The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Valise rigide à roulettes pivotantes ...
Voir le deal
45.14 €

Partagez
- It is not enough to conquer; one must learn to seduce. -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: It is not enough to conquer; one must learn to seduce.   It is not enough to conquer; one must learn to seduce. EmptyMar 4 Fév 2020 - 20:21
Cela fait maintenant deux jours que June s'est exprimée sur la place publique pour évoquer la guerre. Deux jours, c'est largement plus qu'il n'en faut pour couvrir la majeure partie des bâtiments publiques du slogan qui symbolise à présent l'essence des combats que le groupe devra livrer. Nous ferons taire leur foi. Ces mots font appel au courage. Ils sont une ode au bon sens. Mais aussi, il est vrai, un excellent moyen de s'amuser. Zelda a pris un malin plaisir en les apposant, en compagnie de ses sbires, sur les façades des immeubles. Elle s'est sentie véritablement utile. Et puis, surtout, elle s'est sentie influente. Cette impression de pouvoir, bien que fort relative, lui a fait découvrir une nouvelle forme de satisfaction. Les autres jeunes la considèrent autrement, à présent. Ils la voient comme un relais entre June et eux. Et... elle aime cette sensation. Non. Elle l'adore ! Toujours est-il qu'elle croit fermement au nouveau slogan des Remnants et que c'est avant tout par conviction qu'elle s'est appliqué à les peindre partout où elle le pouvait. Et aussi où elle ne le pouvait pas ! La maison dans laquelle logent Aodhan et Layla peut aisément en témoigner...

Et pourtant la jeune australienne garde une impression d'inachevé. Comme s'il lui était encore possible de répandre davantage le message. Voilà pourquoi elle se balade à présent dans le Fort à la recherche d'une surface qui aurait miraculeusement échappé à la propagande juniste. Les gens qu'elle croise se montrent plutôt aimables même si d'autres ont cette petite lueur dans le regard, cette étincelle de désapprobation que l'on réserve aux rebelles et autres marginaux. Elle retient les noms, les ajoute à la liste qu'elle a dressée dans sa mémoire. La Boss entendra parler d'eux et prendra les mesures qu'elle jugera nécessaires. Ou non. Ce n'est pas du ressort de l'adolescente. À son grand désarrois, d'ailleurs. Mais son tour viendra. Un jour, elle le pressent, elle occupera le fauteuil de la flamboyante rouquine. Pour l'heure il lui reste encore beaucoup à apprendre, dans beaucoup de domaines différents.

Sa pérégrination la mène sur la route d'Adam. Elle ne connaît pas réellement cet homme. Elle sait qu'il est responsable des activités liées à la chasse. Elle ne sait pas s'il se contente d'abattre des animaux ou si les autres survivants sont aussi devenues des proies. Et en réalité, elle se rend compte qu'elle s'en fiche. Il n'y a plus personne qu'elle aime, là, dehors. Ceux qui n'appartiennent pas au groupe sont des ennemis. Quelques semaines plus tôt cette idée la révulsait. Mais elle a progressé grâce aux enseignements prodigués par les différents adultes de son entourage. Maintenant, elle comprend qu'il est tout aussi nécessaire de tuer les vivants que les morts. Parfois, on n'a simplement pas le choix. Il faut composer avec cette réalité, non la craindre. Bref, donc, elle croise Adam. « B'jour M'sieur Ward ! » le salue-t-elle avec politesse mais aussi avec la neutralité qu'elle réserve aux gens dont elle ne sait rien. Cette convenance sociale respectée, elle poursuit sa route. Puis finalement, elle s'arrête et se retourne pour considérer le responsable qui s'éloigne d'elle.

Il fait partie de ces mâles sur lesquels ses aînées bavent volontiers. De l'avis général, c'est un bel homme. Zelda ne sait pas vraiment si c'est parce qu'il possède de l'influence sur les autres ou s'il est vraiment doté d'une belle gueule. Oui, elle le trouve beau, c'est vrai. Mais est-ce qu'elle est vraiment douée dans ce domaine ? Quoi qu'il en soit il semble évident qu'il possède une solide expérience. Tout comme il lui paraît évident qu'il lui faut nouer des liens avec les gens qui décident, ici, de l'avenir du groupe. C'est politique. Ou stratégique ? Probablement les deux en même temps. L'adolescente n'hésite alors que brièvement avant de rejoindre son aîné d'une démarche rapide, proche de la course. Qu'est-ce qu'elle risque, après tout ?

Arrivée à sa hauteur, elle adapte sa vitesse à celle de son futur interlocuteur et lui décoche un petit sourire gêné. Elle voit bien une manière de capter son attention mais elle n'est pas non plus certaine que le sujet soit bienvenue. L'homme doit sûrement avoir d'autres chats à fouetter, non ? « Dites, M'sieur Ward... Vous êtes un homme ! » constate-t-elle avec une légère dose de candeur. Bon, ça, il le savait déjà sûrement. Il ne l'a pas attendue pour savoir quelle était sa condition. Rougissant légèrement, la gamine s'empresse de préciser le sens de sa remarque. « C'que j'veux dire c'est qu'vu qu'vous êtes un mec, vous savez forcément c'qui plaît aux... ben... aux autres mecs ? C'qu'ils aiment bien chez les femmes, par exemple. Et puis aussi chez les presque-femmes ! » C'est logique, non ? À peu près, en tout cas... « Et comme en plus vous êtes plus trop jeune mais pas trop vieux non plus j'imagine qu'vous avez eu l'temps d'apprendre les choses... vous savez... qu'il faut qu'on vous fasse pour qu'vous tombiez amoureux ? » Elle espère être plutôt claire mais a l'impression de perdre - déjà ! - le contrôle de cette étrange conversation. Estimant qu'elle ne devrait pas davantage autours tourner autours du pot, l'australienne opte pour une approche plus radicale. « Si j'veux séduire un garçon qu'est déjà un homme, j'dois faire quoi ? » Là, franchement, elle voit mal comment elle pourrait être plus précise...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Adam Ward
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 395
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It is not enough to conquer; one must learn to seduce.   It is not enough to conquer; one must learn to seduce. EmptyLun 17 Fév 2020 - 15:38
Toute cette histoire ça m'fou par terre. J'veux dire, on a pas assez de d'voir ce battre contre les morts tous les jours pour pouvoir survivre, qu'il faut en plus s'battre entre nous pour exister. J'repense à tout s'que j'ai appris et à tout s'que j'enseignais en m'disant qu'on mérite peut-être notre sort. On prétend être l'espèce la plus intelligente de cette planète, mais à force de répéter les mêmes erreurs encore et encore, sans jamais évoluer, y a d'quoi s'demander si notre cerveau n'est pas plutôt une malédiction qu'une bénédiction. On est tous condamné à répéter le même cycle, même si les morts nous ont envahit.

Un peu au fond d'mon esprit, j'remarque à peine la blondinette qui s'approche de moi. C'est sa voix qui m'interpelle qui m'fait sortir de mes conneries pour me ramener sur terre. Pour une petite peste, elle est polie. J'sais que c'est une peste parfois, car j'l'ai déjà vu en classe et j'l'ai vu dirigé les jeunes dans le camp. J'fronce les sourcils pour me rappeler de son nom, et il me semble que ça a un lien avec une série d'jeux vidéo ou un truc du genre. Ouais, le même nom qu'la fille de Robin Williams. J'lui adresse alors un sourire poli. "Hey Zelda! Fait pas trop de conneries!" J'lui fais un clin d'œil style « J'suis le prof remplaçant cool » et j'continu mon chemin.

J'suis un peu surpris lorsqu'elle me rattrape pour me rappeler l'évidence. "Euh... Ouais. C'pas Aodhan qui vous enseigne ses évidences, j'espère?" Elle précise un peu sa pensée et j'dois dire que j'comprends pas du tout où elle veut en venir sur le coup. Est ce qu'elle me complimente, est ce qu'elle me fait une déclaration d'amour? J'ai envie d'lui dire qu'elle est mignonne, mais un peu trop jeune pour moi actuellement. J'me gratte un brin le menton à travers la pilosité qui couvre celui-ci et mes joues. J'commence à avoir des sueurs froides là, j'espère qu'elle veut pas que j'lui explique le truc de l'abeille et de la fleur, ou n'importe quelle variante érotique de Cendrillon. Elle en rajoute une couche avec sa question ultime sur ce qu'on aime, nous les hommes, que les femmes nous fasse. J'pourrais toujours lui dire qu'une fellation est agréable, mais j'pense pas que ce soit approprié vu son âge, et s'pas le meilleur conseil à lui donner.

J'me racle un peu la gorge, mal à l'aise et j'lui fais signe de s'déplacer vers le porche d'entrée d'une maison. Si on doit vraiment avoir cette conversation, autant avoir les fesses bien stables sur une surface lisse. "Hum... Viens, on va s’asseoir ok?" Que j'lui dis en m'dirigeant vers le dit porche, m'asseyant dans les premières marches avec un long soupire d'aise. "J'suis flatté qu'tu me poses la question... J'imagine que s'pas évident d'trouver les bonnes personnes pour parler d'ça." J'aurais vraiment préféré ne pas être cette personne, mais bon, peut-être que ma réputation de Dr. Love s'étend plus vite que j'pensais. J'analyse la gamine du regard quelques instants, alors qu'elle s'attend probablement à un livre en 5 étapes sur comment, faire tomber amoureux n'importe quel homme. La vérité, c'est que, les hommes, on tombe pas amoureux facilement. "Alors bon... Ça dépend... Ce garçon, tu le fréquentes souvent? Tu as remarqué s'il te regardait? Même des regards furtifs..."

J'décide de commencer par la base. Elle a dit un garçon qui est déjà un homme alors j'm'imagine à 18 ans, et j'me demande s'qui m'aurait allumé chez une fille à cette époque. J'peux pas dire que j'regardais les filles de l'âge de Zelda, même si elle est jolie et bien formée pour son âge, j'avais plutôt le fantasme de la MILF à l'époque. Peut-être que j'devrais poser une question encore plus importante que celle-là en fait. "Est ce qu'il sait que tu existes? J'veux dire... Vous vous êtes parlé?" C'était vraiment le plus important, parce que si elle n'était qu'une gamine à ses yeux à lui, elle aurait du chemin à faire.


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It is not enough to conquer; one must learn to seduce.   It is not enough to conquer; one must learn to seduce. EmptyMar 18 Fév 2020 - 10:25
Elle appréhende un peu la réponse de son aîné. Les mains nerveusement croisées au niveau de son ventre, elle guette avec anxiété la réponse qui lui permettra d'approfondir ses connaissances sur le délicat art de la drague ou qui l'encouragera à patauger encore dans l'ignorance. Il faut dire qu'Adam l'intimide un peu. Pas l'homme en lui-même mais plutôt sa position au sein du groupe. Elle sait que l'individu est du genre cool. Il l'a déjà prouvé lors de ses remplacements à l'école. Mais ils ne sont pas dans une salle de classe, là. Et c'est bel et bien un responsable du camp qui se tient face à elle, qui la domine par la taille et le rang. Y'a-t-il une différence entre ces deux entités ? Si la façon dont il l'a saluée tend à prouver qu'il reste quelqu'un de chouette en toutes circonstances, la manière dont il a répondu à sa remarque sur son genre laisse penser qu'il ne dispose pas non plus d'une patience infinie. Quoi qu'il en soit il lui a posé une question. Et une question, en toute logique, appelle une réponse... « Oh non ! Aodhan essaie surtout d'nous apprendre des trucs qui n'servent à rien ! » lui assure-t-elle. Un sourire s'esquisse au coin de ses lèvres. « Genre où s'trouvent les capitales et les pays qu'on n'visitera jamais ou pourquoi les américains ont décidé d'bombarder la moitié d'la planète ! » Des choses qui sont sensées parfaire leur connaissance d'un monde qui, pour les jeunes du camp, se résume essentiellement à l'île et ses environs. Toujours est-il qu'elle a bien compris que sa phrase d'approche ne faisait rien d'autre que soulever une évidence et qu'il faudra, à l'avenir, qu'elle travaille sa manière d'apostropher les gens...

Mais il faut croire que ce n'est pas un critère éliminatoire puisque le barbu l'invite à aller s'asseoir. Elle hoche la tête en haussant les épaules. Ça ne la dérangerait pas particulièrement de rester debout mais elle conçoit qu'un aîné ait besoin de reposer ses jambes. Alors elle le suit sans causer de problème et, surtout, sans partager avec Adam sa réflexion sur la vieillesse. Il s'agit de ne pas le vexer, n'est-ce pas ? Une fois installés plus confortablement sous un porche, le responsable lui annonce qu'il est flatté qu'elle se soit adressée à lui et qu'il imagine qu'il n'est pas facile de trouver les bonnes personnes pour parler de sexualité. Pour le coup, elle ne peut qu'approuver. « Vous n'avez pas idée... » souffle-t-elle. « Entre ceux qui sont gênés, ceux qui m'jugent trop jeune pour c'genre de trucs et ceux qui s'contentent d'un "tu verras plus tard", j'suis servie ! » Et puis bien sûr, il y a ceux qu'elle n'ose pas questionner sur le sujet. Car ils sont trop proches d'elle et qu'ils finiraient assurément par vouloir savoir qui est l'élu de son coeur. Et il y a tout simplement certains secrets qu'il est plus facile de partager avec de vagues connaissances qu'avec des gens qui partagent votre vie au quotidien. « Mais en tout cas j'suis flattée qu'vous soyez flatté ! » précise-t-elle dans la foulée. N'est-ce pas ainsi que l'on fait de la diplomatie ? En répondant des choses gentilles aux choses gentilles que l'on vous dit ?

Toutefois, si Zelda s'attendait à peu près à recevoir des conseils aussi précis que la table des matières d'un livre, elle doit vite se résoudre à l'évidence : elle va devoir donner bien davantage d'informations à son interlocuteur pour obtenir les réponses qu'elle souhaite. « Oui, je l'fréquente assez souvent mais pas d'puis très longtemps ! La première fois qu'on s'est vus c'est quand vous êtes rentrés d'la baston avec les New Eden ! Plus précisément à l'hosto parce qu'il s'était pris quelques balles dans la tronche ! » se rappelle--elle. « Après j'suis pas bien sûre qu'il m'ait vraiment vue à c'moment-là, lui ! Il était blindé d'morphine et il avait un peu l'air... ailleurs ! » Et c'est le moins que l'on puisse dire. Eddie était aussi drogué qu'un chinois dans une fumerie d'opium ! Bref ! « Mais ouais, quand on s'voit, il m'regarde beaucoup ! J'dirais même qu'il fait qu'ça ! » Malheureusement, elle doute que ce soit la preuve d'un intérêt profond. « Après j'pense que c'est parce qu'il a peur que j'me mette à mitrailler tout c'qui passe ! Parce qu'faut savoir que c'mec, il m'apprend à tirer ! C'est même mon instructeur particulier ! Eh ouais ! » explique-t-elle avec fierté, bombant légèrement la poitrine sans même s'en rendre compte. Elle est la seule jeune du camp à avoir le droit de s'entraîner au tir. C'est que ça aide, d'être la chouchou de June !

L'adolescente s'offusque quand même un peu quand Adam ose lui demander si l'élu de son coeur sait qu'elle existe. Elle arque l'un de ses sourcils et tente de déterminer si son aîné vient de lui faire une blague ou si sa question est maladroitement sérieuse. « Beh oui ! Il sait qu'j'existe ! » répond-t-elle sur le ton de l'évidence. Tout le monde sait qu'elle existe, non ? Et si ce n'était pas le cas alors les choses ont forcément changé depuis que son gang et elle ont tagué la moitié du camp avec des slogans de propagande. « Et en plus il m'fait souvent des sourires. Ou alors il m'fait faire des pompes ! » explique-t-elle, désireuse de lui fournir le maximum d'informations utiles. Car les sourires sont bien des preuves d'affection, non ? « Et parfois il fait même les deux en même temps ! » C'est un combo un peu déroutant mais pas si désagréable que ça. Il a l'avantage de lui permettre de voir les dents d'Eddie et, en parallèle, de se faire quelques muscles. « C'est un peu un coincé, j'ai l'impression. Un alcoolique, aussi ! Et puis... » Elle s'interrompt et jette un regard aux alentours avant de se pencher un peu vers son interlocuteur. « Et puis j'crois qu'il est du genre à aimer les handicapées ! Genre celles à qui il manque un bout, vous voyez ? » lui confie-t-elle sur le ton de la confidence. Comment expliquer sinon cette visite en pleine soirée à Maya ? S'il voulait simplement lui parler, Eddie n'avait pas besoin de monter jusque dans sa chambre ! C'est louche ! « Elle a fait comment, May, pour vous pécho ? » Peut-être qu'elle pourrait s'inspirer de la stratégie employée par sa compagne ? Après tout, il n'y a pas une grande différence entre Adam et Eddie. Si ce n'est, bien sûr, une bonne vingtaine d'années...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Adam Ward
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 395
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It is not enough to conquer; one must learn to seduce.   It is not enough to conquer; one must learn to seduce. EmptyMer 11 Mar 2020 - 16:35
J'ai un petit peu d'mal à retenir une moue lorsqu'elle parle des notions qu'Aodhan lui enseigne. J'veux dire... Ouais, Hairy Balls doit être vraiment ennuyant à mourir pour les pauvres jeunes. Et j'suis assez d'accords qu'apprendre les capitales du monde, c'est un peu useless maintenant. Si on fini par reprendre le contrôle de la planète, j'doute qu'on conservera les noms actuels. Mais bon, l'histoire, c'est fascinant et c'est assez important d'l'apprendre pour s'assurer qu'on répétera pas les mêmes erreurs que nos ancêtres. J'y crois pas vraiment, parce que l'humain est vraiment con, et même si on lui enseigne que le feu ça brûle, t'aura toujours une bande de dégénérés pour vérifier, parce que ça doit être une sorte de complot pour faire croire aux gens que le feu est dangereux. Bref, j'peux quand même comprendre que c'est abstrait pour des adolescents enfermés dans une zone tellement petite qu'on pourrait croire que la terre est plate.

"Bon, j'sais qu't'es vraiment poli malgré le fait qu't'es une petite peste, mais j'préférerais vraiment que tu me tutoies." Que j'lui lance du tac au tac lorsqu'elle me vouvoie à nouveau. J'conserve un sourire assez moqueur parce que j'pense pas vraiment que c'est une peste, elle a juste beaucoup de caractère. J'suis flatté qu'elle soit flattée que j'sois flatté, mais on va déconner sur ce sujet pendant des heures. C'est vrai que c'est un peu con de la laisser dans le brouillard vis-à-vis de ses hormones et de ses désirs. Les adultes peuvent parfois être vraiment cons... C'est à se demander s'ils ont déjà été des enfants eux-mêmes. Pas d'éducation sexuelle, peu de jeunes avec qui parler et des morts tous les jours ou presque... On va vraiment créer une sale génération de psychopathes bientôt.

J'la laisse enchaîner sur le sujet principal et donc répondre à mes questions. J'suis pas sans rester perplexe devant son histoire parce que, visiblement, elle m'parle pas d'un jeune de son âge ou d'un adulescent, mais bel et bien d'un homme mur. J'passe un peu en revu dans mon esprit les gens qui sont revenues avec des balles dans la tronche, et j'espère qu'elle parle pas de Stan, parce qu'elle va être déçue. Plusieurs détails concordent quand même avec lui, alors j'avoue que j'ose plus trop parler. J'fais juste écouter. Un blessé de l'attaque de New Eden, un bon tireur, un militaire ou quelque chose du genre, un coincé, un alcoolique... J'fais la liste dans mon esprit des attributs de la proie de la petite Zelda, et j'peux pas dire que ça m'aide vraiment à la conseiller. J'veux quand même pas lui faire perdre espoir, puisque le simple fait qu'il lui fait des sourires peut être un signe qu'il est intéressé. J'préfère penser qu'elle ne me parle pas d'un homme trop vieux.

"Hey j'voulais pas te blesser hein... Mais c'est un détail important... C'est pas tout d'avoir "vu" quelqu'un, mais s'il te parle et passe du temps avec toi, c'est déjà un bon début." J'me gratte quand même le menton, parce que j'avoue que j'ai un peu peur de pousser la petite blonde dans les bras d'un pédophile ou d'un homme qui abuserait de sa jeune innocence. "C'est sûr que... un homme regarde toujours les petits signes chez une femme... Tu comprends? Les sourires, la façon que vous avez de replacer vos cheveux derrière votre oreille, les yeux brillants..." C'est pas une liste exhaustive, mais c'est quand même la base des éléments qui donnent des signes d'intérêts. "Mais c'est pas tous les hommes qui sont attentifs..." Comme Eddie d'ailleurs, qui semble trop con pour voir que la petite Maddie veut sa semence pour fonder une famille.

"J'peux pas m'empêcher de te demander si... Hmm... Tu sais quel âge il a?" J'ai pas envie d'avoir l'air du papy qui va devoir lui donner des leçons et lui faire la morale, j'veux juste qu'elle soit au courant de tous les risques et les conséquences. J'suis pas un ange, mais j'me suis quand même toujours assuré que les femmes que j'fréquente aient la majorité sexuelle au moins... Ça reste un chiffre que le gouvernement a établi pour faire ses lois, mais j'imagine qu'il y a eu quelques études psychologiques derrière ça. "J'vais pas te dire quoi faire hein... J'veux juste pas te jeter dans les bras d'un pervers pour abuser de tes premières expériences." J'suppose qu'elle n'est pas expérimentée... Si elle l'était, elle ne m'poserait certainement pas ses questions.


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It is not enough to conquer; one must learn to seduce.   It is not enough to conquer; one must learn to seduce. EmptySam 14 Mar 2020 - 21:26
Elle ne sait pas vraiment ce qui la vexe le plus : le fait qu'il lui dise qu'elle soit polie ou qu'elle soit une petite peste ? L'adolescente plisse les yeux. Elle affilie les gens qui parlent bien à des coincés et les petites pestes, à Madisson. Que préfère-t-elle être ? Au final elle n'a pas vraiment à se décider et se jure plutôt de prouver à Adam qu'elle ne répond absolument pas à ces deux définitions. « L'truc c'est qu'j'ai toujours un peu d'mal, au début, à tutoyer les gens qui sont un peu... Mmh... Vous voyez, quoi ! » Adam pourrait probablement être son père. Il lui ressemble un peu physiquement, d'ailleurs. Mais pour l'instant il est surtout l'un des responsables du camp doublé d'un inconnu. Il vaut mieux se garder de faire preuve de trop de familiarité pour l'instant ! Non, elle préfère plutôt le laisser lui expliquer comment fonctionnent les hommes et ce qu'ils aiment bien chez les femmes. « Se toucher les ch'veux c'est un signe ? » s'étonne-t-elle. Pour les sourires et les regards, elle veut bien. Mais... les cheveux ?! « Ben... J'les touche assez souvent j'crois ! Mais normalement, vous... enfin... tu comprends ? Genre avec un crayon pendant que j'réfléchis ou juste pour pas qu'ils m'tombent trop souvent d'vant les yeux ! Parce que c'est assez chiant, ça, tu t'rends pas compte avec ta coupe de militaire, là ! » Mais du coup elle les glisse effectivement derrière ses oreilles... Est-ce qu'elle a envoyé plein de signes aux mâles sans s'en rendre compte ? « Mais c'était pas du tout coquin, hein ! C'était... utilitaire se défend-t-elle, estimant que peut-être son aîné verra en elle une sorte de petite allumeuse. Alors que non, pas du tout, elle est pure ! Ou plutôt chaste, en fait. Il faudra peut-être qu'elle songe à prévenir les garçons que, si elle se touche les cheveux, c'est juste qu'elle aime bien ça ?

Ce qu'il y a de bien, en tout cas, c'est qu'Adam ne l'a pas envoyée bouler. Il est vrai qu'elle craignait un peu qu'il la renvoie à ses cours au lieu de lui distiller ses précieux conseils de prédateur sexuel. Il souhaite même affiner sa compréhension de la chose en lui demandant l'âge de l'homme qui a su capter les faveurs de son coeur. L'adolescente se mordille les lèvres et se rend compte qu'elle n'a pas une idée bien précise de la chose. « J'dirais qu'il est... genre... au moins deux fois plus jeune qu'v... que toi ? » se hasarde-t-elle. C'est vraiment important ? Il faudra qu'elle enquête, alors ! Le fait est qu'elle se doute bien que cette réponse ne satisfera pas entièrement son interlocuteur. Il veut du précis, lui ! « On a qu'à dire qu'il est entre la vingtaine et la quarantaine bien conservée ? » Elle ne peut pas faire mieux ! Et puis Adam, de son côté, lui précise qu'il ne veut pas qu'elle tombe dans les bras d'un pervers. C'est... touchant ! Suffisamment pour pousser Zelda à détourner le regard et réprime un petit sourire. « T'en fais pas, va ! J'ai rien contre les pervers ! J'veux vivre des trucs intenses, moi ! Pas faire la missionnaire tous les quatre jeudis ! » Il faut un peu de piment dans la vie d'un couple, non ? Casey l'a bien compris puisqu'elle s'est mise à mordre Stanley pour stimuler leur vie sexuelle. Et aussi parce qu'elle était malade, aussi, c'est vrai ! « Pis d'toute façon, si ça doit finir en histoire d'fouet, alors c'moi qui l'tiendrai ! J'suis plus femelle alpha qu'omega, t'vois ? » Même si elle n'est certaine que les femelles puissent commander chez les loups...

Finalement l'australienne se relève et recule de quelques pas, dans l'allée de la maison. Il faut qu'elle apprenne à draguer. Et pour apprendre, il faut de la pratique ! June l'a bien compris, ça, puisqu'elle lui a fait tuer un rôdeur pour l'entraîner. « Y va s'passer un truc, là ! » prévient-elle.  « Mais ça doit rester entre nous ! Tu promets ? » Il n'a de toute façon pas le choix ! Zelda jette un regard aux alentours pour s'assure qu'aucun curieux ne les observe puis s'avance en se déhanchant de manière prononcée en se dirigeant vers l'adulte. Elle fait alors un tour sur elle-même avant de prendre appui d'un air nonchalant contre la rambarde des escaliers et se passe sa main libre dans les cheveux pour les rabattre en arrière. Après avoir imité un instant la protagoniste d'une pub de shampoing qui s'ébroue, elle décoche un clin d'oeil trop exagéré à Adam. « Hey, beau gosse ! C'est à toi c'beaux yeux-là ? » demande-t-elle en mastiquant un chewing gum qui n'existe même pas. « Ça t'dirait qu'toi et moi on aille s'boire d'la bière jusqu'à c'qu'on s'plaise ? » L'adolescente joue encore son rôle un instant puis retrouve son naturel. Elle décoche alors un regard plein d'espoir à son nouveau mentor. « Alors ? T'as trouvé comment ? J'étais bonne ? » le presse-t-elle avant de mesurer son enthousiasme. « Ça f'sait pas trop pute, hein ? » Parce que ce n'est pas du tout à ce genre de fille qu'elle veut ressembler, eh !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Adam Ward
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 395
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: It is not enough to conquer; one must learn to seduce.   It is not enough to conquer; one must learn to seduce. EmptyJeu 19 Mar 2020 - 17:05
Un peu quoi? Non, j'vois pas trop. J'vis dans le déni de toute façon, j'suis loin de mes 40 ans encore, très loin. Dans mon esprit en tout cas. Alors y a juste mes élèves que m'vouvoyaient, et encore y en a beaucoup qui m'appelait carrément Adam et ça m'a jamais particulièrement choqué. J'dois dire qu'il y a bien une élève qui m'vouvoyait dans le lit, et ça ajoutait quelque chose de particulièrement sexy à la chose, mais j'm'égard. Donc j'suis loin d'être vieux, et j'vois pas pourquoi elle penserait une telle chose. Enfin, peu importe, elle aussi elle s'égare, on dirait parce qu'il faudrait pas qu'elle prenne tout ce que je dis au premier degré sinon la leçon va être longue. "Replacer les cheveux derrière l'oreille c't'un signe d'ouverture... Mais j'suis sûrement allé trop vite, c'est une science complexe." Elle mélange tout et c'est normal, elle a pas nécessairement l'expérience des relations entre hommes et femmes, alors elle pense que tout doit être direct ou quelque chose du genre.

Mais bon, visiblement la suite part en couille parce qu'elle répond à deux questions que j'avais. L'une que j'avais posée à voix haute et l'autre dans ma tête. Elle pense que j'ai quel âge? Elle pense que j'pourrais être son grand-père ou quoi? Supposons qu'elle estime l'âge de son futur amant à trente ans, ça veut dire qu'elle pense que j'ai environ soixante ans? C'est quoi ce bordel! J'prends un regard un brin choqué, mais j'sais pas quoi dire. Et puis, elle mélange vraiment tout avec ses histoires de pervers... J'vais pas l'aider à s'faire baiser par un pédophile de trente ans... Limite, s'il a vingt ans j'dis pas, ça fait juste six ans de différence, mais trente ans ça serait vraiment trop intense vu son jeune âge. Sauf que la gamine fait comme si elle sait d'quoi, elle parle et ça n'fait qu'encore plus choquant. "Attends... Attends... J't'arrêtes tout de suite là... Tu penses que j'ai quel âge exactement?" J'attends pas vraiment qu'elle réponde, parce que j'vois dans ses yeux qu'elle sait pas et j'ai peur de s'qu'elle va m'répondre. "J'ai juste 38 ans... J'me tiens dans les mêmes âges qu'Aodhan, Ed, Clayton, Stan... J'suis pas ton grand-père..." J'essai de pas avoir l'air énervé, elle pouvait pas savoir, mais ça m'heurte un peu qu'elle puisse penser que j'suis un croûton quoi.

"Bon laisse tomber... Va s'y continue..." Que j'lui lance alors qu'elle lui indique que quelque chose va s'passer. J'vois qu'elle va m'faire une sorte de démonstration, et lorsqu'elle me demande de garder ça secret, j'fais un symbole de croix sur ma bouche pour lui indiquer que j'l'emporterai dans ma tombe. J'sais pas trop si j'dois rire. Parce que j'veux pas me moquer d'elle. C'est mignon d'penser que la drague, c'est aussi simple, mais au moins elle a déjà une qualité importante, elle est pas timide. J'me gratte le cou, comme pour me donner quelque chose à faire pendant que j'cherche les bons mots à répondre. Ses yeux brillent tellement elle veut connaître la réponse, et ça m'tue d'la blesser, mais j'suis mieux de le faire maintenant avant qu'elle se prenne un râteau en plein visage. "Hum... Pour faire pute... Ça fait pute..." J'la déçois, c'est certain, mais elle va devoir retravailler son approche. "Les hommes préfèrent plus les filles discrètes... Je veux dire... Ne change pas ta façon d'être, mais on préfère être les chasseurs que les chassés, tu vois?" J'cherche l'analogie qu'j'avais lancé à Ed la dernière fois que j'lui avais donné des conseils. "Si j'suis dans le bois, et que j'cherche une biche à tirer, j'vais en prendre une qui m'fuit un peu, parce que si j'tire dans la première heure, c'était trop facile et j'vais passer à la prochaine. Tu comprends mieux?" May l'avait peut-être trop bien compris cette leçon d'ailleurs, parce que j'avais vraiment du sport à la chasser.

J'ai pas trop envie d'jouer le rôle de la fille pour lui montrer c'qu'elle doit faire, alors j'cherche une technique qui va plus fonctionner avec sa personnalité à elle. "Après, ça n'est pas impossible pour toi d'approcher l'mec qui te plaît. Tu peux l'inviter à faire une activité ou prendre un verre... Non-alcoolisé... Et durant l'activité, tu t'approches un peu, tu rentres dans sa bulle. Tu verras bien comment il va réagir?" Cette technique a marché plus d'une fois avec moi. L'étudiante qui s'colle contre moi pour m'poser des questions ou regarder s'que j'fais. Aucun homme n'est assez stupide pour ne pas comprendre le message, et ça reste plus discret qu'une proposition à boire des bières jusqu'à s'qu'on s'plaise.



You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It is not enough to conquer; one must learn to seduce.   It is not enough to conquer; one must learn to seduce. EmptySam 21 Mar 2020 - 9:03
Bon ! Alors la technique des cheveux est un art complexe et en plus, elle l'a vexé en le prenant pour un type qui n'est plus de première fraîcheur. Elle n'a jamais bien compris pourquoi les adultes s'offusquaient quand on leur donnait plus que leur âge. Elle, elle se réjouit de pouvoir accumuler les années et d'achever sa mutation. De devenir une femme, en somme. Mais on dirait qu'une fois ce stade atteint, on se met à redouter le poids des ans. Comme s'il y avait quelque chose de honteux à vieillir. Est-ce qu'elle changera aussi d'avis avec le temps ? Elle n'est pas particulièrement pressée d'avoir la réponse. Pour l'heure, tout ce qu'elle souhaite, c'est de ne plus être cette gamine que les gens s'acharnent souvent à voir en elle. « J'en sais rien, moi, quel âge t'as vraiment ! » avoue-t-elle finalement, préférant jouer la carte de l'honnêteté que celle de l'hypocrisie. « Moi, tout c'que j'sais, c'est que quand on t'voit on a envie d'te donner du vous ! » Et en général ce n'est jamais une bonne chose quand les gens se mettent à vous vouvoyer. C'est même plutôt dérangeant, à l'instar de June qui l'a tout d'abord traitée avec une politesse qui faisait froid dans le dos. « Genre t'as trente-huit ans ! Mais oui, bien sûr ! » rigole-t-elle quand il finit par lui avouer son âge avant de se rendre compte qu'il n'est pas en train de lui faire une blague. « Oh ! » s'exclame-t-elle, gênée, résistant à l'envie de plaquer une mains sur sa bouche. « Non mais c'est bien, trente-huit ans ! C'est... Ouais, c'est cool ! » Elle est toutefois bien incapable de donner un seul argument susceptible d'étayer son postulat. Il faut dire qu'elle est un peu prise au dépourvu...

Fort heureusement l'orage finit par s'éloigner et elle a alors tout le loisir d'exposer ses talents à Adam. Ce dernier tient d'ailleurs à la rassurer lorsqu'elle lui demande si elle ne ressemble pas à une prostituée : c'est effectivement le cas ! L'adolescente fait une petite moue et se sent encore un peu plus ridicule. Manquerait plus qu'Eddie la prenne pour une pute... Les explications de son mentor ne viennent pas vraiment clarifier la situation et si Zelda l'écoute attentivement, elle ne peut toutefois pas prétendre avoir compris grand chose à son charabia. Qu'est-ce que c'est que ces histoires ? « J'vois pas pourquoi ce s'rait aux garçons d'jouer aux chasseurs et à nous d'faire les biches ! » s'exclame-t-elle, un brin outrée. « Pis j'ai pas vraiment envie d'passer mon temps à fuir des mecs pour qu'ils aient encore plus envie d'me draguer ! C'est pas un peu con-con comme principe, ça ? » Non mais c'est vraiment n'importe quoi, là, non ? Elle peine sérieusement à trouver une logique convaincante dans l'exemple de son aîné. « Moi, j'veux la nouvelle méthode ! Pas celle du moyen-âge ! » prévient-elle, estimant que son interlocuteur se base peut-être sur les techniques ancestrales. Celles qui définissaient un rôle bien précis à chacun des deux sexes. Un truc rétrograde, quoi ! « J'veux d'venir une cougar, moi, pas une débile de biche ! » C'est bien ainsi que l'on nomme les femmes qui n'attendent pas d'être courtisées ? Du coup... Est-ce qu'il est bien la personne la plus indiquée pour l'aider ?

Quoi qu'il en soit Adam parvient à lui rassurer en lui annoncent qu'il est tout fait possible de chasser les mâles en retour. Pour ça, il faut les inviter à boire un verre sans alcool et pénétrer leur bulle. L'australienne arque un nouveau sourcil et se gratte la tempe. « Ouais donc en gros tu m'dis qu'pour draguer un mec, faut lui parler... » résume-t-elle, partagée entre l'amusement et l'incompréhension. Ça, elle s'en doutait quand même un peu. En tout cas elle n'avait envisagé de communiquer avec Eddie par des signaux de fumée ou en morse. Mais elle pressent que tout ceci n'était que le prélude à des explications plus abouties, plus détaillées. « Quand tu dis pénétrer sa bulle... Y'a une allusion coquine là-derrière ou c'est juste moi qui divague ? » Parce que dans l'idéal elle préfère encore être la bulle que d'enfoncer des objets cylindriques dans les fesses d'un homme. Ce n'est pas exactement ainsi qu'elle imagine sa première fois avec son instructeur de tir. « Et on fait comment si l'mec y r'fuse d'boire des trucs sans alcool ? Parce que l'problème c'est que c'est un peu une grosse souillasse, Eddie... » Oups ! Le visage de l'adolescente s'empourpre. Adam n'a peut-être rien remarqué ?


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It is not enough to conquer; one must learn to seduce.   It is not enough to conquer; one must learn to seduce. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- It is not enough to conquer; one must learn to seduce. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: