The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-11%
Le deal à ne pas rater :
Réduction -34% sur la caméra sport DJI Osmo Action
249.99 € 279.99 €
Voir le deal

Partagez
- Horses and babies || Selene -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8274
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Horses and babies || Selene   Horses and babies || Selene - Page 2 EmptySam 25 Avr 2020 - 23:05
- Depuis Detroit ? Souffla la jeune femme.

Elle était honnêtement impressionnée. Pour sa part, elle n’avait jamais quitté l’état en quatre ans et demi. Oui, elle avait énormément vadrouillé, des rues infestées de Seattle aux campagnes profondes, pour finalement revenir en agglomération. Mais traverser le pays, c’était… waw. La musicienne supposait que son aînée avait connu une tout autre vie, ailleurs, tout comme elle avait la sensation d’avoir vécu mille vies entre le début du chaos et aujourd’hui.

- Ton Isha a l'air de ressembler au père d’Elizabeth, dit Selene dans un léger rire.

Ça lui avait échappé, elle ne comptait pas se livrer à cette inconnue à la base. Mais la perche était trop évidente et… Eli lui manquait. Il lui manquait toujours, comme un morceau d’elle qui avait été arraché et égaré, même s’ils n’étaient plus ensemble quand il a disparu. Après quelques pas de la jument, au cours desquels Effy babillait à l’attention de sa nouvelle amie en se tenait fermement, comme lui avait demandé sa maman, la pianiste rouvrit la bouche :

- J’avais jamais pensé avoir un enfant un jour. Encore moins maintenant, en réalité, si : avec Gabriel, elle avait envisagé l’idée de fonder une famille avec lui, mais il avait disparu trop vite, on était un petit groupe à l’époque… son père était un ami de lycée, je l’avais simplement recroisé, on a passé quelques choses ensemble pour trouver des ressources mais… il n’est pas venu avec moi, Selene haussa les épaules ; c’était du passé désormais, il n’était pas là quand j’ai appris pour la grossesse ni… pendant les cinq premiers mois, elle expira un bref ricanement, quand il l’a su, j’étais morte de trouille… et ça a été le meilleur jour de sa vie.

Non ça n’avait pas été l’accouchement. Ce jour-là, la pianiste avait failli mourir pour donner la vie à la petite chipie fièrement dressée sur Fury. Elle se souvenait avoir souffert le martyr mais pas de la douleur elle-même, comme si son cerveau avait l’effacée de sa mémoire. Peut-être était-ce un mécanisme de défense pour éviter que les mères haïssent leur progéniture.

- Detroit alors ? Fit la jeune femme pour chasser le sujet personnel, elles entamaient le deuxième tour de cour, pourquoi faire autant de route ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Cornwell-Duprès
Joséphine Cornwell-Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/02/2020
Messages : 628
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Horses and babies || Selene   Horses and babies || Selene - Page 2 EmptyMar 5 Mai 2020 - 17:36
La surprise marqua le visage de Sélène lorsque cette dernière appris que Joséphine et Gemma venaient de Détroit, de l’autre côté des États-Unis. Elle lui adressa un signe de tête un peu fermé en guise de confirmation, reconnaissant volontiers que cette information faisait toujours son petit effet quand elle la communiquait à ses interlocuteurs. Malgré cette première impression de froideur de la part de la brune, leur conversation suivait son cours, comme si Sélène avait déjà oublié la maladresse de Joey concernant le père de la petite Effy. Et ce n’était clairement pas la pompier qui allait s’en plaindre. D’ailleurs, quand elle s’entendit dire qu’Isha avait des points communs avec le père de la gamine, Joey reporta son regard sur la survivante, comprenant par là qu’elle-même avait eu les mêmes réticences à l’égard de la maternité que celles que Joséphine avait vécu, mais que son compagnon avait été plus emballé qu’elle. Elle l’observa quelques instants, au cours desquels le silence s’installa entre elles, puis Sélène reprit la parole, comme pour expliquer davantage cette petite confession qu’elle venait de lui faire.

Attentive, Joey l’écouta lui confier son histoire, son regard noisette rivé sur le profil de Sélène qui lui expliquait sa relation avec le père d’Elizabeth, et jusqu’à ce jour où il avait appris qu’il allait être père. Un léger sourire vint étirer ses lèvres à cette anecdote, alors qu’une foule de souvenirs remontaient de sa mémoire. Elle se revoyait dans cet appartement délabré où elle avait retrouvé clandestinement Isha, la façon dont il avait découvert son ventre arrondi caché sous ce large pull qu’elle portait, l’expression intense de son regard. « -Le père de Gemma n’était pas là non plus au début de la grossesse…l’endroit où on vivait n’était pas ce qu’il y avait de plus sûr pour une femme enceinte, encore moins avec le sociopathe qui y vivait…mais le jour où il a découvert qu’il allait être père… » Elle n’acheva pas sa phrase, les yeux dans le vague à la mention de cette après-midi, près de trois ans plus tôt, où après des semaines sans sa présence, Joey avait retrouvé l’homme qu’elle aimait. « -Je suis certaine qu’il aurait pas été aussi heureux si je lui avais annoncé qu’on avait trouvé un vaccin pour se protéger des rôdeurs… » ajouta-t-elle au bout de quelques secondes de silence, un tendre sourire étirant ses lèvres à l’évocation de ce moment, alors que Joey revoyait avec précision le regard brillant d’Isha. Il s’était passé tant d’événements depuis ce jour-là…la mort d’Aaron, le carnage de Fort Hope, la chute de l’arène, ce long, long, si long voyage, et la cerise sur le gâteau de ces deux années de cauchemar qu’était leur séparation. Joséphine déglutit péniblement, et regarda devant elle quelques instants, plongée dans des pensées peu réjouissantes.

Ce fut la voix de Sélène qui la ramena à la réalité, à cette balade à cheval dans la cour du camp, alors qu’elle la relançait sur Détroit. Un rire jaune quitta les lèvres de la pompier à la question du « pourquoi ? ». Elle ne pouvait le nier, Joséphine avait encore un peu en travers de la gorge l’aveu de Mallowe, le soir de leur arrivée. Elle poussa un léger soupir, puis après avoir adressé un sourire à Gemma qui lui montrait toutes ses dents, Joey se lança dans quelques explications : « -On est partis de Détroit à plusieurs…on était cinq adultes, et Gemma, on vivait tous au même endroit, on était…amis. » commença-t-elle donc, butant sur ce dernier mot. Ce n’était pas tout à fait vrai, Joey n’était pas amie, pas vraiment, avec chacun d’entre eux lors de leur départ, mais ils l’étaient devenus au cours de ce périple, et au moins jusqu’à leur arrivée ici, à Seattle. « -L’endroit où on vivait venait d’être détruit, la ville était envahie de rôdeurs, alors, on a juste fui…on savait pas où aller, et l’une d’entre nous a dit qu’elle avait de la famille ici, alors que nous…plus personne du groupe n’avait encore de famille vivante quelque part ailleurs… donc on a mis le cap sur Seattle… » poursuivit-elle, avant d’avoir une moue, et de souffler un bref coup par le nez. « -Et à peine deux ans et demi plus tard…nous voilà ! » conclut-elle, gardant pour elle la rancœur soulevée par l’aveu de Mallowe qui avait finalement expliqué que les siens, ceux habitants ici, étaient déjà morts. Elle lui en voulait encore de ne rien avoir dit, alors qu’elle en avait eu l’occasion tant de fois au cours de ces neuf cent et quelques jours de voyage! Ils avaient traversé les États-Unis, littéralement, et les endroits où ils auraient pu s’installer et faire plus que simplement survivre avaient été nombreux. Pourtant, la petite blonde avait gardé le silence. Mais c’était le passé, et plus rien ne pourrait changer cela, ni ce qu’il était advenu de leur groupe. « -Et toi ? Tu vivais déjà ici quand tout a commencé ? » demanda-t-elle en retour, alors que son visage se tournait une nouvelle fois vers Sélène.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8274
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Horses and babies || Selene   Horses and babies || Selene - Page 2 EmptyJeu 7 Mai 2020 - 20:45
Tout en écoutant les nouvelles confidences de son aînée, Selene méditait sur une phrase : « comme si on avait découvert un vaccin contre les rôdeurs »… comment ne pas repenser à Romy et à ce qu’elle lui avait raconté ? Même s’il n’était pas l’heure d’envisager reprendre contact avec leurs anciens ennemis, la pianiste gardait dans un coin de sa tête ce que lui avait dit l’égyptienne, peu de temps avant de mourir. Pour Elizabeth, pour Hope, pour tous les enfants… un monde avec un remède, c’était un monde plus sûr.

- Deux ans et demi sur les routes avec un bébé…, souffla-t-elle.

C’était incroyable en y pensant. Miraculeux même. Qu’ils aient toujours trouvé de quoi la nourrir, de quoi la soigner, de quoi la protéger. La musicienne ne s’imaginait pas infliger un tel périple à sa fille. Aussi maligne était-elle, aussi robuste se montrait-elle, elle restait bien trop jeune pour un risque si grand. Selene était certaine que Joséphine avait connu bien des horreurs et bien des dilemmes pour arriver ici. C’était le prix à payer pour survivre aussi longtemps sur les routes et en petit comité.

- Et oui… crois-le ou non, avant tout ça, tu trouvais pas plus citadine que moi, maintenant qu’elle vivait dans un camp du XIXè et passait le plus clair de son temps en compagnie des équidés, c’était difficile à imaginer, même pour elle, mais j’ai pas mal bougé… j’ai vu pas mal de monde passer aussi.

Quand elle repensait aux prémices de son groupe… elle était la seule pionnière encore de ce monde. Néanmoins, elle portait en elle un peu de chacun d’eux. Dans ses souvenirs, dans ses apprentissages. La jeune femme repensa fugacement à Breann ; elle aurait adoré le fort. Probablement même qu’elle aurait fait partie du conseil. Elle était exactement le genre de personnalité dont Nisqually avait besoin pour garder le cap. Elles terminaient le deuxième tour de la cour, alors Selene fit s’immobiliser la jument. Effy eut beau protester d’un « maman, encoooore », elle la fit descendre de son perchoir et gratifia Fury d’une caresse.

- Qu’est-ce qui s’est passé avec tes amis, demanda-t-elle à son aînée, pourquoi vous êtes séparés ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Cornwell-Duprès
Joséphine Cornwell-Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/02/2020
Messages : 628
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Horses and babies || Selene   Horses and babies || Selene - Page 2 EmptyMar 12 Mai 2020 - 17:01
A l’expression soufflée de Sélène sur ce long trajet en compagnie d’un bébé, Joséphine ne sut rien faire d’autre qu’hocher la tête d’un geste lent. Cela ne faisait pas bien longtemps qu’ils étaient à Seattle, si bien que la brune n’avait pas encore le loisir de dire que ce périple n’était qu’un mauvais souvenir, loin de là. Elle avait encore du mal à ne pas ressasser tout ce qui avait pu se passer, alors que son état d’esprit actuel ne lui permettait de se focaliser, évidemment, que sur les mauvaises choses, et les rencontres parfois désastreuses qu’ils avaient pu faire. Tout n’avait pas été rose, bien loin de là, mais au moins, le Club des cinq était toujours en vie. Séparé, brisé, en morceaux, mais bel et bien vivant. Alors, avec l’énergie du désespoir, Joséphine s’accrochait à cette idée, celle qu’ils avaient tous survécu, et que c’était l’essentiel.

Parler d’elle n’était pas un sujet dans lequel la brune excellait, encore moins lorsqu’il s’agissait d’aborder ce qu’elle ressentait, si bien que Joey ne fut pas mécontente que leur sujet de conversation dévie sur Sélène…même si le moment ne dura clairement pas. Elle eut un mince sourire à l’évocation de cette vie de citadine qui était celle de la survivante jusqu’au début de l’apocalypse, et la pompier ne jugea pas utile de préciser qu’elle aussi. Après tout, elle avait confessé très peu de temps après leur rencontre, quelques instants plus tôt, qu’elle-même n’était jamais montée sur un cheval de sa vie. En revanche, les mots suivants prononcés par Selene arrachèrent une grimace à Joey, qui comprenait parfaitement ce qu’ils impliquaient. La vie dans un groupe apportait incontestablement son lot d’avantages, mais ils étaient souvent accompagnés d’aspects plus tristes. Evidemment, le groupe s’élargissait parfois de la venue de nouveaux individus, mais il n’était pas rare non plus d’avoir des pertes, qui laissaient parfois un grand vide, dans les cœurs ou même dans la gestion du camp. Les survivants venaient par envie la plupart du temps, suivant leurs instincts de survie, mais ceux qui quittaient le groupe ne le faisaient que rarement de leur propre gré.

Alors que Selene faisait finalement stopper le cheval, puis redescendait sa fille du dos de celui-ci, Joséphine fit de même avec Gemma, qui noua ses petits bras autour de son cou, sa mère la calant contre sa hanche, alors qu’elle lui soufflait déjà à l’oreille quelques mots, comme une chipie. La pompier esquissa un sourire face à l’air mutin de la petite brune, et la posa finalement sur le sol pour qu’elle aille rejoindre Effy en gambadant sur ses courtes jambes. Le sourire de Joséphine mourut pourtant rapidement sur ses lèvres à la nouvelle question de la survivante, vers laquelle elle leva son regard dans lequel elle ne parvenait à cacher ce qu’elle éprouvait. Parce que j’ai couché avec le meilleur ami de mon ex-mari, dont l’une des filles du clan était amoureuse, et étrangement, ça a fait des histoires. Bien sûr, elle ne le dit pas, et pourtant, cette culpabilité qui ne la quittait plus écrasa davantage ses épaules. Joséphine soupira légèrement, et si elle décida de ne pas occulter la vérité, elle tut cette partie-là de l’histoire : « -Ils ne voulaient pas rejoindre de groupe. Et… » Elle fronça les sourcils, les yeux dans le vague quelques secondes, repensant aux quelques jours passés à Seattle avant leur départ pour le camp, à Gemma et elle. « -On voulait pas les mêmes choses. Je crois que ces deux ans et quelques nous ont tous pas mal éprouvés… » ajouta-t-elle au bout de quelques secondes, en haussant une épaule. Éprouvés, c’était le mot exact. Il y avait eu les coups durs, les nombreuses dissensions, les caractères explosifs qui avaient fait des ravages dans leur groupe plus d’une fois…tout ça pour dire que le trajet depuis Détroit avait été tout sauf un long fleuve tranquille. Et pourtant…il restait une ombre au tableau qui ne cessait de préoccuper Joséphine. « -J’aimerai quand même que Gemma puisse continuer à les voir…ils sont sa famille. » souffla-t-elle à voix haute, sans réellement s’adresser à Selene pour autant, trahissant cette pensée lancinante qui venait lui nouer le ventre au beau milieu de la nuit, quand elle ne trouvait pas le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8274
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Horses and babies || Selene   Horses and babies || Selene - Page 2 EmptyJeu 14 Mai 2020 - 12:32
Talonnée par Elizabeth pendant qu’elle conduisait la jument à l’écurie, la musicienne écoutait son aînée. Sans que cette dernière ne puisse le voir, son regard s’était légèrement assombri. Méfiance naturelle vis-à-vis du fait que Joséphine confiait vouloir que sa fille continue à voir ses amis à l’extérieur. Selene savait ce que ça signifiait : soit que la mère voudrait sortir régulièrement, soit qu’elle demanderait que ces inconnus puissent venir. Dans les deux cas, ça ne lui plaisait pas. Les indécis, les éléments désolidarisés du groupe étaient forcément des dangers. Car au moment de sauver leur vie, ils seraient prêts à l’importe quoi, y compris à vendre des innocents aux horreurs qui rôdaient.

- Ce ne sera pas évident tu sais, rétorqua-t-elle plus froidement qu’elle ne l’aurait voulu ; elle poussa alors un soupir en faisant entrer Fury dans son box et reprit plus calmement, les « visites » sont interdites et on évite les contacts qui ne sont pas indispensables. Alors… pour la revoir, il faudrait qu’ils acceptent de rejoindre le camp.

La pianiste était toujours réticente aux recrutements mais la mentalité de la communauté étant à l’ouverture, elle se fiait au conseil. Néanmoins, s’il y avait une chose dont elle était certaine, c’était qu’elle partageait avec Andrea et Duncan une crainte viscérale qu’une nouvelle faille dans leur secret ne conduise à une nouvelle catastrophe.

- Chaque fois que notre groupe a eu des problèmes avec d’autres communautés…, elle mettait la prison, le ranch et Nisqually dans le même panier, ça a été à cause de quelqu’un qui a divulgué notre position aux mauvaises personnes. Alors… plus on limite les fuites et les liens avec les étrangers, moins on prend de risque.

Tout en parlant, elle retirait la selle et la bride de l’équidé pour les ranger. Bien entendu, elle s’attendait à ce que Joséphine rétorque que pour elle, il ne s’agissait pas « d’inconnus » mais… cette famille de Detroit, elle était « inconnue » pour toutes les autres personnes de ce camp. Selene n’avait plus rien à voir avec la direction du fort, mais elle ne voulait pas risquer la vie de sa fille pour ce qu’elle voyait égoïstement comme un caprice.

- Désolée, grogna-t-elle, de nouveau aussi bourrue qu’elle ne l’était au début de leur discussion.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Cornwell-Duprès
Joséphine Cornwell-Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/02/2020
Messages : 628
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Horses and babies || Selene   Horses and babies || Selene - Page 2 EmptyMer 20 Mai 2020 - 20:54
Gardant un œil protecteur sur les deux chipies qui échangeaient des propos que la pompier ne comprenait pas, alors même que les gamines semblaient en pleine osmose, celle-ci suivit Selene jusqu’à l’intérieur de l’écurie, dans laquelle elle entrait pour la première fois. Passées les premières secondes pendant lesquelles elle observa autour d’elle d’un air curieux, Jo ne tarda pas à reposer son regard noisette sur la silhouette de la brune, qui lui répondait d’un ton sans appel : si les mots n’étaient pas hostiles, le ton était froid, et il était clair que la jeune femme désapprouvait complètement les dernières paroles de Joey, à savoir qu’elle souhaitait que Gemma garde un lien avec sa famille. Sans chercher à l’interrompre, la survivante s’adossa au mur derrière elle, les bras croisés sur sa poitrine, écoutant les arguments développés par sa cadette, qui semblait avoir un avis bien tranché sur la question.

Joséphine l’écouta donc attentivement, alors que fréquemment, ses yeux retournaient se poser sur Gemma, et sa petite copine, insensibles à la présence de leurs mamans un peu plus loin. Et lorsque Selene finit par s’excuser, la brune posa ses yeux sur elle, restant silencieuse une petite seconde, avant d’hausser une épaule : « -T’excuses pas. » lança-t-elle, avant d’observer le cheval, qui semblait parfaitement habitué à la présence de la jeune femme, et se laissait parfaitement faire. « -Je sais pourquoi je suis ici, je sais pourquoi j’ai rejoint cette communauté, et je n’ai pas pris cet engagement à la légère quand le conseil a accepté que Gemma et moi on puisse s’installer. » commença-t-elle, sans se montrer agressive, se contentant de prendre son temps pour ordonner ses pensées. Dans le fond, Joey comprenait parfaitement que la survivante à ses côtés cherchait juste à garder les siens en sécurité, elle pensait même que le contraire aurait été inquiétant. Elle était la petite nouvelle, fraîchement débarquée de l’autre bout des USA, et que Connor avait pris sous son aile en la ramenant ici. Jo restait une étrangère, si bien qu’elle comprenait la méfiance que pouvaient ressentir les habitants du camp vis-à-vis d’elle. Pourtant, elle n’avait pas menti en affirmant qu’elle respecterait tous les engagements pris envers cet endroit, sur le fait de toujours tout faire pour maintenir ses habitants en sécurité, sur sa capacité à tenir sa langue sur l’emplacement du Fort, et sur tout le reste. Et elle n’était pas de celles qui prenaient des engagements en l’air.

La pompier s’humecta légèrement les lèvres, avant de poser une nouvelle fois son regard sur Selene : « -Tu me connais pas, et c’est normal que tu veuilles protéger la communauté. Alors je vais te faire perdre ni ton temps, ni le mien, en te disant que je n’ai pas l’intention d’être un danger pour qui que ce soit habitant ici, ou que je vais vous la mettre à l’envers à la première occasion. N’importe qui pourrait dire ça, surtout quelqu’un de mal attentionné. » commença-t-elle, relevant très légèrement le menton vers la brune, dont elle semblait avoir l’attention. Joséphine resta silencieuse encore quelques secondes, avant d’ajouter bien vite : « -Je vais faire mieux que ça, je vais te laisser te faire ta propre opinion sur moi, me voir devenir un membre à part entière de cet endroit, et tout faire pour le protéger. » Ses yeux plantés dans ceux couleur iceberg de la jeune femme en face d’elle, il était impossible de passer à côté de l’air sérieux sur les traits de la pompier à cet instant précis. Son acolyte ne le savait d’ailleurs pas, du moins pas encore, mais la pompier n’avait pas pour habitude de dire des paroles en l’air. Pourtant, au bout de quelques secondes, elle laissa un léger sourire étirer la courbe de ses lèvres. Selene n’était pas son ennemie, elle n’éprouvait d’ailleurs aucune hostilité à son égard, et Joey comprenait parfaitement la méfiance que celle-ci semblait ressentir envers elle.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8274
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Horses and babies || Selene   Horses and babies || Selene - Page 2 EmptyJeu 21 Mai 2020 - 12:32
Elle avait fini par s’arrêter pour écouter son aînée. Cette dernière avait eu les mots justes : promettre qu’elle ne ferait rien pour nui à la communauté ne suffisait pas, car ces annonces en l’air n’avaient pas empêché la prison d’être livrée à leurs ennemis ou l’avant-poste de la marina de tomber sous les coups des Scarecrows. La musicienne ne croyait que ce qu’elle voyait et voir, c’était justement ce que lui proposait Joséphine. Selene ne lui rendit pas son sourire mais elle hocha brièvement la tête en signe de compréhension et d’acceptation.

Elle avait un étrange sentiment envers cette femme. Contrairement à beaucoup de résident du fort qui étaient du genre docile, doux, passif… son interlocutrice lui faisait l’effet d’une guerrière qui gardait ses armes sous clef, le temps de se faire intégrer. Une personnalité forte, quelqu’un qui avait une raison de se battre et qui se battrait sans hésiter. Probablement n’étaient-elles pas si différentes que ça, bien que la pianiste soit persuadée que personne en ce monde ne lui ressemblait.

- Tu pourras revenir si tu veux, consentit-elle finalement à dire, elles ont l’air de bien s’entendre.

Du menton, elle désigna Elizabeth et Gemma. Cette dernière était un peu plus âgée mais ça ne dérangeait pas Effy, qui était habituée à s’amuser avec Hope. Elle était vive et très éveillée pour une enfant de 2 ans, ce n’était pas les quelques mois de plus de sa camarade qui allaient la perturber. Selene avait fini de ranger le matériel de Fury et fit rentrer celle-ci dans son box. Ses yeux bleus se posèrent à nouveau sur Joséphine, qu’elle étudia silencieusement quelques secondes.

- Je reconnais que je ne suis pas la… la personne la plus hospitalière du lot, quand tu viens d’arriver, souffla-t-elle du bout des lèvres, mais… si tu cherches une vraie alliée pour protéger cet endroit… tu peux venir me trouver.

C’était bien l’unique chose qui était dans ses cordes : défendre fort Nisqually bec et ongles, dusse-t-elle y laisser des plumes au passage. Une prérogative qu’elle suivait depuis des années maintenant ; il était bien trop tard pour espérer en changer.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Horses and babies || Selene   Horses and babies || Selene - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Horses and babies || Selene -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: