The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Codes promo Asos Les French Days : ...
Voir le deal

Partagez
- Shopping ? -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2189
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? - Page 2 EmptySam 21 Mar 2020 - 9:02
C'est tout ? Même pas une petite moue de déception ? Franchement, elle espérait que Madisson fasse la grimace en apprenant que June l'emmenait en balade à l'extérieur. Mais l'intéressée semble être vraiment contente pour elle. C'est... frustrant ! Le but, ce n'était pas de faire sourire son interlocutrice. Il faut définitivement qu'elle apprend à faire du mal aux gens avec des mots. Elle pourrait peut-être demander des conseils à Ismaël ? Ou peut-être à Sean ? Parce que là, clairement, elle n'est pas parvenue à agacer le secrétaire. Et voilà qu'elle l'encourage en lui prodiguant des conseils sur la manière dont se comporter une cheffe. Zelda l'écoute avec une attention relative avant de finalement hausser les épaules. « Non en fait y'a pas vraiment b'soin d'bien se t'nir ! Les reines peuvent faire un peu c'qu'elles veulent ! » Sinon personne n'aurait envie de le devenir, non ? Elle rejoint néanmoins son aînée sur la nécessité de prendre les bonnes décisions et de dire ce que les gens ont besoin - ou envie ? - d'entendre. « D'ailleurs j'pense que j'ferai construire un Colisée pour qu'les gens puissent évacuer leurs frustrations sociales ! » Et aussi pour éliminer les gens qui ne lui conviennent pas. Encore un autre privilège dévolu aux dirigeants ! « T'vois c'que c'est, un Colisée, hein ? C'est l'truc rond dans l'quel tu mettais des gens pour s'battre entre eux. Un machin d'l'Antiquité, quoi ! Sauf que bon, là, j'pense pas qu'on pourra aussi y balancer des lions ! Mais c'pas grave, on mettra des rôdeurs à la place ! » Elle a déjà tout prévu ! Tout ! Et elle même une petite idée de la personne qui pourrait l'inaugurer. N'est-ce pas Madisson ?

Non, vraiment, cette fille n'est pas drôle... Elle n'a pas non plus apprécié son petit cadeau. C'est sûr puisque tout ceci ne mène à rien d'autre qu'une gentille remise à l'ordre. Par contre elle trouve un argument tout a fait valable lorsqu'elle lui propose de dire à June qu'elle s'est comportée de manière exemplaire. Il n'en fallait pas plus pour attirer l'attention - et la curiosité - de l'adolescente. « J'suis pas hyper sûre d'bien t'suivre : c'était une tentative de chantage ou plutôt d'corruption ? » Dans les deux, c'est mal ! Très mal ! « Bon au pire on s'en fout ! J'accepte ! » Quoi ?! On ne lui a jamais dit qu'elle devait être intègre. En fait, on l'encourage même à ne pas l'être. Il est dès lors logique qu'elle se fasse si facilement acheter. Rien n'est très beau pour faire plaisir à June. Et puis ce n'est pas non plus comme si elle avait marqué beaucoup de points auprès de la rouquine dernièrement... « Mais pas d'arnaque, hein ? Si j'me donne à fond, t'vas chanter mes mérites à la Boss et tu lui précises bien qu'sans moi, t'étais foutue ! Tu m'fais passer pour l'héroïne, en gros ! » Ce qui est d'ailleurs plutôt proche de la réalité puisqu'elle est bien plus vive que la secrétaire. Elle aura trié tout ce foutoir en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! « Sinon y'aura des conséquences ! » Oh que oui ! « Du genre terribles ! » Et qu'elle ne pense pas être à l'abri parce qu'elle est - pour l'instant - l'une des favorites de l'ancienne avocate fédérale. Rien n'y personne ne pourra la protéger. À part, peut-être, une remise à l'ordre de la part de la Boss... Mais elle ne pense pas que cette dernière interviendra. Après tout, quand elle lui a avoué vouloir tuer Madisson, la rouquine ne s'y est pas formellement opposé...

Quoi qu'il en soit, elle ne pense pas que la secrétaire soit assez suicidaire pour tenter de lui jouer un sale tour. Elle est sûrement du genre à pleurer quand elle se pète un ongle, elle. Alors elle l'imagine fort mal prendre un risque. On parle quand même d'une personne qui a refusé de juger Ray par ordalie... Mais dans le doute, il vaut mieux ne prendre aucun risque. L'adolescente termine de vider le sac avec une énergie débordante et se rapproche de son aînée avec un petit sourire au coin des lèvres. « Arrête-moi si j'me trompe mais à l'époque où t'es née vous aviez pour coutume d'vous cracher dans la main pour sceller un pacte, non ? Pour rendre l'truc officiel, c'est ça ? » C'est un peu dégueulasse, non ? Mais le moyen-âge avait des moeurs un peu spéciaux. C'est pour ça que c'est une époque si drôle, remplie de rouquines qui finissent sur le bûcher et de gens qui se mutilent pour se soigner. L'adolescente n'attend pas vraiment une réponse et crache donc sa paume avant de la tendre à la jeune femme. « Alors bon... On échange nos fluides, ça t'dit ? » Elle est obligée d'accepter si elle souhaite paraître crédible. Mais ouais, quand même, il faudra qu'elle se lave vite la main. C'est bizarre, l'apocalypse. Un instant tu te retrouves à trier des vêtements et la seconde d'après, tu mélanges ta bave avec celle d'une Summer...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 342
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? - Page 2 EmptyMer 1 Avr 2020 - 22:05

« Oh parce que mademoiselle se prend pour une reine maintenant ? » Sa remarque me fait rire. Mais il est vrai que Zelda se prend vraiment pour une princesse, refusant de croire que ses actes puissent avoir de graves conséquences. Elle doit penser que vu son âge, elle a le droit de tout faire. Le fait qu’elle soit arrivée ici, sans ses parents, d’avoir grandi dans ce monde chaotique et impitoyable ; cela freine sûrement les adultes d’oser la blâmer ou la reprendre. Néanmoins, je suis convaincue que cela n’excuse pas tout. Son comportement puéril finira par lui jouer des tours, tout comme sa tendance à jouer avec le feu. Et cela ne sera pas faute de l’avoir prévenue…

Malgré ça, je discerne pourtant en elle, une jeune femme avec plein de potentiel. Sa référence au Colisée me fait sourire d’ailleurs, je l’écoute parler et je remarque qu’elle connaît beaucoup de choses. « Oui je connais. Je rêvais d’aller le voir à Rome. Tu sais, j’avais prévu de partir en Italie juste avant l’épidémie. Mais la situation a dégénéré tellement vite, nous nous sommes retrouvées bloquées chez nos grands-parents avec Casey. » Peut-être qu’en lui parlant de ma propre histoire, l’adolescente osera se confier sur la sienne. A vrai dire, je ne sais pas grand-chose sur elle. Après tout… Nous nous ressemblons sur ce point. Avec Casey, nous n’avons jamais revu maman et papa…

Il me suffit pourtant d’un seul mot pour la voir changer brusquement d’attitude. Le simple fait d’évoquer Madame Phelbs semble avoir l’effet que j’espérais. Et même si Zelda me donne l’impression de trouver ça louche, elle a l’air d’être plutôt coopérative pour le coup. Quand elle s’exclame qu’il est hors de question que je « l’arnaque », je ne peux pas m’empêcher de sourire. Elle reprend alors tout aussi vivement – une vraie pile électrique – en tentant de m’amadouer pour que je la couvre de compliments devant l’avocate. Enfin, elle précise que si j’ai l’intention de me payer sa tête, elle n’hésitera pas à se venger. Je sourcille légèrement avant de lui répondre « Contente toi de faire ce que je t’ai demandé et ça sera amplement suffisant. Mais oui, j’en toucherai quelques mots à June pour te féliciter si tu m’aides comme je t’ai demandé. » Après tout, je suis certaine qu’elle est vraiment capable de le faire sérieusement. Il faudrait tout simplement qu’elle apprenne à se canaliser, à prendre le temps de réfléchir avant d’agir.

Zelda se remet au travail avec énergie. Je la regarde du coin de l’œil, amusée. On dirait que j’ai réussi mon coup. Pourtant, la petite blonde revient une nouvelle fois à la charge, me proposant de sceller notre pacte. Cela aurait pu être une bonne idée, si seulement elle n’avait pas évoqué cet échange de fluides. Puis quand elle crache dans sa main, je l’observe quelques secondes avant de secouer la tête. Je lui fais finalement les gros yeux, lui soufflant quelques mots. « Mais ?! Tu vois tu recommences ! » Je soupire. Puis je reprends, d’une voix quelque peu agacée. « Il n’y a pas besoin de ça pour nous accorder sur ce marché. Je t’ai donné ma parole, tu as juste à faire ce que je t’ai demandé ! » Ce n’est pas si compliqué, si ? Je me remets au travail, espérant qu’elle reprendra le sien, calmement…




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2189
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? - Page 2 EmptyDim 5 Avr 2020 - 2:21
Visiblement son exemple avec la royauté n'a pas séduit Madisson. Ou, plutôt, il l'a amusée. Ce qui n'était pas le but puisque pour le coup, Zelda était parfaitement honnête et sérieuse. Oui, un jour, elle dirigera le camp. C'est une évidence derrière laquelle elle est encore la seule à se ranger. Mais pour elle, ça ne fait aucun doute : elle succédera à June lorsque cette dernière sera happée par la faucheuse. Alors forcément, l'adolescente fait une petite moue quand son interlocutrice se moque d'elle et éclate de rire. Un rire sincère, qui plus est. Comme si elle n'imaginait pas une seule seconde qu'elle puisse un jour lui donner des ordres... « Mais... non ?! C'est June la reine, là ! Moi j'suis encore qu'une princesse... » C'est évident, non ? Elle plisse les yeux, se demandant si les connaissances de la jeune femme en monarchie sont assez approfondies pour qu'elle puisse comprendre sa nuance mais dans le doute - et pour ne pas avoir droit à de nouvelles et irritantes moqueries - elle s'abstient de lui distiller un cours sur la façon dont les choses se passaient chez les congénitaux européens. À chaque jour suffit sa peine...

Il est donc nettement plus préférable de se concentrer sur les dires de son aînée au sujet de l'Italie et du voyage qu'elle y planifiait. Zelda est un brin étonnée d'apprendre que la secrétaire rêvait d'aller voir le Colisée. Elle n'a pas une tête à aimer les bâtiments. Mais d'un autre côté, il fallait bien qu'elle ait une passion. Elle doit tout de même trouver de quoi s'occuper quand elle n'est pas en train de gratter des poins auprès de June... « L'Italie, c'est sûr'ment pas l'pays l'plus dégueu du monde ! » approuve-t-elle à moitié, peu désireuse de lui dire qu'elle a opté pour un choix tout à fait judicieux. « Les pizzas, les pâtes, la mafia, tout ça... Y'a d'quoi bien s'amuser chez eux, j'pense, ouais ! » Ou plutôt avant, en fait. Maintenant c'est sûr que ça doit être un peu moins chouette pour les touristes... Consciente que Madisson fait preuve d'une certaine ouverture en cet instant en lui parlant de son passé, l'australienne décide d'en faire de même. « Nous, avec mes parents, on d'vait partir en France ! Ça aurait été cool ! » explique-t-elle avec un enthousiasme mesurée, refusant de laisser les souvenirs prendre trop de pouvoir sur elle. « On aurait grimpé sur la Tour Eiffel et visité Mona Lisa au Louvre, tu vois ? Après j'suis pas non plus ultra triste de pas y être allée parce qu'ils voulaient m'forcer à manger des cuisses de grenouilles ! » Une idée ô combien déplaisante. Un mince sourire s'installe sur le visage de la gamine. « Et moi, j'aime pas trop les trucs gluants qui vivent dans les mares, t'vois ? J'vois pas comment des trucs pareils peuvent être comestibles, franch'ment ! Après bon, maint'nant, c'est sûr, j'f'rais un peu moins la difficile... » Une fois que l'on a goûté à des croquettes pour chats, c'est sûr, on devient tout de suite plus ouverte par rapport au goût des aliments conventionnels. L'apocalypse n'est pas parfaite mais elle a au moins le mérite de fortifier les esprits...

Vient enfin l'instant où elle parviennent à se mettre d'accord sur les termes de leur collaboration. En échange du sérieux de l'adolescente, Madisson s'engage à dire du bien d'elle à June. Un contrat qui convient totalement à la jeune australienne puisque cette dernière a désespérément besoin de marquer des points auprès de la rouquine. Toutefois la secrétaire refuse de lui serrer la main, provoquant instantanément la méfiance de la gamine qui retire alors vivement sa main avant d'en essuyer la paume sur son pantalon. « Ouais mais ?! Moi j'sais pas trop c'qu'elle vaut, ta parole, hein ! » proteste-t-elle. Est-elle sensée se fier à l'honneur de sa rivale et s'en remettre à sa capacité à respecter des accords ? Si ça se trouve, June l'a choisie parce que c'est une vicieuse. « Là j'pourrais très bien me donner à fond et ensuite y'a rien qui m'garantit qu'tu vas tenir ta promesse ! Pour c'que j'en sais, t'es p't-être une vicelarde ! » Et vicelarde, en fait, c'est sûr qu'elle l'est. Ne l'a-t-elle pas envoyée se coucher quand il était temps de décider que faire de Ray et de ses sbires ? « Après j'sais que mélanger nos baves ça m'donne pas non plus l'assurance qu'tu tiendras parole, hein, j'dis pas ! Mais vu comme c'est crade, j'me dis que si tu l'fais ça prouvera au moins un peu qu't'es motivée à être quelqu'un d'bien ! » L'adolescente croise les doigts et toise son aînée, les yeux plissés. Comme si elle cherchait à deviner les pensées qui peuvent bien animer, en cet instant, la tête de son interlocutrice. « C'qu'on peut faire, à la limite, c'est qu't'écrives des louanges à mon sujet sur un papier, qu'tu le signes et que tu m'le remettes ! Comme ça j'le présenterai moi-même à June et puis j'te promets qu'après je bosserai comme une chinoise ! Deal ? » La situation est un peu inversée en cet instant. C'est Madisson qui va devoir lui faire confiance en premier. Mais est-ce qu'elle en est seulement capable ? C'est le moment de voir l'estime qu'elle lui porte...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 342
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? - Page 2 EmptyLun 13 Avr 2020 - 14:16

Zelda peut se prendre pour une princesse si elle veut, j’ai tout de même de sérieux doute sur le fait qu’elle puisse prétendre à un tel titre. Pas avec un caractère pareil en tout cas ! Cette adolescente n’est qu’une petite peste prête à tout pour embêter le monde qui l’entoure. Néanmoins, ce léger interlude autour de l’Europe est vraiment appréciable. Parler de l’Italie est toujours un plaisir pour moi et cela me rassure qu’elle semble aimer ce pays tout autant que moi, si on oublie bien sûr sa remarque sur la mafia. Je soupire, elle est vraiment incorrigible.

Quand elle évoque ensuite la capitale française, et surtout le fait qu’elle aurait dû y aller avec ses parents, je ne peux pas m’empêcher de sourire. « La France aussi c’est une destination superbe. Je suis allée plusieurs fois à Paris dans la famille de ma meilleure amie. J’ai visité le Louvre d’ailleurs. » J’y ai passé plusieurs semaines l’été et j’ai vraiment adoré. Flâner dans les ruelles parisiennes, visiter les musées, me balader sur les quais de Seine, sentir l’odeur du pain chaud à l’entrée des boulangeries, m’émerveiller devant les vitrines des pâtisseries… J’ai passé de très bons moments là-bas.

Je me surprends même à rire quand elle me parle d’un des spécialités culinaires françaises. Et voyant qu’elle affiche une mine dégoûtée je lui explique « Tu sais, ce n’est pas si mauvais que ça les cuisses de grenouille, le grand-père de mon amie a insisté pour me servir ça un jour. Et… Tu vois, je suis toujours vivante. C’était assez bon, même. Et pas gluant du tout ! » Moi aussi j’avais rechigné comme elle au départ, trouvant cela complètement fou. Mais j’avais pourtant été assez curieuse de savoir quel goût ça pouvait avoir. Et finalement, ce ne s’était pas révélé être si dégoûtant que je l’avais imaginé. Plutôt spécial… « Mais ce qui est vraiment délicieux, là-bas, c’est tout ce que tu trouves dans les boulangeries. Le pain, les pâtisseries, le chocolat… » Rien que d’y penser, j’en ai l’eau à la bouche…

Malheureusement, cette légère trêve ne dure pas très longtemps. Voilà que la jeune blonde essaye de me corrompre, faisant tout son possible pour me faire promettre que j’irai bien féliciter ses efforts devant Madame Phelbs. Visiblement, elle ne me fait pas confiance. Elle veut que nous signions une sorte de pacte, mais sa première idée me déplaît vraiment. Il est hors de question que je mette ma main dans la sienne, surtout si elle est recouverte de salive. Elle n’a pas l’air de tellement apprécier d’ailleurs, me faisant bien comprendre qu’elle n’est pas certaine que je respecte ma promesse. Je lève les yeux au ciel avant de froncer à nouveau les sourcils. « Pardon ? » Mon ton se fait brusquement autoritaire. Vient-elle réellement de me traiter de « vicelarde » ? « Zelda ?! Crois-tu réellement que j’ai envie de faire des efforts en entendant de telles bêtises sortir de ta bouche ? Non. Vraiment, fais attention à ce que tu dis. » Mon regard se fait plus sombre mais cela n’a pas l’air de faire beaucoup d’effet. Elle reprend en me disant que ça serait bien plus motivant pour elle si je lui écrivais un message prouvant qu’elle m’a aidé. Sérieusement ? Elle se fiche de moi non ?

« Non. Je suis désolée, mais… Ça ne fonctionne pas comme ça ! Zelda tu as passé l’âge de pouvoir demander des récompenses en échange de tes efforts. Si tu veux qu’on arrête de te prendre pour une enfant, il faut que tu travailles dur. Tu crois que Madame Phelbs me fait des cadeaux pour me remercier de mon travail ? Tu crois qu’elle m’écrit des mots pour me faire part de sa reconnaissance ? Non. Je travaille à ses côtés pour permettre à notre communauté d’évoluer dans le bon sens, pour permettre à tout le monde ici, de se sentir bien, d’être en sécurité. Ce n’est pas un jeu Zelda ! Si tu veux qu’on te prenne pour une adulte, tu dois te comporter comme tel. » Alors non, je ne lui ferai pas ce plaisir de lui écrire le moindre mot. Néanmoins, si elle se met réellement au travail, il n’y a pas de raison que je n’en fasse pas part à ma supérieure. Mais cela sera vraiment si elle arrête son cinéma et qu’elle termine ce qu’elle a à faire sans m’embêter toutes les deux minutes…




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2189
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? - Page 2 EmptyLun 27 Avr 2020 - 21:39
Mais elle est allée partout, Madisson ! Est-ce que sa famille était aisée ? En fait elle n'en sait rien. Et elle préfère ne pas trop s'attarder sur ce sujet. Tout ce que son aînée à pu faire et, surtout, tout ce qu'elle a fait de plus qu'elle l'irrite. Est-ce que cette secrétaire n'a aucune sensibilité ? Étaler ainsi sa chance n'est pas vraiment poli. C'est même plutôt agaçant... « Mais comment tu t'la pètes !! » maugrée-t-elle, agacée. C'est bon hein elle a juste voyagé. Y'a pas de quoi la ramener ! « Et puis pourquoi ta meilleure amie était française, en fait ? T'en trouvais pas là où t'habitais ? » C'est un peu un mystère, ça ! Mais Zelda estime qu'il est plutôt raisonnable de penser qu'elle était du genre isolée dans la vie de tous les jours. Faut dire qu'elle est un peu chiante, Madisson. Et donc, que les gens devaient pas vraiment se battre pour passer du temps avec elle. Si la française a réussi à la supporter, c'est sûrement parce qu'elle devait l'endurer à peine quelques semaines par an. Ça aide...

L'adolescente se met à ricaner lorsque son aînée se porte au secours des cuisses de poulet. Selon elle, ce n'est pas un met gluant et c'est même plutôt bon. L'australienne arbore une moue dubitative et l'observe avec méfiance. « T'sais.. J'ai dû m'empiffrer d'bouffe pour chat pour survivre et moi aussi j'suis encore vivante ! C'est pas pour ça que c'était un moment agréable ! » C'est quoi cet argument du j'suis encore vivante alors c'était pas mauvais ? « Après, bon... J'te juge pas non plus hein ! T'as l'droit d'bouffer des reptiles si t'as envie ! Paraît qu'tous les goûts sont dans la nature ! » N'empêche qu'elle, elle aime la nourriture normale. Si des gens doutaient encore de la santé mentale de la secrétaire, voilà qui devrait les convaincre qu'elle est folle à lier ! Aucune personne sensée n'irait se vanter d'avoir bouffé d'la grenouille ! Oh ça non ! « Par contre, ouais, j'suis d'accord pour les pâtisseries ! Y'a qu'à voir Nathan : c'est un dieu d'la pâte ! » Difficile de donne tort à Madisson sur ce point-là. Sur ce point, Zelda regrette de n'avoir pas pu aller s'engrosser en France... « D'ailleurs il est hyper ouvert à une relation avec une fille, si ça t'dit ! J'te promets qu'il est propre, en plus ! » Au cas où ça l'intéresserait...

Et puis maintenant l'adolescente se fait engueuler ! Tout ça parce qu'elle a dit qu'elle n'avait pas confiance en elle ! Bah quoi ? C'est normal ! Il faut dire qu'elle ne lui a pas donné de raisons de se fier à elle, hein ! « C'est bon, j't'agressais pas ! » proteste-t-elle, irritée d'être ainsi infantilisée. « Mais bon t'avoueras qu'c'est un peu normal que j'me méfie, non ? La dernière fois qu'on t'a fait confiance, tu t'es foirée ! T'as pas oublié comment Ray a terminé, j'imagine ? » C'était de sa faute ! Parce que c'était elle, la cheffe. Résultat ? Ils n'ont même pas pu exécuter le traître en place publique ! « Et j'ai même pas dit que t'étais vraiment une vicelarde ! Juste que t'en es p't-être une ! Y'a une nuance ! » Elle n'a qu'à lui prouver le contraire, aussi. Mais pour ce qu'elle en sait, Madisson n'est pas exactement une personne équilibrée. Ou alors, le problème, c'est plutôt qu'elle l'est un peu trop ! Difficile à dire...

Mais ça ne modère pas vraiment les ardeurs de la secrétaire puisque cette dernière se lance dans un long discours moralisateur. Zelda lève les yeux au ciel, lâche un soupir volontairement exagéré pour marquer son désintérêt, puis continue de fouiller dans les chemises rangées dans le sac qu'elle vient d'ouvrir. Il y en a une qui lui plaît alors elle en glisse simplement un bout dans sa poche et se contente de laisser pendouiller le reste sur son flanc. « J'te rappelle qu'à la base, c'toi qui a voulu m'donner une récompense, hein, avec ton si t'es sage je dirai du bien de toi à June ! J'avais rien d'mandé, moi ! » Elle n'escomptait pas que son aînée puisse dire de gentilles choses sur elle, d'ailleurs. Alors lui reprocher maintenant d'exiger quelque chose en retour de son aide, c'est quand même un peu gonflé ! « Et arrête d'tout ram'ner à toi ! T'es juste une s'crétaire ! 'Fin, sans vouloir te manquer d'respect... » Ou alors juste un peu, quand même ! Pour la forme ! Et puis, surtout, pour le fun ! L'australienne repose les vêtements qu'elle a en main puis lève un regard blasé en direction de son interlocutrice. « Pourquoi t'es comme ça, Madisson ? On dirait toujours qu't'essaies d'passer pour la petite fille parfaite ! Tu t'sens occultée par la classe d'Casey, ou... ?  » Il y a forcément un traumatisme qui se cache derrière tout ceci. Zelda aimerait bien le connaître. Pas pour l'aider, faut pas déconner. Mais juste pour pouvoir un peu se moquer d'elle !



Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 342
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? - Page 2 EmptyMer 13 Mai 2020 - 23:25

« Je… Comment ça je me la pète ?! » J’ouvre grand les yeux, dépassée encore une fois par les mots de l’adolescente. Pourquoi faut-il qu’elle exagère autant ses propos ? Est-elle jalouse ? Je me retiens de le lui faire remarquer, préférant ne pas entrer dans son jeu. Et quand elle me demande pourquoi j’ai choisi une amie « française » je lui réponds en haussant les épaules « Ses grands-parents vivaient à Paris. Elle, elle est né aux Etats-Unis. » Oui je me permets une petite précision, qu’importe ce qu’elle en pensera ou me dira. Moi qui pensait pouvoir parler avec la blonde de mes souvenirs, de mes vacances en France, il faut qu’elle complique tout encore une fois !

Et c’est sans compter sur ses remarques sur la nourriture. Je finis par lever les yeux au ciel avant de reprendre mon travail. A quoi bon essayer de discuter avec elle ? C’est impossible. Quoi que je dise, elle se permet de faire des réflexions. Plus la conversation avance et plus j’ai l’impression que son problème, c’est moi.

Peut-être que je suis complètement parano mais je commence vraiment à me dire qu’elle ne m’aime pas. Pourquoi ? Je n’en sais rien. Et si durant l’espace d’un instant j’ai l’impression que les choses s’arrangent quand elle dit être d’accord avec moi sur les pâtisseries françaises, il faut qu’elle dise n’importe quoi encore. « Et tu crois qu’il serait content d’apprendre que tu parles de lui ainsi ? » Cette fille n’a vraiment aucun respect pour les autres. Je soupire, me remettant à plier quelques vêtements. Je ne dis rien de plus, bien décidée à terminer mon travail au plus vite.

Mais il ne lui faut que quelques secondes pour revenir à la charge. Elle me rétorque qu’elle n’essayait pas de m’agresser. Je me tourne alors vers elle, croisant le bras. Puis je l’écoute déverser son agacement sur moi. Elle me balance qu’elle ne me fait pas confiance, que je me suis « foirée » lors des événements de novembre et que visiblement je n’ai pas compris ce qu’elle voulait me dire. Je l’écoute, impassible avant de lui répondre d’un air le plus détaché possible « Ça, ce n’est que ton avis. » Je la regarde d’une mine neutre, est ce qu’elle s’écoute quand elle parle ? Visiblement non. Puisqu’elle me sort encore des bêtises plus grosses qu’elle, rejetant encore la faute sur moi et osant me rappeler mon « poste ». A ses mots je sourcille légèrement. « Bien. Tu as raison. Je ne suis qu’une « secrétaire ». Donc tu sais quoi ? Je vais te laisser terminer, seule. Madame Phelbs a sûrement besoin de moi. Je reviens dans deux heures. » Je n’ai pas l’intention de perdre mon temps avec elle. Et je compte encore moins la supporter une minute de plus. Je récupère mes affaires avant de reposer mes yeux sombres sur elle alors qu’elle me qualifie de « madame parfaite ». Cela me ferait presque sourire parce que Casey m’a toujours appelée comme ça. Néanmoins, je ne bronche pas, reprenant d’une voix légèrement plus ferme. « Allez Zelda. Les vêtements ne vont pas se ranger tout seul. Et tu me feras l’inventaire de tout ce que tu as là, tu l’enverras à Madame Phelbs quand tu auras terminé. Je ne la quitte pas des yeux, gardant toujours mon calme. Est-ce que June a vraiment besoin d’avoir cet inventaire précis ? Je l’ignore mais si ça peut occuper Zelda quelques heures… Je fais volte-face, quittant alors le bâtiment.




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2189
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? - Page 2 EmptySam 16 Mai 2020 - 6:57
Non mais quel toupet ! La gamine écarquille les yeux quand la secrétaire lui annonce qu'elle l'abandonne pour aller lécher les fesses de June. Elle croises les bras et décoche un regard noir à son aînée tout en se demandant si elle a bien le droit de faire une chose pareille et de la laisser faire tout le travail alors qu'elle gagnera des points auprès de la rouquine. La conclusion, évidemment, ne se fait pas attendre : « J'suis pas bien sûre qu'ce soit très légal, ça ! J'suis sensée t'aider, pas faire l'boulot à ta place ! » Et en plus, elle est pratiquement certaine que la Summer en profitera pour s'approprier tout le mérite de son travail. La Boss la sûrement chargée de mener à bien cette tâche ingrate et si elle venait à ne pas être faite, c'est sûrement elle qui en paiera le prix. Déléguer, ça ne se fait pas ! Non, bon, d'accord, ça se fait ! Mais Zelda n'accepte définitivement pas l'idée que sa rivale la traite comme une esclave. « D'toute façon si June avait b'soin d'toi ben elle t'aurait pas envoyée ici pour trier du linge sale ! » maugrée-t-elle. « En plus, c'que tu fais là, ça s'appelle du dépôtisme ! » Et ça, c'est ce que font les dictateurs. Or Madisson n'a aucunement le droit d'en faire puisqu'elle n'est, justement, qu'une simple gratte-papier. Et après elle ose encore s'étonner lorsqu'elle lui dit qu'elle se la pète ?

N'empêche que la gamine comprend bien vite que les menaces de son aînée annoncent simplement le déroulé de la suite de la journée et n'ont pas été prononcées en vain. Refusant encore de croire que la blonde puisse l'abandonner au milieu de ces sacs remplis de vêtements, l'adolescente tente d'adopter un ton plus neutre et presque respectueux. « Non, vraiment, tu vas pas m'laisser faire tout l'sale boulot hein ? » C'est forcément une plaisanterie. Et bien non puisque l'intéressée finit par tourner les talons avec, semble-t-il, la ferme intention de la laisser à son sort. « Hey mais ?! Reviens ! » s'exclame-t-elle, agacée. L'australienne cherche du regard un projectile - si possible tranchant - à sa portée mais mis à part des vêtements, elle voit mal ce qu'elle pourrait lancer à la déserteuse. « Ben si jamais tu sauras que j'suis pas la seule à penser qu't'as mal géré la crise des Rayonïtes ! » À défaut de pouvoir faire du mal par le geste à la secrétaire, Zelda espère l'atteindre avec ses mots. « Et qu'Nathan est bien content que j'lui cherche une copine, aussi ! Sauf que maint'nant c'est mort, j't'arrangerai pas l'coup et tu s'ras obligée d'finir comme Eve-Mad' ! » Mais rien n'y fait et elle se retrouve bien vite seule dans cette pièce qui semble soudainement bien trop remplie d'habits à trier.

Et la voici donc pantoise, avec pour seule compagnie ce silence qu'elle déteste tant. Restant immobile quelques secondes, s'attendant encore à voir la Summer revenir en lui avouent que c'était une blague de mauvais goût, Zelda considère les différentes options qui s'offrent à elle. Elle opte pour la première, la plus évidente : celle qui consiste à fuir à son tour les lieux. Mais elle marque une pause sur le pas de la porte en songeant aux conséquences de sa fuite. Et si tout ceci venait à se retourner contre elle ? Qui June croirait entre Madisson et elle ? La réponse lui échappe et dans le doute, il vaut mieux se montrer prudente. « Putain... » soupire-t-elle, résignée, avant de revenir sur ses pas pour trier le linge. Elle passe donc les heures suivantes à ranger les vêtements selon leurs tailles ou leurs catégories puis à dresser un inventaire complet qu'elle estampille d'un fait par Zelda. Comme ça, au moins, la Boss verra bien que ce n'est pas à Madisson qu'elle doit le travail qui a été accompli ici. Après un dernier regard à son oeuvre, la gamine récupère les vêtements qu'elle a eu l'autorisation de mettre de côté puis quitte finalement les lieux pour rentrer chez elle. En chemin, elle se promet que c'est la dernière fois qu'elle donne un coup de main à la secrétaire. La prochaine fois, elle se démerdera toute seule !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Shopping ? -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: