The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Tell me it's OK -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 172
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Tell me it's OK   Tell me it's OK - Page 3 EmptyMer 5 Aoû 2020 - 23:27

Pour le moment, tout se passait bien. Il avait un peu redouté une ambiance étrange à ce rendez-vous. Après tout, Eve n’était pas vraiment quelqu’un de « normal ». Mais au fond, William avait appris à l’apprécier comme ça. Ça avait pris du temps, et beaucoup de crispation, mais aujourd’hui, il était foncièrement heureux de manger avec elle, dans un autre cadre, un peu moins religieux.
Surtout après les évènements de la nuit. Pour elle, comme pour lui, même si ils s’étaient retrouvés dans deux situation diamétralement opposées.
Il sourit aux compliments de son invitée.

- Merci beaucoup. C’est tout à fait normal. Je suis content de te voir ici. Il faut profiter un peu de la vie. Surtout après tout ça.

On pouvait sentir la gêne entre eux. Sur son visage à elle, dont les joues allaient devenir plus rouges que le vin d’ici peu. Rouges de gêne, ou à cause de l’alcool, ce n’était pas bien clair.
Un petit silence s’ensuivi, qui ne fut perturbé que par des bruits de couverts, ou de verres que l’on pose sur le bois de la table.
Et une question. Il ne s’y attendait pas. Même si c’était relativement normal de la poser. Il en savait beaucoup sur elle, et l’inverse était loin d’être le cas. Inutile de préciser pourquoi il avait toujours été très vague sur son passé. Mais ce soir, il avait envie d’être honnête. Le plus possible. Il n’en pouvait plus des mensonges qu’il débitait à longueur de journée, sans scrupule, à qui voulait bien l’entendre. Il en avait assez de mentir à la personne la plus honnête qu’il connaissait, et qu’il appréciait. Il allait devoir lui dire toute la vérité. Enfin toute… Un jour, quelques fragments.
Mais ce soir, pas de mensonges, pas de fourberies.

- Elle est décédée dans un accident d’avion. Elle était infirmière, et elle allait aider un village dans la campagne en Argentine. Mais l’avion s’est écrasé dans les montagnes à cause d’une tempête.

Il avait vraiment eu envie de lui répondre, malgré toutes ses phrases pour lui permettre de s’en dédouaner. Il lui devait au moins cette vérité. Et puis c’était du passé. Il avait tourné la page. Au moins en partie. Il avait été détruit après cette nouvelle. Pendant très longtemps. Et il avait été un père atroce pour Junior à partir de ce jour. Mais la fin du monde lui avait sûrement laissé une seconde chance, en arrivant juste au moment où il avait commencé à se reprendre en main, à moins boire, et à moins se battre. Le changement avait été radical.

- Ça fait maintenant bien longtemps, ne t’inquiète pas, j’ai eu tout le temps de m’y faire. Je suis toujours triste, bien entendu, mais je suis content qu’elle puisse vivre en paix maintenant, quand je vois la folie actuelle.

Deuxième silence. Plus lourd, et sans vraiment de bruits pour le combler, même quelques peu. Silence. William avait le regard perdu dans ses pensées, mais il n’y avait plus rien. Juste du vide, et du blanc. Il ne croyait pas à la seconde vie, au paradis ou à l’enfer. Mais il espérait sincèrement que le paradis puisse exister. Déjà parce qu’il savait que Susan y aurait sa place, et qu’elle y vivrait une meilleure vie qu’ici. Même si elle rigolerait sûrement beaucoup, à le voir dans son accoutrement quotidien. Elle aimait bien les uniformes, elle n’aurait pas été déçue. Il cligna des yeux, pour se rappeler au monde réel.

- Enfin…

Il prit son verre en main, en le levant un peu. Faire fuir ce malaise, et ce silence.

- Ce n’est pas un sujet franchement joyeux. Nous sommes vivants, et bel et bien là. Même si le monde n’est pas à son meilleur, on s’en sortira toujours.


There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
Eve-Madeleine Bethany
Administrateur
Eve-Madeleine Bethany
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 03/02/2020
Messages : 280
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Tell me it's OK   Tell me it's OK - Page 3 EmptyLun 17 Aoû 2020 - 12:59
- Oh… je… je suis désolée, que je baragouine.

Même s’il m’assure que c’est une vieille histoire, je me doute – je sais – que c’est le genre de plaie qui n’est jamais vraiment refermée. Et je me sens d’autant plus stupide d’être venue là, avec ma robe, ma coiffure et mes fausses idées. William, s’intéresser à moi en tant que femme ? C’est aussi bête que je le pensais avant que Clarke ne me persuade du contraire. Il a eu une vie avec une épouse qui lui a donné un enfant, elle était infirmière dans l’humanitaire – c’est ce que je devine en tout cas. Ce n’est pas avoir une pauvre sœur novice qu’il fonderait un nouveau foyer. Pas du tout…

Un peu machinalement, par mimétisme, je prends mon verre aussi et boit une gorgée de vin. Je ne suis vraiment pas habituée à l’alcool. Le goût me râpe la gorge, j’ai l’impression d’avoir encore plus soif après qu’avant. D’ailleurs, il fait un peu plus chaud que quand je suis arrivée, non ? Même si le pasteur a proposé d’écarter le sujet, je ne peux m’empêcher de m’y attarder en pensée. L’Argentine, ça m’évoque forcément des souvenirs.

- J’ai… deux de mes frères et sœurs ainés, Adele et Matthew, qui s’étaient engagés dans l’humanitaire aussi… ils allaient beaucoup en Amérique du sud. Pendant longtemps… avant de me décider à entrer au couvent, je voulais faire comme eux, j’ai un léger sourire en me rappelant de cette époque et de cette ambition d’enfant, j’ai fait une licence d’espagnol et portugais à la fac de Seattle, pour pouvoir les suivre, je reprends doucement mon repas, l’alcool m’aide à me libérer de la douce mélancolie de ces souvenirs, finalement, je me suis mise aussi à aider les autres, mais différemment.

Mes yeux se posent à nouveau sur mon hôte et je frissonne. Je me plais à être là, en dépit de la gêne qui s’obstine et me dévore. Je crois que ce vin me fait du mal… alors j’en reprends une gorgée – logique. Je passe nerveusement mes doigts dans mes cheveux et ose demander :

- Et toi ? Comment tu… comment tu as eu envie de devenir pasteur ? Je n’ai même pas remarqué que mon intonation est plus familière que d’habitude, comme si je m’adresse à un ami dont je me sens proche.


« A candle in darkness »
Are we not wise enough to give all we are ? Surely we're bright enough to outshine the stars ♪ Human kind gets so lost finding its way ♪ We have a chance to make a difference 'till our dying day.
Revenir en haut Aller en bas  
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 172
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Tell me it's OK   Tell me it's OK - Page 3 EmptyMar 15 Sep 2020 - 0:39

C’était une atmosphère étrange, qui s’était soudainement installée avec eux. William sentait Eve profondément touchée par son histoire. Il ne savait pas non plus comment s’extirper de cette discussion glissante, mais il la laissa parler. Il allait en savoir un peu plus sur elle. Sur sa vie d’avant. Elle avait un frère et une sœur. Dans l’humanitaire. Décidément, cette famille était une bonne famille catholique. Enfin le cliché qu’on en avait en tout cas. Elle avait dû devenir nonne pour aider à son tour elle aussi. Quelque chose avait dû se passer. William avait du mal à imaginer qu’on veuille devenir nonne par simple envie d’aider. Mais après tout. Avait-il déjà aidé quelqu’un ? Pas vraiment. En savait-il quelque chose ? Absolument pas.
Mais une sacrée famille. Sans mauvais jeux de mots.

Et là. La question fatale. La question qu’il avait tant redoutée. Mais c’était aussi le risque qu’il avait accepté de prendre en l’invitant chez lui, ce soir-là. C’était évident qu’ils allaient se mettre à parler boutique. Au moins un peu. Et lui, malheureusement, avait trop peu de choses à dire.
Et après s’être livré autant à Eve, après s’être senti aussi proche d’elle, il ne pouvait pas vraiment s’y résoudre. Il ne pouvait plus vraiment mentir. Pour une très rare fois de sa vie, il éprouvait du remord. La honte de devoir lui mentir à nouveau. Et c’était peut-être parce qu’il ne le pouvait pas. Il n’était pas pasteur, et il ne savait pas comment on devenait pasteur. Il n’était pas pasteur, et il avait abusé de sa confiance pendant tout ce temps. Et il fallait bien s’y résoudre un jour. Il n’était pas pasteur, et il ne le serait jamais. Et c’était peut-être un juste retour de bâton. Ce soir, le soir où il avait été au plus proche de Eve, là où il avait compris tout ce qu’il ressentait pour elle, il devait se résoudre à tout lui dire. Et à la faire fuir. Il ne pouvait pas passer à côté. Elle ne pouvait pas lui pardonner. Elle avait déjà eu besoin de tellement de temps pour lui parler directement…
Le déchirement devait se voir sur son visage. Le regard d’Eve avait doucement changé, de la curiosité à l’inquiétude.

- Eve. Il faut que je te dise quelque chose, de très sérieux.

Il ne pouvait pas se résoudre à lui mentir une nouvelle fois. Elle avait toujours été si honnête avec lui, et il lui avait toujours menti impunément, sous le nez. C’était peut-être une punition divine. Un peu un Roméo et Juliette revisité, mais là, pas de familles destructrices. Juste lui, trop stupide pour s’en sortir plus tôt. Pour un pseudo confort.

- Je veux déjà te dire que tu es quelqu’un d’extraordinaire. D’une bonté incroyable, et d’un amour de Dieu absolument bluffant.
Ce que je vais te dire va surement t’effrayer. Et je veux te dire que tout n’est pas un mensonge. J’ai donné de véritables conseils, que je pensais vraiment. Je t’ai réellement écouté, et je pensais sincèrement tout ce que j’ai pu te dire depuis que nous nous connaissons.
Mais j’ai menti sur un détail, un énorme détail, qui fait tout.


Il n’arrivait plus à la regarder dans les yeux. Il s’était recroquevillé sur sa chaise, face à elle, les deux mains jointes, comme implorant son pardon.

- Je ne suis pas pasteur. Je n’ai jamais été pasteur. Après le début de l’apocalypse, j’ai fui Seattle avec mon fils, et nous nous sommes réfugié dans une église déserte. Il y avait ce costume, que j’ai enfilé, pour ne pas nous faire tuer par les premiers venus, qui avaient pitié de nous. J’ai été recruté ici, en sécurité en tant que pasteur, et je me suis retrouvé coincé. Si j’avais dit la vérité plus tôt, mon fils et moi nous serions retrouvés au mieux exclus du groupe, livrés à nous même, sans aucune chance de survie.
Je suis désolé. Pour tout ce que tu as pu penser de moi. Je suis désolé de ne pas te l’avoir dit plus tôt. Je suis désolé de t’avoir menti aussi longtemps. J’espère qu’un jour tu pourras comprendre. J’espère que tu pourras pardonner le monstre que j’ai été et que je suis. Je suis désolé.



There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
Eve-Madeleine Bethany
Administrateur
Eve-Madeleine Bethany
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 03/02/2020
Messages : 280
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Tell me it's OK   Tell me it's OK - Page 3 EmptyJeu 17 Sep 2020 - 22:48
Pourquoi ne répond-il pas ? Je me demande. Ai-je dit quelque chose de mal ? Ma question est-elle déplacée ? Je parle trop de ma famille ? Je… je ne sais pas. Je m’inquiète et quand William desserre les lèvres, il m’inquiète encore plus. Je suis glacée, je frissonne mais je hoche la tête. Probablement qu’il va m’avouer une histoire terrible, son histoire. J’ai connu quelques personnes qui sont devenus des hommes ou des femmes d’église parce qu’elles avaient connu des enfances miséreuses et que des couvents les avaient recueillis. Le pasteur est peut-être de ceux-là.

- Euh…

Mon inquiétude devient une angoisse acide, tenace, qui me ronge les entrailles. Je devrais être ravie, voire flattée qu’il pense tout ça de moi, mais ça ne fait que m’affoler plus encore. Je suis figée et j’attends, muette. Les mots annoncent le pire, et le pire est encore pire qu’attendu. Il n’est pas pasteur, il n’a jamais été pasteur. Mon cerveau plante, n’analyse plus, n’enregistre plus. J’entends son histoire mais elle ne change rien au bourdon qui enfle dans mon crâne.

Il n’est pas pasteur.

Je crois que je ne cille plus. Une violence douleur me prend dans la poitrine, j’hyperventile, je me tords, presque évanouie sur la table. Je ne comprends pas. Pourquoi ? Devant mes yeux se rejouent toutes nos scènes : nos longues discussions, mes confessions profondément intimes, ma consécration en tant que nonne… et je réalise : s’il n’est pas pasteur, il n’avait aucun sacrement divin. La cérémonie n’était pas valide, je n’ai jamais été Sœur. Pas une seconde.

Il n’est pas pasteur.

Je me lève d’un coup, comme piquée par une guêpe sur un nerf enflammé. Je le regarde mais je vois flou. S’il me parle, je n’entends pas ; s’il m’approche, je recule instinctivement. Je réalise. Encore. Mes vêtements, ma coiffure, ce diner… je ne suis pas en compagnie d’un ami aux bonnes intentions, je suis une simple cruche dans les filets d’un homme qui m’a menti pour… pour quoi au juste ? Pour se moquer de moi ? Pour m’approcher ? Pour me tourmenter ?

Je respire toujours aussi mal et je ne peux pas parler. Quoi dire de toute façon ? Mes yeux se lèvent sur William, ils sont embués de larmes. Je voudrais dire quelque chose, n’importe quoi… mais à la place, je m’enfuie en courant.


« A candle in darkness »
Are we not wise enough to give all we are ? Surely we're bright enough to outshine the stars ♪ Human kind gets so lost finding its way ♪ We have a chance to make a difference 'till our dying day.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Tell me it's OK   Tell me it's OK - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Tell me it's OK -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: