The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO (version ...
Voir le deal
8.99 €
anipassion.com

Partagez
- Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes   Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes EmptyVen 15 Mai - 19:24
Aube
Rolzhausen

WHO AM I
- Informations personnage -
Nom : ROLZHAUSEN
Prénom(s) : AUBE
Âge : 38 ANS
Date de naissance : 4 JUIN
Lieu de naissance : LOS ANGELES / CALIFORNIE
Nationalité : AMÉRICAINE
Groupe : THE TRAVELERS
Ancien métier : SANS ABRI
Célébrité : SARAH MICHELLE GELLAR
- Défauts -
IMPRÉVISIBLE
FOLLE
COLÉRIQUE
VIOLENTE
SADIQUE
- Qualités -
FORTE
ATTENTIVE
INTELLIGENTE
RUSÉE
PRÉVENANTE

WHAT'S IN MY HEAD

- Psychologie du personnage -

Elle dit qu'il est trop tard, elle ne parle qu'au passé. Son corps implore la mort, elle ne veut plus respirer... Ça commence toujours avec quelque chose dont nous ne sommes pas responsable. Après s'être rendu si bas, peu importe les efforts que tu fais, plus personne ne te regarde de la même façon. Plus personne ne t'envie. Tu n'es plus rien pour eux. Le temps est une chose qui a de la valeur, mais pourtant elle s'en fou. Perdu entre la folie et l'incompréhension, ça fait tellement longtemps qu'elle n'a pas dormi sous un toit, au chaud dans un lit. Les nuits froides, les journées à mendier ont absorbé ce qu'il restait en elle d'humanité. Elle entend cette horloge qui fait tic-toc dans sa tête et qui lui rappelle qu'elle est en vie. Elle se rappelle le temps où elle avait une maison, des enfants. La perte de tout ça n'étant pas lié à la présente pandémie, mais bien à son alcoolisme du passé. Après avoir perdu la garde de ses deux enfants suite au décès de son défunt mari, Aube ne s'est jamais vraiment retrouvé. Elle a abandonné son travail, perdu tout son argent et a vécu dans les rues de Los Angeles pendant des années. Des années à nettoyer les pares-brises des voitures de ses anciens voisins. Ces années l'ont rendu folle, violente et imprévisible. Autrefois Aube était responsable des recherches scientifiques dans une Université de Californie, brillante et intelligente, tout ça c'était du passé, mais son savoir était bien encré en elle.

Vous rencontreriez Aube aujourd'hui ? Quelles seraient vos premières impressions : Est-ce que cette fille sort tout droit d'une asile de fou ? Elle est insaisissable et incontrôlable, une vraie machine à tuer. Elle ne voit plus la différence entre le fictif et la réalité. Elle s'est crée un monde parallèle dans sa tête et elle essaie de se convaincre qu'elle retrouvera un jour ses enfants. As-t-elle pris des drogues fortes ? Elle semble être dans un délire. Peut-être qu'elle est ivre... Enfin, c'est certain qu'elle a pris quelque chose. Elle semble te regarder intensément dans les yeux sans jamais lâcher ton regard. Comme si elle est prête à attaquer pour survivre. À la moindre seconde, elle pourrait te sauter dessus et te trancher la gorge. Ses yeux n'inspirent ni la cruauté, ni la malice. Peut-être est-il encore possible de psychologiquement récupérer ce qu'il reste de son humanité ? On voit qu'elle a du bon en elle, mais on ne sait pas s'il en reste assez pour reprendre tout ce qui a été perdu. Pourrait-elle peut-être rejoindre notre clan ? On ne sait pas si les autres l'accepteraient facilement. Elle ne semble pas bavarde, ni prête à s'intégrer... Elle semble avoir été seule si longtemps. Son âme est peut-être perdu...


WHAT AM I MADE OF

- Physique / équipement -

À quoi je ressemblais par le passé : Une jolie petite blonde de 5 pieds et 3 pouces. Aube était toujours bien distinguée, malgré ses problèmes d'alcool. Elle semblait si heureuse, souriante et surtout elle était une mère avant tout. Une jolie Californienne au teint éclatant, toujours prête à faire tout pour ressembler aux stars d'Hollywood. À la dernière pointe de la mode, elle flambait tout l'argent de son riche mari. Des fringues et des bouteilles de cognac aux poires, c'était un vrai hobby. Tout ça a vite changé lorsque son mari est décédé, elle a hérité d'une grosse somme d'argent qu'elle a dépensé en alcool, aux jeux de loterie et pour des drogues. C'est ainsi qu'elle perdit la garde de ses enfants. Ne s'en étant jamais remis, elle perdit aussi son travail, sa maison, tout. Elle vivait dans les rues de Los Angeles, dans des pensions jeunesses et dans des foyers pour femmes en difficulté. Son apparence ne comptait plus pour elle. Ses cheveux étaient toujours attachés pour se faire un chignon ou bien encore des cheveux longs, ondulés et mal entretenus, c'est ce qui la définissait désormais.

Ce que vous voyez de moi aujourd'hui : Je vous fais sans doute peur avec mes longs cheveux recouverts de boue. Avec ces ongles tranchants que je garde aiguisées grâce à une pierre trouvée dans la forêt. Ils me servent à crever les yeux des rôdeurs avant de leur transpercer le crâne avec mon couteau de poche. C'est un peu ma marque de commerce. Si vous retrouvez un mort-vivant, ou peu importe comment vous les appelez aujourd'hui, avec les yeux crevés, c'est que je ne suis sans doute pas loin. Moi tout ce que je veux c'est qu'on me laisse seule, qu'on me fiche la paix. Sous mes airs de sauvage insensible se cache un redoutable coeur de pierre qui mérite d'être aimé. Si vous tombez sur moi en pleine forêt, ne me laissez pas vous dire que je vais prendre quelque chose dans mon sac à dos noir pour vous offrir à manger. Je ne suis pas du genre à partager ma came, ce sera plutôt pour sortir mon pistolet que j'ai volé sur un officier de police qui avait été tué par des rôdeurs. Je vous jure que je vais m'en servir. Je vais vous collez une balle dans la tête aussi rapidement que vous vous êtes approché de moi. Ce qui veut dire que je prendrai sans doute mon temps puisque vous ne vous approchez plus rapidement des gens comme avant. Je vous tirerez dans la jambe, dans le bras, peut-être même ailleurs. S'il faut que je vous mange pour survivre, je le ferai. Vêtue d'un jeans, un débardeur blanc et un manteau de cuir noir que j'ai trouvé dans une boutique qui avait été souillée, ça me convient. Je n'ai plus besoin d'être celle que j'étais avant. Tout est perdu... Tout. J'ai posé des clous sur le bout de mes bottes de cuir noir. Faites gaffe, si je vous donne un coup de pied dans le ventre, vous risquez de ne pas trouver que je me bas comme une fille. Et si au grand malheur vous tentez de voler mon sac à dos, je vous découperai la peau pour m'en faire une couverture, les nuits sont froides ces jours-ci.... Tout ce qui est autour de moi. Tout ce que je vois peut me servir d'une arme. Je suis prête. Ne vous approchez pas.


HEAR MY STORY


De l'enfant à l'adulte : Je peux être une petite dure, mais avec toi ce n'est pas comme ça papa. C'est une petite fille qui donne de la merde, car elle n'aime pas la vie. Elle a toujours été suicidaire depuis sa plus tendre enfance. Toute son enfance on l'a bourré de médicaments, de relaxants, d'antioxiolitique. Elle a consulté tous les psychologues qu'on lui a conseillé. Ensuite à l'adolescence, tout ce qu'elle voulait c'était chiller devant la télévision. Profiter de la vie en écoutant Netlix avec un bon joint pour bien s'éclater la gueule. Aube a passé la majorité de son adolescence complètement défoncé, c'est dans ces temps qu'elle développa une addiction pour les drogues. Une addiction qu'elle cacha à ses parents et à ses amis pendant des années jusqu'à ce que son mari la surprenne des années plus tard entrain de prendre des médicaments avec un verre de cognac aux poires. C'est à ce moment précis que la vie d'Aube allait chambouler à jamais. Une guerre éclata entres les deux amants. Jacob : Je savais que tu n'étais pas normale. Tu es une alcoolique et une excentrique droguée. Aube: Va te faire foutre Jacob... T'a jamais rien su de moi de qui j'étais vraiment ce dont j'étais capable. Tu n'as jamais cru en moi pauvre imbécile. Tu n'es qu'un trou du cul. Jacob : Un trou du cul ? Un trou du cul ! C'est moi ! Ton mari ! Que tu traites de trou du cul ? Pauvre salope sans tête. C'est à ce moment que le mari d'Aube fit l'erreur de s'approcher d'elle. De l'attraper par les cheveux et de la plaquer contre le sol pour ensuite la gifler à plusieurs reprises. Aube ne voulait pas aller en salon de désintox c'était non-envisageable pour elle de laisser ses enfants avec Jacob. Pendant qu'elle recevait des coups, elle ne sentait rien. Son père l'avait tellement battu quand elle était jeune qu'elle ne se rappelle même plus la dernière fois qu'elle a ressenti de la douleur. Elle prend sa lime à ongles dans sa poche et l'enfonce dans la tempe de son mari à plusieurs reprise. Son sang giclant partout sur son visage et sur ses vêtements. Ça pissait le sang partout. Aube le tua et se débarrassa du corps. Personne ne retrouva le corps, jamais. Aube sombra dans l'alcool, la drogue. Elle perdit la garde de ses enfants. Elle ne l'est à plus jamais revu. Elle perdit son travail, ses repères. Elle vécue alors dans les rues de Los Angeles, sans domicile fixe... Elle devint itinérante et mendiante pour de l'argent. Depuis des années, bien avant la pandémie elle avait perdu la tête à cause de ces nuits passées à l'extérieur, seule. Elle a dû apprendre à survivre avant même d'apprendre c'était quoi survivre réellement. C'est comme ça que ce sont passées les dernières années avant 2015. Avant que tout ça n'arrive.


OCTOBRE 2015 : TU N'ES QU'UN PUTAIN DE PSYCHOPATHE !!! De toute façon, je n'en ai pas besoin de ton argent. Pauvre trou ! TROU DU con ! Elle ne savait même pas si c'était vraiment une insulte, mais bon, c'était ce qui était sorti de sa bouche ce jour-là. C'est ce que criait la jeune sans-abri au camionneur qui lui avait promit de la transporter à Washington. Il lui avait promit ça, mais aussi de l'argent à certaines conditions. Elle devait lui faire deux ou trois pipes le long du trajet et ne pas parler. Ce n'était rien du tout, depuis qu'elle vivait dans la rue, elle avait connu bien pire. Lorsqu'elle lui avait demandé son argent en sortant du camion après trente-neuf heures de route, le salopard avait refusé de lui donner. Pour être très honnête après quelques minutes elle ne s'en rappelait même plus. Toute cette cocaïne qu'elle avait pris durant le trajet, ça lui avait monter un peu à la tête. Seule et abandonnée près d'une sortie d'autoroute qui était entourée d'une forêt, elle s'était promise de ne plus jamais reprendre cette route avec un enculé pareil. Son sac à dos noir sur le dos contenait encore quelques conserves trouvées dans des poubelles de Los Angeles la semaine dernière. Elle avait l'habitude de peu, mais loin de la Californie c'était différent. Il faisait plus froid, il y avait beaucoup d'arbres et malgré cette folie qui l'a rongeait de l'intérieure, elle ne croyait toujours pas qu'elle était dans un monde réel. Après avoir perdu ses enfants et s'être retrouvée à la rue. Aube avait tout simplement perdu la raison, croyant qu'elle n'était plus vraiment là. Elle se croyait déjà morte. Elle avait des images, des floues et elle se réveillait souvent sans se rappeler vraiment ce qu'elle avait fait quelques heures auparavant. C'est dans cette forêt qu'un espèce de malade se jeta sur elle en essayant de la morde. Elle s'était mise tout d'abord à courir, mais après un moment, elle s'était rendu compte que cette chose allait lentement. Ce n'était pas ce vieux pervers de camionneur qui essayait de la tuer, mais dans sa tête à elle. Aube se faisait un scénario des plus horribles. Elle s'imaginait que le camionneur était un revendeur de chaire humaine sur le marché noir et qu'il l'avait déposé ici pour qu'elle se fasse tuer. Alors, Aube était cachée derrière cette arbre et quand cette chose approcha lentement dans l'espoir de la dévorer. Elle se jeta sur lui, armée seulement de ses mains. Elle l'entraîna au sol en enfonçant ses pouces dans ses cavités oculaires. Elle sentait ses yeux se décomposer sous ses ongles et elle avait réussit les écraser jusqu'à ce que ses doigts perforent son cerveau. Cette chose à l'apparence humaine ne bougeait plus. Aube essuya tout le sang qu'elle avait sur les mains contre ses vêtements et ses cheveux et elle continua son chemin dans la forêt en commençant à se parler toute seule tout en essayant de s'arracher quelques mèches. Je te l'avais dis de mettre le lait au frigo. Il est tout chaud maintenant... Tout est enregistré... Tout. Tu verras, un jour tu paieras pour avoir gaspiller le lait.

JANVIER 2016 : Les trois derniers mois dans cette forêt ont été pénible pour elle. L'hiver était belle et bien commencée. La rigueur du froid lui avait crée des engelures. Elle devait à tout prix trouver le moyen de se réchauffer. Malgré ce qui c'était produit dans la forêt quelque mois plus tôt, Aube n'était toujours au courant de rien. Elle ne savait pas qu'une pandémie était entrain d'envahir l'état. Ça faisait déjà quelques mois qu'elle n'écoutait plus la radio, ni la télévision d'ailleurs. Tout ce qu'elle écoutait, c'était les voix de ses enfants qui n'arrêtaient jamais de parler dans sa tête. Aube s'était construit un habitat en forêt. Pas une petite cabane comme le ferait un amateur. Non, un vrai camp avec du feu, une cabane fermée et en hauteur entres des arbres pour ne pas que la neige puisse y pénétrer.

UNDERCO.

AUTOMNE 2017 :  (UC) Dame Nature fait savoir qu’elle règne toujours en grande maîtresse. Un séisme d’importance frappe l’état de Washington, au niveau de Bainbridge Island. Les échos, considérablement amoindris, s’en ressentent néanmoins jusqu’à Seattle et sa proche banlieue. Par ailleurs, les conflits armés entre survivants se multiplient et jamais il n’a été plus juste de dire que l’Homme est un loup pour l’Homme.

ÉTÉ 2018 : (UC)
Alors que la chaleur et le soleil rendent chaque journée plus lourde, plus épuisante, les alliances se sont confirmées, affinées. Mais pendant que les groupes se croisent, que l'humanité semble avoir trouvé, peut-être, le chemin de la guérison en la personne d'un immunisé, le monde continue de dépérir. Certains bâtiments semblent si fragiles que le moindre vent pourrait les faire s'effondrer, certaines des précieuses conserves de nourriture que les survivants peuvent encore trouver ont atteint leur date d'expiration et la ville même semble être redevenue le territoire des animaux sauvages. Dans les rues de Seattle, les morts ne sont plus les seuls prédateurs.

AUTOMNE 2019 : (UC) Pendant un temps, le cœur de Washington a été rythmé par la mise en place d'un réseau de troc entre les solitaires, les petites factions locales, New Eden et The Haven, via un point de rendez-vous à la Marina des Moines pour ces derniers. Enfin, les survivants pensaient reconnecter et nouer des liens durables, solidifier ce maillage, en dépit des conditions de vie. Malheureusement, la brutalité a repris le dessus : une attaque traumatisante qui a laissé des marques dans les esprits et rompu les accords. Presque tout est à reprendre à zéro...



Vivant comme une sauvage dans les forêts entourant l'état de Washington, mais sachant très bien se déplacer en ville quand elle en a besoin. Elle n'a besoin de personne pour survivre. Ayant brûlé un clan ayant voulu l'accueillir auparavant, elle ne voulait que personne l'approche. Elle vivait paisiblement et seule dans les murs de cet ancien camp qui était maintenant le sien. Un clan d'une seule personne et c'était tout, elle ne veut personne d'autre, que personne ne la dérange. Elle se méfie de tout le monde, elle n'a confiance en personne et encore moins en toi. Après avoir tué autant d'humains dans les dernières semaines, la folie a eu raison d'elle. Elle ne fait plus la différence entre la réalité et le fictif. Elle te regarde sans doute et se demande si tu es une hallucination. Elle se demande si elle devrait te tuer là tout de suite. Elle se demande si tu es un ennemi, si tu lui veux du mal.

Le soir vient et elle pleure. Elle pleure parce qu'elle n'a personne avec qui parlé, elle n'a personne à aimé. Elle voudrait qu'on la retrouve et qu'on l'a traite comme une gamine dont on prend soin. Qui tomberait ensuite amoureuse de son sauveur. Si seulement ça pouvait arriver, mais non ce serait trop beau. Elle reste sur ses gardes avec son pistolet et une réserve de balle dans son sac. Prête à tuer quiconque approchant son camp. Elle vient justement à l'instant de crever les yeux d'un humain qui avait essayé de l'attaquer. C'est ça !! C'est ça que tu voulais me faire pauvre con !! criait-elle en donnant un coup de pied avec ses bottes à clous dans le ventre du pauvre écervelé qui était déjà entrain de geindre à cause de ce qu'elle avait fait à ses yeux. Il avait tenté d'attaquer son clan, mais il avait fallu qu'il tombe sur elle... Malheureusement pour lui, il est mort. Et maintenant, Aube sirote un cocktail avec des alcool qu'elle avait trouvé en ville la nuit dernière. Comme si de rien n'était. Pour elle, rien ne c'était passé. C'était devenu une habitude.


Time to meet the devil

• Pseudo (sur internet) : UNRELEASED
• Âge irl : 31 ANS
• Présence : FRÉQUENTE
• Personnage : Inventé [X ] / scénario/prédef [ ]
• Code du règlement : validé par Jaren

• Comment avez-vous découvert le forum ? :
VOUS ÊTES DANS LES PARTENAIRES DE MON FORUM ET JE SUIS TOMBER EN AMOUR AVEC LA SÉRIE DURANT LE CONFINEMENT.
• Qu'est-ce qui vous a convaincu de vous inscrire ? :
J'AVAIS ENVIE DE VIVRE UNE NOUVELLE AVENTURE
• Crédits (avatar et gifs) :
MOI-MÊME



passeport :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8273
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes   Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes EmptyVen 15 Mai - 20:09
Salut Aube !
Tu me permets de cocher une croix dans ma TWD bucket list : voir Sarah M Gellar proposé en avatar Razz



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit(e) sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un membre du staff sur demande.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire !  Si tu choisis d'intégrer le groupe des Travelers, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si tu comptes jouer un Remnants et que ton personnage est intégré au camp avant juillet 2019 dans son histoire, il se peut que celui-ci ait été vacciné contre le virus qui transforme en rôdeur. Pour savoir si c'est le cas, rendez-vous ici.

6 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

7 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.



Bonne rédaction !


Je me permets déjà de te signaler que le quota de personnage exerçant une profession médicale est déjà atteint pour les travelers. Si tu souhaites garder un personnage dentiste, The Haven est le seul camp qui a encore une place de medic. Autrement, il te faudra malheureusement trouver un autre métier :/

Aussi, ne te fie pas à nos avatars tapis rouge qui célèbrent notre période des awards, la norme est d'arborer un avatar "contexte" avec notre sujet (donc exit le maquillage, les poses shooting et les gobelets starbuck et bienvenu aux images épurées ou apparences de warrior !). Pour être valider, il te faudra un avatar dans ce ton là Smile

Bon courage pour ta rédaction, n'hésite pas à me solliciter si tu as besoin ! Smile


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes   Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes EmptyVen 15 Mai - 20:16
Merci beaucoup, je corrige le tout, maintenant Smile
Revenir en haut Aller en bas  
Clint Hamlin
Clint Hamlin
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 729
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes   Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes EmptyVen 15 Mai - 20:41
Bienvenue ici Aude.
Je me permet de te dire que les avatars animés ne sont pas autorisés What a Face

Bonne rédaction


If you were expecting a knight in shining armor, you fools are making jackasses of yourself!
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes   Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes EmptyVen 15 Mai - 20:44
Merci
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 2289
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes   Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes EmptyVen 15 Mai - 21:09
Bienvenuuuuue !
C'est trop cool de voir SMG en avatar ! Courage pour ta fiche !


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2261
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes   Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes EmptyVen 15 Mai - 21:24
Buffy !!! \o/

Bienvenue par ici Aube et bon courage pour le reste de ta fiche ! =D


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes   Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Aube Rolzhausen - Cette nuit jettera les armes -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: