un regard à la fois affreusement choqué, et désemparé, et re-choqué. Comment ça, elle « s’entraînait » avec le fils de William ? Genre s’entraîner comment ? Est-ce qu’elle n’était plus… Merde. Est-ce qu’elle était plus vierge elle ? Mais si lui l’était, il allait franchement passer pour un con s’ils en arrivaient à le faire, non ? Et puis, il était fidèle, et si elle allait voir ailleurs, ça ne valait peut être pas le coup de continuer… Après tout, il ne voulait pas s’engager dans quelque chose si c’était pas entièrement réciproque…

Il allait ouvrir la bouche, et presque la jeter par terre pour qu’elle lui explique. Mais elle ne lui en laissa pas le temps. Déjà elle repartait sur un autre sujet, un sujet qu’elle savait pourtant très délicat. Son père. En lui demandant si il était au courant de leur amourette. Evidemment que non. Enfin, peut être qu’il s’en doutait, s’il prêtait un minimum attention à son fils. Ce qui était loin d’être évident. Quant au fait de le laisser lever la main sur Zelda, c’était évidemment complètement hors de question. Sean était capable d’encaisser beaucoup, beaucoup trop même, mais si ça venait à toucher celle qu’il commençait à vraiment aimer, il ne pourrait jamais le pardonner.

D’autant plus qu’il savait très bien que Zelda ne se laisserait pas faire, que Clayton se chargerait lui-même du cas Finnegan, sans doute père et fils d’ailleurs. Non. Vraiment, il n’avait pas trop de raison de s’en faire pour la blondinette, elle était en sécurité.


- Non, je préfère pas lui en parler, pas pour l’instant en tout cas. Je sais pas comment il réagirait, comment il le prendrait, ce qu’il ferait ou dirai. C’est trop tendu entre nous, j’ai pas envie de me prendre la tête pour lui. J’veux vivre tout ça avec toi, lui, on verra après.

Il rit à sa réplique suivante. Effectivement, elle était un peu plus guimauve que d’habitude, mais il n’allait pas s’en plaindre, il aimait bien aussi la voir comme ça, et pas en train de balancer des piques à tour de bras, plus dans l’attaque que dans la sympathie…

- Ouais mais… T’es ma nunuche préférée.



Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army - Page 2 EmptySam 6 Juin 2020 - 5:17
Sean n'a rien dit à son père. Zelda ne peut guère le lui reprocher, à vrai dire. Déjà parce qu'elle sait pertinemment qu'il n'y a jamais vraiment eu de complicité entre le père et le fils et aussi, parce qu'elle comprend qu'il n'as pas envie de rajouter de l'huile sur le feu. L'australienne sait qu'elle ne jouit pas forcément d'une bonne réputation au sein du camp. On la perçoit comme une gamine rebelle, indocile. La nouvelle ne ferait probablement par hurler de joie Finnegan Senior. Mais d'un autre côté, la jeune espionne ne peut pas s'empêcher de se questionner : est-ce que son petit copain aurait honte d'elle ? Si c'est le cas alors elle ne peut pas le lui reprocher : si elle a évité de parler de Sean à ses colocataires, ce n'était pas par honte mais pour éviter les questions gênantes. Mais, dans les faits, elle ne s'est pas montrée plus loquace que lui au sujet de leur relation. « Imagine ! En apprenant la nouvelle, y'a d'bonnes chances qu'il s'mange une p'tite crise cardiaque ! » s'amuse-t-elle, optant pour l'humour plutôt que le sérieux qui serait pourtant de circonstance. « Ça réglerait pas mal d'problèmes... » Il vaut probablement mieux rire de tout ceci qu'en pleurer. Pas parce qu'elle le souhaite mais bien parce que c'est la seule chose qu'il lui donne l'occasion de faire à ce sujet-là. « D'toute façon, c'est sûr, il le prendrait mal ! Il doit sûrement m'considérer comme une sorte de connasse, d'toute façon ! J'fais c't'effet là aux adultes, en général... » soupire-t-elle. Ce n'est pas une fatalité. Elle possède l'amitié des autres jeunes de son âge. Elle n'a pas besoin de l'appréciation des adultes hormis celle de June. Le reste n'est que fioriture...

Lorsqu'elle s'inquiète une poignée de secondes plus tard de se mettre à minauder et à ressembler à ces filles qu'elle s'est fait un devoir, jusque-là, de critiquer, son petit-copain a au moins l'avantage de la faire rire en arguant qu'elle est sa nunuche préférée. L'adolescente le dévore de son regard brillant tout en se mordillant les lèvres. C'est plus fort qu'elle : elle se sent obligée de lui voler un nouveau baiser. Et puis, bien sûr, elle finit par froncer les sourcils : « J'espère pour toi qu'y'a pas d'autres nunuches dans ta vie, hein ! » le réprimande-t-elle. L'idée qu'il puisse la tromper ne l'a jamais effleurée. Mais celle qu'il puisse se jouer d'elle pour obtenir une nuit en sa compagnie, elle, l'assaille constamment. Est-ce qu'il est sincère ? Est-ce que tout ceci n'est qu'un jeu pour lui ? Elle, elle le sent, elle est en train de véritablement tomber amoureuse de lui. Et si elle adore cette sensation, elle craint aussi le mal qu'il pourrait lui faire. C'est ce qui arrive, en général, lorsque l'on offre son corps à une personne : tôt ou tard, l'autre finit par le briser. Zelda souhaite pourtant croire qu'ils sont différents. Que leur amour est semblable à celui que l'on retrouve dans les plus beaux contes. Qu'il sera éternel, invulnérable, semblable à ce soleil qui a permis la vie sur Terre.

Et alors que tout les éléments sont réunis pour qu'ils passent une bonne soirée, qu'ils profitent du cocon incarné par la planque et de la douceur de leurs étreintes, Zelda se renfrogne. C'est plus fort qu'elle. L'impression de faire fausse route la saisit à nouveau. Son pragmatisme naissant lui indique de tout foutre par terre et de retrouver la raison. Elle repousse gentiment Sean et l'observe d'un air étrange, semblable à celui que l'on s'approprie face à un danger. « On est d'accord qu'tu tiens vraiment à moi, hein ? » lui demande-t-elle sans réel préambule, ne parvenant pas à cacher cette inquiétude qui transparaît maintenant dans son regard. « J'suis pas une passade, une chienne dont tu vas t'lasser et finir par abandonner sur une air d'autoroute ? » L'idée lui semble insupportable et vient encore souligner le danger incarné par leur relation. Ce qui irrite maintenant l'australienne ? L'impression d'être une gamine frêle qui ressemble, en cet instant, à l'une de ces héroïnes stupides de films pour adolescents. Une fille trop bête pour croire à son bonheur et peut-être trop naïve pour son propre bien. Il convient de remettre les pendules à l'heure : « Si tu m'fais du mal, j't'en ferai dix fois plus ! Non, cent fois plus ! Et encore : seulement si j'suis dans un bon jour ! » le prévient-elle d'un air catégorique. « J'te passe les détails mais en tout cas t'échapperas pas à la castration, déjà ! Pour le reste, ce s'ra en fonction d'l'inspiration du moment ! » Si elle se montre véhémente, c'est maintenant avant tout pour cacher ses propres faiblesses, celles que Sean lui fait découvrir avec tendresse. C'est peut-être ça, justement, qui l'effraie par-dessus tout : de prendre conscience qu'elle dispose de nombreuses failles. Et pire encore : qu'elle n'est pas capable d'y résister...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/03/2020
Messages : 124
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army - Page 2 EmptyMer 17 Juin 2020 - 11:00
Sean pinça les lèvres en haussant les épaules. L’adolescente s’étonnait de ne pas avoir une bonne image auprès des adultes. Honnêtement, il ne comprenait pas trop comment elle faisait. Tout le monde savait qu’elle les horripilait au plus haut point, et qu’il semblait en plus qu’elle faisait toujours de son mieux pour en rajouter des couches et des couches. Pourtant lui, il la découvre sous un autre jour, un jour que les gens ne connaissent pas, et ne connaîtront sans doute jamais parce qu’elle ne veut pas le montrer : plus douce, plus sucrée, plus délicate, plus avenante. Mais il sait bien que ce n’est que pour lui.

Ceci dit, lorsqu’elle lui exprime le fait qu’elle espère bien être la seule à tenir cette place dans sa vie, il ne peut s’empêcher de hausser les sourcils avant de les froncer dans la foulée. Et ce pour deux raisons, qui, pour le coup, ne lui semblent pas être déconnantes. Déjà, parce qu’il était presque blessé qu’elle puisse imaginer qu’il la prenne à ce point pour une conne, et qu’il soit le pire des mecs à ne vouloir qu’arriver à ses fins avec elle. Et deuxièmement, est ce que c’était pas elle qui parlait de « s’entraîner » avec un autre gars, il y a moins de cinq minutes à peine ? Finalement, le dindon de la farce, c’était peut être pas celui qu’on pensait.


- Du coup, j’espere que tu va arrêter de t’entrainer ? Lança-t-il, un peu piquant malgré lui. Mais t’inquiète pas Zelda, j’suis tout à fait conscient du fait que si j’te fait du mal, non seulement je devrais me méfier de toi, mais aussi de Clayton, et sans doute aussi de June. Et comme je suis pas un gros débile suicidaire, ben je pense que je vais éviter hein. J’tiens à ma vie. Et un peu à mes baloches aussi.

Doucement, pour ne pas trop la déranger, Sean tend ses bras vers le ciel pour s’étirer. Décidemment, c’est pas simple d’avoir une copine, et même s’il est content de l’avoir, il commence à se dire qu’il a dû se mettre dans de beaux draps encore. Un petit sourire amusé habille sa bouche, et il soupire doucement en regardant les autres. Finalement, entre eux, et l’autre couple, il ne reste que Kassidy qui est là, comme la cinquième roue du carrosse. Il se sent un peu mal à l’aise pour elle, d’autant que quelques semaines auparavant, c’était avec elle qu’il flirtait légèrement. Baissant la tête, il regarde Zelda.

- Va falloir qu’on trouve un mec pour Kassidy maintenant.


Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army - Page 2 EmptyJeu 18 Juin 2020 - 13:41
Elle ne peut pas retenir un franc et amusé lorsque Sean évoque les conséquences qui lui tomberaient dessus si d'aventure il venait à lui faire du mal. Le regard pétillant, le sourire persistant, elle l'observe tandis que sa main caresse sa joue avec délicatesse. Zelda sait bien qu'il pense ce qu'il dit. Son petit copain est doté de ce sérieux qui, parfois, couplé à l'humour, en fait quelqu'un de particulièrement amusant. C'est peut-être pour ça qu'elle est tombée sous son charme ? Comme si l'alliance de ces deux saveurs émettait un fumet auquel elle semble tout simplement incapable de résister. « T'as pas grand chose à craindre de Clay, t'en fais pas ! Et June pointerait sûrement du doigt ma faiblesse si j'allais la voir pour me plaindre d'un truc aussi stupide ! Non, sur c'coup-là, j'serais seule pour m'défendre... » Comme toujours, en fait. Lorsqu'elle a averti la rouquine de ce que Levi lui avait fait, elle a eu droit à un tabassage en règle de la part de l'intéressé. Il n'en fallait pas plus pour qu'elle comprenne qu'elle est seule face aux petits soucis inévitables de la vie affective. Quant à Clay', il est trop occupé à crapahuter sur Misha pour s'occuper de défendre sa fille adoptive. Et c'est tant mieux. Zelda n'oserait plus vraiment se regarder dans la glace si elle s'en remettait à quelqu'un d'autre pour gérer ses problèmes de coeur. Ce n'est pas ce genre de personne qu'elle souhaite devenir. « Mais c'est largement suffisant... » conclue-t-elle, laissant un sourire carnassier s'installer brièvement sur ses lèvres. Oui, la douleur la pousserait à lui faire du mal. C'est la seule manière qu'elle connaisse pour obtenir vengeance. Mais elle espère sincèrement qu'une telle chose n'arrivera jamais et qu'à l'instar des contes et autres légendes qui ont bercé son enfance, leur amour survivra aux épreuves et au temps.

Quoi qu'il en soit elle apprécie la jalousie dont il semble faire preuve. Est-ce mal ? L'adolescente ne peut pas dire que la réaction de Sean soit désagréable pour l'ego. Elle prouve qu'il tient à elle. Et que même s'ils n'ont toujours pas dit ouvertement le mot magique, celui qui symbolise l'attachement amoureux entre deux personnes, il tient à elle. Comment pourrait-il en être autrement, cela dit ? « J'm'entraîne pas, en fait ! C'était une sorte de... blague ! » glisse-t-elle, se sentant d'un coup bien stupide d'avoir osé s'aventurer sur ce terrain. Si c'était une blague alors elle était sûrement de mauvais goût. Et puis si elle souhaitait être rassurée, c'est maintenant chose faite. « J'suis pure et innocente ! Un peu comme un bébé koala ! » Oui, la comparaison lui semble pertinente si ce n'est que elle, elle n'a pas de bec ni de fourrure. Enfin.. Pas partout sur le corps, en tout cas. Le seul point commun qu'elle pourrait avoir avec cet animal, c'est encore l'intérêt pour les arbres et l'art de les escalader. Ses pensées s'envolent un instant en direction de l'Australie. Ce qu'elle voudrait savoir comment les choses se passent là-bas...

L'immigrée arque un sourcil, surprise, lorsque Sean lui annonce qu'il faudra trouver quelqu'un pour Kassidy. Son regarda azuré dérive sur son amie et elle lui décoche un petit sourire lorsque cette dernière lui répond de la même manière. Kassidy... La gentillesse incarnée ! La culpabilité resurgit. Celle de ne pas pouvoir ressentir un quelconque remord pour avoir accaparé l'irlandais. D'ailleurs pourquoi ce dernier s'intéresse à nouveau à elle ? Est-ce aussi par culpabilité ou y a-t-il autre chose de caché, là, derrière ses mots ? « T'as une idée ? » demande-t-elle, décidant de ne pas tomber dans le reproche irrationnel. Elle ne s'imaginait pas ressentir ce genre de sentiments pour un garçon. Elle se pensait au-dessus de ça. Comme quoi... « En vrai l'mieux ce serait quand même d'la laisser faire son choix, non ? J'suis pas sûre qu'on s'rait ensemble si on nous avait poussés l'un vers l'autre... » Ce genre de choses ne doit sûrement pas se provoquer ? La gamine esquisse un sourire en songeant à l'énergie qu'elle a déployée pour rapprocher certains adultes du camp. C'était... stupide ! Comme bien des choses qu'elle a pu faire jusque-là. « Tu te sens coupable, c'est ça ? Genre... Plus ou moins que d'continuer à fréquenter Levi en sachant ce qu'il m'a fait ? » Quoi ? C'est une occasion parfaite pour évoquer l'israélien et la relation qu'il entretient avec lui. Si elle désapprouve ? Oui, et pas qu'un peu !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/03/2020
Messages : 124
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army - Page 2 EmptyJeu 18 Juin 2020 - 20:56
Soudainement, il se sentit stupide. De lui avoir montré cette jalousie, de lui avoir montré qu’il avait mordu à l’hameçon qu’elle avait jeté à l’eau, en parlant d’entraînement, alors qu’elle lui avouait maintenant que ça n’existait pas, et qu’elle était toujours.. Pure. Pure, il n’aimait pas ce mot, il n’estimait pas que faire l’amour soit un acte dégradant, sale, qui puisse la « souiller » et la rendre impur. A partir du moment où c’était son choix, pourquoi ça aurait été une mauvaise chose. Après, effectivement, vu ce qu’était devenu le monde, elle aurait pu vivre ça sans le vouloir. Par conséquent, il était tout de même rassuré de savoir qu’elle n’avait jamais.. Bref, voilà qu’il se perdait dans ses pensées.

De toute façon, il se sent bien trop surpris par la réponse de Zelda au sujet de sa sœur. Effectivement, peut être qu’il se sent un peu coupable de voir Kass’ un peu à l’écart, alors que les autres sont en couple… Mais ce qui surprend le plus Sean, c’est de voir que l’australienne conseille plutôt de laisser les choses se faire pour leur amie. L’irlandais hausse un sourcil plus que surpris. Est-ce que c’est bien sa copine qui lui parle là ?


- Excusez moi Mademoiselle, mais vous n’auriez pas vu ma copine ? Une jolie blonde de quinze ans, qui a tendance à toujours se mêler de ce qui la regarde pas, et à vouloir créer des couples partout ?

Evidemment qu’il se moque, il sourit amusé. Mais ils s’amusent, ils se jouent l’un de l’autre, les deux jeunes tourtereaux.

- Je… Levi est important pour moi. Ne me demande pas de choisir…

La soirée se poursuit, dans la joie et la bonne humeur, et le petit groupe discute et rigole, comme à son habitude.

Lorsque la soirée touche à sa fin, Dean et Connie les saluent et rentrent, le jeune homme tenant à raccompagner sa compagne. Kassidy, Sean et Zelda s’occupent de ranger le sous-sol, avant que la blonde leur souhaite une bonne nuit, et ne monte se coucher. L’irlandais, lui, n’est pas pressé de rentrer. Il n’a pas envie de rentrer chez lui, il n’a pas envie de retrouver son père, il préfère rester en compagnie de Zelda. Debout dans le sous sol, ils dansent un dernier slow, juste eux, sans personne pour les observer, sans personne pour les juger. Juste eux, les yeux dans les yeux.


- Tu es tellement belle… J’ai tellement de chance de t’avoir…

Avec douceur, sa main qui était posée sur sa hanche remonte, lentement, frôlant son corps, pour glisser dans son cou et venir se poser sur sa mâchoire. Encore plus doucement, il approcha son visage, pour l’embrasser avec tendresse et avec douceur.
*****

Ses yeux s’ouvrent sur le visage doux encadré de cheveux blonds. Un drap couvre ses épaules délicates. Ses lèvres charnues bougent légèrement, encore plongées dans un sommeil paradoxal. Il sait qu’il faudra qu’il sorte discrètement. Il sait qu’il ne va pas pouvoir se rendormir, hypnotisé par ce visage. Mais ce n’est pas grave. C’est juste eux.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army - Page 2 EmptyVen 19 Juin 2020 - 13:18
Il faut bien reconnaître que Sean sait lui parler. C'est un talent que peu de gens possèdent. Après il faut également dire que la plupart des gens ne ressentent pas le besoin de la flatter ou de lui adresser des mots doux. Zelda aimerait bien appartenir à cette catégorie de gens qui n'ont pas besoin de l'estime des autres pour se sentir valorisés. Mais elle reste encore tributaire de ce désir malsain. Elle rougit lorsque son copain lui demande ce qu'elle a fait de cette fille qui adore fourrer son nez partout. Il faut dire qu'elle l'a bien cherché. La retenue et le respect de la vie privée n'a jamais fait partie de ses qualités... « Ouais, j'avoue, t'as une mauvaise influence sur moi ! » plaisante-t-elle en retour. « Mais j'aime bien ! Et puis qui sait ? P't-être qu'un jour tu f'ras d'moi une personne respectable ! » Mais au fond, elle ne l'espère pas vraiment. C'est sûrement égoïste mais elle espère plutôt que c'est elle qui parviendra à dévergonder le jeune homme. Il gâche tellement de potentiel, tellement d'énergie, à être aussi parfait. Et dire que quelques semaines plus tôt elle le considérait encore comme le mec le plus chiant de la terre. Après Levi, évidemment. Car rien ne peut battre l'israélien à ce niveau-là. Ou alors Madisson ? La gamine ordonne un peu le podium de la chiantise et finit par abandonner l'idée. Les cons sont bien trop nombreux et la plupart d'entre eux sont éligibles à une place dans le tiercé gagnant... « Non mais tu vois... C'est juste que Kassidy mérite d'faire ce choix toute seule ! Puis elle a pas b'soin d'aide. Elle est pas aussi coincée qu'ceux que j'essaie d'aider ! » C'est le mot qui lui semble plus adapté même si elle doute que les autres partagent cet avis. « Elle a pas eu trop d'mal, par exemple, à t'rouler des pelles m'semble... » glisse-t-elle, à la fois amusée et jalouse. C'est mal de ressentir un tel sentiment à l'égard de sa nouvelle sœur de coeur, elle le sait. Et pourtant...

Et puis une fois n'est pas coutume, c'est Zelda qui revient sur le sujet de Levi. Sean semble comprendre très vite où elle souhaite en venir. En fait l'australienne regrette un peu de devoir lui imposer un choix. Peut-être pas aujourd'hui. Mais forcément, un jour, ça arrivera. Il se retrouve au milieu d'une guerre et il devra bien choisir un camp. Mais ce soir, la violence peut attendre. « J'ai vraiment b'soin d'te forcer à faire un choix ? » relève-t-elle, estimant qu'il devrait pouvoir choisir aisément entre l'amour et... ce truc qui l'uni d'une manière ou d'une autre à l'israélien. Elle lâche un soupir. « On en parlera une autre fois, ok ? Ce soir, j'ai envie de m'amuser ! » Et c'est précisément ce qu'ils finissent par faire au cours de la soirée. Mais comme toute bonne chose à une fin ils se retrouvent bientôt à trois pour nettoyer le repaire une fois que Connie et Dean se soient éclipsés. Puis à deux. Seuls. À danser sur un slow. Un cliché que Zelda condamnerait certainement en d'autres circonstances. Mais ces instants bénis sont trop précieux pour être sacrifiés sur l'autel de la fierté. Et puis personne n'est là pour les surprendre lors de leur échange de tendresse. Il la gratifie d'un autre compliment. L'australienne aimerait lui retourner la politesse mais quelque chose l'en empêche. Peut-être cette timidité qui l'empêche trop souvent de se livrer à coeur ouvert ? Ces sentiments là continuent de la dépasser. Et pourtant qu'est-ce qu'elle les apprécient... « Grave ! T'es un p'tit veinard ! » souffle-t-elle, le front appuyé contre le sien. Elle aimerait lui dire que c'est elle la chanceuse dans cette histoire. Mais c'est tellement plus simple de jouer la carte de la plaisanterie que celle de la sincérité. Pas dans ces circonstances. Pas alors qu'elle découvre enfin l'amour. Les chansons disaient donc vrai...

<==========<>==========>

Ce n'était peut-être qu'un rêve. Elle n'a pas vraiment conscience de la présence de ce bras autours de sa taille ni même de celle d'un - adorable - intrus dans l'intimité de son lit. Les circonstances qui ont mené à sa présence semblent encore un peu flou. Zelda ouvre lentement les yeux, les pose sur Sean et, loin de s'offusquer, se contente d'un petit sourire. Elle doit être affreuse au réveil, non ? Pourquoi n'a-t-il pas peur ? Et elle ? Pourquoi ne parvient-elle pas à lui adresser autre chose qu'un regard doux. « B'jour ! » glisse-t-elle doucement avant de glisser son bras autours de son cou pour l'enlacer. Un bref instant seulement. Car des bruits de pas dans l'escaliers aussitôt suivis de quelques coups contre sa porte lui rappelle que l'irlandais n'était pas vraiment sensé passer la nuit ici... « Oh merde ! Merde merde merde ! » répète-t-elle en se redressant vivement. C'est qui ? Clay' ? Probablement ! Ou alors Kassidy ? « Deux s'condes, deux s'condes ! » demande-t-elle à la personne qui se trouve derrière la prote tandis que la panique la gagne. Elle ouvre alors la fenêtre d'un mouvement brusque et désigne la sortie à son petit copain. Elle espère qu'il sait voler. Ou, à défaut, qu'il sait s'écraser proprement. Car l'heure n'est pas exactement aux précautions. L'australienne dépose un baiser rapide sur les lèvres du jeune homme, lui indique qu'ils se verront plus tard et l'incite avec insistance à jouer à l'homme volant. « J't'appelle ! » glisse-t-elle. Ah ben non en fait, pas vraiment. Les téléphones sont morts ! Une fois Sean hors de sa chambre, elle se précipite vers la porte avec la ferme intention de jouer la carte de celle qui n'a rien à se reprocher. Ça tombe bien : elle est plutôt douée pour ça !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- June's Army -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: