The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -87%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
19.20 €

Partagez
- Trust issues -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1545
Age IRL : 30
MessageSujet: Trust issues   Trust issues EmptySam 29 Fév 2020 - 6:14
Elle allait mieux. Elle était même prête à dire qu'elle remontait la pente. Mais ce soir, de toute évidence, elle n'y arrivait pas. Ni à reprendre le contrôle, ni à gérer ses états d'âme. Malgré tous ses efforts, il lui arrivait de sombrer plus souvent qu'elle voulait bien l'admettre. May pouvait bien passer son temps à bosser au dispensaire, rien ne lui faisait oublier les derniers mois. Vicky n'était plus là, et pourtant elle habitait toujours cette immense maison vide. La blonde n'avait même pas les couilles de déménager chez le prof. Ce serait comme d'abandonner sa soeur de coeur, de toute façon, non? Elle jurait pouvoir l'entendre, parfois. Même dans la mort, la pigiste de foutait de sa gueule. Vicky lui disait de passer à autre chose. Alors pourquoi n'y arrivait-elle pas? Même dans ses rêves, ils étaient tous là. Nathan, sa fille dans les bras, tout près de Raven. Evy et Donovan juste à côté, son frère et sa soeur, Will, Camélia et même Zack au loin. Elle soupira. Ses fantômes avaient un don inné pour assombrir ses pensées, putain.

La petite pouvait bien se réfugier dans les bras d'Adam, elle ne parvenait jamais à s'abandonner totalement, peut-être de peur de le voir disparaître lui aussi. Certains jours étaient meilleurs que d'autres, bien entendu, mais en cette soirée froide de février, la princesse n'arrivait pas à sortir la tête hors de l'eau. Le temps parvenait à rendre ses plaies moins profondes, mais rien ne semblait pouvoir les adoucir comme l'alcool le pouvait. Et elle n'avait confiance qu'en la bouteille, là, tout de suite. Le monde entier devait bien se foutre de sa gueule, de toute façon. La petite n'était peut-être pas la plus brillante savante de Fort Ward, mais elle se rendait bien compte que les gens avaient cette étrange façon de la regarder comme si elle était complètement dérangée.

L'expédition du mois passée ne l'aidait pas non plus. Liv était un brin plus nerveuse, depuis son retour. Elle ne pouvait pas le nier. Elle avait donc passé la journée dans son lit, comme une misérable petite conne, à ne rien faire du tout. Goldenberg avait ramener toutes ses mèches dorées sur le dessus de son crâne, pour essayer de se faire un chignon qui ressemblait à quelque chose, sans succès. Comme si c'était ce qui allait lui botter le cul. C'était beau, quand même, d'être aussi naïve.

Elle en était à combien de verres, déjà? Peut-être ne devait-elle pas y songer. La réalité était pourtant qu'il ne restait plus une goutte de poison dans cette maison, et la princesse avait toujours aussi soif. Bien déterminée, et tentant aussi bien que possible de ne pas s'éclater la gueule quelque part, elle avait seulement enfilé un pull - ne sachant plus trop où se trouvait le reste de ses trucs plus chauds. May n'avait même pas osé réfléchir plus loin que le bout de son nez, ouvrant la porte d'entrée en se disant que c'était déjà un effort considérable. Une fois dans la petite rue devant chez elle, Cendrillon réalisa pourtant un truc. Elle allait où, comme ça, en fait? Elle n'irait certainement pas cogner chez Lance pour quémander de l'alcool. Il devait déjà se noyer dedans, lui aussi, peut-être. Alors quoi?

À partir de quand était-elle devenue une droguée qui cherchait sa came comme une paumée? Et après elle se demandait pourquoi les gens la regardaient de travers. Pauvre fille. Elle soupira, n'essayant même pas de reconnaître les quelques visages qu'elle croisait en retournant sur ses pas, en ce début de soirée. Un vertige avait cependant décidé de la freiner juste devant les marches qui menaient chez elle. La demoiselle posa une main sur la rampe d'escalier, pour se donner une chance de se reprendre. Okay, elle allait juste faire une petite pause. Une toute petite pause.


let's burn like wildfire
Be lightning and thunder let's hold our breath cause we're going under reckless and crazy so we can always say we were in it for better or worse


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Modératrice
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 292
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Trust issues   Trust issues EmptyLun 2 Mar 2020 - 13:45
Même si ça n'avait jamais fait partie de mes habitudes de boire, et encore moins de faire ça tous les jours, je dois dire que ces derniers temps je ne dis jamais non à quelques heures à passer au bar Summer's. Même si je ne bois rien d'autre qu'un verre d'eau ou quelque chose du genre, ça me permet au moins de passer du temps ailleurs que seul à la maison. C'est une bonne chose, non? Du coup, après avoir passé quelques heures à discuter à gauche et à droite avec ceux qui passaient par là ou simplement à profiter d'une ambiance rappelant un peu celles des années qui semblent si lointaines où tout allait mieux, je décide finalement de rentrer chez moi. Parce qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses, comme on dit.

Marchant tranquillement dans les allées relativement désertes du camp, je garde les mains dans les poches de mon pantalon pour essayer de ne pas les avoir trop froides. Perdu dans mes pensées, je dois dire que je ne fais pas très attention à ce qui se trouve autour de moi. Je suis mécaniquement le chemin qui me ramènera jusqu'à la porte de la maison que je partage avec mes deux colocataires. Ce n'est qu'au bout de longues minutes de marche que je me rends compte que je ne suis pas seul. Enfin, forcément que je ne le suis pas. Mais je veux dire par là que je remarque une silhouette un peu plus loin qui semble tituber. Je fronce un peu les sourcils et décide de m'approcher. La blonde qui venait de tourner vers les escaliers menant à l'entrée d'une maison, je la vois vaciller avant de poser sa main sur les marches pour s'y asseoir.

Est-ce que ça va..? que je dis tout en m'approchant de la demoiselle. Que voulez-vous? C'est mon côté chevalier servant qui vole au secours des demoiselles en détresse qui me pousse à souvent me mêler de ce qui ne me regarde pas. Et je ne serais pas forcément surpris de me faire envoyer sur les roses. Sans vraiment lui demander son avis, voyant qu'elle ne porte qu'un pull avec le froid qu'il fait, je retire mon blouson et vient le poser sur ses épaules pour qu'elle ne prenne pas froid. J'observe un instant celle qui se trouve assise sur les marches et je m'accroupis pour me mettre à la hauteur de son visage. J'essaie de ne pas perdre l'équilibre, ayant toujours les mains dans les poches pour les garder au chaud, et je pose mon regard dans celui de la blonde. Il fait un froid de canard, comment ça se fait que tu sois dehors avec juste un pull sur les épaules? Je peux parler moi, qui me retrouve avec un simple t-shirt maintenant que je lui ai donné mon blouson. Mais bon. Le froid c'est dans la tête comme on dit. Alors je vais essayer de ne pas passer pour un con en me mettant à claquer des dents. Un peu de concentration et le tour sera joué. En tout cas, j'espère qu'elle va accepter mon aide. Ce serait dommage de faire tout ça pour simplement me faire envoyer balader.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1545
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Trust issues   Trust issues EmptyMer 4 Mar 2020 - 7:04
« Très bien, très très bien. » maugréa-t-elle immédiatement sans même lever les yeux, la voix pleine de sarcasme. Si elle parvenait encore à articuler, elle n'avait cependant rien ajouté de plus - même si ses conneries ne cessaient pas à l'intérieur même de son crâne. Non parce que quand elle y pensait réellement, rien n'allait. Mais en quoi c'était le problème de quelqu'un d'autre, de toute façon? C'était qui, ce type? Donnait-elle à ce point l'impression d'avoir besoin d'aide? Pauvre sotte, elle n'aurait jamais dû mettre les pieds dehors.

À peine le temps de lever les cils vers le mec qu'il la couvrait déjà de son blouson. Elle fronça les sourcils, plantant enfin son regard clair sur lui - sans l'ombre d'un sourire. Liv était loin d'être solitaire, elle aimait même la compagnie des autres, mais le moment était probablement peu propice aux échanges. Elle détestait qu'on puisse la voir ainsi, et elle se détestait surtout elle, dans l'immédiat. La petite ne voulait pas être faible. Littéralement prête à exploser, ce n'est que quand il se pencha à sa hauteur qu'elle pu réellement observer ses traits. Il demandait ce qu'elle foutait là, aussi peu habillée, mais May n'avait rien à foutre de ce qu'il pouvait bien déblatérer, du coup. La blonde le dévisageait, et toute la rage qu'elle avait eu envie de lui cracher au visage se dissipa en une fraction de secondes.

Il ressemblait tellement à Nate qu'elle avait l'impression qu'on lui faisait une mauvaise blague. Elle cligna des yeux plusieurs fois, plissant les paupières en se demandant si elle était vraiment bourrée à ce point. Mais elle devait se reprendre. Elle s'efforça donc de jouer à l'indifférente du mieux qu'elle le pouvait - c'est-à-dire très mal. Le froid lui brûlait la peau, mais peut-être préférait-elle penser à ça que de plonger dans le trou béant qu'était son petit coeur à l'instant. Dans tous les cas, elle se disait qu'elle ne ressentait pas l'air glacé s'infiltré un peu partout. Que l'alcool la rendait aussi endurante que le diamant. Insensible, invincible, à toutes épreuves. Merde, si seulement c'était vrai.

« Je, tu - tout est sous contrôle. » assura-t-elle au brun. Un peu plus et elle s'excusait. C'était plus difficile que prévu de rendre le tout crédible, finalement. Cendrillon pointa vaguement la porte avant de poursuivre. « C'est chez moi ici. J'allais rentrer, là. » Elle hésita. « Tu fais quoi planté là, au juste? » demanda-t-elle d'un ton un peu plus agressif. Il regardait le spectacle, quoi? Qu'il dégage, oui. Elle retira le blouson de sur ses frêles épaules, cachant les mains dans son pull avant de le lui rendre. « J'ai pas besoin de ça. J'ai besoin de personne. Surtout pas d'un putain de blouson. » lâcha-t-elle en se parlant plus à elle-même qu'à lui, fixant le sol avant de se risquer à le regarder à nouveau. Fascinant. Douloureusement fascinant.

Elle souffla un petit rire du nez, secouant la tête en se disant que la vie avait une façon bien particulière de se foutre de sa gueule. « Et puis avant de mourir de froid tu devrais aussi bouger ton cul. » Une belle façon de parler aux gens, comme à l'habitude. Elle se releva - enfin elle tenta de le faire sans trop avoir l'air de marcher sur de la ouate. Ses chevilles étaient molles. Son cerveau aussi, visiblement. Elle grimpa lentement jusqu'en haut des escaliers, non sans mal. « J'vais retourner chercher de quoi à boire, si tu permets. » Oh, il n'avait pas besoin de savoir qu'elle avait épuisé ses réserves. Mais bordel, elle aimerait bien trouver un petit miracle qui pourrait la geler encore un brin, le temps de souffler un peu. Et elle ne parlait pas de la température, cette fois.


let's burn like wildfire
Be lightning and thunder let's hold our breath cause we're going under reckless and crazy so we can always say we were in it for better or worse


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Modératrice
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 292
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Trust issues   Trust issues EmptyJeu 5 Mar 2020 - 22:07
Faut dire que je sais pas trop ce que je dois faire. De toute évidence, la jeune femme en face de moi n'a pas vraiment besoin de l'attention de qui que ce soit. En tout cas, c'est ce qu'elle s'efforce à faire croire. Mais je ne sais pas qui elle tente de convaincre le plus: elle ou moi? De toute évidence, elle a bu. Et traitez moi de mec vieux jeu si vous voulez, mais j'ai du mal à me faire à l'idée de la laisser là comme elle me le demande. Elle me dit que l'on se trouve juste devant chez elle, et que du coup elle allait rentrer. Je me sens un peu bête, c'est vrai. Pas qu'un peu même. Me voilà en train de jouer les chevaliers servants avec une demoiselle pas du tout en détresse qui ne faisait que rentrer chez elle après une soirée un peu trop arrosée certainement.

Bien vite, elle retire le blouson que je lui avais mis sur les épaules pour ne pas qu'elle attrape froid et me le jette presque à la tronche en me demandant ce que je fous planté là. Bonne question. Je fronce légèrement les sourcils en récupérant mon précieux blouson -d'une valeur sentimentale inestimable à mes yeux- que pourtant je me contente de garder sur mon bras. Ce n'est pas le froid qui m'inquiète le plus pour le moment. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai du mal à me dire qu'elle va aussi bien qu'elle le clame. J'ai même pas le temps d'en placer une qu'elle me dit déjà que je ferais mieux de me rhabiller si je ne veux pas me geler totalement le cul. Elle a pas tort, c'est sûr qu'il est loin de faire chaud. Mais j'ai connu pire. Enfin, je crois. Et forcément, la voilà qui se remet debout non sans tituber et qui tente de grimper les dernières marches qui la séparent de la porte d'entrée.

Je me redresse, n'arrive pas à retenir un soupir à peine caché et me passe une main sur le visage après m'être frotté les yeux. Pourquoi faut toujours que je me mette dans des situations pas possibles parce que je suis pas capable de tracer ma route sans m'arrêter pour jouer les preux chevaliers auprès des femmes? Un jour ça finira par avoir ma peau, je le sens. Me raclant un peu la gorge, je tente quelque chose qui risque très certainement de m'attirer ses foudres mais qui au moins la tiendra potentiellement éloignée des bouteilles pendant un temps. Avant qu'elle ne finisse par m'éclater la tronche sur les marches et de se servir de mon cadavre comme paillasson pour essuyer ses pieds avant de rentrer se torcher une bouteille d'alcool. Mais bon. J'aurais au moins pu retarder l'inévitable de quelques minutes comme ça. Si tu veux mon avis, j'pense que t'as de quoi tenir pas mal de temps avant de redescendre vu l'état dans lequel t'es. Mais bon. Plutôt que de boire seule, tu veux que j'te tienne compagnie? Vu comme t'as l'air d'avoir du mal à marcher, pas certain que t'arrives saine et sauve jusqu'à ta réserve personnelle de bouteilles...

Je ne la juge pas, loin de là. Je dis juste la vérité qui me saute aux yeux. Et j'aurais vraiment mauvaise conscience en apprenant demain matin qu'elle s'est éclaté le coin de la tronche sur un meuble en trébuchant. N'osant pourtant toujours pas monter les marches qui nous séparent, restant toujours à la même place que tout à l'heure, je regarde la blonde en attendant sa réponse. Au fait, moi c'est Nathan. Si jamais ça t'intéresse de l'savoir, avant de me mettre ton poing en travers de la tronche parce que je t'ai dérangée... Humour simple ou manière détournée de lui faire comprendre que je suis un petit peu vexé par sa manière de m'envoyer chier? Un peu des deux, sûrement.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1545
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Trust issues   Trust issues EmptyVen 6 Mar 2020 - 21:29
Si elle voulait son avis? Non, pas spécialement. Le type disait vouloir lui tenir compagnie, sauf qu'elle n'était pas assez bourrée pour ne pas se rendre compte qu'il avait soupiré d'agacement, juste quelques secondes plus tôt. Qu'est-ce qu'il y avait de si mal à boire toute seule, de toute façon? Elle pourrait faire bien pire - elle avait déjà fait bien pire. May ne savait pas trop s'il jugeait ses actions ou pas, c'était difficile à dire quand le brouillon dans sa tête prenait tant de place. Et puis, qu'est-ce qu'il en avait à foutre de la voir arriver saine et sauve à ses bouteilles, de toute façon. La blonde resta debout devant la porte, sourcils froncés, comme si elle cherchait l'attrape. Il n'avait pas bougé d'un poil, permettant d'ailleurs à la petite de l'observer encore et de remuer le couteau dans la plaie.

Elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle hésitait. Si elle avait furieusement envie de l'envoyer chier, elle se disait qu'elle pourrait bien l'inviter à l'intérieur, ne serait-ce que pour lui permettre de se réchauffer. Il le méritait, après tout. Liv n'allait probablement pas l'avouer, mais elle voyait bien que le mec voulait seulement essayer de l'aider. Peut-être même qu'elle se sentirait moins débile de boire avec quelqu'un - à condition de trouver une façon de remplir à nouveau sa réserve. Mais non, c'était mieux pas. Cendrillon avait juste besoin d'une bonne nuit de sommeil, non? Elle ne serait pas de bonne compagnie. Elle ne l'était jamais, semblait-il. Caractère de merde, que son père disait toujours.

Mais c'est à ce moment là que le brun avait osé lui dire son prénom. Elle était devenue encore plus pâle qu'elle ne l'était déjà, s'empêchant de s'étaler au sol comme une vulgaire crêpe de justesse. La princesse avala difficilement sa salive, les yeux dans l'eau et le souffle bien court, tout d'un coup. Elle n'avait plus froid du tout. Comme pour en rajouter une couche, il lui disait explicitement qu'il en avait déjà marre de ses manières et qu'il n'excluait pas la possibilité de recevoir le poing de Cendrillon sur la gueule. Elle soupira. Bordel, elle gâchait toujours tout.

« C'est clairement une putain de blague. Un mauvais rêve, quoi. » déclara-t-elle en marmonnant. Elle était habituée, n'empêche, mais ce rêve là semblait vachement réel. Elle essayait vraiment de ne pas faire de scène, sauf que personne n'avait même prononcé le nom de Nate depuis qu'il était mort. Depuis que tout le monde était mort. C'était difficile de garder le contrôle, du coup. Les souvenirs envahissaient son esprit, là, tout de suite - et elle n'avait qu'une seule envie; retourner à l'intérieur pour essayer en vain de fuir tout ça. C'était son réflexe ultime, après tout.

« Nathan... » May le répétait doucement, presque douloureusement, comme pour se réconforter - comme une gosse. Il la prendrait pour une demeurée maintenant, c'était certain. « Tu - tu m'déranges pas. » enchaîna-t-elle pour essayer de faire diversion. C'était sincère, toutefois. Lui n'était pas le problème, elle ne voulait quand même pas qu'il croit une telle chose. « J'te jure que j'suis pas aussi chiante, normalement. » Elle s'arrêta quelque secondes, doutant soudainement de ses propos. Enfin. « T'es le bienvenue, si tu veux entrer. » lâcha-t-elle finalement. Elle ne pouvait simplement pas laisser Nathan dehors, maintenant. « Il y a plus que moi dans cette baraque, de toute façon! » ajouta-t-elle en essayant de rire. Nice try. 


let's burn like wildfire
Be lightning and thunder let's hold our breath cause we're going under reckless and crazy so we can always say we were in it for better or worse


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Modératrice
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 292
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Trust issues   Trust issues EmptyMar 10 Mar 2020 - 9:21
Il y a des moments, comme celui-ci, où je me dis que je cherche vraiment la merde. C'est vrai quoi. Elle n'a clairement pas l'air d'avoir envie que je l'aide même si sa manière de tituber et son haleine qui serait capable de faire trembler un éthylotest indiquent qu'elle en aurait bien besoin. Et pourtant moi je suis là, à insister comme un crétin. Alors oui, je souligne le fait qu'elle va certainement bientôt me foutre son poing dans la gueule. Mais en me mettant à sa place, je crois que ça ferait longtemps que ce serait déjà fait. Ce que je peux être idiot parfois. On dirait que j'essaie de prouver quelque chose à quelqu'un. Mais quoi? Et surtout à qui? Si seulement je le savais. Comme si j'avais envie de montrer au monde que je ne suis pas un sale type. Qu'il existe encore des gens qui n'ont pas été pourris par ce monde de merde dans lequel on vit. Mais à quoi bon? Bien entendu qu'il y a des moments où j'ai envie de baisser les bras et de laisser tout ça me détruire comme ça l'a fait avec la plupart des survivants. Et je me demande bien ce qui m'empêche de le faire.

Par contre, ce que je ne comprends pas, c'est que le fait de lui avoir dit mon prénom semble l'avoir profondément atteinte. Je la vois pâlir à vue d'oeil et manquer de tomber. Est-ce que j'ai fait quelque chose qu'il ne fallait pas? Oh non pitié, ne me dites pas que j'ai le même prénom que quelqu'un qu'elle a perdu au cours des dernières années... Et le fait qu'elle marmonne qu'il s'agit d'une blague ou d'un mauvais rêve ne fait que confirmer ce que je craignais. Pourquoi faut toujours que je me retrouve dans des situations aussi compliquées moi? A croire que je les attire. Sans vraiment bouger, n'osant pas faire le moindre mouvement de peur de la brusquer ou quelque chose du genre, je me contente de rester à ma place et de l'observer silencieusement. Si je vois qu'elle perd l'équilibre ou quoi, je n'ai que quelques marches à enjamber pour l'aider. Ce sera pas difficile.

Après avoir répété mon prénom comme si elle se contentait de faire écho à une pensée relativement douloureuse qu'elle pouvait avoir, je fronce très légèrement les sourcils. Faites qu'elle ne s'effondre pas, s'il vous plait. J'ai vraiment pas envie d'être responsable du malheur de quelqu'un ce soir. Et encore moins de celui d'une femme. Mais je suis assez surpris lorsqu'elle m'annonce enfin que je ne la dérange pas. Bizarrement, ce n'est pas ce qu'elle avait l'air de dire un peu plus tôt. Avant de connaître mon prénom, en fait. Je me gratte l'arrière de la tête avant de descendre ma main dans ma nuque pour la masser légèrement. Remettant mes mains dans les poches de mon jeans, je plante mon regard dans celui de la blonde qui me surplombe depuis le haut des escaliers. J'ai jamais pensé que t'étais chiante, si ça peut te rassurer. C'est pas mon genre de penser ce genre de choses sans connaître quelqu'un. Je lui annonce ça avec beaucoup de sérieux parce que c'est la vérité. J'ai un tel respect pour les femmes, quelles qu'elles soient, que jamais je ne m'autoriserais à penser quelque chose comme ça. Question d'éducation certainement. Ou simplement de caractère.

Finalement, elle me dit que je suis le bienvenu si je souhaite entrer. C'est carrément un discours opposé à celui qu'elle pouvait avoir au début de notre conversation. Mais bon. Maintenant qu'elle m'invite presque à venir me mettre au chaud, je me vois mal lui dire d'aller se faire un sac. Lentement, je monte donc les marches en faisant attention de ne pas l'effrayer ou la brusquer. Et encore moins lui faire penser que je n'attendais que ça. Je l'entends me dire qu'elle est toute seule à présent dans cette maison, essayant de rire à sa propre remarque comme pour me convaincre que ça l'amuse. Ou se convaincre elle-même. Je m'abstiens de tout commentaire à ce sujet. J'imagine que ça doit avoir un rapport avec son changement d'attitude à mon égard à partir du moment où elle a entendu mon prénom. Je n'en sais rien. Mais ce serait malpoli de creuser la question. Si tu es sûre que ça ne te dérange pas, alors je veux bien entrer. Et qui sait, ça te fera peut-être du bien d'avoir un peu de compagnie. Et puis si tu veux pas que je parle ou que je te laisse t'ennuyer toute seule... On pourra toujours s'ennuyer à deux si tu veux. Je hausse les épaules en lui adressant un léger sourire qui se veut rassurant. Je ne veux pas lui faire croire que je compte essayer de profiter d'elle ou quoi que ce soit. Non. J'essaie juste de me rendre utile. Et d'être présent pour quelqu'un qui a l'air d'en avoir besoin. Sans rien demander en retour.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1545
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Trust issues   Trust issues EmptyMer 18 Mar 2020 - 1:55
Elle avait soutenu son regard, comme par défi, quand il avait affirmé qu'il ne jugeait pas les gens avant de les connaître. Comme si elle se disait que c'était pourtant plus facile de la juger, de la rejeter comme elle pouvait rejeter les autres encore et encore. Nathan ne semblait pas déconner, et du coup, elle non plus. Mais la princesse n'avait pas le moindre mot pour lui répondre. Il se décida enfin à gravir les marches, de toute façon. Il était tellement calme, tellement différent du Nathan qu'elle avait connu que la petite l'observait comme s'il allait soudainement se mettre à faire le con. Comme s'il allait soudainement devenir son Nathan.

Quant à savoir si un peu de compagnie lui ferait du bien, peut-être que oui, peut-être que non. May pouvait être particulièrement imprévisible, un monde de différences rassemblé en un si petit bout de femme. Oh, bien sûr, les récents événements n'aidaient probablement pas son comportement de merde. N'empêche, il avait le mérite de la faire se sentir bien, là, tout de suite. C'était déjà ça. Et il prétendait qu'ils pourraient toujours s'ennuyer à deux, dans le pire des cas. Ça n'impliquait pas trop de risques, au fond. Elle avait même réussi à sourire d'ailleurs, s'amusant un peu de la façon qu'il avait de dire les choses. La princesse hocha donc simplement la tête en ouvrant la porte, ne la refermant pas pour qu'il puisse entrer lui aussi.

Elle retira le pull qui couvrait ses épaules aussitôt la porte fermée, préférant son t-shirt trop grand qui lui, au moins, était un peu plus doux sur sa peau. « J'suis pas certaine que tu veuilles vraiment me tenir compagnie, en fait. Les gens me prennent pour une débile ici. Et pour l'experte de l'infirmerie. » Non pas parce qu'elle y travaillait récemment, mais parce qu'elle en avait trop souvent eu besoin, à elle toute seule. L'art de se mettre les pieds dans les plats. Elle avait soufflé du nez sans le vouloir à sa propre remarque, riant un brin de ses malheurs - au lieu d'en pleurer. « T'sais parfois j'ai l'impression que j'devrais me défouler au lieu de boire tout ce qui peut contenir de l'alcool. » Elle marqua une pause, se trouvant soudainement vachement sérieuse avec ses histoires. « Frapper dans un mur, un truc du genre. Juste pour faire sortir toute la merde de ma tête. » Non? Elle leva les cils vers lui, comme pour chercher son approbation, comme si elle avait besoin qu'il lui dise qu'elle n'était pas complètement folle.

Sauf que Liv parlait beaucoup trop. C'était tout ou rien, avec elle, il allait bien vite le comprendre. Il était plus que temps qu'elle la boucle, autrement elle allait se mettre à dire des conneries. Enfin, encore plus de conneries. Cendrillon se dirigea donc vers le canapé, avec comme objectif d'y poser les fesses pour un peu plus de stabilité. « Je - tu, enfin. Fais comme chez toi. J'ai pas été très honnête, d'ailleurs; j'ai plus rien à boire ici. » dit-elle avec maladresse en baissant les yeux sur ses mains. Au même moment, ses billes bleues s'arrêtaient sur le tatouage à son doigt. Et l'alcool l'empêcha de se taire pour la suite. « Tu vois ça? » Elle essayait de lui montrer sa main comme une imbécile. « Viens, plus près. » Et une fois le brun à ses côtés, May n'avait pas attendu pour lui montrer son doigt. Elle était peut-être dans sa bulle, sûrement même - mais la blonde n'en avait plus, elle, de bulle. « C'est un Nathan qui a fait ça. » lâcha-t-elle au pauvre type alors qu'il n'avait rien demandé. Mais putain, à bien y penser, son Nathan à elle avait fait tellement plus. Tellement de mal mais tellement de bien, pourtant. Malgré ce que tout le monde avait pu en dire. Elle resta là, les yeux rivés dans les siens, silencieuse. Comment pouvait-on être aussi conne? Elle se posait sincèrement la question. « Oh et en passant... moi c'est May. » 


let's burn like wildfire
Be lightning and thunder let's hold our breath cause we're going under reckless and crazy so we can always say we were in it for better or worse


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Trust issues   Trust issues Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Trust issues -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: