The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sari M. Cunningham
Sari M. Cunningham
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 123
Age IRL : 23
MessageSujet: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine EmptyMer 13 Mai 2020 - 0:25

13 mai 2020.

« Selamat sore, Sari ! » s’exclama joyeusement Cynthia, lorsqu’elle déboula dans la cuisine à l’heure du goûter, comme à son habitude. Sari releva le nez des pommes de terre qu’elle pelait, pour lui offrir un large sourire. « Cynthia, halo ! Tu es prête ? »

« J’ai une couette, » dit la petite avec fierté en désignant sa queue de cheval nouée par un joli ruban vert, « et des mains toutes propres ! » Elle agita ces dernières, encore humides, sous le nez de Sari. Cette dernière rit en lui tirant une chaise : « Installe-toi. »

« Tu sais, j’irais plus vite si tu me prêtais tes hachoirs, » bougonna Cynthia en commençant à trancher les pommes de terre avec un couteau. Sari leva les yeux au ciel : même si la petite s’était exprimée dans son sabir et qu’elle n’en avait pas compris un traître mot, nul doute que la demande était la même que celle de la veille, l’avant-veille, et d’à peu près tous les jours depuis trois semaines. « Ne t’inquiète pas, » répondit-elle avec patience, comme à son habitude. « Il n’y a pas besoin d’aller vite. Prends ton temps. » Cynthia soupira bruyamment : « S’il te plait ! Papa, il me laisse jouer avec ses piolets, lui ! »

… Tiens, voilà un argument inédit. « Il te laisse jouer avec ses piolets ? » répéta Sari lentement, pensant que ses oreilles l'avaient trompée. Cynthia hocha la tête avec enthousiasme : « Oui ! Ça fait les griffes de Nidhogg ! C’est un gros dragon ! Groaaaaah ! » Pourquoi Sari n’était-elle guère étonnée que la fillette préfère se déguiser en dragon qu’en princesse ? « D’accord, » concéda-t-elle avec un amusement mêlé d’inquiétude – des piolets, par la déesse ! Elle en toucherait deux mots à son père. « En attendant, Tomas n’est pas là, donc pas de hachoir pour toi. » Cynthia s’arrêta de découper ses légumes quelques instants pour la regarder avec consternation : « … Sari, papa est derrière toi. Il est appuyé contre la porte. »

Sari se retourna si vite qu’elle faillit renverser tout le contenu du saladier qu’elle portait. Effectivement, il était bien là, avec un air amusé de surcroît ! « Tomas ! » Elle fixa quelques instants, stupéfaite, avant de bredouiller, les joues roses : « Tu aurais au moins pu dire bonjour ! » Cela faisait bien deux semaines qu’ils n’avaient pas eu de réelle conversation, étant très occupés tous les deux. « Eh bien, puisque tu n’as visiblement rien à faire, je vais pouvoir te réquisitionner en cuisine ! » se vengea-t-elle avec un peu trop de plaisir, en lui installant une lame et une surface en bois entamée par les coups de couteau. « Je n‘ai pas beaucoup d’aide ce soir, les autres sont soit aux travaux, soit malades. Aide-nous donc à couper ces légumes. » Elle alla surveiller le bouillon pendant qu’il s’installait à son nouveau poste.

« Tada ! » dit Cynthia quand Sari revint à leurs côtés, en brandissant la planche à découper sur laquelle figurait un joyeux massacre. « J’ai bien fait ? » La jeune femme ne put se retenir de pouffer devant le carnage. « C’est mieux qu’hier. » Ce n’était pas grave si elle ratait cette découpe, puisque les morceaux allaient finir dans une préparation. Sari lui reprit la planche pour verser les navets maltraités dans son saladier. « Tu es plus douée avec les carottes. » Elle lui en déposa cinq. « Tiens !  Fais donc une démonstration de tes talents à Tomas. »

Pendant que la petite s’exécutait avec beaucoup d’application, visiblement bien décidée à impressionner son père, Sari se retourna vers ce dernier, avec un sourire en coin. « Eh bien ? Est-ce dans ton habitude d’espionner les jeunes femmes pendant qu’elles travaillent, ou suis-je juste chanceuse ? »

Traduction:
 


Que ton parapluie soit prêt avant qu'il pleuve.

( ͡° ͜ʖ ͡°) :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/02/2020
Messages : 167
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine EmptyMer 13 Mai 2020 - 12:24
Depuis plusieurs semaines, Cynthia disparait régulièrement pour aller je ne sais pas trop où. Et elle le fait à heure fixe en plus cette gamine ! Ce jour là, j’ai donc entreprit de la suivre. Oui, enfant de Loki, c’est de toi que je parle et non je n’ai pas du tout honte. Donc, j’ai suivis Cynthia assez discrètement pour qu’elle ne me remarque pas, enfin, de toute façon, elle semblait tellement préoccupée par le fait d’aller de l’avant qu’elle ne s’est jamais retournée une seule fois. Elle s’est rendue dans les cuisine pour aller voir Sari… bah tient.

[note : Bien joué ma fille, ça me donne une occasion d’aller lui parler. Tu auras une récompense]

J’ai observé en silence ma fille et mon amie interagir pendant plusieurs minutes. J’en ai appris des choses. Déjà, elles parlent à moitié en indonésien, Cynthia lui obéit au doigt et à l’œil et ça c’est beau. J’avouerai aussi Cynthia, que j’ai failli mourir de rire quand tu as fait le dragon… par contre ! Non, tu n’as pas le droit d’utiliser mes piolets ! Mais j’ai rien dit, observant la Sari dans son environnement naturel. C’est vraiment un animal élégant et ravissant.

[note : elle manie bien les lames, ne jamais la laisser en avoir une en cas de dispute]

Mais mon observation fut interrompu par ma fille qui m’avait enfin reperée… Brave gamine !

- Nidhogg est un serpent Cynthia, pas un dragon, c’est une invention chrétienne. En plus, toi tu serais plus Jörmungand. Le serpent monde. Bonjour Sari, comment ça va en cette belle journée ?
-
J’ai noté que mon amie de l’ouest avait rosie en me voyant, et moi j’avais un très grand sourire satisfait devant sa réaction, on dirait bien que je lui plait finalement ! Elle m’a réquisitionné pour l’aider en cuisine, j’ai accepté même si je dois avouer que je suis un peu mauvais. Cynthia, elle, semblait ravi de nous voir travailler ensemble. Elle s’est appliquée avec beaucoup d’énergie à massacrer des légumes. C’était attendrissant à voir quand on y pense.

- Cynthia, par contre, ce sont des piolets en titane à 650 dollars pièce. Alors tu vas arrêter de jouer avec. On demandera à Sari de t’en fabriquer des en bois si tu veux. Pas vrai Sari que tu feras ça pour elle.
-
Je regarde mon amie avec un sourire entendu. Si je lui rends service dans la cuisine… et que Cynthia vient l’aider tous les jours, elle peut bien faire ça pour nous. Il n’en avait pas fallu beaucoup plus pour que Cynthia aille jusqu’à Sari pour lui tirer la robe, belle robe d’ailleurs, et qu’elle lui demande de sa voix fluette et en anglais : « Dis oui, Dis oui, dis oui. Je veux être Jörmungand s’il te plaiiiit. Tu veux biiiien ? » Douce vengeaaaance. Oui Cynthia, je me suis servit de toi pour me venger de Sari et encore une fois, je n’ai pas honte.

Mais j’ai quand même prit le temps de répondre à la dernière question de ma petite balinaise favorite :

- Oh… et bien en fait oui, j’ai l’habitude d’espionner les jeunes femmes. Mais il y une chose ne plus ici par rapport aux autres…


J’ai fait une petite pause entre deux légumes, regardant les courbes de Sari alors qu’elle était penchée sur le bouillon. Détournant les yeux quand elle se retourna sur moi. Avant de reprendre :

- De toutes les femmes que j’ai espionnées. Aucune n’étaient toi.



Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Sari M. Cunningham
Sari M. Cunningham
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 123
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine EmptyVen 15 Mai 2020 - 11:32
Non seulement il entrait en cuisine sans s’annoncer, mais il avait l’audace de paraître satisfait de lui-même. « Les Européens, » songea-t-elle en levant les yeux au ciel pour la deuxième fois de la journée. Tomas suivit bien sagement ses indications – trop sagement, cela aurait dû lui mettre la puce à l’oreille. En quelques secondes, il l’engagea auprès de Cynthia, pour lui fabriquer des piolets en bois. Elle le fixa, déconcertée, avant qu’une lueur de défi ne brille dans son regard. Oh, il voulait jouer à cela ? Il allait regretter de l’avoir initiée à la mythologie nordique.

Sari se pencha à la hauteur de la fillette, accrochée à sa robe, et prit ses mains dans les siennes. Il allait être si facile de détourner son attention. « Cynthia, ma petite terreur, » dit-elle en lui parlant très sérieusement, les yeux dans yeux. « Jörmungand est un serpent de mer qui provoque des raz-de-marée. Il n’a pas de griffes ! Mais je t’aiderai à trouver des bouteilles d’eau pour tremper ton papa, d’accord ? » La petite éclata d’un rire ravi et retourna couper ses carottes, échafaudant sans doute quelque plan démoniaque dans son esprit enfantin. Sari venait de créer un monstre, mais juste pour le regard catastrophé de Tomas, cela en valait la peine. « Oh, ne fais pas cette tête, » pouffa-t-elle en déposant une botte de navets sur sa planche à découper. « Je les fabriquerai, ces piolets en bois. Ne serait-ce que pour éviter qu’elle ne se les plante dans le bras. » Avait-elle honte de faire référence à la blessure qu’il s’était lui-même infligé début mars ? Aucune, il était le premier à la tourner en dérision. Échec et mat, Tomas. Un clin, d’œil, et elle retourna à son bouillon, savourant son écrasante victoire.

Quand elle les rejoignit, il lui glissa une phrase qui la troubla. « Aucune n’était toi. » Il l’avait dit avec une telle intensité qu’elle aurait pu s’y méprendre. « Je… » Mais elle connaissait son tempérament charmeur, savait qu’il n’était pas sérieux et répondait simplement à sa boutade. « Allons donc, » murmura-t-elle enfin en secouant la tête, sans trouver mieux à ajouter. Elle s’activa quelques instants en silence, avant de retourner la tête vers lui. « Cela fait bien trois semaines qu’elle vient ici tous les jours. Je suis désolée de ne pas te l’avoir dit plus tôt. »

« On voulait voir combien de temps tu mettrais avant de t’en rendre compte ! » gloussa Cynthia depuis sa chaise, de nouveau attentive à la conversation. « Sari m’a dit que si c’était plus de deux semaines, elle me ferait un biscuit ! » Elle se mit à trépigner. « Je l’aurais quand, mon biscuit ? » Sari passe mentalement les stocks en revue, avant de sourire. « Nous n’aurons qu’à commencer une fois que nous aurons mis tout ça sur le feu. Je suis sûre que ton père sera ravi de nous aider. » Elle jeta un œil à la planche de Tomas. « Enfin, si nous arrivons à finir la découpe, » remarqua-t-elle avec espièglerie. Elle n’était décidément pas aidée.

Sari reprit un air sérieux en déplaçant sa planche à côté de celle de Tomas. « Tu peux t’améliorer, » dit-elle avec douceur. « Resserre ta prise sur le légume, comme ça. Utilise toute la force de ton avant-bras, » elle tapota celui-ci, « ou tu vas te fatiguer inutilement les mains. Plus de souplesse dans le poignet. Il faut que tu sois ferme, mais pas crispé. » Elle hocha la tête. « C’est bien. » Elle se remit à découper ses propres navets, ralentissant ses gestes aguerris pour qu’il puisse l’imiter. « Comment te portes-tu ? Nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de converser, ces derniers temps. »


Que ton parapluie soit prêt avant qu'il pleuve.

( ͡° ͜ʖ ͡°) :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/02/2020
Messages : 167
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine EmptyVen 15 Mai 2020 - 18:23
- T’inquiète pas Cynthia, je te laisserai l’occasion d’apporter le ragnarok à Sari. Tu serais surprise ce qu’on peut faire quand on est imaginatif.

C’est la seule réponse que j’ai faite à Sari les piolets en bois, c'est qu'elle sait se montrer mordante la petite perle d'asie ! . C’était un coup bas que de me rappeler ma  maladresse au mois de mars, un coup bas humoristique, qui m'amuse, je dois bien l'avouer [Note: Devrais-je un jour la punir ? Lui montrer comment on fait des noeuds ?]
Je m’en souviens encore et je me souviens aussi de la barre entre les jambes... bon ça... même sur le coup ça avait fait rire tout le monde, je n’avais vraiment pas eu de chances ce jour-là. Enfin, si, j’en étais sorti vivant et sans réelle séquelle, ce qui n’est pas le cas de tout le monde au camp. Si mon amie des iles s’était montrée très cynique, moi aussi j’ai été capable de le faire.

- Franchement, ça me fait plaisir de voir que ma fille peut embêter quelqu’un d’autre que moi. Ça me rassure de savoir que tu es capable de capter son attention. Et ne t’excuse pas Sari, c’est normal que les filles aient des secrets.  Je serais très curieux de savoir ce qu’elle peut te raconter tous les midis. Rien de mal envers moi j'ose croire ma chère amie de l'ouest et des mers

Par contre, que Sari et Cynthia fassent un pari sur le temps que je mettrais à me rendre compte qu’elle disparaît et chez qui.
- Je veux bien vous aidez, mais je suis le dindon  de la farce.

J'avais ensuite attiré ma fille vers moi et je me suis permis de la houspiller gentillement sur la façon dont elle avait réclamé son gâteau à Sari:

- Cynthia, fais un peu plus attention quand tu parles à Sari, tu ne dois réclamer des choses comme ça, d’accord ?

Ma chère fille avait baissé les yeux, un peu penaude, avant de présenter des excuses à notre amie asiatique. Ce qui m’a dérangé, c’est la façon dont elle l’avait demandé et ça me semblait important Mais je ne lui en voulais pas plus que ça, c’est pour ça que je l’ai attiré vers moi après pour lui faire un petit câlin, délaissant mes légumes. Puis après,
j’ai repris mon travail avant de subir l’assaut de Sari. Même si je te mentirais Cynthia si je disais que ça ne m’a pas amusé que Sari vienne me reprendre sur ma façon de couper les légumes. Elle m’a ensuite demandé comment je me portais… J’ai pas répondu tout de suite, simplement, j’ai envoyé Cynthia chercher un truc dans la réserve car je ne voulais pas ce qu’elle entende ce que j’allais dire :

- Moi ça va, mais je voudrais juste te prévenir d’une chose Sari…Cynthia t'aime énormément, elle passe ses journées à parler de toi. Et ça me ferait super plaisir si tu pouvais lui faire un cadeau.Elle chercherait une robe traditionnelle Balinaise... tu crois que tu saurais faire ça pour elle ?.


J’aurais bien ajouté un peu plus, mais ma fille est revenue, toute souriante. Ignorant ce que j’avais dit. J’ai repris mon sourire et je me suis appliqué à couper les légumes, imitant avec application et perfection les mouvements de Sari. Avant de reprendre sur un autre sujet :

- J’ai postulé, avec l’aide de Ludwig, au rôle d’éclaireur pour le groupe. J’ai besoin je pense d’enfin m’agiter et d’avoir un objectif. Si ça arrive, ça voudrait dire que je devrais m’absenter régulièrement… Cynthia, tu peux venir ici ? Tu me promets d’être sage avec Sari si ça arrivait ?


Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Sari M. Cunningham
Sari M. Cunningham
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 123
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine EmptyLun 18 Mai 2020 - 19:32
« N’importe quoi, » répliqua Sari avec assurance ; une lueur joueuse dansante dans le regard. « Cynthia m’épargnerait si un jour elle déclenchait le Ragnarök. Bien vrai ? » Elle ne sût pas vraiment comment interpréter le petit rire féroce qui vint de l’autre bout du plan de travail.

« Oh, à chaque fois qu’elle me parle de toi, c’est pour encenser son courageux et merveilleux papa, » sourit-elle affectueusement. Malgré les exagérations enfantines de ses récits, elle n’avait aucun mal à la croire. Et comme l’occasion était trop belle, elle ajouta tout bas, afin que Cynthia ne les entende pas : « … Si tu veux absolument tout savoir, elle adore me raconter des détails croustillants rédigés dans son journal par un certain tigre de papier nordique. » Cela, il le savait déjà, mais c’était la première fois qu’elle le confirmait réellement, plutôt que de fredonner malicieusement des « je ne sais pas » évocateurs. « Ou bien, elle vient se plaindre auprès de moi de ne pas pouvoir le lire dans son intégralité. Je te conseille de complexifier ton système de codage. Elle s’est vantée hier qu’elle réussirait bientôt à le déchiffrer. » C’était une mise en garde à la fois humoristique et sérieuse. La déesse seule savait ce qu’il pouvait raconter là-dedans, et il valait mieux que Cynthia en sache le moins possible.

Sari haussa un sourcil quand Tomas envoya sa fille chercher dans la réserve quelques chose dont ils n’avaient pas besoin, mais compris quand il prit la parole. Elle se figea, la stupeur croissant à chaque mot de sa tirade. Elle était toujours surprise par le franc-parler de Tomas et la facilité avec laquelle il exprimait ses pensées. « Cynthia t’aime énormément », « une robe traditionnelle balinaise » … Elle resta quelques instants silencieuse, dans un trouble qui dissimulait très mal ses émotions. Si les piolets étaient une demande taquine, celle-ci semblait lui tenir à cœur. Cela faisait si longtemps qu’elle n’avait pas eu l’occasion de créer un habit traditionnel… « Ce… Ce n’est pas un vêtement de première nécessité. Cependant, il me semble que c’est ton frère qui gère les stocks de tissus. » Un sourire timide et touché. « Je ne pourrai pas broder la kebaya, ni tisser de jolis motifs pour le selandang. Ce sera un habit assez simple, loin de la tenue qu’elle mérite, mais… Je veux bien essayer. » Ils étaient attendrissants, tous les deux, si faciles à prendre en affection. Si elle pouvait leur donner le sourire tout en faisant quelque chose qu’elle aimait... « Je devrais prendre ses mesures, aussi. » Une petite Cynthia en vêtements balinais… Elle reprit sa tâche, un peu ailleurs, souriant pour elle-même. Lorsque Tomas reprit la parole pour lui annoncer son rôle d’éclaireur, elle fut si médusée que sa lame dérapa et faillit entailler l’un de ses doigts. Elle s’arrêta à nouveau de couper pour fixer celui qui avait visiblement décidé de passer sa soirée à la surprendre.

Il était un choix logique. Du camp, il était l’un des plus taillés pour la survie en extérieur, et sa sociabilité pourrait attirer la sympathie de communautés qu’il rencontrerait. Et pourtant, l’idée ne lui plaisait guère L’extérieur restait dangereux et Tomas devrait s’absenter plusieurs semaines à chaque expédition. Pour Cynthia, une fillette de cet âge, qui n’avait jamais été séparée de son père… Ce serait très long. Il avait manifestement déjà évoqué le sujet avec sa fille ; son visage se refermât brusquement lorsqu’elle les rejoignit en silence. « Je ne veux pas, » marmonna-t-elle alors, le regard vissé sur le sol. « Aduh, » pensa Sari en se mordant les lèvres. Elle ne prit pas le refus de la fillette personnellement ; si elle avait eu le moindre doute sur l’affection que celle-ci lui portait, les propos de Tomas l’auraient rassurée. « Cynthia, » dit la jeune femme en posant délicatement une main sur son épaule. « Je sais que c’est compliqué, mais je te promets de veiller sur toi pendant que… »

« Je ne veux pas ! » s’exclama Cynthia plus fort, en reculant. « La dernière fois que papa est parti… » Sa petite bouche se tordit. « C’était en mars, et tu as eu très peur, » compléta Sari avec douceur. Cynthia leva les yeux vers elle, fit misérablement « oui » de la tête… puis fondit en larmes. Elle se jeta dans les bras de son père et encercla sa taille de ses petits bras, alors que Sari lançait un regard inquiet au Norvégien.

Traduction:
 


Que ton parapluie soit prêt avant qu'il pleuve.

( ͡° ͜ʖ ͡°) :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/02/2020
Messages : 167
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine EmptyLun 18 Mai 2020 - 21:13
Je suis dans le foin, dans la fange. Jusqu’au cou… Quand Sari m’avait annoncé avec une certaine honnêteté qu’elle savait pour mon journal et pour le tigre de papier… j’ai laissé echapper un « Dritt » en même temps que ma pomme de terre m’échappait des mains. Ça voulait dire que j’étais totalement grillé sur presque tous les sujets. Heureusement que j’écris les lignes les plus intimes dans un langage codé, je n’ose pas imaginer ce qui se passerait si Sari apprenait tout ce que je pense d’elle. Enfin, en tout cas je dois dire quand j’étais pas bien quand elle m’a raconté ça, j’étais affreusement gêné.

- Je crois que ça va s’imposer oui… car ce sont des pensées sur des sujets qui ne la concerne pas. Mais pas du tout, je te remercie Sari… et je suis vraiment mortifié. J’espère que ça ne va pas changer l’opinion que tu peux avoir de moi.Tu as appris quoi d'autre à ce sujet ? Que je puisse rejoindre les racines d'Yggdrasil pour me cacher.

J’étais rouge comme une pivoine, mais heureusement pour moi, mes déclarations sur Cynthia et l’amour qu’elle portait à Sari l’avaient visiblement très gênée aussi, enfin, touchée surtout et c’est un bon point pour moi. [Note : ça montrait l’attachement profond qu’elle pouvait avoir pour ma fille et, par extension pour moi] Comme elle disait, c’était Ludwig qui gérait les stocks et en plus, je savais que Teresa avait des tissus colorés en stock, au pire les deux pourraient se débrouiller entre elles ? [Note : J’espère que ça ne créera pas de malaise ou de mal entendu ? Bordel, va falloir que j’ai une discussion avec les deux un jour]

- J’en parlerais avec Ludwig… d’accord ? Ce serait un honneur pour moi, pour nous si tu acceptais de le faire. Je prendrais ça comme une faveur personnelle.

Quand Cynthia est revenue par contre, on a eu un gros problème, elle a simplement refusé l’idée que je puisse partir en éclaireur… Je la comprends. Cynthia, je te comprends, quand tu liras ça, c’est normal d’avoir peur. Je te l’ai déjà dit avec Sari, c’est normal d’avoir peur, sauf que ça n’aura plus jamais rien à voir. Je serais protégé, j’aurai un cheval et une tenue trop cool. Je serais prudent… Comme ce que je t’ai dit dans la cuisine :

- Viens dans mes bras Cynthia. Ma fille, je sais que ça fait peur, mais je dois le faire. On doit tous travailler pour que le camp soit en sécurité, Cynhia… Sari est en cuisine pour le moment, mais bientôt elle nous fabriquera des vêtements et moi, ma place est dehors, c’est mon métier. En plus, comment je peux te rapporter des cadeaux si je suis toujours là ?

[Note : Cette tentative d’achat de ma fille s’est révèlé assez efficace étrangement] Mais j’ai continuer à argumenter pendant de longues minutes sur le fait qu’elle ne devait pas avoir peur de me perdre, qu’on allait me préparer à tout ça. Que je ferais en sorte que tout se passe bien. Je lui ait également promis de revenir en bonne santé. Sari m’a d’ailleurs été d’une aide précieuse pour la convaincre du bienfondé de la mission. En rassemblant mes souvenirs de balinais, j’ai ensuite échangés quelques mots avec Sari :

- Je reviendrais pour elle… Mais aussi pour toi.

Oui, J’ai avoué à Sari que… Comment dire ? qu’on était ami ? Non… Ce n’est pas ce que je voulais faire passer comme message. Mon but était de la remercier en fait en disant ça, de ce qu’elle ferait car elle méritait clairement que je revienne si elle s’occupait de Cynthia pendant mon absence.


Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Sari M. Cunningham
Sari M. Cunningham
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 123
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine EmptyMar 19 Mai 2020 - 13:40
Sari rattrapa avec habileté le féculent échappé par Tomas, alors qu’il avait roulé sur le plan de travail et basculé dans le vide. « Je ne sais pas vraiment à quoi je m’attendais en te disant ceci, mais certainement pas à une réaction aussi spectaculaire, » confia-t-elle en déposant la fugueuse pomme de terre devant lui. Sari avait pensé Cynthia indiscrète lorsqu’elle avait commencé à lui rapporter les journaux de son père, mais une part d’elle, avide de potins, avait pris le dessus. Plutôt qu’houspiller la petite, comme l’aurait fait un adulte responsable, elle s’était mise à l’écouter. « Changer l’opinion que j’ai de toi ? À ce point ? … Pourquoi donc, tu as des choses intéressantes à me dire ? » sourit-elle, le laissant patauger. Cynthia lui avait confié certaines choses, notamment sur l’affection que lui portait son père, ou les élans de poésie auxquels il se laissait aller pour la décrire. Mais dans les faits, ce n’était rien qu’il ne lui ait dissimulé : ils étaient amis, et il se comportait en grand charmeur avec toutes les femmes du camp. Les anecdotes à ce sujet étaient nombreuses – même Olivia en avait fait les frais, au moment où Tomas ignorait encore leur lien de parenté. Cependant, au vue de de l’air mortifié du Norvégien… Et si Cynthia s’était en réalité montrée très secrète ?

… Et c’était là un sujet dangereux dans lequel il valait mieux ne pas s’engager. Sari toussota, et retourna touiller (inutilement) le bouillon sur le feu.

*

Cela fût une tâche ardue de rassurer Cynthia sur la future mission d’explorateur, alors que Sari elle-même doutait. Il y avait déjà suffisamment à faire sur le camp, était-il réellement obligé de s’aventurer dehors ? Dès que la petite ne serait plus dans les parages, Tomas devrait répondre à ses nombreuses questions – serait-il seul ? Que ferait-il en cas de blessure ? Comment s’en sortirait-il, s’il tombait sur une communauté hostile ? Non pas qu’elle n’ait aucune confiance en ses compétences de survie à l’extérieur, mais les cadavres, autant que les vivants, rôdaient. L’argument des cadeaux fit mouche, ce qui arracha un sourire à la jeune femme. Peu importe les contextes, les enfants restaient des enfants, toujours prêts à être gâtés. Toutefois, plusieurs minutes furent nécessaires pour apaiser la petite, qui arrêta de pleurer, mais resta murée dans le silence.

Et ce fût sur ce silence que Tomas, toujours avec sa fille pressée contre son flanc, lui glissa quelques mots en balinais. Parfois, il suffit de quelques mots pour tout changer, si bien qu’elle se demanda si elle n’avait pas rêvé ou surinterprété ses propos. Mais pourquoi aurait-il prit la peine de s’exprimer dans sa langue à elle, s’il ne voulait pas dire plus ? Elle l’observa soudainement d’un autre œil, le cœur battant et la gorge sèche. Depuis qu’elle s’était confiée à lui sur la perte de son groupe, des contacts étaient occasionnels – alors elle prit l’une de ses mains dans les siennes. Elle avait le cœur sur les lèvres, et elle savait exactement quoi répondre.

« Terima kasih, » souffla-t-elle en prononçant distinctement les syllabes, appuyées par un regard lourd de sens. Elle ignorait s’il était suffisamment à l’aise en indonésien pour comprendre qu’elle ne se contentait pas de le remercier. La réponse se trouvait dans la traduction littérale du mot – c’était une subtilité asiatique, peut-être trop subtile dans le cas présent… Mais sur l’instant, que pouvait-elle ajouter de plus ? Une caresse sur le dos de la main du Norvégien, et elle la relâcha, rompant autant le moment que le contact.

Dans un grincement sonore, Sari ouvrit l’un des tiroirs pour y prélever un mouchoir propre. Penchée sur Cynthia, elle vint le tapoter sur ses joues, séchant ses dernières larmes avec le geste d’une personne qui en avait l’habitude. « Allons finir la préparation du repas pour nous lancer dans celle de ton biscuit, d’accord ? »

Traduction:
 


Que ton parapluie soit prêt avant qu'il pleuve.

( ͡° ͜ʖ ͡°) :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine   La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- La Norvège n'est pas réputée pour sa cuisine -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: