The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-34%
Le deal à ne pas rater :
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec batterie et coffret ...
295.99 € 449.80 €
Voir le deal

Partagez
- Survival -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2008
Age IRL : 27
MessageSujet: Survival   Survival EmptyJeu 19 Mar 2020 - 11:28
Petit signe de la tête. On continue à progresser à travers les bois, là où le feu semble provenir. J’ai l’affiche en main, usée avec le temps et l’utilisation qu’on en fait. Le crayon a commencé à baver un peu mais le portrait est largement reconnaissable. La nuit est tombée depuis un moment, mais qu’importe : Jaren et moi ne comptons pas nous attarder ici trop longtemps. On traque depuis suffisamment longtemps désormais pour savoir ce qu’on doit faire. Et justement, on vient de trouver. Autour de ce feu de camp qui fait suffisamment de lumière pour être repérable, il y a un homme qui tente de se réchauffer les mains. Assis sur un grand tronc couché au sol, il prépare finalement sa couche dans l’espoir de pouvoir fermer l’œil.

C’est le moment de le cueillir. Mais Jaren me demande d’être sûr que c’est lui. Alors on s’approche encore un peu, et finalement je scrute le dessin et le gars en face :

C’est lui, et oui, j’en suis sûre.

Toutes les informations qu’on a glané jusqu’ici pour le dénicher ont finalement porté leurs fruits, c’est pas plus mal. Cachés jusque là, on se relève et on s’approche, armes déjà sorties. Le type manque de se jeter sur son propre flingue quand il nous voit approcher, mine fermée, fâchée aussi. Derrière sa barbe de plusieurs jours, le gars a vraiment pas l’air content. Mais faut dire aussi que ce qu’il a fait aux autres les a pas rendu trop content non plus :

Salut Georges, on te cherche depuis un moment, que je lui dis en le braquant toujours. Jaren le garde en joue pendant que je contourne pour me mettre dans son dos et récupérer son équipement. Le fusil qu’il a est en bonne état, j’me dis que Markus saura quoi en faire contrairement à moi. Vague soupir, je m’éloigne à nouveau de quelques pas pour me mettre à l’opposé, pendant que Jaren procède.

Les bruits de la nuit ont quelque chose d’inquiétant quand même. Je regarde autour de nous, méfiante évidemment, en cherchant à discerner dans la pénombre si quelque chose peut bouger. Mais le vent fait bouger les feuilles, le bruissement de celles-ci me met à peine la puce à l’oreille. Je devrais pas virer parano, pas vrai ? J’essaie de me détendre dans un silence relatif quand mes yeux se posent sur le sol boueux de la saison. Autour de Georges, quelques traces de pas, les siennes. Mais sur un rondin de bois plus loin, d’autres, plus larges.

Froncement de sourcils. Je relève un regard surpris vers Jaren :

Il est pas seul, que je souffle entre mes dents, prête à me mettre en garde. Mais j’en ai pas le temps. La première détonation claque dans l’air saturée de fumée, et j’ai tout juste l’occasion de me jeter au sol pour éviter les suivantes. Merde !



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 228
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Survival   Survival EmptyJeu 19 Mar 2020 - 19:17

On tient notre homme. J’ai bien l’impression. Je suis Yulia dans les bois, en faisant le moins de bruit possible. Mais ça a un côté rassurant de marcher sur les feuilles. On touche au but.
Ça fait plusieurs jours qu’on le traque, et il nous aura donné du fil à retordre celui-là. Il sait s’entourer et se cacher. Mais à force, on l’avait sous la main.

Et pour une fois, il manque de discrétion. Il s’était installé devant un feu de camp, pour espérer y dormir. Parfait, il n’allait pas s’y attendre. Je retiens Yulia un instant, avant qu’elle se jette sur lui.

- C’est peut-être pas lui, attends.

Mais elle est sûre. Alors je lui fais confiance, et je me remets sur mes pieds, arme sur l’épaule. On fait un peu plus de bruit. Et on le réveille. Il nous tire de sacrés yeux. Elle avait fait le tour, pour s’occuper de ses affaires, histoire qu’il ne bondisse pas sur son arme. Il avait été tenté, ça s’était senti. Mais il n’aurait pas eu le temps de toucher du bout du doigt son fusil, avant de recevoir une balle. Cadeau du chef.

- Allez. Si tu fais pas d’histoire, tu t’en sortiras vivant. C’est pas beau ça ?

Mais je sens Yulia perturbée. Elle tourne la tête tout autour d’elle, elle semble chercher quelque chose. Et nos regards se croisent. On avait pas vérifié ça oui. Si il était seul. Hum. Merde.
À peine avait-elle eu le temps de dire ça, qu’une balle me frôla, suffisamment pour que j’entende son sifflement. Instinctivement, je me baissais, posant un genoux à terre, cherchant d’où le tir venait. Mais il fallait que je bouge. Tant pis pour la cible, on l’aurait après.
Place au combat.

- On bouge !

Je plongeais en arrière, pour sortir de la zone du camp, pour me fondre dans le noir de la forêt. J’espérais que Yulia avait fait de même, mais je ne la vis pas d’un rapide coup d’oeil. Bon signe. Notre homme s’était lui aussi tiré, prenant son arme au passage.
J’entendis un bruit à mes côtés, une branche craquer, et je préparais mon coup de crosse. Mais je reconnu à temps la silhouette de Yulia, quelques arbres plus loin.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2008
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Survival   Survival EmptyJeu 19 Mar 2020 - 19:34
Je manque de bouffer littéralement de la terre. Me rattrapant comme je peux, je roule sur le côté et me mets en position comme je peux pour tirer. Le premier coup part, se fiche dans un tronc sans demander son reste. Ça touche pas, et ça m’emmerde. Je peux pas me permettre de perdre mes munitions. Empoignant l’arme que j’ai récupéré sur Georges, je me relève et m’extirpe de ce champ libre pour suivre Jaren. On est à peine à couvert quand on se retrouve, il manque de me cogner avec son arme et je lui lance un regard suffisamment agacé pour qu’il stoppe son mouvement. Je me rapproche, furieuse, et vigilante.

Il était pas censé être seul ?! que je lui demande d’une voix fâchée. J’ai l’impression qu’on a loupé une information ultra importante dans l’histoire. Mais on a pas le temps d’en discuter, on est pas en terrain conquis : et on le comprend quand une autre balle éclate la souche d’un arbre pas loin de nous. Merde ! T’arrête pas !

Je le bouscule franchement. De traqueur, voilà qu’on passe à traqués ! Je m’attendais pas à ça. Et puis, combien ils sont ? Trois ? Quatre ? Plus ? Putain, on est dans une sacrée merde. Quatre, ça serait déjà coton en comptant Georges, mais si c’est un groupe qu’il a réussi à s’offrir, ça nous foutrait vraiment dans la galère. Mon cœur bat à tout rompre, ma tête mouline à la recherche d’une solution. Mais je suis trop furieuse pour vraiment réussir à y penser sérieusement.

On s’est fait avoir comme des putains de bleus ! Georges a totalement servi d’appât pour qu’ils remontent jusqu’à nous : on a foncé droit dedans comme deux abrutis ! Je suis furieuse contre moi : c’était évidemment trop facile pour être normal, voilà ce qui nous arrive à pas nous méfier. On s’est crus malins, et voilà où ça nous amène !

Je manque de me prendre les jambes dans une racine, me rattrape au plus proche. Fusil en main, je tente une réplique inutile quand une énième balle me frôle. On a pas le choix : on doit mettre le plus de distance possible entre ce groupe et nous. Sinon, on va se faire trouer comme des passoires avant même d’avoir atteint l’orée de la forêt.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 228
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Survival   Survival EmptyJeu 19 Mar 2020 - 19:58

J’attendais derrière mon arbre, à observer. J’avais vu un flash de tir, et je pouvais le voir maintenant. Mais Yulia était passé à côté de moi en courant. Un seul, ça pouvait se tenter, mais il y avait trop de bruit pour qu’il n’y en ait qu’un. Alors je lui emboîtais le pas, en courant moi aussi.
On s’était fait avoir. Décidément. Ça aurait été trop beau de le cueillir là, sans combat.
Mais visiblement non. Et on était deux beaux lapins à courir dans la forêt. Heureusement, il faisait nuit. Et il y avait beaucoup d’arbres. Ça limitait les risques de se prendre une balle dans le dos.

Yulia manque de trébucher, et je ralentis un peu, pour être sûr qu’elle me suive. Elle se retourne pour tirer, dans les branches, mais ça pourrait dissuader un peu, avant de reprendre la course.
On y voyait pas grand chose, mais c’était suffisant. On avait intérêt à courir vite. Je doutais que nos cibles lâchent l’affaire de leur côté, maintenant qu’ils avaient vu nos têtes. Et si je n’étais pas perdu, les premières habitations n’étaient pas très loin. Enfin une grosse dizaine de minute en courant. C’était assez long, à bien y penser, avec des gens armés derrière nous. Mais si on avait un mur, ou quelque chose pour se cacher, on pourrait riposter.

Enfin, il ne fallait pas beaucoup de mots pour résumer: on était dans la merde. Pourquoi j’avais emporté autant de choses dans mon sac déjà ? Il était lourd.

- On devrait tomber sur une route rapidement. Et des maisons.

Je passais mon fusil sur mon dos, pour me libérer les mains, et courir un peu plus vite. Pas le temps de retourner à la moto. Et surtout pas la bonne direction. Yulia me suivait de près, et c’était déjà ça. Pas besoin de m’inquiéter. Elle savait courir. Une balle s’écrasa contre un arbre, juste après une explosion. pas bon signe.

Au loin, enfin quelques arbres plus bas, je vis un reflet de lune. De l’eau. Sûrement un étang. Si nos poursuivants pouvaient tomber dedans… Ça nous gagnerait un peu de temps.

- On tourne !

Petit détour, mais dans la vitesse, on faisait ce qu’on pouvait. J’esquivais un arbre de près, perdant un peu de vitesse, tentant un coup d’oeil en arrière. Rien en vue, mais mieux valait continuer. Le danger était là.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2008
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Survival   Survival EmptyJeu 19 Mar 2020 - 20:26
L’étang. Je manque de me vautrer dedans en allant trop vite. Jaren me choppe par le bras pour m’aider à le contourner, et d’m’éviter de me faire emporter par cette course. On a aucune idée d’où ils sont, à quel niveau, si on arrive à les distancer. Ça fait bien dix minutes qu’on court pour les fuir, et qu’on sait pas si ça porte un peu ses fruits ou pas. J’ai beau jeter des regards en arrière, c’est clairement pas fameux. Je tente de me retourner pour tirer à nouveau, mais le mécanisme s’enraille et la poudre manque de l’exploser au visage. Je balance l’arme par terre en insultant tout ce que je peux, et reprend ma course.

Bordel… Bordel, de merde ! J’ai l’impression d’entendre les balles fuser à mes oreilles. J’attrape le bras de Jaren et le tire avec moi pour qu’on retourne à l’abri du bois, au moins brièvement. Devant l’étang, on est totalement à découverts, et c’est un coup à se faire tirer dessus. On a quelques mètres. La route est même plus si loin. On y est presque putain !

Sauf qu’une dernière détonation  m’arrache un sursaut. C’est le cri de douleur de mon ami qui me fige sur place. J’ai l’impression que mon cœur manque d’échapper à ma poitrine quand je me retourne pour le chercher :

Jaren ?! Il s’est presque effondré par terre, se rattrapant de justesse à ce qu’il peut. Main contre le flanc, je discerne pas le sang, mais il a l’air d’avoir mal. On a pas le temps. On a vraiment pas le temps. Mon souffle se coupe, je fais demi-tour pour revenir à son niveau, et attrape son bras pour le passer par-dessus mes épaules : Lève-toi, allez !

Je lui ordonne ça, mais il fait comme il peut. Et la douleur l’empêche de vraiment respirer. Je le porte à moitié je crois, mes jambes semblent s’enfoncer dans la terre mouillée. Quand elles foulent le bitume, j’ai l’impression d’un miracle. Il faut pas qu’on perde le peu d’avance qu’on a sur les autres… Et pourtant, tout ça est terriblement mal engagé…



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 228
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Survival   Survival EmptyVen 20 Mar 2020 - 1:21

On court. Toujours. Pourquoi on s’est lancé là dedans sans réfléchir déjà ? Je sais pas. Mais en ce moment je regrette un peu trop mes actions à mon goût.
Mais les pensées, on verra plus tard. Là, avec les balles au dessus de nos têtes, c’est pas le meilleur moment.

Mais au moins, on sait vers où on court. Plus ou moins. Il y a une route, un peu plus loin, en contrebas. Yulia me tire un peu en avant, pour que je reprenne ma vitesse, et pour conserver l’avance. On ne savait pas où ils étaient, et je n’aimais pas ça. Pas dans ma forêt. Pas comme ça.

Mais j’entends une détonation. Et bizarrement, je sens que quelque chose ne va pas. Je sais pas si c’est la force qui me pousse d’un coup, ou la douleur qui me surprend en premier. Mais je trébuche, mais en gardant mon équilibre, tant bien que mal. Je m’étais pris une balle. Au ventre. Et je n’avais pas pu m’empêcher de crier de douleur. Une aiguille, d’un coup sec. En mettant ma main sur ma hanche, je sentis l’humidité sur ma veste. Pas de lumière pour voir, mais je savais. J’avais déjà vécu ça. Sauf que je voyais mon ennemi. Pas là.

Sans Yulia, ma course se serait arrêtée là, et j’y serai resté. Mais elle revient vers moi, pour m’aider à me lever.

- Non….

J’allais être trop lourd pour elle. Elle n’était pas petite, mais je devais bien peser une centaine de kilos. Si elle se faisait tuer à cause de moi…. On ne regretterait pas grand chose, parce qu’on serait morts tous les deux. Mais quand même.
On atteint la route. Je l’entends aux pas. Je ne sens plus grand chose dans mon corps. Même Yulia, qui me sert contre elle.

J’essaye de dire quelque chose. « par là ». Mais je n’ai plus de souffle pour ça. Alors je pointe juste péniblement une maison au loin, qu’on devinait entre les arbres. Mais de retour sur du plat, je perdais mon élan pour avancer. Je devenais un poids. De plus en plus.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2008
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Survival   Survival EmptyVen 20 Mar 2020 - 9:55
Je suis maladroitement les indications de Jaren. Il pèse lourd, et c’est à peine si j’arrive vraiment à le porter à travers notre fuite. Je redouble de force, sans doute aider par l’adrénaline, pour nous mettre tous les deux à l’abri. Il y a la maison, je la vois, et quand on s’en approche, je secoue la tête vivement. On la contourne comme on peut, c’est toujours juste si je suis pas en train de le tirer au sol. Dans l’abri de jardin, je l’ouvre à la volée, et je m’effondre au sol avec lui. La tension est toujours palpable et je réfléchis à cent à l’heure. Je sais pas quoi faire…

Je me sens dépassée par les événements, totalement prise au dépourvu. Je comprends pas comment ça a pu dégénérer comme ça. Ramenant Jaren sur le dos, j’écarte sans réelle douceur sa veste pour comprendre ce qu’il se passe. Et quand le sang brouille toute vue, mon cœur s’accélère et se serre un peu plus. Bordel. Bordel de merde ! Je dénoue mon écharpe, la plie, et la pose brutalement sur la blessure de Jaren, sans douceur toujours, pour comprimer l’hémorragie. Je porte sa main dessus pour qu’il tienne aussi :

Appuie fort, le plus fort que tu peux, que je lui souffle en m’écartant. J’abandonne sac à dos et manteau ici, couvrant Jaren avec en me détournant. Arme en main, je sais que je serais moins habile avec le flingue, et trop bruyant. Je reviens !

Dehors, je sens même pas le froid, il y a juste la peur et la survie. Au sol, nos traces de pas, que j’efface comme je peux d’un revers de pied maladroit. Il faut que je les détourne. Et que je fasse vite. D’une course à l’autre, je fais deux lignes de pas qui se séparent, pour se rendre à nouveau vers la forêt, et semer le doute ici. Quand je termine ça, les voix de nos poursuivants s’élèvent à nouveau non loin, et mon palpitant s’agite brutalement.

Là ! Merde ! Les fusils me pointent, je les vois à peine dans la pénombre. Quand la première détonation tonne, je fonce à travers la forêt sans demander mon reste. Une branche éclate, mes jambes ont l’air d’être du coton mais il est pas question que je m’arrête ici. Sauf que je peux plus courir, je suis épuisée et je peux pas continuer comme ça. Avec Jaren dans un sale état – et je sais même pas à quel point – c’est sacrément la merde… J’escalade un tronc, monte en hauteur, m’accrochant aux branches comme je peux. Je m’en tue les doigts mais je m’en fous. Quand je suis en haut, mon souffle est si court, si bruyant, que j’ai l’impression qu’on verra que moi. Où elle est… En contre bas, je vois les torches, je les compte. Six, mais je discerne d’autres ombres.

Ils se séparent après un temps interminable. Ils s’éloignent les uns des autres, sondent autour d’eux, tentent de me trouver sans y parvenir. Mon souffle se coupe, j’attends. Une ouverture, quelque chose. Ça semble si long. Si long, quand le dernier, à la traine, zone trop près de l’arbre. J’ai l’impression que même mon cœur se tait. Je me prépare. Quand sa lampe torche se relève vers le tronc, comme s’il comprenait ce qu’il se passe, je me déloge de ma planque et lui tombe littéralement dessus. Son dos fait crac en rencontrant le sol, un cri lui échappe mais je plaque ma main sur sa bouche violemment. Ongles s’enfonçant dans sa peau, comme le poignard que je tiens, et rentre profondément dans ses flancs. Une fois, puis deux. Puis trois. La douleur lui déforme le visage, et le temps s’allonge un peu plus avant qu’il se détende…

Je souffle. Les mains couvertes de sang, ça remonte jusqu’aux coudes. Je titube en me relevant, et m’éloigne dans l’autre sens, de peur d’être surprise. Je crois que quand je retourne dans l’abri de jardin sans me faire suivre, ça tient plus du miracle qu’autre chose… Je suis à bout de souffle :

Jaren ! je retombe à ses côtés. Je crois qu’il a tourné de l’œil, je sais pas. J’ai aucune idée de quoi faire : Allez, réveille-toi ! Dis-moi un truc ! Les larmes grimpent, je me sens perdue.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Survival   Survival Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Survival -
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: