The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -50%
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
Voir le deal
11 €

Partagez
- The best shopping list ever... or not... | Anton -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 628
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 2 EmptyJeu 28 Mai 2020 - 12:15
L’ancien flic regarda Joaquin se confier sur sa propre vie sentimentale, il eut un sourire compatissant vers l’ancien taulard. C’était dur, au moins autant que ce que lui avait fait Symea. S’il avait été dans la situation de Joaquin… il aurait certainement tenté de tuer son frère. « J’avoue que là ta femme à fait fort. Mais tu sais… on parlera de ce groupe plus tard. Pour en revenir à Ruby. Franchement, pourquoi tu hésites ? Tu dis que t’es un taulard inculte, mais tu as le mérite d’en être conscient. Ça veut dire que t’es loin d’être con et si c’est que ça Joa » Dit Anton en ralentissant, avant de continuer : « J’ai eu une discussion avec Ruby, elle ne demande pas mieux que de partager ses savoirs. J’suis peut-être mal placé pour conseiller quelqu’un en amour, mais vient un moment où tu dois arrêter de te poser des questions, sinon tu vas faire une connerie. »

Anton finit par garer la voiture là où Joaquin lui indiquait, les deux hommes en descendirent. L’ancien flic leva son arme, prêt à allumer la première menace qui passerait à sa portée. Il écouta Joaquin lui décrire la liste de ce qu’il fallait rapporter : Je propose de commencer par le chauffe-eau, tant qu’on est frai. C’est, de loin le plus lourd et le plus précieux. Mais il se plierai à ce que proposerait Joaquin de toute façon. Pendant qu’ils rentraient dans le bâtiment, Anton revint sur le groupe de Misha, il lui expliqua toute l’histoire. Sa rencontre avec la rousse après la destruction du Blue Star Motel, leur idylle de quelques semaines, la rencontre avec l’ours. Puis après, il lui parla de l’évènement au NML, du comportement suspect de Clayton.

Mais il y avait aussi autre chose : Elle m’a… menti sur l’origine de son groupe, chose que j’ai réussi à percer, avant de finalement m’avouer qu’en parler reviendrait plus ou moins à signer son arrêt de mort. Je ne pense pas qu’ils soient dangereux pour nous, pas pour le moment, mais il faut s’en méfier. Je connais un peu trop bien les groupes secrets et… et je ne te parles pas que des gangs de Los Angeles « Anton n’ajouta rien de particulier à sa phrase, il savait qu’il devrait bientôt en parler au groupe mais… mais il commençait à avoir une liste particulièrement longue d’ennemis et il ne voulait pas infliger ça en plus aux exilés. Il regarda Joaquin dans les yeux : Ce groupe doit certainement avoir des ressources conséquentes, on se lave, on lave nos fringues, mais on vit dans un monde de crasse, rude, tous les jours. Eux, tu sentais que c’est pas le cas. Tu sais… imagine un tapis qui te semble blanc, mais un type vient, pose un produit magique et là tu vois une grosse tache encore plus blanche, plus propre. Bah eux c’est pareil. »

Une fois à l’intérieur, Anton se demanda ce qu’ils devaient chercher exactement. Car Ruby parlait d’un chauffe-eau, mais il ne savait pas du tout la gueule que ça pouvait avoir.




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 807
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 2 EmptyVen 29 Mai 2020 - 14:15
Je me sens pas hyper à l’aise à parler comme ça, alors que je me rends compte que c’est carrément le genre de conversation que j’ai en fait jamais eue. Je me suis encore plus couillon quand je réalise ça même si ça me soulage plus que ce que je l’aurais cru. J’ai quand même un sourire sans joie, alors que j’essaie de pas me crisper en repensant à toute cette merde. « Ouais et le pire, c’est qu’elle a réussi à tourner le truc pour que ce soit de ma faute. » Cette pétasse. Même si pas mal de choses ont changé, j’ai toujours du mal à le digérer ça, qu’elle ait utilisé nos gosses pour me filer mauvaise conscience. Pour ce que ça vaut maintenant de toute façon.

Je hoche la tête quand il me dit qu’il me parlera du groupe plus tard. Vu sa gueule, je me rends bien compte que c’est important alors je vais pas le laisser zapper ça de toute façon. Je grimace quand même au reste. « C’est débile… mais j’veux pas qu’elle s’oblige à quoi que ce soit. Et tant que je serais pas sûr que je lui plais, je tenterais rien. » Trop de mauvais souvenirs, trop de dérapages, de mauvais choix. Qui continueront de me hanter longtemps, j’en suis bien conscient. Je lève un sourcil, un rien dubitatif, quand il reprend. « Vraiment ? J’ai un peu peur de voir un petit sourire suffisant sur ses lèvres si je lui demande de m’aider à être moins con. » Je laisse filer un silence avant de le fixer, curieux. « Un vrai sage dit donc. Et ne rien faire, c’est une connerie alors ? J’me rends pas compte. » Je sais bien que oui, vu que ça a coûté la vie de mon ex. Quelle merde tout ça quand même.

Avoir Anton qui assure mes arrières avec son flingue me permet de me concentrer sur notre mission sans même avoir l’ombre d’une hésitation. Je sais de quoi il est capable et je sais que je peux compter sur lui. « Ouais on va en chier pour ça, même avec le matos que j’ai prévu. Et on pourra insulter Ruby autant qu’on veut après coup. » J’ai un ricanement à cette pensée avant de me faire attentif quand il reparle enfin du groupe. Je laisse filer plusieurs fois des sifflements avec tout ce qu’il me balance, sans jamais l’interrompre. Avant de finir par lâcher un « ah ouais quand même. Ca craint. » Je me frotte la tête, pensif, avant de reprendre, la mine sérieuse. « Suffit qu’on finisse par empiéter sur ce qu’ils considèrent comme leur territoire ou leurs affaires et on sera une menace pour eux, c’est ça ? » Comme les gangs, comme il a dit. Sauf que là, on a plus la police pour éviter que ça dérape et je sais très bien de quoi un groupe bien organisé est capable. « Et tu dis que vous étiez amis tous les deux ? Et elle a réagir comment quand t’as tout découvert ? » Ca peut aider un peu à savoir comment ils fonctionnent même si je sens que là, c’est un gros morceau. « Je vois l’idée. Et je te fais confiance sur ce que tu penses d’eux. Ils sont trop propres sur eux donc. » J’ai un temps avant de reprendre, un rien plus bourru. « De toute façon, tu sais que je te suivrais si t’as besoin. » Sans hésiter. On marche comme ça maintenant non ?

Je lui laisse pas trop le temps de réagir et j’allume ma lampe alors que le magasin est plongé dans une semi-pénombre. C’est plutôt calme, même si j’entends quelques râles au loin. « Il a pas été pillé, c’est bien ça. Remarque, personne est assez con pour vouloir se rouler dans des putains de tuyaux et des joints en plastique. » J’ai une grimace avant de m’avancer, faisant signe à Anton de me suivre. Pour m’arrêter devant une série de chauffe-eau, tous aussi balèzes les uns que les autres. Je regarde les étiquettes une par une avant de m’arrêter devant un modèle plus petit, compact. « Chauffe-eau thermodynamique. Ca te troue le cul que je sois capable de dire ça sans me foirer ? Moi oui en tout cas. » Surtout que j’ai pas tout de suite pigé de quoi il s’agissait. « A vide il pèse dans les 100 kilos. Entre le diable et les cordes, on devrait s’en sortir sans trop le cogner. Celui-là peut contenir 300 litres de flotte, c’est pas mal. » Je fronce les sourcils, sortant mon calepin pour griffonner quelques trucs. « Faudra qu’on chope des pastilles pour la flotte. Pour éviter que le calcaire le bouffe. » Et je range mon calepin avant de croiser les bras en regardant le bestiau. « Alors, une idée de comment on le descend son étagère sans finir écrasés ? »


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 628
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 2 EmptySam 30 Mai 2020 - 15:33
Anton laissa tomber sa surveillance l’espace d’une seconde, il dévisagea Joaquin et dit simplement : « Merci, je suis content de te l’entendre dire et quand il faudra aller au feu, je viendrais avec toi. » Simple et efficace, l’ancien flic pouvait maintenant dire que lui et Joa étaient liés en un sens. Puis les deux hommes revirent à leurs affaires, Anton n’irait pas lui parler de Misha ni de Levy. Ça non. De toute façon, il était déjà bien occupé par le simple fait de devoir s’occuper de ce chauffe-eau. Il sourit à Joaquin : ça me troue le cul que ce truc marche pour de vrai, 300 litres… tu te rends comptes ? C’est déjà exceptionnel !

Il se perdit dans la contemplation du cylindre métallique, comme disait Joaquin, ce serait dommage de se blesser en tentant de le descendre… 100 kilos, ce n’était pas en soit énorme, mais une erreur dans la manipulation et une main pouvait devenir bouillie assez rapidement. Mais Anton tourna la tête en entendant des râles au loin… La priorité revenait aux morts : « On va d’abord faire le ménage Joa… pas question qu’un de ces connards vienne nous bouffer pendant qu’on aura ça dans les bras. On va en profiter pour trouver des pastilles anti-calcaire » Les pastilles aussi faisaient leur poids, souvent vendu en sac de 50 kilos, le pick-up serait très chargé et assez rapidement.

Anton rangea son fusil et saisit son pied de biche, partant donc à la traque des râles. Joaquin avec lui, pas question de rester seul dans le cas présent. Ce serait réellement dommage de se faire tuer sur une mission aussi bête. Heureusement pour eux, les rôdeurs étaient rares et isolés, en soit, plus vraiment une menace pour des gens comme eux. Au point qu’Anton se permit même de discuter en fracassant un crâne : « Le top serait d’avoir un chariot élévateur, mais ça serait trop demander, et de toute façon, je ne sais pas le conduire. Dis, truc qui à rien à voir. Pour la salle de sport que tu veux installer, il nous faudrait des tapis et des sacs de frappes. Tu sais, se faire un petit dojo.

En proposant ça, Anton tentait de voir plus loin… Quand la distillerie serait enfin en marche, Joaquin serait peut-être plus disponible pour chasser les primes. Il l’avait déjà vu à l’œuvre, l’ancien flic savait que ça serait un allié précieux. Finalement, une fois l’endroit un peu plus nettoyé, ils revinrent jusqu’au chauffe-eau. Il se trouvait à deux mètres de hauteur, 100 kilos… L’un comme l’autre était fort, soulever 100 kilos dans de bonnes conditions était possible. Mais là… sans compter qu’il faudrait le ménager. Anton regarda les étagères et les agitas. Elles semblaient encore solides en dépit de l’âge.

Il eut alors une idée, restait à voir si c’était viable : On attache le truc avec des cordes, bien solidement, ensuite on utilise les montants des étagères comme point d’appuis pour faire passer les cordes, tu sais comme des poulies. Moi je prendrais une corde, toi l’autre et en fait, on retiendra le truc pour qu’il descende doucement. On est deux, 100 kilos on peut le faire. Simplement, un devra tenir seul, le temps que l’autre revienne. »

Il s’enquit de l’opinion de Joaquin, qui semblait lui aussi se creuser les méninges.




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 807
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2020 - 12:46
Quand Anton me dévisage, je le regarde sans me démonter avant de hocher la tête. « C’est normal. C’est comme ça qu’on fonctionne à la distillerie non ? » Première fois de ma vie que je me retrouve avec ce sentiment de vouloir faire quelque chose pour un groupe parce que je m’y sens à ma place et j’avoue ça fait bizarre. C’est pas désagréable même si j’ai encore vachement de mal à m’y faire. Enfin, en tout cas, ça pue un peu son histoire mais ouais, si besoin, je serais là pour faire parler mes poings. C’est encore ce que je sais le mieux faire.

Je croise les bras en regardant le chauffe-eau. « Ouais, on va se vautrer dans un putain de luxe avec de l’eau chaude. » Le rêve quoi. Je me rappelle même plus de la dernière fois où j’ai pris une douche chaude en vrai. « Après, je veux pas péter l’ambiance, mais une douche ça consomme dans les 50 litres de flotte, donc faudra qu’on fasse gaffe et qu’on alterne. Mais ce sera déjà bien. » Bon, avant, faut qu’on arrive à le descendre de là sans le péter sans se faire rouler dessus. Sauf qu’Anton marque un point en rappelant la présence de ces saloperies autour de nous. Y a pas grand-chose, heureusement, mais autant éviter de se rajouter des handicaps quand on sera occupés à le manœuvrer. « Ca fait longtemps que j’ai pas tapé la bise à ces saloperies, ça m’évitera de me rouiller. »

Je sors mon couteau que je tiens fermement entre les mains, plantant ma lame dans les quelques crânes ramollis que je peux trouver sur mon chemin. « Ouais ça aurait été pratique. Mais on va devoir montrer qu’on a des muscles sur ce coup-là. » Au reste, j’ai un sourire un peu surpris, content de voir que ça intéresse des gens mon truc. « J’ai récupéré deux sacs mais je cherche encore comme les accrocher. Y a d’autres trucs qui te botteraient ? » Histoire que j’arrive à contenter un max de monde. Je suis quand même curieux qu’il me balance ça comme ça, sans vraiment de transition et je me demande s’il a un truc derrière la tête. Vu le style, si c’est le cas, je le saurais rapidement.

Enfin, on a un gros problème à gérer là maintenant. Je range mon couteau après l’avoir essuyé dans son étui et, à sa proposition, j’ai un hochement de tête. « Bonne idée. J’ai prévu des gants pour nous aider à maintenir la prise. Et une fois posé sur le chariot, on aura plus qu’à le trainer jusqu’à la bagnole. » Dit comme ça, ça parait hyper simple hein. J’attrape le rebord de l’étagère, me hissant dessus avec précaution pour m’assurer que c’est bien solide. « Bon. On dirait que je vais pas me péter la gueule et me prendre le chauffe-eau sur la tronche. Le plan machiavélique de Ruby tombe à l’eau. Je peux m’occuper de faire les nœuds. Et tu préfères être en haut ou tenir le temps que je redescende ? » Les deux me vont, je suis pas trop chiant comme mec de base. Tout en parlant, je commence à faire un premier tour du chauffe-eau. « Va falloir faire l’équilibriste pour utiliser les montants des étagères tiens. C’est le moment d’éviter de se péter le cou hein. » J’ai un sourire en coin, plutôt content d’avoir un truc un peu différent à faire de d’habitude mais quand même concentré à ce que je fais. Ce serait con de m’écraser comme une merde quand même. « Cette étagère-là ? » Je tends le bras pour la désigner. Avec son point de vue au sol, Anton saura le plus à même de me dire laquelle sera la plus appropriée. Travail d’équipe, tout ça.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 628
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2020 - 17:24
 «  Je suis plus lourds que toi, il vaut mieux que je reste en bas, pis t’es plus jeune petit con.  Tu auras moins de mal à grimpé » Dit Anton d’un ton bourru en enfilant la paire de gants de Joa. Non mais sans blague. Le mexicain commença à attacher le cylindre et à faire passer les cordes là où lui indiquait Anton. Ce fut assez tendu, mais il réussit avec une certaine aisance, on voyait qu’il avait dix ans de moins, ou presque et qu’il était plus léger et agile.

Finalement, quand toutes les cordes furent en place, l’ancien flic les saisits et fit signe à Joaquin qu’il pouvait pousser le chauffe-eau : Fais ça doucement, comme avec une femme, petit à petit, d’accord. Si Anton pouvait supporter 100 kilos pendant quelques instants, ce serait très différent s’il devait encaisser tout le poids d’un coup. Heureusement, Joaquin était prudent lui aussi, il poussa l’objet progressivement dans le vide. La charge sur les bras d’Anton augmenta progressivement, jusqu’à ce que le chauffe-eau soit totalement dans le vide. Là, Anton faillit être entrainer vers l’avant. Il grogna sous l’effort mais tint bon.

Joaquin fut réactif et le rejoignis rapidement, à eux deux, ils purent descendre doucement l’objet de leur quête sur le diable. L’ancien flic râla en agitant les bras, il avait des fourmilles dedans ! Mais le plus dur était fait maintenant. Il se plaça derrière le chariot et commença à la manœuvrer, parlant à Joa au passage : «  Il va nous falloir des sacs ouais, mais aussi du matos, gants, pâtes d’ours, plastrons. Mais aussi des couteaux et des épées en bois. Pour lui, un jour ou l’autre, les armes à feu qu’ils avaient finiraient par disparaitre et il faudrait alors trouver de nouveaux moyens de combattre. Se former à l’utilisation des armes blanches était une bonne option, même s’il ne brillait pas dans ce domaine.

«  Plus nous serons entrainés, mieux nous pourrons nous défendre. Quand Ruby, Markus et Maes auront terminés, que la distillerie fonctionnera, nous serons une cible. Nous ferons des envieux. Alors nous devons nous préparer tous, au mieux et être prêt à défendre notre foyer » Oui, ça faisait six mois qu’il était ici et il commençait à utiliser le terme foyer pour parler de ces vénérables murs. Petit à petit, il se retrouvait et pouvait se projeter ici… et pour lui, il était hors de questions de laisser le massacre du Blue Star se reproduire !
Finalement, les deux hommes parvinrent à charger le pick-up. Anton en profita pour conclure sur le sujet du foyer :   « Un jour je te raconterai une histoire Joaquin, qui te fera froid dans le dos. En fait… j’ai beaucoup de chose à te raconter, surtout depuis que tu as gagné ma confiance… par contre, pour le respect, faudra que tu me battes  à la boxe avant ! »




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 807
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 2 EmptyMar 9 Juin 2020 - 15:20
Je laisse filer un ricanement à la répartie d’Anton, non sans le dévisager de bas en haut. « T’es pas si gros. T’as ptet pris un peu de poids depuis ton arrivée à la distillerie mais c’est d’avoir un foyer qui doit t’empâter. » Tu parles, comme si on avait les moyens de prendre des kilos. Mais vrai que je suis plus jeune que lui et plus que ce que j’aurais cru au premier abord. Et si je galère un peu à grimper, ça se passe mieux que je l’aurais cru. Vaut mieux. « Bon papi, t’es prêt pour la suite ? » Ouais, j’en viens à déconner avec Anton. Comme quoi, tout est possible, même ce genre de trucs totalement improbables.

Le signe de tête de me confirme que mon binôme est prêt et je fixe mon petit bricolage en soufflant, non sans tapoter la cuve. « Allez ma grande, me casse pas les couilles et tu finiras en un seul morceau. » Quoi, il m’a dit de faire comme avec une femme non ? Ouais bon, ça va. Les muscles de mes bras se tendent alors que je cherche le meilleur appui pour bien me caler et retenir autant que possible la chute de notre gros tas de ferraille. Et je souffle, avec un grognement. « Si j’savais faire avec les femmes, ça se saurait… » Mais je me concentre sur notre mission, descendant centimètre par centimètre, alors que la sueur coule le long de mon front.

J’ai quelques secondes à peine pour sauter sur le sol à coté d’Anton alors qu’il doit supporter le poids lourd tout seul pendant ce temps. Et c’est avec un soupir de soulagement quand on finit par le déposer sur le diable. « Et bah putain, je la voyais moins lourde cette saloperie. » Je me frotte l’épaule avant d’enrouler le chauffe-eau d’une corde pour bien l’arrimer au diable. « Des couteaux et des épées en bois ? Pour les pattes d’ours et autres, je sais où trouver ça je crois. J’irais faire un tour dans la semaine. Mais j’suis pas sûr que tout le monde soit intéressé hein. » Il croit vraiment que tout le monde va se farcir un entrainement maison ? Déjà, j’ai du mal à imaginer Ruby ou Markus passer la porte de la salle, alors de là à ce qu’ils s’y mettent pour de vrai. Je le fixe, dubitatif, attendant de voir s’il va développer ses idées.

Ce qu’il fait donc. « Ouais, mais autant essayer de renforcer avec leurs idées de génie plutôt que de trop compter sur leurs muscles. Ca marchera mieux. Enfin, je vois ce que tu veux dire. » Surtout pour avoir fait partie de ceux qui se servent sans demander l’avis de personne. Par contre, je le fixe, curieux au terme qu’il vient d’utiliser. « Un foyer ? Je pensais même pas que ça pourrait… encore exister en vrai. » Et pourtant, c’est un peu ce qu’on est en train de se construire, avec nos personnalités si différentes. Je sais pas trop ce que je dois en penser, si je dois flipper ou trouver ça cool. Heureusement, Anton me laisse pas trop le temps de réfléchir et, quand il reprend, je le regarde, curieux. « T’as beaucoup trop d’histoires qui font froid dans le dos, tu le sais ça ? Mais à propos de quoi cette fois ? » Et je reste un instant un peu con au reste de ses propos. « Je… » Je ronchonne, plus pour le principe qu’autre chose, vu que je sais pas quoi répondre en vrai. « J’fais de la boxe depuis que j’ai 15 ans tu sais. Je me démerde pas si mal. » Il m’a déjà vu à l’œuvre de toute façon. Et vu que c’est le meilleur moyen que j’ai pour me défouler, autant dire que je risque pas de m’arrêter de sitôt.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 628
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 2 EmptyMer 10 Juin 2020 - 19:26
Anton devait convenir qu’on ne pourrait pas faire de Maes, Markus et Ruby des soldats, mais un minimum de force physique et d’entraînement ne ferait certainement pas de mal. Mais il se rangerait à l’avis de Markus, c’était presque triste à dire, mais c’était plus son « équipe » que la sienne au final. Il les connaissait bien mieux que lui. Mais tous étaient membre de ce foyer, le terme sembla toucher également Joaquin, qui le releva, mais il n’était visiblement pas contre cette idée. Ce qui fit d’ailleurs rire l’ancien flic.

Rire qui devint bien plus sonore quand le mexicain l’accusa d’avoir toujours des histoires qui faisaient froids dans le dos. Alors certes, il n’y avait pas vraiment de quoi dire, surtout vis à vis de l’histoire qu’il allait lui raconter. Mais qu’il soit perçu comme quelqu’un de sinistre et flippant. Son rire continua quand Joaquin lui dit qu’il faisait de la boxe depuis ses 15 ans, évidement qu’il savait se débrouiller, Anton n’en doutait pas une seule seconde, il suffisait de voir comment Joa bougeait. Une fois le chauffe-eau sécurisé sur le pick-up. L’ancien flic se décida de finalement dire à Joaquin ce qu’il avait sur le cœur. « Mon vrai nom c’est Anton, Erwin Andersen. C’est le nom que je portais à la naissance, je l’ai changé quand j’avais 18 ans et que j’ai été incluse dans le programme de protection des témoins. »

Récupérant ses armes, Anton reprit la direction du magasin, il restait encore pas mal de choses à récupérer. Il en profiterait pour raconter son histoire à Joaquin :  « Il existait une joyeuse famille d’immigrés allemands qui soutenait le 3eme Reich à la grande époque, cette famille à eut un fils. Ce fils est entré dans un gang que tu dois bien connaître, ça s’appelle la fraternité Aryenne. Il s’est marié et a eu de nombreux enfants, tous de parfaits petits nazis comme lui. Sauf un… un vilain petit canard qui a dénoncé son père et toutes les personnes qu’il connaissait aux fédéraux. »

25 ans plus tard, il n’avait toujours aucun remords, ses actions étaient parfaitement juste et il assumait complètement l’avoir fait. Jamais il n’en aurait honte, même s’il avait caché ça à presque tout le monde pendant toute sa vie. « Ce canard est devenue policier dans une brigade anti-gang et à consacré sa vie à la lutte contre les suprémacistes… J’ai passé ma vie à me cacher de ma famille, de la fuir, alors qu’elle s’était juré de me faire tuer. J’en suis devenue presque paranoïaque. » Il soupira en passant entre les rayons, ralentissant le pas pour laisser à Joaquin le choix de la direction, c’était lui qui savait ce qu’ils cherchaient. « «  Tout ça pour dire que je te fais confiance au moins pour ça… impossible que tu ais été membre de la fraternité. »

Il eut encore un petit instant de silence avant qu’Anton se décide à conclure son histoire : « J’ai commencé la boxe à 16 ans, pour pouvoir me défendre face à mon père. J’avais choisis un club avec un coach noir, juste pour le symbole. Quand on aura le temps, on fera un petit sparring, rien de violent ou de fou, mais j’ai envie d’avoir un adversaire à mon niveau. »




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- The best shopping list ever... or not... | Anton -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: