The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-29%
Le deal à ne pas rater :
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry Warriors Icon Edition
64 € 90 €
Voir le deal

Partagez
- une petite souris prise au piege -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isha Cornwell
Expendables | Mercenaire
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 848
Age IRL : 26
MessageSujet: une petite souris prise au piege   une petite souris prise au piege EmptySam 29 Fév 2020 - 12:03
Une attaque de nains?



Il y a 3 ans, mon cul n’avait jamais quitté l’Illinois. Je trouvais que Jéricho était un mouroir, que Burlington était à vomir et que Detroit était chiante à mourir. Mais au fond, c’était un peu chez moi quand même, avec ou sans moisis pour mettre de l’ambiance. Certes on a vu du pays en traversant les Etats Unis pour venir nous paumer ici. Mais c’est une chose de passer dans des bourgades de consanguins ou d’attardés dont on est même pas sur du nom, sans GPS et avec une gonzesse qui gère la carte, pas étonnant qu’on ait mis 3 ans pour arriver, c’en est une autre que de ce dire qu’on est dans notre nouveau « chez nous ».

En fait j’ai serré les dents le temps de ce road trip compliqué, j’ai pris sur moi, fait ce qu’il fallait pour qu’on arrive tous sain et sauf ici… sans jamais réfléchir au « après ». L’El Dorado, pour ce que j’en avait vu en quelques heures, n’avait rien d’un paradis prometteur, c’était une unième ville ravagée par des années d’abandons, de morts en chasse et certainement de survivants aussi tarés qu’ailleurs. Je n’avais aucune idée de la suite et la curieuse prémonition que les autres ont plus réfléchit que moi à la question.

Vue l’ambiance de rêve dans le transport militaire reconverti en caravane pour nous, je sens bien que, quelques soient leur projet, il y a de grandes chances que je ne sois pas inclus dans les leurs. J’en suis rendu à un point où je ne leur en veux même pas de ne pas essayer de me comprendre. Et pourtant…. J’ai fait ce qu’il fallait putain. Il fallait bien que quelqu’un se salisse les mains pour les autres, non ? Et puis quoi encore ? J’aurais mauvais caractère et je ne saurais pas un bon compagnon ? De toute façon quand je fais des blagues, ils se plaignent que mon humour c’est de la merde, sont coincés sans déconner, et quand je ferme ma gueule, ils se plaigne que je fais le dépressif. On sent bien qu’il y a plus de meufs qu’autres choses dans l’équipe : elles sont jamais contentes !!!!!

Je ne supporte plus les silences lourds et tendus. Voir ma femme, qui a enlevé son alliance, ça veut certainement dire un truc, fuir mon regard et faire comme si je n’existais plus me rend fou. Il est tard, il fait nuit, et il flotte à pas foutre un clebs dehors, bienvenue à Seattle. Ce n’est pas mon tour de garde mais je m’en branle, plus possible de rester dans la camionnette. Je sors sans prendre le temps de dire quoique ce soit. La seule qui aurait pu être intéressée, ma fille, dort déjà.

D’un geste je toque à l’avant du camion ou s’est réfugier Allia pour monter la garde sous ce rideau d’eau. Même si j’aime bien cette nana, ça reste une foufoune. J’ai pas envie de me prendre une flèche dans le cul parce qu’elle m’a pris pour un moisi ou je sais pas quoi, allez savoir ce qui se passe dans la tête des gonzesses vous. C’est ultra nerveux les foufounes.

On est parqué dans une impasse entourée de bâtiments haut. L’idée était de se planquer et de savoir grimper si besoin. Vue qu’on ne connait pas la ville et qu’on est arrivé tard, personne n’avait envie de faire des tours et des tours, au risque de se foutre dans les emmerdes, pour trouver mieux. Je me foue sous un reste de pallier d’escalier d’urgence en ruminant sur ce temps de merde, cette vie de merde, bref sur la merde quoi. Je rêve d’une bouteille de tors boyaux, d’une clope ou encore mieux, d’un rail de coke. C’est donc dans cette minute joyeuse de philosophe raté que je reprends espoir quand, soudain, le destin m’envoi encore mieux que de la bibine, du tabac ou de la drogue :  Je suis presque sur d’avoir vu un truc bouger !!! Pour moi ça veut dire truc à cogner… OWIIIIIIIIII

Finalement, y’a bien un Dieu quelque part. Que ça soit un pillard ou un moisi, Allia l’a pas capté et je sens que ce punshing ball inespéré va être plus que le bienvenu. Finalement, la vie, c’est pas que de la merde. Ok c’est beaucoup ça quand même, mais restons sur les petits plaisirs présents.  J’ai de bon reste de ma vie de voleur et c’est à pas de loup que je suis l’intru, de plus en plus certain, qu’il s’agit bien d’un vivant. Tellement mieux, ils se défendent eux et une morsure est pas censée être mortelle. Enfin je crois, Vaughn m’a flippé avec ses histoires de bactéries, de microbes et je sais plus quoi.

Le voleur, non pas moi, l’autre, semble chercher comment atteindre la malle en hauteur avec nos réserve de bouffe. J’ai presque les larmes aux yeux en me disant que c’est carton plein. Si c’est pour nous piquer des trucs, c’est un vilain, si c’est un vilain, personne n’ira me faire chier de le fracasser. Avec un peu de bol c’est une montagne de muscle du genre à péter la nuque a un ours avec ses pousses. J’en frétille à l’avance !!!

« Je peux vous aider ? »

Ouai en plus je fais un effort de politesse quand j’arrive pas loin de lui. Je cause pas fort, j’ai pas envie qu’Allia s’en mêle. Celui là, il est qu’à moi ! Sauf que, maintenant que je ne suis pas loin, malgré l’obscurité et la flotte, je vois clairement qu’il y a un truc qui cloche. Enfin, clairement… pas trop non plus. A moins qu’on ait Bilbo Saquet ou un des nains de la montagne, je suis pas sur que notre envahisseur est la taille règlementaire. Cette fois c’est plus fort et en grimaçant que je sors, méfiant et prêt à sauter sur le demi machin :

« Bordel, t’es quoi toi ? »


Un demi vilain, on a le droit de taper ou pas ?






Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas  
Molly Rose
Reign of Venus
Molly Rose
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 66
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: une petite souris prise au piege   une petite souris prise au piege EmptySam 29 Fév 2020 - 13:22
Ça faisait une semaine maintenant. Une semaine que Molly était seule. Elle avait terminé la dernière portion de nourriture avant-hier, et désormais la seule batterie de son corps était l'espoir. L'espoir de revoir sa mère, et Zack en vie.

Il pleuvait beaucoup. La nuit était tombée et le ventre de la petite n'arrêtait pas de gargouiller. Tentant de se réchauffer à l'aide d'une petite bougie, Molly réfléchissait à un plan. Il fallait qu'elle sorte de ce bus, et qu'elle trouve quelque chose à manger. N'importe quoi. Même quelque chose de moisi, de déjà partiellement mangé, un animal mort qu'elle pourrait cuire, n'importe quoi. La faim la tiraillait tellement, qu'elle salivait à l'idée de manger des insectes ou des larves.
La faim la poussait à prendre des risques. D'habitude, ce n'était pas elle qui prenait ce genre de décision. D'habitude, c'était Zack et Mary qui allaient chercher à manger, qui partaient en expédition. Mais maintenant, Molly était livrée à elle même, du moins, jusqu'à ce que maman et Zack reviennent.

La pluie était un avantage malgré le froid: le bruit qu'elle provoque déstabilise les gens qui puent. Elle savait se faire discrète, et la pluie allait l'aider à se rendre invisible. Molly prit le sac à dos de son père, plus grand que le sien, et enfila un énorme coupe vent noir, qui appartenait à Bob. Couteau suisse en main, la petite inspira profondément, et ouvrit finalement la porte du bus.

Les gens qui puent se décomposaient encore plus vite lorsqu'ils étaient mouillés. Se cachant à côté des voitures lorsqu'elle en voyait un, Molly priait pour ne jamais devenir comme ça. Ses cheveux étaient trop jolis pour appartenir au corps d'un revenant.
Tiraillée par cette foutue faim, la petite avança de voiture en voiture, sans se faire voir par les rôdeurs. Parfois, les portières n'étaient pas fermées et la gamine trouvait quelques trucs à ramener. Un stylo, des lunettes de soleil, des bougies parfumées à la lavande. Elle ne savait pas vraiment pourquoi quelqu'un avait des bougies parfumées à la lavande dans la boite à gant de son véhicule, mais la petite était vachement contente de les posséder maintenant.
Parmi toutes ses trouvailles, rien à manger. A l'entrée du quartier hispanique, Molly trouva une autre voiture ouverte avec dans celle-ci, une bouteille d'eau croupie. Elle l'enfonça dans son sac. Cela pourrait servir.

La petite pensait à faire demi tour désormais. Le bus était assez loin, et il ne fallait pas trop qu'elle s'éloigne. En rentrant, elle allait fouiller les autres voitures, et espérer tomber sur un paquet de chips, ou un truc comme ça. Mais alors qu'elle s'apprêtait à faire demi tour, Molly écarquilla les yeux: c'était bien un camion militaire qu'elle voyait là bas ?
Reprenant espoir, la petite continua son chemin en direction du camion. Son père lui avait appris que les véhicules comme celui-ci cachaient toujours de bonnes surprises. Aussi, Molly se rapprocha du camion sans un bruit, mais surtout sans se rendre compte que quelqu'un était entrain de la suivre.
Elle était assez proche pour se rendre compte qu'il y avait une malle en hauteur, et son visage s'illumina malgré lui d'un grand sourire. Cette malle pouvait contenir n'importe quoi: des armes, un kit de soin, de la nourriture... Mais elle contenait forcément quelque chose. Quand maman et Zack vont rentrer et qu'ils vont voir ça, Molly espérait sincèrement qu'ils soient fière d'elle, et de son courage.

Mais avant tout, il fallait trouver le moyen d'y accéder, à cette fameuse malle. Couteau suisse en main, la petite tenta d'escalader le camion. Le coupe vent de Bob touchait encore le sol alors qu'elle avait déjà commencé son ascension. C'était peut être pour ça que l'autre homme l'a prise pour une adulte. Avec la nuit et la pluie, c'était facile de se tromper. Je peux vous aider ?

Molly sursauta tellement fort qu'une de ses mains lâcha prise. Déstabilisée, la petite se laissa tomber au sol. En quelques secondes, une vague d'adrénaline vint secouer le corps de la gamine encore assise par terre, alors qu'elle tendait son couteau suisse en avant, comme pour montrer qu'elle n'avait pas peur, qu'elle savait se défendre. C'était faux, bien entendu. Même un aveugle aurait pu voir ses tremblements. Le couteau suisse, lui servait plus à ouvrir les boites de conserve qu'à déchirer la peau.

Molly tentait un coup de bluff, alors que ses lèvres restaient scellées. Ne pas parler aux inconnus, lui disait son père sans savoir que la faim allait la conduire dans de beaux draps...



I was dancing when I was twelve Ring-a-round the rosie, a pocket full of posies, ashes, ashes and people who stink,
We all fall down!
Crimson Day | Indigo
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Expendables | Mercenaire
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 848
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: une petite souris prise au piege   une petite souris prise au piege EmptyDim 1 Mar 2020 - 10:37
Taper ou pas taper, telle est la question


Il y a pas mal de trucs qui m’agacent, les gens qui pensent que les légumes ça se mange par exemple. Alors qu’on sait tous que ce qui a touché le sol, c’est juste dégueulasse, donc faut pas manger les machins qui poussent dedans. Y’a aussi les hippies, les blagues de Vaughn, les ordres de Mallowe qui ne veulent rien dire, les psy… et pis, y’a les gens qui me prennent pour un con. Pas que je n’en sois pas un, mais j’aime pas trop qu’on me le rappelle.

Et c’est bien ce que fait Biblo Saquet, ou Passe-Partout, impossible à savoir de nuit et sous la flotte. En plus il se tape une cape façon Albator, à moins que cela soit un ciré genre « souviens-toi de l’été dernier », j’avoue que ma connaissance de la mode est aussi étendue que le reste de ma culture générale. Bref, le truc informe et sombre qu’il porte n’aide pas, sans lumière, à deviner ce qui se cache en dessous. Est-ce le moment de me demander pourquoi je suis parti sans ma lampe frontale moi ? J’essayerais d’y penser plus tard.

Dans tous les cas, le coup de « pas bouger » genre « je suis un caillou, il me verra pas », alors que je viens de lui parler, ça me fait dire que je suis pas le seul con dehors ce soir. Bon, ok, lui il a un machin qui le protège de la pluie et pas moi, mais ça ne veut rien dire ! En plus, je crois apercevoir un canif dans sa main. Bordel et ma femme, enfin mon ex très certainement, qui me fait chier avec son « on obtient tout avec un peu de politesse. » Là j’ai été poli, j’ai même parlé avant de taper alors si c’est pas du flan (comme les légumes) cette connerie là.

« Tu veux jouer à ça minus ? »


D’instinct je sors mon arme non sans un rictus très masculin : mon épée est plus grande que la sienne. Et non je n’ai rien à compenser, puis merde, c’est lui qui a sorti la sienne en premier. J’ai quand même mon instinct qui me gueule qu’il y aurait, peut-être, éventuellement, une possibilité d’un très potentiel et hypothétique truc qui n’irait pas. Je veux dire, pour quoi mini pouce n’attaque pas avec sa mini arme?  

Je plisse les yeux en me gardant bien de trop m’approcher tant que je ne suis pas certain qu’il faille le planter ou non. C’est connu les nains, c’est comme les tarentules, ça sait sauter perfidement loin malgré leurs petites papattes.

C’est moi ou on dirait que c’est p’être pas un nain… ? Merde… c’est pas un gamin ça? Oups… bon ca va, je l’ai pas zigouillé cette fois. Du moins pour le moment... Parce je sens que ça risque de faire, ENCORE, un drame si je tape un gosse. Je range mon épée, sait on jamais, un accident est si vite arrivé, toujours méfiant. Pour le coup je suis flippé si le gnome m’attaque j’ai intérêt à savoir me défendre sans l’abimer.

« Putain, mais t’a quelle âge toi ? Tu fous quoi ici ? »

Question con, du moins la dernière… parce que je devine la réponse. Un peu adoucis j’ajoute.

« T’as faim ? Tu sais où dormir ? »




Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Allïa Andrews
The Exiles
Trader
Allïa Andrews
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/02/2020
Messages : 1010
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: une petite souris prise au piege   une petite souris prise au piege EmptyDim 1 Mar 2020 - 11:44
    Cette nuit, Allïa montait seule la garde. En général, elle partageait ce moment avec Vaughn qui, comme elle, avait des soucis de sommeil. Il fallait croire que ce soir, il etait plus fatigué qu'à l'accoutumée. Il valait mieux avoir toujours une personne de garde au cas où un rodeur se montrerait trop insistant envers la camionnette, ou si un autre survivant viendrait leur chercher des noises ou leur piquer de la nourriture. Ailleurs, ils devaient aussi se méfier des animaux sauvages mais là au coeur de Seattle, il n'y avait pas beaucoup de risque de croiser un puma ou un ours comparé aux trous pommés où ils avaient pu poser leur camionnette durant leur road trip. Bon c'était des trous pommés certes mais ils avaient eu la chance alors de pouvoir manger du lapin ou autres gibiers qu'Allïa chassait alors que là, la principale source de viande était du rat, beaucoup moins bon avouons-le.

    La jeune femme était en train de songer à leur road trip et à ce qui les attendait maintenant à Seattle quand elle fut tirer de sa rêverie par Isha qui lui signifiait qu'il était sorti de la camionnette. Tiens d'ailleurs à ce propos, ils avaient décidé de se garer ici, dans une impasse entourée de hauts bâtiments, pour pouvoir escalader et se mettre à l'abri au cas où. Allïa n'avait rien dit mais s'ils étaient attaqués, il y avait peu de chance qu'ils arrivent tous à escalader, Gemma la première mais bon.. La logique des hommes, elle ne cherchait plus à comprendre. La jeune femme se cala de nouveau de manière confortable. Il pleuvait des cordes et elle espérait qu'aucun trouble fête ne viendrait perturber la nuit car elle n'avait aucune envie de mettre un pied dehors.

    Malheureusement, Allïa ne tarda pas à apercevoir du mouvement sur un des rétroviseurs de la camionnette. Elle attrapa prestement son arc et sortit, se retrouvant aussitôt trempée des pieds à la tête. La jeune femme arriva aux côtés d'Isha et vit une forme accroupie. "Qu'est ce qu'il se passe ici ?" lui demanda-t-elle à voix basse pour ne pas réveiller les occupants de la camionnette. Son regard se posait sur son compagnon d'armes puis sur la silhouette qui tenait un couteau pointé dans leur direction. Allïa comprit que ce devait être un enfant ou un adolescent. "Tu devrais ranger ce couteau à beurre, tu ne risques rien ici.." lui dit-elle. C'était certain que son petit couteau ne devait pas avoir entaillé beaucoup de chaires...



Hunt or be hunted
We’ve all got a monster inside of us and we’re all responsible for what it does when we let it out
Revenir en haut Aller en bas  
Molly Rose
Reign of Venus
Molly Rose
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 66
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: une petite souris prise au piege   une petite souris prise au piege EmptyLun 2 Mar 2020 - 15:06
Prise au piège. Ça pouvait arriver, quand elle était encore avec les membres de son groupe. Mais généralement, ils n'étaient pas bien loin et lui venaient rapidement en aide. Là, Molly était quasiment certaine que personne n'allait venir l'aider. Comment faire ? Figée avec ce couteau suisse tendu en avant, la petite imaginait un milliard de scénario en l'espace de quelques secondes. Si elle tentait une attaque, elle était certaine de perdre. Si elle voulait s'enfuir, dans cette posture, elle était sûre d'être rattrapée rapidement. Si elle tentait de rouler sous le camion, l'homme n'aurait aucune peine à tourner autour pour la coincer à nouveau ou pire, démarrer le véhicule pour la forcer à sortir de sa cachette. Dans tous les cas, Molly était piégée. Et personne n'allait venir la chercher.

Les cheveux plaqués contre son visage à cause de la pluie, la petite n'arrivait pas bien à distinguer le faciès de l'homme qui s'approchait d'elle. Les yeux, lui avait enseigné son père, l'endroit le plus sensible. S'il s'approchait assez, elle pourrait planter le couteau suisse et courir. Oui, c'était le seul plan envisageable. A moins qu'un revenant décide de venir l'aider, en attaquant son assaillant. Mais les probabilités que cela se produise étaient trop faibles pour envisager cette solution. Tu veux jouer à ça minus ? La petite fronça les sourcils, emplie d'une nouvelle forme d'émotion: la colère.

- Je ne suis pas minus ! cria-t-elle de sa voix d'enfant, presque enragée.

Son immaturité allait la perdre, un jour ou l'autre. L'homme en face d'elle dégaina une longue lame, dont le bruit si caractéristique fit frissonner l'enfant. Elle aurait du réfléchir avant de parler. Cette épée était presque aussi grande qu'elle. Elle pouvait la tuer en un instant, enfin, elle allait certainement la tuer, dans un instant. Le bras toujours tendu en avant, tremblante comme jamais, Molly serrait le couteau suisse le plus fort qu'elle le pouvait, persuadée que ses dernières secondes de vie étaient comptées.

Mais l'homme rangea son épée. Pourquoi ? Lui réservait-il un destin encore plus tragique que celui de mourir décapitée ? Une mort plus douloureuse peut être ? Cette simple idée brûla les yeux de la petite, qui se mit silencieusement à pleurer. A travers la pluie ça se voit pas, pensa-t-elle pour se réconforter. Il ne manquait plus que l'homme se moque d'elle parce qu'elle pleure.

Putain, mais t’as quel âge toi ? Tu fous quoi ici ? Voilà ce qui l'avait stoppé. Molly était jeune, et c'était son âge qui lui avait sauvé la mise (du moins, pour l'instant). Mais elle était consciente que plus elle restait en vie, et plus l'excuse de l'âge allait s'évanouir. L'étranger posa encore d'autres questions, si elle avait faim, et si elle savait où dormir cette nuit.
Faim oui. Dormir, jamais elle n'avouerait. Ils pouvaient remontrer sa trace et piller le bus, même si, il fallait avouer qu'il n'y avait pas grand chose à piller là dedans. C'est pas grave. Question de principe.
Poignard toujours pointé en avant, Molly allait répondre à ses questions en choisissant soigneusement ses mots. Mais une femme fit son apparition.

Elle était plus petite que lui. Molly devina rapidement qu'elle avait un arc dans sa main, parce qu'elle en avait déjà vu avant. Et elle savait que ça devait faire très mal de se prendre une flèche dans le corps. Si elle était bien tirée, elle pouvait même être mortelle. Même si ses paroles se vouaient réconfortantes, la petite ne retint qu'une chose: couteau à beurre.  
Une véritable insulte envers son couteau suisse, cadeau précieux de son père.

- C'est un couteau suisse, murmura-t-elle froidement.

Elle n'était pas vraiment en position de pouvoir débattre sur le type de couteau, mais c'était plus fort qu'elle, Molly avait besoin de répondre, de défendre l'honneur de cet objet.
Ses grands yeux se baladèrent sur les personnes en face d'elle. L'homme semblait dangereux, la femme un peu moins, mais elle avait un arc.

L'une de ses mains vint frotter ses yeux trempés, tandis que Molly baissa doucement son arme. Après tout, ils avaient baissé les leurs.

- Je... cria-t-elle à travers la pluie battante, je ne savais pas que c'était à vous... Si c'est à vous...

Comme si cela allait suffire à la blanchir. Encore une fois, Molly comptait sur son joli minois pour sortir indemne d'une situation critique, mais aujourd'hui il ne s'agissait pas d'une simple bêtise et ses bourreaux n'avaient aucune raisons de la laisser partir "comme ça".



I was dancing when I was twelve Ring-a-round the rosie, a pocket full of posies, ashes, ashes and people who stink,
We all fall down!
Crimson Day | Indigo
Revenir en haut Aller en bas  
Mallowe Brickson
Mallowe Brickson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/02/2020
Messages : 787
Age IRL : 96
MessageSujet: Re: une petite souris prise au piege   une petite souris prise au piege EmptyMar 3 Mar 2020 - 13:50
Malgré la pluie qui cognait bruyamment sur la bâche de la Love mobile, Mallowe avait fini par sombrer dans le sommeil du « juste Boss » qu'elle n'avait jamais cessé d'être en son for intérieur.
La journée avait été tendue et le temps l'avait dissuadé de sortir faire un tour dans les environs. De toutes manières ils avaient encore suffisamment de vivres pour attendre jusqu'au lendemain.
Recroquevillée dans un coin, sous sa couverture, elle avait songé à leur avenir ici et en avait conclut que c'était à elle de subvenir aux besoins du groupe.
Elle n'oubliait pas qu'à l'Arène, hormis Joey, tous lui avaient appartenu; la moindre des choses était donc qu'elle veille sur eux en échange de leur obéissance et de leur discipline.

Il lui fut impossible de savoir quelle heure il était, puisqu'elle avait laissé sa montre à Detroit, quand elle fut réveillée par des éclats de voix au dehors.
Elle tendit l'oreille tout en sortant du sac à dos son casse-tête iroquois, reconnu celles de Isha et Allïa mais pas la troisième qui semblait fluette comme celle d'un enfant.
Qu'est-ce que c'est que ce bordel ?
Maugréa t-elle dans ses moustaches avant de se lever.

La jeune fille n'aimait pas les enfants; ni ceux de trois mois, ni ceux de 8 ans, ni ceux de 12 à 15 ans aussi s'apprêtait-elle à faire déguerpir l'intrus comme elle l'aurait fait pour un chien errant. Elle n'aimait pas les clebs non plus à part dans son assiette quand il n'y avait plus rien à se mettre sous la dent.
Elle enfila son blouson noir, sortit en trombe, arme en main et sauta sur trottoir aussi souplement qu'un chat.
Elle allait demander ce qui se passait quand ses yeux naturellement froids tombèrent sur une mioche minuscule, maigrelette, disparaissant presque sous une immense cape.

En à peine un quart de seconde son esprit fit un bond et lui plaqua de force dans la conscience l'image de Aube. Même regard de chieuse à temps complet, même comportement de paumée en enfer qui joue la dure avec des lames, même agressivité désespérée que cachait une trouille chevillée au corps, bref, une calamité dont il aurait fallu se passer...
Le problème était que Aube était morte malgré qu'elle fut sa protégée. Non qu'elle s'en soit mal occupée, bien au contraire mais parce qu'elle avait fugué à cause de son père.
Mallowe n'avait jamais encaissé ce drame et continuait de culpabilser:
plutôt que lui offrir le confort en mettant à sa disposition une chambre pour elle toute seule, elle aurait eu mieux fait de l'enchaîner au pied de son lit ! mais le mal était fait, il était impossible de revenir là-dessus... A moins que ?

La jeune fille, ex-tribun de son état, habituée à l'autorité non négociable, petite, très maigre, au visage peu avenant s'avança vers l'enfant et planta dans ses grands yeux innocents les siens, aussi acérés qu'une lame d'acier afin de lui faire comprendre que ce n'était pas le moment d'ouvrir son clapet.
Elle la détailla de pied en cape puis se tournant vers ses amis elle annonça:
on va pas rester là à attraper la mort ! Qu'elle monte dans le camion, il reste à manger.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Expendables | Mercenaire
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 848
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: une petite souris prise au piege   une petite souris prise au piege EmptyMar 3 Mar 2020 - 15:48
Qui a la plus grande? Hein?

« Bah vue ta taille tu veux que je t’appelle comment ? Demi portion ?! Et couteau Suisse ou pas, la mienne est plus grande que la tienne »

Qui est le plus mature des deux, je vous laisse deviner. En tout cas pour la plus grosse c’est bibi !! C’est sur !!!!

Dès qu’Allia arrive pour demander ce qui se passe ici, je me sens surpris comme un gosse la main dans le pot a pièces à jurons de son daron. Je lève mes mains façon « j’ai tapé personne cette fois ». Et en plus non seulement c’est vrai mais je comptais pas le faire. Je préfère souligner parce que pour dire que je fais de la merde, tout le monde est là, mais dès que je fais un truc bien, étrangement, y’a personne qui fait gaffe.

Je souris à sa reparti, moi aussi, quand j’étais môme et que les flics me serraient, je pipotais jusqu’à la garde. Combien de portefeuilles tombés par « accidents » j’ai ramassé pour les rendre tel un bon samaritain, évidement si je suis entré dans cette maison parce que je croyais que le propriétaire avait fait un malaise, j’avais entendu un cri, il a essayé de m’enlever pour me violer…

Si j’avais su que c’était à vous… je valide, parce qu’évidement, si ça avait été a quelqu’un d’autre. Elle me plait cette chiarde. Parce que c’est une fille non ? Ayé revoila que j’ai un gros doute. Sans nichon c’est jamais bien simple d’être sur dans des fringues aussi informent du qui est quoi. Et je sens que si je demande je vais passer pour un pervers.

Avant que je lui réponde, la patronne se ramené, et en quelques mots les ordres sont donnés. Pour le coup, je suis bien d’accord avec elle. Je m’avance pour parler doucement à la petite souris qui a l’air apeurée.

« Allez mini pousse, tu seras mieux au chaud avec de quoi manger. En plus je pense que ma fille sera contente de voir quelqu’un d’autre qu’un adulte. »

Je me pousse pour lui laisser le loisir d’avancer. De toute façon je compte fermer la marche. Vous savez pourquoi ? Parce que des gosses qui servent de leurre, j’en ai un peu trop croisés. Aider un enfant dans la merde, pas de soucis, mais se faire piéger comme des cons, en sachant que ma femme et ma fille de 2,5 ans sont à l’intérieur. Moyen chaud. Je regarde vite fait Allia, on a suffisamment combattu ensemble pour qu’elle comprenne ce que je ne dirais pas.

« File lui mon sac de couchage si elle a froid, moi je vais faire une petite ronde au cas ou… »

Au cas ou les propriétaires ou parents de mini pousse ne soient pas loin dans l’attente de nous tomber dessus. Comment ça je suis parano ? Mais même pas vrai !!!!!




Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: une petite souris prise au piege   une petite souris prise au piege Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- une petite souris prise au piege -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» [UPTOBOX] Piège de feu [DVDRiP]Action
» Le cave: Ma poupée. | [PV] Hentaï ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: