The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-79%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
22.95 € 110 €
Voir le deal

Partagez
- Tombée du ciel -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2262
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Tombée du ciel   Tombée du ciel - Page 2 EmptyLun 27 Avr 2020 - 21:40
Il aurait préféré éviter un coup de couteau. C'est compréhensible, en fait. Mais d'un autre côté il ne semble pas se rendre compte du potentiel de séduction qu'une balafre bien située apporte à son propriétaire. « Bah en même temps... C'pas comme si t'étais très discret de base, hein ! » s'amuse-t-elle. « J'veux dire... T'es carrément au stade où tu te mets à parler tout seul, quand même ! » Ou alors à un ami imaginaire. Ce qui, dans le fond, est encore pire. Est-ce que les années passées à l'extérieur l'ont rendu fou ? On dirait bien que oui... « Pis franchement tu t'en sors pas trop mal : elle aurait pu te couper autre chose, s'tu vois c'que j'veux dire ? » Mais au cas où il se serait déjà trop enfoncer dans la folie, elle désigne d'un mouvement des yeux son entrejambe. Oui, il s'en sort bien ! Et il apprendra peut-être un jour à arborer ses cicatrices avec fierté. Elles sont semblables aux médailles qu'arboraient les soldats du monde d'avant. Sauf que bon, oui, elles ne brillent pas. Mais c'est un détail, ça !

Et voilà qu'il se met à lui raconter dans les détails sa rencontre avec Morgan et la manière dont l'existence de cette dernière s'est terminée. Zelda le laisse poliment poursuivre tandis qu'elle s'affaire à rouler un joint. Non sans pousser une petite grimace. Les stocks de Connie sont dangereusement bas et sa dernière récolte est loin d'être prête à la consommation. Des temps durs s'annoncent. Des heures sombres, marquées par l'abstinence. « J'vais sûrement paraître un peu insultante mais à mon avis, tu mens ! Tu veux savoir pourquoi ? » Elle suppose que oui. Et comme bien souvent, elle ne se donne pas la peine d'attendre une autorisation ou un quelconque encouragement pour exprimer le fond de sa pensée : « Genre t'as évité des pièges cachés dans l'noir mais par contre, t'a pas réussi à voir ta proie ? Pourtant une Morgan, c'est vachement plus gros qu'une grenade... » Il faudra qu'il soit un peu plus explicite ou alors, un peu plus honnête. Mais pour le reste, elle n'a pas grand chose à dire. Sauf, peut-être... « C'est dommage d'avoir gâché une balle pour la tuer, aussi ! T'avais qu'à l'égorger ! Ça fait moins de bruit et comme ça, t'aurais pas attiré les rôdeurs de la zone ! » relève-t-elle sur un ton presque scolaire. Il a peut-être vécu à l'extérieur mais il lui manque encore quelques notions de bon sens, dirait-on. « J'pourrai te donner deux ou trois conseils à l'occasion, si tu veux ! Pour être plus efficace et puis, surtout, moins bruyant ! » Reste à voir ce qu'elle pourrait lui demander en échange...

N'empêche qu'il réussit à lui arracher un sourire lorsqu'il se jette des fleurs. Oui, il avait  bien deviné : Eve est une bonne soeur. Enfin pas vraiment mais plutôt une apprentie nonne, si elle a bien compris. Il faut dire que la hiérarchie ecclésiastique lui passe un peu - beaucoup - au-dessus de la tête. « Ouais, bon, après c'est pas non plus ultraaa dur de deviner qu'elle est religieuse, hein ! Elle est aussi coincée qu'une... j'sais pas, moi... une merde dans le cul d'un constipé ? » Elle n'a pas trouvé meilleure comparaison. Quant à sa remarque sur Eddie... « T'es jaloux ? » lui demande-t-elle, un sourire au coin des lèvres. Oui, c'est sûr, il se sent sûrement un peu occulté par la classe du Cohen. «  Faut pas, hein ! C'est pas d'sa faute si c'est un apollon ! Il a pas choisi ! » De toute façon, la beauté, c'est vachement subjectif. Il paraît, en tout cas ! Mais c'est sûrement une invention des moches, ce concept. Parce qu'ils sont jaloux, justement. Et la boucle semble donc bouclée...

Amusée, elle l'est encore quand il résume sa condition avec un certain pragmatisme. Pourtant elle ne partage pas totalement son opinion. Et puis franchement s'il est sentimental alors qu'il s'amuse à arracher des ongles, c'est sûrement qu'il n'a pas compris le sens exact de ce terme... « Si t'es sentimental, t'es forcément stupide ! » lui fait-elle remarquer, relayant sans même s'en rendre compte le discours de June. Discours auquel elle s'efforce d'adhérer depuis de longues semaines maintenant. « L'un n'va pas sans l'autre ! Un peu comme les fraises et la crème chantilly ! » Quoique maintenant, forcément, c'est plutôt difficile d'avoir les deux ensemble... Vie de merde ! « Pis j'vois pas trop pourquoi je te tendrais un piège ! T'sais, c'est un peu offusquant d'pas avoir confiance en moi ! J'suis une ado, hein ! » Et par définition, elle est pure ! Non ? « J'suis juste curieuse, c'est tout ! Et j'vois pas trop c'que je pourrais faire d'infos que tu as déjà données aux responsables du camp... » Mais elle comprend aussi qu'il a le droit de garder certaines réserves et de faire preuve d'un semblant de discrétion. Il n'aurait plus vraiment de valeur aux yeux de June s'il racontait tous ses petits secrets d'un coup...

Et le voici qui lui renvoie en pleine tronche le fait qu'elle l'espionnait. Zelda l'observe avec des yeux ronds. Il s'emballe un peu, là, non ? Elle se sent obligée de rigoler parce qu'il est drôle, Clyde, en fait. Mais un peu malgré lui... « Non mais toi tu t'fais des films, un peu, là ! J'suis pas une espionne genre James Bond, hein ! C'est juste que j'aime bien espionner les gens, r'garder par l'trou des serrures et tout ça ! T'as été adolescent un jour, non ? Et t'vas m'faire croire que tu t'amusais pas à écouter c'que disaient les autres quand t'en avais l'occasion ? » Elle arbore une moue dubitative. Mince, il est vraiment en train de se dire que l'espionnage est son rôle principal ? Le pire, c'est qu'il a raison ! Alors il vaut mieux le rassurer à ce sujet-là ! « Genre t'as jamais voulu voir tes parents baiser, par exemple ? » Ah mais non ! Il n'en avait pas, lui, non ? Elle ne sait plus ce qu'il lui a dit. Ni même s'il a parlé de son enfance. Si elle n'a pas retenu, c'est que ce n'était sûrement pas intéressant de toute façon ! « Mais ok, j'ai compris : tu m'fais pas confiance ! C'pas cool mais bon, voilà ! T'as l'droit, techniquement ! » reconnaît-elle avant de plisser les yeux. « Seul'ment t'apprendras bien assez vite que j'suis pas l'genre d'personne qu'il faut s'mettre à dos, par ici ! » Mais elle ne voit pas vraiment ce qu'elle pourrait lui dire pour lui faire peur. Parce que dans le fond, elle n'est jamais bien douée lorsqu'il s'agit de se venger...

Par contre elle se penche dans sa direction lorsqu'il commence à évoquer Levi et son passif. Elle note soigneusement les informations mais ne peut pas prétendre être étonnée par le massacre auquel l'israélien semble être lié. C'est parfaitement son genre de délire ! Elle le savait ! Et bien entendu, elle ne se privera pas d'aller répéter à June cette information. Seulement elle ne peut pas vraiment reconnaître qu'elle est l'espionne de June. Soit Clyde est trop malin pour son propre bien, soit quelqu'un lui a confirmé qu'elle est bel et bien l'un des petits oiseaux de la Boss... « J'vois pas pourquoi j'irais lui raconter ! » s'offusque-t-elle, espérant être un peu crédible à ce niveau-là. « Mais en tout cas si tu veux t'venger, t'peux compter sur moi ! J'l'aime pas trop, Levi ! C'est un bâtard ! » Ou quelque chose du genre en tout cas ! Quant à cette fameuse légion et ce qu'il a pu faire en Afghanistan, elle s'en moque un peu. Tout ça, c'est du passé ! « J'sais déjà c'que t'es allé faire la bas : tuer des musulmans pour du pétrole ! » Tout le monde sait ça ! Et puis elle a l'impression que son passé militaire le passionne un peu et elle n'entend pas alimenter ce moulin à paroles. Elle n'aime pas trop les militaires en général. Ils se la pètent ! Eddie aussi ! Mais lui, il a le droit ! Parce qu'il est classe !

Elle esquisse ensuite un vague mouvement de la main lorsque son aîné réagit aux explications qu'elle lui a fournies sur ses propres parents. Elle n'aime pas la sollicitude. Surtout quand elle est de circonstance ou uniquement animée par la politesse. « Ouais, j'vais mieux ! » se contente-t-elle de répondre, un peu sèchement d'ailleurs. « Et j'suis la seule survivante, ouais ! Enfin j'crois ? J'sais pas trop c'qu'il est advenu des gens avec qui j'traînais avant et très honnêtement, j'm'en fous un peu ! Ils m'ont abandonnée alors pour moi, ils peuvent bien crever ! » Et pour ce qui est de la survie à l'extérieur, elle n'apprécie que modérément son insulte à peine voilée - voir pas du tout voilée du tout ! - au sujet des gens qui ont survécu à l'abri de l'enceinte de Fort Ward ! « Tous les gens ici sont dignes ! Ils n'sont p't-être pas tous doués pour la survie mais ils servent tous à quelque chose ! Alors parle plus souple, hein ! » le menace-t-elle en agitant son doigt sous son nez. Pour qui il se prend, le bouseux ?

Il finit par lui expliquer la manière dont il a survécu et aussi qu'il n'a pas mangé un humain ou même violé personne. Mouais... Elle veut bien le croire seulement elle doute que les bonnes personnes soient encore de ce monde. Ça se saurait, sinon ! « Si tu l'dis... » souffle-t-elle, guère convaincue. De toute façon elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui expose la liste exhaustive de ses pêchés. Personne ne ferait une chose pareille. Et surtout pas en arrivant tout juste au sein d'un groupe comme le leur ! Il tente de justifier le meurtre de Morgan puis lui demande si elle imagine ce que peut faire un couteau qui s'enfonce dans le corps d'une personne. « Ben ouais : ça la tue ! » C'est plutôt logique, non ? « Par contre quand tu dis des choses pareilles, t'as un peu l'air d'un psychopathe ! » ajoute-t-elle lorsqu'il lui décrit l'agonie d'une personne poignardée. « Non, vraiment, c'est assez bizarre ! » Mais elle peut tout de même l'aider quant à ce qu'il est sensé faire d'un cadavre frais. « Cela dit, quand t'as tué une personne et que t'es... r'couvert de sang, comme tu dis, l'étape suivante c'est de la buter une seconde fois ! » Sinon il se relève ! Et puis lorsque l'on fait quelque chose, il faut le faire à fond ! Pas juste à moitié ! Il le saura pour la prochaine fois !

Voici donc ce qui, selon lui, résume la vie à l'extérieur : des ours qui bouffent des gens et des gens qui se comportent comme des ours. C'est un peu simpliste selon elle. Mais d'un autre côté elle voit mal comment elle pourrait le contredire. De ce qu'elle a pu voir de l'extérieur, ce résumé n'est pas si stupide que ça ! « C'est pas la vie, ça ! C'est la survie ! » nuance-t-elle en se tapotant la tempe. « Faut pas confondre ! » Il lui faudra sans doute un peu de temps pour s'acclimater au fort et se rappeler ce que ça fait, d'être du côté de la vie. « Bienv'nue chez les vivants, en tout cas ! » lui glisse-t-elle avec un petit sourire. « Si tu veux, pour l'moment, t'peux être mon pote ! C'est pas définitif mais j'pense que ça t'ferait du bien d'avoir quelqu'un d'chouette dans ton entourage ! Par contre va falloir m'rendre un petit service ! Échange de bons procédés, t'vois ? » Elle lui désigne les serres qui s'étendent un peu plus loin et dont on devine les parties supérieures. « Là-d'dans, y'a du cannabis ! Et j'en ai bientôt plus, moi, d'la beuh ! Alors ce s'rait cool que t'ailles en voler ! » Ce ne devrait pas être bien compliqué. Même pour un sauvage ! De toute façon, le vol, c'est un peu une sorte de tradition pour eux. Non ? « Par contre fais gaffe : y'a une sorcière qui rôde dans les parages ! Une sorcière du genre française ascendant vigneronne, t'vois ? » S'il tombe sur Valentine, il va falloir qu'il court !



Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 372
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Tombée du ciel   Tombée du ciel - Page 2 EmptyMar 28 Avr 2020 - 15:27
J’ai regardé la jeune me répondre, avec pas mal de mépris d’ailleurs, à tout ce que j’ai pu lui dire… me traiter de menteur, elle me traite de menteur sur la seule chose plus ou moins honnête que j’ai raconté vis-à-vis de mon combat avec Morgan. Mais bon, ça ne sert pas à grand-chose de tenter de nier de toute façon. Je balance simplement une phrase assassine avant de passer à la suite :

- Un jour tu te feras prendre par derrière Zelda et tu repenseras à cette conversation. D’ailleurs Je serais trèèèès curieux de savoir ce qu’une pucelle de 14 ans peut connaitre de la guerre et des embuscades. Tu me diras ça, je te propose un rendez-vous à « Jamais moins l’quart ? »

On a ensuite parlé du fait d’espionner les gens, elle s’est insurgé de façon vertueuse sur le fait que je la prenais pour une espionne et que je me moquais d’elle à ce sujet. En fait, la façon dont elle a tenté de détourner le sujet me laisse penser que j’ai touché une corde sensible.

- Si je m’amusais beaucoup à faire ça, mais le but était après d’en tirer quelque chose, je ne crois pas à la curiosité pour la curiosité. Tu entends quoi quand tu dis que t’es pas le genre de personne qu’il faut se mettre à dos ? C’est une menace ?

Menace que je prends en passant les bras derrière le dossier du banc, détendu et souriant encore une fois. C’est assez adorable de voir une gamine jouer les durs quand on y pense. J’enchaine sans trop me préoccuper de ça en fait, elle pourrait dire ce qu’elle veut, ça ne reste qu’une gamine ! Par contre… l’autre israélien m’intéresse déjà plus !

- Levi est un batard ? Il t’a fait quoi pour que tu le détestes à ce point ?

Vint ensuite le moment où elle dit qu’ici les gens sont aussi méritant que les autres, dehors, elle me traite de psychopathe. C’est sa seule réaction alors que je lui explique comment tuer un homme ? J’avoue que je suis déçu, mais qu’importe. Je décide cependant de parler plus « souple » c’est assez amusant comme expression, je m’en resservirais à l’avenir ! Je la regarde et je prends à mon tour un air condescendant sur elle, voir comment elle peut réagir à ça

- Tu crois vraiment que c’est des faibles qui vivent dehors ? Tu te ferais bouffer au bout de quelques jours. J’ai rencontré un gamin, à peine plus vieux que toi, il a tué deux hommes en les poignardant. Une crevette, mais une de ces teignes. Il a tenté de me niquer aussi, mais j’ai été plus… Bah disons que je sais jouer des mauvais tours aussi. Et puis, Survivre ? Vivre ? quelle différence ? En dépit de tes belles paroles, t’es juste une gamine qui se casse la gueule des arbres.

C’est pas gentil du tout de lui dire ça, mais je m’en fiche. Ça lui apprendra à mal me parler aussi ! Je ne vais pas me laisser bouffer par une enfant ! J’ai réussi à niquer bien plus gros comme poisson ! Non mais !

- Tu veux que je sois ton pote ? Tu veux que j’aille voler dans les serres, de la drogue, pour toi ? Je pourrais aussi te balancer à June ? Elle est au courant que tu te tape des sbiffs ?

Je regarde les serres dont on devine les formes au loin et je fais mine de réfléchir à sa proposition. Je ne sais pas trop quoi penser à ce niveau. Du canabis… s’il y en a là bas, ça pourrait me servir à l’avenir. Pas pour consommer, je ne fume plus depuis des années, mais disons que je pourrais l’utiliser comme monnaie d’échange. J’ai un œil sur l’ado, en train de s’occuper avec sa cigarette à l’herbe verte :

- Dis-moi juste ce que je gagne à être pote avec toi ? Que je sache si ça vaille le coup de prendre des risques. EN plus, tu me dis que c’est pas définitif, c’est pas vendeur meuf, revois ça aussi.

Je lui dis ça en souriant et en prenant un air détaché cette fois-ci. Voyons voir si elle veut juste m’utiliser ou si elle pense vraiment se rendre utile. Je doute sincèrement qu’elle veuille être une de mes amis. Sa façon condescendante de parler des gens à l’extérieur, sachant que j’en fais partie, j’ose pas imaginer ce qu’elle doit penser de moi. Sale gamine va.


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2262
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Tombée du ciel   Tombée du ciel - Page 2 EmptyMar 28 Avr 2020 - 20:49
Comment ça, un jour elle se fera prendre par derrière ? Si elle veut bien ignorer l'aspect dégueulasse de cette remarque, elle est moins encline à accepter l'idée qu'on puisse un jour la prendre par surprise. Levi y est parvenu, lui. Et il sera le dernier. Ça, elle se l'est juré ! Mais ce qui l'agace vraiment, c'est le fait que Clyde s'entête lui aussi à la considérer comme une gamine. À sa façon. C'est la première fois qu'on la traite de pucelle. Et en vérité elle ne sait pas si elle doit en être fière ou, au contraire, s'en offusquer. « J'suis p't-être plus jeune qu'ta carcasse mais j'suis entrée en même temps qu'toi dans l'apocalypse, j'te f'rais r'marquer ! J'ai autant d'expérience qu'toi à c'niveau-là ! » Ils ont à peu près tout cinq ans, en fait, si l'on se fie au nouveau calendrier morbide de l'humanité. L'adolescente foudroie le rouquin du regard puis lève les yeux au ciel. « À mon avis tu pourrais bien être étonné d'apprendre combien d'gens j'ai déjà butés ! » glisse-t-elle, l'air grave, espérant créer une forme de malaise. En fait elle a tué cinq. Ou plutôt quatre et demi puisque la dernière personne, elle s'est contentée de la renverser avec un véhicule avant de s'encastrer dans un arbre. Et toutes ses victimes n'étaient même pas de véritables gens puisqu'il s'agissait uniquement de rôdeurs. Mais ça compte quand même, non ?

Et puis au lieu de jouer au petit nouveau tout timide et bien élevé, Clyde choisit de persister dans l'idée qu'elle ne l'espionnait pas par pure curiosité. Zelda se contente simplement de hausser les épaules comme pour lui signaler qu'elle se fiche un peu - beaucoup - de son avis. Elle est toutefois obligée de réagir lorsqu'il lui demande si elle l'a menacé en arguant qu'elle n'est pas le genre de fille qu'il faut se mettre à dos ! « Bien sûr qu'c'est une menace ! » siffle-t-elle, agacée par le doute qui semble ronger son interlocuteur à ce niveau-là. « Et j'dis juste que tu préfères m'avoir comme amie qu'comme ennemie, c'est tout ! J'vais quand même pas t'expliquer en détail c'qu'il risque d'te tomber sur l'coin d'la gueule si tu t'entêtes à m'faire chier... Ce s'rait trop pas productif ! » Puis c'est toujours mieux d'avoir la surprise, non ? Et non, ça n'a rien à voir avec le fait qu'elle n'a pas la moindre idée de ce qu'elle pourrait bien lui faire. Au pire, elle improvisera ! L'australienne est plutôt confiante quant à sa capacité à pourrir la vie des autres. Trouver quelqu'un qui pourrait confirmer ce postulat ne relève pas vraiment de l'impossible...

L'homme souhaite maintenant savoir pourquoi elle considère Levi comme un bâtard. L'australienne hésite, plongeant son regard dans celui de son aîné comme si elle cherchait de deviner les intentions qui motivent cette question. Est-ce qu'il s'intéresse vraiment à ce que l'israélien a pu lui faire ? « C'est une longue histoire... » finit-elle par lui indiquer avant de s'adosser un peu plus confortablement contre le support offert par le banc. « Et puis même si c'est un bâtard, toi, j'te connais pas ! Si ça s'trouve t'es encore pire qu'lui ! Avoue qu'ce s'rait débile d'te parler d'tout ça alors que j'viens à peine d'te rencontrer... » Même si, dans le fond, c'est elle qui a rebondit sur le sujet. Elle n'était pas obligée d'exprimer son avis au sujet de ce psychopathe. « Et mes parents m'ont toujours dit d'pas faire confiance aux inconnus ! » Voilà qui clos donc cet aspect-là de leur discussion. La confiance, ça se gagne ! Tout comme les informations...

Par la suite elle ne peut définitivement pas retenir un léger ricanement lorsqu'il défend les gens de l'extérieur, arguant qu'ils sont loin d'être faibles et qu'elle ne tiendrait pas quelques jours à l'extérieur. Sa fierté la force évidemment à douter de cette hypothèse. Zelda garde son sourire ancré sur ses lèvres tandis qu'elle repose le regard sur le rouquin. « J't'ai pas un peu vexé, là ? » s'amuse-t-elle. Elle le scrute alors plus attentivement puis hoche la tête d'un air convaincu : « Ouais, grave ! T'es vexé à mort ! » Qu'il n'essaie pas d'affirmer le contraire. En tout cas, si elle déplore la mort de ce gosse teigneux qui l'a attaqué, elle ne voit aucune raison d'être impressionnée par un adulte qui corrige un enfant. C'est même plus de la lâcheté qu'un acte valeureux, à ce niveau-là. Il se pourrait bien que Clyde soit plus semblable à Levi qu'il le croit... « Et pour c'qui est d'la différence entre vivre et survivre... Bah, tu finiras bien par comprendre une fois qu't'auras passé assez d'temps avec nous ! » Elle conçoit volontiers qu'il ait oublié la subtilité qui sépare ces deux verbes. Elle était pareille, elle, quand elle est arrivée à Fort Ward. Et tout comme elle, il se rappellera !

Quoi qu'il en soit c'est peut-être parce qu'il est vexé, justement, qu'il ne semble pas vouloir l'aider à aller voler du cannabis dans les serres de Valentine. Il ose même la menacer d'aller la balancer à June. Zelda suppose que c'est un juste retour des choses puisqu'elle l'a elle-même menacé quelques secondes plus tôt. Elle ne va pas s'offusquer alors qu'il suit simplement les règles du jeu, non ? « Tu crois vraiment qu'ta parole à plus d'valeur qu'la mienne pour la Boss ? » s'amuse-t-elle avant de hausser à nouveau les épaules. « Bah alors qu'est-ce que t'attends ? Fonce, cow-boy ! Va faire ta Madisson ! » l'encourage-t-elle. L'australienne ne croit pas une seule seconde que la rouquine prendra son parti. Oui, même s'ils partagent la même chevelure démoniaque ! Quant à savoir si l'intéressée sait que l'adolescente fume... « T'apprendras bien assez vite que June sait tout, ici ! Et même plus encore ! » lui affirme-t-elle sur une note parfaitement sérieuse. Des fois, elle a l'impression que l'ancienne avocate en sait plus sur elle... qu'elle-même. Ce qui est tout de même assez flippant !

Mais finalement Clyde ne semble pas si rétif à l'idée de devenir son pote. Il a simplement besoin d'être convaincu que c'est dans son intérêt. Zelda hésite : est-ce qu'elle a envie de perdre du temps pour une chose aussi triviale ? Oui, incontestablement ! Maintenant qu'elle est bannie de l'école, elle est un peu en vacances. Si, bien sûr, on oublie les habituelles tâches ingrates qui sont dévolues aux jeunes du camp... « Ben déjà, tu vas pouvoir profiter d'ma super compagnie ! Avoue qu'c'est pas mal ! » Est-ce qu'il peut vraiment se permettre de refuser une main tendue alors qu'il est le petit nouveau du camp ? « Et j'suis plutôt douée pour dégoter des trucs, aussi ! Sans parler du fait qu'je suis serveuse dans l'seul bar du camp et qu'si tu veux avoir des verres à peu près corrects, t'as plutôt intérêt à faire en sorte d'être dans mes p'tits papiers ! » N'est-ce pas l'argument ultime, ça ? « Et puis... j'fais tourner des joints ! » Sur ce point-là, elle décide de lui fournir une preuve immédiate en lui tendant l'herbe enroulée dans la page d'une bible fauchée à l'église. « En vrai, m'semble qu'ce s'rait plutôt à toi d'me convaincre d'être ta pote, non ? » Comme si c'était aux anciens du camp de faire l'effort de capter l'affection des noobs... « Alors la vraie question, c'est : qu'est-ce que moi j'gagnerais à être pote avec toi, l'gueux ? » Est-ce qu'il a seulement quelque chose d'intéressant à lui proposer ?


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 372
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Tombée du ciel   Tombée du ciel - Page 2 EmptyMer 29 Avr 2020 - 9:44
Je rigole quand Zelda s’énerve, elle semble tenir au fait qu’elle-même est une enfant badass, le genre de femme qui fume et qui crache, qui elle aussi est si cool ! J’apprécie cet état d’esprit, elle ne se démonte pas, elle ne se dégonfle pas. Franchement, elle a de l’avenir cette petite ! Mais je décide de la tacler à mon tour, voir comment elle va réagir

- Vu que tu sembles bloqué ici, que tu as 14 ans et que t’as des ailes de poulet à la place des bras. Si tu me dis plus de zéro, je dirais que tu es une menteuse.

Ouh, ça doit pas faire plaisir à entendre quand on est une petite comme elle. Je l’enchaine sèchement en lui rappelant que bah… j’ai 20 ans d’avance sur elle pour le killcount. Sans subtilité :

- J’ai 34 ans meuf, j’ai participé à une guerre et j’ai exploré toute la côté ouest pendant mes années de vie. Donc j’ai forcément plus de mecs que toi au compteur et plus d’expérience.

Mais je réalise aussi un truc en disant ça… je suis en train de me comporter avec elle comme les gens se comportaient avec moi. Comme un vieux con qui peut risquer de se faire niquer car il ne fait pas attention à son adversaire. Je décide néanmoins de lui faire une petit compliment pour la calmer, mais je me doute qu’elle va le prendre de façon hautaine :

- Tes parents ont au moins réussit à t’apprendre un truc utile. T’as raisons de pas m’en parler, bonne réaction.

Pour la suite, elle tente de m’expliquer la différence entre la vie et la survie… Pour moi il n’en a pas, mais j’entre dans son jeu en la taquinant un peu :

- On en reparlera quand j’aurais pris une douche chaude et que je t’entendrais hurler à l’autre bout du camp car il n’y aura plus d’eau.

Notre conversation tourne ensuite sur le fait que June ne me croirait pas si je disais qu’elle fume et qu’au pire, elle était déjà au courant. D’accord, je note donc puis je continu à taquiner ma jeune « amie ». On va dire ça pour le moment.

- Ma Maddison, il y a seulement quelqu’un que tu aimes à part toi ici, et June ?

Mais alors que la discussion avance, je vois qu’elle se roule un joint et… elle me le donne. Mais… What ? Enfin, c’est grave cool de sa part, mais what ! JE dois avouer que c’est plutôt sympa de sa part en fait. Mais c’est pour m’appâter ou elle le fait par gentillesse ? En tout cas, voilà ma première monnaie d’échange.

- D’accord, c’est plutôt cool pour le joint, merci. Ça me sera utile. Le bar tu dis ? tu avais mon interêt, mais maintenant tu as mon attention Zelda. Tu gagnes des points. Bien joué !

Mais quand elle me demande ce qu’elle gagnerait dans notre relation, j’hésite un moment avant de répondre. Je vais me monter un peu salé avec elle, mais au pire, j’ai déjà gagné la conversation. J’ai un joint :

- Ce que tu gagnerais à être pote avec moi ? Simple, tu gagnerais quelqu’un d’interessant à qui parler. J’ai pleins d’histoire à raconter sur dehors et t’as beau te la jouer « hé, jsuis un VIP chez les VIP » Pour moi t’es juste une gamine seule qui veut se rendre intéressante et qui a besoin de quelqu’un pour passer le temps. Si t’es copine avec moi, je m’intéresserais à ce que tu diras et je t’aiderai à trouver ton herbe. D’ailleurs, sache que je te trouve amusant et intéressante pour le moment.

Je range le joint qu’elle m’a donné en disant ça, je ne compte pas le fumer tout de suite. Ni peut-être jamais. Je me dis que j’ai peut-être été un peu dur avec elle, mais bon, je ne vais pas non plus ramper à ses pieds car c’est une enfant et que je suis nouveau. Elle semble être la plus en demande de nous deux. Je lui fait cependant un geste commerciale :

- Viens, si on allait, innocemment marcher du côté des serres, tu me fais visiter paisiblement mon nouveau chez moi. Tu me montre les belles plantes qui poussent ici, ça pourrait être sympa. Tu gagnerais ça, si tu étais copine avec moi.


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2262
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Tombée du ciel   Tombée du ciel - Page 2 EmptyJeu 30 Avr 2020 - 6:23
Comment ne pas être vexée alors que le gueux vient à la fois de se moquer de son physique et de son âge ? Une fois n'est pas coutume, Zelda plisse les yeux et décoche un coup de coude dans le flanc de son interlocuteur. Il l'a bien cherché alors qu'il ne vienne pas se plaindre. « J'ai quinze ans ! » s'offusque-t-elle. « Et bien assez de force pour t'coller une raclée si jamais tu t'moques encore de moi ! » En réalité elle n'a même pas besoin de muscles pour le mettre à terre. Un simple coup de genou bien placé fera largement l'affaire ! Car la nature a voulu que les mâles portent leurs organes génitaux entre les jambes. Là où ils sont gentiment exposés. Sexe fort ? Tu parles ! « Quatre et demi ! » reprend-t-elle. « C'est l'nombre de mecs que j'ai butés ! » Il ne la croit pas ? Et bien il n'a qu'à aller vérifier. L'adolescente lui souhaite bien du courage pour récolter les preuves qui viendraient ébranler son affirmation... « Et tu sauras que j'mens jamais ! » Ou alors très mal... Mais c'est une autre question, ça !

Et le voici qui repart dans l'un de ses délires visant probablement à obtenir un peu de considération de la part de la jeune australienne. Oui, d'accord, il est plus vieux. Ok, il a sûrement tué plus de gens et vu davantage de pays qu'elle. Mais ce n'est pas vraiment ce que Zelda retient de sa tirade : « Arrête de m'appeler meuf ! » grogne-t-elle. « J'trouve ça moche ! Et d'toute façon j'en suis pas encore une, de meuf ! J'suis plus une adolescente ! Ou une lescentado, si tu préfères ! » C'est pourtant évident, non, qu'elle n'est pas encore une femme ? Vu la passion avec laquelle les gens le lui rappellent constamment, elle doute qu'un mec - fusse-t-il Clyde - ne s'en soit pas encore rendu compte. « Mais ouais, super, t'as voyagé et t'a buté des gens ! J'suis grave impressionnée... » ironise-t-elle, usant d'une gestuelle détachée qui prouve bien qu'elle n'en a plus ou moins rien à faire. Car c'est bien pour ça qu'il en est venu à se vanter, non ? Pour récolter ses compliments ou son admiration ?

Néanmoins le gueux fait preuve de bon sens lorsqu'il abonde dans le sens de ses parents et valorise leur éducation. Une ombre assombrit le regard azuré de l'adolescente. Elle déporte ses lèvres sur la gauche mais préfère garder le silence. Évoquer ses géniteurs, c'est raviver des souvenirs aussi joyeux que cruels. Des instants de vie qui accentuent le contraste entre ce monde et celui d'avant. Zelda préfère se focaliser sur sa remarque sur sa douche et sur le cri qu'elle pousserait à l'opposé du Fort en constatant qu'il a épuisé la réserve d'eau chaude. Un mince sourire s'esquisse sur ses traits juvéniles : « Depuis l'autre bout du camp ? Tu rêves, toi ! J'viendrais carrément sur l'pas d'ta porte pour t'expliquer ma façon d'penser ! » Voir directement dans sa salle de bain. Mais elle estime qu'il pourrait se faire de mauvaises idées ou lui envoyer une pique un peu trop facile si d'aventure elle s'exprimait à voix haute sur ce point-là.

Quant à savoir si elle aime quelqu'un d'autre dans le camp à part June ou elle... L'australienne est sur le point de répondre quand elle se rend compte d'une chose : elle ne lui a jamais dit qu'elle appréciait la Boss. Tout au plus lui a-t-elle exposé des faits à son sujet. « Qu'est-ce qui t'fait croire que j'aime June ? » s'étonne-t-elle en arquant un sourcil. « J't'ai simplement dit qu'elle sait tout ce qui se passe à Fort Ward ! » S'est-il renseigné sur elle ? Bon, d'accord, son admiration pour la rouquine n'a rien d'un secret. Elle la défend bec et ongles, tout le temps, pour tout. Mais Clyde ne savait même pas qu'elle existait avant que cette foutue branche décide de se rompre. « Mais ouais, bien sûr qu'il y a des gens qu'j'aime ! J'suis une humaine, j'te rappelle ! Pas un reptile ou j'sais pas trop quoi... » C'est simplement qu'elle ne voit pas l'intérêt de lui énumérer une liste détaillée des personne à qui elle tient ou même la pertinence d'en dire du mal. La jeune espionne essaie surtout d'éviter que le gueux se lie avec les mauvaises personnes et non de lui trouver des amis...

Elle lui parle alors du bar et des autres avantages qu'il pourrait tirer d'une bonne entente entre eux. Visiblement, l'alcool est le point sensible du rouquin. Il lui aura suffit d'évoquer le Summer's pour qu'il se mette à agiter la queue. L'adolescente esquisse un autre sourire lorsqu'il la félicite : « Bien joué, j'sais pas... » relève-t-elle, amusée. « C'était plutôt facile de deviner qu't'aimes bien t'saouler vu la façon dont ton nez est ravagé par l'alcool ! » Mais elle prend tout de même le compliment. C'est plutôt rare qu'on lui en fasse, ces temps... Le problème c'est qu'il n'a pas grand chose à proposer en échange de son amitié. Juste de belles histoires - auxquelles elle ne dit pas non ! - et l'assurance d'être écoutée. En fait plus que le fond, c'est la forme qui la dérange. « Toi, c'est sûr qu'tu vendais pas des voitures dans l'ancien monde... » se moque-t-elle gentiment. Il vend vraiment mal son truc, lui !

Finalement il lui propose d'aller marcher un peu au niveau des serres et de lui faire visiter les lieux. La gamine l'écoute distraitement tandis que son regard s'ancre résolument sur la poche où il vient de glisser le joint qu'elle vient de rouler. Il se fout de sa gueule, là, non ? « T'attends quoi pour l'allumer ? M'force pas à v'nir le chercher dans ta poche ! » C'est une idée déplaisante mais à laquelle elle succombera sans la moindre hésitation s'il ne se rappelle pas bien vite du sens du mot partage. « Et non, merci, j'ai pas envie d'aller m'balader ! » Outre le fait que ses côtes la font souffrir et qu'elle est encore secouée par sa chute de l'arbre, Zelda doute que ce soit une bonne idée d'aller rôder sur le territoire de Valentine sans la moindre autorisation. Elle est téméraire, oui, mais pas suicidaire ! « Quand tu dis qu'tu veux voir les belles plantes qui poussent ici... J'imagine qu'tu parlais pas des légumes ? » Elle arque un nouveau sourcil puis agite brièvement la main pour lui signifier que la réponse n'a pas grand intérêt. Ils sont en pleine négociation, là ! « En tout cas, clairement, t'as pas grand chose à proposer ! J't'offre de l'alcool et de l'herbe et toi, tu m'offres juste ta présence et une balade ? T'es vraiment nul à chier en marchandage... » constate-t-elle, amusée. Elle finit par hausser les épaules : « Mais vas-y, raconte-moi toujours une d'tes fameuses histoires ! Que j'puisse voir si elles sont dignes d'intérêt ! » Mais avant tout, il va allumer ce foutu joint ! Et pour l'y aider, elle lui tend le briquet qu'elle vient d'extirper de sa propre poche...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 372
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Tombée du ciel   Tombée du ciel - Page 2 EmptyJeu 30 Avr 2020 - 11:18
C’est marrant ça, peu importe ce que je dis à la gamine, elle va mal le prendre, le prendre à la légère ou se moquer de moi. C’est comme me rencontrer pour la première fois, je comprends que ce soit vraiment chiant en fait à la longue. C’est pour ça que je me décide à laisser tomber certains sujet de notre discussion, on n’avance pas et si on n’avance pas je m’ennuis. Je vais juste relever le fait qu’elle me dise que j’ai le nez d’un alcoolique, mais elle s’est regardé la gamine ? Cette insolence je vous jure !

- T’as l’haleine d’un teuffeur et tu viens me dire que j’ai le nez d’un alcoolique ? On va s’envoyer des vacheries tout le temps, car à ce rythme on ne pourra jamais devenir ami !

Je pensais au début que je pourrais me faire facilement d’une allié cette petite, ou tout du moins un parti influençable. Je commence à comprendre que non, ça sera bien plus compliqué que ça. Tant pis, c’est dommage… Je secoue un peu la tête et je passe à un autre truc, je commence à douter qu’elle veuille vraiment autre chose que mon attention et le casse que je puisse lui offrir. Tant pis pour elle, mais j’enchaine mes réponses, je ne vais pas lui laisser le temps de me répondre, sale bête ! Car en plus elle me dit que je suis nul pour vendre mes arguments, mais ça va bien wesh ! Je ne vais pas la laisser me cracher à la gueule !

- Bah non je ne vendais pas des voitures, pourquoi les vendre, tu peux pas en profiter. Non c’était mieux de les voler, ou de convaincre le proprio de te la donner. Ptain tu n’as vraiment pas d’ambition en fait dans la vie. Pourquoi vendre quand tu peux prendre ?

Je soupir avant de continuer à parler, ressortant le joint de ma poche, car ce n’était pas un cadeau finalement. Je ne vais pas me battre pour une cigarette qui fait rire, surtout que bah, s’il y a vraiment des plants dans les serres, j’en aurais bientôt pour moi ! Je lui rends et la laisse l’allumer avec son petit briquet :

- Tiens fumes donc ton joint, très peu pour moi maintenant, j’aimerais autant éviter de planer alors que c’est mon premier jour chez vous.

Je la laisse faire sa petite affaire pendant que je continue à lui parler et je prends moi aussi un air supérieur comme elle et je la juge lourdement car la meuf n’a pas compris ce que j’entendais par aller faire un balade… quelle noob ! Fume gamine, laisse ta tête te tourner :

- En fait sous tes airs de négociatrice, tu n’es pas futfut j’ai l’impression. Rien de mal, ça ne s’apprend. On appelle ça un sous-entendu, je t’expliquerai quand tu ressembleras à un être humain.


Je me lève du banc et je déplie mes jambes pour m’étirer avant de la regarder et de lui dire d’un air se voulant amusé, mais avec une grande pointe de condescendance dans la voix. On doit tout leur apprendre à ces jeunes.

- Tu veux que j’aille voler de la weed pour toi, pour pouvoir voler un truc, il faut faire une reconnaissance, savoir où est le truc qu’on veut voler ! Dudule ! Je m’en fiche des légumes et des jardinières, je veux savoir où sont les plants de cannabis. Je veux avoir l’esprit clair pendant que je regarde, maintenant, si tu ne veux pas m’accompagner, je laisse tomber et je me passerai de ton amitié et de ton aide !

Pas le temps de s’encombrer avec des gens qui veulent sans recevoir !



But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2262
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Tombée du ciel   Tombée du ciel - Page 2 EmptyVen 1 Mai 2020 - 0:52
C'est forcément la vie à l'extérieur qui l'a rendu comme ça. Est-ce qu'elle serait devenue pareille si elle avait dû évoluer dans la fange, aux côtés des rôdeurs et des autres survivants qui n'ont pas eu la chance de trouver un foyer semblable à Fort Ward ? Zelda observe le rouquin avec, dans le regard, une lueur de compassion nimbée de pitié. Est-ce qu'elle l'a blessé avec ses plaisanteries ? Et si c'est le cas, est-ce qu'elle doit en être désolée ? « Tu t'rends compte, j'espère, qu't'es en train de jouer à qui à la plus grosse avec une... adolescente ? » Elle ne sait pas si le ridicule de la situation lui a échappé mais elle, en tout cas, elle n'arrive pas à considérer autre chose que cette étrange lutte qu'il se sent visiblement obligé de mener. « Mais on dirait qu'j'ai touché une corde sensible et si c'est le cas, bah... J'm'en excuse ? » Un peu, seulement. Et davantage pour la forme qu'à cause d'un quelconque sentiment de culpabilité. « Même si bon, normalement, c'est toi qui aurait du faire preuve d'intelligence en premier... » C'est lui l'adulte, n'est-ce pas ? Mais elle mentirait si elle disait qu'elle n'apprécie pas cette maturité dans laquelle elle est présentement en train d'essayer de se draper. Elle a l'impression d'être en position de force...

Zelda arbore ensuite la plus parfaite de ses moues de scepticisme lorsque l'autre lui confirme qu'il ne vendait pas de voitures. Elle suppose dans la foulée qu'il n'a pas compris le sens de sa remarque et qu'il s'est contentée de la prendre au premier degré. Clyde précise même qu'il valait mieux les voler et qu'il vaut mieux prendre que vendre. Sans réellement comprendre comment elle s'est laissée embarquer dans cet étrange débat, l'adolescente se sent toutefois obligée de répondre à la tirade de son interlocuteur. « Oh si, j'ai d'l'ambition ! Enfin... j'crois ? » Devenir la reine du monde civilisé, ça compte ? « C'est juste qu'elle s'limite pas à une chose aussi triviale - j'crois qu'c'est l'bon mot ? - que l'vol... » Le vol est devenu une norme dans le monde actuel. C'est une simple question de survie même si, heureusement, les ressources du groupe sont suffisantes pour convaincre les gens de ne pas dépouiller leurs voisins. Et dans le monde d'avant, elle voit mal quel intérêt d'une telle chose si ce n'est celle de finir en taule ou de pouvoir se la jouer un peu rebelle. L'australienne se rend donc compte qu'elle a affaire à un militaire cleptomane. C'est un curieux mélange. Mais il faut de tout pour faire un monde, parait-il...

Néanmoins elle ne voit aucune raison de se plaindre lorsque son aîné lui rend son pétard. Ça en fait plus pour elle, non ? « C'toi qui vois... » souffle-t-elle sobrement, guère impactée par la décision du gueux. L'adolescente allume l'objet actuel de son désir puis ferme les yeux pour savourer la première bouffée. Au passage, elle se félicite de ne pas avoir toussé. Il faut croire qu'elle s'est habituée. En tout cas l'autre n'aura pas besoin de se donner la peine de la rabaisser à ce sujet-là. C'es toujours ça de pris ! Mais cet instant d'ataraxie ne dure guère longtemps puisque son voisin lui annonce qu'elle n'est pas bien maline, qu'il lui faisait un sous-entendu et qu'il lui expliquera le sens de ce mot lorsque... ressemblera à un être humain ? « J'aime pas trop les gens qui font des sous-entendus ! » lâche-t-elle avec, en appui, un petit sourire au coin des lèvres. Sauf, bien sûr, lorsque c'est June ! « J'préfère quand les choses sont dites clairement ! » Elle décide de ne pas s'offusquer à cause de la remarque de Clyde et préfère jouer la carte de la conciliation. « Mais j'suis d'accord ! On attend que j'ressemble à un être humain et tu m'apprendras c'qu'est un sous-entendu ! Pis si tu veux, en échange, j't'apprendrai à insulter correctement une personne ? » N'est-ce pas ce que l'on appelle un échange de bons procédés ?

Et puis il finit par lui poser un utlimatum lorsqu'elle refuse d'aller se balader en sa compagnie. Ou plutôt, partir en reconnaissance avec lui. Elle pèse un instant le pour et le contre mais est davantage focalisée sur la façon dont brûle son joint - les cuillères, c'est le mal ! - que sur le sens de cette discussion qui, d'ailleurs, ressemble maintenant davantage à une joute verbale de bas étage. « Ah oui... Mais moi j'avais pas dans l'idée d'participer au braquage, en fait ! L'cerveau n'a pas b'soin d'participer aux opérations sur l'terrain ! » Sinon ce serait un peu étrange et puis, surtout, ça priverait les petites mains du plaisir d'avoir quelque chose à faire. « Ce s'rait débile de donner les ordres et d'les exécuter, non ? J'te laisse l'aspect... heu... logistique du truc ! » Elle lui a demandé de ramener le cannabis. À lui de se débrouiller pour accomplir sa mission. Faire de la reconnaissance dans un camp qu'elle connaît déjà par coeur, ça ne la motive pas trop... « Mais par contre tu peux plus trop t'passer d'moi sur c'coup-là ! Parce que si jamais tu volais quand même la beuh d'ton côté, j'serais obligée d'aller t'balancer aux autres... Après j'avoue qu'ça s'rait assez marrant ! T'as une p'tite idée de c'qu'on fait aux voleurs, par ici ? » s'amuse-t-elle. Pourtant sa question est parfaitement sérieuse. Et oui, c'est vrai, elle est un peu en train de lui faire du chantage. Mais Clyde ne va sûrement pas s'en formaliser, si ? Ce serait bizarre venant de la part d'une personne qui, de son propre aveux, s'en fiche un peu des diverses chartes morales...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Tombée du ciel   Tombée du ciel - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Tombée du ciel -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: