The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, jusqu’à 64%
Voir le deal

Partagez
- les démons de minuit [Roza et Clyde] -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 431
Age IRL : 26
MessageSujet: les démons de minuit [Roza et Clyde]   les démons de minuit [Roza et Clyde] EmptyJeu 14 Mai 2020 - 14:47
Nuit du 13 au 14 mai.

Quand j’entendis encore une fois les cailloux toquer à ma fenêtre, je n’eut pas besoin de pas besoin de me demander qui était-ce. J’ai bien assez vite l’identité de ma visiteuse en voyant un œil unique à la lueur de la Lune. Il était temps, nous avions encore pas mal de choses à nous raconter. Je l’ai rejoint en vitesse dans le jardin, tachant de rester néanmoins silencieux comme une ombre. Une fois là-bas, j’ai fait notre petit  salut « June ? » Attendant la réponse, qui vint assez facilement d’ailleurs ! Puis j’ai sortis un petit paquet de cigarettes de ma poche et j’lui en ai proposé une. A mon tour d’offrir.

Petit bâton cancéreux à la main, j’ai décidé d’être le premier à parler en premier, je ne suis pas très content de mon entretient avec June. J’ai récupéré pas mal d’infos et je connais un peu mieux notre adversaire, mais je me suis réellement mit en porte à faux pour le moment. Donc je vais danser sur une lame de rasoir pendant un moment. Je le sens. J’allume ma clope avant de tendre le briquet à Roza et de finalement déclarer : « J’ai vu les photos de New-Eden… Roza, je ne m’attendais pas à ce que June m’a montré. On a vraiment affaire à des animaux en face. » Je tire une longue taffe avant de la souffler en un long jet blanc : « En discutant avec elle, il apparait évident qu’elle ne veut plus « dominer » comme me l’avait décrit Connor. Confirmant ce que tu m’as dit. Mais elle n'acceptera pas une position autre que dominante pour les remnants »

Je regarde le ciel, la lune est maintenant qu’un simple quartier, la dernière fois, elle était presque pleine… Que pourrais-je lui dire d’autre ? Peut-être passer sous silence des choses ? Non… Il fallait se montrer franc avec Roza, c’était bien la seule alliée que je pouvais espérer avoir ici. Maintenant, il faudrait aussi que je fasse attention, une confiance aveugle risquait de me perdre. Je décide d’aller à l’essentiel nous concernant serait de lui dire deux choses. Pour le reste, ça allait venir durant la conversation : « Si je fais la moindre chose qui dérange June, qui la fait penser que je vais les trahirs, je meurs. Et tu meurs aussi, c’est ce qu’elle m’a promise… Mais, le point positif, car il y en a un, elle a besoin de moi. J’ai donné quelques os à ronger, histoire de l’adoucir un peu. Je pars en expédition d’ici peu de temps. »

J’expire encore un peu de fumée toxique en attendant qu’elle me raconte ce qu’elle a bien put dire et faire avec June… j’imagine que j’ai dû venir sur le tapis à un moment où l’autre. Curieux de savoir ce qui s’est raconté.


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3200
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: les démons de minuit [Roza et Clyde]   les démons de minuit [Roza et Clyde] EmptyJeu 28 Mai 2020 - 22:22
Même rituel que la dernière fois, c'est la nuit tombée que la slave pointe son museau dans les rues de Fort Ward. Ses pas aussi rapides que furtifs l'amènent tout droit dans le jardin d'Eve-Madeleine, mais encore une fois, ce n'est pas son amie la bonne sœur qu'elle vient voir mais plutôt le Clyde. Les nouvelles à lui partager ne sont pas bonnes, June est passée par là et June a appuyer où il fallait pour tout chambouler.

Le petit caillou est lancé par la fenêtre, toujours la même routine et l'encrée patiente au niveau de la porte fenêtre. L'attente est lourde, pourtant elle n'est pas longue mais elle conséquente et possède malgré tout un certain poids. Quand Clyde se présente, elle marmonne un "Salope" qui a le don de la détendre un peu, mais rien qu'un peu. Elle louche par la suite sur le paquet et s'arme d'une cigarette, c'est exactement ce dont elle a besoin en ce moment même, il est fort le Clyde.

Elle l'écoute tout en aspirant nerveusement sur sa tige de nicotine et opine à plusieurs reprises. Les photos parlent en effet d'elles même, c'est une bonne chose qu'il ait pu les voir, ça lui assure une nouvelle fois que Clyde puisse regarder dans la bonne direction et dévisager clairement et sans doutes le réel ennemi de tous : New Eden. Il enchaîne, il ne s'arrête pas là et lui coupe même l'herbe sous le pied, elle qui comptait lui parler de leurs destins liés, elle n'a désormais plus à le faire. "Yep... c'est pas vraiment une bonne chose d'ailleurs..." C'est inquiétant même, elle ne contrôle pas Clyde et n'a pas d'autre choix que de lui faire confiance par la suite. "Si ça peut aider les siens, elle ne refusera pas l'os, en effet..." Tant mieux pour lui après tout. Vis à vis de cette expédition, elle arque tout de même un sourcil mais n'en rajoute pas un mot, c'est ces affaires maintenant et elle connait ces capacités sur le terrain, il s'en sortira.

"Elle a aussi des oreilles au No Man's Land, Clyde..." C'est annoncé sur un ton grave et pour cause, ça a son poids pour Roza. Trop de ses proches s'y trouvent et elle connait les moyens de June en matière de kidnapping, un claquement de doigts et elle peut ramener n'importe qui ici même. "On doit laisser tomber cette histoire de radio et de liens avec Connor." Paf, droit au but, c'est le gros point noir de la discussion. "Il t'a envoyé en mission suicide après tout... Il ne se battra pas pour nous récupérer comme je doute qu'il puisse s'intéresser à ce camp, il doit avoir mille fois mieux à faire, de même que pour ses potes, les anciens du ranch et de la prison." C'est craché entre deux bouffées et le timbre est loin d'être amical pour ce sujet, rien à voir avec ces précédents états d'âme, June a fait du bon boulot encore là. Pour la slave, désormais, tout le monde s'en branle de ce qui se passe chez son voisin et chacun ne peut pas voir plus loin que son putain de nez, même chose pour la cheffe rousse, là, elle rentre tout le monde dans le même putain de panier. "C'est une cause perdue que d'essayer d'en faire des alliés. Va falloir se débrouiller avec June et compagnie et s'arrêter là" Que faisait le groupe de The Haven maintenant qu'il savait qu'elle était là et que les Remnants se trouvaient à Fort Ward ? RIEN, absolument rien, tout du moins rien qu'elle ne puisse voir et finalement, ça suffit pour lui ouvrir les yeux, enfin, l’œil, qu'ils aillent tous se faire foutre. Mieux encore, ils ont qu'à continuer de se planquer comme ils savent si bien le faire et ce le temps que Fort Ward fasse le ménage convenablement et débarrasse Seattle de New Eden.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 431
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: les démons de minuit [Roza et Clyde]   les démons de minuit [Roza et Clyde] EmptyVen 29 Mai 2020 - 11:24
Roza était étrange ce soir… si loin de ce qu’elle avait été lors de notre dernière rencontre nocturne. Sans ambages, elle me dit qu’il faut tout laisser tomber, que Connor nous a abandonné que tout le monde nous a abandonné. Je ne dis rien, il n’y avait rien à dire et je commence à connaitre le spécimen. Elle n’aime pas être interrompue, je fume donc en silence avant de finalement réagir, tout doucement. Je ne vais pas mentir, plusieurs de mes certitudes ont été ébranlés ces dernières semaines. Je soupire car elle n’a pas tort sur plusieurs sujets. Vraiment, on est dans la merde jusqu’au cou, jusqu’au bout.

Ne plus utiliser la radio… voilà qui est… alors que cette nouvelle était de loin celle qui lui avait fait le plus plaisir ! Et puis Connor à prit ses dispositions, je le sais ! « Connor n’est pas un idiot, il ne va pas fréquenter le NML maintenant, il s’est isolé exprès pour que je ne puisse pas le vendre Roza et il n’est pas seul, il est avec un petit gars Milow, je sais qu’il a une confiance aveugle en lui. Milow doit certainement lui servir de relai au hangar et tu veux savoir quoi Za ? June ne sait pas pour Milow, elle pense qu’il s’appelle Billy et que c’est un métis de 25 ans. » Je lui aurait bin choppé l’épaule pour la rassurer mais j’aurai pris un double high-kick rotatif dans la tête.

Même si j’ai la conversation et les mots de Zelda en tête, comme quoi il faudra un jour où l’autre que je me batte pour autre chose que moi-même. Que je trouve une chose à défendre : « Il ne m’a pas envoyé en mission suicide Roza, si tu avais vu ce qu’il a fait à Morgan, pour te retrouver, tu comprendrais qu’il tient à toi. Je te rappelle aussi, c’est moi qui ait tenue à venir car j’ai le moins à perdre. Tu aurais vu la reconnaissance dans ses yeux ! » Mais ça doit pas peser lourd face aux arguments d’une avocate comme June…. Je m’assieds par terre et j’invite Roza à faire de même : « Ecoute… j’ai vu ce qu’ils cherchaient à faire ici, en soit, c’est pas mauvais. Roza, s’il n’y a plus de tentative de domination comme avant. Je… putain, écoute, on doit contacter Connor, on lui doit la vérité. Il est dehors, caché, à attendre de mes nouvelles, de tes nouvelles. Roza, il est terrifié j’en suis certains ! Il doit connaitre ta version de l’histoire, celle que tu m’as racontée. »

Je me tais en laissant ma tête aller en arrière, en fait, j’ai vraiment envie de contacter Connor… mais j’ai tellement de question à poser à Roza. Entre deux bouffer de cigarette, après l’avoir laisser répondre à mes questions et mes remarques. Je lui parle de Zelda, de mes commentaires sur June et je lui parle de sa réponse. Je veux savoir ce qu’elle a réellement fait, tout savoir : « Zelda m’a dit que tu as fait exploser des gens à coup de grenades… et dis moi, ils ont fait quoi quand ils t'ont "éduqué" ces fils de putes ? »


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3200
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: les démons de minuit [Roza et Clyde]   les démons de minuit [Roza et Clyde] EmptyDim 31 Mai 2020 - 17:38
Elle sait très bien que Connor n'est pas un idiot, oh oui, elle ne le sait que trop bien comme elle sait aussi que le ranch et la prison passe avant elle, à juste titre, ils sont bien plus nombreux et c'est aussi là bas que repose la famille du sportif. Elle sait tout ça, elle a pu le ressasser mille et une fois pendant que Zack la brûlait, la coupait, la battait, la torturait. Pendant tout ce temps, elle était seule et aujourd'hui la donne n'avait finalement pas changée, c'était toujours ce même putain de problème. June le lui avait confirmé quelques jours plus tôt, ses oreilles à Seattle ne lui ont jusqu'ici rien reporté d'alarmant concernant son propre cas, personne ne s'inquiétait pour la récupérer, ce n'était pas au programme des uns et des autres, la page était tournée.

"Justement... Si tu ne t'étais pas proposé, il n'aurait rien fait, Clyde." Et le pire est là pour elle, c'est malheureusement sans appel. C'est néanmoins réconfortant de savoir que Morgan a passé un sale quart d'heure, c'est simplement déroutant de voir ce que Connor en a fait ou n'a pas fait justement. Recrachant sa fumée par les narines, elle l'observe s'installer au sol et l'imite par la suite. "Il a mieux à gérer." La sécurité des siens, groupe dont elle ne fait pas partie et elle ne peut pas le blâmer pour ça, c'est elle seule qui a décidé de continuer sa sanglante chevauchée sur le destrier de la vengeance. Ce sont ses actes et son imprudence qui l'on amené ici et c'est sa propre rédemption qui l'amène à rester ici. "Sans nouvelles de ta part, il en tira ses propres conclusions et continuera de se protéger lui et les siens. Ça devrait même lui filer un bon coup de pression pour qu'il fasse encore plus attention..." Finalement, c'est une bonne façon de le préserver, non ? Le tenir loin de tout ça, de Fort Ward et de New Eden...

La suite lui vaut un long mutisme de plusieurs secondes, Clyde rentre dans le sujet qui fait mal, la cause des cernes qui creusent son unique œil où cauchemar et mal être l'emporte sur ses nuits. Elle savait que le sujet finirait par éclater sur la table un jour ou l'autre, elle l'a jusqu'ici repoussé  comme elle le pouvait, Clyde ne l'a par exemple jamais vu en débardeur ou simplement avec les manches relevées. L'encrée mettait toujours beaucoup de volonté pour cacher les trop nombreuses brûlures et cicatrices qui ornent désormais l'ensemble de sa peau, comme si le simple fait de les dissimuler pouvait en effacer leur existences. "Ils..." Elle aspire à nouveau nerveusement sur sa tige de nicotine puis lève l’œil au ciel tout en continuant de chercher ses mots...

Et merde... au diable les mots putain... Lentement, elle retire sa veste en cuir qu'elle laisse tomber derrière elle et dé-zippe son sweat pour lui réserver le même traitement. Elle est maintenant en débardeur et il a beau faire nuit, la lune suffit à elle même pour relever au petit jour les nombreux reliefs et crevasses qu'arborent l'ensemble de ses bras et de son torse. Plus aucun tatouage n'est vraiment déchiffrables, le tout n'est qu'une fresque étrange à hauteur de la folie de son tortionnaire. L'on peut facilement y deviner la variété des instruments utilisés, peu de tracés se ressemblent, rendant l'oeuvre digne d'un peintre soucieux dans le choix de ses pinceaux pour un meilleur rendu final. Parfois c'était un couteau, parfois une simple lame de rasoir, parfois un scalpel, une cigarette ou un chalumeau. Les ongles étaient le plus déplorable à l'époque, cure-dent, aiguille, pince, les pauvres en avait eu pour leur compte, aujourd'hui, ils ont enfin bonne mine. Les molaires et pré-molaires ont sautés également, mais ça, c'est aussi plus difficile à voir. Elle pourrait encore soulever le cache œil pour y lever le dernier rideau de son lourd passif ici mais juge que Clyde en a assez pour en tirer ses propres conclusions. "J'étais un monstre assoiffée de sang, Clyde. Ils m'ont traités comme ils le devaient en temps de guerre. Comme je l'aurai moi-même fait si j'en avais attrapé un à l'époque." C'était le jeu et pendant ces longs mois là, elle avait perdu à multiple reprise. "Et au lieu de m'achever, ils m'ont offert une chance... une raison d'être plus saine." Ils l'ont surtout brisée pour mieux la remodeler avec quelques handicaps, certes, mais aussi quelques améliorations. Sans un mot de plus, elle amène la fin de sa cigarette qu'elle écrase lentement contre sa paume pour l'éteindre, comme dans les films et elle tique à peine pendant l'acte. Voila le gros bonus de son formatage, sa résistance à la douleur mais aussi un physique à tout épreuve qu'elle peut quotidiennement entretenir dans sa forteresse blindée d'équipement sportif. "La Roza que cherchait Connor est loin et la nouvelle se soucie aussi des gens qui se trouvent ici..." Layla, Stanley, Casey, Aodhan, Maeve, Quinn, Eve et récemment May. "Des gens qui savent me rendre la pareille et ne me tourne pas le dos." Une petite liste qui grandit de mois en mois, bon, il y aussi la liste des ennemis du coin, ceux qui la veulent morte mais finalement, celle-ci aussi évolue de mois en mois et se réduit quant à elle. "T'sais... j'crois qu'il me reconnaîtrait même pas et pour être franche, je suis terrorisée à l'idée de le revoir lui et les autres." C'est la première fois qu'elle en parle en toute franchise à quelqu'un et elle en profite pour renfiler son sweat et sa veste. "Quand ils s'en sont pris à l’œil, j'ai fini par craquer et tout balancer, tout ce que je savais..." Heureusement, elle ne connaissait pas l'emplacement exact du groupe de la prison et du ranch, par chance, mais elle en avait suffisamment dit à son tortionnaire et June pour qu'ils puissent en connaitre chaque membre, de même que pour ceux du No Man's Land. Aussi, la culpabilité est toujours là et affronter cette réalité n'est pas une mince affaire. "Et cette version de l'histoire, ça m'dérange pas que Connor l'ignore." Elle ne pourrait même pas le regarder en face après réflexion. "Avec du recul et à ce stade, j'crois que préférais même qu'il me croit morte." Ça remet beaucoup de chose en question d'un coup d'un seul, ce n'est pas évident pour la russe de se positionner sur la question maintenant que les cartes ont changés de mains.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 431
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: les démons de minuit [Roza et Clyde]   les démons de minuit [Roza et Clyde] EmptyDim 31 Mai 2020 - 19:56
A la lueur de la lune, je regarde une Roza que je ne reconnais pas… je veux dire, elle n’est pas du tout comme lors de notre dernière rencontre, lors de notre dernière mission. Que s’est-il passé pour qu’elle passe d’un « retrouvons nos amis et emmerdons June » à « Laisse tomber, personne ne viendra. » Qu’avait bien pu lui raconter June pour qu’elle change à ce point d’idée ?  Je soupire en la regardant parler, je n’ai rien à dire pour l’interrompre, je ne veux surtout pas louper ce qu’elle m’explique. J’ai besoin de comprendre ce qu’il se passe… J’avais envie de lui dire aussi ceci.
Pour moi, Connor n’aurait jamais pris le risque de foncer tête baissée, mais ça n’aurait été qu’une question de temps avant qu’il ne tente lui aussi de venir ici. Je le sais, j’en suis intimement persuadé.  Je crois qu’elle ne se rend pas compte de la haine de Connor envers les remnants. Mais alors que j’allais l’interrompre pour protester, elle laisse tomber sa cigarette et retire ses vêtements. Dévoilant sa peau nue… et là je comprends Je comprends et je laisse tomber ma cigarette à mon tour… Je ne m’attendais réellement pas à ça.

C’est… monstrueux, sa peau entièrement recouverte de cicatrice. Brûlure, crevasse, écorchement, elle avait eu visiblement droit à de longues séances de tortures, de mutilations. C’est vraiment dégeulasse… Pas la peine de se demander, comment elle avait perdu son œil. Je comprends ce que Zelda veut dire par réeducation. Acte de torture massifs… c’est une chose d’en parler, c’est une autre d’en voir les séquelles… Je secoue la tête ne voyant ça… comment a-t-elle fait pour y survivre ? C’est exceptionnel, c’est surhumain. Mais je ne suis pas d’accord avec ses conclusions :  « J’ai fait la guerre Roza, j’ai été au front. Je ne suis pas un soldat de carrière comme Eddie, mais j’ai eu ma part. ça ce n’est pas de la guerre… » Je fais une pause en regardant ces cicatrices : « C’est à peine digne de ce que faisait les nazis ou les communistes… » Putain, et Zelda qui me soutenait que c’était juste !

Je me reprends une clope et je la rallume en tachant de garder mon calme : « Zelda avait raison sur un point, tu as été brisé. Effectivement. Mais il est clair que tu n’es pas plus saine. Tu as simplement reporté ta colère et ta haine sur un autre groupe. Exactement comme le voulais June. » Je suis cependant assez mal placé pour juger, critiquer ou simplement m’investir. Je repense à ma conversation avec Zelda et puis… Je repense aussi au fait que je lutte là, pour Connor, pour sa guerre. Si Roza ne veut pas lutter, alors il est hors de question que je meurs ou que je risque ma vie.

« Putain… tu sais ce qui est le pire dans cette affaire ? C’est qu’on ne peut pas reprocher au groupe sa réussite et son organisation…. » Je fais une pause pour lui donner une clope à elle aussi. « Comme on ne peut pas te reprocher d’avoir voulu te venger et d’avoir saisit la chance de SURVIE, que te tendait June. » J’ai insisté sur le mot survie, car ce n’est pas « sain » qui doit être l’adjectif à utiliser, très clairement. « Roza… si tu décides de ne plus lutter, je ne m’opposerais pas à toi, je ne suis pas là pour venger tes amis, ni ton œil, ni quoi que ce soit. J’étais là pour dire à Connor, « elle est vivante » J’étais là car j’avais besoin de savoir. »

A mon tour de faire une introspection… je regarde le ciel avant de me lancer : «  Je suis un agent du chaos, fait pour vivre sur un système défaillant, profitant des dissonances et de l’anarchie relative… Cette fin du monde fut pour moi une bénédiction, j’allais finir en prison sans quoi. J’avais échoué à convaincre un policier de me laisser partir. J’aurai passé ma vie derrière les barreaux. » Je la regarde elle à présent : «  Toute une vie à vagabonder, à me battre pour moi-même, à me cacher, fuir et ne jamais regarder derrière. A ne m’attacher à personne, ça m’amusait… mais ça a changé. » Je soutenais le regard de Roza au début, puis j’ai baissé les yeux et j’ai finalement avoué ce qui a changé : « J’ai rencontré des gens, avec qui j’ai eu des relations positive… Pour parler de quelqu’un que tu connais…Dana, à qui j’ai menti et que j’ai mise en danger et dont j’ai refusé une main tendue par fierté… Si tu savais à quel point je le regrette maintenant. Et ce fut bien la première fois de ma vie... » Mais ce n’est pas tout. Je marque une pause encore une fois. C’est très dur pour moi de l’avouer : «  J’ai, ici, rencontré des personnes qui ont provoqué chez moi… une nouveauté Roza. Un sentiment que je pensais jamais connaitre. Et… Je comprends ta volonté de protéger les gens bien d’ici. Car je commence  à la partager également »

Je me relève et je m’approche de Roza, sans la toucher et je dis d’une voix sans appel : «  Connor sait que tu es vivante Roza… quand il sera prêt il viendra ici, que tu veuilles te cacher, de peur, d’accord. Mais si tu l’aimes un tant soit peu. Autorise-moi à dire à June comment le contacter et à le rassurer ou, au contraire, lui retirer ses derniers espoirs. Sinon l’incertitude finira par le pousser ici et il pourrait être broyé » Même si dans les fait je n’en sais rien : « Faisons ça, faisons ça et après concentrons-nous sur l’essentiel.  Sur ce qui peut être bâtir de bon ici… Il est temps pour moi de ranger le costume de vagabond et si toi tu veux ranger ton costume de guerrière alors je te suivrais. »

Moi, Clyde Lyon née Halley se rendait finalement compte de l’inutilité de sa vie passé. Sans racine, je n’ai pas de cause pour laquelle lutter et il m’a fallu 35 ans, une fin du monde, les fossettes d’une unijambiste et la colère d’une ado pour m’en rendre compte. «  Même si June reste une salope »


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3200
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: les démons de minuit [Roza et Clyde]   les démons de minuit [Roza et Clyde] EmptyMer 10 Juin 2020 - 14:32
Clyde peut bien penser qu'elle est surhumaine, c'est son droit mais il lui manque néanmoins l'histoire de la tentative de suicide post-torture pour qu'il puisse l'observer comme simple humaine. Qu'importe finalement, elle en assez dit sur le sujet pour qu'il puisse y voir assez clair et est de toute façon loin de se douter que l'on puisse penser ça d'elle. Elle n'en rajoute donc pas plus et tend l'oreille à son tour. Ce que son interlocuteur ne semble pas saisir de prime abord, c'est que la donne a belle et bien changé, il n'y a plus de communistes ou de nazis dans la balance. Y a plus que des survivants dans un monde en ruine et à ce stade, les grands dogmes de l'histoire ne tiennent plus, on a redistribué les cartes sur la table et l'on se débrouille avec cette nouvelle main, aussi sanglante et immorale soit-elle, ainsi est fait leur nouveau monde.

Elle attrape une cigarette dans le paquet tendu dans un léger soupir. En un sens, il a raison, elle n'est pas plus saine, elle s'est simplement tournée vers un autre ennemi sur qui déverser toute sa haine et sa colère. C'était clair quand elle était sur le terrain à assassiner des membres de New Eden sans la moindre hésitation pour le compte de June, un état presque second et fort de soulagement dans les tourments de la russe. Seul réel moment où elle se sent encore en vie, le reste du temps, elle n'est qu'une ombre face à laquelle l'on grimace allègrement. Lentement, elle hausse les épaules pour lui accorder ce premier point et recrache mollement sa fumée par les narines en bon petit dragon sage. "C'est pas une question de lutter ou d'pas lutter t'sais... M'suis juste tournée vers d'autres... m'comme tu dis... m'par la force des choses, ouais, certes... mais ça m'a aussi permis de miser sur un meilleur parti pour les anéantir." Les Remnants valent mieux que les vagabonds, mieux que le ranch et mieux que l'équipe de la prison. Ils sont mieux équipés et mieux informés, personne d'autre à Seattle ne peut pour le moment les égaler et New Eden n'a qu'à bien se tenir en conséquence.

Quand il commence à raconter son histoire, la slave se laisse tomber en arrière pour finir le dos contre la pelouse, la tête dans les étoiles et la clope au bec. Elle écoute avec attention et tique légèrement quand l'homme se présente comme un agent du Chaos, étrangement, ça ne l'étonne qu'à moitié. Elle sent par la suite son regard et tourne légèrement la tête pour le lui rendre de son iris clair et brillant. Ça ne doit pas être facile à admettre le concernant, il faut avouer que cette rétrospective ne le présente pas sous son meilleur jour. Quand celui-ci abaisse son regard pour se détacher d'elle, elle se doute de la bombe qu'il s'apprête à lâcher et ne le coupe donc pas. Quand le prénom de Dana retombe dans ses oreilles, elle sent immédiatement son coeur battre violemment dans sa poitrine, comme s'il ne demandait qu'à en sortir. Son regard s'en reporte sur le ciel étoilé et un soupir inaudible quitte ses lèvres alors qu'elle fait l'effort de repousser les agréables souvenirs partagés avec l'ex flic. Elle n'a pas le droit de s'y plonger, pas encore, c'est envers Clyde qu'elle doit porter toute son attention, après tout, il se livre enfin et elle ressent aisément le poids de ces paroles, c'est lourd pour son interlocuteur, très lourd. Le ton donné lui suffit à dire vrai, elle avait par le passé l'habitude de de ce genre de "confessions", elle y avait souvent le droit quand elle tatouait ses anciens clients dont les dessins avaient une importance cruciale.  

"S'attacher soudainement aux autres.... c'est que la conséquence d'la solitude qui a rythmé ta vie jusqu'ici. C'est pas ton choix, à toi, Clyde, c'est celui d'ton coeur... Méfie-toi cependant vers qui il se tourne..." La concernant, il aura bien fallu un an pour qu'elle s'ouvre de la sorte, pour le Clyde, ça lui semblait un peu rapide et il y a encore beaucoup de requins dont il faut se méfier dans les environs.

Pour le reste, elle le sent bouger et se rapprocher, dans un tique nerveux, elle se décale un peu puis croise ses bras sous sa caboche avant de retourner son museau vers lui. Le sujet Connor revient sur le tapis, une petite boule vient titiller le ventre de la tatouée qui grimace légèrement en détournant aussitôt le regard. Encore une fois, elle sait qu'il a raison et que le sportif à le droit de savoir ce qu'il est advenu de son amie. Elle s'efforce de remettre les choses dans leur contexte et il faut avouer que June a promis de ne pas toucher à Connor et aux siens. À ce stade, elle sait que la rousse tient toujours parole.  "Ok, faisons ça..." June aurait ainsi les cartes en mains pour décider de la suite et Clyde n'en ressortira que plus convainquant dans sa motivation à faire les choses dans le bon sens. "On ferait mieux de le faire ensemble... j'peux lui demander un entretien pour d'main." Ajoute t-elle tout bas, encore un peu déboussolée par tout ça.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 431
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: les démons de minuit [Roza et Clyde]   les démons de minuit [Roza et Clyde] EmptyJeu 11 Juin 2020 - 13:08
Mon cœur est donc en train de trahir mon cerveau ? C’est ce qu’est en train de me dire Roza ? Enfin, elle est surtout en train de me dire que je n’ai pas vraiment de contrôle là-dessus et ça semble me terrifier. Que devrais-je faire ? Assumer, lutter, me laisser aller ? Dans tous les cas, mon amie russe semble comprendre ce que je vis. Je subis de pleins fouet les conséquences de ma vie… il va falloir que je fasse attention. A mon tour, je m’allonge dans l’herbe pour regarder le ciel, que pourrais-je répondre à ça ? Finalement pas grand-chose, je ne vais pas lui dire qui me donne envie de rester, je ne vais pas lui dire à quel point je me sens seul, alors que je n’ai jamais été aussi entouré.

Je soupire longuement avant de répondre à Roza, à sa proposition. « Non… pas demain, pas tout de suite Roza, je ne suis pas prêt. Pas du tout. J’ai des choses à faire avant de pouvoir me présenter devant June encore une fois. Je vais lui donner les informations qu’elle voulait… » Je tourne la tête pour regarder Roza… des informations sur beaucoup de monde : « Des noms… des lieux… des gens qui pourraient peut-être faire la différence, Dana et son groupe par exemple, il va falloir que je dresse une liste, sur comment les contacter et quelle utilité ils pourraient avoir. » Je termine ma cigarette avant de jeter le mégot un peu plus loin. Même si c’est important d’en parler, ça reste secondaire par rapport à Connor. Les mains croisées sous la nuque, je poursuis :

« Mais pour Connor, ça sera bien plus compliqué, je n’ai que des moyens indirect de le joindre. A part la radio, pour le trouver, il faudra passer par Milow, c’est notre meilleure chance. Mais ce gamin est plus rusé qu’un renard et vicieux qu’un serpent. Si c’est un inconnu qui l’aborde pour lui demander Connor, il niera tout. » Il y a un moment de silence avant que j’enchaine : « J’aime beaucoup ce gamin et veux pas qu’il lui arrive du mal, je refuse que quelqu’un d’autre que moi lui parle. » Pas question qu’il subisse les foudres des sbires de June ! Plutôt me faire entailler sous l’autre œil ! On a tous des trucs à protéger et lui en fait partis ! Mais si je veux espérer lui parler, ça veut dire que je dois pouvoir sortir et pour ça… il faudra gagner sa confiance et ça va pas se faire en un jour.

Vu toute la merde que j’ai remué, ça m’étonne si un jour elle m’autorise à y aller… Regardez à quel point je suis misérable. Espérer quelque chose de la part de quelqu’un : « C’est compliqué putain… le top serait qu’elle nous laisse utiliser cette saloperie de Radio… mais en tout cas on va faire ça ensemble Roza, c’est certain. Ça ne change pas, on est un binôme et je compte bien le jouer jusqu’au bout. Je ne ferai rien dans ce sens sans te demander ton avis avant. » Que pourrais-je dire de plus pour rassurer mon amie ? Rien je pense…

« La fille… c’est Maya. »


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: les démons de minuit [Roza et Clyde]   les démons de minuit [Roza et Clyde] Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- les démons de minuit [Roza et Clyde] -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: