The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
Voir le deal
109 €

Partagez
- Being a bad boy is not easy as it seems. -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage
Survit depuis le : 17/03/2020
Messages : 100
Age IRL : 29
MessageSujet: Being a bad boy is not easy as it seems.   Being a bad boy is not easy as it seems. EmptyJeu 9 Avr 2020 - 10:23
Qu'est ce qui lui était passé par la tête hein ? D'accepter l'invitation de Zelda à, je cite, « venir traîner avec la bande et faire des trucs de jeunes ». Les mains dans les poches, habillé de manière un peu plus cool, un jean clair, un pull noir, et un blouson de cuir clair sur le dos, Sean marchait tranquillement jusqu'à la maison de la blondinette. Parce qu'en plus, cette connerie se passait chez elle, et avec elle. Au moins, il se disait que Kassidy serait sûrement là, et il préférait de loin sa compagnie plus douce à celle de l'explosive Zelda.

Son père lui, avait été plus que ravi d'apprendre qu'il sortait avec d'autres jeunes de son âge. Pour être tout à fait honnête, il ne savait pas comment si prendre avec son fils, encore moins avec un adolescent. Maureen avait toujours été celle en charge de l'enfant, et du coup, lorsqu'il s'était retrouvé sans elle, il avait été projeté dans un rôle de père qu'il ne connaissait pas, et ne maîtrisait encore moins. L'entente entre les deux était fragile, et il arrivait bien trop souvent qu'ils ne se prennent la tête, ou pire, les cris résonnant dans la maison bien trop grande pour eux deux seuls.

Sean tapa du pied dans un caillou, alors qu'il tournait en direction de la maison où elle vivait. Il était encore temps de faire demi-tour hein, il n'avait pas vraiment à s'infliger ça. Après tout, il était bien, tout seul chez lui, il trouvait toujours à s'occuper, entre les livres, les loisirs créatifs, et d'autres choses. Sean ne comprenait pas pourquoi il s'obligeait à se mêler aux autres, sous prétexte qu'il fallait créer des liens avec les autres jeunes. Zelda trouvait que c'était un papy ? Eh bah tant pis, c'était comme ça ! De toute façon, qu'est ce qu'il en avait à faire de ce qu'elle pouvait bien penser de lui hein ?

Seulement, le temps qu'il pense à tout ça, voilà qu'il était arrivé. Bon bah... Foutu pour foutu, il leva la main, et frappa trois coups à la porte. Une jolie rousse lui ouvrit, et Sean lui lança un sourire enjôleur.


- Bonjour ! Misha c'est ça ? J'suis invité par Zelda et...

- Les jeunes sont à la cave, c'est par là, tu peux les rejoindre.

Le sourire doux et les mèches folles lui rappelèrent un instant sa mère, mais il ne s'attarda pas. Remerciant la jeune femme, il passa devant elle pour rejoindre la direction qu'elle lui avait indiquée. Au fur et à mesure qu'il descendait les escaliers de la cave, il entendait les voix des autres lui parvenir. Et au plus il discernait les mots, au plus il avait envie de remonter et de s'enfuir. Il n'aimait pas les autres. Pas ceux là en particulier, il ne les connaissait pas en dehors de l'école, mais les autres en général. Il se sentait toujours en décalage, et c'était particulièrement frustrant.

Pourtant, il continuait d'avancer, et finit par arriver au repaire des filles. C'était plutôt joli, il fallait l'avouer. Personne ne l'avait encore vu, et il les observait, en train de rire dans le canapé, un verre à la main, ayant l'air de bien s'amuser. Il ne se sentait pas dans son élément.


- Bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2284
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Being a bad boy is not easy as it seems.   Being a bad boy is not easy as it seems. EmptyVen 10 Avr 2020 - 7:25
Toute l'Armée de June s'est réunie depuis un moment déjà dans la cave de la maison. Le repaire aménagé par Clayton accueille - une fois n'est pas coutume - les délibérations du petit groupe. Les futurs coups d'éclats, les mesures de rétorsions contre d'autres jeunes ou simplement l'échange des derniers ragots que les adolescents ont pu entendre ont formé l'extrême majorité de leur discussion. Cette fois, les autres voulaient également obtenir des détails croustillants sur le séjour en prison de l'australienne. Elle a fait de son mieux pour éluder les questions gênantes et pour enrober d'un peu d'héroïsme cette semaine particulièrement désagréable. Elle s'est montrée souriante, détachée. Mais pas avec la même intensité que d'ordinaire. Oui, la captivité la profondément marquée. L'adolescente n'avait pas conscience de la saveur de la liberté avant d'en être pleinement privée. Les longues heures couplées aux propos de June ou aux insultes des autres prisonniers se sont inscrits dans ses pensées et sa mémoire. Elle n'est plus la même. Ça, elle le sent bien. Mais elle n'est pas en mesure d'appréhender pleinement les séquelles que la prison a pu laisser sur elle. Les cauchemars sont plus présents. La plupart de ses rêves sont maintenant liés à ce triste épisode de son existence. Alors que faire sinon prétendre que tout va bien et que le temps viennent déposer un pansement sur ses plaies ?

Fort heureusement, les autres n'ont pas trop insisté sur le sujet. Et un coup dans les côtes de Dean - merci Kassidy ! - a suffi à étouffer pleinement toute velléité de curiosité déplacée. Normalement le groupe partage tout. Mais tout ne peut pas être partagé. Alors la bouteille de vin prélevée dans la réserve de Clayton et l'herbe de Connie ont ramené les adolescents sur le chemin des discussions plus légères et agrémentées de rires. « Ah, en fait ! J'ai invité Sean à passer la soirée avec nous  ! » a-t-elle fini par glisser après un débat sur Aodhan et ses chances de conquérir Layla. Un silence navrant a suivi. Ou presque. Car les toussotements répétés du seul garçon du groupe - il a avalé de travers en apprenant la nouvelle - sont venus ponctuer la valse des regards outrés qui se sont posés sur elle. « Sans nous en parler ? » Comme d'habitude c'est Connie qui a osé l'ouvrir. Il faut dire que les prises de tête entre Zelda et elle sont un leitmotiv bien trop récurrent. La jeune indienne n'allait évidemment pas cracher sur l'occasion d'ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de leur conflit. « Ça s'est décidé sur un coup d'tête... » répond calmement la jeune espionne en haussant les épaules. « Et m'semblait pas avoir besoin d'te d'mander ton avis avant d'inviter quelque chez moi ! » L'adolescente plisse les yeux comme pour défier son interlocutrice de poursuivre sur la voie de la contestation. « Chez nous ! » corrige machinalement Kassidy avant de passer le pétard à Dean. « Mais ça m'dérange pas plus que ça... » Zelda tourne le regard dans sa direction, suspicieuse. Son amie lui a pourtant assuré qu'elle n'avait aucun intérêt pour l'irlandais et qu'elle avait, à l'instar des autres, de la peine à le supporter. Pourtant c'est celle qui semble la moins blasée à l'idée de l'accueillir dans leur repaire.

Quoi qu'il en soit la décision semble actée. Et ça tombe plutôt bien puisqu'une voix connue, souvent contrefaite avec moquerie, s'élève un peu à l'écart des canapés. C'est un nouveau silence qui répond à Sean. Le groupe échange des regards et Zelda finit par se lever pour indiquer d'un signe de la main à son hôte de bien vouloir s'approcher. « C'est moi ou t'es v'nu les mains vides ? » lui reproche-t-elle d'entrée de jeu, suspicieuse. La coutume veut que l'on amène au moins un présent - souvent sous la forme d'une bouteille - lorsque l'on est invité quelque part. L'australienne lâche un soupire et hoche la tête en fermant les yeux. « Bon, c'est pas grave ! Tu sauras pour la prochaine fois, comme ça ! » « S'il y a une prochaine fois... » ne peut s'empêcher de préciser Connie dans la foulée. Le ricanement de Dean vient ponctuer la remarque de sa petite amie. Du moins jusqu'à ce qu'un regard noir de Zelda vienne le dissuader de poursuivre. « Tu vas rester planté debout longtemps ? » s'amuse-t-elle en désignant la place de libre entre Kassidy et elle. L'adolescente s'en veut d'utiliser un ton aussi sec. Mais c'est plus fort qu'elle : elle est incapable de perdre la face devant les autres en faisant preuve de gentillesse avec son invité. Tout au plus lui décoche-t-elle un petit sourire pour l'encourager à s'approcher ou, au moins, à ne pas fuir. Le joint arrive vers elle et elle le glisse entre ses lèvres avant de servir un verre de vin à l'irlandais. « Hors de question qu'tu nous regardes boire ! » le prévient-elle en lui tendant l'alcool puis, quelques poignées de secondes plus tard, la marijuana. « Tu fumes ? » Cette fois la question n'évoque pas une forme d'ordre. Signe qu'il est à peu près libre de refuser le joint. Pourtant tous les regards sont posés sur lui et il semble évident qu'un refus ne servirait guère sa cause. « Ton père t'laisse sortir jusqu'à quelle heure ? » se moque-t-elle gentiment, estimant probablement qu'il n'est pas assez rebelle pour faire le mur et que sa présence avec eux se résumera à une ou deux petites heures. Est-ce qu'elle se trompe ?

codes couleurs:
 


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage
Survit depuis le : 17/03/2020
Messages : 100
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Being a bad boy is not easy as it seems.   Being a bad boy is not easy as it seems. EmptyVen 10 Avr 2020 - 21:02
A peine a-t-il posé les yeux sur le groupe d'adolescents qu'il a déjà envie de repartir. Clairement, il n'est pas de ce monde, et il n'en sera jamais capable. Les voir là, affalés sur les canapés, le vin dans la main, et cette odeur insupportable dans l'air... Sean ne comprend pas comment les adultes peuvent se montrer aussi irresponsables avec eux ? Alors quoi ? L'apocalypse a fait qu'ils n'ont plus à s'occuper de leur marmaille ? Ah ça, il pouvait dire ce qu'il voulait de son père, mais au moins lui avait toujours ce rôle là...

Le silence était pesant, et surtout sembler ne pesait que sur ses épaules. Aucun des gamins ne lui avait répondu, et il se demanda soudainement s'il ne s'était pas planté finalement, s'il avait bien été invité à cette drôle de soirée. Soudain, Zelda se leva il l'invita à approcher, ce qu'il fit. Effectivement, il était venu les mains vides, mais à moins de faire des cookies, il ne savait pas trop bien ce qu'il aurait pu amener. Sans doute qu'elle pensait à de l'alcool, mais la vérité, c'était que s'il y en avait quelque part dans la maison, il n'avait aucune idée d'où il était caché. Et puis de toute façon, Connie se pressa bien de lui rappeler qu'il n'était pas vraiment le bienvenu. Il haussa les épaules, et finalement, s'approcha pour venir s'asseoir entre Zelda, qui visiblement continuait à se donner un genre, et Kassidy, qui lui sourit discrètement et à qui il répondit de même. C'était bien la seule qui n'avait pas l'air déçue de sa venue.

Il saisit le verre de vin offert par la blondinette. Il n'en avait jamais bu. Bah oui, désolé de sans doute décevoir du monde, mais il avait dix ans au début de l'épidémie, et n'a jamais quitté ses parents depuis, autant dire que boire de l'alcool... Ca n'a jamais été la grande découverte. Il saisit cependant le verre, et le sent légèrement. Il a toujours vu son père faire ça, alors il imagine bien que ça doit être comme ça qu'on doit faire. Par contre, Zelda lui tend le joint, et là... Il le saisit du bout des doigts et le passe directement à Kassidy, qui elle ne se fait pas prier pour le porter à ses lèvres.


- Non, je ne fume pas.

Il n'a jamais compris pourquoi les gens répondent désolé à ce genre de question. Il n'a pas à être désolé de ne pas se ruiner la santé avec cette merde. Il a choisi de préserver son corps, et en plus il ne veut pas ruiner tous les efforts et les progrès qu'il a fait avec les entraînements de Levi. Celui ci le lui a dit à plusieurs reprises : « Un esprit sain, dans un corps sain ». Et c'est devenu son credo, si bien qu'il sait déjà qu'il va éviter au maximum de boire ce verre de vin. De toute façon, vu comment ils sont partis, il sait déjà qu'ils seront bourrés avant d'avoir pu se rendre compte qu'il ne boit pas...

- J'ai pas d'heure pour rentrer, j'crois qu'il était content que j'sorte. Ptêtre qu'il s'est trouvé une petite jeune dans le camp, va savoir.

Il a dit ça avec dédain, parce qu'il le pense. Il est persuadé que si il rentre trop tôt, il le surprendra avec une demoiselle, et il en est absolument hors de question. Son attention se porte sur Kassidy quelques instants, qui semblent l'encourager du regard à se jeter à l'eau, puis il tourne le regard vers Zelda.

- Alors, c'est quoi les « occupations des jeunes » ?
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2284
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Being a bad boy is not easy as it seems.   Being a bad boy is not easy as it seems. EmptyLun 27 Avr 2020 - 21:41
Elle fait une petite moue lorsque son invité décline sa proposition et se contente de faire tourner le joint à Kassidy. Il lui faudra certainement faire beaucoup d'efforts pour transformer Sean en adolescent digne de ce nom. Elle décide cependant de jouer la carte de l'indifférence et hausse les épaules. « Ouais... Disons plutôt qu'tu n'fumes pas encore, okay ? » Car il faudra bien qu'il cède à la curiosité l'un de ces jours. N'est-ce pas à leur âge qu'ils sont sensés faire des expériences ? « C'est p't-être pas très bon pour la santé mais ça fait du bien à l'esprit ! Et puis d'toute façon on crèvera sûrement bien avant d'chopper un cancer... » Ce n'est pas vraiment du fatalisme. L'australienne préfère voir là une simple évidence qu'il est plus facile d'accepter que de combattre. La mort n'est pas forcément une mauvaise chose. Et puis n'ont-ils pas, de toute façon, commencé à mourir dès l'instant où ils sont venus au monde ?

En tout cas l'irlandais n'est pas entièrement décevant puisqu'il leur annonce qu'il n'a pas d'heure de rentrée. Selon lui, c'est probablement parce que son père passe la soirée en charmante de l'une des jeunes filles du camp. Zelda est presque rassurée : elle n'est donc pas la seule à apprécier - un peu - les vieux ! Mais le dédain qu'affiche Sean tend à prouver qu'il n'est pas particulièrement enchanté par cette idée... « On pourra enquêter là-d'ssus, si tu veux ! » lui propose-t-elle, englobant le reste du groupe dans son offre. « On est plutôt doués pour c'genre de trucs ! » Pas tant que ça, en fait ! Mais l'adolescente n'est jamais la dernière lorsqu'il s'agit de farfouiller dans la vie privée des gens. En fait, le plus probable, c'est qu'elle aille ouvertement demander au père de son camarade s'il a récemment invité une femme dans son lit. Ou alors... « Sinon on aura qu'à aller voir par nous-même c'qu'il s'passe chez toi ! Comme ça on s'ra fixés et toi, tu s'ras pas torturé par l'incertitude ! » Cette nouvelle proposition n'est pas uniquement guidée par l'altruisme. La curiosité y prend une part prépondérante. Et L'australienne aimerait bien voir, une fois, des adultes faire l'amour. Histoire de voir à quoi ça peut bien ressembler, des gens qui s'accouplent !

Sean souhaite maintenant savoir à quoi se résument les occupations des jeunes. Les intéressés échangent des regards et des sourires amusés. L'irlandais vient de souligner cette différence, celle qui le pousse à se couper des autres adolescents et à se faire passer pour un vieux avant l'âge. Zelda hausse les épaules, un peu étonnée par cette question : « Ben... Plein d'trucs ! J'sais pas, moi... » Par où commencer ? « Foutre la merde, emmerder Aodhan, voler des trucs utiles et puis, surtout, s'amuser ? » Elle se demande s'il a seulement une vague idée au sujet de ce concept. « Vivre, en fait ! » conclue-t-elle en haussant les épaules. Elle récupère le joint et le glisse entre ses lèvres. « Il va pas s'finir tout seul, hein ! » s'amuse-t-elle en désignant le verre auquel le jeune homme n'a visiblement pas encore touché. Est-ce parce qu'il n'a rien amené qu'il se sent gêné à l'idée de boire ? « Sinon il paraît qu't'es d'venu pote avec Levi, j'crois ? » reprend-t-elle, relayant une information fournie par Dean. Il les a vu quelques jours plus tôt en train de courir ensemble. « Pourquoi ? » Oui, ça, il faudra qu'il lui explique... Elle ne voit pas ce que son camarade peut trouver à l'israélien. Mais peut-être que lui, il ne s'est pas incrusté dans le cabanon de jardin de l'adulte. N'empêche qu'elle trouve étrange ce rapprochement. Et sûrement un peu dangereux, aussi. « T'es au courant qu'c'est un tueur en série ou pas du tout ? » lui demande-t-elle avec une intonation qui évoque la plaisanterie, mais qui charrie aussi un fond de vérité. Du moins, la vérité telle que la jeune australienne la perçoit...



Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage
Survit depuis le : 17/03/2020
Messages : 100
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Being a bad boy is not easy as it seems.   Being a bad boy is not easy as it seems. EmptyMar 28 Avr 2020 - 11:59
Oh ça, il n’a absolument aucun doute sur le fait que Zelda pourrait lui ramener l’identité, l’âge, et même les mensurations de celle qui devait passer la nuit avec son père, s’il le lui demandait. Enfin aux regards échangés, les autres membres du groupe n’étaient absolument pas emballés pour faire ça pour Sean. Peut-être parce que c’était lui, d’ailleurs. Mais contre toute attente, Sean grimaça. Ouais non, il n’avait pas envie de savoir ce qui se passait pendant qu’il n’était pas là, et encore moins envie de l’imaginer en train de tringler une fille qui aurait l’âge d’être sa grande sœur. Vraiment pas.

- Non ça ira… Enfin, je t’en empêche pas hein, mais évite de me rapporter les faits… J’ai pas trop envie de ça.

L’Irlandais fait mine de ne pas se vexer lorsqu’ils ont l’air amusés par sa question. C’est une vraie question, il n’a jamais fait partie d’une bande, il n’est jamais sorti le soir, il n’a jamais… Bref, il n’a jamais été un « jeune » comme eux. Il a eu une enfance solitaire, plutôt coupée du monde, alors il ne faut pas lui en vouloir. D’ailleurs, quand elle parle de « foutre la merde » et « emmerder » les adultes, il se sent soudainement très en dehors de ça, à nouveau. Il n’aime pas manquer de respect aux adultes, ni leur mener la vie impossible. Il a été bien élevé, et par conséquent, c’est difficile pour lui d’envisager tout ça. Il ne répond pas, et hausse les épaules.

Elle lui désigne son verre, et il fait l’effort d’y tremper les lèvres. Le goût de l’alcool lui fait tirer une grimace discrète, il n’aime pas ça non plus, visiblement. Et c’est une nouvelle découverte.

Sean tourne la tête vers Zelda, lorsqu’elle lui parle de Levi. Apparemment, ça n’a pas l’air de lui plaire qu’il fréquente l’Israélien. En même temps, est ce qu’elle a vraiment quelque chose à dire sur ses fréquentations ? Sérieusement ? Il avait déjà plus ou moins compris que c’était pas l’amour fou entre ses deux là, mais là, elle en arrivait carrément à des extrêmes non ? Autant il était d’accord sur le fait que Levi était un peu particulier, en retrait, pas spécialement bavard. Mais de là à l’accuser d’être un tueur en série ? Fallait peut être pas abuser, si ?


- Mais qu’est ce que tu racontes ?

Sean lança un regard aux autres, qui paraissaient tous lui confirmer ce fait. Non mais c’était vraiment n’importe quoi. Kassidy lui tapota doucement l’épaule. Premier contact physique de la soirée, mmmh, ça lui allait.

- Levi m’entraîne en fait. C’est mon coach de sport si tu veux.

Pour essayer de prendre de la masse et devenir plus sportif. Mais ça évidemment, il n’allait pas lui dire, parce que c’était le moyen absolu pour qu’elle se foute copieusement de sa gueule. Déjà qu’il lui en fallait pas beaucoup pour qu’elle le fasse, c’est ce pas…

- Pourquoi tu dis ça de lui, j’comprend pas ?
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2284
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Being a bad boy is not easy as it seems.   Being a bad boy is not easy as it seems. EmptyMar 28 Avr 2020 - 20:50
Il lui est plutôt difficile d'interpréter la réponse de Sean au sujet de son père et de sa possible relation avec l'une des femmes du camp. Il ne veut pas l'empêcher d'enquêter mais souhaite ignorer les détails. Zelda a un peu de peine à comprendre ce désir qui le pousse à rester dans l'ignorance. Ne vaut-il pas mieux savoir ? La vérité n'est pas toujours agréable mais elle reste toujours préférable aux doutes. « T'as pas envie d'savoir ? » relève-t-elle sur une note étonnée. « Même pas un p'tit peu ? » Néanmoins elle estime que la volonté de son jeune camarade l'emporte sur la sienne. C'est lui qui est directement impacté. Et ce qui n'est pour l'australienne qu'un fait divers parmi tant d'autres représente sûrement une information capitale pour l'irlandais. Du genre de celles qui peuvent chambouler une existence. L'adolescente hausse les épaules et s'enfonce plus confortablement dans le canapé. « Vu qu'ton père était déjà un coquin quand ta mère était en vie, faut sûrement pas t'attendre à c'qu'il se modère maint'nant qu'elle n'est plus là... » Elle ne cherche pas à le blesser. En fait, elle a prononcé cette remarque dans un murmure afin qu'elle soit uniquement captée par Kassidy ou lui. Et que Connie n'y ajoutera pas une petite note salée, encouragée par les rires de Dean. Le but, ce soir, n'est pas de mettre mal à l'aise le jeune homme...

Sean se montre encore moins réceptif aux informations qu'elle vient de lui livrer sur Levi. Sans s'insurger, il ne semble guère convaincu par ce fond de vérité qu'elle s'est fait un plaisir d'exposer. Bien sûr, elle ne s'attendait pas à ce qu'il boive ses paroles. S'il y a bien une chose qu'elle a apprise, c'est que l'israélien est particulièrement doué pour donner le change et cultiver la confiance des autres. Si ça se trouve, hormis le petit groupe de jeunes qui occupent l'espace de cette pièce, il est unanimement respecté. Dur de combattre un ennemi qui possède un agréable capital sympathie... « Tu fais du sport ? Toi ?! » réplique-t-elle en plissant les yeux. L'australienne laisse son regard vagabonder sur la silhouette de son interlocuteur puis attarde ce dernier sur la main compatissante de Kassidy. Celle qui tapote doucement l'épaule de l'irlandais. Faisant de son mieux pour ignorer ce détail, Zelda arbore un petit sourire taquin : « C'est p't-être pas une mauvaise chose, en vrai ! » Elle ne va tout de même pas lui dire qu'elle le trouve physiquement charmant, si ? Pas quand il est plus facile de cacher une déconcertante forme d'attirance sous le couvert d'une pique facile...

Et la voici qui hésite : doit-elle raconter à Sean ce qu'il s'est passé, la manière dont Levi l'a tabassée quelques semaines plus tôt ou tout simplement se taire. Il faut dire que la dernière fois qu'elle a parlé de l'israélien, c'était à June. Et cette dernière n'a semble-t-il pas fait grand cas de ses révélations. Alors que peut-elle attendre l'irlandais ? « J'dis juste que tu d'vrais t'méfier, c'est tout ! Levi c'est un peu un... reptile ! On peut pas obtenir l'affection de l'une d'ces bestioles. Et le jour où elle décide qu'elle a faim, elle n'hésitera pas non plus avant d'te bouffer ! Ouais, même si tu l'as nourrie pendant des années ! » explique-t-elle en faisant de son mieux pour rester vague. Son interlocuteur n'est peut-être pas le plus agréable des jeunes du camp mais elle reste convaincue qu'il n'est pas bête. Leur exposé - qu'il a intégralement rédigé - le prouve bien ! « J'ai vu ça dans un documentaire qui parlait d'un mec qui s'est fait gober par son python ! » explique-t-elle. C'était un peu glauque. Mais également instructif. Et puis la comparaison lui semble tout de même assez pertinente : Levi a parfois une tête de serpent en fonction de l'angle sous lequel on le regarde !

Quoi qu'il en soit, Zelda est consciente de l'utilité que pourrait avoir l'irlandais concernant ce qu'elle appelle sobrement l'Affaire Palestine. Elle s'abstient pourtant de relancer le sujet et laisse ses pensées dériver, guidées par l'alcool ou le cannabis, vers des sujets plus légers et surtout plus drôle. La bouteille ne tarde pas à finir dans les différents estomacs et il est bientôt temps de songer au ravitaillement. « Viens, on va chercher une autre bouteille ! » indique-t-elle à Sean tout en se relevant, réprimant au passage une légère grimace de douleur. Sa main se referme sur les vêtements de l'adolescent, au niveau de son épaule. De quoi lui donner l'impulsion nécessaire pour la suivre sans discuter. Une fois dans l'autre partie de la cave, celle qui abrite les bouteilles de l'ancien propriétaire des lieux, l'australienne décoche un regard en direction de la porte qui les sépare maintenant du reste du groupe puis se débarrasse du haut de son survêtement avant d'entreprendre de soulever le bas de son t-shirt. « Faut que j'te montre un truc... » Elle va devoir le convaincre de travailler pour elle. Et pour ça, elle ne voit pas trente-six-milles solutions !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage
Survit depuis le : 17/03/2020
Messages : 100
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Being a bad boy is not easy as it seems.   Being a bad boy is not easy as it seems. EmptyMar 28 Avr 2020 - 21:51
Clairement, si elle ne cherchait pas à le vexer, c’était carrément loupé. Lui rappeler que son père n’était déjà pas fidèle à sa mère de son vivant, alors que morte, c’était encore moins probable, c’était vraiment pas très sympa. D’ailleurs Kassidy fit les gros yeux à sa sœur d’adoption alors que Sean baissait les siens. Non effectivement, il n’avait pas besoin de ni envie de savoir, et il vivait parfaitement bien sans ces informations.

Et une nouvelle attaque, sur son physique cette fois. Oh il aurait dû s’y attendre, en parlant de sport. Puisque nombreux sont ceux qui se plaisent à lui répéter qu’il a une carrure de crevette. Il aurait donc été plus qu’étonnant pour que l’australienne ne se gêne pas pour lui balancer à la tronche que ça ne lui fait sans doute pas de mal de pratiquer un peu. Il roule des yeux, pourquoi est-ce qu’il a dit ça hein ? Après tout, il cherchait clairement le bâton pour se faire battre.

En fait, il est carrément intrigué par ce que lui raconte la blondinette. Quand elle parle de Levi, elle ne semble pas être dans l’exagération comme d’habitude. Même, il semblerait qu’elle tente de faire passer de réels messages sous couvert de métaphores ou d’exemples qu’il ne comprenait pas trop. A vrai dire, il ne s’était pas rendu compte qu’il sirotait son verre petit à petit, et l’alcool commençait légèrement à lui monter à la tête, si bien qu’il trouvait particulièrement drôle cette histoire de mec qui se faisait bouffer par un boa… Ou un python, il avait pas tout bien suivi, mais c’était tout comme. De toute façon, il a clairement arrêté de l’écouter lorsque Kassidy a commencé à passer ses doigts dans ses cheveux et qu’il a posé sa main sur sa cuisse. Ca devenait bien plus intéressant de ce coté là.

Et ce qu’on pouvait dire, c’est que les choses n’allaient pas vraiment en se calmant. Au plus la soirée avançait, au plus le taux d’alcool montait en flèche dans le sang des adolescents, et notamment dans celui de Sean qui s’étonnait encore de tenir debout. Quoique, normal, il était assis. Ses doigts pianotaient doucement sur la cuisse de Kassidy, tandis que celle-ci posait sa tête sur la sienne, visiblement tout aussi éméchée que lui. Mais Zelda proposa d’aller chercher une autre bouteille. Enfin proposa… Elle le saisit plutôt, et lui donna l’impulsion pour se lever et la suivre. L’adolescent titubait, et riait, mais fini tout de même par arriver à destination.

Il regardait les étiquettes, lorsqu’il se retourna et décuva tout sec. Zelda était en train de… Se déshabiller ? Sean déglutit, et rougit vivement.


- Hein ?

A quel moment ça avait dérapé comme ça ? C’était même pas avec elle qu’il flirtait ? Pourquoi elle se foutait à poil en voulant lui montrer un truc ?

- Reste habillée ! Enfin je… On a pas mal bu mais… C’pas une raison et… Là ? Ici ? Comme ça ?


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Being a bad boy is not easy as it seems.   Being a bad boy is not easy as it seems. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Being a bad boy is not easy as it seems. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: