The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-33%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 1000 € sur le réfrigérateur américain LG GSX960MCAZ
1999 € 2999 €
Voir le deal

Partagez
- Impossible escape -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/01/2020
Messages : 258
Age IRL : 29
MessageSujet: Impossible escape   Impossible escape EmptyLun 2 Mar 2020 - 23:11
Elle l'avait trouvé la veille, en choisissant son ouvrage de lecture du soir. Layla l'avait immédiatement reconnu et avait longuement soupiré en le retirant de sa cachette. Elle n'avait pas avisé le professeur, non, celui-ci aurait encore trouvé un moyen d'excuser la conduite de l'adolescente obsédée par sa personne. Cela en était presque à se demander s'il n'appréciait pas l'attention que lui portait son étudiante. Souhaitait-elle réellement le savoir ? Pas exactement. Une chose était certainement toutefois, hors de questions que le petit démon blond remette les pieds chez elle avant un bon moment.

Il faisait assez frais ce jour-là. Layla avait enfilé un gros pull marine et un jean à peu près pas abîmé, noir. Si en ouvrant la porte la première fois, l'Anglaise s'était dit que de faire un petit aller-retour rapide ne nécessiterait pas de s'habiller d'avantage, le vent frais de mars qui s'engouffrait dans la maison en lui rafraîchissant le visage et la gorge fut plus que suffisant pour la raisonner. Armée de son manteau et d'une écharpe, la jolie brune faisait son bout de chemin jusqu'à l'entre de Satan. Avec un peu de chance, la gamine ne serait pas présente et Layla pourrait feindre être une bonne samaritaine ramenant l'objet perdu à l'enfant. Elle ne vendrait pas la mèche que ladite enfant, digne descendante de machiavel, avait elle-même caché son propre collier chez le professeur et l'Anglaise dans le but beaucoup trop probablement de venir les tourmenter à nouveau.

Non, hors de question. Si cette peste revenait, c'était parce qu'elle aurait été inviter pour elle ne savait trop quelle raison inimaginable.

En rendant  gentiment le collier, elle montrerait à cette Australienne hormonale qu'elle n'était pas dupe et qu'elle ne resterait pas les bras croisés. Ou alors, la jeune serait trop idiote et croirait vraiment que Jones était sympathique. Ce qui dans les deux cas n'était pas complètement mauvais.

Layla repérait rapidement la maison et s'y dirigea d'un pas décidé, forçant déjà un sourire sur son visage. Cette fausseté déjà mille fois pratiquée passerait complètement pour sincère. En moins de deux, elle pourrait retourner vaquer à ses occupations et la peste n'aurait plus d'excuses pour revenir chez l'Anglaise. Tout en cognant à la porte, Jones essayait d'imaginer quel genre d'adulte pouvait bien éduquer cette petite. Probablement du genre n'ayant jamais eu d'enfant et trop laxiste sur la discipline. Cette gamine était probablement reine de la maison, ce qui expliquerait sans doute bien des choses.








I'm a 100% that bitch
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Impossible escape   Impossible escape EmptyMer 4 Mar 2020 - 6:15
Les visites, Zelda, elle adore ça ! C'est toujours excitant d'entendre toquer à la porte et de faire rapidement des hypothèses sur la personne qui attend sagement qu'on vienne lui ouvrir.La plupart du temps, il s'agit des membres de l'Armée de June même si certains d'entre eux ne se donnent même plus la peine d'annoncer leur présence et entrent directement dans les lieux. D'autres fois, ce sont simplement des gens qui viennent se plaindre des actes de l'adolescente rebelle ou de Cassidy. Et puis au milieu, il y a les voisins qui sont à la recherche d'un peu de farine, de sucre ou de sel. Pour finir, il y a les visites des gens qui viennent voir ses colocataires. Mais quoi qu'il en soit, il y a une règle qui semble immuable dans la maison : c'est toujours l'australienne qui se rue la première en direction de la porte. Toujours ! Règle qui se vérifie lorsque la gamine lâche un « J'Y VAIIIIS ! » tonitruant à travers la baraque. Elle manque de trébucher dans le couloir qui mène à l'entrée et se rattrape in extremis à la poignée qu'elle ne tarde pas, dans son élan, à appuyer. Elle découvre alors un visage connu et... referme aussitôt la porte pour se plaquer, de dos, contre cette dernière.

Elle lâche un soupir et tente de calmer les battements de son coeur. La surprise est désagréable, cette fois-ci. Qu'est venue faire l'anglaise par ici ? Lui faire du chantage ? Lui reprocher une autre dégradations ? Parler à Clayton et lui énoncer la liste des méfaits commis chez Aodhan et elle ? Elle a beau chercher, elle ne voit pas ce qui pourrait sortir de bien de cette visite. « On a la gastro ! » lâche-t-elle à travers la porte dans l'espoir que l'intruse fasse d'elle-même demi-tour. « Et... heu... On chie partout ! Voilà, on chie partout partout ! C'est.... hyper crade ! » Mais l'argument d'une éventuelle contagion ou d'une quarantaine ne suffit toujours pas à chasser la sorcière. Zelda lâche un autre soupir, consciente qu'elle ne pourra pas vraiment tromper le destin. Alors, finalement, elle se ravise et entrouvre la porte de manière à pouvoir discerner la noiraude. « C'était une blague ! Pour la gastro, j'veux dire... » précise-t-elle avec un petit sourire contrit sur les lèvres. Néanmoins elle ne juge pas vraiment utile d'ouvrir la porte davantage. En fait, elle la bloque même avec son pied au cas où la copine de son professeur se mettait en tête de rentrer de force...

Reste tout de même à définir la raison exacte de la présence de l'anglaise sur le seuil de sa maison. Elle doute qu'elle soit venue lui rendre sa drogue ou simplement taper une causette. Et puis elle est venue les mains vides, aussi. Elle n'a pas amenée de scones. Et les gens qui n'amènent pas à manger, en général, ne viennent pas prendre l'apéro. Sans parler du fait que ce n'est même pas l'heure de se saouler... « J'ai rien fait d'mal ! » assure-t-elle, sur la défensive. Elle ne voit vraiment pas, pour le coup, ce que cette femme pourrait lui reprocher. A part, peut-être... « Le tag sur la maison, c'était un ordre d'la Boss ! » Enfin... À peu près, en tout cas ! Mais si elle voit quelque chose à y redire alors elle n'a qu'à aller pousser une gueulante chez June. Chose qui serait assez amusante à voir, d'ailleurs. C'est juré : si l'anglaise s'y rend, l'australienne l'accompagnera pour pouvoir profiter du spectacle.  « Cela étant... J'peux p't-être vous aider ? » Elle ne peut pas non plus nier que sa curiosité se renforce au fur et à mesure que les secondes s'égrainent. Qu'est-ce qu'elle fait là, bon sang ?!


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/01/2020
Messages : 258
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Impossible escape   Impossible escape EmptyMar 10 Mar 2020 - 23:08
La porte s'ouvrait avec entrain et se referma tout aussi rapidement lorsque la gamine reconnut Layla. Impolie par-dessus tout le reste... Devait-elle être surprise ? L'Anglaise était néanmoins quelque peu interloquée qu'on lui referme directement la porte au visage, la suite ne tarda toutefois pas à venir dans un grand tact et savoir-vivre.

Ils chiaient partout...

Arquant un sourcil, incrédule, Jones n'y croyait évidemment pas une seconde. Cette enfant était détestable jusqu'au bout, mais un sourire satisfait se dessinait doucement sur le visage pâle de la jolie brune. On ne lui avait pas claqué la porte au nez et dit d'aller voir ailleurs. On lui avait claqué la porte au nez et on cherchait des excuses par appréhension de sa présence. Excellent donc.

Encore mieux, la porte s'ouvrait de nouveau sans même qu'elle aille à cogner de nouveau, l'adolescente se ravisant. Bon, elle s'entre-ouvrait pour qu'on l'observe à l'abri de celle-ci. Toujours aussi énervante cette petite blonde. Malgré l'irritation qui montait en elle, Layla se contentait de sourire de façon affable, cachant avec expertise ses réelles émotions au profit d'une expression bienveillante.

- Bonjour Zelda. Toutes mes excuses si ma présence t'a surprise. Je comprends qu'une visite impromptu lorsqu'on ne s'y attend pas peut être indisposant.  Je ne souhaite pas te déranger bien longtemps je te rassure, simplement, bien... En faisant un peu de ménage et en déplaçant l'une des bibliothèques du salon, j'ai trouvé ceci derrière. Expliquait gentiment l'Anglaise en sortant un collier de la poche de son manteau. Je l'ai reconnu assez rapidement et j'imagine que tu souhaitais le retrouver, donc me voici. Je ne suis pas certaine de savoir comment il est arrivé là, mais je me suis dit que tu serais heureuse de le retrouver.

Un gros mensonge, un énorme mensonge. Cela passerait comme du beurre dans une poêle chaude toutefois, car c'était tout à fait probable vu la façon dont cette peste avait caché son fichu collier.

- Oh et puis, ne t'en fait pas pour le tag. Je suis tout à fait d'accord avec le message que Mrs Phelbs souhaite passer. Cela, c'était un demi-mensonge. Bien sûr que Jones n'était pas ravie par ce fichu tag, mais le message était clair pour les hommes.

Layla était bien placée pour ce dont était capable l'homme.

L'heure n'était toutefois pas aux explications avec une adolescente qui ignorait très certainement la laideur de ce monde horrible et sauvage. Aussi, Jones tendait délicatement le bijou à sa propriétaire, espérant ne plus avoir de problèmes avec ce petit  démon blond.








I'm a 100% that bitch
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Impossible escape   Impossible escape EmptySam 14 Mar 2020 - 21:26
Ce qu'il y a de bien, cette fois, c'est que l'anglaise s'excuse. Et genre plus ou moins correctement, en plus ! C'est assez surprenant. Assez, en tout cas, pour que Zelda ouvre davantage la porte et se risque à se rapprocher de cette intrus qui empiète sur son porche. On dirait qu'elle n'est pas venue se venger. Et elle reconnaît même qu'une visite impromptu pour indisposer. Mais en fait c'est surtout une manière de lui rappeler qu'elle a outrepassé les limites en s'infiltrant chez Ao et elle sans autorisation, non ? « Non non y'a pas d'mal ! C'est sympa les visites surprises ! Y'a qu'les gros cons aigris qui peuvent penser l'contraire, pas vrai ? » rétorque-t-elle avec un léger sourire au coin des lèvres. « Où ceux qui ont des trucs à cacher, p't-être... » Dans quelle catégorie se situe Layla ? La gamine se penche sur le flanc et prend appui sur l'encadrement de la porte avec son épaule. Finalement, l'anglaise lui explique les raisons de sa venue. Elle n'a pas vraiment besoin de terminer ses explications car quand l'australienne reconnaît son collier, elle comprend immédiatement de quoi il en retourne. Merde... Elle l'avait caché pour avoir une raison de revenir farfouiller chez eux. Mais maintenant, c'est mort ! « Oh... Derrière une bibliothèque, vous dites ? C'est... heu... J'me d'mande comment il a pu arriver là, ce coquin ! » balbutie-t-elle, le regard rivé sur le sol. Elle n'est pas douée pour mentir. En fait, elle débute à peine dans ce domaine. Et uniquement parce que June lui a fait comprendre que c'était utile. La gamine finit par récupérer délicatement son bien et l'accroche avec délicatesse autours de son cou. « Merci, c'est cool ! » Elle doit bien reconnaître qu'il lui avait manqué. La prochaine fois, elle cachera quelque chose de moins dommageable. Et de plus discret, peut-être, aussi...

Quoi qu'il en soit, la visiteuse semble décidée à ne pas laisser un silence gênant s'installer. Elle prend à nouveau la discussion à son compte et lui assure qu'elle n'a pas été offusquée par les tags. Mieux encore : qu'elle adhère entièrement au message que la Boss a souhaité faire passer ! La gamine plisse à nouveau les yeux : est-ce que c'est la vérité vraie ? « D'toute façon même si vous étiez pas d'accord vous auriez pas eu l'choix ! » s'amuse l'australienne. « C'pas trop comme si on d'mandait l'avis des p'tits nouveaux avant d'faire des trucs pour l'groupe ! » Boum ! Elle tient à lui rappeler qu'elle est l'une des dernières arrivantes et que de toute façon, ici, c'est une dictature. Et puis ce que Zelda déteste encore plus que les traîtres, ce sont les gens qui semblent vouer une forme d'admiration à June ! Elle est la seule à avoir ce privilège ! « Mais rassurez-vous ! On est dans une dictature éclairée, là ! June - Mrs Phelbs pour vous ! - est la seule personne qui puisse nous assurer un avenir ! » Qu'elle ne s'inquiète pas ! Ce n'est pas comme si la Boss portait une petite moustache ou était dotée d'un petit regard porcin. Non, vraiment, elle est en sécurité !

Toujours est-il que l'adolescente se rend bien compte qu'elle est un peu sèche avec cette femme qui a tout de même préparé des scones pour elle et qui, en plus, doit subir la présence d'Aodhan dans sa vie. Alors elle lâche un petit soupir de résignation. « J'imagine qu'vous voulez rentrer ? » suppose-t-elle, hésitante. « Vous promettez d'rien péter, par contre ? J'dis ça pour vous parce que Clayton il est un peu bourrin dans son genre, vous voyez ? Et s'il veut pas coucher avec vous alors il voudra sûrement vous tabasser, par contre... Il est un peu républicain des fois, vous voyez ? » Elle finit par libérer l'accès à la maison et invite d'un mouvement du bras l'anglaise à pénétrer dans les lieux. « J'vous sers un truc à boire ? On a pas de thé mais on a pas mal de vin à la cave si vous avez dans l'idée d'vous mettre une race ! » Elle espère que les anglais sont tout de même capables d'ingurgiter autre chose que de la bière ou du thé. Zelda attend la réponse de son aînée en croisant les bras. Puis un sourire espiègle commence lentement à se dessiner sur ses lèvres. C'est que si la méfiance est bien présente, la curiosité reste, évidemment. sous-jacente. « Ça s'passe avec mon prof, sinon ? J'me suis bien rendue compte que j'avais un peu foiré ma tentative d'vous rapprocher l'autre jour mais... J'espère que vous savez que j'ai essayé, au moins ? » C'est l'intention qui compte, pas vrai ?


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/01/2020
Messages : 258
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Impossible escape   Impossible escape EmptyMar 17 Mar 2020 - 2:55
Le sourire de l'Anglaise persistait, comme immuable et sincère devants les idioties que la gamine lui sortait. Elle savait vous aligner les excuses à une vitesse incroyable pour se sortir du pétrin, jouant souvent sur son statut d'adolescente en crise, mais quand il s'agissait de mentir ouvertement, l'aisance et la crédibilité disparaissaient comme neige au soleil. Pas que cette peste n'ait jamais été crédible déjà...

- Qui sait, oui. Heureusement, il n'est pas passé dans l'aspirateur ! Mister Kaines ne fait jamais attention à ces choses.

Voilà, ça c'était un mensonge réussi. Pas trop gros, juste assez réaliste pour que l'on trouve cela tout à fait plausible. Est-ce que son colocataire était en fait du genre à ne point faire attention en passant l'aspirateur ? Elle n'en savait absolument rien et ça ne l'intéressait pas, mais ça lui donnait le bon rôle au moment précis.

À la voir le poser délicatement à son cou, Layla confirmait immédiatement ses doutes sur l'importance du bijou. S'il avait été tout autre, le professeur n'aurait certainement pas flanché pour la laisser fouiller la maison, la peste avait donc cacher quelque chose d'important qui lui servirait d'entrée automatique. Cette tête blonde n'était pas si vide au final. Exaspérante, mais avec du potentiel.

Comme immédiatement, l'impolitesse et le côté pique avec lequel Zelda lui répondait. Parce qu'une enfant de quatorze ans avait définitivement plus de poids dans une société ? Comme l'Australienne se croyait au-dessus de tous, cela en était presque à envier cette naïveté et cette impulsivité d'enfant trop gâté, presque.

- Loin de moi l'idée même de poser opposition à Mrs Phelbs. Si je suis ici, c'est que j'adhère tout à fait aux politiques de notre dirigeante. Répondait affablement l'Anglaise en plissant joliment les yeux, de façon amusée.

En réalité, Jones avait terriblement envie de jeter cette enfant en pâture aux morts-vivants, un court instant, simplement pour lui donner une leçon. Cela ne serait très probablement pas accepté par les plus mollasses de leur groupe. Si Zelda pouvait se permettre autant d'affronts, c'est qu'elle était couverte par des gens avec assez de crédibilité pour faire croire que cela ne poserait pas problème dans le futur...
Quoi qu'il en soit, Layla était désormais bien prête à tourner les talons, sa bonne action de l'année étant enfin accomplie. C'est à ce moment que le masque si bien maîtrisé faillit tomber un court instant. Son sourire se figea de façon imperceptible et lorsque l'Anglaise réalisa que la jeune venait de l'inviter à entrer, Layla souriait alors davantage pour ne rien laisser paraître de sa surprise et sa désespérance.

Pour une fois que la gamine démontrait un semblant de savoir-vivre...

- Oh, je...

La brune n'eut pas le loisir d'en dire davantage que Zelda renchérit sur la nature belliqueuse d'un des locataires de l'endroit, l'invitant à entrer au passage. Arquant un sourcil, Jones entra finalement dans la demeure, avant de rassurer la petite peste.

- Promis.

Pourquoi suivait-elle cette enfant ? La curiosité de voir dans quel environnement la blonde était éduquée ? Y avait-il seulement quelqu'un qui l'éduquait à la maison ?! Excellente question.

- Merci Zelda, je n'ai pas soif pour l'instant. C'est très gentil de ta part. Cela cachait sans doute quelque chose. La British avait entendu parler du "spécial Z" ou de quelque chose du genre, après les fêtes de Noël. On ne la prendrait pas avec une mixture étrange à la main, hors de question.

Layla faillit bien s'étouffer sur place, tandis que la petite blonde revenait au galop avec cette histoire de professeur. Jetant un petit coup d'oeil aux alentours, découvrant les pièces de la maison en suivant l'adolescente, le sourire de Jones se pinça quelque peu.

- Encore une fois, c'est très gentil de ta part, mais nul besoin de tenter de nous rapprocher. Cela ne serait certainement pas suffisant avec celle-là... Un petit bout de vérité et elle se sentirait peut-être plus importante ? Respecterait un peu plus les limites ? Écoutes Zelda... J'ai vécu des choses difficiles avant qu'on ne m'invite à rejoindre Fort Ward. Ces choses difficiles font que pour l'instant, j'ai besoin de m'occuper de moi-même. Je ne peux pas pour l'instant me rapprocher d'autres personnes, comme tu tentes de le faire. Je te rassure toutefois, ton professeur est un gentil colocataire.

Avec un peu de chance, l'adolescente ne lui casserait plus les pieds pour un petit moment du coup.

- Et toi ? Tout ce passe bien ? Ici ?

Ce serait un moyen de la déstabiliser et même, de savoir si le fameux Clayton était réellement du genre à "tabasser" ceux qui cassaient des choses sous ce toit. Au fond, tout au fond du très fond, Layla ne pouvait s'empêcher de s'assurer que la gamine ne se faisait pas violenter physiquement, ou même autrement. Pour être passée par là, c'était sans aucun doute ce qui motivait cette question anodine pour faire la conversation.








I'm a 100% that bitch
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Impossible escape   Impossible escape EmptyMar 17 Mar 2020 - 6:14
C'est qu'elle est drôlement polie, cette anglaise. Bon il faut bien dire que l'adolescente n'a jamais vraiment eu l'occasion de la voir jurer comme une charretière. Mais cette fois, sa visiteuse est également agréable. C'est un peu comme si leur dernière rencontre n'avait jamais eu lieu. Ou alors qu'elle a finalement été digérée par la bouffeuse de pudding. Si leur première rencontre s'était déroulée dans ces circonstances alors il y a fort à parier qu'elle serait maintenant en train de rigoler en dissertant sur le monde. Mais Zelda est un brin rancunière et les heures passées à nettoyer la maison de Layla et d'Aodhan ne lui laisse pas forcément d'excellents souvenirs. « En fait c'est pas vraiment pour vous qu'je m'inquiétais... » s'amuse-t-elle lorsque son interlocutrice lui annonce que son professeur est quelqu'un de gentil. « J'crois pas trop m'avancer en disant qu'vous êtes celle qui porte la culotte dans votre... non-couple ? » La preuve ? Elle a poussé l'enseignant à passer l'aspirateur. Certes, sans faire particulièrement attention. Mais elle doit dire qu'elle ne pensait pas cet homme capable de faire des tâches ménagères... La présence de l'anglaise le bonifie, c'est certain ! « M'enfin j'suis contente de savoir qu'il vous pourrit pas trop la vie ! » glisse-t-elle avec une certaine neutralité. « Mais si jamais, visez les couilles ! » C'est un point faible qui mérite d'être exploité et qui prouve bien que le mâle moyen est tout de même assez mal conçu...

Zelda hésite mais décide de ne pas creuser davantage le passé de la noiraude pour l'instant. Ce dernier semble difficile et s'il y a bien quelque chose qu'elle a apprise avec Roza, c'est qu'il vaut mieux éviter de remuer des souvenirs trop douloureux. Cette femme doit bien avoir une raison valable pour refuser Aodhan. Mais elle n'est pas certaine de vouloir la connaître ni même, dans le fond, d'en avoir quelque chose à faire. Alors elle s'abstient. Et quand Layla lui demande si elle va bien et si tout se passe bien pour elle dans la maison, l'australienne répond avec une légère hésitation. « Ben... oui ! Pourquoi ? » s'étonne-t-elle. Est-ce que son interlocutrice était une ancienne assistante sociale ? Si c'est le cas, qu'elle soit rassurée : elle n'est pas maltraitée ! Par contre elle ne peut pas non plus arguer que tout se passe pour le mieux ces derniers temps. « Enfin si on excepte le fait que deux d'mes colocataires ont décidé d'se mettre à copuler ensemble un soir sur deux ou que j'dois composer avec une unjijambiste qui s'est mis en tête d'me piquer mon mec ! » précise-t-elle sur un ton laconique avant de se fendre d'un léger sourire. « Mais sinon ça va, j'passe une apocalypse assez sympa ! » Il vaut finalement mieux en rire qu'en pleurer. La fin du monde n'est pas à proprement parler une fatalité. Avec le temps, on finit par s'habituer aux choses les plus étranges. Mais une bonne dose d'abnégation ne peut qu'aider à s'acclimater au monde tel qu'il est devenu aujourd'hui...

Il s'ensuit un de ces instants de calme. Vous savez, ceux qui sont accompagnés d'un silence un peu gênant. L'adolescente détourne le regard et le pose d'un air ennuyé sur le salon qui porte encore les stigmates de l'incendie qui a ravagé l'un des canapés. « C'est... une longue histoire ! » explique-t-elle à l'anglaise au cas où cette dernière s'interrogeait justement sur les traces de brûlures. « Écoutez Laya... J'avoue que j'avais pas trop prévu qu'vous acceptiez d'entrer ici ! J'vous l'ai proposé parce que c'est ce que la politesse commande et aussi parce que Clayton dit qu'il ne faut jamais laisser quelqu'un sur le pas de la porte quand il fait froid ! Mais... heu...  » Qu'est-ce qu'elles sont sensées faire maintenant que la noiraude refuse de boire ? Discuter ? Genre... comme les adultes ? C'est une activité que la gamine trouve vite ennuyante. Et puis elle n'est pas certaine de savoir quoi dire à une femme comme elle. « Vous avez envie d'faire une partie d'échecs ? » propose-t-elle avec un enthousiasme retrouvé. « Daniel m'apprend à y jouer ces derniers temps et j'dois dire que j'suis plutôt douée pour ça ! Alors si vous avez pas peur d'perdre... » Qu'est-ce qu'elle en dit ? Dans tous les cas l'adolescente décide, dans la foulée, de poser la question qui la titille depuis que Layla a fait preuve d'une forme d'inquiétude. « Vous étiez assistante sociale avant, c'est ça ? Vous v'nez ici pour vous assurer que j'suis pas maltraitée ou quelque chose comme ça ? » Oui, ça doit probablement être quelque chose du genre... Zelda hausse les épaules « Alors si ça peut vous rassurer on m'tabasse pas et on m'touche pas non plus où j'ai pas envie ! » Il vaut mieux que les choses soient claires avant que Clayton ou les autres hommes de la maison aient des problèmes. La personne la plus dangereuse, ici, c'est elle ! En tout cas c'est la plus chiante, ça c'est sûr...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/01/2020
Messages : 258
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Impossible escape   Impossible escape EmptyLun 23 Mar 2020 - 16:03

- Je note. Répondait l'Anglaise d'un petit sourire amusé, cette fois bien réel.

Au moins la jeune semblait savoir se défendre un petit peu. Layla doutait fortement désormais avoir besoin de faire de même avec Mister Kaines, mais l'idée l'avait fait sourire néanmoins. Zelda semblait bien surprise par sa question d'ailleurs. Cela était peut-être bon signe ? Voilà toutefois que l'adolescente peignait le portrait de sa vie sous ce toit. La British faillit bien s'étouffer. Elle se contentait pourtant d'une expression presque neutre, arquant simplement les sourcils.

Après un petit silence, la brune répondit affablement à la petite peste. Autant pour le canapé brûlé que pour la situation particulière dans cette maison pour une jeune adolescente.

- Oh... Je vois. Il n'était pas difficile d'imaginer que d'entendre deux de ses colocataires "copuler" comme le disait si bien la jeune Australienne, n'était pas des plus agréables. Sauf que cela ne la concernait absolument pas et l'intérêt d'aider la jeune était sous la barre de zéro à nouveau. Ton mec ? Des histoires d'adolescentes très certainement. Suffit de savoir écarter la compétition alors.

Cela était davantage dans ses cordes, l'intérêt remontait un peu cette fois, étrangement. La British devait bien avouer que de n'être qu'une vulgaire habitante comme une autre commençait à l'ennuyer. Son ancien métier avait le mérite d'être très divertissant, elle pouvait se dépasser, manipuler et amener les gens là où elle le voulait. Ce temps était révolu... ou presque.

Jones s'apprêtait de toute façon à saisir l'opportunité pour rentrer chez elle, tandis que la jeune avouait ne pas avoir prévu sa présence ici, ayant simplement fait preuve de politesse. Elle connaissait donc le mot. Bien. Avant de pouvoir formuler une excuse bidon pour laisser la blonde à ses affaires, celle-ci surprit une fois de plus la British.

- Tu joues aux échecs ? Il y avait des années qu'elle-même n'avait pas touché un échiquier. La dernière fois était sans doute lors d'un Noël passé chez ses parents. Un petit voile nostalgique passait sur ses iris pâles l'espace d'un instant, alors que Jones se revoyait assise avec son père à jouer. Si tu veux vraiment jouer, je ne refuse pas une petite partie. Le ton était étrangement sincère, presque enjoué même.

Comme la jeune parlait continuellement, d'autres questions fusèrent dans sa direction. Si dans les premières secondes la brune garda un certain silence, essayant de s'imaginer en assistante sociale, c'est un rire franc et mélodieux qui finit par prendre le dessus. Pendant cette petite crise d'hilarité, Zelda confirmait heureusement qu'elle n'était pas abusée, de quelque façon que ce soit.

- Non, loin de là même. J'aurais été une piètre assistante sociale crois-moi. Quand même heureuse d'apprendre qu'on ne t'embête pas.








I'm a 100% that bitch
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Impossible escape   Impossible escape Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Impossible escape -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: