The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/02/2020
Messages : 161
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine - Page 2 EmptyMar 19 Mai 2020 - 15:03
Que pourrais-je dire de plus sur cette journée avec Sari et Cynthia ? Dans cette cuisine qui est le territoire de mon amie asiatique ? Devrais-je ajouter que j’ai apprécié ses efforts pour m’aider à réconforter ma fille ? En fait, j’écris ça, mais je me rends compte que j’ai vraiment beaucoup de chose à raconter sur Sari, beaucoup trop même ! Je vais peut-être devoir me calmer un peu ? Les gens pourraient croire que j’ai une obsession pour elle. Mais… mais rien du tout. Cynthia et moi sommes très profondément attaché à cette jeune femme.

Je suis d’ailleurs maintenant certains d’au moins une chose… elle est finalement attaché à moi. Comment j’en suis certain ? Quand elle m’a remerciée en indonésien…Elle m’a dit « merci » ça peut paraitre simple, mais pourquoi avoir tant insisté sur les syllabes ? C’est un mot simple, le premier qu’on apprend avec Bonjour et, dans mon cas, « Madame, vous êtes charmantes, vous êtes seule ? ». Enfin… je retiens seulement qu’elle m’avait répondu en indonésien et qu’elle m’a caressé le dos de la main.

Pour avoir dragouillé pendant des années, c’est un sacré signe chez les femmes un peu plus réservés, moins exubérantes. Je veux dire, si Teresa m’avait fait ça, je ne l’aurais même pas relevé. Mais venant de la part de Sari c’est très lourd de sens. Je le sens… même si je ne comprends toujours pas pourquoi elle a tant détaché les syllabes quand elle m’a répondu. Si seulement on avait quelqu’un d’autre qui parlait la langue dans le coin… ça pourrait m’aider à comp… [Note : Tenter d’aller voir la mère de Sari pour apprendre la langue… Non, mauvais plan. Je trouverai autre chose]

Après donc ce moment réellement très intense pour moi et la petite consolation de Cynthia, on a entrepris de finir de faire à manger. Il y a eu un petit moment de silence, je ne savais plus réellement quoi ajouter en fait, j’avais bien envie de faire un truc, mais c’était bien trop tôt, donc je m’en suis abstenue. A la place, nous avons plaisanté un peu sur divers sujet. Même si le principal était le contenue de mes notes :

- Je dis beaucoup de bien de toi dans mes notes. Maiiiis, bah disons que si tu étais au courant de ce que j’y raconte, tu demanderais à Cynthia de sortir de la cuisine et ça ne pourrait alors se terminer que de deux façons possible. Mais… je ne vais rien dire pour ne pas te spoiler.

Oui… à ce moment-là, j’avais fait une grosse allusion, un sacré rentre dedans. Puis… Comment dire, j’ai eu un gros doute, une sorte de révélation. J’ai attendu que Cynthia s’éloigne pour jeter des pelures de légumes et j’ai posé une question simple à Sari… Suivant ce qu’elle allait me répondre, si elle me répondait, je saurais quoi faire avant de partir pour ma première exploration.

- Dis… Je dois prendre ton remerciement pour la formule qu’il est… ou que je dois le prendre au mot pour mot ?

En disant ça, je m’étais assez rapproché d’elle, il ne restait qu’un metre de distance entre nous. Et j’avais vérifié qu’il n’y avait pas de couteaux dans le secteur, ce ne serait pas le moment de se faire tuer.


Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Sari M. Cunningham
Sari M. Cunningham
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 123
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine - Page 2 EmptyJeu 21 Mai 2020 - 11:26
« Quelle sotte, » songea-t-elle en s’activant pour terminer le repas du premier service. À quoi s’attendait-elle en disant une chose pareille ? Il n’avait pas compris, évidemment qu’il n’avait pas compris, et si un jour c’était le cas, elle en serait mortifiée. Quelques sourires et des paroles enjôleuses avaient suffi à la transporter et à la faire susurrer n’importe quoi. Il était affligeant de constater que, huit ans après sa dernière relation catastrophique, elle était toujours la même jeune femme naïve, prête à tomber en pâmoison devant le premier qui lui ferait un peu de charme. Heureusement, la conversation s’orienta à nouveau vers des sujets plus légers, lui laissant le temps de se remettre de ses jobarderies. Elle préférait cela, une discussion normale, contrôlée… qui dériva à nouveau vers le sujet des notes la concernant, dans le journal de Tomas. Elle s’était réjouie trop vite. La jeune femme haussa un sourcil amusé, dissimulant sa nervosité. « Du bien de moi ? Et qu’est-ce… » Elle s’interrompit net quand il poursuivit sa tirade.

Ses gestes reprirent lentement, alors qu’elle doutait une nouvelle fois de ce qu’elle venait d’entendre. Jamais, au cours des dernières semaines, il ne s’était permis d’aller aussi loin avec elle. « Pourquoi Sari me demanderait de sortir de la cuisine ? J’ai fait une bêtise ? » intervint Cynthia de sa petite voix fluette et confuse. « Oui, Tomas, pourquoi demanderais-je à Cynthia de sortir ? » répéta Sari d’une voix blanche, lâchant le bol et la cuillère qu’elle tenait. Les mains posées sur le plan de travail, se servant de sa rugosité comme d’une ancre, elle l’interrogea, fébrile : « Je me moque de gâcher le suspens. De quelles façons cela pourrait-il se terminer ? »

Elle était sotte, mais pas ingénue. Elle avait parfaitement saisi l’allusion, mais elle savait aussi que Tomas ne pourrait pas répondre honnêtement devant sa fille. C’était un moyen de le faire battre en retraite. Une échappatoire pour eux deux, où il pourrait se reprendre, dissiper ses propos d’un rire, casser sans ambages la direction dangereuse que prenait cette conversation.

Tomas n’en fit rien, et Cynthia choisit cet instant pour aller déposer des épluchures au compost – en bougonnant qu’elle n’avait pas fait de bêtises. « Flûte, » pensa Sari, sentant la situation lui échapper au fur et à mesure que le Norvégien se rapprochait. Semblant traversé par le doute, il lui demanda s’il devait interpréter sa formule mot pour mot. Il avait compris ? Était-ce trop tard pour mentir ? Par la déesse, dans quoi s’était-elle embarquée ? Elle eut l’envie balayer la question d’un geste confident de la main, sourire effrontément en répliquant que c’était sans importance, mais… Tous ses moyens perdus, elle s’en trouva incapable.

Danger. C’était beaucoup trop tôt. Elle venait à peine d’arriver ici ! Son arrivée remontait à trois mois, elle avait décidé de rester mi-mars, mais n’avait commencé à s’intégrer que depuis peu. Pouvait-elle seulement affirmer en toute honnêteté qu’elle arrivait à se projeter au Fort ? Il y avait dans de chamboulements dans sa vie, tant de nouvelles informations, tant de pensées à trier, que de nouveaux sentiments n’avaient définitivement pas leur place. Or, plus elle essayait de mettre des mots dessus, plus ils lui paraissaient confus, fuyants, et effrayants. N’avait-elle pas mieux à penser pour l’instant ?

« Je ne sais pas. Qu’est-ce que tu en penses ? » Ces quelques mots avaient été lâchés dans un souffle, ils flottèrent quelques instants dans l’air, alors qu’elle peinait à soutenir le regard bleu. Détestant se sentir aussi démunie, elle déglutit, et ajouta, cherchant à se raccrocher à quelque chose : « Nous devrions vraiment commencer ce biscuit. »


Que ton parapluie soit prêt avant qu'il pleuve.

( ͡° ͜ʖ ͡°) :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/02/2020
Messages : 161
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine - Page 2 EmptyJeu 21 Mai 2020 - 21:53
J’avais décidé d’arrêter les faux semblants avec Sari, ce n’était même plus amusant car c’était comme embêter un lion qui dormait et de toute façon, je m’étais tellement avancé dans mes aveux, avec l’aide de ma fille, que j’ai décidé d’aller jusqu’au bout. J’ai donc prit mon courage à deux mains et je me suis approché d’elle, espérant que ma fille ne nous entendrait pas :

- Pour parler en toute franchise Sari, tu me plais beaucoup et je crois que je te plais aussi.


Voilà qui était lancé et très présomptueux. Mais qu’importe, au moins c’était fait, et même si ça devait faire bugger mon amie, au moins ça éviterait les malentendus. J’en ai donc rajouté une petite couche :

- En temps normal, j’adore jouer avec les femmes, un jeu de séduction. Mais avec toi, j’en ai pas vraiment envie. Je veux simplement que ça se passe bien et que ce soit clair entre nous. Pas d’ambiguité. On se plait et on va faire en sorte que ça marche, tu en penses quoi ?

Puis, voyant qu’elle était au bord de l’évanouissement, j’en ai profité pour toussoter et reprendre la confection du biscuit pour Cynthia :

- Tu as raisons, on devrait faire ce biscuit. Tu peux me donner tes instructions si tu veux.

Mais alors que je pensais qu’on allait pouvoir s’en sortir sans trop de casse, il a fallu que les sept ans de ma fille débarque pour venir semer une confusion. Elle a certainement achevé Sari, mon honneur et ma dignité. Déjà que je n’étais pas des plus subtiles, voilà qu’elle balance un truc que j’avais pourtant écrit en langage codé. A cet instant, quand ma fille a fait ça, j’ai cru que j’allais mourir.

- Sari ? Pourquoi tu es toute rouge quand tu regardes papa ? Il t’a enfin dit qu’il voulait t’embrasser et te… je crois qu’il y avait un truc avec une histoire de perle…

Quand ma fille a balancée cette bombe, j’ai manqué de m’étouffé avec le bout de carotte que j’avais chipé. C’est les larmes aux yeux que j’ai balancé, en Norvégien :

- Tu veux bien te taire Snotra ? Je ne crois pas qu’elle avait besoin de savoir ça…


J’ai eu un regard mortifié pour Sari… Déjà que je l’avais pas mal perturbé en lui disant qu’elle me plaisait et que je ne voulais pas simplement flirter avec elle. J’étais très rouge moi aussi et je crois que ce soir là, j’ai prié pour que Loki soit définitivement chassé de l’esprit de ma fille car là... Elle m’en jouait des vertes et des pas mûres. Je l’avais donc envoyé râler un peu plus loin pour tenter de calmer mon amie d’orient :

- Ecoute… Heu… Je te propose une chose. Et si, et si tu acceptais de diner avec moi ? Juste toi et moi, un rendez-vous galant ; comme dans l’ancien temps ? Tu serais intéressée ?



Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Sari M. Cunningham
Sari M. Cunningham
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 123
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine - Page 2 EmptyLun 24 Aoû 2020 - 23:13
Il avait suffi de quelques secondes pour qu’il lui ôte toute confidence et la réduise à une masse livide et balbutiante. Sari sut, dès qu’il s’approcha, qu’elle n’était pas psychologiquement prête à recevoir une déclaration. « Je... » tenta-t-telle pitoyablement, avant de se râcler la gorge, à court de mots. Tomas eut finalement pitié d’elle et l’invita à reprendre la confection du biscuit pour Cynthia. L’asiatique hocha aussitôt la tête et se mit à pétrir la pâte avec une énergie suspecte, ravie de la distraction. Du coin de l’œil, elle le vit chiper un morceau de carotte ; elle sourit doucement tandis qu’un sentiment chaud et agréable montait. Il y avait de la crainte, beaucoup d’appréhension, mais aussi de la joie pure, de l’euphorie, une excitation digne d’une adolescente. Mais Sari était pire, bien pire, qu’une jeune fille, parce qu’elle allait avoir trente ans. Était-ce normal de ressentir ce genre de choses une fois adulte ? Elle était tellement naïve et ignorante du côté des relations amoureuses sérieuses...

Souriant pour elle-même, elle enfourna le biscuit de la petite, au moment même où celle-ci faisait son grand retour dans la pièce. Digne fille de son père, Cynthia s’arrêta quelques instants, les observa tour à tour, et... C’était ce genre de moments qui faisait douter à Sari d’être un jour prête pour la maternité. Comment pouvait-on prévoir ce genre de répliques, celle qui sortaient avec autant de naturel de la bouche des enfants ? Elle s’étouffa aussi, mais contrairement à Tomas, ce n’était même pas à cause de la nourriture. Les perles ? Quelles perles ? Bon sang, qu’est-ce qu’il avait-il pu écrire dans son fichu journal ? Et qu’est-ce Cynthia avait compris, surtout ?

Tomas finit par chasser sa précieuse terreur sur pattes à grand renfort de norvégien. Sari se mordait l’intérieur des joues lorsqu’il l’approcha une fois de plus, cette fois-ci pour temporiser les déclarations de sa fille, et lui proposer un dîner, galant. De manière traditionnelle et bien comme il faut. Tomas... l’avait bien cernée. Lentement, elle hocha la tête, et un sourire timide vint étirer ses lèvres. Elle se hissa sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur sa joue. « Évidemment que je le suis. » Elle le contempla quelques secondes, attendrie, avant de soupirer. « Par contre, je... ne suis pas sûre d’être prête pour... quoi que ce soit, Tomas. C’est encore récent, » dit-elle en référence à la perte de son ancien groupe, « et je trouve qu’entre nous... Ça va trop vite. J’ai besoin de temps. Je ne pensais absolument pas m’engager dans une relation en arrivant ici, tu comprends ? Pour être honnête, même maintenant, j’ai du mal à me projeter. » La brune secoua la tête et sourit. « Mais avec toi... Je veux bien essayer. »

Mue par une envie irrésistible, elle passa tentativement les bras autour de son cou et l’embrassa. Ce fut fugace, pudique, mais doux et plein de promesses. Le Norvégien la couva d’un regard tendre, mais beaucoup trop satisfait à son goût. « Le prochain sera plus long, » annonça-t-il avec un clin d’œil. Elle lui frappa doucement le bras en représailles et râla : « Arrête immédiatement de sourire ou je serai contrainte d’annuler ce dîner. » Il ricana en se détachant d’elle ; alors, les joues roses, elle le poussa sans ménagement vers la sortie.

« Allez, oust, sors de cette cuisine, tu ne fais que me distraire et j’ai un deuxième service à préparer ! Et prend la petite dragonne avec toi ! Elle pourra venir chercher son cookie dans une demi-heure. » Sans prêter attention aux protestations indignées de Cynthia, elle ferma la porte derrière eux, enfin seule dans la pièce. « Par la Déesse, » murmura-t-elle en se remettant en travail. Loin de se douter que la relation naissante entre elle et le Norvégien ne serait pas aussi facile, que ce que leur complicité avait laissé présager.

– FIN –


Que ton parapluie soit prêt avant qu'il pleuve.

( ͡° ͜ʖ ͡°) :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: