The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-30%
Le deal à ne pas rater :
FAGOR – Appareil combiné 3 en 1 Raclette + Fondue + Grill pour 8 ...
42.49 € 60.40 €
Voir le deal

Partagez
- Forget for a moment to just enjoy it -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Janek G. Abramovitch
Janek G. Abramovitch
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/03/2020
Messages : 32
Age IRL : 25
MessageSujet: Forget for a moment to just enjoy it   Forget for a moment to just enjoy it EmptyDim 12 Avr 2020 - 18:28
Début Avril

Quelle belle journée. L’hiver laissait peu à peu sa place au printemps, et les journées se rallongeaient. L’obscurité prenait fin, et en contrepartie ils allaient travailler plus longtemps maintenant. Mais il faisait si bon cette année que s’était agréable pour le moment, alors personne ne semblait s’en plaindre. Il y avait beaucoup d’aller et venu en ce moment pour le troc, mais Janek restait au Fort pour le moment. Aujourd’hui, il s’occupait de nettoyer les boxes pendant que les chevaux se dégourdissaient les pattes et profitaient de l’herbe bien fraîche. Il s’y était fait. Aux tâches, à cet endroit, à ses habitants.

Travaillant depuis plusieurs heures, les manches retroussées, Janek décida de faire une petite pause. Pour se réhydrater, mais surtout pour récupérer un peu d’odorat. Les chevaux avaient une odeur assez fortes – du moins pour lui- qui s’était imprégnée dans l’écurie et qui avait aussi demander à ce que leurs boxes soient nettoyés. Prendre un peu l’air lui ferait du bien. Posant ses outils contre le mur, il sortit en sortant machinalement une cigarette d’un vieux paquet. Le retour du soleil se fêtait. A sa manière certes. Il profitait surtout d’être seul. Fallait toujours que quelqu’un lui fasse la remarque que ça allait le tuer, que c’était pas bon. De toute façon, il mourrait un jour ou l’autre, comme n’importe quel mortel. Et aujourd’hui, c’était bien plus vrai qu’avant. Il était difficile de se dire qu’on allait profiter d’une bonne retraite et mourir vieux, alors autant vivre au jour le jour et en profiter autant que possible. Et pour tout dire, il fut bien plus destructeur avec lui-même avant tout ça. Sans ce retournement de situation, il serait sûrement déjà mort d’une overdose.

Appuyé contre une rambarde, Janek dû secouer son briquet avant de réussir à obtenir une flamme et allumer sa cigarette. Il prit une longue latte, la savourant avant de l’expirer lentement, son visage tourné vers le ciel avec un sourire, les yeux clos. Du soleil. On était loin de celui de son pays natal, mais en un sens il était plus doux, plus réconfortant, plus apprécié car bien moins présent. Pendant un instant, il repensa à son enfance en Israël, à sa famille, à sa sœur. Qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour l’entendre une dernier fois jouer mal de ce violon qu’il avait pourtant tellement haït et fuit. On regrettait toujours les choses une fois les avoir perdu. Il prit une seconde latte en se redressant légèrement, remettant son dos droit. Il passa sa main libre dans ses cheveux, décollant les boucles pour se recoiffer. Il gratta ensuite distraitement sa barbe naissante en passant, se disant qu’il ferait bien de se raser un peu, ça en devenait irritant. Il profita de sa pause en silence, observant du regard son environnement devant lui, jouant avec les couleurs et les ombres dans son esprit, les rendant parfois plus vives, plus flashy, accentuant le noir, imaginant une toile qu’il aurait put faire dans son ancienne vie. Attrapant sa cigarette entre son index et son pouce, il eut un léger mouvement d’énervement de la tête face à ses pensées, constatant que ce pour quoi il avait léguait sa vie n’avait plus sa place aujourd’hui. Parfois il le vivait bien, et parfois s’était frustrant. Son ancienne vie était juste inutile. Il se fit violence pour penser à autre chose, remettant sa clope à la bouche, fixant de nouveau le ciel et les nuages qui passaient au dessus de lui, redevenu calme et observateur, le regard vague perdu dans les formes blanches. A quoi bon penser au passé.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Forget for a moment to just enjoy it   Forget for a moment to just enjoy it EmptyDim 12 Avr 2020 - 21:46
Nous étions partis quelques jours au no man's land Shawna, Andrea , moi et ... Fred. Suite à mes galipettes à Tacoma nous étions en froid et sa crise de nerfs et de jalousie à l'entrepôt n'avait aidé en rien. Moi qui ne voulait pas d'un immature mais d'un homme s'était plutôt mal barré même si la veuille Ally m'avait fais comprendre à nouveau - j'avais quand même déjà compris par moi même - le pourquoi du comment il était comme ça. Ouai ok l'amour encore et toujours l'amour j'étais peut être pas fait pour ça tout simplement. Je me posais sérieusement la question. J'avais passé une nuit agitée et puis j'avais emmené Jimmy à la sorte d'école et il en était revenue avec un petit dessin très sympa représentant Fred; lui même et moi ... Ouai ok s'était pas vraiment ce dont j'avais besoin en ce moment mais je fis un sourire pleins d'amour en le remerciant et le félicitant. C'était un nouveau du camps Janek qui lui apprenait à dessiner et Jimmy était heureux comme tout .

J'avais décidé de laisser le petit faire sa " récréation " avec ses camarades et était partie voir Saba. J'avais ce cheval depuis le décès de mon amie Romy et j'en prenais grand soin . Je marchais enfin boitait tranquillement en direction des chevaux essayant de ne pas croiser Fred. C'était ce qui me faisait le plus de mal voir son regard noir posé sur moi. Je préférais laisser le temps passer et peut être qu'on pourra parler calmement suite à cela . Je tenais à lui ; en étais je amoureuse ? Il y a peu j'aurais dis oui mais la colère ajouté aux doutes que m'avait mis sans le vouloir Alaina me faisait hésitait. J'avais moi aussi besoin de temps sans aucun doute.

J'arrivais pour voir que les chevaux étaient laché je m'approchais alors pour découvrir le fameux peintre accoudé à la rambarde fumant tranquillement - Salut. ce n'était pas parce que j'avais un soucie avec le garagiste du groupe que je devais me montrer négative aussi j'avais souris simplement prenant place à coté de lui. Je le regardais fumé avant de lui demander - T'en a une pour moi ? Je te la rendrais j'en ai dans la chambre. Je savais que les cloppes étaient difficiles à avoir aussi je ne me serais pas permise de ne pas lui proposer de lui rendre. Finalement on en venait à être comme en prison même si nous étions à l'air libre .

Je fis un petit bruit pour appeler Saba - Saba .. Viens mon beau l'étalon Hénis avant d'avancer vers moi avec charisme. C'était un cheval magnifique et en quelques mois j'avais créer un sacré lien peut être la douleur mutuelle qui nous avait rapproché . Et dire qu'avant d'arriver au Fort j'avais une peur bleue des chevaux . Je passais ma main sur son cou ; il était d'une douceur folle . - C'est toi qui t'occupes des chevaux ? avais je demandé d'un ton calme.
Revenir en haut Aller en bas  
Janek G. Abramovitch
Janek G. Abramovitch
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/03/2020
Messages : 32
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Forget for a moment to just enjoy it   Forget for a moment to just enjoy it EmptyMar 21 Avr 2020 - 12:03
Janek entendit une personne s’approcher de sa position. Tirant une nouvelle latte, il expira sa fumée en tournant légèrement son regard lorsqu’il entendit qu’on le saluait, s’arrêtant à sa hauteur. Janek mit quelques secondes à revenir de ses pensées avant de comprendre et de se redresser, souriant et répondant à son tour. Il reconnu Daniella. Elle était souvent de sortie, ils ne s’étaient que très peu croisés. Il la connaissait surtout à travers les paroles de Jimmy. Janek apprenait à dessiner aux enfants du camp, ce qui aidait à l’éveil, et très souvent, lors de leurs performances artistiques, les plus jeunes aimaient beaucoup papoter et expliquer ce que représentait leur dessin, racontant au passage leur journée, les histoires à la maison, parfois très personnelles, mais leur innocence faisait qu’ils ne se rendaient pas toujours compte de ce qu’ils racontaient. Mais Janek était un homme discret de ce côté là qui gardait le silence, plutôt respectueux et simple malgré son extravagance dans d’autres domaines. Jimmy était un bon garçon, très appliqué et enjoué à l’idée de faire un joli dessin pour sa maman.

Pinçant sa cigarette entre ses lèvres, il se donna un petit élan d’un coup de rein pour se décoller de la rambarde et tirer son paquet écrasé de sa poche arrière. Il avait un peu de vécu et il serait temps pour le peintre de se fournir d’un nouveau paquet prochainement. Ça ne l’embêtait pas de passer une cigarette, il ira taxer en retour quand il sera fauché et en manque de nicotine. Il avait déjà dû violemment faire une croix sur la drogue, il ne pouvait clairement pas se passer des clopes, aussi nocifs que ce soit. Janek lui tendit le paquet pour qu’elle se serve, lui tendant ensuite son briquet. Il l’observa allumer sa cigarette avec son léger sourire en coin, observant ses traits lorsqu’elle expira sa première bouffée. Janek savourait toujours ce moment où il allumait sa clope et aimait en retour observait les réactions des autres, ce qui pouvaient en énerver certains ou les mettre mal à l’aise. Il ne le faisait pas exprès, du moins pas consciemment. Les émotions sont des sources d’inspirations précieuses.

Daniella appela Saba, l’un des chevaux. Ce dernier répondit avec entrain, approchant sans rechigner, semblant heureux de retrouver l’humaine. Elle devait beaucoup s’en occuper et avoir tisser des liens ensemble pour que l’étalon réponde aussi facilement à son appel. Janek, silencieux jusque là, observa un instant le contact entre les deux avant de tourner son regard vers le sol pour suivre les cendres qu’ils venaient de faire tomber en tapotant sa cigarette. Il était temps de sortir de sa rêverie. Il regarda de nouveau Daniella.

« Oui et non. A part les cours de dessins, je n’ai pas vraiment de tâches fixes. J’aime bien venir m’occuper d’eux, alors quand je peux, je le fais. Tout se passe bien au No Man’s Land ? »


Au contraire de Janek qui cherchait encore sa place, il savait que Daniella, elle, s’occupait du troc. C’est pourquoi elle était souvent parti, ne restant pas longtemps au camp. Ces échanges étaient important pour le camp. Janek n’avait pas remis les pieds là-bas depuis son arrivée ici. Il faudra bien un jour qu’il affronte le monde extérieur de nouveau.

« Tu repars bientôt non ? »


Oui, Jimmy aimait parler. Elle ne restait jamais vraiment longtemps. Rester sur place ne semblait pas faire partie de sa personnalité. Il se demandait quel était son travail avant tout ça. Janek croisa une jambe sur l’autre, de nouveau appuyé contre la rambarde. Il avait relevé sa cigarette, clairement en mode pause, tranquille, profitant de l’instant avant de retourner dans l’écurie.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Forget for a moment to just enjoy it   Forget for a moment to just enjoy it EmptySam 25 Avr 2020 - 19:16
Aller voir les chevaux était une nouvelle habitude pour moi . Je n'étais pas vraiment dans les habitudes surtout ici mais j'étais obligé d'en prendre. Cela faisait deux ans que j'étais au fort et pourtant je n'arrivais pas à me faire une place. Je n'étais par exemple pas comme Shawna qui s'occupait des enfants ou Olivia et la cuisine. Moi j'étais toujours dehors ou presque dans le meilleur des cas de défendait le fort sauf que depuis l'attaque des Scarcrows je boitais et ma défense était moins efficace. Je savais néanmoins que je n'étais pas une bonne à rien et que mon habitude pour le combat ainsi que ma motivation me rendait utile. J'avais tué de nombreux ennemis rôdeurs et vivants et je savais maintenant que j'étais capable de ça : la défense. Malheureusement ça ne m'aidait pas à me sentir bien ici au point de ne pas vouloir sortir ou pire .. partir.

Je m'étais avancé et avait vu le professeur de dessin du gamin . Je lui avait demandé une clope lui assurant que j'allais la lui rendre - ce que je ferais la prochaine fois que je le croiserais - . Il se retira de la rembarre pour me tendre une clope et un briquet . En le remerciant je passais la clope entre mes lèvres pour l'allumer. C'était comme manger du chocolat c'était toujours du bonheur bien mieux que les clopes de feuilles de patates que je me faisais quand je n'avais plus de quoi fumer. J'eus un petit sourire montrant le plaisir que je prenais puis je soufflais doucement cette première taffe vers le ciel pour ne pas déranger le cheval . Jamais face à lui.

Il m'expliqua qu'il venait s'en occupait quand il pouvait qu'il ne faisait pas grand chose à part s'occuper d'apprendre l'art au petits - C'est déjà bien d'apprendre quelque chose aux enfants je trouve. il faudrait d'ailleurs que quelqu'un leur apprennent à se battre ; je le faisais avec mon fiston mais ce n'était pas le cas pour tout les enfants et s'était dommage car indispensable en mon sens. Je me sentais pas trop mal là à lui parler. C'était déjà un bon début je n'étais pas associable. Il me demanda pour l'entrepôt c'est vrai que j'étais connue pour y aller souvent. - Oui ; enfin comme toujours ; les trocs se passent bien les gens sont heureux de nous voir revenir. Sinon et bien ça pus toujours autant que quand j'y vivais . dis je avec un sourire amusé, nous avions des douches mais ce n'était pas le cas de tout le monde et à l'entrepôt s'était même rare pour les survivants et avec les rôdeurs qui parfois laissaient des traces sur les vêtements qu'ils ne pouvaient pas laver .. enfin je vous évites le tableau mais c'était franchement dégueulasse.

Je continuais à fumer tranquillement tout en caressant l'étalon face à moi c'était un bel animal et il remplaçait souvent mon harley même si j'avais encore beaucoup de mal à m'en séparer réellement. Il me surpris à me demander si je partais bientôt . - Je euh .. j'en sais rien . Peut être .. C'est Jimmy qui t'as dis ça ? je m'étais tournais vers le le regard inquiet quand j'en parlais à Jimmy c'était assez rare qu'il ne veuille pas que je parte où qu'il s'inquiète de me voir revenir rapidement mais peut être que ce n'était pas pareil avec les autres personnes. D'un coup ça m'inquiétait énormément. Je me sentais égoïste mais là c'était bien pire si j'apprenais qu'il vivait mal à chose.
Revenir en haut Aller en bas  
Janek G. Abramovitch
Janek G. Abramovitch
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/03/2020
Messages : 32
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Forget for a moment to just enjoy it   Forget for a moment to just enjoy it EmptyMar 12 Mai 2020 - 16:05
Daniella était de ceux qui profitaient pleinement et avec plaisir de la première taffe et Janek était toujours légèrement amusé par ces réactions qu’il avait pourtant lui-même, affichant un léger sourire quelques secondes avant de détourner son regard, ses yeux restant pétillants tandis qu’il profitait de la fin de sa clope. Il en ferait peut-être une esquisse, Daniella souriant, expirant sa fumée vers le ciel, profitant d’un moment partagé avec son cheval à ses côtés. Même si Janek ne se trouvait pas particulièrement utile dans ce monde, il était d’accord avec elle. L’idée d’éveiller les enfants avec le dessin lui plaisait beaucoup. En un sens, son talent était en quelque sorte utile pour l’avenir, pour les générations futures. Dans ce monde, il était des plus importants de continuer d’éduquer les plus jeunes mais surtout de nourrir leur sensibilité. La mort, du moins celle qui déambule ou qui nous oblige à faire des actes qu’ils ne feraient pas en temps normal, ne devrait pas devenir quelque chose de normal. Les enfants ne se souviendraient que de ce monde, et en ferait le leur. Leur vision d’adultes était orientée par leur ancienne société. Les enfants n’auraient aucun autre point de comparaison que les « paroles des anciens relatant l’ancien monde ». Ils voyaient bien les choses devenir ainsi. Comme lorsqu’on écoute son grand-père relater la guerre. On l’imagine, à sa manière, mais on ne le vit pas et au final, ça ne restera qu’une histoire que l’ancien racontait.

« Oui. Tu as raison. »

Janek semblait plus paisible, appréciant ce moment de rencontre avec Daniella. La discussion dévia sur le No Man’s Land suite à sa question. Il fut amusé par sa dernière remarque, riant quelques secondes de bon cœur.

« Oui. Je crois ne jamais m’y être habitué. J’ai mis du temps à retrouver mon odorat après avoir vécu là-bas quelques temps, l’odeur est tenace. Quoi que, les écuries sont pas mal aussi. Plus piquante, et quand le soleil tape dessus, assez étouffante. »

Ce qui avait amené Janek à sortir faire une petite pause. Il conservait son sourire amusé tandis qu’il fixait les écuries. A se demander si ça le dérangeait vraiment. A croire qu’il s’y était habitué au final. Le No Man’s Land lui avait appris à supporter certaines odeurs. Au final, l’odeur d’un endroit participait à sa perception. Chaque lieu avait son odeur. Et à y réfléchir d’avantage… Le peintre eut un ricanement.

« Quoi que, on devait pas sentir la rose quand on a débarqué là-bas maintenant que j’y pense. »


Des mois à vagabonder et survivre dehors. Ils ne devaient pas être beaux à voir quand ils ont débarqués là-bas. Heureusement, l’apparence « vagabond » était devenu une mode alors les autres survivants ne s’en retournaient plus vraiment. C’était compréhensible. Janek remarqua le regard inquiet de la maman. Il comprenait. Elle partait souvent, elle devait se demander si le petit n’en souffrait pas trop, s’il ne s’était pas plaint de son absence. Janek répondit à sa manière, son regard baissé vers son pied qui écrasait sa clope.

« C’est un bon petit, très fière de sa maman et de ce qu’elle fait. »

En vérité, il ignorait si Daniella manquait à Jimmy. Sûrement un peu quand même, mais il ne l’exprimait pas en tout cas et ne montrait pas de signe de tristesse. Au contraire, il aimait bien parler de sa maman motarde super courageuse. Le petit semblait bien comprendre ce que faisait sa mère. Il était mature pour son âge et lui-même très courageux, fort. Janek fixa le cheval que Daniella caressait.

« Tu arrives à monter avec ta jambe ? »

Il avait bien évidemment remarqué sa démarche boiteuse.

« Il faudrait que j’apprenne un jour à monter si ça devient le moyen de locomotion principal. Ça pourrait servir, et je n’ai pas envie d’être un frein non plus si un jour on me demande d’aller quelque part à cheval. Sauf que je n’avais jamais envisagé monter un jour. »

Janek aimait les bêtes, mais n’avait jamais eu ce désir de posséder et, dans ce cas précis, de monter sur un cheval. Il appréciait leur existence et leur compagnie simplement, à la sauvage. Un peu comme des amis avec qui on passe du temps avec eux parce qu’on les apprécie et ça allait de même dans l’autre sens. S’occuper d’eux lui plaisait, mais c’était tout. On avait beau lui assurer que ça ne leur faisait pas mal qu’on leur monte dessus, Janek n’en avait jamais ressentit l’envie. Sauf qu’il allait devoir changer ça. Le peintre s’abaissa pour ramasser son mégot qu’il glissa dans la poche de son jean. Il le jettera plus tard. Un ancien réflexe d’avant. Une image de rues sales recouvertes de mégots et autres détritus qui ne lui manquait pas.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Forget for a moment to just enjoy it   Forget for a moment to just enjoy it EmptyMer 13 Mai 2020 - 18:36
Tout était paisible peut être un peu trop. Était ce dans mon élément ? Non carrément pas d'ailleurs ma consommation de cigarette et d'alcool quand j'en trouvais avait augmentée. Il ria de bon coeur quand j'affirmais que ça puait toujours autant , il avoua avoir eu du mal à retrouver son odorat - Fallait faire comme moi squatter les maisons autours. J'ai dormi un peu là bas surtout quand le vieux Eddy était encore en vie .. Je me tue quelques instant apprendre sa mort avait été difficile et j'avais entendu dire que ça n'avait rien eu de délicat mais plutôt affreux. J'avais voulu le prendre avec moi en venant ici mais il avait refusé c'était sa maison là bas , ce fut également sa dernière demeure. - ça me manque parfois cette liberté et cette adrénaline . avouais je à mi mot avant de reprendre une latte que je soufflais avec plaisir la retenant un maximum pour profiter de sa nicotine. J'étais devenue accroc à cette merde ! Je répondis néanmoins à son histoire de chevaux - ouai c'est vrai que ça pus mais quand même pas autant que l'entrepôt . Enfin c'est moins chaotique depuis l'arriver de Kara et de la tente médicale . Je n'avais pas connue tout ça quand j'y était sinon je crois bien que j'y serais resté ! Je souris quand il affirma que nous même devions pas sentir bien bon quand nous étions dehors - C'est clair maintenant je prend toujours de quoi me laver même si ce n'est qu'une toilette de chat ! Étrangement on pouvait toujours trouver du savon dans certaines maison à croire que ce n'était pas ce qu’intéressait les survivants. J'en avais pas mal dans mon petit refuge .

Il me rassura en me disant que Jimmy allait bien malgré mes déplacement je souris en retours. J'avais souvent pensé à le confier à Fred officiellement et pouvoir sortir plus facilement mais je n'avais jamais sauté le pas comme pas mal de choses à vrai dire. Je continuais à caresser mon Saba avec tendresse alors que Janek me demandait si j'arrivais à le montant malgré ma jambe - Oui. C'est que la cheville qui a pris alors ça va . J'étais bien meilleure sur ma harley que sur un cheval mais j'apprenais petit à petit. Il m'expliqua alors n'avoir jamais monté à cheval - Moi non plus je ne savais pas en venant ici . Isaac ou Selene pourrait te montrer faudrait leur demander. Puis quand je ne suis pas là tu peux prendre Saba il a son caractère mais il est gentil au fond. J'eus un sourire sincère .

Je regardais l'animal il fallait que je trouve un moyen d'avoir de l'essence pour mes allées retours sans savoir que j'allais changer de poste prochainement un poste qui m'irait bien mieux même si il me ferait être de moins en moins souvent au campement. Je me sentais pas de rester enfermée j'avais l'impression étouffer et quand on me refuserais mes allées retours même si c'était parfaitement logique je savais que je n'allais pas supporter ça très longtemps. J'avais essayé souvent mais rester enfermée me changer jusqu'à me faire faire de mauvais choix.
Revenir en haut Aller en bas  
Janek G. Abramovitch
Janek G. Abramovitch
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/03/2020
Messages : 32
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Forget for a moment to just enjoy it   Forget for a moment to just enjoy it EmptyMar 11 Aoû 2020 - 20:13
Janek gardait son sourire d’amusement alors qu’il s’écartait de la rambarde pour jouer avec un caillou, les mains dans les poches, son regard fixé sur son action. Il gardait son sourire, mais on pouvait sentir dans sa voix une forme de détachement forcé pour ne pas repartir dans ses souvenirs.

« Hum. Après des mois à déambuler dehors à la merci des morts et des vivants assoiffés de sang dans les deux camps, j’avoue ne pas avoir pensé à sortir du No Man’s Land alors qu’on y était en sécurité. Je crois qu’il nous a même fallu du temps pour se dire qu’on pouvait sortir prendre l’air sans craindre que l’endroit ne disparaisse comme un oasis dans un désert. »

Ils en avaient tellement bavé après la perte du camp militaire que ce lieu de troc de survivants était pour eux un paradis qu’il ne fallait pas quitter. Il ne savait même plus combien de temps il y était resté, planqué où il pouvait de peur de retourner dehors. Il se trouvait ridicule aujourd’hui, mais c’était une autre histoire il y a encore quelques mois. Il avait apparemment était plus atteint qu’il ne le pensait par ce qu’ils avaient vu et vécu dehors au milieu des morts. Voir le groupe se vider et se remplir au grès des nouvelles pertes l’avait peut-être plongé dans une sorte de transe traumatique avec une pointe de folie accentuée par la faim qui les avait rongés de l’intérieur.

« Eddy… J’me souviens d’un vieil homme, mais je ne me souviens plus trop de son nom. Il venait parfois au No Man’s Land. Je me demande ce qu’il est devenu…. »

Janek abordait une mine pensive tandis qu’il fixait le ciel. Il n’était pas retourné là-bas depuis son arrivée ici au Fort. Daniella avait raison, on était loin de l’odeur de l’entrepôt. En fait, il ne saurait dire pourquoi, mais s’occuper des écuries lui rappelait Jérusalem et sa famille. Ça l’apaisait. Janek fixa Daniella.

« C’est malin. Mais c’est vrai qu’en cas de départ, on pense toujours aux vivres et aux armes, mais jamais à la toilette. Et après on regrette. Il faudrait que j’y pense la prochaine fois. »

Janek avait attrapé la fourche qu’il utilisait pour retourner la paille pour rafraîchir les boxes, s’appuyant dessus pour finalement y déposer son menton, formant une petite moue involontaire sur son visage dû à sa position.

Daniella semblait être une femme de mouvement, qui aimait se sentir libre de pouvoir aller où bon lui semble, ce qui pouvait être incompatible lorsque l’on avait un enfant. Elle voulait le garder en sécurité, au Fort, mais continuer en même temps à faire des missions à l’extérieur. Il comprenait facilement, bien qu’il n’a pas d’enfants, qu’elle s’inquiétait pour lui, mais le petit faisait preuve de beaucoup de maturité pour son âge et semblait comprendre ce que sa mère faisait. Il semblait même en être fier, bien qu’il se doute que sa maman devait lui manquer, surtout le soir après l’école ou lorsqu’il fallait se mettre au lit pour dormir, attendant le bisou de bonne nuit. Mais il ne s’en plaignait pas, restant fort pour sa mère. Le regard de Janek glissa sur le cheval, Saba, sa moue s’accentuant encore, mais cette fois-ci volontairement.

« Il va bien falloir que je m’y mette c’est sûr. »

On entendait bien dans sa voix que ce n’était pas de gaîté de cœur qu’il monterait sur un cheval. Mais il apprendrait, il ne voudrait pas un jour être un poids, une gêne, juste parce qu’il ne savait pas monter à cheval.
Le peintre se redressa de nouveau pour empoigner son outil.

« Je devrais m’y remettre. »

Il regarda Daniella avec un sourire détendu.

« Je te remercie pour ce moment partagé. Je te laisses avec Saba si tu en as envie, je n’ai pas fini de rafraîchir l’écurie de mon côté. En tout cas, j’espère que nous nous reverrons bientôt après cette journée.»


Janek lui accorda un sourire plus large, dévoilant ses dents. Ils pouvaient très bien continuer leur conversation pendant qu’il terminait son travail, ou elle pouvait en profiter d’être au Fort pour s’occuper de Saba ou aller voir son fils. Dans tous les cas, Janek avait apprécié cette rencontre et cet instant d’échange autour d’une cigarette. A refaire, sans aucun doute. Un moment de tranquillité pour se ressourcer, loin des problèmes du monde.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Forget for a moment to just enjoy it   Forget for a moment to just enjoy it Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Forget for a moment to just enjoy it -
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: