The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-38%
Le deal à ne pas rater :
-38% sur la barre de son Yamaha YAS-108 (ODR 15€)
184.99 € 299.99 €
Voir le deal

Partagez
- Caravane Party -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isha Cornwell
Expendables | Mercenaire
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 862
Age IRL : 26
MessageSujet: Caravane Party   Caravane Party EmptyLun 20 Avr 2020 - 17:17
Celui qui bouge encore


Depuis combien de temps que je suis là ? En admettant que le « là » ait vraiment un sens au-delà de la Love Mobile. Je me souviens plus trop. Connor m’a fait une proposition, du genre qu’on sait pas refuser et non il y avait rien de sexuel dedans… enfin, je crois. Il a fallu que je sois obligé de lui laisser le volant, ça, par contre je m’en souviens super bien !!! Possible que j’ai « un peu » râlé parce que je le trouve vraiment pas doux avec le boitier de vitesse !! Ouai c’est une 4 roues motrices et pas automatique !!! Putain c’est un transport militaire à la base !!! Pas un tank !!! Non mais ho !!! Je l’imagine pas au pieux avec une meuf vue sa délicatesse !!! Sérieusement, elles doivent pas rigoler ses conquêtes !!! Un bourrin sans finesse avec ce trésor de l’armée bichonnée par mes soins !

Ouai, cette camionnette, je pense qu’il y a pas un écrou, une vise, un bougie qui n’aient pas été ajoutés ou vérifiés par mes soins. Autant dire que je suis « peut-être » un peu relou avec mon bébé que je saurais, d’ailleurs, conduire les yeux fermés à force d’avoir mis les mains dedans... bon par contre, pas avec une jambe explosée, dommage. La suite est pas super clair a part que j’ai pesté, et encore vu mon état, ça a pas dû être violent, je crois que j’ai dû perdre connaissance avant la fin de la chanson partir là-bas (ouai c’est toujours le cd Disney de Gemma qui tourne en boucle.)

Je crois que je n’étais toujours pas bien conscient quand on est arrivé parce que je me rappelle plus de comment je suis passé de la place du mort, dans l’habitable, a celui du blessé, dans l’arrière du camion. La suite a été un poil plus flou (oui c’est possible). Je crois que je lui ai dis de pas me toucher. Je sais plus si Logan était là, ni Bruce, ni lequel des deux m’a agacé en premier. De temps en temps je sentais bien qu’on me forçait à boire ou à avaler de la bouffe (je préfère préciser, je vous connais). Ma jambe me faisait mal à hurler, à croire que j’aurais dû écouter le toubib avec cette histoire de changement de passements tous les jours. Je pensais qu’il bluffait.

Est-ce que Joey et Gemma sont vraiment passées ? Est-ce que le Love Gang s’est reformé ? Si je vous dis que je suis prêt a jurer sur Mauricette qu’à un moment, tout le monde était là, je n’avais plus mal, on se parlait bien, on était ensemble… j’étais avec ma famille… et puis... et puis a chaque fois ce sale connard de Connor déboulait et me faisait archi mal avec mes pansements ou en me parlant. Et ça cassait tout. Je pense qu’il a écopé de pas mal de nom d’oiseaux, j’ai jamais dit que j’étais un bon malade. Il y avait du monde avec lui? Je sais plus…. Possible. De toutes façons, autant j’ai pas de vocabulaire pour jouer au scrabble, ma politesse est limité… autant pour insulter les gens, j’ai du rab’.

Je pense que j’ai appelé pas mal de monde durant ces quelques jours pour venir me sortir des griffes de l’autre bourreau de sportif et faire taire la douleur… Logan, Bruce, Joey, Allia… et surtout ma grande amie Marie Jane et mon super pote Jacks Daniel. Ah ouai… pour être dans cet état, il y avait la blessure surement très infectée mais il y avait aussi un autre souci pas prévu. Je sais pas si vous m’écoutez bien quand je vous parle, mais vous avez surement noté qu’il n’y a pas eu une seule nuit ou j’ai su m’endormir sans me torcher la gueule. Entre l’insomnie et la bibine c’est seulement Bill et ses paiements décidaient. Moi, du moment que j’avais une bouteille pour faire taire la douleur dans ma tête, je buvais. Alors que je le reconnaisse ou pas, moi foie pourra vous le confirmer, on est un alcoolique pour moins que ça et le sevrage était pas prévu au programme.

Ça a duré, je sais pas trop combien de temps. Et puis… ça a fini par se calmer. Pas moi, enfin si, du coup moi aussi, après ça, j’avais pas envie de faire le malin, mais la fièvre j’entends. Ce matin, ou cet après-midi, je suis pas sûr, je me suis réveillé sans avoir mal.  Je me sens mieux, même si je pue très fort, un mort schlingue moins que moi. Bon je me sens, aussi, et surtout épuisé, alors que je n’ai pas lever mon cul d’ici depuis des lustres.

Pour la première fois depuis que j’ai été ramassé, j’arrive à me redresser, je tope le bout de bois qui me servait de canne, des fringues qui me semblent pas trop dégueux et sorts avec plus de volonté que de force de la LM. La lumière du jour m’éblouie et l’air frais semble sentir le febreze à côté de la LM. J’ouvre le réservoir à eau de pluie, c’est glacé mais tant pis, j’arrive à décoller les vêtements collés de sueur dessous et me frictionne en observant que j’ai un pansement propre. Connor a raté sa vie, il aurait dû être infirmière.

Sans prendre vraiment la peine de me sécher, je m’habille en avisant deux choses, la première je sais pas ou je suis, la seconde, j’ai peut être pas été super cool avec Connor. Même avec ma mauvaise fois, je reconnais que, tout seul, j’aurais calanché. Je suis nul pour les excuses ou les mercis mais je suis assez décidé à essayer quand je claudique, avec ma canne, vers la caravane pour aller frapper a la porte.



Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2604
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Caravane Party   Caravane Party EmptyVen 24 Avr 2020 - 12:48
Les soins d’Isha lui prenaient tout compte fait beaucoup de temps, et avec tout ça, il peinait à se concentrer sur tout le reste. Il commençait très doucement à hésiter sur une évidence parmi beaucoup d’autres : peut-être que rejoindre Bruce dans son abri serait une bonne idée. Depuis qu’il avait revu l’ancien joueur de la NFL, Connor envisageait de plus en plus sérieusement à se faire d’autres alliés, à s’entourer de gens quasiment compétents. Il avait bien remarqué que le relai de Milow pour ramener des compresses et des pansements propres le soulageait d’un sacré poids. L’adolescent faisait de son mieux pour aider, même s’il continuait à bouder avec toujours autant d’abnégation.

Un soupir lui échappa, il tira la couverture par-dessus son visage pour ne pas avoir à se réveiller. Il rentrait tout juste de sa garde, une énième nuit blanche pour une journée qui serait claire dans la foulée, à devoir veiller sur les deux autres pour assurer à Milow une nuit sereine, et à Isha de ne pas être emportée par sa fièvre. Déjà que celle-ci l’avait pas mal empêché de dormir, le blond poussa un soupir et se retourna dans son lit pour se rendormir comme une pierre dans la foulée. Il était éreinté, conscient désormais de toutes les responsabilités qu’il endossait à devoir assurer la survie de deux personnes. Et dire que certains supportaient des groupes de plus de cinquante personnes…

Cette pensée fugace pour ceux de son ancien groupe lui pinça un peu le cœur, mais il fit très vite l’impasse dessus, trop épuisé pour débattre avec lui-même de s’il faisait bien ou non. Il attendait avec une certaine impatience les nouvelles de Ludwig – et de Joséphine aussi même s’il ne l’admettrait pas ouvertement – pour savoir ce qu’il ratait. Ça lui donnait l’impression d’être toujours un peu avec eux.

Le bruit à la porte le fit sursauter. Connor râla, revenant se poser contre son coussin en s’efforçant de fermer les yeux et de ne surtout pas faire l’erreur d’aller ouvrir. Evidemment, on frappa à nouveau et il fut contraint d’admettre que ça n’était pas son imagination. Il ne demandait que quelques heures de sommeil pourtant, une simple sieste ! ça n’était pas trop demandé tout de même…

Tu peux aller ouvrir, Milow ? souffla-t-il à l’adolescent d’une voix enrouée par la fatigue.

Il se redressa dans la foulée, attrapant le t-shirt qu’il avait laissé pour s’endormir. Bien, il n’avait plus vraiment le choix de toute façon. Il bailla et s’extirpa des draps.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Expendables
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 606
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Caravane Party   Caravane Party EmptyVen 24 Avr 2020 - 17:40
Casque sur les oreilles, il articulait silencieusement les paroles de Justin Timberlake. Ce n'était pas spécialement ce qu'il écoutait de base, mais il faisait avec ce qu'il trouvait et ce qui allait avec son vieux baladeur.
Réveillé depuis longtemps, il était resté allongé sur le ventre de sa banquette qui lui servait de lit. Un vieux bouquin assez grand pour lui permettre de poser une feuille dessus, il s'évertuait, sans être vraiment concentré, à s'initier au dessin. Le résultat était pitoyable, digne des œuvres d'un enfant, mais au moins, cette occupation avait le mérite de distraire l'adolescent et de laisser Connor se reposer au calme. Autrement, à coup sûr qu'il serait sorti, ou qu'il aurait tout fait pour sortir le sportif du sommeil.

I'm bringin' sexy baack – yeah !
Them other fuckers don't know how to aaact – yeah !
Girl, let me make up for all the things you laaack – yeah !


Il remua les épaules, un peu trop à fond dans cette chanson qu'il décrétait pourtant trouver débile, quand il crut entendre un son du côté de Connor.
Sa main écarta le casque de ses oreilles.

- Hein ?

Le sportif grogna encore un peu, et des coups contre la porte l'informa sur la marche à suivre.
Il roula sur le côté pour se remettre sur ses jambes et glissa le casque autour de son cou. Pas besoin de se fatiguer : la porte était face à sa banquette. Il l'ouvrit sans grande douceur et gratifia le mec qui se tenait-là d'un haussement de sourcils. Il lui fallut une fraction de secondes pour restituer sa face.
Balançant son regard du côté de Connor, il s'adressa à lui en ignorant un peu trop royalement l'inconnu :

- C'est le gars qu'a failli mourir et que tu perds ton temps à t'occuper !

Y'avait au moins ça qu'on ne pouvait pas reprocher à l'adolescent : il n'était pas du genre hypocrite. Connor savait l'avis du garçon à ce sujet. S'occuper d'un mourant, surtout d'un mourant qu'on ne connaissait pas, c'était débile. Isha – puisque c'était son prénom – n'aurait jamais eu cette aide si Milow avait eu son mot à dire.

- Il a l'air moins mourant qu'avant.

Il recula et se hissa sur la mini table, où il laissa ses jambes se balancer dans le vide tout en détaillant sans pudeur Isha et sa pseudo béquille.

- Alors comme ça, on est pas mort, Docteur House ?

Plus le temps passait, et plus le cadet des Lewis prenait des attitudes et des intonations nonchalantes qui lui faisait penser à sa soeur. C'était soit ça, soit il restait plongé dans son mutisme des jours durant. Un tableau qui donnait pas vraiment envie, en effet.


I just wanted to live

Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Expendables | Mercenaire
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 862
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Caravane Party   Caravane Party EmptySam 25 Avr 2020 - 0:27
Celui qui s'est déjà fait un copain


Je m’attendais à voir un grand blond musclé façon « ex sportif charismatique », ouai, Connor quoi. Mais c’est une brindille blond platine qui ouvre la porte. Je fronce les sourcils, encore bien abruti par les derniers jours que je viens de vivre. Vous moquez pas, mais c’est possible que je sois vraiment en train de me demander si Connor a été réduit au lavage ou si je l’ai pas un peu « exagéré » coté taille, biscottos, et tout et tout, avec la fièvre ? Avec un doute raisonnable je finis par me dire que non, c’est pas lui. En fait, je sais même pas ce que j’ai devant moi. C’est vrai quoi… c’est quoi ce machin-là ? Une fille ou un garçon ? Cela me laisse aussi perplexe d’un bulldog devant un polichinelle en boite. Faut il fuir ou mordre ? Dans le doute je m’arrête à un « ne faisons rien ».

Bon, vue comment il interpelle une autre personne, j’arrive à brancher mon neurone et en déduire deux choses. Un, j’ai la confirmation que c’est pas Connor. Je sais, je suis trop fort en déductions. Si je me goure sur ce point-là, le mec a quand même plus de soucis avec lui-même que moi. Deux, il sait qui je suis, enfin, il a l’air.  Même si je sais pas trop comment prendre sa phrase, je suis en accord avec lui que Connor a fait un putain de pari à la con en me sauvant sans me connaitre.

Attendez !!! Mais ouiiiiii !! Ca me revient !!!! Connor avait parlé d’un colloc fan de comics qui avait eu un accident capillaire… Je sais pas ce qui me surprends le plus entre son profile et sa coiffure. Possible que j’imaginais le colloc…  bah… heu… plus consistant on va dire. Traduisez par « gaulé comme un mini Connor ». Mais je pense que le plus gros trauma vient du fait que l’ex star du baseball a vachement minimisé la « tragédie capillaire ». Barbie est moins blonde que ce gamin. Moi qui pensais avoir eu une enfance difficile, je compatis presque avec la tête de nœuds décolorés devant moi. Mon vieux était pas aussi sadique que je le pensais en fin de compte. Comme lorsqu’on croise un handicapé dans la rue, j’essaye de pas trop regarder « sa différence ». Vers ses cheveux quoi !! Mais putain, c’est pas simple, je vais pas dire que ca saute aux yeux comme le nez au milieu du visage mais c’est pas loin coté géolocalisation faciale. Je sais pas si c’est le coté lampadaire de la couleur ou autre chose, mais j’ai du mal a pas loucher dessus.

Je prends ma tête de vierge offusquée quand il annonce que j’ai l’air moins mourant qu’avant. Mais genre ??!! Il va se calmer le gosse avec un Pikachu crevé sur la tête ??!!!! Je me regarde comme je peux pour chercher en quoi j’aurais « encore un air mourant », si tant est que je l’ai jamais eu. Ouai, je vais mieux, alors la mauvaise foi est de retour avec son « moi, crever ? jamais voyons. Superman est une tafiole en slip à côté de moi ». En attendant je me sens peut-être plus comme un superman avec un suppôt a la kryptonite dans les fesses, mais chut, ça reste entre nous.

Je le regarde s’installer sur une table et me mater comme si j’étais une poule a trois pattes. Oh je sens qu’il va me plaire ce cornichon blond ! Pourquoi il me cause de Dr House ??? Ah… ouai la canne…. Parce que je crois pas lui avoir déjà montrer que je suis capable d’être encore plus agréable que le toubib de la série. En tout cas question observation on a un winner. Faut croire qu’il y a pas que les poils du crane qui ont été oxydés s’il sait pas reconnaitre un mort d’un vivant. Quoi ? Manquer de mourir m’aide pas avec le second degré ? Mais je vous emmerde !!! D’où que j’ai failli mourir ?? Ne sous estimez pas ma mauvaise foi que je vous ai dit. Avec un air mi amusé mi provoc, je lui réponds :

« Faut croire que non, Capitain Obsious. C’est quoi déjà ton p’tit non de scène le comique ? Juste histoire qu’on parte pas de travers avec Dr House, en moins aimable, et Barry Allen, en moins marrant ? »

Ouai, Barry, c’est comme Arthur Curry, contrairement aux idées télévisuelles, y’a pas plus blondasse l’Oréal qu’eux. Ensuite, je le sens rapide à dégainer les piques le gosse. C’est plus un Barry qu’un Arthur…

Je me garde d’entrer dans la caravane. Pas que la marche, avec la canne, je ne la sente pas, et même si c’était le cas je vous le dirais pas, mais plus que ça me gêne d’aller c’est chez eux… et je suis pas sûr d’être invité, mon côté vampire. Après tout, je suis là pour une dette non ? Pas pour raconter des conneries devant une bière et faire ami amis ?

« Plus sérieusement, faut que je vois avec ton colloc pour commencer a rembourser ce que je lui dois. S'il est pas dispo je repasserais....»


Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2604
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Caravane Party   Caravane Party EmptySam 25 Avr 2020 - 16:07
Milow mit un certain temps à comprendre ce qu’il lui demandait. Alors qu’il enfilait t-shirt et pantalon, Connor le regarda faire, lui adresser même une œillade un brin méprisante et pénible, dont le garçon avait le secret. Le gars qui a failli mourir et qu’il tentait de sauver. Le blond poussa un soupir, comprenant qu’il s’agissait d’Isha. Et ça n’était pas ça qui le lassait, davantage l’attitude provocatrice de Milow à chaque fois que quelqu’un l’approchait, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme d’ailleurs. Viendrait un jour où ils auraient une conversation à ce sujet, mais la possessivité de l’adolescent avait quelque chose de dérangeant. Surtout depuis le départ de Clyde.

Il entendit la voix du brun de l’autre côté, et ce fut un autre soupir qui lui échappa. Evidemment, Isha n’avait pas spécialement la langue dans sa poche, et lorsqu’on le provoquait, ça n’était pas anormal de recevoir un échange un retour de baton. Tant mieux : Isha n’était pas du genre à se laisser faire face à un adolescent à peine pubère, c’était prévisible. Il secoua la tête et se passa une main sur le visage en essayant de chasser sa fatigue. Ça ne fut pas spécialement fructueux.

Vous auriez du me dire que j’avais droit à un spectacle au réveil, souffla Connor en se relevant. Khan profita de l’instant pour doubler Milow, s’engouffrer à l’extérieur et dépasser Isha.

Le sportif le laissa faire : l’animal avait besoin de se dégourdir, et à l’intérieur du camping-car, ça n’était pas spécialement idéal pour une bête comme lui. Il se présenta à son tour à la porte, alors que les provocations continuaient entre ses deux colocataires :

Tout va bien Isha ? Demanda-t-il en s’inquiétant. Effectivement, le brun allait déjà mieux que la veille. Sa fièvre était tombée, les herbes de Ludwig y étaient pour beaucoup, surtout sans médicament. La pâte d’orties faisait véritablement des miracles. Le mécanicien avait été d’ailleurs plus facile à soigner en étant souffrant, il se laissait faire et se passer de commentaire désobligeant. Va y, rentre, fit-il alors. Il bouscula un peu Milow du plat de la main : Et fais lui de la place, tu vois bien qu’il a une canne !

Ils s’écartèrent tous deux de l’entrée et Connor prépara la banquette et la table.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Expendables
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 606
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Caravane Party   Caravane Party EmptySam 25 Avr 2020 - 18:55
- Qu'est-ce ça te peut te foutre, de savoir mon nom ? Balança-t-il d'un air totalement détaché, presque sans agressivité.

Il le détailla des pieds à la tête, un sourcil relevé, et eut un haussement d'épaules à sa comparaison qui faisait chou blanc pour lui :

- C'est qui Barry Allen ?

Certes, Milow était un grand fan des Comics. Mais l'épidémie ayant commencé quand il avait treize ans, et n'ayant pas pu lire toutes les bandes dessinées de la terre, il y avait encore des connaissances qu'il n'avait pas. Pour lui, Barry Allen sonnait comme un nom d'un quelconque acteur gay. C'était probablement une très intelligente boutade liée à sa couleur de cheveux, pour faire original.

- Ouais, ouais, ouais, il est là.

Connor apparut dans l'encadrement pile à cet instant, comme s'il n'attendait qu'à ce qu'on l'introduise dans la conversation. Il savait se faire désirer, le sauveur.
L'adolescent garda ensuite le silence en assistant à l'échange, appuyant ses mains sur la table, de chaque côté de son corps, le col de son t-shirt distraitement remonté sur son nez. Il releva un peu la tête pour l'attraper entre ses dents, avant de le lâcher pour rouler des yeux quand Connor invita le dénommé Isha à l'entrée.

- Il peut pas rester dehors plutôt ?

Il soupira sans se gêner quand son ami le bouscula, descendant de la table et retirant prestemment ses Comics et ses quelques dessins qu'il avait gribouillé. Manquerait plus qu'Isha lui touche son précieux trésors !

- Il a une canne, oh lala, je savais pas qu'on accueillait les sdf handicapés, ici !

Bon, okay, il était sans doute un peu trop cash ce matin. D'ordinaire, il était plus du genre à garder le silence. Mais Connor avait tendance à l'agacer, surtout quand il y avait du monde avec eux. Il avait pris l'habitude de le considérer comme un mioche, voir de carrément le rabaisser pour il ne savait quelle raison. Certes, Milow n'était pas un modèle de sympathie ou d'éloquence, mais il ne comprenait pas pourquoi est-ce qu'il en prenait autant pour son grade. Alors, en effet, c'était les autres qui prenaient pour lui.

- Il veut pas qu'on lui fasse une tasse de thé, aussi, Stephen Hawking ?

Il recula et se cala dans un coin, appuyant son dos sur le mur et croisant les bras contre son buste. Oh, il aurait pu tout simplement sortir et les laisser vaquer à leurs occupations, mais il en était hors de question pour l'instant. Après tout, il vivait là-dedans, aussi. Il n'allait pas se priver pour Isha.



I just wanted to live

Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Expendables | Mercenaire
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 862
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Caravane Party   Caravane Party EmptyDim 26 Avr 2020 - 9:01
Celui qui a trop de culture G


J’hésite à dire à Connor qu’il a une sale gueule, mais je pense que je suis mal placé pour lui signaler. Je lui fais un signe de la tête pour signifier que je vais bien. Suis-je crédible ? Mais ouaaaaaiiii forcement !! Je suis debout !! Et je me suis même pas vautré dans le bestiaux qui vient de me passer entre les jambes. Si c’est pas une preuve et un gage que je suis pas loin du top!!

Par contre je reste à regarder, avec méfiance, son pitbull nain blond platine qui me fixe façon « je ma la joue cool mais je vais te mordre le mollet mine de rien ». Ca sent la méga ambiance. C’est moi ou il se la joue petite femme jalouse et possessive ? En fait ça serait trop dégueulasse d’imaginer Connor et le gosse… genre… non… je préfère pas y penser. Quand Connor m’invite à les rejoindre à l’intérieure, non sans m’égratigner ce qui me reste d’ego au passage, avec sa remarque sur ma canne, je pense que je suis en phase avec la blondasse junior. Ouai je suis moyen motivé à accepter à rentrer.

Je pense à gentiment décliner, enfin le plus que je sache faire. La politesse et moi, ça fait deux, voire plus. Sans compter qu’il sait très bien me dire sur le pas de la porte ce que j’ai à faire non ? Pas besoin de me faire la visite du proprio pour ça ou de commencer une partie de Monopoly? Allez pas imaginer que j’ai peur d’entrer dans la caravane. Genre, moi, avoir peur ? Où vous avez vu jouer ça ? C’est juste que pas mon trip de parler aux gens, de risquer de m’attacher, quoique le blond je sens que ça risque pas d’arriver, en sachant comment ça se finit inévitablement. Mais l’autre p’tit con là, il me fait changer d’avis en quelques phrases. Enfin surtout une…pour une fois que je trouve une tête a claques encore moins culturationné que moi (si si ca se dit). Avec un air de provocation totalement assumé, je lui lâche :

« T’as raison, je pense que blondinet suffira pour un pseudo fan de comics qui sait même pas qui est Barry Allen et qui pense faire le malin avec son Hawkings. »


Je sais que je vais vous épater, mais je sais qui est Hawkings !!! Si si !! Et je suis presque flatté de la comparaison. Bah ouai, je connais mes classiques !! Lui, par contre, avant d’étaler sa culture, faudrait qu’il se renseigne parce que tout le monde sait que c’est pas Steven le prénom de Hawkings !!! Bah non, c’est Jim !! Ou Jimmy, j’ai un vieux doute. Mais je sais que c’est le mec de l’ile au pirate, ou au trésor… Avouez que je vous en bouche un coin ?! Finalement il est pas si connard que ça le môme de me comparer à un loup de mer. Surement à cause de ma canne. Dommage qu’il gâche tout en proposant un pisse mémé dans la foulée. C’est vrai qu’avec Connor, je risque pas d’avoir le droit à vraie boisson de mec, comme une bière ou n’importe que avec de l’alcool. Ca doit pas être facile de lever avec un ado revêche et des boissons a base de flotte chaude. Bref, au lieu de simplement d’envoyer Barbie se faire foutre, vue qu’il a été un peu cool, j’essaye de faire un effort.

« Si t’es pas trop con, y’a moyen que l’handicapé te prête ses comics pour faire ta culture. Et au passage, le SDF, il squatte pas la roulote d’un autre, LUI. »


Ouai c’est un peu celui qui dit qui est. Est-ce que j’étais obligé de lui rappeler qui était le plus parasite des deux ? Non clairement, mais faut croire que j’ai pas fini de faire ma crise d’adolescence non plus. Je sais, ça dure, mais dites vous que le pire est derrière et que je devais être plus craignos que ça quand Logan m’a ramassé.

J’entre en serrant les dents et en essayant de ne pas montrer l’effort que me coute les quelques marches de leur caravane. Je me note mentalement de plus me faire tirer dessus, c’est pas top pour la santé. Je regarde un peu partout leur chez eux. A côté de la love Mobile, c’est clairement rangé, propre, voir… douillet. Sans que je sache pourquoi, ça me met hyper mal à l’aise d’être ici. J’ai le sentiment de pas être à ma place., comme un clebs crade dans une maison propre. C’est presque oppressant. Pendant que mes yeux détaillent l’endroit, je remarque un dessin encadré qui m’attire immédiatement.

Quand j’étais petit, je comprenais pas ces sales hypocrites de parents, qui venaient chercher leurs gosses à l’école et reconnaissaient leur dessins parmi les 10 aines pendus au mur en s’extasiant sur la croute informe. Je pensais qu’ils faisaient semblant et que les autres gosses étaient vraiment cons d’y croire, pas seulement parce que mes vieux m’avaient fait comprendre leur intérêt sur mes œuvres. Mais, maintenant, les choses sont différentes et je sais pourquoi c’était moi qui avais tout faux
.
Mes doigts effleurent ce dessin dont je devine parfaitement l’auteur et un sourire niais nait sur mon visage en voyant les progrès qu’elle a fait. Je visualise presque l’idée de la caravane et des bâtons qui doivent être des gens devant. C’est fou… il y a quelques mois elle arrivait pas a faire des ronds pour faire des têtes. Par contre pourquoi il y en a un qui tient un machin zarbe ? Dites moi que c’est pas une teub… ? Non elle a dû vouloir faire une épée… voilà, ça pourrait être quoi d’autre ? Forcément un reste de souvenir de son papa avec Mauricette.

Mon sourire se meurt immédiatement quand je me rends compte que c’est pas un dessin pour moi, que je me souviens que je ne ferais plus partie de sa vie… c’est pas une épée le gourdin… c’est une batte de basse ball. Je me retourne avec un regard de détresse pur vers Connor que je ravale aussi vite que les questions qui m’envahissent sur la présence de ce dessin ici.  Je pense que c’est mieux que je ne sache pas et que j’arrive à admettre, une bonne fois pour toute que ça ne me regarde pas. Je dois accepter la décision de Joséphine, point barre. Vous croyez que le teigneux blond qui confond sa langue avec une mitraillette aura flairé le moment de faiblesse ? Faut souhaiter que non, s’il y a un endroit ou je ne me sens pas encore prêt à me prendre des coups c’est sur le sujet « délicat » de mon ex famille. Je me repends rapidement et reste debout entre l’entrée et leur table. Je le sens pas de m’assoir avec eux.

« Vous emmerdez pas, je vais pas vous faire chier longtemps. Je voulais juste savoir ce qu’il y a faire. Plus vite j’aurais remboursé ma dette et plus vite vous serez débarrassé du SDF handicapé, non ? Ca devrait te faire plaisir blondinet.»

Je lance un sourire au gosse à la couleur de cheveux qui me pique toujours autant les yeux. Je pense que lui, il a pas envie que je traine dans le coin. Ca tombe bien, je pense que c’est pas une bonne idée non plus. Je regarde vers Connor pour enchainer plus sérieusement.

« Pour les missions comme pour la cage, ça va pas encore le faire aujourd’hui. On verra demain. Mais les soucis mécaniques et le bricolage, y’a moyen… surtout que j’ai pas mal de brols dans le camion. Tu veux que je commence par quoi ? »


Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Caravane Party   Caravane Party Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Caravane Party -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: