The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -60%
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
Voir le deal
169.99 €

Partagez
- La consult' [Maeve et Clyde] -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 372
Age IRL : 26
MessageSujet: La consult' [Maeve et Clyde]   La consult' [Maeve et Clyde] EmptyDim 3 Mai 2020 - 1:35
Bien… Je commence à croire que nous avons un rythme de croisière qui commence à s’installer, j’ai un objectif, j’ai l’œil de June sur le dos, j’ai l’œil de Roza dans le mien. J’ai crées quelques liens positifs avec des gens comme Maya par exemple. Il y a aussi Aodhan et dans une moindre mesure Eve ou encore Cole. Je pense que Jill m’aime bien aussi, dur à croire mais bon, je la vois sourire des fois en me regardant. Mais bref, je m’égare.

La blessure que m’a infligé Morgan a beaucoup de mal à guérir et ça commence réellement à m’inquiéter. La plaie est encore, pas à vif, mais ouverte, comme si elle refuse de se refermer et assez douloureuse par moment. Chaude et rouge au touché, May avait déjà examiné ma plaie la première fois que j’étais venu au dispensaire mais ce n’était pas un médecin. C’est pour ça que j’étais là aujourd’hui. Rencontrer un médecin et établir un diagnostic final sur « Pourquoi de merde tu veux pas cicatriser ».

J’attendais là, sur un des lits, battant des pieds dans le vide comme un enfant, observant les aller et venue des médecins et infirmiers. May n’est pas là aujourd’hui on dirait. QU’importe, une femme brune, un peu plus vielle que moi si j’en juge à ses discrètes rides sur le coin des yeux, de sacrés yeux et une belle prestance. Je la regarde approcher et se présenter. Vint ensuite le moment où, forcément, je dois lui expliquer ce qui m’amène ? Je désigne ma cicatrice et je dis avec un humour :- deux mois que j’ai ça sur le visage et ça veut pas partir docteur. C’est apparu d’un coup comme ça. Je marchais et puis BAM, coup de couteau. Depuis ça veut plus partir. Je fais mon sourire de « je suis très fier de ma blague » Avant de reprendre : Plus sérieusement docteur, la cicatrice me brûle, elle refuse de se refermer et j’ai l’impression qu’elle est enflammée. Je suis déjà venu il y a quelques semaines… May m’avait dit de revenir mais… on a eu l’attaque et les problèmes du vaccin.

Je m’arrête une seconde pour gratter la cicatrice, elle me démange en plus. Je me demande si c’est normal cette connerie ! Je secoue la tête et je reporte mon regard sur le docteur, j’imagine que c’est le moment où elle va m’examiner, tripoter ma blessure et me faire mal… Génial, putain, merci Morgan, vraiment, merci de m’avoir défiguré et de me coller de l’inconfort et des visites chez le toubib, même si je dois avouer qu’elle est ravissante.

- Fin voilà docteur, je dois vous raconter autre chose ?


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/04/2020
Messages : 89
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: La consult' [Maeve et Clyde]   La consult' [Maeve et Clyde] EmptyDim 3 Mai 2020 - 15:27
Fin avril 2020.

Les choses revenaient doucement à la normale pour la jeune femme. Après la nuit infernale qu'ils avaient tous passé, les crises observées chez la plupart des vaccinés, son séjour au dispensaire sous étroite surveillance et finalement, la décision de se faire administrer le sérum, Maeve reprenait doucement du service, tentant d'oublier la menace invisible qui pesait au-dessus de sa tête. Épée de Damoclès qu'elle parvient le plus souvent à oublier quand elle est occupée ici, et qui la ronge une fois seule dans sa maison, entraînée dans la spirale de la loi de Murphy dont elle ne parvient pas à se défaire.
Heureusement, la quarantenaire continue de dissocier Maeve, la femme, du Docteur Wheelan, une dissociation nécessaire pour continuer à avancer dans ce capharnaüm ambiant.

La journée est déjà bien entamée quand on lui annonce qu'un homme attend après elle, et si le nom lui dit vaguement quelque chose, la brune est certaine de n'avoir jamais eu à faire à lui pour le moment. Elle ne connaît, tout au plus, que les rumeurs courant ça et là à l'intérieur du camp et desquelles elle décide de se défaire avant de pénétrer dans la salle où ce dernier est déjà installé. « Bonjour, je suis le docteur Wheelan » se présente-t-elle avec un bref sourire. « Clyde c'est ça ? Qu'est-ce qui vous amène ? » Et tandis qu'elle écoute la raison de sa venue ici la jeune femme se désinfecte les mains soigneusement, étudiant de loin la blessure plus qu'apparente de l'homme, qui court de la base du nez jusqu'à l'arcade en striant la pommette d'une belle balafre. Souriant face à l'explication de son patient du jour, elle se rapproche, attrapant une paire de gants qu'elle enfile rapidement avant de se placer face à lui. « Vous n'avez pas idées du nombre de patients qui souffrent de la même malchance que vous. Rencontre hasardeuse avec un couteau, tête qui se cogne accidentellement contre des meubles, passage au travers d'une fenêtre sans explication logique... les mystères de Fort Ward... » plaisanta-t-elle avant de redevenir sérieuse, acquiesçant à ses propos, et, le voyant gratter la cicatrice, elle lui tape gentiment la main de ses doigts gantés, comme un enfant pris en faute. « Ne faîtes pas ça ! Règle numéro une !  Je vais examiner ça de plus près. » Se rapprochant encore, elle place ses pouces le long de la cicatrice, et sans appuyer en vérifie la surface et les contours, constatant effectivement une rougeur et une hypertrophie anormales. « Deux mois vous dîtes ? Quelques points n'ont pas du tenir et effectivement, elle a du mal à se refermer à certains endroits, je vais devoir nettoyer ça comme il faut et vous poser quelques strips pour favoriser une cicatrisation complète. »

Préparant ce dont elle a besoin pour le soigner correctement, la doc ne peut empêcher une certaine curiosité de poindre. N'ayant jamais mis les pieds en dehors de ces murs, l'idée qu'il puisse y avoir quelque part des personnes capables de tels soins attisent son intérêt. Si la cicatrice du jeune homme n'est pas belle à voir présentement, Maeve met davantage ça sur le compte d'un mauvais suivi après les soins plutôt qu'au travail soigné et propre qu'elle peut constater là où la plaie s'est correctement refermée. « La personne qui vous a recousu, c'est un médecin pas vrai ? Quelqu'un sans technique n'aurait pas fait un si bon travail.... » demande-t-elle en se tournant à nouveau vers lui. Elle ne sait que peu de choses concernant Clyde, seulement son arrivée récente et discutée et qu'il vient du No man's land.


+Remember us ...+
...... BETTER THAN WE ARE
And wait for it, it always comes and you always go, with the curse of the savior wasting his faultless hands cleaning a mirror
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 372
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La consult' [Maeve et Clyde]   La consult' [Maeve et Clyde] EmptyDim 3 Mai 2020 - 18:47
Le docteur, enfin, la doctoresse Wheelan me plait bien, elle a répondu avec humour à mes plaisanteries. C’est rare, d’ordinaire les femmes du NML sont en plus en mode « groumpf ». C’est plaisant, ça change ! Par contre je la reprends sur un détail, en me tenant la main, comme si elle m’avait fait mal en me la frappant : Docteur, si vous me donnez du Clyde, permettez-moi au moins de vous appeler par votre prénom. Je garderai le tire, soyez rassurée. Elle me donne son diagnostic et ce qu’elle compte me faire et pendant qu’elle se retourne pour prendre le matériel, je ne peux pas m’empêcher de sourire et de rebondir sur sa propre plaisanterie : J’ai ouïe dire que le fort était hanté par un esprit frappeur. Vous avez un truc contre ça aussi ?

Je penche la tête sur le côté pendant qu’elle s’occupe de moi. Elle est d’une sacrée douceur. Je détourne les yeux mais quand même, je dois dire que les siens sont vraiment ravissants. Pour la rassurer et éviter de me reprendre une claque sur la main, je tente de la rassurer en disant : -Promis docteur, je ne vais plus la tripoter. C’est un mauvais réflexe que j’ai pris je sais.

Pendant qu’elle m’examine, je sens qu’elle remarque le travail d’Emerson. Evidement que son travail est trop cool et elle le fait remarquer. Dire qu’Emerson a fait ça avec les moyens du bord, sur un sujet peu coopératif. Je n’avais tellement pas envie de me prendre des coups d’aiguilles dans le visage que j’ai tenté de m’enfuir de la tente. C’est Connor qui m’a bloqué la tête pendant que je me faisais charcuter. Je me demande si je dois lui raconter ça… ça pourrait certainement la faire rire, mais on peut toujours en parler plus tard.

Oui, c’est une doctoresse qui s’est occupé de moi, elle tient un dispensaire au NML, il n’y a pas autant d’équipement qu’ici, mais elle est très compétente. J’imagine que ne vous compétences vous permettes pas de sortir très souvent du camp… ça fait longtemps que vous êtes là ? Je me tait, le temps de gémir légèrement quand le docteur m’applique une sorte de compresse, qui sent le miel ? Pendant qu’elle se retourne pour la déposé je porte ma main à ma cicatrice et puis je goute… c’est bien du miel ! –Docteur, vous me prenez pour un magret de canard ? Du miel ! C’est un vrai truc de médecin ?

Je me tais pour la laisser me répondre et poser les straps. Je préfères ça à des points de sutures supplémentaire. Elle est vraiment cool cette doctoresse, je l’aime bien !


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/04/2020
Messages : 89
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: La consult' [Maeve et Clyde]   La consult' [Maeve et Clyde] EmptyDim 3 Mai 2020 - 21:03
« Maeve » répond-elle simplement dans un sourire. Il est vrai qu'elle se présente toujours de manière formelle face à ses nouveaux patients, comme une habitude qu'elle ne parvient pas à perdre malgré les circonstances particulières de son activité. Certaines choses perduraient, même après une apocalypse comme ils la vivaient. « Une solution contre un esprit frappeur ? Une camisole et un internement si vous me dîtes que vous l'avez croisé seraient très certainement ma solution... » Nouveau sourire alors que la doc commence par désinfecter la cicatrice, insistant sur les endroits où la peau ne s'est pas complètement refermée en surface, épargnant tout de même les tissus profonds. Rien de bien alarmant de son strict point de vue, et elle écoute le jeune homme lui en dire plus sur le no man's land et les installations médicales présentes là-bas.

Un dispensaire ? C'était étrange de se l'imaginer. Portée par les récits d'autres survivants, elle se rend compte de sa vision sans doute étriquée du lieu, différente de celle présentée par Clyde. Pour elle, l'endroit avait davantage des allures de coupe gorge où le chaos régnait en maître avec une organisation sommaire et des gens peu recommandables pour en fouler le sol. Pourtant, elle côtoyait Roza depuis plus d'un an maintenant, l'avait remis en état plus que de raison et avait découvert, récemment, une toute autre facette de la jeune femme, bien loin de la folle dangereuse qu'on dépeignait à son arrivée ici. Et bien que les rumeurs circulant sur l'homme présent en face d'elle soient loin d'être élogieuses, il parlait sur un ton léger, usant d'un humour et d'une ironie certaine qui étaient, elle l'admettait volontiers, plutôt rafraîchissantes. « Je ne pensais pas que l'endroit était si bien... organisé » lance-t-elle, passant très certainement encore pour la princesse descendant trop rarement de sa tour d'ivoire et ne connaissant rien au ''petit peuple''. « Je suis là depuis cinq ans » l'informe la jeune femme sans préciser qu'elle vit sur Brainbridge Island depuis plus longtemps encore et que sa présence ici, si on retirait ses compétences médicales, tenait principalement à la chance insolente d'avoir été au bon endroit au bon moment.

Après la désinfection la doc change de compresse pour continuer ses soins, tamponnant en essayant de rester la plus délicate possible dans ses gestes. Quelques minutes plus tard elle repose le matériel sur le plateau à côté d'elle, levant les yeux au ciel face à la réplique de son patient. « Oh excusez-moi je n'avais pas saisi que vous aviez un doctorat en médecine caché dans votre chapeau de magicien ! » ironise la quarantenaire dans un sourire en coin. « C'est un antiseptique et un antibactérien naturels. Bien que la cicatrice ne soit pas complètement refermée en surface les tissus profonds eux, ne sont pas endommagés. Le miel accélérera le reste de la cicatrisation , si vous ne passez pas votre temps à la gratter évidemment. » Retirant l'excédent, elle finit par lui appliquer quelques strips. « Vous vous inquiéterez quand je sortirai la moutarde et l'ail monsieur le docteur en herbe. » Elle termine les soins, jetant ce qui vient d'être utilisé et posant le reste sur le plateau. « Autre chose à me faire constater ? » Après tout, puisqu'il était ici, autant faire d'une pierre deux coups...


+Remember us ...+
...... BETTER THAN WE ARE
And wait for it, it always comes and you always go, with the curse of the savior wasting his faultless hands cleaning a mirror
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 372
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La consult' [Maeve et Clyde]   La consult' [Maeve et Clyde] EmptyLun 4 Mai 2020 - 18:59
Maeve… décidément, ils aiment les noms en M ici, et la plupart d’entre elles sont vraiment sympa. Madisson, Maya… Misha semble être une fille cool aussi ! La doctoresse rebondit encore une fois sur une de mes plaisanteries. Promettant une camisole comme traitement. Je surenchérie en faisant une blague de chimie : « pensez-vous que l’alcool aussi soit une solution ? » C’est drôle que si on est chimiste, mais un médecin, c’est un peu un chimiste non ? Ils ont les mêmes blouses en tout cas. Bonne ambiance, je rigole comme un idiot.

Quand j’entends la belle doctoresse douter de l’organisation du NML, je pouffe un peu. On passe vraiment pour des sauvages à l’extérieur ? Ils font quoi leurs espions ? Comment ça se fait qu’aussi peu de monde soit au courant de comment ça se passe là-bas ? June fait de la rétention d’info ou comment ça se passe ? Je vous jure ! Mais je dois avouer que ça m’amuse un peu de détromper les gens sur la façon dont ça se passe dehors. J’adore montrer aux gens qu’ils ont tort, même si c’est une doctoresse que je trouve sympathique comme tout :

Vous seriez surprise, Maeve, de l’organisation du no man’s land. Bon, don, c’est loin d’être aussi… propre et ancien monde, mais ça fait l’affaire. Très franchement, le nombre de personne qu’Emerson a sauvé… c’est dingue. Je marque une petite pause, me retenant de gratter ma cicatrice avant de continuer : Le NML est… passionnant, mais un peu brute en fait, surtout si vous avez eu l’opportunité de passer l’apocalypse ici. Je ne donne que 3 étoiles sur 5, pour la qualité des soins médicaux et pour le bar. J’ai ajouté cette petite note humoristique pour éviter de passer pour un dépressif prenant mal sa dernière remarque.

Quand elle me rétorque d’un ton délicieusement ironique que je ne suis pas médecin, je ris franchement, au point d’avoir mal à la cicatrice : Loin de moi l’idée de jouer au docteur Maeve. Mais je m’attendais plus à devoir serrer les dents car vous m’auriez tartiné la tronche d’eau oxygénée. Mais là, c’est tout doux. Ça fait bizarre ! Je me tais pour la laisser me poser les petits strips. Elle m’exposa aussi que finalement je m’en sortais pas trop mal. Une simple histoire de points qui sautent et de grattage de blessure.

Elle a raison la dame, je devrais essayer de faire attention à l’avenir. Ensuite, la voilà qui me demande s’il y a d’autres raisons à ma présence ici ? Si j’avais besoin de quelque chose d’autre… Vous pouvez regarder mon nez ? J’ai malencontreusement croisé une salade de phalanges un soir… et il s'est cassé. vous auriez de la moutarde pour ça ? ou un autre remède naturel ? Dis-je avec un petit sourire amical.

Je ne prends pas par contre le temps de lui expliquer qui m’a servi la salade ni même pourquoi. Ça ne sert à rien pour le moment. Si elle me pose la question, j’envisagerais la réponse, mais dans l’attente. Je reprends un air sérieux : Par contre, mon nez me fait vraiment pas mal souffrir, j’ai beaucoup de mal à dormir entre ça et la cicatrice. Je fais avec depuis le temps… mais si vous aviez quelque chose…


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/04/2020
Messages : 89
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: La consult' [Maeve et Clyde]   La consult' [Maeve et Clyde] EmptyJeu 7 Mai 2020 - 14:56
  « Ayant travaillé longuement en service d'urgences, je pense que l'alcool est plus souvent la cause de nombreux maux que leur solution... » Réplique-t-elle sans forcément noter le double sens de la question de son interlocuteur. Mais elle n'était pas vraiment une experte en la matière, elle qui ne buvait que rarement – même avant – et qui n'avait jamais goûté aux affres de l'alcoolisation dite festive.

Continuant les soins, elle écoute d'une oreille plus qu'attentive les explications et précisions apportées sur le no man's land. Plus les informations pleuvent et plus la sensation d'être une princesse dans sa cage dorée s'intensifie. La doc ne connaît rien du monde extérieur tel qu'il est devenu. Cinq ans... cinq années à éviter tout risque et toute opportunité de sortie, à se convaincre elle-même de son inutilité en dehors de ces murs et de l'atout essentiel qu'elle restait ici. Autant d'arguments pour se préserver égoïstement et un peu lâchement. Mais elle était en vie, et à bien y réfléchir, c'était là le plus important non ? À la mention du bar, un sourire naît sur ses lèvres, un peu désabusée. Même à l'extérieur, même dans le chaos de ce monde, au milieu de tous les risques qu'une vie de vagabond comportait, même entre les attaques d'infectés et possiblement les rixes humaines, l'Homme trouvait le moyen de se confectionner un endroit pour picoler. C'était bien la preuve qu'elle ne survivrait pas dans de telles conditions et que son existence même se résumait à la chance d'avoir été là quand les militaires avaient débarqué que Brainbridge Island. « Je serai curieuse de voir ça. Enfin... d'un strict point de vue.... hum... anthropologique ? » Le reste ne l'attirait que très moyennement à dire vrai. Sa vie était ici, à soigner. « Le miel contient une enzyme, le glucose oxydase, qui produit du peroxyde d'hydrogène, que l'on retrouve dans l'eau oxygénée. Si après ça vous ne respectez pas nos amies les abeilles... » explique-t-elle dans un sourire amusé.

Écoutant son explication douteuse sur les circonstances de son nez cassé la jeune femme se contente de lever les yeux au ciel, familière des excuses alambiquées de ses patients. Elle ne pose cependant pas de questions sur le ou la responsable, évitant de se mêler des histoires qui ne la concernent pas directement. Maeve est certaine que le problème a été réglé, d'une façon ou d'une autre, par les personnes aptes à le faire. Se rapprochant à nouveau de Clyde elle manipule doucement son nez, ne pouvant être aussi délicate que précédemment et en inspecte l'intérieur à l'aide d'une petite lumière. « Vous avez une légère déviation de la cloison nasale mais à ce stade de guérison je ne peux malheureusement plus faire grand chose, en tout cas rien qui ne sera pas plus douloureux que la cassure initiale. Je vais vous donner quelque chose contre la douleur, et quelque chose pour dormir cette nuit. » Le stock étant limité, elle ne pouvait lui offrir que quelques heures réparatrices et rien de plus.

Allant chercher de quoi le soulager, elle revient avec deux boîtes différentes, les posant sur le plateau non loin du jeune homme. « Voici l'anti douleur, je ne vous donne que quelques comprimés, faîtes-les durer et revenez me voir dans quelques jours d'accord ? Ceci va vous aider à dormir cette nuit je... » Avant de pouvoir terminer sa phrase Maeve est interrompue par une de ses collègues et elle s'excuse auprès du jeune homme avant de faire quelques pas dans sa direction, tournant le dos au principal intéressé pendant qu'elle discute d'un autre patient avec l'autre doc. Deux minutes, c'est le temps nécessaire pour qu'elle revienne vers Clyde, prenant finalement un sachet dans la boîte qu'elle lui tend. « Diluer la poudre dans un peu d'eau, le quart du sachet suffira à vous faire dormir quelques heures tranquille. N'en prenez pas davantage ou vous dormirez trois jours. » Bon elle exagérait mais mieux valait ça à une stupide surdose. « Compris ? »


+Remember us ...+
...... BETTER THAN WE ARE
And wait for it, it always comes and you always go, with the curse of the savior wasting his faultless hands cleaning a mirror
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 372
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La consult' [Maeve et Clyde]   La consult' [Maeve et Clyde] EmptyVen 8 Mai 2020 - 3:32
Je note qu’elle sourit quand on parle d’alcool ou de bar… sa remarque disant qu’elle voulait voir ça d’un point de vue de scientifique. Mais… elle qui semble si gentille, se serait du gâchit de ne pas voir ce qu’il peut y avoir de cool à trainer au NML de temps à autre. Surtout qu’elle aurait a possibilité de s’en barrer, elle. Non sans humour non plus, prenant un air grandiloquent sur mon petit lit d’hôpital.

Agitant les mains et mimant l’homme choqué : « Seulement antrophologique, docteur… vous me décevez, vous ne voudriez pas voir un combat de boxe en dégustant un steak de daim, dans du pain fait main ? Un jus de pomme venant d’un verger sans pesticides ? L’apocalypse n’a pas que des mauvais côtés ! » Je me penche en avant, l’air faussement suppliant « Venez découvrir la rusticité de la vie autour d’une bière périmée et d’un joint de canabis sec depuis des années »

J’éclate d’un grand rire après mon spectacle, Maeve est d’une compagnie appréciable également. Elle m’explique le principe d’action du miel sur la plaie… d’accord, en fait l’effet et le même que la fameuse eau oxygénée mais sans la douleur qui va avec.

« Je n’ai jamais manqué de respect aux abeilles, j’ai toujours adoré le miel. Il y a un mec dans un des groupes, il est apiculteur. Aaaah, j’ai réussi une fois à en acheter. Ça m’a couté une blinde, mais c’était tellement bon. » Pour de vrai, le miel c’est un produit dont on réalise que trop tard la valeur, comme une barre au chocolat industrielle ou une glace. Ok c’est pas perissable, mais quand même ! c’est rare d’en trouver du bon en grande quantité.

Mais j’ai dû me taire quand elle m’examine le nez et découvre qu’il s’est mal remit en place et que… bah on peut rien y faire. J’espère que je ne vais pas avoir de séquelles, genre ronflement ou voix nasillarde. Maeve revient me porter des médicaments.

J’avais commencé à porter à la bouche un des cachets qu’elle m’avait donné quand elle se retourna pour aller parler à une de ses collègues. Lestement, je fais tomber le médoc dans ma poche et je pique rapidement un sachet de poudre. C’est peu, mais c’est le début d’une monnaie d’échange. J’ai réellement mal au nez mais pas assez pour gâcher un produit aussi intéressant qu’un antalgique. J’en connais peut-être qui pourraient en vouloir en échange d’un service ou deux. Ni vu ni connu, les boites n’ont pas bougés, et je vois les beaux yeux de la doctoresse revenir vers moi et me faire la leçon sur ce que je dois prendre et en quelle quantité. J’allais me gratter la cicatrice, mais je parviens à suspendre mon geste alors qu’elle faisait mine de relever la main sur moi :

« Merci par les cachous docteur… j’espère que ça fera rapidement effet. » Dis-je en souriant, laissant bien caché au fond de ma poche ces précieux cachets et le petit sachet de poudre de somnifère que j’avais piqué. Sympathique la doc, mais un peu naïve sur les bords. J’espère que je pourrais un jour me faire pardonner ce vol dont elle ignore tout. « Je serais prudent avec les doses, vous connaissez votre métier, dix longues années d’études et moi j’ai que mon chapeau magique et ma cloison nasale pour rivaliser. Je suivrai tous vos conseils avec assiduité »

Je lui souris comme un charmeur, j’aurai bien envie de continuer cette conversation en fait. Maeve doit être la seule autre personne intégré au camp, avec Maya, qui se montre si gentille avec moi. Je crois qu’elle m’aime bien d’ailleurs. Ou alors elle joue bien la comédie à ce niveau, je me permets de la titiller un peu, pour voir sa réaction. Comme un chaton mordille l’oreille de sa mère pour attirer son attention : « Dites-moi docteur ? Vous êtes toujours aussi gentille avec vos patients ou c’est juste pour moi ? Je dois vous avouer qu’on est bien reçu dans votre maison. 4 étoiles ! »


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La consult' [Maeve et Clyde]   La consult' [Maeve et Clyde] Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- La consult' [Maeve et Clyde] -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: