The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -33%
Remise de 1000 € sur le ...
Voir le deal
1999 €

Partagez
- Let us start -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 769
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Let us start   Let us start - Page 2 EmptyLun 25 Mai 2020 - 11:05
J’inspire longuement, me concentrant sur mon verre d’eau alors que je garde de nouveau le silence, les laissant parler, élaborer des théories, des ébauches de plan ou j’en passe. Je sais que j’ai encore des trucs à leur dire mais, dans l’immédiat, je dois déjà digérer d’avoir déballé une partie de mon passé qui continuera de me bouffer longtemps, si c’est pas tout ma vie. Et principalement parce que j’étais volontaire pour faire toute cette merde. Non seulement j’ai laissé faire, mais j’ai participé, sans qu’on ait besoin de me mettre le couteau sous la gorge. Et si demain ça recommençait, je ferais quoi ? Mon regard se perd dans le vide à cette pensée et je sursaute presque quand Ruby finit par me filer ses feuilles. Me faut quelques secondes pour faire le point et je commence à gribouiller, non sans grimacer tant bien que mal un vague sourire à Valérian en remerciement de ses propos. Je peux pas faire plus et je pense qu’ils en sont tous conscients. Mais ça m’aide bien plus qu’ils ne pourraient le croire.

Je réalise vaguement que des questions m’ont été posées ou que je dois réagir à ce qu’ils ont dit. Je fronce les sourcils, m’efforçant à me revenir dans la course, avant de souffler, d’une voix de nouveau dénuée de toute intonation. « Ils auront continué oui. Parce qu’ils savent rien faire d’autre. Et que c’est… facile. » Je sais pas trop si ce que je dis est clair pour eux, vu qu’ils ont jamais vécu ça. Pourtant, j’ai du mal à expliquer que je suis sûr de mon coup, qu’ils continueront le même schéma jusqu’à en crever. « Je pense pas que les deux lieutenants soient restés. Pour assoir son autorité, le nouveau leader l’aura buté. Et salement. C’est ce que j’aurais fait à sa place. Montrer l’exemple pour rappeler qui commande maintenant. Des deux types, je miserais sur Jerry. L’autre c’était la force brute, sans vraiment de subtilité, un peu le même profil que moi. Lui était bien plus retors et sur le modèle de Dany, à savoir manipuler les gens pour obtenir facilement ce qu’il veut. La logique voudrait que ce soit lui maintenant. Sinon le groupe aurait déjà éclaté. »

Je dessine la porte qu’a évoquée Ruby, celle menant sur la cour, et j’ai un temps d’arrêt, avant d’ajouter une tête de mort à côté, niveau jardin. « Y a un truc en plus, qu’on pourra carrément exploiter s’ils ont continué à le faire. Au début, c’était un gage de sécurité. Des rôdeurs d’un côté, histoire d’avoir une barrière dissuasive. Avec le temps c’est devenu… le coin où on se débarrassait de ceux qui dérangeait. Ils se faisaient bouffer ou ils étaient transformés. Dans tous les cas, ça faisait suffisamment flipper les autres pour pas qu’ils s’excitent de trop. Y en avait jamais plus de cinq ou six, histoire qu’on soit capables de les maitriser rapidement si besoin. Mais si on arrive à ouvrir la porte de l’extérieur… on en revient à l’embuscade de Ruby. Comme elle a dit, avec le bruit en plus de l’autre côté, ils sauront plus où donner de la tête. » Même si ouais, vaut s’assurer que toutes les informations sont encore viables et qu’ils ont continué de suivre le schéma qu’on avait amorcé. J’ajoute d’ailleurs, la mine toujours aussi fermée. « Ils seront pas beaucoup plus nombreux. C’est impossible de contrôler plus de mecs de ce genre. Donc je dirais qu’il y a des nouveaux, vu qu’ils ont probablement éliminé ceux qui étaient fidèles à l’autre lieutenant ou qui pensaient à piquer la place. Et ils étaient pas tous armés. Dans la baraque en tout cas. Sinon c’était un coup à ce que tout le monde se flingue pour baiser la nouvelle arrivée. » Tout en parlant, je dessine le deuxième étage, gribouillant dans chacune des pièces ce qu’elles représentaient avant mon départ. L’armurerie, le coin des filles et j’en passe. « Si on peut délivrer les filles, celles qui sont en état nous aiderons, j’en suis persuadé. Et si on arrive à l’armurerie avant eux, ce sera gagné. » Je sais pas si ça implique de venir bruyamment ou subtilement. En vrai, j’ai du mal à vraiment réfléchir sur ce coup-là, alors que les souvenirs continuent de se bousculer. Et autant dire que c’est pas la joie, que ce soit ce que j’ai pu faire, ce que j’avais envie de faire et j’en passe.

Je finis par soupirer longuement, reposant le stylo et me frottant le crâne. « L’idée de piéger un petit groupe qui serait en chasse pour soutirer des infos, ce serait bien. Comme a dit Ruby, un interrogatoire musclé permettrait de nous assurer que tout ce merdier est toujours d’actualité. » Je grimace aux propos de Yulia, avant d’esquisser un sourire sans joie. « Je suis pas sûr qu’on trouve d’anciennes victimes. Mais on peut repérer leurs cibles. Et aller faire un tour discrétos du côté de leur territoire. » Pendant qu’ils sont occupés à dépouiller des gens par exemple. Je sais comment ils fonctionnaient, je me dis que ça doit pas avoir beaucoup changé vu que c’était une méthode qui marchait bien. Et je sais toujours pas si je dois les dissuader ou pas. J’ai tellement envie de faire disparaitre ces types de la surface de la terre que je suis pas hyper objectif. Je crois que c’est pareil pour Ruby, même si elle d’autres raisons que les miennes et que, logiquement, j’aurais dû être dans la liste des types qu’elle voudrait voir disparaitre. « Je sais, qu’on devra être patients. Mais je changerais pas d’avis. Que ça prenne trois jours ou trois ans, tous ceux qui ont participé à cette merde doivent crever. » Moi aussi ? Bonne question tiens, quoi qu’en dise Valérian.


« Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer. »
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1322
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Let us start   Let us start - Page 2 EmptyMer 3 Juin 2020 - 17:18
S’efforçant de chasser l’anxiété qui gagnait les traits de son visage, Valérian avait écouté Ruby livrer un récit à la fois cru et affreusement détaché de son expérience en compagnie de l’ancien groupe de Joaquin. À la désinvolture qui ponctua le récit de la blondinette, le grec sourcilla légèrement mais ne dit mot, la gorge quelque peu serrée. Il lui sembla déceler une once de reproche dans le regard de Ruby, ce qui eût pour effet d’affaisser quelque peu ses épaules et de carrer ses mâchoires - comme s’il attendait que vienne un coup ou une remarque acerbe de sa part. Le grec se doutait effectivement de ce que voulait dire un tel regard : comment pouvait-il prétendre de soucier de ce qui lui était arrivé, quand il l’avait probablement poussée sur le chemin de ces salopards ? La colère de Ruby était légitime, aussi Valérian ne pipa t-il mot. Au fond de lui, il se sentit cependant considérablement soulagé d’apprendre qu’aucun de ces animaux n’était parvenu à lui faire du mal. Ce constat délogea ainsi un noeud qui s’était serré dans le creux de son estomac et fit disparaitre de son front une ride soucieuse.

Valérian fronça légèrement les sourcils au commentaire suivant de Ruby, mais ne dit rien. Si infiltrer le groupe adverse par le biais d’une femme aurait effectivement été plus simple, cela aurait également signifié la mettre sérieusement en danger. Et pour rien au monde, Valérian n’aurait volontairement jeté l’une des exilées entre les bras d’un groupe de violeurs - et ce même si une telle stratégie aurait vraisemblablement porté ses fruits. C’était absolument hors de question.

La proposition suivante de la blondinette le fit cependant légèrement hocher du chef : « C’est une idée, oui. » dit-il en inclinant la tête sur le côté, les yeux plissés, comme pour évaluer la pertinence de l’idée de Ruby qui proposait d’approcher le groupe de taulards par le biais d’un chasseur de prime : « Quoique quelque peu prématurée. Si ces types venaient à poser une prime sur ta tête, une telle approche serait effectivement judicieuse. Mais, dans l’état, nous ne pouvons décemment pas frapper à leur porte pour leur vendre des informations à ton sujet. » Au risque de compromettre aussitôt leur couverture : « C’est à eux de nous donner l’occasion de les approcher. Et pas l’inverse. » Dans ce cas de figure, il leur fallait effectivement attendre que soit tendu l’hameçon pour y mordre durement et ne plus lâcher prise. Quant-au reste, Valérian préférait amplement attirer ces types hors de leur tanière pour leur dérober des informations plutôt que risquer la vie de l’un de ses hommes en l’envoyant dans la cage aux lions. Il leur faudrait cependant aviser en fonction des opportunités qui se présenteraient à eux.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Ruby regorgeait comme à son habitude d’idées et Valérian l’écouta une fois de plus lorsqu’elle évoqua la possibilité d’attirer des rôdeurs sur la planque adverse pour mettre en déroute leurs ennemis : « L’idée est séduisante. » De par sa simplicité et son indubitable efficacité : « Mais qui sait combien d'infectés le bruit risque t-il d’attirer ? » Un incommensurable désordre pourrait effectivement résulter d’une telle stratégie. Ce qui pourrait s’avérer handicapant pour eux comme pour l’autre groupe. Ils pourraient, en effet, très bien se retrouver pris au piège en étant positionnés sur les toits : « La zone pourrait être infestée de morts en un claquement de doigts et la situation échapper à tout contrôle. Par ailleurs, il nous serait ensuite difficile - voire impossible, de récupérer les ressources dont dispose ce groupe. Quant-aux femmes prisonnières… » Il eut un haussement d’épaules : « Disons que morts ne feront pas grand cas de leur innocence. » À eux de déterminer dans quelle mesure la survie de ces femmes leur importait.

Les informations que leur fournit ensuite Joaquin étaient pour le moins dire intéressantes et Valérian les nota scrupuleusement dans un coin de son esprit. Si l’un des exilés venait en effet à infiltrer le groupe adverse, nul doute que ces infectés, conjugués à l’aide des prisonnières, pourraient leur permettre de damer le pion à ces salauds et répandre un désordre de taille au sein de leurs propres rangs.  

Valérian se tourna ensuite vers Yulia lorsque celle-ci souligna qu’il leur faudrait attendre avant d’agir et réunir en premier lieu des informations au sujet de l’autre groupe : « Je suis d’accord. » dit-il en hochant la tête. Echafauder des plans était vain tant qu’ils n’avaient pas une idée plus précise de leurs adversaires. Certes, le témoignage de Joaquin les avait bien aidés, mais l’important était désormais de savoir comment avait évolué ce groupe : combien étaient-ils ? De combien de planques disposaient-ils ? Des informations factuelles, actuelles : « Dans l’immédiat, notre priorité sera de recueillir autant d’informations que possible au sujet de ces salauds. Avec un paiement à la clef, je ne doute pas que les habitués du No man's land seront ravis de nous renseigner à leur sujet. » Des yeux et des oreilles y traînaient effectivement de jour comme de nuit : « Avant d'établir un plan, il faudra repérer les visages des membres de ce groupe ; déterminer leur nombre exact et l’étendue de leur territoire. » Valérian regarda Joaquin : « Ce Jerry me semble être une excellente base pour débuter nos recherches. Son nom et sa description nous permettrons, je l'espère, d'apprendre de qui il s'est entouré. »

Les sourcils légèrement froncés, Valérian regarda alors à tour de rôle les autres et leur demanda : « Vous avez des choses à ajouter ? D’autres éléments susceptibles de nous intéresser ? »


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
The Exiles
Trader
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/01/2020
Messages : 1273
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Let us start   Let us start - Page 2 EmptyLun 8 Juin 2020 - 11:41
Yulia avait sans doute raison… Je ferais mieux de ne pas les sous-estimer. Leur règne de terreur ne tenait pas uniquement par la violence, mais aussi par la ruse et la peur. Sur ce point, Joaquin aurait moins de mal que moi à expliquer leur état d’esprit. Il était des leurs pendant des années… Rien à voir avec les quelques semaines que j’avais passé chez eux, uniquement en compagnie des autres filles sur place. Je secouai la tête négativement quand il leur assura qu’elles nous aideraient si on parvenait à les délivrer. « Je suis persuadée de l’inverse. Elles fuiront, si elles le peuvent, mais certaines seront trop effrayées pour seulement bouger. Leur désir de rébellion a été brisé depuis longtemps… Elles ne sont pas comme toi, Joaquin. » Franchement, on ferait surtout mieux de ne pas s’en encombrer. Mais, bien entendu, les deux hommes en présence ne l’entendaient pas ainsi. Je poussai un soupir agacé. Elles allaient nous gêner dans nos plans. Pourquoi Valérian se souciait de parfaites inconnues ? Un besoin de rendre justice, peut-être ? Quant à Joaquin, il marchait bien entendu à la culpabilité, comme avec moi. Je ne parviendrais pas à les faire changer d’avis, à les convaincre de les abandonner à leur sort.

Je voulais prendre le temps de peaufiner notre plan sur la base des informations en notre possession… Mais Yulia comme Valérian préféraient jouer la carte de la prudence et attendre d’en savoir encore davantage. Je n’avais pas envie d’attendre, mais ce n’était pas non plus mon style de me précipiter autant. La colère obscurcissait peut-être mon jugement. Je n’étais pas passée loin de crever, quelques jours auparavant… Ce qui serait sans doute arrivé sans l’intervention de Dana. Plus j’en apprenais sur ces salauds de la bouche de Joaquin, et plus l’envie de les rayer purement et simplement de la carte était forte. Valérian nous avait assuré son soutien, mais tiendrait-il parole le jour venu ? L’attitude étrangement plus réservée de Yulia me rassurait davantage. Je précisai uniquement à Valérian sans faire de commentaires sur le reste : « Un bruit, une diversion, ça se déplace. Une horde de rôdeurs aussi… Et les cinq ou six dans la cour de derrière ne suffiront pas pour semer le chaos, il en faudrait plus que ça. C’est une idée parmi d’autres, mais il va falloir penser à plusieurs approches, plusieurs plans, et c’est sûr que plus on en saura, mieux on sera préparé. »

Je relevai le regard vers Valérian, qui voulait temporiser également. Une prime sur ma tête ? Ce n’était pas complètement exclu qu’ils le fassent, surtout après avoir perdu trois de leurs hommes, quatre en comptant leur chef… Même si, au final, je n’avais tué qu’un seul d’entre eux moi-même. « Si on veut des informations, il va falloir provoquer des opportunités d’en avoir, pas seulement attendre qu’ils s’organisent, sinon on leur laisse l’avantage. S’ils ne renoncent pas, ils finiront bien par connaître mes lieux de fréquentation et de passage… Anton a fait dans l’anti-gang non ? Il devrait avoir pas mal d’idées pour les approcher, avec l’aide de Joaquin. Quant à moi, je vais tâcher de me faire discrète un temps. » Me déplacer uniquement de nuit et à visage couvert, en évitant le no man’s land, serait déjà un bon début.

Je n’étais pas d’accord avec tout dans leur approche, mais déjà, je pouvais les remercier de ne pas nous mettre purement et simplement dehors. Je serais en sécurité ici… Au moins dans l’immédiat. « Je n’ai rien à ajouter. Vous avez les cartes en main. » Je n’avais pas vraiment le choix que de me ranger à leur avis. Je ne pourrais pas enquêter moi-même. Je n’avais pas la force de leur résister non plus. Je pouvais seulement me faire toute petite en espérant que l’orage passe… Mais j’avais le pressentiment que ça ne suffirait pas. Ils avaient déjà été trop loin pour faire machine arrière maintenant. Tôt ou tard, ils repasseraient à l’action.


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2240
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Let us start   Let us start - Page 2 EmptyLun 8 Juin 2020 - 13:20
Ruby a raison sur ce point. Les informations viendront pas à nous d’un claquement de doigt parce qu’on le demande gentiment. Va falloir aller les chercher et les récupérer par la force s’il le faut, mais ça nous met directement dans une position agressive qui pourra nous causer du tort. Je crois qu’on en est de toute façon plus à devoir attendre et voir ce qu’il va se passer, puisqu’il y a déjà eu une offensive à l’égard de Ruby – et Dana en a été une victime collatérale. De fait, rester sans réponse revient à dire qu’on tolère qu’on s’en prenne à nous et ça, j’ai du mal à me dire qu’on peut renvoyer cette image.

J’échange un bref regard avec Valérian. C’est de son côté de toute façon qu’il aura le plus l’occasion de faire ça. Son statut de chasseur de prime, et celui des autres qui fonctionnent avec lui, vaut mieux que le mien. Mais comme dit, on peut pas non plus se couper de tous les biais qu’on aura pour ça :

On va laisser trainer nos oreilles du côté du troc pour voir ce qu’il se dit, que j’ajoute. On posera les bonnes questions aux gens qui viennent, s’ils sont capables de faire chier Ruby, ça doit pas être la seule. Une bande d’emmerdeurs comme ça, c’est pas forcément discret.

Je hausse les épaules, on en fera ce qu’on voudra mais ça entame déjà le plan :

Avec les autres chasseurs, vous avez aussi forcément des indics qu’il faudra aller secouer. Dans un premier temps les informations, et dès qu’on a du concret à se mettre sous la dent, on va réfléchir à comment leur faire payer, que j’ajoute fermement.

Ça sonne comme une promesse, moi je pense que c’est juste que j’énonce le destin, là. Quand on dit qu’il faut pas nous faire chier, c’est pas seulement pour le style.

FIN



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Let us start   Let us start - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Let us start -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: