The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -28%
Cuiseur à pâtes pour micro-ondes ...
Voir le deal
17.99 €

Partagez
- Premiers jours au Fort Nisqually -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 1280
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Premiers jours au Fort Nisqually   Premiers jours au Fort Nisqually - Page 2 EmptySam 2 Mai 2020 - 15:08
Tu as déjà fait des expositions ? S’enquit Olivia avec de grands yeux.

Décidément, elle était vraiment à côté d’une célébrité ! Même si Olivia n’y connaissait rien du tout en matière de peinture, elle trouvait ça tellement chouette. Elle adorait la diversité, elle adorait connaitre les gens et savoir ce qu’ils avaient pu accomplir de leurs vies, avant. Elle était une incorrigible curieuse en la matière, et elle ne put s’empêcher d’esquisser un grand sourire ravi en l’écoutant complimenter son restaurant. D’autant plus qu’il s’agissait d’un gastronomique, il n’était pas accessible à la tirelire de tout le monde !

Je me sens vraiment flattée, assura-t-elle alors. Elle ne pourrait probablement plus reproduire aussi facilement ce qu’elle cuisinait à l’époque aujourd’hui, mais l’apocalypse lui avait appris à ne pas se limiter à ses acquis : Mon mari aussi était cuisinier, on ne travaillait pas ensemble dans ce restaurant, c’était la première fois que je tenais une cuisine toute seule comme ça, expliqua-t-elle alors avec sérieux en hochant la tête : C’était vraiment… Incroyable, je me donnais a trois cent pour cent !

Aujourd’hui, encore plus, maintenant qu’elle y pensait. Mais c’était quand même autre chose que lorsqu’elle était dans une véritable cuisine équipée. Là, elle devait tout faire « à l’ancienne », essayer de jouer avec un four qui ne chauffait pas de la même manière partout, de s’improviser viking de la grande cuisine à l’occasion, demander des plats gigantesques pour pouvoir servir tout le monde. Les stocks fondaient comme neige au soleil avec tous ces gens, c’était un véritable casse-tête de tout gérer. Viendrait un moment où, peut-être, chacun pourrait gérer son stock de chez lui, et il n’y aurait plus cette grande cantine à entretenir ! Mais Olivia n’était pas pressée de ce moment.

C’était le nom de notre avant-poste, en fait. C’était dans une ancienne Marina en bord de mer, expliqua-t-elle. C’est juste que cette attaque aurait pu être… évité, disons. Ça concernait de vieilles histoires de ceux du No Man’s Land, qu’ils n’ont pas réglé à temps, et ça s’est répercuté sur nous, termina-t-elle alors.

Elle avait un avis assez tranché sur la question : elle n’aimait pas l’idée de risquer la vie des siens pour les problèmes des autres. Romy était là, elle aurait pu mourir. Daniella avait été enlevé et torturé par les autres ! ça la mettait très en colère, effectivement. Mais elle se calma : Janek était déjà passé à autre chose !

Tu pourras demander à Lisandro combien de personne il reçoit dans l’infirmerie, tu verras que tu es loin d’être le seul ! fit-elle avec un petit rire. Et tu étais où avant d’arriver ici alors ? Tu as de la famille ou des amis avec toi au camp ?



The Hate U Give
Revenir en haut Aller en bas  
Janek G. Abramovitch
Janek G. Abramovitch
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/03/2020
Messages : 25
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Premiers jours au Fort Nisqually   Premiers jours au Fort Nisqually - Page 2 EmptySam 6 Juin 2020 - 23:07
Janek sembla amusé par la curiosité d’Olivia. Depuis la chute de leur société avec l’éveil des morts mangeurs de viande fraîche, personne avant elle ne s’était intéressée à son art. C’était… agréable à redécouvrir, ces questions sur ce qu’il faisait avant, la vie qu’il menait, qu’il avait choisi par passion. Même si ça n’avait plus vraiment sa place dans ce monde, son art faisait partit de lui, c’était son souffle de vie depuis aussi loin qu’il pouvait se souvenir, alors ça le touchait qu’on s’y intéresse un peu de nouveau.

« Oui. J’ai commencé très jeune alors je ne compte plus. C’est grâce aux galeries et à la visibilité de mes tableaux que j’ai réussi à gagner assez de notoriété et avec ça, les moyens pour venir vivre ici, en Amérique. »

Il n’était pas une star des tapis rouge. Le monde de l’art restait assez… intime, connu de ceux qui s’y intéressaient. Il fallait s’approcher de ce monde pour le voir. Il n’y avait pas de bande annonce à la télé annonçant une nouvelle exposition ou des publicités décorant les bus et les métro. Ils restaient loin des projecteurs. Globalement, on entendait parler d’eux surtout dans des magasines spécialisés, qui mettaient en avant tout ce qui mêlait art et beauté. Ce que Janek adorait dans le monde des galeries, c’était les personnes qui les côtoyaient. C’était un monde à part, souvent très extravagant, à l’écart des sentiers. Très marginal et… en un sens fermé. Il fallait vraiment être dedans pour s’y intégrer, pour se sentir à sa place, au milieu de ces personnes qui vous parlaient de votre propre art comme pour vous apprendre ce que vous avez créé de vos propres mains. En général, chacun en avez sa propre interprétation malgré la pancarte explicative que personne ne lisait, et l’artiste devait souvent faire avec. Janek terminait son épluchage tout en l’écoutant. Il eut un froncement de sourcil et arrêta son geste, sa voix se faisant douce, cherchant la délicatesse, à être apaisant.

« Ton mari est ici ? »

Janek espérait que c’était le cas, mais il y avait souvent de grande chance d’entendre une réponse qui annonçait plutôt la fin d’une vie.

« En tout cas, je suis admiratif. Tu es incroyablement douée. Et je ne parle pas que de ta cuisine gastronomique, mais aussi de ton talent à réussir à nourrir toutes ces bouches avec ce que l’on t’apporte. En ces temps, ça ne doit pas être une tâche aisée. Si jamais je peux t’être d’une quelconque aide à l’avenir, bien que mes talents dans ce domaine son plutôt médiocre, et je m’en excuse, n’hésites pas à me demander. »


La Marina semblait être un sujet sensible auquel on ne semblait pas vouloir s’attarder. Qui semblait procurer des émotions fortes. Pour Olivia, de la colère. Elle semblait avoir été fortement touché par ce drame, et Janek était loin d’imaginer à quel point. Il fut rassuré de savoir qu’il n’était pas le seul à se couper. Il lui accorda un sourire. C’était toujours égoïstement plaisant de se dire qu’on était pas totalement inutile, Janek se débrouillait bien malgré ses faibles compétences, et ça redonnait de l’aplomb à son égo très rabaissé par ce nouveau monde.


« J’étais à Seattle quand tout à commencé. J’ai tenu un temps dans un camp de réfugiés encadré par des militaires, mais ça n’a finalement pas tenu. Avec les quelques survivants, on a erré sans but. Trop longtemps. J’ai rencontré Emilie à ce moment là. On était si peu à avoir survécu lorsqu’on ai tombé sur le No Man’s Land. Je suis resté un moment là-bas. Ma famille était à Jérusalem quand tout a commencé, j’ignore s’ils ont survécus. Je ne le saurais peut-être jamais. Pour ce qui en ai des amis… en dehors d’Emilie, ils sont tous morts aujourd’hui. »

Janek serra la mâchoire. Avant tout ça, il avait sombré dans la drogue et s’était retrouvé entouré de « charognards ». Il n’avait pas réellement d’amis, principalement des opportunistes qui profitaient de sa notoriété et se moquait bien de sa santé physique ou mental, tant qu’il continuait de peindre et de briller. Il ne saurait dire s’il avait eu des amis finalement. Et s’il en avait eu, il les avait perdu avec sa dépendance. Dans ce nouveau monde, ils n’ont pas réellement eut le temps de créer des liens, des attaches. Après la perte du camp, ils ont enchaînés les pertes. Il n’était pas question de s’attacher, c’était plus facile à supporter ainsi. Mais c’était différent à présent. Le camp offrait assez de sécurité pour redonner un peu de sociabilité à leur vie. Janek avait fini d’éplucher les légumes et l’indiqua à Olivia.

«  Que puis-je faire d’autre pour t’aider ? »
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 1280
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Premiers jours au Fort Nisqually   Premiers jours au Fort Nisqually - Page 2 EmptyDim 7 Juin 2020 - 15:45
Olivia redressa le nez vers Janek et lui offrit un autre sourire.

Non, il est mort, répondit-elle en essayant de rester sobre à ce sujet.

Elle ne voulait pas jouer le drame encore une fois où donner l’impression que c’était quelque chose. Pour elle, le traumatisme était réel et Calvin lui manquait à chaque instant de son parcours aujourd’hui, mais la brune avait l’impression tout de même qu’elle n’était pas la plus à plaindre. Après tout… Elle avait Ludwig, non ? Et le rouquin faisait littéralement tout pour elle. Elle l’aimait, sincèrement, tendrement, et sans doute avaient-ils ensemble un bel avenir.

Janek ne fut pas avare en compliment pour sa part, et Olivia ne manqua pas de se sentir flattée. Elle n’était pas difficile à combler d’orgueil en général, mais il fallait bien admettre que là, ça la touchait beaucoup. Elle hocha la tête en réponse :

Merci, c’est très gentil de ta part, d’autant plus qu’il semblait vraiment sincère dans sa démarche, ça n’était pas juste de la flatterie intéressée pour essayer d’obtenir des faveurs quelconques. Janek semblait être un garçon entier, dans l’émerveillement peut-être, en tout cas un artiste dans la définition même qu’on s’en faisait. Ils terminèrent ensemble et Olivia regarda autour d’elle : Non, je ne crois pas… Je vais juste tout mettre dans de l’eau et faire chauffer ça au feu de bois, ça devrait être prêt quand on passera à table, souffla-t-elle.

Elle pinça les lèvres. La conversation était bien lancée et l’ambiance agréable, il ne fallait pas que ça s’arrête en si bonne route, n’est-ce pas ?

Je termine vite fait ici et je te rejoins ? Proposa-t-elle avec un sourire en coin. Je vais te présenter d’autres gens, lui promit-elle en douceur.

Ça lui serait toujours utile.

FIN




The Hate U Give
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Premiers jours au Fort Nisqually   Premiers jours au Fort Nisqually - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Premiers jours au Fort Nisqually -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: