The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-33%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 1000 € sur le réfrigérateur américain LG GSX960MCAZ
1999 € 2999 €
Voir le deal

Partagez
- moi tout seul je me perds -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/04/2020
Messages : 116
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: moi tout seul je me perds   moi tout seul je me perds - Page 2 EmptyMer 10 Juin 2020 - 14:46
Il y avait eu un déclic, Teresa s'en rendit compte en échangeant ces quelques mots avec Lisandro. Quelques semaines.. Quelques jours, même, auparavant, jamais il n'aurait accepté ce qu'elle venait de lui dire : Ni s'entendre dire qu'il avait merdé, ni qu'il comptait pour ses proches, et pour le Fort. Pas plus qu'il n'aurait accepté les gestes de tendresse de son amie, qui de toute façon ne s'y serait pas tentée jusque là.

Mais cette fois, c'était différent. Le Chilien avait tout perdu, et après la colère, le rejet, le déni.. c'était le temps de la tristesse et de l'acceptation. Et c'était le moment où tout pouvait basculer; elle le savait parfaitement. Elle l'avait vécu.
Cet instant où l'on touchait le fond, et où l'on décidait de s'y laisser noyer, ou de remonter à la surface. Lisandro avait été celui qui l'avait convaincue de ne pas abandonner.. maintenant les rôles s'étaient inversés.

- Je t'aurais suivi en douce, même si t'avais refusé, tu sais ? P't'être même que tu m'aurais trouvée dans cette foutue chambre de Motel, plantée comme une mama Cubaine, les mains sur les hanches et le regard assassin.
... Ou alors en train de m'amuser avec une de ces charmantes demoiselles, c'pas sur.


A son tour elle sourit en coin, cachant sa douleur quand le doc' avait évoqué sa fin dans le caniveau du motel. Puis l'écoutant à nouveau, elle souffla doucement, cherchant ses mots un instant.

- Lis'. Chaque chose en son temps. Tu peux pas t'battre sur tous les fronts à la fois. On va commencer par te remonter, toi. Faut que tu relèves la tête et que t'acceptes d'aller de l'avant.
Quand ça, ce sera fait.. Alors tu pourras t'inquiéter d'Andrea. Pour le moment, elle n'est pas ici.. Alors ça sert à rien d'remuer le couteau dans la plaie et de te lamenter à son sujet.
Pour sur qu'elle était en colère, Andrea... Mais en partant, Teresa lui avait promis de prendre soin de son idiot de compagnon, et c'est ce qu'elle ferait, quoi qu'il lui en coûte. Maintenant finis ton café et lève-toi. Va t'passer la trogne sous l'eau pour terminer de dé-saouler. Moi j'vais casser la gueule à Jonah pendant c'temps.

... Ok, c'était pas l'envie qui manquait, mais elle le ferait pas. Déjà parce qu'on avait pas besoin de ça maintenant, et ensuite parce qu'il allait lui foutre une raclée et que Lisandro était pas en état de la raccommoder.
En tout cas elle s'éclipsa sur ces derniers mots et après une brève étreinte pour son frère de cœur, et disparut pour le reste de la journée, occupée ici et là.
Ce n'est que le soir qu'elle revint à la charge, estimant que le chilien avait eu assez de temps pour se remettre la tête dans le bon sens et se libérer de son mal de crâne post-cuite. Le trouvant assis dans un coin, elle vint s'installer face à lui, avec sa tête de "bon, faut qu'on parle".

- Bon.. faut qu'on parle. Ok, c'était facile. C'est quoi la suite de l'aventure ? On va pas prendre racine ici pendant encore un mois, j'suppose ?
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 698
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: moi tout seul je me perds   moi tout seul je me perds - Page 2 EmptySam 27 Juin 2020 - 10:16
Un léger sourire s’étire sur ses lippes quand il imagine la Mama Cubaine qu’elle aurait fait la veille, au Motel, en le découvrant dans de tels beaux draps – façon de parler. Mais c’était ainsi que les choses devaient se faire, si Teresa était revenue le chercher par la peau des fesses dans cette chambre, il n’aurait peut-être pas compris. Il avait eu besoin de toucher le fond. Ce serait une certitude pour lui, quand sa tête arrêterait de vriller sous l’emprise de cette cuite amplement méritée. Il n’aurait probablement pas écouté et se serait enfoncé encore plus dans le vice, par provocation. Il avait essayé de donner le change auprès de Jonah, pour faire comme son pote et donner l’impression qu’il maitrisait la situation, mais il s’était très vite rendu compte que ce n’était pas de ça qu’il voulait. Très vite, la sensation de ne pas être à sa place lui avait enserré la gorge. « Oh je suis sûr que tu l’aurais trouvé à ton goût. » Tenta-t-il maladroitement. Mais à l’évocation de ce souvenir, il piqua du nez, les joues rouges et l’estomac en vrac. « Moi, c’n’était pas ma place… » Un trait d’humour comme une lueur d’espoir.

Puis elle lui parla d’ordre et de priorité. Andrea n’était pas là, et il n’était de toute façon pas en état pour revenir vers elle – et pas seulement à cause de la cuite. Il n’était plus lui-même, depuis longtemps déjà, et il avait atteint ce stade où il était temps de se reconstruire. D’être une meilleure version de lui-même, pour lui d’abord et les autres ensuite. Il ne pourrait être un bon père pour Annabella s’il ne se reprenait pas en main. Il n’aurait jamais le pardon d’Andrea, s’il ne montrait pas qu’il pouvait faire mieux. Quand elle se releva pour le laisser se reprendre, il lui offrit un dernier gracias, à peine soufflé. Il fallait qu’il remette ses idées au clair, qu’aujourd’hui soit le pire jour de sa vie mais qu’il marque un commencement. Quelque chose. Peu importe quoi.

L’idée lui vint plus tard dans la journée, pendant qu’Erika nettoyait sa cicatrice un peu malmenée par cette nuit difficile. Il avait pris le temps de réfléchir à qui il voulait être, qui il pouvait être. Mais s’il y eut un déclic, il avait encore beaucoup de chemin à parcourir. Tout ne se ferait pas aujourd’hui, mais il suffisait d’un premier pas.

Teresa vint le retrouver plus tard, après le repas du soir. Lisandro s’était de lui-même tenu à l’écart pour mettre de l’ordre dans ses idées. C’est quoi la suite ? Il hésita, réfléchissant aux mots qu’il allait utiliser et se demandant s’il allait oser les utiliser, de peur que son idée ne soit pas si bonne peut-être. Sa tête ne lui faisait plus mal, son estomac s’était remis de ses mésaventures, et les mots qu’ils avaient échangés ce matin avaient pris sens. « J’aimerai… J’aimerai savoir si je peux encore pratiquer la médecine. » La vérité, une réponse négative lui faisait peur mais il devait savoir s’il pouvait être encore ce médecin qu’il avait été, un rôle dans lequel il s’était retrouvé et auquel il avait donné plus de sens qu’il n’y pensait. « Tu sais, je voulais être médecin plus jeune… J’ai juste manqué de moyens et je suis devenu thanato mais… C’était des études de médecine que je faisais avant. Je ne pensais pas que je le deviendrai un jour… et cette… apocalypse m’a permis de le devenir et… j’aime ça. » Il n’aurait pas pu le dire avant, quand il avait rencontré Selene, il n’était pas sûr que c’était une bonne idée. « Mon fils, Eli, m’a présenté comme médecin alors que je ne faisais qu’assister ceux de notre ancien groupe… J’n’y croyais pas beaucoup. Puis Selene était enceinte et  Andrea a eu son… accident. Je n’avais pas le choix que d’être un bon médecin. » Ca avait été très effrayant. Mais il avait été à la hauteur, il l’espérait du moins. « Puis surtout, j’avais une place, une utilité auprès d’eux… Je ne suis pas… Je ne suis pas le plus courageux de cette famille – je n’veux pas seulement parler d’Andrea et moi, mais de Duncan, Isaac, Selene, Juliet… Je ne suis pas le plus sage et je ne saurai pas diriger une communauté comme Selene et Andrea le font. » Il parle avec une certaine résilience, une acceptation de ce qu’il était, malgré cette tendance à se dénigrer lui-même. « Andrea… Andrea est une femme forte et courageuse, je pense que je me suis un peu trop caché derrière elle parce que… eh bien, c’était plus facile. Mais j’étais un support je pense, je pouvais m’occuper de toutes ces choses qu’elle ne pouvait pas gérer. Mais j’étais effacé. » Ce n’était pas la faute d’Andrea, ce n’était que lui qui n’osait pas prendre la place qu’il méritait de prendre. Il se tait, parce que la suite n’est pas facile. « Avec un bras en moins… ça m’a forcé à me regarder dans le miroir en me demandant qui je suis en réalité. Je sais que je ne serai plus celui d’avant… mais je ne suis pas sûr de savoir qui j’étais… même avant. Tout ce que je sais c’est que la médecine fait partie de moi… et que je dois savoir si cela va m’être à nouveau repris, ou non… Et je pense savoir qui pourrait m’aider, si tu veux bien m’accompagner demain au No man’s land. » Dit-il, en la regardant. Il n’aurait pas pu parler comme ça à beaucoup de monde. Mais depuis leur première rencontre, Teresa et lui partageaient une complicité forte et sincère. Elle était tout autant sa famille que les autres, et vis-à-vis d’elle aussi, il ne savait pas trop qui il était, qui il pouvait être pour elle. Mais il se trompait de question. Il ne devait pas être pour les autres, il devait être pour lui-même seulement.
Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/04/2020
Messages : 116
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: moi tout seul je me perds   moi tout seul je me perds - Page 2 EmptyDim 28 Juin 2020 - 23:16
Teresa avait passé la journée à faire ce qu'elle faisait de mieux de son temps libre : glaner. Et non pas glander, je vous entend les petits malins.
Faire le tour de l'avant-poste et de ses environs, récupérer de petites affaires ici et là. Un foulard autour du nez quand il s'agissait de fouiller un cadavre mort depuis bien trop longtemps, pour s'éviter de rendre son modeste déjeuner. Elle récupérait même les petits bijoux, chaînettes et boucles d'oreilles, qu'elle désassemblait et ré-assemblait ensuite sous d'autres formes. Ce genre de petits travaux ne nécessitaient pas grand chose de plus qu'une petite pince et beaucoup de patience, ce dont la cubaine ne manquait pas quand il s'agissait de travailler un ouvrage. Mais qui, aujourd'hui, se souciait encore de porter des bijoux ? Au final elle les conservait dans une boîte sans savoir quoi en faire. Mais elle prenait plaisir à les confectionner, alors elle continuait.

Au soir venu, elle partit retrouver son ami après un repas esseulé, passé à la lecture d'un bouquin trouvé l'après-midi. Lisandro semblait plus posé et reposé, son visage s'était séché de ses larmes et avait repris de ses couleurs.
Assise face au chilien, elle fit silence pour l'écouter répondre à sa question.. Et bien plus encore.
Il y avait eu un déclic, entre hier soir et ce matin. Une chute.. Ou plutôt la finalité d'une chute qui avait duré depuis trop longtemps déjà, depuis qu'il était rentré amputé. Il était tombé dans un gouffre dont il n'avait trouvé le fond qu'une fois assis devant cette danseuse aux charmes qu'il ne désirait pas.
Teresa avait fait tout son possible pour ralentir sa chute, la main tendue sans savoir le retenir. Parce que ce n'était pas à elle de le faire. Il ne tenait qu'à lui et lui seul de décider de son sort, de toucher le fond. Et il avait enfin décidé de remonter à la surface. Et cette fois encore, la brune lui tendait la main... Sauf qu'à présent, il pouvait enfin s'en saisir. Il le pouvait, et il le faisait. La cubaine n'en disait rien mais elle ressentait une infinie fierté à être là, avec lui, pour lui. A être l'épaule de soutien de cet homme en particulier, pour qui elle avait tant de respect et d'amour fraternel.

Les mots se déroulaient sous le regard bienveillant et aux hochements attentifs de la survivante, qui étira un sourire de soutien pour le médecin quand il reposa les yeux sur elle.

- Tu sais très bien que je t'y accompagnerai. Au No Man's Land ou n'importe où ailleurs, Lis'. Et je ferai tout c'qui est en mon pouvoir pour t'aider dans ce que tu entreprends. C'est à toi de trouver qui tu es réellement et quelle place tu veux occuper. Auprès d'Andrea.. De tes proches. Du camp. Il est temps que tu sois qui tu veux être. Le manque de confiance en lui du chilien crevait depuis toujours les yeux de la cubaine qui elle, ne manquait pas d'assurance. Et si elle avait pu lui en donner un peu, elle l'aurait volontiers fait. Et si tu veux être médecin, tu l'seras. Tu réapprendras à l'être.

Il y avait tant à dire. Tesa sourit d'avantage, sachant très bien qu'il n'écouterait pas, et qu'un geste valait mille mots. Sa main chercha celle de Lisandro pour la serrer tendrement.

- Je suis fière de toi, mi hermano.
Le chemin sera long, mais tu es fort.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: moi tout seul je me perds   moi tout seul je me perds - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- moi tout seul je me perds -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: