The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces estivales !
Voir le deal

Partagez
- The best shopping list ever... or not... | Anton -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 803
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 3 EmptyMer 17 Juin 2020 - 9:05
Bon, je sais bien que certains ne sont pas faits pour se battre. Et n’en ont pas envie non plus. En plus, ce sont nos petits génies, donc on devrait les chouchouter un peu. Sauf qu’un minimum syndical serait pas du luxe, au moins pour se défendre le temps que l’un de nous arrive ou pour être à même de se tirer au plus vite. Sauf que, perso, je me vois mal demander à l’un ou l’autre de venir cogner sur un sac de sable. Ptet qu’Anton aura plus de succès de moi. Remarquez, si je propose à Ruby de venir me cogner sans que je réplique, elle aimera potentiellement le projet. Humpf.

Enfin bref. On a réussi notre mission du jour et j’avoue que j’suis pas mécontent de voir le bestiau bien attaché sur le pick-up. Je lève un sourcil quand il se marre, sans bien piger pourquoi. Mais y a des trucs que j’ai définitivement arrêté d’essayer de comprendre. Surtout sur le comportement humain. Déjà qu’avant, j’étais pas bien doué, avec l’apocalypse, ça s’est pas arrangé. Faut dire qu’on est tous un peu déglingués maintenant. Certains plus que d’autres mais, plus j’en apprends sur Anton, moins je me dis qu’il fait partie des mecs qui peuvent péter un câble sans raison. J’attrape aussi mes armes alors qu’on retourne chercher le milliard de trucs qu’on doit encore récupérer.

Mais je reste un peu con quand Anton reprend la parole. Je le fixe, les yeux écarquillés, sans bien trop savoir quoi répondre. Evidemment que je les connais ces types. Quand on est dans un gang d’immigrés mexicains ou assimilés, ils sont encore plus dangereux que la police. J’ai jamais eu à faire à eux directement, sauf en taule, mais les histoires que j’ai entendues sur eux font froid dans le dos. Et je désigne un rayon sur notre droite, laissant filer un silence avant de reprendre, d’un ton amusé. « Anton Donovan, ça sonne carrément mieux. » J’attrape des joints, regardant les modèle avant de les lancer dans le panier que j’ai chopé en cours de route et je reprends, plus tranquillement. « J’ai croisé des types du genre. Surtout en prison. Et j’ai eu assez souvent à faire à eux là-bas pour te confirmer que ouais, je fais pas partie de ce petit groupe de fils de putes. Faut dire que j’ai pas trop la gueule de l’emploi hein. » Mon sourire se fait un peu amer avant que je reprenne, toujours sur le même ton. « Enfin, j’avais du bol, j’étais pas noir. J’ai pris moins cher que les autres. » J’attrape des trucs ici et là, non sans jeter des coups d’œil régulier à la liste de l’enfer de Ruby avant de le fixer un instant. « T’as quand même un sacré paire de couilles pour être allé à contre-courant de la tradition familiale. Y a u truc dans ta vie qui t’a fait changer de voie ou c’est juste que toi, t’avais un cerveau ? » J’avoue, je suis curieux. Parce que se détacher de sa famille, c’est putain de compliqué. Je suis bien placé pour en parler.

Et, quand il parle de boxe, mon sourire devient plus franc. « Joli symbole ouais. A quel point ton père a pété un câble ? » J’ajoute ensuite, après un bref silence ponctué de jurons alors que je me trouve avec trois tubes qui n’ont pas la taille demandé par la blondinette. « J’étais tout le temps en colère quand j’étais ma môme. Ma mère pigeait pas pourquoi. Elle pensait que j’étais possédé ou une merde du genre et j’avais droit à la messe tous les dimanches pour me calmer. C’est mon père qui a eu l’idée de la boxe. Ca a été… plus ou moins efficace. » Ca dépendait des jours. Ou des personnes. Mais ouais, cette colère est toujours là, quoi que je fasse. « A ton avis, elle a voulu écrire un putain de 5 ou un S ? Sérieux, je parie qu’elle a fait exprès d’écrire comme ça pour me rendre cinglé. » Ca marche plutôt pas mal d’ailleurs. « Mais ce serait cool ouais, qu'on se fasse un petit match amical.» Parce qu'avec lui, je sais que j'aurais pas de risque à vraiment cogner.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 611
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 3 EmptyMer 17 Juin 2020 - 19:44
Joaquin semblait avoir son opinion sur la fraternité aryenne, bien, ça lui ferait au moins un allié fiable si un jour son tueur à gage de frangin venait montrer le bout de sa queue. Anton l’écouta en affichant un demi-sourire, c’est vrai qu’en tant qu’hispano, il avait eu de la chance. C’était vraiment les noirs qui étaient la cible de ce gang. Ce qui d’ailleurs, ne manqua pas de faire rire jaune l’ancien policier.

« Le pire dans cette connerie de fraternité, c’est qu’ils ont pas d’honneur, ils bossaient aussi avec des paki, des asiats et des hispanos quand j’étais à New-york. » Il soupira en enjambant une étagère avant de continuer : « Je sais pas pourquoi je me suis posé autant de questions, alors que la propagande a marché sur tous mes frères et sœurs. J’en ai un peu bave j’te caches pas, mais bon, j’en suis revenu plus fort et j’ai eu une belle vie quand j’y pense… Et non, j’ai jamais dit à mon père que j’avais un entraineur de boxe noir, il m’aurait assassiné je pense. Il l’aurai réellement assassiné, quand Anton en parlait, il ne faisait pas d’hyperboles ou d’exagérations.

Finalement, ce fut au tour de Joaquin de se confier, son histoire ne surpris pas plus que ça Anton. En fait, c’était même un parcours assez classique pour les délinquants ou les criminels. Un enfant à problème, une mère incompréhensive, un mauvais entourage, de mauvaises fréquentations. Tout n’était au final qu’une question d’équilibre et de chances… un enchainement d’évènement impossible à déterminer à l’avance. Cyniquement, Anton se dit que de toute façon : « Que ce soit toi ou moi, on en est au même point de toute façon, alors autant faire table rase du passé non ? » Conseil qu’il était incapable de suivre lui-même d’ailleurs, mais néanmoins il le donnait à Joaquin.

Les deux hommes continuèrent à rassembler les matériaux demandés par Ruby : « C’est un 5, c’est plutôt flatteur qu’elle cherche à attirer ton attention non ? Mon ex-femme avait remplacé ma mousse a rasé par du gaz lacrymogène une fois. C’était avant qu’on sorte ensemble… elle voulait que je m’énerve et que je vienne lui parler. » Cette histoire lui arracha un rire franc, il se souvenait encore de la tête qu’il avait fait, des longues minutes qu’il avait passé sous la douche pour se débarrasser du produit. Alors qu’il avait les bras complètements pris par des rouleaux de câbles, Anton lança : « Je te propose qu’on fasse ça correctement, un vrai match de boxe, en plusieurs round avec Juge. Je pourrai nous organiser ça quand on rentrera, avec gants aussi, je veux pas t’abimer le visage. Tu es beau gosse, ça serait dommage… Bon, faut quoi d’autre ? »




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 803
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 3 EmptyLun 22 Juin 2020 - 10:25
Si je pensais avoir un paquet de casseroles au cul, je me rends compte, à mesure que passent les jours, que je suis pas forcément le seul dans ce cas-là. Faut dire que, pour survivre à un tel merdier, faut avoir eu un sacré coup de bol ou avoir déjà été un survivant dans l’âme juste avant. Anton entrant dans la seconde catégorie, au final, c’est pas si surprenant ce qu’il me raconte. Même si ouais, les fraternités aryennes, ça craint putain. Heureusement qu’il s’en est détaché, sinon ça aurait été ambiance dans la distillerie. Et il aurait probablement pas empêché Dana de me flinguer, même si je suis pas assez noir à leur goût à ces fils de pute. « Ce sont des putain de faux culs. Je peux te garantir qu’ils oubliaient facilement de quelle couleur tu peux être quand ils ont envie de te faire le cul en taule. » J’ai une grimace avant de ricaner « Et ils s’en battent les couilles de la couleur de la peau de leurs sous-fifres. »

Je l’écoute avec attention, avant de hocher la tête, pensif. « Ouais, c’est pas une figure de style hein, il l’aurait buté pour de bon. » Ces mecs ont encore moins de scrupules que le gang dans lequel j’ai pu évoluer. Et si certains d’entre eux sont encore en vie, j’espère qu’ils prennent cher putain. Je finis par lui parler un peu de moi, sans bien savoir pourquoi. Enfin si, peut-être parce qu’il m’en a dit beaucoup sur lui et que je me dis que ça montre que je lui fais confiance de mon côté. Ce qui est le cas, maintenant que j’y pense. J’ai un sourire au reste de ses propos et je souffle, avec un haussement d’épaules. « Tu parles de quel passé ? Avant l’apocalypse ou après ? Nan parce que, dans les cas, ça reste un putain de merdier. Et c’est difficile de faire comme si ça nous impactait pas encore, d’une façon ou d’une autre. » Mais peut-être que ouais, ce serait le mieux. Faire table rase, pouvoir avancer et commencer autre chose. Je me frotte le crâne avec un soupir.

Avant de lever un sourcil quand il reprend. « Ouais ou c’est juste pour me faire chier. » Je le fixe quand même les yeux ronds à son anecdote, avant de tousser un rire en écho au sien. « Ah ouais, c’est la version je te tire les couettes en primaire en plus trash quoi. Mais je pense pas. Que Ruby cherche à attirer mon attention. » C’est même tout le contraire à mon avis. Enfin, on va pas s’arrêter sur ce genre de détails. Je finis de lancer un paquet de tuyaux souples dans le panier, avant de hocher la tête. « Ca me plait cette idée. Mais chuis pas… beau gosse. » Je fronce les sourcils, la mine bourrue. J’aime pas trop qu’on se foute de moi là-dessus et même si c’était pour déconner, je me renfrogne un peu. Avant de zieuter de nouveau la liste. « Manque quelques joints à récupérer à coté et on sera bons pour cette fois. Jusqu’à la prochaine liste des enfers qu’ils vont me pondre. » J’ai un temps avant d’ajouter, me rappelant brusquement d’un truc. « Au fait, je cherche un moyen de m’entrainer au tir. Sans gâcher le peu de munitions qu’on a. T’aurais une idée ? »


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 611
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 3 EmptyMar 23 Juin 2020 - 13:47
La discussion avec Joaquin continua sur le fait de faire table rase du passé. Mais le mexicain souleva une remarque tout à fait pertinente, qui plongea Anton dans une sorte de réflexion avant que finalement il lui réponde : Je pensais un peu au deux en fait, mais tu as pas tort. Je pense que jamais je ne pourrai me défaire de ce que j’ai vécu, j’espère simplement que ça ne touchera pas les autres par ricochet En disant ça, il pensait à Anna principalement, mais également à Johanna et, aussi, aux habitants de la distillerie. Les deux comparses continuèrent à fouiller le magasin à la recherche des derniers joints demandés par Ruby.

Si Joaquin ne semblait pas du tout opposé à la bagarre, sa remarque son sur propre sex-appeal fit rire Anton, il lui donné une tape sur l’épaule en disant joyeusement « T’es un mexicain aux yeux bleus mon gars, je te le dis en bon gros hétéro, mais tu as du succès, crois moi » Puis il s’interrompit en passant une étagère. Il désigna des boites contenant des pièces en caoutchouc. « Ecoute, on s’organisera ça en temps voulu… Tiens, regarde, c’est pas ça qu’elle voulait l’autre pierre précieuse ? » Les deux hommes prirent alors ce qu’il fallait avant de revenir finalement à la voiture. Joaquin lui posa une derrière question très intéressante, à la quelle Anton répondit sans aucun soucis.

« Je sais qu’il existe des armes factices, avec des munitions marquantes, je n’en ai jamais utilisé personnellement mais ça pourrait être intéressant pour la gestuelle et les attitudes au combat. J’en parlerai avec George et Dana, on va s’organiser ça. C’est une bonne idée que tu as. » Anton reprit place derrière le volant du pick-up, plus lourdement chargé maintenant. Bien plus prudent au retour qu’à l’aller. Le policier expliqua un peu les exercices qu’il prévoyait pour Joaquin et ceux qui voudraient y participer.
Le brun eut un regard pour son comparse… maintenant il lui faisait confiance.




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The best shopping list ever... or not... | Anton   The best shopping list ever... or not... | Anton - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- The best shopping list ever... or not... | Anton -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: