The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-31%
Le deal à ne pas rater :
Ordinateur portable Gamer – LENOVO Legion – 15 »
899 € 1299 €
Voir le deal

Partagez
- Blackbird on my shoulder -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Curtis L. Reznor
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage
Survit depuis le : 10/04/2020
Messages : 116
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Blackbird on my shoulder   Blackbird on my shoulder - Page 2 EmptyDim 3 Mai 2020 - 23:50
Le mec se traîne par terre et je fais quelques pas en arrière. L’adrénaline qui pulse toujours furieusement des mes veines

- Il … il va te laisser, maintenant ?

Je crache du sang parterre à côté du gars avant de relever le menton vers Dany. Je hausse les épaules. Là, maintenant il ne me semble pas en mesure de venir en redemander, mais à l'avenir j'en sais rien. Je sais pas à quel genre de merdeux j'ai réellement à faire. Je suis un peu sonné alors que je vois Dany faire un demi-tour et s'éloigner.

- Viens.

Je soupire et lui emboîte le pas. L'espace d'une seconde, j'ai eu peur qu'il se tire pour me laisser là. Je l'aurais bien mérité après tout. Je le suis d'un pas traînant, le laissant marcher devant moi sans oser brisé le silence qui s'installe entre nous. Plus j'avance plus je sens la douleur qui se répand comme une trace de poudre dans mon dos et mon visage. Il faut toujours quelques minutes pour laisser au corps le temps de prendre connaissance de la douleur qui l'envahit. Je voudrais pouvoir me concentrer sur tout ce que me passe par la tête, ce que je pourrais dire à Dany pour qu'il ne choisisse pas de s'éloigner de moi. Ce que je pourrais dire pour me sauver la mise alors que pour la deuxième fois, il est témoin  de facettes de ma personnalité dont je ne suis pas le plus fier. Je voudrais pouvoir mettre tout ça dans l'ordre et trouver les bons mots, mais rien ne semble se recouper correctement. Parce que j'ai trop mal pour penser et parce que je sais qu'à chaque fois je suis le seul responsable de m'être mis dans des situations pareilles.

On arrive devant un magasin qui ne paye pas de mine de l'extérieur et je le suis sans posé de questions. Ce serait chez lui ? Je laisse mon regard se balader sur la planque qui se dévoile devant moi. Ptain j'ai vraiment rien gagné avec mon sac de couchage et mon petit coin dans le hangar. J'ai le même sentiment que lorsque j'étais chez Nina, une envie de confort et surtout une envie d'appartenir...à un lieu, à une cause, à quelqu'un. Je pose mon regard sur Dany. Je suis soulagé de voir qu'il crèche dans un endroit sympa et qu'il n'est pas seul. Même si au fond de moi je ressens une pointe de jalousie pour ces gens qui ont le droit de passer du temps près de lui. Je prends appuis sur un meuble et laisser échapper malgré moi une grimace de douleur.

Il déchire un morceau de t-shirt qu'il me tend et alors que je le mène à mes lèvres, je peux sentir son odeur sur le tissu et mon ventre  qui se serre violemment. J'espère tellement ne pas avoir tout gâché. Je frotte une partie du sang qui me coule de la bouche. Le résultat n'est pas fameux, mais je peux au moins tenter de stopper le saignement en pressant le tissu contre ma lèvre. Je repose mon regard sur lui et décide de briser le silence .

Je suis désolé mec...Tu dois te dire que je t'attire que des problèmes et c'est pas tout à fait faux. J'ai un sacré don pour me foutre dans la merde. Ce gars je lui ai vendu de l'herbe de merde en échange d'une bouteille de whisky et je crois qu'il a pas apprécié...je le comprends. J'ai déconné, mais j'avais trop besoin de m'obscurcir l'esprit et d'arrêter de penser.

Il me brûle d'ajouter à toi...de penser à toi. Je ne voudrais pas qu'il se sente coupable de quoi que ce soit parce que c'est tout sauf sa faute. Je dois me résigner pourtant, sur l'ensemble j'ai pas du lui faire une forte impressions.

Si tu veux, je peux partir. C'est certainement mieux pour toi de pas traîner avec moi.

Pourtant, je ne bouge pas. Parce que j'en ai pas envie. C'était déjà bien assez difficile d'être loin de lui tout ce temps et que j'ai toujours besoin d'entendre de sa bouche qu'il ne veut pas de moi dans sa vie. Sans quoi j'arriverai juste pas à renoncer à lui. Et je suis même pas certain d'en être capable s'il devait admettre que nos chemins doivent se séparer. Je sais que en réalité c'est bien plus compliqué qu'un oui ou non. Je continue d'espérer.





«Fuck, I guess a little bit of pain kinda make it feel good sometimes »
I shout, I swear, I get angry, I get scared. I fall, I break, I mess up, I make mistakes but if you can't take me at my worst you don't deserve me at my best
 

Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Daniel N. Iacobo
Daniel N. Iacobo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 08/03/2020
Messages : 218
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Blackbird on my shoulder   Blackbird on my shoulder - Page 2 EmptyLun 4 Mai 2020 - 0:14
Une mine un peu déconfite sur le visage, je l'observe essuyer son visage blessé, avant de baisser le regard et de lui tourner le dos. Je m'accroupis devant notre coffre, près de nos lits improvisés, et j'fouille dedans pour en sortir une trousse de secours, que je jette sur la table, avant de tirer deux chaises. J'me pose sur l'une d'elle et j'sors ce qu'il faut alors qu'il prend finalement la parole.

Et j'reste presque impassible, écoutant ses explications comme je peux. J'aimerais bien pouvoir contrôler mes émotions. Contrôler ces sentiments stupides que j'ai l'impression de ressentir pour ce type que j'connais même pas. Juste lui dire de dégager. Non, juste ne pas l'avoir amené ici. Ne pas l'avoir suivi. Et putain j'ai dû laisser ma guitare en plan dans le hangar quand il m'a tiré par la main ! Quel con bordel !
J'ai une grimace et me claque mentalement le front, avant de reporter toute mon attention sur lui quand il me balance sa dernière phrase. J'secoue la tête et lui montre le désinfectant que je tiens, avant de lui désigner la chaise face à moi d'un petit coup de menton.

- Pars pas.

J'dis ça presque à contre-coeur. C'est ma tête et mon cœur qui sont en confrontation. Et ils sont rarement d'accord. Et ma tête est faible, j'le sais.
Mon dos se redresse un peu quand il s'assoie face à moi, l'adrénaline de cette altercation quittant finalement mes veines, c'est un flash de notre première soirée qui me revient, que j'fais disparaître en baissant les yeux vers le coton que j'imbibe.

- J'comprends, j'lance finalement, rapport à ses premières paroles.

J'ai pas envie de le juger pour ça. La seule chose qui me reste en tête, c'est la violence de leur altercation.
J'me penche vers lui et j'entreprends de tapoter maladroitement la plaie à ses lèvres, pas très sûr de moi, même pas qualifié pour apporter les premiers secours à quelqu'un. Surtout qu'il s'agit pas vraiment de quelqu'un. C'est lui.

- T'arrive à cultiver de l'herbe malgré notre époque ?

J'ai un peu les doigts qui tremblent. Peut-être que j'ai peur qu'il m'en mette une à moi aussi, sans raison, pourquoi pas après tout ? J'ai vu et enduré des trucs bien moins logiques ces dernières années.

- Est-ce qu'il était bon, au moins ?

J'm'éclaircis la gorge, ose un piètre sourire le temps d'un échange de regard.

- Le whisky qu'il t'a filé.

Ça, c'est mon côté optimiste qui ressort. Essayer de voir le bon côté des choses, ce genre de conneries.
J'abandonne les compresses sur la table et attrape un tube de … une merde style Arnigel, j'dirais.

- Où est-ce qu'il t'a frappé ? Il paraît que c'est bien, ça, contre les contusions et tout.

Est-ce que j'suis pas un peu trop gentil de l'aider comme ça, encore une fois ? Pourquoi je l'aide ? Pourquoi je continue d'agir selon mon instinct plutôt que d'écouter un peu ma tête ?
J'ai un petit soufflement de nez à la fois amusé et désolé en pensant à mon colocataire.

- J'sais pas si j'ai envie de dire à Vaughn que j'pioche dans son matos pour soigner un inconnu …

Mais en même temps, j'sais très bien qu'il est du genre à s'occuper des femmes blessées gratuitement, juste pour le plaisir. D'ailleurs, généralement, elles viennent terminer leur convalescence ici. Le lieu est malgré tout plus confortable et plus hygiènique que la No Man's Land, malgré tous mes efforts pour rendre le lieu plus sain.

- Un inconnu pour lui, j'précise après un silence, craignant de le blesser.


All you gotta do it cry a little, cry a little, cry a little to be fine


Revenir en haut Aller en bas  
Curtis L. Reznor
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage
Survit depuis le : 10/04/2020
Messages : 116
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Blackbird on my shoulder   Blackbird on my shoulder - Page 2 EmptyLun 4 Mai 2020 - 18:10
Je me tiens sur mes deux pieds que je tente d'encré profondément dans le sol, comme si le fait de pouvoir m'enraciner là le forcerait à ne pas me jeter. Il fouille dans un coffre pour en sortir une trousse de secours. Je relève le menton et le regarde s'installer à la table.

- Pars pas.

Je ne me fais pas prier et je viens le rejoindre sans plus attendre pour m'asseoir en face de lui. Je lui ai expliqué la situation en deux mots et il me dit qu'il comprend. Je n'ai pas l'impression de ressentir le moindre jugement de sa part, tout ce que je peux percevoir c'est peut-être une légère crainte. Ce que moi aussi je comprends. Je ne me suis pas vraiment montré tendre avec ce gars dans la ruelle. La main de Dany s'approche de moi et j'approche donc mon visage en retour pour qu'il tapote ma lèvre de désinfectant. Il se concentre sur la plaie et j'en profite pour me perdre à la regarder de manière certainement beaucoup trop insistante.

- T'arrive à cultiver de l'herbe malgré notre époque ?

Je tente de ne pas trop bouger alors qu'il me soigne. Je hausse les épaules et attends qu'il éloigne sa main pour pouvoir lui répondre. Je ne sais même pas si je devrais lui faire confiance à ce sujet. J'ai pas envie pourtant de me la jouer mystérieux, je ne veux pas qu'il pense que j'aie des choses à lui cacher.

J'ai pas mal d'expérience d'avoir déjà fait ça à l'époque. J'ai une planque ici où j'ai quelques plantes dont je m'occupe tous les jours. J'arrive à produire ma propre consommation et de quoi faire de petits échanges pour améliorer autant que possible le quotidien. J'aimerais bien développer ça. Me faudrait des lampes et un générateur puis je peux pas faire ça tout seul si ça prend de l'ampleur... Ce serait trop de boulot, faut de la sécurité aussi et je suis occupé à mon poste de négociateur. Bref j'ai pas encore rencontré les bonnes personnes pour ça non plus. Je verrai bien ou ça me mènera.

Je remarque que le sang ne coule plus de ma lèvre et je passe ma langue dessus pour sentir l'ampleur des dégâts. Je ne pense pas avoir besoin de points de suture. C'est vite impressionnant ce genre de blessure, mais ce n'est que superficiel.

- Est-ce qu'il était bon, au moins ? - Le whisky qu'il t'a filé.

Je ricane légèrement et lève les mains avant de les laisser retomber sur mes cuisses.

Oui, il était bon ! Il a bien fait son travail. C'est pas de son coté que l'encule à eu lieu...

Je tente de sourire, mais je me reprends en cours de route alors que je sens la peau de ma lèvre se tendre sous la pression.

- Où est-ce qu'il t'a frappé ? Il paraît que c'est bien, ça, contre les contusions et tout.

Je baisse les yeux sur le tube de crème dans sa main. Pas certain que ce soit le plus efficace, mais ça ne peut pas faire de mal. Je me sens embarrassé qu'il ait de nouveau à s'occuper de moi. Ce serait presque à croire que je ne suis pas capable de le faire moi-même. En même temps je vais pas non plus refuser qu'il prenne soin de moi, ce serait de la pure bêtises et de l'orgueil mal placé. Je penche la tête sur le côté, secoue les épaules et me décide donc à profiter des attentions qu'il veut bien m'accordées même si je ne les mérite aucunement. Je me lève et retire mon t-shirt pour le poser sur le dossier de la chaise. Je m'assieds ensuite a califourchon, le dossier entre mes jambes pour lui dévoiler mon dos.

- J'sais pas si j'ai envie de dire à Vaughn que j'pioche dans son matos pour soigner un inconnu … Un inconnu pour lui

Je lui tourne le dos, mais je me laisse aller à un demi-sourire. Je suis content qu'il ait ajouté ces quelques mots. Ce serait dommage qu'il me considère encore comme un inconnu. C'est vrai qu'on ne peut pas dire qu'on en sache beaucoup l'un sur l'autre, mais je me sens trop proche de lui pour que le terme d'inconnu puisse convenir. Comme si au fond de moi quelque chose d'indéfinissable le connaissait depuis toujours et n'attendait que lui. Je glisse une main dans mon dos et lui montre la zone entre mon omoplate gauche et ma colonne vertébrale. Sous les tatouages on peut deviner la trace du coup de batte sur ma peau. Je frissonne d'avance à l'idée de sa main qui va se poser sur moi. Douce appréhension de ce contact qui risque de s'avérer aussi douloureux que salvateur et ce pour de nombreuses raisons. Je murmure doucement.

Merci Dany. Je comprends pas comment on fait pour en arriver là... je crois que je te suis à nouveau redevable.

Ces paroles me reviennent en tête. Le matos de Vaughn. Je ne suis pas convaincu que ce gars serait ravi de nous trouver comme ça tous les deux chez lui. Quel est réellement le lien qui les unis ? Et si Dany m'avait fuit en partie à cause du fait qu'il aurait déjà une relation avec ce gars ? Mon regard se balade à nouveau sur la pièce et je me risque alors à poser la question qui me brûle les lèvres.

Tu dois être bien ici . Ce gars...euh  Vaughn et toi ...vous êtes ensemble ?





«Fuck, I guess a little bit of pain kinda make it feel good sometimes »
I shout, I swear, I get angry, I get scared. I fall, I break, I mess up, I make mistakes but if you can't take me at my worst you don't deserve me at my best
 

Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Daniel N. Iacobo
Daniel N. Iacobo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 08/03/2020
Messages : 218
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Blackbird on my shoulder   Blackbird on my shoulder - Page 2 EmptyMar 5 Mai 2020 - 21:28
Comme je peux, je m'applique, essayant de pas être trop brusque, tentant aussi de ne pas trop le dévisager. Toutes ces conneries m'ont rendu un peu fébrile. J'ai l'impression d'avoir un bad boy assis face à moi. C'est à la fois grisant et un peu effrayant, et ses explications viennent renforcer cette sensation. J'écoute avec attention. J'aurais clairement pas pensé que c'était encore possible de faire ce genre de trucs à notre époque.

Je garde le silence, pensif, pas sûr de savoir comment me positionner, toujours un peu secoué par tout ce qu'on a vécu.

J'ai un soufflement de nez amusé quand il m'affirme que le whisky était bon. Il me renseigne finalement sur les coups qu'il s'est prit, et quand il se lève pour retirer son t-shirt, juste en face de moi, j'ai un moment où j'crois que mon esprit quitte mon corps. Les tatouages, sa silhouette, tout me semble parfait, excitant, euphorisant. Moi qui pensais que j'pourrais jamais plus ressentir un quelconque désir après ce que j'ai vécu, j'me surprends à avoir chaud.

J'papillonne des paupières pour me reprendre quand il s'installe, toussote un peu et baisse le nez vers le tube que je dévisse.
Mes lèvres s'étirent en petit sourire en coin quand j'relève mon regard vers son dos, et j'reste une seconde comme un con, de la crème plein les mains, hochant bêtement la tête quand il me désigne la fameuse zone, comme s'il pouvait me voir. Malgré les tatouages, j'vois qu'il a pris cher. Y'a déjà une belle marque violacée qui commence à s'étaler.

J'déglutis et pose doucement mes mains sur sa peau, prenant sur moi pour ne pas laisser mon imagination prendre le dessus. Avec précaution, j'commence à masser en légers mouvements rotatifs. Concentré, j'louche à moitié, et à ses mots, j'refoule un sourire mutin :

- J'attends la bouteille de vin en remerciements.

J'reprends un peu de crème, que j'fais chauffer entre mes mains avant de reprendre, étalant un peu plus mon massage, couvrant les tatouages en les redessinant des yeux.

Mes pensées se tournent vers Vaughn à la question de Curtis. J'rigole pas, même si j'aurais pu, parce que la situation est plutôt difficile. Enfin, pour moi. Pour Vaughn, les choses sont claires.

- Il est hétéro, j'lance dans un haussement d'épaules.

Quand à ce que je ressens pour lui … Nina est persuadée qu'il s'agit véritablement d'amour. Moi j'sais pas. J'sais que j'l'admire, sans doute plus que de raison et que ça m'aurait pas dérangé de payer ma dette en nature. J'suis peut-être aussi un peu jaloux quand il ramène des filles, mais … après tout, c'est la vie.

- C'est un genre de dragueur compulsif, t'vois le genre. L'hétéro, le Mâle, le viril. Même s'il est putain d'attirant et que le mec continue de me sauver la vie chaque jour – d'ailleurs j'sais même pas pourquoi il s'entête avec moi vu comment j'ai l'air de tout le temps le saouler – j'm'imagine rien avec lui. Même si c'est mon passe-temps de jouer là-dessus.

J'sais pas pourquoi j'ai envie de me justifier encore et encore, comme si j'voulais surtout pas que Curtis s'imagine quoique ce soit. Au final, faudrait presque que je lui dise que ouais, j'suis avec Vaughn. Comme ça, ça mettrait un terme à nos histoires une bonne fois pour toutes. Mais j'sais que c'est pas la solution. Que ça marche pas comme ça.

Naturellement, mes mains sont remontées jusqu'aux épaules tendues de Curtis, comme si j'faisais un massage normal, sans même réellement m'en rendre compte. Mes yeux sont tellement hypnotisés par tous les dessins qui décorent son corps que j'pourrais faire ça pendant des heures. Parce que ça me donne aussi une excuse pour le toucher.

- Tes tatouages sont vraiment cool, j'souffle finalement.


All you gotta do it cry a little, cry a little, cry a little to be fine


Revenir en haut Aller en bas  
Curtis L. Reznor
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage
Survit depuis le : 10/04/2020
Messages : 116
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Blackbird on my shoulder   Blackbird on my shoulder - Page 2 EmptyMar 5 Mai 2020 - 23:17
3... je peux déjà imaginer ses mains qui vont se poser sur moi. Comme un de ses silences électriques qui vous mettent le corps en alerte. 2.... J'inspire profondément, il prend son temps. 1... Le contact. Je me raidis aussitôt comme si sa peau venait brûler la mienne. Oui, j'ai mal du coup que je me suis pris. J'ai surtout mal de ses doigts qui effleurent ma peau. Promesse qui risque de m'être enlevée aussi brusquement que je me plaît à y croire. J'expire et me détends. Mes épaules se relâchent. Et ma peau qui vient me trahir de ce frisson qui couvre mon corps tout entier. Réaction purement physique, de celles face auxquelles l'esprit tente de lutter, mais le corps cède à son fonctionnement instinctif.

- J'attends la bouteille de vin en remerciements.

Un Léger rire quitte mes lèvres. Il aura toutes les bouteilles qu'il voudra. Il continue son massage et je ne résiste pas à l'envie de me mordre la lèvre inférieure. En plein la où elle s'est fendue. Priant pour que la douleur m'empêche de me retourner et de venir envahir son espace. Ses lèvres, sa peau. Ma question sur Vaughn plane pourtant dans l'air et sa possible réponse me glace le sang

- Il est hétéro, - C'est un genre de dragueur compulsif, t'vois le genre. L'hétéro, le Mâle, le viril. Même s'il est putain d'attirant et que le mec continue de me sauver la vie chaque jour – d'ailleurs j'sais même pas pourquoi il s'entête avec moi vu comment j'ai l'air de tout le temps le saouler – j'm'imagine rien avec lui. Même si c'est mon passe-temps de jouer là-dessus.

Ma nuque se raidit à nouveau . Je suis pas con, je comprends bien que si le gars était pas hétero, Dany aurait jeté son dévolu sur lui. Il est certainement même amoureux de lui. Le gars le sauve comme il respire. Il reconnaît lui-même qu'il lui plaît physiquement. Et ce petit jeu entre eux. Comment je lutte face à tout ça moi ? Moi qui continue de le foutre dans la merde. Moi qui ne suis déjà pas capable de me gérer correctement. Ma mâchoire se raidi jusqu'à blanchir sous la pression de mes dents. Mais qu'est-ce que je fous là bordel ? A quoi je sers ? Je secoue la tête. Ses mains me font mal. Mal de ce que je voudrais attendre d'elles et que je ne recevrai probablement jamais..

- Tes tatouages sont vraiment cool,

J'entends à peine son compliment. Ses mains qui restent sur mes épaules. Je ne peux pas. Je ne peux pas goûter d'avantage à lui si c'est pour  me le faire  enlever sauvagement ensuite. Je peux pas me mesurer à ce Vaughn et son petit cul d'hétéro. Il me semble évident maintenant que je n'ai pas ma place dans la vie de Dany. Il devait s'être décidé à venir me trouver pour mettre fin brutalement à tous mes espoirs. Il s'est retrouvé embarqué dans cette bagarre et maintenant il a pitié de moi, il est juste trop bon pour me jeter après que je me sois fait démonté la tête. Je remonte ma main sur la sienne et la serre très fort entre mes doigts avant de la rejeter vers l'arrière dans un geste un peu plus brusque que je ne l'aurais voulu.

Je vais te laisser ! Je sais pas trop ce que je fous là. Il est évident que t'as des sentiments pour ce gars et que je fais que t'attirer de la merde. Te fais pas de mal à me dire que t'es venu me trouver pour mettre fin à ce qui a vaguement commencé ente nous. Je t'épargne cette peine.

Je me lève et me tourne vers lui. Mon regard qui glisse doit dans le sien et le choc qui me prend de plein fouet. Ptain c'était tellement plus facile de renoncer à lui quand je lui tournais le dos. Ses lèvres, ses cheveux en batailles, cet air inimitable sur son visage. Putain Dany t'aurais mieux fait de me laisser crever dans cette ruelle. Je pose une main sur son épaule.

Je suis désolé, encore une fois pour tout ça. Je ne vais pas te faire perdre ton temps et ton énergie plus longtemps.





«Fuck, I guess a little bit of pain kinda make it feel good sometimes »
I shout, I swear, I get angry, I get scared. I fall, I break, I mess up, I make mistakes but if you can't take me at my worst you don't deserve me at my best
 

Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Daniel N. Iacobo
Daniel N. Iacobo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 08/03/2020
Messages : 218
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Blackbird on my shoulder   Blackbird on my shoulder - Page 2 EmptyMar 5 Mai 2020 - 23:45
J'le sais : j'suis pas le mec le plus futé au monde. J'suis de ce genre assez impulsif, assez naïf aussi, et j'dis généralement ce que je pense. Et plus j'essaie de prendre des pincettes, plus j'suis du genre à m'enfoncer. Alors je capte pas quand Curtis se tend à la fin de mon explication sur la relation qui nous relie, Vaughn et moi. J'continue mon massage sans douter que j'ai tapé là où fallait pas.

Mes mains s'arrêtent que lorsque la sienne se pose dessus, et c'est là que je sens quelque chose de différent dans ce contact. J'ai à peine le temps de froncer les sourcils qu'il me les renvoie brutalement. J'ai un petit mouvement de recul, subitement perdu. Tout repasse dans ma tête, très vite, pour savoir ce que j'ai fais ou dis de mal. J'ai été honnête. Trop, sans aucun doute. Est-ce qu'il se pourrait que ce soit à cause de Vaughn ?

Je me pose pas plus de question car Curtis ouvre la bouche pour apporter lui-même ses réponses. Et j'aime pas ce qui a changé dans sa voix. Cette intonation agressive, dirigée contre moi. Mes lèvres s'entrouvrent et mes yeux se baissent, à la recherche de ce que je pourrais lui répondre. Mais j'suis tellement pris au dépourvu que j'reste stupidement silencieux.
Et quand il se lève pour se tourner vers moi, mon corps glisse un peu sur ma chaise. Mes yeux se lèvent vers sa haute stature. J'me sens mal. J'ai envie de disparaître ou de remonter le temps pour changer ce que j'ai dis. Mais dans ma tête, ce sont ses mots qui repassent en boucle. Il va partir, il va partir, il va partir. Et c'est ma faute. C'est ce que je voulais, non ?

J'm'attends presque à ce qu'il m'en retourne une. D'ailleurs, tout dans mon attitude trahit la parfaite petite victime, habituée à ce genre de traitement. Le dos voûté, le visage à demi-baissé mais le regard fixe Je frémis quand il pose sa main sur mon épaule, le cœur battant à cent à l'heure. J'fais clairement pas le fier et j'en perds tous mes moyens.

- Je … je … C'est pas … J'ai pas …

J'cligne des yeux et je porte nerveusement mon pouce à ma bouche. Une seconde, je me ronge l'ongle. Puis j'rééssaie de parler :

- J'ai pas voulu … J'ai … C'est … J'veux pas ...

J'étouffe un rire d'agacement et je fronce les sourcils. Merde mais putain j'arrive même plus à parler ! J'pourrais cracher sur Vaughn pour tenter de sauver les meubles, mais j'suis pas doué pour faire ça quand j'le pense pas. Vaughn m'a sauvé la vie, c'est vrai. Pourquoi ça met Curtis dans cet état-là ?

- Y'a rien entre lui et moi … Quand il m'a sauvé, il a même refusé que je lui s- …

J'me coupe subitement, me rendant compte de ce que j'allais balancer, et lève un regard horrifié sur Curtis.

- Il … il m'a jamais rien demandé pour rembourser ma dette, je tente de me rattraper.

Tais-toi, tais-toi, tu vois bien que tu t'enfonces putain de débile !
Mais j'sais même pas quoi dire ou quoi faire pour rattraper tout ça. Si Curtis savait. S'il savait tout. Sans doute que les choses seraient différentes. Mais c'est parce qu'il ne sait pas que j'essaie de ne pas craquer face à ce que je peux ressentir pour lui. Et s'il savait, ce serait encore pire. Bordel j'sais pas, tout est sans dessus-dessous dans ma tête.

Dans un grognement, j'lève mes mains pour fourrer mes doigts dans ma tignasse alors que j'ferme fort les yeux pour m'éviter d'exploser de colère.


All you gotta do it cry a little, cry a little, cry a little to be fine


Revenir en haut Aller en bas  
Curtis L. Reznor
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage
Survit depuis le : 10/04/2020
Messages : 116
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Blackbird on my shoulder   Blackbird on my shoulder - Page 2 EmptyMer 6 Mai 2020 - 0:35
Je le regarde alors qu'il semble vouloir disparaître sur sa chaise. J'ai presque  l'impression qu'il a peur que je lui fasse mal. Que je lui éclate la tête comme il m'a vu le faire plus tôt avec l'autre bouffon. Jamais je ferais ça ! J'ai été un peu brusque en rejetant ses mains,mais y'a quand même de la marge entre ça et lui faire manger ses dents parce qu'il ne veut pas de moi. Je ne peux m'empêcher de me demander tous les secrets qui se cachent derrière ses attitudes et ses réactions. Tant de mystères que je brûle de percer autant que je crains d'en connaître la teneur.

- Je … je … C'est pas … J'ai pas …J'ai pas voulu … J'ai … C'est … J'veux pas …

Intérieurement je souris face à sa réaction, mais je prends soin de rien laisser apparaître sur mon visage. Jene  veux pas qu'il puisse voir que même à ce moment là, je me régale de ces adorables balbutiements .

- Y'a rien entre lui et moi … Quand il m'a sauvé, il a même  refusé que je lui s- …

J'ouvre de grands yeux. Putain de merde ! Je suis pas stupide, j'ai bien compris ce qui s'apprêtait à sortir de sa bouche. Il a proposé à ce gars de le sucer pour le remercier de l'avoir sauvé ? C'est évident que son attirance envers lui doit surpasser tout ce qu'il a pu ressentir pour moi. Je repense à ce que notre baiser a provoqué en lui et je suis pris d'une vague de dégoût pour moi-même. Son regard, sa façon de se recroquevillé et de me repousser de ses deux mains sur mon torse. Putain mais qu'est-ce que je dois lui inspirer pour avoir droit à une telle réaction ? Je me serais complémentent planté ? Tout ça n'a pas de putain de sens.Chaque élément viens contredire le précédent . Je suis totalement paumé.

- Il … il m'a jamais rien demandé pour rembourser ma dette,

Je secoue la tête. Encore heureux !

Parce que t’as l’habitude de remercier les gens en leur suçant la queue ?

Il se lève et ses mains se fourrent rapidement dans ses cheveux. Son visage m'indique tellement de trucs contradictoires que je sais plus quoi faire, ni quoi dire. Je m'enfonce dans ce gouffre, pas certain d'être un jour capable d'en ressortir. Je vois bien qu'il souffre, que c'est compliqué pour lui. Je suis juste pas certain de comprendre ce qui le met dans cet état. Son manque d'habitude de jeter les gens ou des sentiments bien plus complexes ? Je m'avance et pose mon menton sur le haut de sa tête avant de laisser mes bras glissé autour de lui et de resserrer mon étreinte.

Putain Dany. Mes lèvres en ont embrassées d'autres avant les tiennes, mon corps aussi il connaît d'autres étreintes.. Je peux pas mentir la-dessus. Je devrais pas être jaloux de ce que tu veux donner aux autres ou de ce que t'as pu vivre avant.

Mon menton frotte doucement contre ses cheveux alors que je presse mon corps contre le sien. Je pousse un soupire et presque malgré moi j'ajoute quelques mots.

Mais putain tu me rends dingue !

Ma main remonte dans son dos et s'enroule autour du tissu de son t-shirt. J'ai l'impression de manquer d'air, l'impression de perdre pied. Il ne se rend pas compte de l'effet qu'il a sur moi. Je ne peux pas m' empêcher de me demander si je devrais le relâcher. Si peut-être il n'a aucune envie que je le serre contre moi . Je desserre doucement mon étreinte au cas où il voudrait s'en défaire.





«Fuck, I guess a little bit of pain kinda make it feel good sometimes »
I shout, I swear, I get angry, I get scared. I fall, I break, I mess up, I make mistakes but if you can't take me at my worst you don't deserve me at my best
 

Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Blackbird on my shoulder   Blackbird on my shoulder - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Blackbird on my shoulder -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: