The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
18.03 €
Voir le deal

Partagez
- Compagnon d'infortune -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/11/2019
Messages : 417
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Compagnon d'infortune   Compagnon d'infortune - Page 2 EmptySam 18 Avr 2020 - 14:53
C’est con à dire, mais ça fait du bien de passer du temps avec quelqu’un d’autre que Tom, Farah ou Cassidy. Parce que si lui est inquiet pour moi, il l’est uniquement à cause de ma jambe. Il a pas peur que je craque, que mes nerfs lâchent ou je sais pas quoi du même genre. Oh, je sais qu’ils le diront pas clairement, mais je sais aussi que ça les quitte jamais vraiment. Et même si j’ai les mêmes craintes, j’aimerais bien qu’ils finissent par avoir confiance dans mes capacités à me relever, à tenir bon. Je retiens toujours juste un énième froncement de sourcils, préférant me focaliser sur notre discussion avec Joey. Surtout que c’est plutôt sympa donc, si on occulte le côté nostalgique.

Je continue de l’observer avec attention avant d’esquisser un sourire. « C’est important de se sentir utile. C’est quand même ce qui nous permet d’avancer, encore plus maintenant qu’avant tout ce... » J’agite la main pour désigner tout ce qui nous entoure. « Mais justement, t’as des gens qui comptent sur toi, c’est d’autant plus essentiel d’être au top de tes capacités pour elles non? » J’avoue, je suis curieux de savoir de qui il peut bien parler alors que j’essaie tant bien que mal de visualiser les personnes avec qui Joey passe du temps. Je sais qu’il s’occupe beaucoup de Hope, j’ai eu l’occasion de les croiser ensemble à plusieurs reprises. Mais le reste… Je me fais songeur un instant, essayant de pas trop faire mon curieux même si c’est compliqué.

Je soupire longuement au reste de ses propos, non sans hausser les épaules. « J’en sais rien… ne pas me retrouver coincé ? Vous demander d’être plus … radicaux dans la façon de me sortir de là. Ne pas vous demander de rester… y a tellement d’autres options qui auraient pu éviter ça. » Mais j’arrive quand même à lui rendre son sourire, même s’il est moins convaincu que le sien. « Ca fait bizarre… j’avais oublié ce que c’était d’être avec autant de gens qui veillent les uns sur les autres. C’est plutôt cool. » Et flippant. Surtout quand on a peur de pas être à la hauteur. Parce que me soigner moi, soigner quelques personnes en passant, c’est une chose. Gérer l’infirmerie depuis que Lisandro en est parti, c’est bien plus compliqué. Surtout que j’ai encore du mal à m’occuper de moi, encore plus ces derniers temps qu’avant. Mais l’optimisme de Joey a quelque chose de rassurant. J’irais pas jusqu’à dire qu’il est contagieux même s’il en est pas loin. « Ca prouve surtout que ce coin est bourré de têtes de mule oui. Mais faut croire que j’en fais partie aussi. » Et j’ai un regard dubitatif sur ma jambe, me demandant à quel point j’ai raison. J’aimerais bien me planter mais je suis quand même convaincu que jamais je retrouverais une complète motricité.

Quand il reprend, j’ai un bref hochement de tête. « Je vois ce que tu veux dire. Mais c’est compliqué de parler, surtout après tout ce temps qu’on a passé à survivre tant bien que mal. T’étais où toi ? Avant de te retrouver ici ? » Je suis curieux ouais, surtout qu’il a l’air d’avoir gardé cette humanité que me reprochait d’avoir Ruby il y a quelques mois de ça. Une vie de ça même. Je me demande ce qu’elle est devenue d’ailleurs, mais j’essaie de mettre ça de côté parce qu’elle est probablement morte et que j’ai pas envie de l’acter. « On a de la chance. D’être tombé sur ce campement. Et sur des gens qui ont l’air d’apprécier le fait d’être vivants. » Pour un peu, je vais avoir l’impression de plonger la tête la première dans la guimauve. Mais c’est pas si mal pour une fois non ? Je veux dire, c’est pas comme si on pouvait se permettre de l’être tous les jours.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 510
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Compagnon d'infortune   Compagnon d'infortune - Page 2 EmptySam 18 Avr 2020 - 18:00
Compagnon d'infortune
Feat Nolan Wilson


Esquissant un sourire, Joey ne pouvait se renfrogné davantage devant Nolan : il s'agissait d'un type agréable, avec qui le jeune photographe aurait très bien pu devenir ami bien avant l'épidémie. La vie... Il acquiesça, effectivement, se sentir utile était pour Joey une nécessité, cela l'avait toujours été mais désormais accentué depuis que le jeune homme avait perdu sa famille. Bien sûr, avant tout cela, Joey se sentait utile pour sa famille, parce qu'il semblait mener la barque depuis bien des années, lorsque sa mère subissait encore les foudres de la violence de son mari et que sa soeur était bien trop jeune pour supporter quoi que ce soit. Joey était une soupape, capable de tout endurer, selon lui. Inconsciemment, les choses étaient plus compliquées.

« On va dire que maintenant faut simplement trouver ces personnes. Pour mon cas ça a été peut-être plus long... » Avouait Joey avec un demi-sourire, en référence à Selene et les autres. Tout n'était pas tout rose tous les jours, mais depuis qu'il était plus proches de Juliet et des filles, Joey se sentait nettement mieux, il avait l'impression d'avoir un regain d'intérêt pour sa propre vie, mais aussi pour le monde qui l'entourait.

Nolan semblait se sentir coupable de ce qui était arrivé au début du mois. Joey pencha la tête sur le côté comme un chiot et fit la moue. Bien sûr que non, Nolan n'était qu'un homme, il avait agi comme eux tous, en improvisant et en faisant de son mieux. « Si t'as besoin d'aide à l'infirmerie... Tu sais tu peux m'demander. J'suis un genre de couteau suisse. » Voilà que Joey faisait de l'humour maintenant. Il ne put s'empêcher de décocher un nouveau sourire en coin, une lueur d'espièglerie dans le regard. Nolan ne cessait de se rabaisser, par rapport à toute cette pression qui pesait sur ses épaules. Joey ne pouvait que comprendre et compatir : il était pareil.

Le jeune photographe secoua la tête. Joey était également de ces personnes qui se croyait responsable de l'intégralité des événements. Il ne put s'empêcher d'afficher une moue mélancolique en repensant à son ancien groupe. Cependant, la remarque du jeune médecin le fit sourire. Nolan posa alors cette question que Joey évitait le plus souvent, depuis son arrivée au campement. Où était-il avant de se retrouver avec une branche empalée dans la jambe ? Avec qui voyageait-il ? Joey se gratta la tête et fronça les sourcils. Sa tête lui faisait encore mal. Il se râcla la gorge et regarda tout autour de Nolan sans pour autant poser les yeux directement sur lui. « J'voyageais tout seul depuis quelques mois, avant le mois d'août dernier. J'avais... Hum. J'avais perdu mon groupe en mars. » Un peu de courage Joey, se disait-il en ravalant son éternelle sensibilité. Il posa son regard sur Nolan et eut un petit sourire triste. « J'étais absent pour... Quelque chose de grave, quand j'suis revenu, y avait des infectés partout, les camions étaient partis. Bref. » Bien sûr, cette chose grave était sa propre mère, mourrante, qu'il abandonna dans cette église.

Est-ce qu'il en voulait à son ancien groupe d'être parti ? Comment le pouvait-il ? Ils avaient peut-être grâce à cela, permis à sa soeur de survivre, ce qui aurait été une chance. Car dans un coin de sa tête, Joey avait encore espoir. Il haussa les épaules mais acquiesça tout de même d'un signe de tête. « Maintenant j'm'en rends compte ouais. Au début... J'étais tellement bouffé par tout ce qui était arrivé que je me rendais pas compte de la chance que j'avais d'être tombé sur... Vous tous. »



JOEY ALBERT ADAMS

Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/11/2019
Messages : 417
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Compagnon d'infortune   Compagnon d'infortune - Page 2 EmptyLun 4 Mai 2020 - 14:48
Y a un truc d’hyper apaisant chez Joey en fait. Comme si j’étais pas obligé de me retrancher derrière mes barrières habituelles. Pas qu’elle soient bien solides ou bien présentes. Mais, comme tout le monde je pense, il m’arrive pas oser trop en dire ou, surtout, de pas me détendre autant que je le voudrais. Parce que ouais, en vrai, depuis près de cinq ans, on est toujours en tension ou presque. Comme si les idées même de paix et de sérénité avaient totalement disparues ou presque. Ca arrive encore de temps en temps, comme des bulles de savon qui finissent pas éclater dans les airs. Ou des confettis, qu’on ramasse comme un peu. Et là, c’est une des plus grosses bulles de savon que j’ai pu voir depuis que je suis au Fort. Sans que l’inquiétude ne vienne la grignoter, sans que je me demande à quel moment ça va déraper. Parce que ouais, on est pas si mal là.

Je hoche la tête à sa remarque, laissant filer un silence songeur. « Ouais, je comprends. Moi je les avais depuis toujours. Avant de les perdre pendant deux ans ou presque. J’ai cru que je les retrouverais jamais et se retrouver sans raison d’avancer, c’est… compliqué. » Doux euphémisme donc quand on a plus vraiment aucune raison de vivre si ce n’est l’entêtement de se dire que tant qu’on sera pas sûr de leur mort, on lâchera pas l’affaire. Mais j’ai bien fait de pas lâcher. Je soupire quand même quand on évoque cette sortie désastreuse. Qui n’aura pas eu que du mauvais. Sans ça, j’aurais probablement jamais osé discuter autant avec lui. Ou pas aussi rapidement en tout cas. Et j’aurais encore moins soufflé, la mine brusquement malicieuse en retour à son regard espiègle. « Attention, le dis pas deux fois. Sinon tu vas te retrouver à devoir refaire les bandages après nos batailles avec Juliet. En plus, je suis sûr qu’elle triche. » Si j’ai eu du mal avec la demoiselle au départ et que c’est loin d’être facile tous les jours, je sais qu’elle est douée, qu’elle aurait pu faire une grande carrière de médecin sans la fin du monde. Alors, à défaut, si elle peut devenir une meilleure soigneuse qu’elle ne l’est déjà. Et si elle accepte que je l’aide, ce serait bien. Même si j’ai quand même de sérieux doutes quand ça ira vraiment mieux. Au moins ça voudra dire qu’on est revenus à notre pseudo normalité. Ou un truc du genre.

Et je laisse filer un silence quand il me raconte son histoire. En vrai, on a tous un peu la même quand on a fini par se retrouver seul sur les routes. Même si la douleur est différente selon l’attachement qu’on pouvait avoir à notre groupe. « Ah ouais… c’est moche. J’imagine que tu les as jamais revus depuis. T’aurais aimé les retrouver ? » Dans le genre question sensible, je me pose là. C’est probablement pour ça que j’ajoute, avec un sourire. « C’est devenu dans le top dix des sujets tabous. T’as le droit de pas vouloir me répondre hein, je le prendrais pas mal. » Parce que ouais, à bien y réfléchir, y a pas vraiment de bonne ou de mauvaise réponse. Que ce soit parce qu’il est content d’en être débarrassé, qu’il regrette de les avoir perdus, qu’il en leur veut ou je sais pas quoi du genre… ça fait beaucoup donc. J’ai un sourire avant de reprendre, songeur. « Je me souviens de ce que m’a dit Andrea quand je suis arrivé ici. Faut dire que je partais pas sur les meilleures bases. Mais elle m’a dit que si je le voulais vraiment, j’arriverais à passer au-delà de tout ça. Que j’arriverais à trouver ma place, à me sentir utile. Et c’est ça qui compte. Tu crois pas ? C’est ce qui me manquait le plus quand j’étais tout seul. Me dire que je… compte pour des gens. » C’est probablement ce qui fait encore un peu de nous des humains.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 510
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Compagnon d'infortune   Compagnon d'infortune - Page 2 EmptyLun 4 Mai 2020 - 18:30
Compagnon d'infortune
Feat Nolan Wilson


Aider le groupe, se rendre utile, permettait à Joey de rester actif, de trouver du sens à son existence. C'était ce qui l'avait aidé, surtout au début. Mais maintenant, proposer de lui-même son aide n'était pas un simple moyen de se sentir exister, mais de se sociabiliser avec les autres et parfois même des personnes avec qui il n'avait jamais eu d'interactions. Car au fur et à mesure, le jeune photographe s'était bien rendu compte d'une chose : même en étant extrêmement réservé, à mesure que Joey donnait un coup de main un peu partout, les gens se souvenaient de lui et le remerciait, l'invitait à venir déjeuner ou dîner avec lui, ce genre de petites choses qui lui donnait l'impression d'être réellement apprécié pour ce qu'il était et non plus ce qu'il faisait.

Il hocha alors la tête avec un sourire sincère quand Nolan lui proposa de venir les aider, en plaisantant, Juliet et lui. Joey connaissait la jeune femme et cherchait à gagner sa confiance, touché par sa méfiance naturelle et son esprit de famille. « Ecoute moi je demande qu'à apprendre, ce serait vraiment super ! » D'un point de vue technique, l'avantage de transmettre son savoir était de permettre de toujours avoir dans le campement ou en expédition quelqu'un capable de recoudre une plaie ou arranger une blessure modérée. Bien sûr, Joey ne pouvait pas apprendre à faire une opération à coeur ouvert avec un trombone et une semelle de chaussure, mais il pouvait au moins être capable de sauver la vie des gens qu'il appréciait.

Joey esquissa ensuite un sourire triste, au coin de ses lèvres quand Nolan lui en demanda plus à propos de son groupe, en le prévenant cependant qu'il n'était pas obligé de répondre. « C'est encore une fois grâce aux autres si ça devient plus... Facile d'en parler... » Se passant une main dans les cheveux, il haussa les épaules et se pencha légèrement en avant pour se concentrer sur les mots qu'il employait. « Il y avait des infectés partout et plus une seule trace de leur voiture. Dans ce groupe il y avait aussi ma p'tite soeur... Izzie. J'ai aucune idée de ce qu'elle est devenue. Je l'ai cherché partout, j'ai cherché une trace de ce groupe mais... Rien à faire... » Joey pencha la tête en avant, prit une grande inspiration et tenta en relevant la tête, un sourire qui se voulait rassurant. « C'est pour ça que ça me fait toujours bizarre des fratries encore réunies... » Joey n'était pas jaloux mais evidémment qu'il était envieux lorsqu'il voyait un frère et une soeur comme Nolan & Farah sous le même toit, c'était un sentiment naturel.

Joey acquiesça alors vivement quand Nolan lui raconta les conseils sages d'Andrea. « Elle a raison... J'ai mis du temps à m'en rendre compte. J'ai surtout passé beaucoup de temps au début à ressasser tout ce qui s'était passé. Et si... Et si... Et si ma mère n'était pas morte, et si je ne l'avais pas emmenée dans cette église, et si Izzie était venue avec moi ? Et si j'étais tout simplement resté avec eux... Mais... C'est fait, je ne peux rien y changer, alors ouais... Se rendre utile, créer des liens ici... C'est aussi... » L'émotion grimpa dans la gorge de Joey qui fit un nouveau sourire maladroit en se frottant les yeux d'un geste impatient. Il était vraiment content de parvenir à exprimer cela devant quelqu'un avec autant d'aisance. « C'est aussi un moyen de se rattraper finalement. »




JOEY ALBERT ADAMS

Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/11/2019
Messages : 417
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Compagnon d'infortune   Compagnon d'infortune - Page 2 EmptyMer 20 Mai 2020 - 16:14
Je crois que j’ai encore un peu de mal à me faire à tout ça. Encore plus à me faire à l’idée que je puisse avoir de l’importance dans un groupe comme celui-là. Enfin, la notion d’importance est toute relative hein, qu’on soit bien d’accord. Disons que je peux peut-être de nouveau me rendre utile au-delà du cercle de mes amis proches, qui se comptait jusque-là sur les doigts d’une main. Et transmettre un peu de savoir, discuter… redevenir vraiment sociable donc. Ce qui serait plutôt cool au final. Même si j’ai encore un peu de mal à me faire à cette idée, sans vraiment à savoir pourquoi.

En tout cas, je peux pas m’empêcher de rire à la réponse de Joey. Et puis, au final, l’idée fait son bonhomme de chemin et n’est peut-être pas si bête. « Faudrait qu’on réfléchisse. A des cours de premiers secours. Tom est calé là-dedans en plus, en étant pompier. Que tout le monde ait vraiment les bonnes bases en cas de pépin. Même si ouais, depuis le temps, vous avez tous appris à vous débrouiller, ça peut toujours être utile. » Je me suis fait pensif et, comme à chaque fois que j’ai une idée, je parle un peu trop vite, le regard brillant. Et je me fais un peu contrit, dans la foulée, me retenant de m’excuser à grand peine vu que je suis encore une fois parti dans mes pensées.

Je me redresse un peu alors qu’il parle de son groupe, attentif, avant de finir par hocher la tête. « Ouais, je vois ce que tu veux dire. Même s’il y a toujours des trucs qui veulent pas sortir. Moi c’est souvent parce que je les trouve trop… improbables. Ou que je veux pas inquiéter les gens davantage sur ce que j’ai pu vivre en étant tout seul. » Et mon regard se perd un peu dans le vide au reste. « J’étais sûr qu’elle était morte. J’ai dû… enfin ma sœur ainée a été mordue. Au tout début. Mes parents aussi. Alors je m’étais fait une raison. C’est genre un petit miracle en fait. » Un méga miracle ouais. Sauf que j’ai pas trop envie de le crier sur tous les toits. Parce qu’on a tous perdu quelqu’un et que j’ai beaucoup de chance d’avoir les personnes que j’aime le plus toujours auprès de moi, même après avoir cru que c’était foutu pendant près de deux ans. « Je sais que ça fait bizarre en tout cas. Même pour moi. » J’ai un sourire compatissant avant de reprendre, à mi-voix. « Alors perds pas espoir. On est des bons exemples que ça peut toujours arriver non ? Même après tout ce temps. Et toi aussi, avec de la chance, tu finiras par pester contre ton insupportable petite sœur au caractère aussi pourri que le tien et aussi tête de mule que toi. Ou c’est juste moi ça… »

Et je suis content de voir qu’il pense un peu comme moi, non sans songer à ceux qui nous trouveraient un peu trop naïfs et pas faits pour un monde pareil. Mais on est toujours en vie non ? Quoi qu’on en dise, on a tenu bon, autant que les autres. Peut-être avec plus de difficultés, je veux bien l’admettre. Mais c’est pas grave, le résultat est là. « Ca m’arrive encore de ressasser aussi. De me demander si mes choix étaient les bons. Au final, je me dis que je suis toujours en vie, donc je me suis pas trop planté. Et ces deux années tout seul m’ont appris beaucoup. Sur moi, sur les gens qui nous entourent. Ca aurait pas été la même si je les avais pas perdus tout ce temps. » Je me frotte le bras, pensif. « Mais comme tu dis, on peut rien y changer. Et puis, ça aurait fait de toi une autre personne, t’aurais ptet pas tissé tous ces liens. Tu vois ce que je veux dire ? Donc c’est pas plus mal, que tu te retrouves ici non ? » En tout cas, moi je trouve ça plutôt cool.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 510
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Compagnon d'infortune   Compagnon d'infortune - Page 2 EmptySam 23 Mai 2020 - 15:42
Compagnon d'infortune
Feat Nolan Wilson


Nolan plaisait énormément à Joey. Ce dernier était du genre très réservé, mais il appréciait les personnes vives d'esprit, pleines d'idées, comme lui. Quand le brun mentionna de potentiel cours de secourisme, Joey haussa les sourcils, un sourire aux lèvres, le regard brillant, plutôt emballé par l'idée du frère de Farah. Il hocha la tête d'un air vif et commenta d'un air enthousiaste : « Je serai votre premier élève alors, je trouve que c'est vraiment une super idée ! » Joey croisa le regard de Nolan et son sourire s'agrandit, motivé par l'idée de son aîné.

En mentionnant sa soeur, Joey esquissa un sourire cette fois-ci, presque encouragé par les paroles du jeune homme. Bien sûr, les chances de revoir Izzie un jour étaient bien maigres, mais tout au fond de lui, Joey avait encore envie d'y croire, mais comme on croit aux choses qui ne sont peut-être pas prêtes d'arriver, sans vraiment espérer quelque chose, sans trop se faire d'illusions. Car des illusions, le jeune photographe s'en était fait des tas lorsqu'il avait commencé à la chercher partout. Secouant la tête, il étira un sourire un peu plus triste, sentant la boule d'angoisse dans sa gorge réduire au fur et à mesure que Nolan parlait. « Nan c'est que toi ça ! » Se permit-il de répondre en lâchant un rire timide avant de plisser ses yeux en amande, presque espiègle et un peu gêné d'oser parler franchement. « Ma soeur et moi on s'entendait vraiment super bien... C'est vraiment une chouette fille... » Il haussa alors les épaules sans faire plus de commentaires, refusant de mentionner sa soeur au passé.

À entendre Nolan, les choses valaient le coup en fin de compte, malgré les aléas, simplement parce qu'il était toujours vivant. Parce que lui avait survécu. Joey n'avait jamais vu les choses sous cet angle. Il arqua un sourcil en réfléchissant. Le jeune médecin n'avait pas tort, mais Joey ne s'autorisait pas à penser de la sorte : jamais il n'avait pensé à lui, jamais il n'avait fait passer sa survie, son confort, sa vie avant celle de ses proches. Joey s'était toujours sacrifié, depuis le plus jeune âge, simplement pour les autres, jamais pour lui. Il avait refusé de s'installer à Seattle, en faisant le trajet tous les jours par le ferry simplement pour ne pas quitter sa mère et sa soeur. Joey avait sacrifié sa vie entière pour les autres et se retrouvait désormais face à lui-même... « J'avais jamais réfléchi à ça sous cet angle j'dois bien avouer... » Lâcha-t-il, pensant presque tout haut avant de lever le regards vers Nolan.

Cependant, il fallait avouer que son rapprochement avec Selene et le fait de s'occuper des filles lui donnait une excuse pour s'inquiéter pour autrui, une fois de plus. « J'ai tendance à culpabiliser de ne pas m'occuper des autres... C'est peut-être idiot j'en sais rien... » Il hocha cependant la tête pour répondre à Nolan : « Mais ouais, tu n'as pas tort, on est bien ici et je suis content d'avoir pu connaître tout le monde, depuis que que je suis arrivé ici... C'est grâce à tout le monde si j'ai réussi à remonter à la surface... » En disant cela, Joey avouait avoir songé au pire à une période de sa vie, lorsqu'il avait tout perdu et s'était retrouvé seul. En avouant cela, Joey sentait un poids quitter sa poitrine. Il esquissa un sourire à Nolan, léger mais franc.




JOEY ALBERT ADAMS

Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/11/2019
Messages : 417
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Compagnon d'infortune   Compagnon d'infortune - Page 2 EmptyVen 29 Mai 2020 - 10:08
Si au départ, c’était une plaisanterie juste pour voir la réaction de Joey, plus j’y pense et plus je me dis que ce serait une bonne idée en fait. Qu’on soit sûrs qu’un max de gens puisse être à même de s’occuper des premiers secours. Au cas où. Même si oui, tout le monde a plus ou moins des bases, sinon on aurait pas survécu jusque-là. Mais là, ça pourrait être plus concret. Et, à regarder Joey, j’ai même une autre idée qui me vient. « Tu sais… j’avais fait un séminaire pendant mes études qui expliquait qu’on pouvait aussi apprendre les rudiments des premiers secours aux gamins. Comme ça, ils pourraient avoir très tôt les bons gestes et éviter de se mettre en danger. Du coup… je me dis que, si on adapte et qu’on rajoute nos copains rôdeurs dans la balance, on pourrait leur filer des cours. Et tu serais même un prof idéal pour ça une fois que t’auras fini ta propre formation. T’en dis quoi ? » L’idée fait son bonhomme de chemin dans mon esprit, alors que je rajoute un truc à proposer à Andrea. Enfin s’il est partant quoi.

J’attends sa réponse, avant que le sujet ne se fasse un peu plus délicat. Retrouver un membre de sa famille, après tout ce temps et tout ce qu’on peut vivre, relève du miracle, on va pas se leurrer. Même si, de mon côté, j’avais réussi à me persuader que Tom et Cassidy étaient toujours en vie, c’était clairement pas le cas pour Farah. Donc ouais, je sais que je suis affreusement chanceux. J’ai quand même un sourire à sa répartie et je souffle, d’une voix affectueuse. « Ouais c’est mon emmerdeuse de sœur. Je l’échangerais pour rien au monde. Mais lui dis pas surtout. » Je hoche quand même la tête au reste, avant de reprendre, à mi-voix. « Alors je te souhaite de la retrouver. Tu mérites qu’il t’arrive des trucs cool comme ça. »

Et j’ai un temps de silence, le fixant un instant avant de reprendre, un rien plus sérieux. « Tu sais, quand je me suis retrouvé tout seul, il a fallu que je trouve chaque matin une raison de continuer. C’est devenu plus dur à chaque fois, mais ça m’a aidé à me sentir… utile ? Enfin pas utile mais à me dire que j’avais encore une raison de vivre. Que ce soit parce que je m’étais mis à soigner les gens au NML, parce que j’étais persuadé que Tom et Cass’ étaient toujours en vie ou juste parce que j’étais trop têtu pour me laisser mourir. Et au final, bah quand tu te regardes dans le miroir chaque jour et que tu trouves une raison pour passer la journée, tu finis par te dire que oui, ça vaut le coup de continuer, que tes choix ne sont pas si mauvais et qu’il faut avancer, quoi qu’il en coute. » Même si à la fin, j’avais vraiment du mal à trouver une raison, j’avoue. Je me passe une main dans les cheveux avant d’esquisser un sourire. « T’aurais fait un super membre du personnel médical toi. S’oublier pour veiller sur les autres. Je peux pas vraiment te jeter la pierre mais je suis curieux. Pourquoi tu te sens coupable si tu t’occupes pas de quelqu’un ? » J’arrive maintenant, à être égoïste. J’avais plus de mal au début, il y a quelques années. Mais je me dis que ma propre vie n’est pas moins importante qu’une autre au final. Et qu’elle a du sens maintenant, ce qui était pas forcément le cas avant. « Tu t’es jamais penché sur toutes les rencontres que tu as faites depuis 5 ans ? Et ce qu’elles t’ont apporté ? Tiens, rien qu’au camp déjà… » Je lui rends quand même un large sourire quand il me dit qu’il a pu remonter à la surface grâce aux gens qu’il a pu croiser. C’est un bon début ça. Et je comprends, même si parfois, c’est difficile de mettre des mots sur tout ça.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Compagnon d'infortune   Compagnon d'infortune - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Compagnon d'infortune -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: