The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mallowe Brickson
Mallowe Brickson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/02/2020
Messages : 1159
Age IRL : 96
MessageSujet: LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor   LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor EmptyDim 10 Mai 2020 - 13:14
Mallowe était sous la tente des Barnett, très faible car elle avait perdu beaucoup de sang entre sa jambe touchée par balle, son nez cassé et son crâne fendu.
Les rares fois où elle ouvrait les yeux, c'était pour souffrir atrocement de migraines dues à la luminosité; autant dire qu'en ces moments elle n'était que gémissements.
Concernant le mental, rien ne s'y passait ou presque; elle était dans les vapes et les rares moments de lucidités étaient ponctués d'amnésies partielles.
Le corps médical avait donc convenu que jusqu'à nouvel ordre les visites lui seraient interdites.

Cependant, en patronne consciencieuse, avant de partir à la chasse à la prime contre le kidnappeur, elle avait prit soin de punaiser des papiers aux murs de la taverne, servant de consignes pour ses ouvriers.
N'étant pas très littéraire, les mots étaient juste pratiques, certains se résumant à de simples listes des boulots à effectuer.

En ce qui concernait Isha, Donovan et Victor, une feuille à dessin trônait au beau milieu du mur du fond, ils ne pouvaient pas le râter !

Dessus était inscrit:

Isha, Don, Victor.
J'espère que vous êtes en pleine forme.
Avec la Love-Mobile, il va falloir aller chercher:
quelques tables et chaises supplémentaires.
Un miroir pour derrière le bar si c'est possible sinon tant pis.
Des verres, des tasses, des assiettes, des couverts, des pichets.
Si vous voyez des bouteilles n'hésitez pas et ne buvez pas tout !

Puis, dessous, en gros était noté:

TRES IMPORTANT:
trouver des panneaux solaires ou sinon du matériel pour en fabriquer, ils doivent recouvrir la toiture.

Bon courage !!!


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor   LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor EmptyLun 11 Mai 2020 - 12:05
Pour être honnête, je me demande ce que je fous là. Enfin, techniquement, je sais : c’est de plus en plus la galère de trouver de quoi bouffer alors quand cette blondinette maigrichonne m’a proposé de quoi manger contre un peu de taf… j’ai pas dit non. J’aurais aussi pu la piller mais y’a une sorte de dicton qui dit : « donne un poisson à un homme, il mangera un repas ; apprends-lui à pêcher, il mangera toute sa vie ». Je suis un peu con, mais j’ai deux-trois notions de culture quand même ! Bref en gros, si je veux pouvoir grailler plus longtemps – et me payer quelques soirées avec Johanna, soyons honnête – il faut pas que je tabasse celle qui me propose un job.

L’idée d’une taverne c’est… audacieux, je dirai. La preuve, elle a visiblement déjà été cramée une fois. Peut-être bien que je proposerais d’autres services ici plus tard… histoire de renouer avec mon ancien travail. Enfin, il faut déjà que le projet voit le jour et que j’ai envie de m’associer plus régulièrement avec d’autres personnes. Rien n’est moins sûr pour l’instant : j’ai pas une super expérience de la collaboration humaine.

Du coup pour aujourd’hui, je suis prêt ! Mon sac, ma batte, mon flingue et moi, on va devoir coopérer avec un certain « Don », un « Isha » et une… « Love mobile » ? Honnêtement, j’ai pas envie de savoir pourquoi cette bagnole a mérité ce nom mais j’espère qu’ils n’ont pas trop taché les sièges. Je suis un peu nerveux, on va pas se le cacher. Ça fait bien longtemps que je n’ai coopéré avec personne de façon durable… je suis assis sur le bar un peu nonchalamment à attendre que mes collègues arrivent, triturant la perle pendue à mon cou.

Je me demande ce que Lou penserait de tout ça. Du troc, une taverne, un bordel. La vie qui reprend son cours en commençant par les lieux essentiels visiblement – ahah. J’aurais aimé qu’elle connaisse ça… pas les putes, mais un monde qui ressemble à autre chose qu’une galère quotidienne à se terrer dans des barraques abandonnées. Bref, c’est de l’histoire ancienne et y’a du monde qui arrive. Isha ou Don ?
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2357
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor   LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor EmptyVen 22 Mai 2020 - 9:19
Celui qui est de bon poil




Certains seraient en droit de me demander quand est ce que je suis de bonne humeur parce que depuis que je suis arrivé à Seattle j’ai le sentiment d’avoir ma gueule de constipé tous les jours. Faut préciser que, comme dirait le sage, y’a des jours ou je suis de mauvais poils et il y a des jours tous les jours… l’air du grand ouest ne me réussit pas. On aurait pu croire que revoir mon ex, et mettre les choses a plat avec elle m’aurait détendu, ce qui aurait pu être vrai si elle et mes amies n’étaient pas partie dans une mission de merde dès le lendemain.

Autant dire que j’avais transpiré le bonheur et la joie de vivre en apprenant, le soir même, les folies de la journée. Allia avait au moins une coté pété et douillait, Mallow avait failli y passer, Joey n’avait que quelques égratignures mais cela ne m’avait pas empêcher d’exploser. Je pense que mon regard noir aura valu toutes les colères du monde. Si elles repartent chasser cet enfoiré sans moi, c’est plus qu’une scène qu’elles se prendront dans la tronche !!! Quant a leur version de l’histoire pour expliquer le fait que Mallow avait été enlevée, presque violée et quasiment tué était assez « light » mais j’avais bité ce qu’elles ne voulaient pas me dire de crainte que j’aille tabasser l’actuelle « meilleure amie depuis 2 semaines » de la patronne. Une sale arriviste de mes deux qui avait préféré sauver son chien à Mallow. Est-ce que je fulminais ? Mais clairement. Est-ce que je serais capable de faire une connerie ? Etrangement je suis pour la parité quand il s’agit de régler mes comptes donc oui, pour sa santé, la Nina, vaut mieux qu’elle reste loin de moi.


Depuis j’étais passé tous les jours à l’infirmerie voire la patronne se remettre doucement. Du coup, impossible de dire que j’avais piscine cage quand elle avait eu besoin d’aide pour la taverne. C’est donc la mâchoire serrée que j’avais sorti la Love Mobile, ce camion de transport militaire qui avait traversé le pays et nous avait servi de maison et que j’avais embarqué Donovan pour aller chercher un fameux Victor ou une fameuse Victoire, la patronne perdait un peu la tête.

Je vous ai parler de Donovan ? Non ? Un cou de taureau, des paluches de pelles a pizza et des cuisses de la taille de mon torse… le mec il m’éternue dessus et je crève quoi. Autant dire que je sais pas si je suis vraiment à l’aise avec ce buffle que je ne connais pas plus que ça. Pendant le trajet, gros malaise, l’auto radio que je dois réparer depuis des semaines est toujours bloqué sur le CD Disney de ma fille… on s’est fait la route sur « ce rêve bleu ». Ca aurait pu être mignon si Donovan était que jolie petite pépé ouverte. Mais la avec Monsieur muscles, se faire « embrasse là » à la suite et « y’a quelques choses dans son regard » fait que ce voyage restera dans mon top 10 des moments gênants. Surtout quand j’ai essayé de lui expliquer que j’essayais pas de l’emballer, que j’étais pas gay et que je me suis emmêlé dans mon discours. Du coup, au bout d’un moment j’ai préféré fermer ma gueule et pas essayer d’imaginer ce qu’il avait pu comprendre.

Autant dire que l’arrivée au MNL fut un soulagement. J’ai presque sauté de la camionnette pour me retrouver né a né avec… putain comment qu’on dirait un Cornwell celui-là !!! Je tique une minute en me demandant si j’ai pas un de mes frères devant moi avant de me souvenir, plus ou moins soulagé, qu’ils sont censément tous morts.

« C’est toi Victor j’imagine ? Moi c’est Isha, le chauffeur !! Prêt pour la virée shopping entre mec ? »

Normalement on sait facilement tenir a trois, à l’aise, dans l’habitacle de devant. Mais un autre humain normalement constituer n’a pas le cul de Donovan. C’est gérable, mais on sera serré, et après notre discussion « virile » pour l’allée, j’ose pas trop proposer qu’on essaye de se tasser. Je sens que cette mission pu le malaise a plein nez.

« Au passage, vous savez où aller trouver ses meubles ? »



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Donovan G. Rockfeller
Expendables | Mercenaire
Donovan G. Rockfeller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/04/2020
Messages : 120
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor   LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor EmptySam 23 Mai 2020 - 2:43
Une bonne douche froide histoire de bien se réveiller et garder une hygiène, une barbe propre et un crâne brillant. Voilà comment ma journée a commencé. Je m’équipais rapidement, sans oublier ma masse. Au programme, une énième expédition pour la taverne, sauf que cette fois, les équipes changeaient. Aujourd’hui, j’allais faire équipe avec Isha et un autre mec dont j’ai oublié le blaze. Mallowe et Nina étaient hors-course, suite à leur ‘’super’’ mission. J’avais déjà passé un savon aux deux, et la tenancière m’avait demandé de les accompagner la prochaine fois qu’elles feraient face à ce fameux kidnappeur. Au moins cette fois, j’serais sûr qu’elles reviennent pas éclopées.

J’arrivais au niveau de la Love-Mobile, je trouvais ce nom à chier, mais bon, je cherchais pas plus loin. J’étais content de faire un truc avec Isha, on se connaissait pas trop, alors ce serait l’occas’ de faire connaissance ! Il me faisait un peu penser à Tony, un mécheux qui traine dans son coin et qui parle pas, ils doivent être jumeaux ces deux-là. J’montais à l’intérieur du véhicule en le faisant pencher un peu par mon poids. Le temps de hisser mon gros cul et on était parti.

Le conducteur avait pas bronché jusqu’à ce que la musique se joue. Il a fait une de ses gueules…C’était du Disney ! Putain trop cool ! Je bougeais un peu sur les musiques qui passaient, chantaient à certains moments selon le film, ça me rappelait de bons souvenirs. Il me regardait un peu étrangement avant que j’me coupe en plein couplet.

Quoi ? J’ai pas le droit de kiffer Disney ? Et encore, tu m’as pas vu sur le Livre de la Jungle !

Je me dandinais un peu, faisant bouger tout le bahut, avant de reprendre.

J’ai eu une fille tu sais, alors forcément, j’suis devenu un pro dans les Disney.

De mon côté, la virée était cool, du côté d’Isha, ça avait l’air moins féérique. J’avais vraiment l’impression d’être avec Tony. On était arrivé et on faisait les présentations rapidement. Je tendais ma main au mec qui viendrait compléter notre trio accompagné d’un large sourire.

Salut mec, moi c’est Don ! Désolé, on m’a dit ton prénom, mais j’ai complètement zappé.

Je me retournais vers Isha pour répondre à sa question.

Pour les meubles, j’pense qu’on pourrait essayer de fouiller les anciens restos dans le centre, à mon avis, doit y avoir du matos à récupérer.

Je tapais sur la taule de la Love Mobile avant de gueuler vers mes compagnons.
Allez les gars ! Là j’suis chaud !


It takes a nation

to hold me back


Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor   LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor EmptySam 23 Mai 2020 - 22:12
- Lui-même ! Que je m’exclame en serrant franchement la main du type qui arrive.

Il me fait une bonne impression. J’irai pas jusqu’à me vanter d’avoir un détecteur à enculés mais disons qu’après en avoir connu quelques-uns, j’ai quelques astuces pour faire le tri. La perspective d’une mission avec des inconnus me fait un peu bizarre, parce que… bah ça fait des mois maintenant que je me démerde seul et que je ne fréquente que les types que je moleste dans la cage (ou l’inverse, mais chut) ou les filles du motel Johanna la meilleure des prostituées de cette ville.

Le dénommé Isha est accompagné et WOW. On dirait une montagne chauve avec des bras et des jambes. Comme tout mâle alpha qui n’a pas envie de de se montrer intimidé, je me tiens bien droit, je bombe un peu le torse et je réponds d’une poignée de main virile – c’est-à-dire en m’appliquant à mettre de la fermeté, pour pas passer pour une lopette.

- C’est Victor, je réponds avec un sourire qui feint merveilleusement la désinvolture – putain, il me donne l’impression d’avoir rapetissé, j’suis putain d’chaud aussi ! Je mens pas en vrai, je la sens bien cette virée entre couilles, pour les meubles, j’sais pas trop mais… Mallowe veut installer l’courant, j’crois, non ? Elle veut pas d’flippers ? C’serait une putain d’tuerie, non ? J’connaissais un bar où on pouvait encore en trouver… si la roue d’l’aéroport, le long des rails j’crois, ça fait longtemps, on va dire que je m’en souviens pas de ouf, ça s’app’lait le… le… truc-machin-Saloon.

Ça suffit comme indication, non ? Hein ? Aller, on va dire que oui, je ferai pas mieux. On s’installe, ou plutôt, on se serre dans la bagnole. Je me sens un peu trop intime avec les biceps de Don et même s’il m’a l’air d’être un mec très sympa, je ne peux pas m’empêcher de me dire que ce tacot s’appelle la « love mobile » et qu’on doit avoir l’air de trois pédés en route pour la gay Pride. Arc-en-ciel en moins. Et vous savez le pire ? L’autoradio qui le met à nous lâcher du Disney. En vrai, c’est cool le Roi Lion, mais…

- Héhéhé, c’quoi c’te musique de…, « pédale » est le mot qui vient logiquement à la suite de mon ricanement, mais je vois que le mastodonte à côté de moi kiffe sa race, alors je change de discours, malade, j’adore ! Sérieux, j’pas entendu Timon et Pumba chanter d’puis des années ! Pfiou, moins une.
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2357
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor   LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor EmptyLun 25 Mai 2020 - 10:27
Celui qui part faire du shopping



Bon, Victorine, je la sens bien avec son idée de flipper. Y’a pas mieux pour serrer de la minette que le coté bad boy old school sur un flipper… enfin, y’avait pas mieux mais quitte à m’y remettre autant rester sur des valeurs sures. Pourquoi je l’appelle comme ça le 3e? Mais bordel !!! A côté de Donovan on fait tous les deux pucelles prépubères. Alors ouai, Victorine et Ishette vont en virée shopping avec Donovan. Perso, je me sens pas du tout chaud mais qui irait risquer sa vie a contredire un type qui saurait vous plier en deux comme un bretzel pas cuit? Comment ca j’ai pas de couilles ? Ca n’a rien a voir avec ca… Pis merde !! Vous seriez en face du mastodonte, on verrait si vous feriez encore les malins !

Bon on a la liste, enfin, un truc qui y ressemble, j’ai fait de la place dans l’arrière de la Love Mobile, on a une idée plus ou moins vague des endroits où aller dénicher tout ça, je vois pas ce qui pourrait se passer de travers ? Hein ? Ca va être une promenade de santé, tous les trois tassés dans l’habitacle avant… tant qu’on froisse pas monsieur muscles. J’ai à peine tourné la clé que la playlist de Gemma se lance et que Victorienne réagit immédiatement et je sais déjà ce qu’il va dire rien qu’a sa gueule… je me penche sur le volant, bah ouai on a un paravent de muscles entre lui et moi pour lui faire le regard de « tu veux mourir ???? STOP STOP !!». Vu comment on est comprimé avec le cul de Donovan, s’il fait du hachis de Victoria, pour sur que je serais un collatéral.

Heureusement, Victoire se reprend à temps, avec brio, et je soupir de soulagement en passant les vitesses. J’ai vraiment vu ma vie passer devant mes yeux et, avouons-le, crever sur Hakuna Matta, c’est pas classe. Bon, tant que Donovan nous demande pas de pousser la chansonnette ca devrait le faire non ? Je préfère quand même préparer mon camarade de petit gabarit, enfin te taille humainement normal à la suite :

« Trépigne pas, on a la reine des neiges dans la foulée… Ma gosse a coincé le CD dans l’autoradio et j’ai pas eu le temps de régler ça. »

Le temps… ou l’envie, c’est un peu un des rares trucs qui me reste de la petite. La Lm a un putain de gabarit, c’est une boite manuelle et elle vraiment faite et améliorée pour se manger un vrai champ de guerre… autant dire que c’est du bonheur en barre dans un monde ruiné par des zombies, et aussi les vivants qui ont profiter du truc pour aggraver les choses. Bref, on saura tasser de quoi meubler deux tavernes, au moins, à l’arrière, sans que le poids ne soit un véritable souci, sauf si on doit passer des ponts, mais ça, c’est mon souci de les éviter comme la peste ceux là.

« Bon direction un bar sur la route de l’aéroport !! Si vous voyez que je me plante de route, surtout faites le GPS… je connais pas encore trop bien le coin. »

J’ai une petite idée de la direction et une bonne prise en main de mon véhicule, 3 ans de route, ca créer des liens. Afin de détendre l’atmosphère j’essaye de lancer la conversation sur des thèmes "sans danger". Avec un peu de bol ca couvrira « Can wee feel love toonight » et « I see the light » assez longtemps pour qu’on en arrive à « il en faut peu pour être heureux »...

« Donovan, tu m’avais pas dit que tu avais une fille, elle est avec sa mère ? Et toi Victor, depuis quand tu connais Mallow ?»


Une petite secousse, oups, je viens de rouler sur un mort… pas grave c’est fait pour et en plus c’est drôle de faire ça. Avec Vaughndemort on comptait les points du nombre de mort dégommés comme ca en pondérant selon l’âge, le sexe présumé et les fringues des moisis. Ouai, on s'amuse comme on peut!!!!



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Donovan G. Rockfeller
Expendables | Mercenaire
Donovan G. Rockfeller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/04/2020
Messages : 120
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor   LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor EmptyMar 26 Mai 2020 - 3:49
Les présentations faites, on était vite reparti avec notre nouvelle camarde. La playlist tournait de nouveau et cette fois je m’ambiançais sur du Roi Lion, putain quel film quand on y pense. Jusqu’à ce que le petit Victor à ma droite commence une phrase un peu sèche. Je me stop en plein couplet, fronçant les sourcils et soufflant du nez. Un grand blanc suivi…avant qu’il ne termine sa phrase. Là un grand sourire venait à nouveau illuminer mon visage. J’croyais qu’il allait mal parler ! Mais j’me fais encore des idées hahaha.

Je mettais un bon d’épaule dans mon nouveau pote qui kiffait cette musique autant que moi apparemment.

Eh ouais Victor ! Allez chantes avec moi ! J’ETAIS JEUNE ET PHACOCHEEEERE

Je posais ma main sur son épaule en poussant la chansonnette. Oh putain cette expédition commençait bien là !

Et là, Isha posait LA question. C’est vrai que je lui avais parlé de ma gosse juste avant, et j’voyais aucun problème à y répondre. Moi j’ai pas de tabou, comme si on pouvait en avoir par les temps qui court en même temps ! Et puis, pourquoi pas leur faire tout le topo, après tout, on faisait encore connaissance.

Ouais ! J’ai, ou j’avais une gosse en tout cas. Mais ça c’était avant l’apocalypse et avant la prison. Attendez je vous raconte !

Je me redressais sur mon siège et mêlais les gestes à la parole.

Alors en fait, ma femme m’a trompé, et je l’ai prise en plein flagrant délit. Là, j’ai vraiment pété un câble je crois. Je dis ‘’je crois’’ parce que j’me souviens pas de tout ! J’ai choppé le connard qui culbutait ma connasse, et là PAM !

Je mimais le coup de poing que je lui avais mis dans le râble, les yeux écarquillés et les bras contracté, j'suis sur qu'on voyait les veines sur mon crane, et ensuite je reprenais, entrecoupé de coup dans le vide
.
Et PIF PAF, et ensuite j’me souviens plus. Quand j’suis revenu à moi, j’étais assis sur le lit, ma ‘’femme’’ pleurait toute les larmes de son corps, et moi je fixais un tas de viande hachée plein de sang devant mes pieds. Ensuite, j’me suis fait enfermer en taule à San Diego. Et vous saviez que la prison s’appelait Donovan en plus ? Ouf non ? Et après, quand j’suis sorti, j’ai entendu que ma p’tite et sa mère était à Seattle, alors j’suis venu, vous connaissez la suite ! J’ai toujours pas retrouvé ma petite d’ailleurs, et j’commence à douter de retrouver quoi que ce soit.

Un petit silence s’installait alors que la Reine des Neiges chantait à tue-tête, et l’expression était bien choisie, je détestais cette musique….

Pardon les gars, hésitez pas à m’arrêter quand j’suis lancé comme ça, j’m’arrête plus de parler !

J’avais pas vu le temps passer pendant que je parlais, et j’crois qu’on était presque arrivé, il me semblait reconnaître le coin de l’aéroport. On allait pouvoir commencer !


It takes a nation

to hold me back


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor   LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- LA TAVERNE. On the road again. Don, Isha, Victor -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: