The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-47%
Le deal à ne pas rater :
CONTINENTAL EDISON – Aspirateur balai et à main
24.99 € 46.84 €
Voir le deal

Partagez
- Shopping ? -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 347
Age IRL : 31
MessageSujet: Shopping ?   Shopping ? EmptyMer 26 Fév 2020 - 16:22

Janvier 2020

Déjà affairée dans l’un des bâtiments qui nous sert de réserve, je jette un œil à ma montre. Vu le travail qui m’attend ici, je risque d’y passer une bonne partie de la journée. J’ai prévenu Madame Phelbs, pour qu’elle puisse me faire chercher en cas de besoin. Face à l’ampleur de la tâche, je ne me décourage pas, me mettant au travail. C’est à peu près au même moment que la porte d’entrée s’ouvre. « Bonjour Zelda ! » J’accueille l’adolescente avec un grand sourire. Puis je reprends rapidement, étirant un peu plus mes lèvres. « C’est gentil d’avoir accepté de venir me donner un coup de main. Je pense que nous ne serons pas trop de deux ici. Dans ces cartons et ses sacs, il y a surtout des vêtements. Il faut tout ouvrir, trier, puis tout ranger… Ça risque de nous prendre un moment… » Je laisse mes yeux parcourir la pièce, observant quelques secondes cet amoncellement de boîtes en carton et de sacs ramenés ici quelques jours auparavant. Avec l’arrivée récente d’un grand nombre de personnes, il nous faut forcément de quoi tous les habiller. Malgré le talent indéniable de Raphaël pour confectionner de beaux vêtements, le pauvre ne peut pas fournir autant d’habits en peu de temps.

« Prête ? » C’est avec une pointe de défi que je lance un regard à la petite blonde. Je sais qu’elle aime pouvoir donner un coup de main. Et si elle nous aide déjà pas mal au bar, je sais qu’il est assez facile de pouvoir compter sur elle. J’imagine que le travail d’aujourd’hui n’est pas forcément des plus intéressant, alors je lui propose « Si tu trouves des choses qui te plaisent, tu pourras les prendre. Vois ça comme une petite récompense pour ton aide ! » J’espère qu’elle appréciera mon offre. Mais quelque-chose me dit que ça lui plaira…

« On va commencer par trier les vêtements, s’ils sont neufs on les rangera par taille sur l’étagère là-bas, elles sont déjà indiquées ! Y’a un côté pour les vêtements chauds, et un autre pour ceux qui nous serviront cet été. Les enfants c’est au fond, là-bas. Pour ceux qui sont trop abîmés, j’ai dit à Raphaël que je les lui ramènerai pour qu’il les réutilise. Et puis dans les bacs, c’est pour les sous-vêtements et les accessoires. C’est bon pour toi ? » Je m’avance alors près d’un premier carton avant de l’ouvrir avec un cutter. Je sors les premiers vêtements, visiblement ceux-là sont encore neufs, à en juger par les étiquettes qui y sont toujours accrochées. Je les coupe avant de regarder la taille de chacun d’eux.




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2285
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? EmptyMer 26 Fév 2020 - 22:25
Tous les travaux qui sont dévolus aux petites mains du camp ne sont pas ingrats. Il y en a qui sont à peu près instructives comme, par exemple, les activités dans les plantations. Les nettoyages permettent bien souvent de rencontrer des gens avec lesquels discuter et offrent même l'opportunité d'entendre des choses intéressantes. Mais le tri, ça, c'est beurk ! Avant il y avait des machines qui se chargeaient de faire ce genre de choses. Aujourd'hui, ce sont bien souvent les jeunes et ceux qui n'ont pas formations vraiment utiles qui s'y collent. Alors forcément, Zelda fut un peu surprise d'apprendre que c'est Madisson qui a été chargée de s'occuper de trier les vêtements. Tout d'abord, l'adolescente s'est réjouie : June l'a peut-être congédiée de son service ? Ce qui signifie qu'une place aux côtés de la rouquine s'est peut-être libérée ! Puis sa joie s'est un peu altérée lorsqu'elle s'est rendue compte qu'elle allait passer une bonne partie de la journée dans les stocks en compagnie de sa rivale. Et donc, qu'il lui faudrait être sage. Il s'agit de ne pas offrir à la cadette Summer des munitions qu'elle pourrait utiliser contre elle. Le temps va être long. Elle le pressent. Un peu comme une matinée consacrée au nettoyage des armes avec Terrance...

Et pourtant l'accueil de la secrétaire est étonnement chaleureux. Zelda cligne des yeux tout en se demandant s'il ne s'agit pas d'un piège. Comment peut-elle sourire alors qu'elles sont condamnées à trier de bêtes vêtements ? Oui, c'est louche... « Salut Mad' !  » répond-t-elle poliment à son aînée. Cette dernière la remercie pour l'aide qu'elle va lui apporter puis lui explique ce qu'elle attend d'elle. Non, vraiment, c'est bizarre. Cette fille doit avoir une passion dévorante pour le classement et ce genre de choses. Elle comprend maintenant pourquoi June l'a prise à son service. Tout s'explique ! « Non mais tu sais y'a... heu... pas d'soucis ! J'aime bien aider ! » lui assure-t-elle, s'abstenant toutefois de préciser qu'on ne lui a pas vraiment laissé le choix. Elle préférait être en train de servir des verres aux alcooliques du camp mais on ne lui demande que rarement son avis lorsqu'il est question d'emploi du temps... « J'avais rien d'prévu d'toute façon... » Enfin, à part les quelques bêtises habituelles et quelques tags sur les bâtiments du camp. Mais là encore, il ne vaut mieux pas trop donne de détails à Madisson. Qui sait ce qu'elle pourrait en faire ? Zelda est à peu près sûre qu'elle officie aussi en tant qu'espionne pour le compte de la Boss !

Ainsi la gamine tente de faire preuve d'un peu d'enthousiasme quand la jeune femme lui demande si elle est prête. Elle lève son pouce et essaie d'arborer un sourire aussi convainquant que forcé. « Ouaiiis ! Parée comme jamais ! » lâche-t-elle en s’efforçant de ne pas laisser transparaître son manque d'enthousiasme. Toutefois elle décoche enfin un sourire sincère à la secrétaire lorsque cette dernière lui affirme qu'elle pourra garder les habits qui lui plaisent en guise de récompense. « Juste pour être sûre... On est d'accord qu'une arme c'est un peu un vêtement, hein ? » Oui, peut-être qu'il y a un flingue qui s'est égaré dans l'un de ces sacs. Et puisqu'une pistolet se porte à la ceinture ou dans la pantalon, on devrait le considérer comme un accessoire de mode. Au même titre qu'une barrette ou des boucles d'oreilles. Pas vrai ? « Mais sinon t'en fais pas, j'vais pas t'dévaliser ! J'aime pas l'shopping et j'trouve qu'les vêt'ments avec des trous sont hyper badass ! Enfin un peu moins en hiver cela dit... » Heureusement que Raphaël lui a préparé une garde robe parfaitement adaptée à l'hiver. Être pote avec un tailleur, c'est hyper pratique ! Si si !

D'ailleurs, en parlant du milanais... Madisson lui explique comment trier les affaires puis précise qu'elle a eu une discussion avec le jeune homme. Zelda redresse immédiatement la tête du sac qu'elle était en train d'ouvrir et pose un regard curieux sur la secrétaire. « Oooh ! Tu parles avec Raph' ? » s'intéresse-t-elle. Elle plisse les yeux tandis qu'un autre sourire se dessine sur ses lèvres. « Ca y est ? Vous vous êtes enfin décidés à faire des trucs ensemble ? » Elle reste volontairement vague sur les trucs en question histoire de ne pas froisser son aînée. On ne peut pas vraiment dire qu'elles soient copines, non ? Mais d'un autre côté, si elles sont condamnées à travailler ensemble dans cette pièce, il va bien falloir trouver des sujets de conversation. Et dès que ça concerne les couples, l'adolescente n'est jamais en manque d'idée. « T'es consciente qu'il aimerait bien t'faire grimper au lampadaire, hein ? » relève-t-elle, se demandant si la jeune femme s'en est rendue compte. « Au lampadaire ou aux rideaux, j'sais jamais... » Elle n'est pas avec exactitude toutes les expressions que les adultes emploient pour parler de sexe. Mais elle apprend vite, cela dit ! « Si tu veux qu'je t'arrange l'coup avec lui, t'as qu'à m'dire ! Sinon j'ai toute une liste de mecs qui d'mandent qu'à s'vidanger si tu préfères goûter à autre chose ! Tu veux qui ? Clay ? Nathan ? Ismaël ? Ou une fille, plutôt ? Ça par contre ce s'ra un peu plus dur, j'te préviens ! » Dans tous les cas, elle a droit à trois souhaits...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 347
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? EmptyJeu 27 Fév 2020 - 23:23

Finalement, je ne suis pas certaine que Zelda soit vraiment enchantée d’être là. Je ne dis rien, néanmoins, faisant de mon mieux pour tenter de la motiver un peu. Malheureusement, même ma proposition ne semble pas l’intéresser tant que ça. J’ignore pourquoi, mais je sens une certaine retenue dans sa façon d’être quand je suis en sa compagnie. Peut-être que ce n’est qu’une impression, mais je ne sais pas… C’est comme si quelque chose chez moi ne lui plaisait pas ou bien comme si elle me craignait pour une raison que j’ignore complètement. Peut-être que ce temps passé ensemble sera l’occasion de percer ce mystère ? Parce que vraiment, pour ma part, je l’apprécie beaucoup… D’ailleurs je ne peux retenir un rire lorsqu’elle se demande si une arme pourrait servir d’accessoire de mode. Je la reconnais bien là !

Et alors que nous nous mettons au travail, elle ne tarde pas à me questionner sur ma relation avec Raphaël. Je souris d’ailleurs, sachant qu’ils sont également amis tous les deux. Ainsi, je réponds tout naturellement à sa question. « Oui. Je passe le voir de temps en temps à son atelier. » Malgré nos différents depuis la rébellion au sein du camp, nous avons fini par régler nos désaccords avec l’italien. Je peux même dire que nous avons pas mal sympathiser. Je l’apprécie beaucoup, surtout quand nous parlons de son pays d’origine. Mais visiblement, Zelda a d’autres idées derrière la tête…

« Hein ? Quoi ? » J’arrête brusquement ce que je suis en train de faire, me tournant rapidement vers l’adolescente. Je la scrute avec un regard surpris. Je n’ai jamais douté de sa spontanéité, ni même de son franc-parler, mais je ne pensais pas qu’elle pourrait me demander ça. Décontenancée, je ne sais pas vraiment quoi lui répondre. « On dit grimper aux rideaux. » Mais pourquoi faut-il toujours je me sente obligée de repréciser les choses ?! Je jure intérieurement contre moi-même puis je fronce les sourcils avant de m’empresser de répondre. « Je… Euh… Non. Nous sommes amis, tout simplement. Je crois que je l’aurais remarqué si c’était le cas. » Et d’ailleurs, cela ne la regarde pas, si ? Raphaël est vraiment très charmant et nous nous entendons bien… Mais je ne crois pas qu’il ait tenté quoi que ce soit ? Ou bien je suis vraiment aveugle…

Mais si déjà je ne m’attendais pas à ça, les propos qui suivent me laissent stupéfaite. Je la regarde avec des yeux ronds, incapable de dire quoi que ce soit dans un premier. Non mais c’est quoi leur problème à tous en ce moment ?! Entre Casey qui est sur mon dos pour avoir des détails croustillants sur ma vie amoureuse – qui est pour l’instant un néant total faut l’avouer – et Stanley qui me parle de sexe comme si j’étais une de ses meilleures amies… Ces « rumeurs » qui courent sur Eddie et ce petit faible qu’il aurait pour moi… Voilà que Zelda vient s’en mêler aussi ! Et avec, en prime, une sacrée façon de le faire. C’est à croire qu’elle est plus à l’aise que moi sur le sujet ! Bref, je sens mes joues qui me brûle et je ne peux retenir un rire niais. C’est pas gagné ! « Tu sais, je ne pense pas que ce soit la peine de vouloir arranger ce genre de chose. Je pense qu’il faut surtout laisser faire le temps et laisser les gens prendre leur temps. » J’essaye de m’en sortir comme je peux, faisant de mon mieux pour me persuader de ce que je dis. Je ne suis pas vraiment certaine de ce que j’avance parce que je n’y connais rien finalement, à toutes ces histoires de relations amoureuses. Ça fait déjà un moment que je laisse le temps faire les choses, et apparemment ça n’a pas l’air de fonctionner pour moi.




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2285
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? EmptyVen 28 Fév 2020 - 8:37
Zelda ne peut pas s'empêcher de sourire. C'est elle où Madisson est gênée par ses questions ? L'adolescente repose la veste qu'elle s'appliquait à fouiller consciencieusement - qui sait ce qu'elle pourrait trouver dedans ? - et focalise son attention sur le secrétaire. La voici qui lui explique que la clef d'une relation est le temps et que les choses doivent se faire naturellement. « Ouais... Mais non ! » La vision qu'à la cadette Summer d'un couple est dépassée. L'australienne y aurait certainement adhéré dans un monde parfait mais celui dans lequel ils évoluent n'a rien d'une carte postale idyllique. « L'temps c'est pas un allié dans c'genre de cas ! Avant ça allait parce qu'les gens mourraient assez vieux ! Bon, ils étaient tout rongés mais quand même... Pis y'avait c'truc, là, l'médoc pour... t'sais... dynamiser les zboubs des papys ! » Du viagra, c'est ça ? Elle n'est plus bien sûre du terme qu'avait employé Clayton pour lui parler de ces petites pilules magiques qui rendaient le troisième âge heureux. Mais c'est de l'époque ancienne, tout ça. Un peu comme les barres chocolatées... « Tandis qu'maint'nant on meurt jeunes ! T'imagines si l'mec qui t'plaît s'fait bouffer demain ? Ou si tu tombes dans l'escalier et qu'tu t'défonce la nuque quand t'as trop bu ? Et puis t'vas pas tarder à d'venir vieille, aussi ! S'tu veux pas finir comme Eve va bien falloir te trouver un mec ! Et vite ! Sinon t'auras plus qu'les vicieux de dispos ! » Ce qui lui fait penser... « Bon après si ton truc c'est les vicelards alors j'te conseille d'essayer Levi ! Dans l'domaine, c'est sûr'ment l'meilleur... » indique-t-elle en haussant les épaules. Elle ne juge pas, hein ! Et puis avec un peu de chance le psychopathe décidera d'enterrer Madisson dans son jardin ?

Toujours est-il que l'intéressée ne semble pas vraiment emballée à l'idée de devenir une vraie femme. Alors Zelda juge utile de lui fournir des arguments supplémentaires qui, elle l'espère, viendront à bout de ce qu'elle perçoit comme une forme de réticence. « June aime les bébés, tu savais ? » reprend-t-elle sur le ton de la discussion avant de décocher un léger sourire à son interlocutrice. « Mais dans l'sens utilitaire du truc, tu vois ? Ça lui f'rait super plaisir, j'pense, si tu pouvais lui pondre un p'tit soldat ! On est en guerre, quand même...  » C'est sympa de jouer sur la fibre patriotique ! Et puis avec un nourrisson à charge, Madisson sera probablement moins dans les pattes de la rouquine. Elle s'extasiera devant son petit sac de viande joufflu et abandonnera ses fonctions. Et devinez qui espère prendre sa place ? « T'as pas envie d'frotter ton nez dans l'ventre d'un p'tit têtard en faisant des gouzi gouzi ? » Ou même organiser des combats d'enfants avec Esther ? Elle pourrait parier avec Casey... L'image d'une famille parfaite, unie autours de petits morveux baveux ! « Après j't'apprends rien mais sans mec, t'peux pas t'faire féconder... Donc on en r'vient à la question d'base : t'veux qui ? » Elle a tout de même une préférence pour l'un des mâles - ou l'une des femelles - du camp, non ? Tout le monde à des envies ! Et puis Zelda refuse de croire que la secrétaire veuille devenir nonne...

Oui, d'accord, il y a un peu une part de sadisme dans le comportement de l'adolescente. C'est plutôt amusant de pouvoir embêter les adultes en évoquant des sujets qui les incommodent. Mais avec Madisson ça devient carrément jouissif. « Après pour Raph' p't-être qu'il t'a envoyé des signaux mais qu'tu les a pas vus ? » suppose-t-elle. Il paraît, toujours selon Clayton, qu'il y a des signes qui ne trompent pas. L'australienne n'est pas bien sûre de savoir à quoi il faisait allusion. « J'sais pas moi... Il t'a parlé italien ? » Il paraît que les gens qui habitent ce pays en forme de bottes sont de vrais charmeurs. Elle n'en sait rien. Mais leur accent est rigolo en tout cas ! Le visage de la gamine s'éclaire tandis qu'elle songe à autre chose. « Il s'est frotté contre toi ? Parce que ça, j'pense que c'est un signe ! T'vas pas t'frotter contre les gens qui t'intéressent pas ! » Et même contre les gens qui t'intéressent, en vrai ! Elle a un peu de peine à s'imaginer faire une chose pareille... « Il était rouge ? Il bégayait ? Il se tortillait, p't-être ? Ou encore mieux : il a tenté d'prendre tes mensurations ? » Autant d'indices qui permettraient d'en savoir plus sur l'intérêt réel que porte le milanais à la jeune femme. « Bon au pire c'est pas grave parce que j'sais d'source sûre qu'il veut t'escalader ! » Et la source sûre, c'est elle. Elle connaît assez Raph' pour savoir que la secrétaire lui plaît. Il faut dire qu'ils ont à peu près le même âge, aussi. Alors peut-être que le tailleur ne sait tout simplement pas s'y prendre ?
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 347
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? EmptyMer 4 Mar 2020 - 16:42

Ma tête bascule légèrement sur le côté lorsqu’elle m’affirme que non, ça ne fonctionne pas comme je le prétends. Mes lèvres se pincent et je me gratte nerveusement la tempe. La nature spontanée de la jeune Zelda est déconcertante. Elle semble avoir réponse à tout et je me retrouve confrontée – bien malgré moi – à cette adolescente que j’étais moi-même il y a quelques années. C’est donc cela que mes professeurs ressentaient quand je leur répondais du tac au tac sans prendre la peine de lever le doigt. J’écoute alors sa vision des choses et je me rends compte qu’elle a sûrement raison. Nous avons déjà eu cette discussion avec Casey, et si ma grande sœur m’a dit de tout de même prendre mon temps pour trouver la « bonne » personne, je dois dire qu’elle m’a néanmoins fait comprendre indirectement qu’il fallait que je profite. Tout cela me laisse dubitative… Faut-il réellement que je brusque les choses. Alors que… Je ne me sens pas vraiment prête pour tout ça…

Je me mets à rire quand elle me parle des petites pilules bleues bien utiles à certains de ces messieurs. Décidément, elle n’en loupe pas une. Mais je perds subitement le sourire lorsqu’elle continue ses explications. « Hé ! N’abuses pas quand même Zelda ! Je suis à peine majeure, 21 ans c’est jeune encore ! » Que je m’offusque lorsqu’elle insinue que je suis « presque » vieille. Non mais. Et mon visage se déforme encore un peu plus lorsqu’elle commence à me parler de Levi. « Tu te rends compte des bêtises que tu dis ?! Je ne suis pas certaine qu’il apprécie ce genre d’insinuation ! D’autant plus qu’il vient d’arriver et qu’il n’a vraiment pas besoin de ça alors qu’il tente de trouver sa place parmi nous ! » Dire que je me mets en quatre pour que l’accueil des nouveaux réfugiés au sein du camp se passent au mieux et qu’ils s’y sentent bien. Et même si Zelda semble dire cela sur le ton de la rigolade, elle n’a pas l’air d’être consciente que ce genre de mot pourraient porter préjudice à l’israélien.

Oui. Je commence clairement à perdre un peu patience. Et ce qu’elle ose me dire après n’arrange pas les choses. L’adolescente me propose de faire un bébé, tout ça pour faire plaisir à June. « Mais où es-tu aller chercher ça ?! Tu as vraiment trop d’imagination Zelda. » Je lui dis ça d’un ton plutôt détaché, faisant de mon mieux pour me concentrer sur mon travail. J’attrape de nouveaux vêtements que j’inspecte avant de les ranger au bon endroit. Tout en l’écoutant je grimace… Oui, j’aimerais avoir des enfants, mais j’ai encore le temps non ? Derrière la jeune blonde continue son petit numéro jusqu’à me demander encore une fois quel homme j’aimerais avoir. « Mais, personne ! Et de toute façon si j’étais vraiment intéressée par quelqu’un, tu crois que je te le dirais ? » Je me mets à rire nerveusement. « Tu ne pourrais pas t’empêcher de vouloir y mettre ton grain de sel, et ça, je n’en ai pas très envie. » Vraiment pas !

Du coup, elle revient à la charge en me parlant de Raphaël. Je lève les yeux vers les ciel avant de me retourner vers elle et d’une lui répondre machinalement. « Oui, il m’a parlé italien. Non, il ne s’est pas frotté contre moi. Non, il n’était pas rouge et il ne bégayait ou ne se tortillait pas. Oui, il a pris mes mensurations mais c’est son boulot je crois ? » Je hausse les épaules tout en écartant les bras, la mine blasée. « S’il te plaît Zelda, je crois que tu ferais mieux de t’occuper de ce qui te regarde. » Mais non. Ça je peux tirer un trait dessus, je crois. Elle n’a pas l’air décidée de me laisser tranquille avec tout ça. Elle continue son discours, jusqu’à ce que je tique encore sur les mots qu’elle emploie. « ZELDA ! Par pitié ! Est-ce que tu peux arrêter de te mêler des affaires des autres ?! Et puis franchement, tu t’entends parler ?! Ce n’est vraiment pas correct, je trouve, pour une fille de TON âge. » Et zut, je vais encore passer pour la vieille casse-pieds coincée de service ! Mais vraiment, je trouve que tout cela va trop loin… Je fronce les sourcils avant de lui dire sur un ton plus sec. « Tu as du travail, je te rappelle. »




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2285
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? EmptyJeu 5 Mar 2020 - 2:06
L'adolescente étouffe maladroitement un ricanement lorsque Madisson lui rétorque qu'elle est encore jeune. Zelda opte pour la prudence en supposant qu'il vaut mieux ne pas trop appuyer sur ce sujet sensible. Alors au lieu de répondre par les mots, elle le fait par un regard dubitatif qui en dit tout aussi long. Non, d'accord, elle n'est pas vieille. Mais on ne peut pas non plus dire qu'elle est de toute première fraîcheur... Toujours est-il que la secrétaire n'a pas apprécié la remarque sur Levi. L'australienne cligne des yeux, étonnée par la véhémence de son interlocutrice. Elle a essayé de la mettre en garde contre l'israélien et c'est tout juste si elle ne se fait pas accuser de diffamation en retour. Si seulement les gens savaient ce dont cet homme est capable... Alors quand la Summer lui dit que l'homme tente de se faire une place dans le groupe, la gamine ironise presque aussitôt : « J'ai bien deux-trois suggestions mais j'crois qu'tu les apprécierais pas... » La place de Levi ? En prison, dans un asile ou... sous terre ! Là où il ne pourra plus enfermer une volontaire jeune fille dans un abri de jardin pour une bête petite histoire d'espionnage. Mais la secrétaire ne semble pas vraiment ouverte à la discussion sur ce sujet-là et l'adolescente décide de ne pas insister. Elle se rendra bien compte de son erreur un jour ou l'autre...

Et puis Madisson ne semble pas non plus réceptive à l'idée de faire des bébés et à la nécessité de fournir des soldats à June pour faire la guerre. Zelda consigne soigneusement cette réponse dans un coin de sa mémoire et se promet de l'utiliser lorsqu'elle pourra lui être utile. « C'est pas d'l'imagination ! C'est des mathématiques ! » corrige-t-elle sur le ton de la discussion tandis qu'elle tente d'éviscérer un sac poubelle pour en extirper le contenu. « Plus on a d'personnes qui peuvent tenir une arme et plus on a d'chance d'gagner la guerre ! Les africains l'avaient compris, eux, j'crois ! C'est pour ça qu'ils droguaient les enfants et qu'ils les envoyaient massacrer des gens ! » Ou quelque chose de ce genre-là. Il faut dire que c'est un sujet qu'ils n'ont que très sommairement abordé en classe et, en plus, c'était le jour où elle avait une gueule de bois monumentale. Sa première cuite, ça ne s'oublie pas...

Madisson continue ensuite à faire la résistance et refuse de lui délivrer quelques détails croustillants sur les mâles. Elle tente même de lui faire croire qu'elle ne s'intéresse à aucun d'eux. L'australienne adopte une moue dubitative, signe évident qu'elle n'y croit pas du tout ! « Ben oui ! Pourquoi tu m'le dirais pas ? » s'étonne-t-elle quand la jeune femme lui laisse entendre qu'elle ne partagerait pas avec elle ses secrets sur les garçons. « D'toute façon t'as pas vraiment d'autres amies, non ? » Bon, c'est vrai, il y a Casey ! Mais elle, elle ne compte pas. C'est avant tout une soeur ! Alors à qui pourrait-elle parler de tout ça si ce n'est à l'adolescente avec laquelle elle est enfermée pour la journée ? « Après c'est sûr qu'j'y mettrais un peu mon grain d'sel mais... c'est pour la bonne cause ! » s'offusque-t-elle à son tour quand Madisson lui reproche son désir perpétuel de s'immiscer dans la vie privée des gens. « D'toute façon t'as b'soin d'moi vu qu't'es... tu sais... un peu coincée, on va dire ! » grimace-t-elle. Il n'y a pas de honte à avoir ! Et la secrétaire peut toujours se rassurer en songeant qu'Eve est sûrement cent fois pire qu'elle ! Se comparer aux bigots, c'est excellent pour l'estime de soi ! « C'pour ça qu'les gens comme moi existent : pour aider les gens comme toi à trouver l'amour ! » explique-t-elle avec douceur avant de laisser un sourire prendre place au coin de ses lèvres. « Et à le faire, aussi ! » Et puis aussi parce que l'adolescente trouve les histoires de coeur passionnantes. Surtout quand elles ne la concernent pas, d'ailleurs...

Quand elle aborde le sujet de Raphaël, les choses s'enveniment encore un peu davantage. Madisson lui énumère la liste des choses qu'il a faites - ou n'a pas faites - puis lui demande avec autorité de ne plus se mêler de ses affaires. Elle hausse même la voix en prononçant son prénom puis lui reproche sa manière de s'exprimer. « Qu'est-ce qu'elle a, ma façon d'parler ? » demande-t-elle en plissant les yeux. «On m'invite aux exécutions publiques, j'ai vu des gens s'déchirer et j'aurais pas l'droit d'parler d'copulation ? » Les adultes s'offusquent vraiment pour un rien... Et il est parfois difficile de trouver une logique convaincante dans leur manière de faire. « T'es bizarre, un peu... » Un peu beaucoup, même ! Mais oui, en effet, elle a du travail. Et puisqu'il semble que la secrétaire soit en manque de patience, l'australienne décide de garder le silence pendant quelques instants. Très exactement pendant dix-neuf secondes. Suite à quoi, après avoir rangé dans les étagères les vêtements qu'elle tenait en main, elle se retourne vers son aînée :  « Mais du coup si on peut pas parler d'fesses, on parle d'quoi ? » Ce n'est pas comme si les sujets très intéressants étaient légion, dans le camp. « June t'a dit que j'allais partir à l'avant-poste d'Agathe avec elle, en fait ? » reprend-t-elle sur le ton de la discussion. « Faut pas l'dire mais j'crois qu'elle compte faire de moi la future cheffe du camp ! Elle m'forme pour ça, tu comprends ? J'suis un peu sa chouchou ! » L'australienne tente de ne pas laisser une arrogante fierté s'exprimer dans son ton ou sur ses traits juvéniles puis extirpe un string du sac poubelle qu'elle vient d'ouvrir. « Tiens, tu veux une fronde ? » lui demande-t-elle juste avant de lancer le sous-vêtement dans sa direction. « Réflexe ! »


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 347
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? EmptyJeu 19 Mar 2020 - 23:12

Pourquoi ai-je la désagréable impression qu’elle se moque de moi ? Je ne fais pourtant pas attention à ses ricanements, me concentrant sur mon travail. Ces vêtements ne vont pas se trier et se ranger seuls, et vu à l’allure où va Zelda, j’ai peur que cela nous prenne une grande partie de la journée. Je me contente de relever les yeux vers elle lorsqu’elle me dit avoir quelques suggestions concernant Levi. Mais je crois que le regard noir que je lui lance la décourage. J’ignore alors comment la conversation passe du sujet des enfants-soldats à de nouvelles questions sur ma vie amoureuse. Décidément, j’ai énormément de mal à la suivre. Je vais vraiment finir par regretter de lui avoir dit de venir travailler pour moi. D’autant plus que ces légers sous-entendus vont finir par réellement m’agacer.

Je prends alors une profonde inspiration avant d’afficher un semblant de sourire. Une simple façade pour lui faire croire que tout cela ne me touche pas. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Avec toutes ses interrogations je me retrouve à remettre beaucoup de choses en question. Entre autres, le fait que je sois toujours célibataire à mon « âge » et surtout encore vierge. Alors quand je pense qu’elle, qui n’a même pas quinze, semble bien plus au fait que moi sur tout ça… Mon égo prend un léger coup. Je le prends mal forcément. Alors je fais tout mon possible pour ne pas le montrer, restant courtoise comme à mon habitude. « Merci de te soucier de moi, mais ma vie sociale se porte très bien, je t’assure. Et pour ma vie sentimentale, je pense que ça ne regarde que moi. Et mes amies. » Peut-être qu’elle va comprendre que je n’ai pas envie de parler de ça avec elle. Qu’elle ne fait pas partie des personnes avec qui j’ai envie de partager ça ? Elle risque de le prendre mal… Mais si je peux avoir la paix en étant moins sympa, je ne vais pas m’en priver. Pourtant, je trouve cela bien dommage d’en arriver là. Ce n’est vraiment pas mon genre d’être blessante ou méchante. Alors je finis par reprendre, prenant le peu de patience qui me reste. « Et ne pas en parler à tout bout de champ ne fait pas de moi quelqu’un de « coincé » comme tu dis. J’appelle ça de la discrétion, plutôt. Il y a des personnes qui n’aiment pas forcément s’exposer au reste du monde. Et je crois qu’il faut être capable de le respecter Zelda. Tu vas finir par t’attirer des problèmes à mettre ton nez dans les affaires des autres… » A mon avis, elle ne prendra pas la peine de m’écouter… D’ailleurs, la voilà qui change encore de sujet.

« Oh mais c’est chouette oui ! » J’affiche un sourire enthousiaste mais une partie de mon esprit se dit que ça fera sûrement du bien à tout le monde ici. J’ai cru comprendre que Zelda était particulièrement intenable ces derniers temps et j’imagine que la responsabiliser un peu pourrait l’aider à mieux se tenir. Du moins, c’est sûrement l’idée de Madame Phelbs… « Tu sais, devenir cheffe n’est pas de tout repos. Il faut savoir se tenir, quoi dire, prendre des décisions importantes. Ce n’est pas un jeu. » Une énième tentative pour lui faire comprendre qu’elle doit arrêter de prendre tout ça pour un jeu. Malheureusement, quand j’entends sa voix résonner derrière moi et qu’en me retournant je me prends un bout de tissu en pleine figure, j’ai du mal à croire qu’elle puisse faire des efforts pour être sérieuse. Je m’accroupis alors pour ramasser le string qu’elle vient de me lancer, puis prenant d’examiner le sous-vêtement, je lui dis. « Hum… C’est plutôt joli. Mais s’il te plaît Zelda… On a tout ça à trier encore, est-ce que tu pourrais le faire sérieusement ? Je pourrais dire à Madame Phelbs que tu m’as bien aidé. Elle sera contente tu crois pas ? » Oh… Je sais… Sortir la carte de l’avocate est sûrement un peu facile mais j’espère que ça aura au moins le don de la calmer, juste le temps que nous finissions de ranger tous ces vêtements…




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Shopping ?   Shopping ? Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Shopping ? -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: