The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-29%
Le deal à ne pas rater :
Jeu d’ambiance Dobble
7.12 € 9.99 €
Voir le deal

Partagez
- June's Army -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: June's Army   June's Army EmptyLun 18 Mai 2020 - 21:49
Cette soirée a beau ressembler à la plupart des autres, elle est pourtant bien différente. Sean et Zelda ont pris à part Kassidy avant l'habituelle réunion de l'Armée de June pour lui avouer leur relation. Les choses se sont étonnement bien passées. En apparence, leur amie à pris la nouvelle avec philosophie. Elle semblait heureuse, contente pour eux. Mais l'australienne connaît assez la fille adoptive de Clayton pour savoir qu'il persiste un problème. Un ressenti. Quelque chose qu'elle devra éclaircir avec elle au plus vite, probablement dans l'intimité de l'une de leur chambre. Pour l'instant elle n'a pas insisté. Il faut dire que l'arrivée de Connie et Dean a mis un terme brutal à leur échange. Est-ce qu'ils se doutent de quelque chose ? Pour l'instant Zelda a refusé de s'afficher trop ouvertement avec l'irlandais. Pour ne pas faire de mal à Kassidy, déjà. Mais aussi parce qu'elle est un brin gênée à l'idée d'assumer en plein jour sa relation. Peut-être pour éviter les discussions gênantes et répétitive. Ou peut-être parce qu'elle est incapable de faire face à la puissance de sentiments que June désapprouve. Tiraillée entre le coeur et la raison, entre ses désirs et ses obligations, l'adolescente se retrouve tout simplement à la dérive sur cette immense océan de tendresse qui la submerge. Elle aimerait glisser sa main qui se trouve à côté de la sienne. La caresser du bout des doigts pour lui manifester son affection. Mais pour l'instant elle joue la carte de l'indifférence. Que diraient Connie et Dean ?

Et puis l'instant ne se prête guère aux effusions de tendresse. L'Armée de June s'est réunie pour parler des sujets sensibles ou, du moins, ceux qui méritent son affection. Le fait que l'irlandais se trouve parmi eux prouve qu'il a réussi à gagner sa place dans le groupe. Il a été accepté. Est-ce qu'il en tire une quelconque fierté ? « Charlie a recommencé à s'en prendre à Zoe ! Elle est v'nue m'voir pour me demander qu'on fasse quelque chose ! » indique Connie. Zelda lâche un soupir. Cette affaire était sensée être réglée. Visiblement le message n'a pas été reçu pour le fauteur de troubles. « Faut croire que Dean s'est pas montré assez persuasif... » relève l'australienne en décochant un regard amusé à l'intéressé. « Va falloir lui expliquer un peu moins subtilement, non ? » C'est à dire à la force des poings, en profitant de la carrure imposante du copain de Connie pour convaincre Charlie de ne plus opprimer la faible Zoe. C'est l'aspect que Zelda affectionne le plus dans l'Armée de June : sa fonction de régulatrice dans les relations entre jeunes. Le groupe approuve cette nouvelle solution et passe au sujet suivant. « Buck a encore critiqué June pendant les corvées d'nettoyage ! Sa femme a été blessée quand les vaccinés ont piqué leur crise et à l'entendre, c'est entièrement la faute d'la Boss ! Il n'y avait que moi à ce moment-là mais ça m'étonnerait pas qu'il se plaigne aussi à d'autres personnes ! » Voilà qui est ennuyant... « J'lui transmettrai l'info ! Garde un œil sur lui en attendant, ok ? » Une demande inutile puisque le jeune homme prend les choses très à coeur lorsqu'il s'agit de préserver la paix à l'intérieur du camp.

Et les sujets s'enchaînent rapidement, rythmés par les verres et les joints. Zelda fait preuve de plus de retenue désormais. Elle sait bien que l'alcool et la drogue modifient sa vision des choses et, surtout, son comportement. Plus que jamais, elle ne souhaite pas convaincre June de lui loger une balle en pleine tête... Et puis elle reste ainsi sur la même longueur d'onde que Sean qui n'est pas exactement l'exemple du parfait fêtard. Après avoir évoqué la nécessité de poser de nouveaux tags contre New Eden - les anciens ont été délavés par les pluies diluviennes - et s'est accordés sur la nécessité de recruter d'autres jeunes pour les travaux les moins reluisants, Connie s'affale sur le canapé aux côtés de Dean. « Bon ! On a tout réglé, non ? Reste plus qu'à profiter d'la soirée maintenant ! » Et la voici qui sort à nouveau son herbe pour rouler un nouveau joint. La fournisseuse officielle du groupe en action ! L'australienne se gratte la gorge et se penche en avant sur le canapé. « En fait... On a encore un dernier sujet à traiter ! » indique-t-elle aux autres, captant au passage leur attention. Zelda pose sa main sur celle de Sean tout en lui jetant un regard désolé. « Sean s'fait battre par son père... » L'australienne ferme brièvement les yeux, consciente de la promesse qu'elle a faite à l'irlandais et du fait qu'évoquer ce sujet ne lui fera pas plaisir. Mais l'Armée de June partage tout. Même les secrets ! Toujours est-il que les regards des autres ne tardent pas avant de se poser sur le nouveau membre de leur groupe...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/03/2020
Messages : 124
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army EmptyVen 22 Mai 2020 - 16:12
Après tout, son histoire avec Kassidy n’était pas allée plus loin qu’un peu de flirt et un baiser échangé. Mais malgré tout, il avait un peu redouté la réaction de l’adolescente lorsque Zelda lui avait dit qu’elle avait envie de lui en parler. Enfin plus qu’une envie, elle lui avait dit que c’était nécessaire. Soit. Et finalement, les choses s’étaient plutôt bien passées, même si elle en était restée étonnée. Au moins, il n’y avait pas eu de cris, de larmes, ou de gifles. Même entre les deux « sœurs », ça ne semblait rien changer. Tant mieux. De toute façon, ils ne pouvaient pas s’étendre plus longtemps, dans la mesure où Connie et Dean avaient fait leur apparition auprès du duo.

Finalement, il s’était fait sa place au sein de ce groupe, petit à petit. Du moins, Connie ne le regardait plus avec dégoût, et Dean avait instauré avec lui un check que seul eux partageaient. Assis entre Zelda et Kassidy, comme le premier soir où il les avait rejoint, il ne caresse pas la cuisse de Kass’ cette fois. Il ne caresse personne, d’ailleurs, parce qu’il sent bien que son australienne n’est pas encore prête à s’afficher ouvertement. Et comme il la respecte, il ne force rie. Il la regarde juste, de temps en temps, échangeant avec elle un sourire complice. Les autres évoquent les problèmes rencontrés, dont ils peuvent s’occuper. Là-dessus, Sean n’est pas encore décidé. D’un côté, il pense qu’effectivement, ce dont ils peuvent soulager June, c’est pas mal. Mais d’un autre, ce sont des histoires d’adultes, et ils ne devraient pas forcément s’en mêler. Mais il n’a pas son mot à dire, c’est quelque chose qui était déjà établi avant qu’il se joigne à eux.

Comme souvent, ils boivent et fument, et là-dessus, Sean est un peu en retrait. Il n’a toujours pas changé d’avis là-dessus, et il est plutôt content de constater que Zelda a décidé de le suivre sur ce chemin là, et qu’elle a réduit la cadence. Lorsqu’ils arrivent à la fin des sujets du jour, le groupe commence à se détendre. La « vraie » soirée va commencer, et tous en sont très content. Et pourtant, Zelda ouvre la bouche, et Sean la regarde, surpris. La main de l’adolescente se pose sur la sienne, et un sourire vient se nicher au coin de ses lèvres. Elle va leur annoncer qu’ils sont ensemble… Ce sera enfin offi…

Ah non.

« Sean s’fait barre par son père ». Sérieusement ? Son sourire disparaît aussitôt, et il retire sa main de sous la sienne. Elle devait garder le secret ! Elle lui avait promis qu’elle allait le laisser gérer ! Comment est ce qu’elle peut le trahir comme ça ? Ca lui fait mal, d’autant plus que tous les regards se tournent vers lui. Il n’a pas demandé toute cette attention sur lui. Et pire que ça, il est vexé, terriblement vexé.


- Il me bat pas.

Sa voix est dure, presque rêche. Il le prend très mal, et n’essaie même pas de le cacher.

- On est souvent en différend, et on a du mal à l’exprimer. J’ai pas besoin de vous pour ça.

Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army EmptyLun 25 Mai 2020 - 6:33
Zelda, créatrice de bonne ambiance depuis quinze ans... Elle savait que cette révélation allait plomber la discussion et que Sean allait mal le prendre. Ce n'est pas une révélation inconsidérée, faite sous le coup d'une pulsion mais bien un acte délibéré. Ayant pesé le pour et le contre, elle s'est résolue à opter pour la stratégie qu'elle espérait être bonne. Ou du moins, pour l'option la moins catastrophique. Le groupe ne pourra pas faire grand chose aider l'irlandais - surtout qu'il ne le veut pas ! - mais il pourra au moins lui prêter une oreille attentive et un soutien moral. Alors le ton qui charrie les mots employés par son petit ami la heurtent de plein fouet. Tout comme la main qu'il soustrait à l'affection de la sienne. Le silence résonne lourdement dans l'antre du groupe et les regards des autres oscillent constamment entre l'australienne et le nouveau venu au sein de l'armée de June. « T'sais... J'fais ça pour toi ! » glisse-t-elle, penaude, en ressentant le besoin impérieux de justifier ce qu'il doit probablement percevoir comme une trahison. Que ce soit pour le bien de Fort Ward ou d'une personne que l'on aime, il faut parfois causer un petit mal pour qu'un plus grand bien puisse s'exprimer. « J'voulais pas t'mettre mal à l'aise... » affirme-t-elle avec douceur tout en tentant de glisser ses doigts dans le creux de sa paume. Cette dernière semble désormais inaccessible. L'adolescente ressent une pointe de frustration. Pourquoi réagit-il ainsi ?

Et puis la colère commence lentement à se manifester. La colère d'être brutalement rejetée pour un acte qu'elle estime altruiste ou celle d'entendre Sean nier le fait qu'il soit battu par son père. Le visage de l'australienne se ferme et elle s'enfonce dans le canapé tout en croisant les bras d'un air boudeur, sourcils froncés. « Ouais, non, bien sûr... Il te bat pas ! » maugrée-t-elle en détournant le regard. « On a qu'à dire qu'il essaie d'communiquer avec toi physiquement si tu préfères ! C'est quoi déjà l'délire ? Un bleu ça veut dire oui et deux, ça signifie non ? » Elle ne souhaitait pas retomber dans ses travers et manier l'ironie avec cette acidité coutumière. Mais pour l'instant elle ressent surtout l'envie de se défendre face à ce qu'elle perçoit comme une réaction aussi injustifié que cruelle de la part de son petit ami. « Après tout j'parle pas irlandais, moi ! » Quelque part, l'australienne espérait peut-être un peu de soutien de la part de ses amis. Mais ces derniers restent prudemment à l'écart du conflit et se contentent d'éviter le regard des deux protagonistes. Zelda finit par fermer les yeux et lâcher un soupir tout en hochant tristement la tête de gauche à droite. À quoi s'attendait-elle, hein ?

Il semble bien vite évident qu'il vaut mieux changer de sujet pour calmer les esprits mais également pour libérer les autres de cette étrange prise d'otage dont ils sont les victimes collatérales. « Moi j'propose qu'on s'en fume un gros ? » L'adolescente pose son regard sur Connie et hoche la tête. C'est bête mais elle a pris l'habitude de croire - à l'instar de son amie - qu'un peu de cannabis peut guérir n'importe quelle situation. Dean et Kass' s'engouffrent à leur tour dans la brèche ouverte par l'asiatique et les discussions reprennent. Zelda, elle, décoche un regard à la dérobée, à son petit ami. Est-ce qu'il va lui en vouloir ? Et si oui, combien de temps ? « Sean et moi on sort ensemble ! » lâche-t-elle d'un coup, brisant à nouveau le naturel de la soirée. « Enfin... j'crois ? » se risque-t-elle à demander tout en jetant un autre regard, interrogateur cette fois-ci, à son voisin. Est-ce que sa déclaration est de nature à remettre en cause la force de leur lien. Car il l'aime, lui aussi, non ? Ce n'est pas un simple désaccord sur la gestion de la crise avec son père qui risque de remettre leur relation en doute, pas vrai ? « Ça fait d'jà un p'tit moment qu'il m'a embrassée pour la première fois mais j'voulais attendre un peu avant d'vous l'dire, histoire d'être sûre ! Et aussi parce que j'pensais qu'vous alliez vous moquer ! » explique-t-elle, oubliant volontairement le déroulement de leur premier instant de tendresse. C'est elle qui l'a embrassée, non l'inverse. Mais par soucis scénaristique il est plus facile de considérer les choses ainsi. Le regard de l'australienne se fait aussitôt menaçant tandis qu'elle le problème sur Connie et Dean. « Mais vous oseriez pas faire des blagues stupides sur mon couple, hein, pas vrai ? » demande-t-elle, suspicieuse. Qu'ils essaient, pour voir ! Zelda tend à nouveau sa main en direction de Sean. De manière évidente, cette fois-ci. Comme pour venir sceller par le geste les propos qu'elle vient de tenir. Est-ce qu'il la saisira ?


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/03/2020
Messages : 124
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army EmptyLun 1 Juin 2020 - 16:33
- Tu fais ça pour moi, mais est ce que tu t’es demandé si j’avais envie ou besoin que tu le fasses ? Je t’ai dit que je gérais ça. C’était pas assez clair quand j’t’ai dit de pas t’en mêler ?

Effectivement, il devient inaccessible. Il ne la laisse pas approcher, il la repousse même doucement lorsqu’elle essaie de prendre sa main. Il est blessé dans son amour propre, et se referme totalement lorsqu’elle commence à s’énerver et à en rajouter une couche. Si elle croit que c’est comme ça que tout va s’arranger, elle se fourre le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Elle en arrive même à appeler en renfort les autres, mais aucun d’entre eux ne se risque à répondre à l’Australienne et à se mettre entre eux.

Alors elle décide d’abandonner, et de passer à autre chose. Et la chose en question n’est autre qu’une grande révélation. D’abord, il lui adresse un regard réprobateur. Il n’aime pas quand elle fume, et elle le sait, elle connaît parfaitement cette opinion sur la chose. Ca la rendra vieille et moche bien avant l’heure et ce serait carrément dommage de gâcher ce joli visage trop tôt. Mais bon, elle ne lui appartient pas, pas encore en tout cas, peut être qu’un jour ils se marieront, et là ce sera une autre d’histoire. Du coup, il ne peut que l’observer et attendre de voir ce qu’elle va dire.

« Enfin… J’crois ? ». Evidemment que c’est le cas. Ce n’est pas une petite « dispute » de rien du tout qui va briser leur amour naissant. Le garçon sourit à l’assemblée, comme pour leur confirmer qu’elle dit bien la vérité. De toute façon, Kassidy est déjà au courant, donc elle aussi pourra confirmer que c’est la vérité. Par contre, il hausse un sourcil en l’entendant raconter leur histoire à sa sauce. Visiblement, elle a vite oublié que leur premier baiser s’était passé dans la réserve, alors qu’elle pleurait à chaudes larmes. C’était absolument pas lui qui avait fait le premier pas, il s’était même plutôt laissé faire. Mais bon, l’ego de Zelda avait sûrement besoin qu’on pense qu’il s’était jeté à l’eau en premier…

Doucement, il vient entrelacer ses doigts à ceux de l’Australienne, et vient passer son bras libre autour de ses épaules pour l’attirer contre lui. Il dépose un doux baiser sur son front. Oui, c’est sûr, même s’ils avaient plutôt l’habitude de se chicaner, et de se lancer des piques jusque là, finalement, il était tombé amoureux de sa petite blonde, et il avait désormais du mal à se passer d’elle.


- Surtout maintenant qu’on fait équipe, j’conseille à personne de se foutre de nous…

Il lança un regard faussement impressionnant aux autres, et lança un clin d’œil à Zelda. Oh oui. Déjà que seuls, ils étaient pros de la réplique acide… Alors ensemble…



Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army EmptyMar 2 Juin 2020 - 19:47
Elle se laisse attirer contre lui tout comme elle le laisse disposer à sa guise de ses doigts qu'il vient de capturer avec les siens. L'adolescente se laisse même aller jusqu'à déposer sa tête contre l'épaule de son petit copain. Les moments de plénitude sont bien rares dans ce bas-monde et elle entend bien profiter de celui-ci comme il convient. Là, dans l'écrin formé par ce bras déposé autours de ses épaules, elle se sent bien. Les autre sont au courant et les dernières appréhensions s'estompent. Ce mélange de sécurité et de tendresse suffisent amplement à son bonheur. Sans parler du fait que Sean ne semble pas trop lui en vouloir pour sa révélation fracassante. Ou plutôt, pour ses révélations fracassantes. « Encore désolée... » lui souffle-t-elle à l'oreille. Les faits viennent à nouveau de lui donner raison : il vaut mieux demander pardon que permission. Elle a dit ce qu'elle avait à dire et l'irlandais, lui, ne parviendra pas longtemps à lui en vouloir. L'amour rend un peu bête... Pourtant, même si elle se sent endosser le rôle de fillette grisée par l'amour, Zelda ne parvient pas à s'en offusquer. Finalement elle est comme les autres, pas vrai ? Elle aussi, elle a besoin d'affection et de petits gestes tendres. Quoique... Heureusement que June n'est pas là pour voir ça !

En tout cas personne n'ose contester leur couple ou se permettre de faire une plaisanterie qui serait mal reçue. Que ce soit à cause de la colère manifestée par Sean un peu plus tôt ou par crainte des représailles que Zelda est plutôt douée pour inventer, ce sont de simples approbations qu'ils reçoivent en retour. Ainsi que des félicitations parfois mesurées. Mais l'essentiel est acquis. Et l'australienne, cette fois, décide de se consacrer uniquement à son petit copain pour cette soirée. Connie et Dean ont assez profité de se lécher le museau par le passé. Ils sauront occuper Kassidy pendant la soirée. L'adolescente fait glisser ses jambes sur celles de l'irlandais et balade distraitement une main sur sa joue. Maintenant elle n'essaie même plus de résister à l'attrait de son regard. « On dirait qu'on a été adoubés par les autres ! » souffle-t-elle, amusée. C'est plutôt rassurant d'obtenir l'approbation du groupe même si, d'une part, ils n'ont pas vraiment eu le choix et que d'une autre, ils ne la leur demandaient pas vraiment. C'était pour leur information, rien de plus ! « Par contre, par pitié, évite de l'dire à tout l'monde ! J't'assume, hein ! Même à cent pour cent ! Mais j'ose même pas imaginer à quel point on pourrait m'faire chier si des personnes comme mes colocataires v'naient à apprendre un truc pareil ! » La gamine lève les yeux au ciel, imaginant déjà les questions gênantes que Maya, par exemple, pourrait lui poser... « Et puis j'sais pas trop non plus comment Clayton réagirait ! Si ça s'trouve, il t'exploserait la tronche en pensant qu'tu veux abuser d'ma naïveté ! » glisse-t-elle avec un petit sourire au coin des lèvres. L'idée a quelque chose de mignon... Mais Sean se fait déjà tabasser par son père alors il vaudrait mieux éviter qu'un routier lui roule dessus en prime...

L'australienne ne résiste pas longtemps à l'envie de capturer les lèvres de son copain avant de frotter son nez contre le sien. Il paraît que ce sont les esquimaux qui se saluent ainsi. Ils vivent peut-être dans des igloos ces gens-là mais ils ont quand même réussi à avoir de bonnes idées. C'est plutôt mignon, ça aussi ! « En fait j'suis allée voir Ivy pour mon contrôle des quinze ans ! » lui indique-t-elle en jouant avec l'une de ses mèches. « Tu vois qui c'est ? Elle était là à l'école quand t'as voulu m'bouffer ! Un médecin ! Ou une médecin ! J'sais jamais comment faut dire, ça m'gave ! » ronchonne-t-elle avant de retrouver un peu de sérieux et plonger son regard dans celui de l'irlandais. Elle hésite. Et quand elle hésite, en général, c'est qu'elle est sur le point d'évoquer un sujet qui n'a rien d'anodin. « On a un peu discuté elle et moi et du coup j'me d'mandais : t'as des maladies qui s'transmettent en... t'sais... en f'sant l'amour ? » Elle détourne le regard, gênée. C'est franchement l'air con d'évoquer un sujet pareil. Et puis, surtout, elle a un peu peur qu'il se fasse de mauvaises idées. C'est par curiosité qu'elle lui demande ça. Pas parce qu'elle souhaite perdre sa virginité dans la prochaine décennie... « Relax, hein ! T'emballes pas ! C'est juste que... C'est juste que si t'as des boutons qui sont apparus sur le zgeg ou d'grosses tâches noires, t'vois, j'aimerais bien l'savoir ! J'ai l'droit, en plus, maint'nant qu't'es d'venu M'sieur Anderson ! » Pourquoi c'est elle qui prendrait son nom, hein, d'ailleurs ? C'est l'apocalypse ! Et pendant l'apocalypse, on a le droit de briser les codes. Sinon c'est pas drôle !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/03/2020
Messages : 124
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army EmptyMar 2 Juin 2020 - 21:10
Finalement, tout se passait bien oui, et personne n’avait fait de commentaire désagréable, ni sur leur couple, ni sur l’histoire qu’il avait avec son père. Et de ça, Sean s’en contentait tout à fait. Il n’avait clairement pas envie de se prendre la tête avec ça, surtout ce soir, il avait envie de profiter, et de souffler. D’avoir la petite blonde dans ses bras, c’était un petit havre de paix qui lui permettait de respirer un peu dans le tumulte qu’était sa vie. Petit à petit, l’Australienne s’installe, glissant ses jambes sur les siennes, et lui murmure, satisfaite que les autres ont accepté leur idylle. En même temps, ils n’avaient pas vraiment d’accord à recevoir, tant qu’ils sont heureux, où est le problème ?
Cependant, l’irlandais grimace quand elle lui demande de garder ça discret. Notamment parce qu’elle n’a pas très envie que ses colocataires l’apprennent et se foute de sa gueule. Ah. Voilà qui semblait soudainement problématique, et l’adolescent se para d’une moue à la fois gênée et coupable. Il avait pas ouvertement dit à qui que ce soit qu’il sortait avec elle, mais…


- C’est possible… Je dis bien possible… Que Maya soit au courant. L’autre jour quand j’suis venu chez toi, t’étais pas prête, et on a discuté un peu, et bon bah j’pense qu’elle a compris qu’il se passait quelque chose quoi.

Là pour le coup, il espérait que c’était elle qui n’allait pas trop lui en vouloir. Mais bon, il avait pas vraiment fait exprès, et heu… Quoi ? Voilà qu’elle rajoutait Clayton dans l’équation. Déjà qu’il n’était pas bien à l’aise avec l’idée que le routier apprenne qu’il fréquentait sa fille adoptive, si elle pouvait éviter d’en rajouter une couche, ça l’arrangerait bien volontiers. D’ailleurs, il se tâta à s’éloigner légèrement d’elle, mais elle vint capturer ses lèvres, et son âme en même temps.

Seulement, il s’agissait de Zelda, et on se doutait bien qu’avec elle, la vie n’était pas un long fleuve tranquille. Et forcément, après quelque chose d’aussi mignon, il fallait bien que tout dérape. Enfin, au départ, tout allait bien. Elle lui racontait en toute décontraction qu’elle était allé voir le docteur pour un contrôle de routine. Jusque là, rien de bien grave, et il était même content qu’elle lui parle de trucs aussi… Banals. Et puis encore une fois, tout bascula.

Ses questions plus qu’intimes lui firent monter le rouge aux joues. Avec un peu de chance, il pourrait faire passer ça sur le dos du peu d’alcool qu’il avait ingurgité. Elle détourne le regard, et il comprend qu’elle est aussi gênée que lui d’aborder ce sujet là. D’autant plus qu’elle a déjà vu cette partie là de son corps, même si ça n’avait été que furtif. De fait, il baissa la voix, pour que seule elle puisse l’entendre.


- Non, j’ai rien de bizarre… Et puis de toute façon, je vois pas comment j’aurai attrapé quoi que ce soit, vu que… J’ai… Jamais… J’ai jamais rien fait.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army EmptyJeu 4 Juin 2020 - 20:41
Elle l'observe pendant de longues secondes avec un mélange d'incompréhension et de surprise. Et puis peut-être une lueur d'espoir, également. Il lui fait une blague, pas vrai ? Oui, c'est sûr, il n'a pas été assez bête pour balancer l'information à sa colocataire... Mais le temps s'égrainant, elle comprend qu'il n'en est rien. « C'est... possible qu't'en aies parlé à Maya ? » relève-t-elle. Autant dire que c'est sûr ! L'adolescente ferme les yeux un instant pour mieux accompagner le soupir qui quitte ses lèvres et glisse contre le visage de l'irlandais. « Mais qu'il est con ! » glisse-t-elle en aparté avant d'écraser sa paume contre son front. De tous les jeunes du camp, il a fallut qu'elle tombe am... qu'elle décide de sortir avec lui ! « Bon, au moins, t'es mignon ! Ça compense un peu, on va dire... » s'amuse-t-elle avant de rappeler pourquoi elle est si agacée. « Pour bien qu'tu comprennes : Maya est cool mais c'est un peu comme une... heu... une frangine chiante qui se sent obligée d'partager des trucs avec sa p'tite soeur ! Moi, en l'occurrence ! » explique-t-elle en se pointant du doigt. L'australienne esquisse une grimace et ferme à nouveau les yeux. « Tu viens juste d'me bombarder en enfer, en fait... Bien joué ! » Et pour ça, elle mérite bien un nouveau bisou. L'avantage, quand Sean l'embrasse, c'est qu'il a ne balance pas des conneries aux mauvaises personnes en même temps . Mais il ne savait pas, pas vrai ?

Puis, quelques minutes plus tard, lorsque le désespoir laisse place à la gêne et Maya, aux MST, Zelda obtient l'information qu'elle souhaitait : Sean est pur ! Enfin non, pas pur... Mais disons qu'il a l'avantage de ne pas porter de maladies étranges qui les condamneraient, un jour, tout deux à se gratter l'entrejambe de manière convulsive... Un petit sourire taquin naît bien vite sur le visage de l'adolescente : « T'as jamais rien fait ? Genre... avec personne ? Même pas avec un cadavre ou un d'ces trucs de pervers, là, genre une Barbie gonflable ? » Elle le jauge du regard et tente de masquer son enthousiasme. À vrai dire elle n'aimait pas l'idée qu'une autre fille ait pu profiter de lui avant elle. « Jamais jamais ? » insiste-t-elle. « T'as pas pensé à t'entraîner avec quelqu'un pour avoir d'l'expérience quand faudra l'faire avec moi ? » Cette fois son ton adopte volontairement celui du reproche. Quoi ? C'est son petit copain ! Elle a un peu le droit de le rendre jaloux, non ? « Genre moi j'suis en train d'm'entraîner avec l'fils de William ! Et j'vais étudier encore plus fort maintenant qu'je sais qu't'es puceau ! Pour qu'notre première fois soit inoubliable, tu vois ? » Pour le coup elle est sacrément curieuse de voir sa réaction. L'australienne a bien de la peine à cacher son sourire derrière ces lèvres qu'elle mordille d'un air qui se veut un peu gêné, voir nerveux. Est-ce qu'elle est bonne pour la comédie ?

De toute façon elle ne compte pas lui laisser le temps de répondre pour l'instant. Elle enchaîne très vite, espérant qu'il puisse cogiter tout ça et voir apparaître une forme de frustration quelque part à la surface de ses yeux. Non, de ses merveilleux yeux. Il faudrait faire un concours un jour mais la jeune espionne ne croit pas trop s'avancer en disant qu'elle a mis la main sur le plus beau regard du camp... « Ton père il sait, lui, pour nous deux ? » Vu la relation entre les deux, elle doute que ce soit le cas. Ce n'est tout de même pas une information qu'il irait lui balancer entre deux séances de coups, non ? Mais dans le doute... « J'espère qu'il sait qu'si un jour il s'met en tête d'lever la main sur sa belle-fille, j'lui défoncerai sa race, hein ? Parce que beau-papa ou pas, moi, j'te l'explose s'il lui prend l'idée d'me tester ! Tu s'ras prévenu, en tout cas ! Faudra pas v'nir chialer parce qu'il est mort ou j'sais pas quoi ! » Et pour contraster avec les minutes précédentes, cette fois, elle est parfaitement sérieuse. Les gens qui vous veulent du mal ne méritent pas de vivre. C'est trop dangereux. Levi est un connard mais il lui au moins appris une chose : dans le monde d'aujourd'hui, il faut tuer avant d'être tuée... « Un bisou, sinon ? » propose-t-elle sur un ton mièvre en rapprochant ses lèvres des siennes. Elle se recule presque aussitôt, visiblement horrifiée. « Oh putain ! Ça y'est, j'deviens une nunuche ! » gémit-elle.  « On va s'transformer en espèces de débiles qui ronronnent en s'léchant l'museau et qui s'regardent constamment d'un air niais ! » Merde... Va falloir qu'elle reste attentive à son comportement. La dernière chose qu'elle souhaite, c'est encore de devenir une simplette de l'amour !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: June's Army   June's Army Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- June's Army -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: