The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-9%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot Roborock S5 Max au prix le plus bas
299 € 329 €
Voir le deal

Partagez
- Endorphins is all I need -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 3062
Age IRL : 29
MessageSujet: Endorphins is all I need   Endorphins is all I need EmptyMer 6 Mai 2020 - 16:06
Il frappa à la porte de chez Roza. Les coups portés étaient secs, assurés. Il était habitué à venir jusqu’ici.

- C’est moi, lâcha-t-il. Il savait que son amie avait fait de sa prison une forteresse, il ne s’en formalisait pas. Il ne pouvait pas lui affirmer que c’était excessif. Pas après l’altercation qu’elle avait eu avec May. Pas quand il savait l’animosité que lui portait encore bien des membres du groupe.

Il attendit quelques secondes avant d’entendre du mouvement derrière la porte. Il se retourna vers la rue un instant. C’était la fin d’après-midi et le temps était gris. Il soupira. Il n’avait pas des heures devant lui, mais ça ferait l’affaire. Il ressentait le besoin de se dépenser. Le sport était comme une drogue chez lui. Il aimait courir par-dessus tout, mais ses longs footings quasi quotidiens d’antan lui prenaient vraiment trop de temps. Alors aujourd’hui, il ne courait plus qu’une fois par semaine, grosso modo, faisait du combat de temps en temps avec Ismaël, Eddie ou encore Clayton, et sculptait ses muscles ici, chez la russe.

Après le déménagement habituel des meubles qui protégeaient l’entrée, la tatouée lui ouvrit. Sa serviette sous le bras, et les fringues adéquates, aucun doute sur ce qu’il venait faire là.

- J’suis en manque là, s’exclama-t-il, avec nervosité, en guise de salutations. Certainement pouvait-elle le comprendre, elle pratiquait aussi le sport à outrance depuis qu’ils lui avaient mis à disposition toutes ces machines. Comment tu vas, toi ?

Il n’était pas venu ici depuis les évènements qui s’étaient déroulés une dizaine de jours auparavant. C’était qu’il n’avait simplement pas trouvé le temps. Il avait couru dans tous les sens, porté par une pression certaine. Ils avaient pourtant eu l’occasion de se croiser à plusieurs reprises et Roza avait déjà eu l’occasion de lui gueuler à la figure son ressenti sur l’équipe de bras cassés qu’il lui avait attribuée cette nuit-là. Mea Culpa. Bien qu’il aurait certainement fait autrement s’il avait eu le choix. Pourtant, s’il avait besoin d’évacuer là tout de suite, et qu’il en avait aussi gros sur la patate, c’était aussi surtout parce que Casey était revenue à la maison et qu’elle s’entêtait à lui faire la gueule. Très bien, il lui avait donc laissé Esther à gérer et avait déserté.

- Elle me pète les couilles quand elle est comme ça, expliqua-t-il à son amie, alors qu’ils traversaient le salon vidé de ses meubles. J’ai envie d’me faire mal là.


Endorphins is all I need 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3482
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Endorphins is all I need   Endorphins is all I need EmptyDim 10 Mai 2020 - 23:45
Aaaah l'électricité ! Y a pas à chier, ça, c'est quand même un putain de bonheur en terme de confort. Le tapis de course est lancé et ça reste mille fois mieux de courir en intérieur plutôt que de subir le regard haineux des quelques habitants du coin qui ne peuvent pas la supporter. Au moins, là, elle est dans sa bulle, rameur, vélo d'appartement, banc de musculation, altères, tapis de course à l'étage et sac de frappe dans le garage, tout n'est que bonheur dans sa sombre tanière.

Des coups secs contre le bois de sa porte cassent cependant son élan et la chamboule dans ses pensées à un tel point qu'elle en perd le nord quand elle décide de quitter le tapis sans l'éteindre. Un pied rejoint le sol et l'autre bascule entraîné en arrière, lui assurant une dégringolade conséquente. "FUCK !" Elle vient de s'éclater la tempe contre son appareil de fortune et se redresse dans une grimace pour l'éteindre et tituber vers les escaliers. La voix de Stanley est reconnaissable entre mille et a le don d'envoler sa soudaine mauvaise humeur et pour cause, ça fait un moment qu'elle ne l'a pas vu. "J'arrrrrive, j'arrrrrive..." Elle dévale les escaliers et se positionne, épaule contre l’armoire qui retient l'accès à la porte d'entrée. Tout en massant sa tempe - dont une bosse commence déjà à faire son apparition - elle pousse nerveusement le meuble pour le dégager de l'entrée de plusieurs centimètres.

La porte est enfin ouverte et Stanley a le droit à un beau sourire en guise de bienvenue, enfin, c'est l'idée, là, le sourire tient plutôt de la drôle de mimique, faut dire qu'elle grimace en même temps, ça pique encore un peu au niveau de sa tête. "M'ça va..." Elle n'a pas besoin de lui retourner la question, le jeune homme se lâche sans la faire attendre et elle fait vite le lien avec Casey. "Ah ah.. ouais.. Les Femmes... hein..." Et elle ricane tout bas en se dirigeant vers son frigo et plus précisément vers la zone du freezer pour y récupérer quelques glaçons qu'elle glisse dans un chiffon avant de se le coller sur la tempe. "M'pose pas d'question... C'est rrrien." L'informe t-elle en désignant de sa main libre la poche de glace improvisée et collée contre son visage, manquerait plus qu'elle lui explique comment elle s'est fait ça pour passer pour une ridicule. "Bien. T'veux t'fairrre mal dans le garrrage ou à l'étage ?" Le garage c'est là que repose les gants de boxe, l'étage, c'est là où se trouve tous les appareils de "tortures", à lui le choix des armes donc, ou pas : "Sachant que là... j'aurrrais p'tet une petite préférrrence pour l'étage, enfin, pourr commencer."  Pour un début oui, tout du moins, là, c'est clair, elle est pas en l'état de faire une session boxe. "Chacun surr sa machine et on papote ?" Elle prend ça pour acquis et se dirige déjà vers les escaliers qu'elle enjambe bien rapidement avant de foncer vers le vélo d'appartement, pas dangereux ça. "Rraconte. Qu'est-ce qu'il lui arrrrive à Casey ?" C'est qu'elle est curieuse et poru cause, on parle du bien être de deux proches à elle là !


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 3062
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Endorphins is all I need   Endorphins is all I need EmptyMar 12 Mai 2020 - 16:35
- Hum t’es rouge là, commença-t-il à dire en montrant sa propre tempe par effet miroir. Juste avant que la russe ne s’en aille vers sa cuisine pour chercher de la glace. Soit il n’insisterait pas. Aucune importance. Ouais ça m’va, j’pensais plus au rameur aussi. Du cardio, du musculaire, il adorait cet appareil. C’était e-xa-cte-ment ce qu’il lui fallait.

Il acquiesça donc et les deux compères grimpèrent sans tarder à l’étage. Stanley laissa sa serviette choir sur le côté avant de s’installer à son tour, en calant ses pieds et attrapant les fausses rames. Il commença doucement. Un échauffement en papotant ça se gérait. Quand il serait au cœur de l’effort, ça serait une autre histoire !

- Bof tu sais, tout tourne autour de cette soirée d’merde. Elle en veut à la terre entière. Enfin elle flippe complètement, et j’la comprends, tu vois. Te retrouver comme ça dans des situations où tu contrôles rien du tout, c’est chaud… S'faire dépossédé comme ça... Il était normal que la blonde en soit effrayée. D’elle-même, de ce qu’elle pourrait faire. Contre ses proches et peut-être surtout sa fille. Stan peinait encore à réaliser la mort de Cathleen sous l’assaut de Cole. Cole, bon sang ! Puis y a c’qu’elle a fait à Eve aussi là… Cette fois en son âme et conscience. Enfin j’te dis ça, mais c’est mon analyse, parce que figure toi, qu’elle m’parle plus, donc en vrai, j'en sais rien de c'qu'elle pense. Il soupira, tout en soufflant bruyament. Elle m’regarde même pas. Comme elle peut pas s’en prendre directement à quelqu’un, ça m’retombe encore dessus, ça m'gave. Inutile de mentionner le canapé et toute forme d’intimité balayée… Roza n’était pas idiote, cela allait de paire évidemment. Comme si j’avais qu’ça a géré, putain ! Fin bref, comme tu l’vois, j’ai b’soin d’décompresser !

Il accentua en même temps sa cadence, alors qu'il sentait son corps réagir à ce début d'effort. C’était plus fort que lui : Stan adorait râler et se plaindre. Il savait qu’il en avait une tendance excessive, mais franchement aujourd’hui, ce n’était pas légitime ?

- Elles nous rendent fous, pas vrai ? Ajouta-t-il en jetant un regard de biais en direction de la tatouée. Enfin j’devrais pas m’plaindre devant toi… Il fit une grimace. Il connaissait les frustrations de sa copine sur ce plan-là. Il fallait dire qu’il ignorait parfaitement le rapprochement qui s’était passé dernièrement entre la brune et Layla…


Endorphins is all I need 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3482
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Endorphins is all I need   Endorphins is all I need EmptyDim 31 Mai 2020 - 14:10
Stanley ne se fait pas prier pour déverser sa frustration et expliquer sans détour le problème avec sa chère et tendre. Les mots soufflés trouvent échos en elle à un autre degré cependant, qui de mieux placer qu'elle peut comprendre le fait d'être "dépossédée comme ça" ? L'on lui avait arraché sa dignité, sa liberté et son honneur pendant deux longs mois quand l'on l'avait laissé moisir dans cette cabane de bois avec son seau à excréments pour seule et unique compagnie. Pour le cas Eve, elle en a entendu parlé oui, elle et la nonne sont relativement proches et encore une fois, elle ne peut que comprendre le geste de Casey, cet instinct de survie simple et efficace qui prend instantanément le contrôle quand le grand choix de la survie s'impose : tuer ou être tuer. C'est toujours bouleversant, surtout la première fois, alors maintenant, si l'on colle tout bout à bout, ça faisait beaucoup de première fois pour Casey ce fameux soir. L'analyse du militaire lui semblait alors relativement bonne. "Il lui faut quelqu'un à blâmer oui. S'tu veux mon avis, le temps finira par la calmer, faut juste qu'elle encaisse et déverse sa colère pour le moment." Et ça retombait pour le moment sur Stanley et connaissant ces deux-là, elle n'a que peu de doute sur leur avenir, tout allait finir par s'arranger. Sans compter que l'homme en faisait finalement tout autant en venant décompresser sur le rameur à ses côtés.

Un fin sourire se dessine sur ses lèvres quand il est question de la folie liée aux femmes, son passif suffisait à lui même pour valider cette pensée. Son sourire ne s'efface pas pour autant à la grimace suivante de son interlocuteur et elle en lève son œil au plafond, sourire en coin naissant alors qu'elle continue de pédaler. "Tu peux... tu peux... je devrais d'ailleurs pas tarder à pouvoir en faire autant." C'est encore tout frais entre elle et la belle anglaise, pas de quoi s'en plaindre pour l'instant. "Y a une femme assez courageuse qui a décidé de... de m'approcher." Comme quoi, avec le temps, tout finissait par arriver. "Layla." Autant cracher le morceau là dedans, elle sait bien que Stanley comptait insister de toute façon. "Y a pas grand chose à dire pour le moment, c'est tout frais et j'sais de toute façon pas trop comment gérer tout ça encore..." Encore une fois, le temps lui donnera la bonne marche à suivre, tout du moins, elle y compte bien car pour l'heure, c'est un joyeux bazar dans son petit crâne. "Garde ça pour toi hein..." Elle craint pour l'avenir de l'anglaise, s'enticher ouvertement avec la plaie du secteur n'est pas toujours très bon pour l'image, surtout quand la dite plaie a par le passé assassiné quelques habitants du coin, l'Humain à la rancune solide.

Le changement de sujet est de bienvenu et elle saute sur l'occasion : "Et sinon... J'ai pu discuter un peu avec Clyde et en apprendre plus sur lui à l'occasion. Tu comptais me parler de ses réelles motivations un jour ou... ?" Elle laisse volontairement sa phrase en suspend et y a un peu de reproche là dedans. Stanley savait-il qu'il venait pour elle, qu'il avait participé à la traque et à la mise à mort de Morgan et qu'il connaissait aussi Connor ? Certainement oui, alors pourquoi n'était-il pas encore venu l'en informer ? L'apprendre de but en blanc en dernière d file et de la bouche du concerné n'avait pas été une épreuve plaisante.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 3062
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Endorphins is all I need   Endorphins is all I need EmptyJeu 4 Juin 2020 - 9:08
- Ouais bah en attendant… relou quoi, répondit-il à l’analyse de Roza sur le cas de Casey qui rejoignait la sienne. Il savait que la patience paierait, mais mine de rien, pendant ce temps, ça lui faisait mal au derrière. Après, ces états d’âme de la blonde, il en avait aussi l’habitude. Ils étaient dans le contrat moral qu’il avait en quelque sorte signé en s’engageant avec elle. Un prix cher, mais qui valait tout de même toujours la peine…

Il continuait à forcer sur le rameur, commençant déjà à en ressentir les bienfaits. Dans l’effort et la douleur, c’était mécanique, l’esprit se focalisait sur autre chose et prenait de la distance avec les soucis du réel. Ils ne disparaissaient pas, mais donnaient juste l’impression d’être lointains. Au moins aussi efficace qu’un bon vieux changement de sujet. Et à la révélation de son amie, Stanley ne put s’empêcher de carrément stopper son mouvement un instant. Il afficha des yeux ronds.

- Attends, Layla, t’es sérieuse ? L’anglaise ? Purée, j’aurais jamais cru qu’elle était… gay. Il ne prononça toutefois pas le mot. Décidemment son radar était vraiment nase pour repérer ce genre de choses. Peut-être parce qu’il n’y voyait pas un grand intérêt non plus ! Du moins plus depuis qu’il n’était plus un vieux célibataire frustré !

Après le cas de Layla était un peu particulier. Elle avait traversé des épreuves compliquées, dont il avait pu se faire une petite idée le jour où il l’avait trouvée à l’extérieur avant de la ramener ici. Une histoire qu’il se souvint alors d’avoir abordée avec la russe un jour…

- Attends, mais c’est pour ça qu’tu m’avais posé des questions sur elle la dernière fois ! Perspicace… enfin après une longue détente ! Il émit un rire, en reprenant ses rames en main. Coquine ! Ouais ouais, ajouta-t-il en avouant garder le secret. Sur ce point, il était plutôt réglo. Alors ?... T’es heureuse ? T’es amoureuse ?

Il n’y avait probablement rien de plus à savoir. Layla n’aurait pas été son premier choix, trop rigide, trop éduquée, trop brune… Avec un peu de recul, Roza n’était d’ailleurs pas supra assortie avec l’anglaise non plus. Mais en bon pote, c’était un détail. Seules les réponses à ses questions importaient au garçon. Et parce qu’il les reçut, la jeune femme en profita pour lancer un nouveau sujet. Stan qui avait repris un bon rythme sur son appareil, avait les muscles qui commençaient agréablement à lui chauffer. Il ne s’arrêta pas à la mention de Clyde. Il soufflait, et se contenta donc de tourner rapidement la tête vers la russe.

- En vrai, j’me suis pas encore fait complèt’ment mon idée sur lui, répondit-il, entre deux respirations. Oui il savait ce qu’Eddie et June lui avaient rapporté de l’ancien légionnaire et avec ça, il ne partait pas avec un excellent a priori. Mais il aimait aussi juger par lui-même, et sur le terrain. Il l’avait eu en entretien rapidement pour l’autoriser à participer à certaines expéditions, mais ils n’avaient eu aucun échange supplémentaire tous les deux. Quand Eddie l’a rencontré au No Man’s Land, le type leur a raconté qu’des salades, il est pas net. Il se tut quelques secondes. Un coup de rame. Un autre. Mais ça m’intéresse : ses réelles motivations… Il t’a dit quoi ?

Il ne se justifia pas de ne pas l’avoir mentionné à Roza avant. Parce que Clyde n’était arrivé au camp qu’une semaine avant le bordel qui les avait secoués et que depuis, le militaire dormait tellement peu qu’il lui paraissait parfaitement naturel que cette révélation n’ait pas fait partie de ses priorités.


Endorphins is all I need 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3482
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Endorphins is all I need   Endorphins is all I need EmptyJeu 11 Juin 2020 - 12:22
Et oui, elle est sérieuse, sacrément sérieuse même et alors que son interlocuteur particulier ne termine pas sa phrase, un léger sourire malicieux se dessine sur ses lèvres, de l'ordre qui veut tout dire. La concernant, dans son passif de tatoueuse tombeuse célibatarde, l'on peut dire qu'elle avait clairement l'habitude s'attaquer à celles qu'on ne croyait pas gay ou bisexuelle, c'était même celles qui avaient le plus de goût pour elle. L'expression "les retourner" prenait alors tout son sens, elle la garde néanmoins pour elle, sa vantardise n'est plus ce qu'elle était autrefois. "M'qui vivra, verra, hein !" Et voilà comment elle noie magnifiquement le poisson pour mieux foncer sur le sujet inquiétant du moment, ou tout du moins celui qui mérite des réponses urgente : le Clyde. Elle en bidouille rapidement sa machine pour augmenter le niveau de dureté des pédales et croise ses bras sous sa poitrine pour bien se tenir droite pendant qu'elle reluque le militaire.

"Humpf, t'sais, quand on passe du temps dehors en solitaire, c'est normal d'raconter des salades, surtout quand on croise des étrangers bien propres sur eux ET en plus accompagné d'une Eve-Madeleine... J'veux dire, avec ça, tu as de quoi devenir méfiant quand même." Ce n'est vraiment pas pour prendre sa défense, mais c'est plutôt un fait, là, dehors, moins on en sait sur vous et mieux on se porte. Le mieux, c'est de réussir à cacher son jeu, ses biens, ses ressources et ses bons filons au risque de se faire tout prendre. "C'est une question d'survie en fait. Tu évites en général d'trop l'ouvrir avec le premier venu... et tu le testes avant toute chose." Ce qu'elle aimait faire ça à l'époque, raconter des bobards sur sa présence dans le coin et gratter doucement la surface pour savoir à qui on avait à faire, le jeu de la survie.

Pour ce qui est des motivations de leur "invité", la russe laisse un ange passer avant tout réponse, elle espérait que Stanley lui dise ce qu'elle voulait entendre, ce qui ne vient bien évidement pas, c'est à elle de se mouiller en première donc. "Il m'a dit qu'il était en grande partie venu pour moi." Elle pédale toujours et scrute de son unique oeil son ami. "Qu'il venait de la part de Connor. Tu sais, mon pote, dehors, celui qui m'cherche... toujours." Oh oui il sait, il le sait très bien même, Roza lui en a déjà parlé de son Bro natif du ranch. "Pourquoi tu m'as rien dit ? Tu avais peur que je me tire ? Que je pète un plomb ? Tu as manqué de temps ? Ou tu as p'tet jugé que j'avais pas besoin de savoir ça ? Ou que je devais l'apprendre par moi même ?" Voilà, avec tout ça, il a de quoi piocher au moins une bonne réponse. Dans tous les cas, il lui en faut une et elle ne lâchera pas le morceau, elle a besoin de savoir sur qui elle peut compter, aujourd'hui plus encore.  


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 3062
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Endorphins is all I need   Endorphins is all I need EmptyVen 19 Juin 2020 - 10:12
Stanley savait que dehors, ils se racontaient tous des histoires. Eux-mêmes cachaient leur jeu quand ils se rendaient au No Man's Land ou qu'ils rencontraient des survivants. L'ère n'était plus à la transparence et aux bains de sang. Car oui, dire la vérité était l'une des raisons qui les forçaient à l'époque à décimer ceux qui refusaient de les écouter. Il n'empêchait que dans ce contexte, Clyde restait tout de même dans la catégorie des mecs pas nets, c'était comme ça. Il était déglingué – et peut-être finalement honnête - un brin au dessus des autres. C'était la raison pour laquelle ils restaient tous sur leurs gardes. Le militaire écouta Roza le défendre – notant aussi pour lui-même ce point ! - tout en continuant son effort. Il força un peu plus, avant de diminuer sa cadence, quand elle insista sur sa question.

- Roza, j'ai appris tout ça, quatre jours avant c'fameux soir ! Se défendit-il, sentant son agacement grimper. Après tout, il avait les nerfs dix minutes plus tôt, donc inutile de dire qu'il restait à fleur de peau. Il ralentit ses mouvements au point de s'arrêter complètement un instant. Et encore une fois, j'savais pas si c'était vrai, j'lui avais même jamais parlé. Et depuis, combien d'fois on s'est vu qu'tous les deux pour qu'ça vienne sur l'tapis ? Aujourd'hui était la première fois, tout connement. Il avait assez de soucis actuellement pour qu'elle évite de lui faire des reproches déplacés. Tu sais très bien qu'dans des conditions différentes, on aurait déjà eu l'occasion d'en parler ! Tu m'crois pas ? Il planta ses yeux bleu acier dans les siens, en mode « ose le dire si c'est le cas ».

Elle ignorait que ces dernières semaines, le jeune homme essayait de ravaler sa fierté, alors qu'il avait ce sentiment que personne ne lui faisait confiance. Entre le boudin de Casey, les secrets de Phelbs et du labo... La voilà qui remettait aussi en question son intégrité. Au fond de lui, ça le blessait encore plus que ça le gavait.

- D'toute façon, c'était sûr qu't'allais l'savoir. Et non, j'suis p't-être le dernier des abrutis, mais j'crois pas qu'tu irais te tirer en c'moment, et encore moins avec un mec comme ça. J'ai tord ? Il se tut une seconde. Elle n'était même pas vraiment obligée de répondre. Elle l'avait certainement remarqué, il l'avait dit : en ce moment. Car pour tout dire, une partie de lui comprendrait qu'elle cherche à partir. Un jour. Mais elle restait un soldat impliqué dans une guerre morale, et cette dernière donnait un nouveau sens à son existence. La vraie question, c'est est-ce qu'il t'a proposé de te tirer ?

Il avait attrapé sa serviette pour s'éponger le front.


Endorphins is all I need 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Endorphins is all I need   Endorphins is all I need Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Endorphins is all I need -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: