The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-42%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot iRobot Roomba 981
579 € 999 €
Voir le deal

Partagez
- Roll you like you were dice -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2433
Age IRL : 27
MessageSujet: Roll you like you were dice   Roll you like you were dice EmptyMar 4 Fév 2020 - 15:15
Et là, ça donne quoi ? Demanda Connor en avisant par-dessus le moteur.

Clint prit sa place derrière le volant et tenta d’allumer le contact. Le démarrage ne se fit pas, et le sportif n’arrivait pas à trouver ce qui déconnait. Peut-être parce qu’il tentait de faire du neuf avec du vieux. La majorité des pièces du camping-car était usées, encrassées ou trop vieilles pour continuer à fonctionner. Il n’y avait qu’à voir le démarreur ! Il devait se contenter de celui-ci puisqu’il n’en avait pas trouvé un autre adapté. Frustré, l’homme poussa un long soupir en se pinçant l’arête du nez :

Il démarrera pas… Je vais noyer le moteur à ce rythme, Connor, fit Clint en sortant du véhicule, venant se mettre à côté.
Chier, grinça-t-il.
Tu devrais demander à Frederik de t’aider, conseilla son aîné.

Le regard que lui lança Connor en retour en disait suffisamment long sur son opinion à ce sujet. L’aider ? Devoir une faveur à Frederik ? Il préférait encore s’enfoncer des épines dans les yeux qu’avoir à lui demander quoi que ce soit. Les griefs qu’il avait avec le danois étaient connus de beaucoup de personnes au campement, notamment parce que ça avait fait grand bruit. Les deux hommes s’évitaient pour justement empêcher un drame d’arriver. Même s’il ne pouvait le nier : Connor rêvait parfois d’imprimer ses phalanges dans la mâchoire du danois.

Bon, déjà, t’auras plus la surprise d’être inonder à l’intérieur, j’ai isolé totalement le plafond… concéda interlocuteur en essayant de ne pas renchérir sur le sujet qui fâchait.
Merci, Clint, c’est cool de m’avoir aidé, fit Connor à la suite.
Mais si tu veux mon avis, ce vieux tacos survivra pas à un autre trajet, un autre soupir lui échappa. Il préférait tout de même repartir avec, parce que pour Milow et lui, ça serait tout de même plus simple. Les roues était embourbées, le moteur ne fonctionnait pas correctement, l’endroit était mal isolé de surcroit et il y ferait probablement froid. L’avantage étant qu’au moins, ils ne finiraient pas trempés à l’intérieur : Si tu arrives à convaincre cette tête de mulle de pas faire de bêtises, je t’en devrais une !

Khan, posé près des marches, aboya alors. Connor releva le nez du moteur quelques instants. Ça n’était pas à lui que Clint parlait, il s’en rendit compte en posant son regard sur Selene qui approchait de lui. Le chien d’Elena vint lui faire presque immédiatement la fête, avant que le sportif ne l’invite fermement à se calmer. Peut-être était-il trop contrarié pour réussir à mener une conversation normale avec quelqu’un, surtout avec elle. D’autant plus que ses efforts visaient forcément quelque chose qui ne lui conviendrait probablement pas. Qu’importait. Il lui adressa un sourire, et retira le démarreur pour essayer d’en venir à bout.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8004
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Roll you like you were dice   Roll you like you were dice EmptyMer 5 Fév 2020 - 11:41
- Donc j’ai pas le droit de sortir du fort, Jodie a peur de moi, je suis obligée de me faire suivre à vie par une psy et…. Y’a cette histoire de Connor et Joey.
- Connor et Joey ?

La pianiste se redressa de son lit où elle livrait ses malheurs à Juliet depuis quelques minutes. Sa cadette était assise en face, sur le matelas de Serena. Vrai que la musicienne avait un peu oublié de mettre son amie à jour sur tout ce qui se passait dans sa vie « amoureuse » - probablement parce que l’amour n’avait rien à voir là-dedans. Poussant un soupir, Selene rejeta en arrière sa chevelure indomptable.

- Connor et moi on… tu sais, imagea-t-elle, je l’aime bien, il est… largement plus sympa que je ne le pensais au début.
- Ouais… j’parie que sa plastique y est pour quelque chose, taquina la blondinette.
- Pas du tout ! Riposta la concernée, et Joey… il est adorable, il est très gentil, mais… tu sais comment ont fini tous les mecs qui m’ont fréquenté, hein ? Disparus, probablement morts, alors… je crois… je crois que je pourrais ressentir quelque chose pour Joey, mais Connor… il est mieux taillé pour encaisser, tu vois ?  
- Encaisser… quoi ? La « malédiction Selene Sweetnam » ? Fit Juliet avec un sourire.
- C’est con dit comme ça mais… oui, reconnut la pianiste en grimaçant.
- Ta vie est un beau bordel ! conclut son amie avec un entrain exagéré, mais… elle va peut-être devenir plus simple.
- Comment ça ?
- Connor a ramené son tacot. T’sais, le camping-car.
- Oh…

***

Les déductions avaient été simples : si le sportif voulait retaper son véhicule, c’était parce qu’il comptait s’en aller. L’hiver continuait de défiler après tout, le printemps reviendrait et avec lui, les intentions de son amant de partir du camp. La jeune femme était partagée car au fond d’elle, même s’il n’y avait rien d’explicitement exprimé entre eux, elle espérait l’avoir fait changer. En dépit de son incertitude, elle pensait avoir donné envie à Connor de rester. Le fait est qu’elle avait besoin de lui. Ce qu’il partageait dans l’intimité n’avait pas de mot, c’était un remède grisant à ses maux.

En croisant Clint, Selene lui avait adressé une mine mi-souriante/mi-désolée et ne caressa que distraitement Khan. Le chien lui avait couvert les doigts de coups de langue dont elle essuya la bave sur son jean. Elle n’avait d’yeux que pour le mécanicien improvisé penché sur son capot. A une paire de mètres de lui, mains sur les hanches, elle l’alpagua :

- T’as pas changé d’avis ? Son timbre était neutre, fermé, presque froid, qu’est-ce que tu vas faire, Connor ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2433
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Roll you like you were dice   Roll you like you were dice EmptyMer 5 Fév 2020 - 12:58
Il ne s’était pas attendu à ce que la nouvelle soit accueillie à bras ouverts. A dire vrai, il ne savait pas trop à quoi il pouvait s’attendre tout compte fait. Depuis la disparition de la Grecque, il pensait sans doute bêtement qu’il en avait fini avec les remontrances et les reproches, mais Connor avait aussi un don pour oublier que Selene l’avait ramené dans un état lamentable et qu’il était encore fragile à ce sujet. Son esprit plongeait toujours droit dans le déni, essayant de lui dire qu’il pouvait gérer tout seul, comme un grand, alors que jusqu’ici, ça avait été plutôt tout l’inverse.

Il ne dénia donc pas jeter un autre regard à Selene, trop concentré sur ce qu’il faisait. Il n’avait pas changé d’avis fondamentalement, c’était juste… Il cherchait davantage le compromis qu’autre chose. Il avait besoin de l’illusion de sa liberté, à défaut de l’avoir complètement. Mais comment aurait-il l’expliquer à sa voisine ? Comme Elena, elle ne pouvait pas comprendre ça, parce que l’extérieur avait cet aspect hostile, terrifiant, il dévorait et brisait les hommes, même ceux qu’on croyait invincible.

Qu’avait-il vu dans ce monde froid qui l’empêchait de rentrer chez lui ?

Remettre ce camping car en état et amener Milow loin d’ici, répondit-il alors. Voilà ce qu’il allait faire, que ça lui plaise ou non. Il tapota sur le capot après l’avoir vivement refermé, contournant le moteur pour mettre la pièce qu’il avait en main à l’intérieur. A part si tu as changé d’avis à son sujet, et dans ce cas je le remettrais en état pour dormir dedans peinard, précisa-t-il ensuite.

Ne se souvenait-elle pas de ce qu’elle lui avait dit au sujet de l’adolescent ? De la crise qu’elle lui avait fait à son propos ? Il n’allait certainement pas tuer Milow, mais s’il fallait le conduire à l’autre bout de l’état pour être tranquille et maintenir l’illusion durant des années, Connor était prêt à endosser ce mensonge jusqu’au bout ; et peut-être qu’à ce moment-là, il l’expliquerait au garçon.

De toute façon, si je dois faire comme le voulait Elena, je préfère avoir un toit sur la tête, il n’avait rien oublié des discussions qu’ils avaient eu tous les deux, il n’avait rien oublié non plus de ce que lui prévoyait Elena avant de disparaitre. C’était ça le compromis qu’il était prêt à faire pour lui-même, pas céder davantage de terrain ! C’était totalement démesuré pour lui, il s’y refusait. Ça te pose un problème, peut-être ?

Sa question était insolente, comme il savait l’être à l’occasion. Son regard se posa sur Selene, la défiant de poursuivre cette discussion. Il sentait que c’était un sujet sensible, pour eux deux. Il sentait qu’ils pourraient partir sur une dispute, mais qu’importait : il était têtu, et rien n’aurait pu le faire dévier de cette idée qu’il s’était mis en tête.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8004
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Roll you like you were dice   Roll you like you were dice EmptyMer 5 Fév 2020 - 18:28
Selene papillonna un instant des yeux avec l’air de celle qui venait de prendre une claque en pleine figure. Elle ne s’était, certes, pas montrée des plus chaleureuse avec le sportif mais ne voyais pas en quoi elle méritait ce retour de bâton. Lui renvoyer le sujet de Milow dans la figure en introduction d’une discussion, ça en disant long sur la position que Connor avait envie d’adopter. La pianiste serra les dents, ses traits se fermèrent entièrement.

- Mais, c’est toi qui as un problème ! Rétorqua-t-elle brusquement à l’insolence de son aîné, et tu te fiches de moi avec Milow ?! Tu m’avais promis de t’en occuper, tu avais dit que tu me croyais !

Alors pourquoi il donnait plutôt l’impression d’agir de mauvaise grâce ? Comme si c’était de sa faute ? Dans ces circonstances, elle ne voyait plus la finalité, pas plus qu’elle ne voyait l’intérêt. Tout ce qu’elle comprendrait, ce serait que l’adolescent lui enlevait l’un de ses repères actuels, en plus d’être un poison et une menace. Et ensuite, comment pourrait-elle lui faire confiance ? Connor ne pouvait pas lui faire ça. La simple idée qu’il puisse l’abandonner en compagnie de ce morveux lui donnait mal au ventre.

- Je ne sais pas ce que voulais Elena, mais elle ne voudrait pas que tu quittes tes amis pour un sale petit traite qui va nous nuire dès qu’il en aura l’occasion, cracha-t-elle avec impertinence.

Elle n’accepterait pas qu’il s’en aille. Et plus les minutes passait, plus les angoisses, la colère et le chagrin entraient en fusion à l’intérieur de sa poitrine. Selene ne le laisserait pas gâcher ses efforts, même si pour ça, elle devrait crever les pneus de son camping car en pleine nuit. Même si elle devait fracasser le moteur de cet engin jusqu’à ce qu’il soit irrécupérable.

- Tu vas le tuer et revenir, n’est-ce pas ? Enfonça-t-elle avec insistance, oui ou non.

Elle ne voulait pas de demi-mesure. De toute façon, c’était lui qui avait commencé sur le ton de la discorde et elle ne saurait capituler simplement parce qu’il avait décidé de montrer les dents. La pianiste n’avait pas oublié l’état dans lequel elle avait trouvé Connor la dernière fois ; il n’y avait rien pour lui en dehors des grands murs du fort. C’était pour son bien qu’elle insistait.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2433
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Roll you like you were dice   Roll you like you were dice EmptyMer 5 Fév 2020 - 18:44
Il n’avait pas été des plus aimables et méritait très probablement un sacré retour de baton. Connor lança à Selene un regard d’abord surpris, avant qu’il se referme dans la foulée. Sans doute que la frustration de ne parvenir à rien avec ce camping-car terminait de l’agacer, et sans pour autant avoir besoin de rajouter à ça une discussion qu’il n’avait pas envie d'avoir avec qui que ce soit. Pourquoi est-ce que personne ne voulait le comprendre ? Pourquoi est-ce qu’il avait sans arrêt l’impression de revenir dans un marasme quand il était ici, pour en trouver un autre lorsqu’il était dehors ?

Il ferma les yeux, essayant de canaliser sa colère, il enfonça ses poings froids dans ses poches parce qu’il ne savait pas quoi en faire. Il n’aimait pas la voir aussi vindicative, il n’avait pas non plus envie de revenir sur cette discussion. Peut-être parce que sa décision n’était pas encore prise : tuer Milow ou juste l’abandonner très loin de tout ça, comme on le ferait avec un animal dont on ne voulait plus ?

Je vais m’en occuper, encaissa-t-il la mâchoire serrée, essayant de clore le sujet. Mais ne crois pas que je le fais par gaieté de cœur.

Il n’en éprouvait aucune. Qu’il croie ou non Selene ne rentrait pas en ligne de compte, et il devait se préparer à l’acte qu’on lui demandait de faire. C’était visiblement un point qu’elle peinait à entendre, ou à comprendre. Peut-être que pour elle, presser la détente était plus simple que pour lui. Il le regrettait, parce que ça signifiait qu’elle avait beaucoup trop de sang sur les mains, et que lui pouvait être lâche à l’occasion.

Elena est plus là pour en parler, et je suis pas persuadé que ça soit pertinent de le faire à sa place, trancha-t-il ensuite plutôt froidement. Il avait amené l’argument sur le tapis, remettant au milieu les mots de la grecque sur ses projets pour lui. Voir Selene désormais lui affirmait autre chose et en plus enfoncer le clou sur Milow ne lui donnait même pas envie d’y penser. Elle déformait l’image qu’il lui restait de son ex-compagne, de la pire des manières. Tu m’fais quoi, là ?

Il lui demanda ça en s’approchant d’un pas. Pour qu’ils n’aient pas à monter la voix pour s’entendre. Il la dominait ainsi d’une bonne tête, et planta sur elle un regard sévère. Ça n’allait pas l’engager à se calmer, mais au moins baisserait-elle le ton.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8004
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Roll you like you were dice   Roll you like you were dice EmptyVen 7 Fév 2020 - 19:44
- Je te fais quoi ?! T’es sérieux ? Protesta-t-elle en ignorant sciemment le sujet explosif d’Elena, c’est toi qui est allé récupérer ton tas de ferraille ! Tu n’en as pas besoin pour te débarrasser de Milow, une voiture suffit largement pour transporter ce petit con, grogna Selene entre ses dents.

Qu’il se soit approché, qu’il lui fasse les gros yeux et la domine ne l’intimidait nullement. Il devrait le savoir en plus que cette confrontation évidente ne ferait que la braquer encore plus. La louve n’était jamais loin et elle n’avait pas oublié comment montrer les crocs. Ses orbes bleus devinrent aussi durs et glaciaux que ses traits ivoirins. Elle n’avait plus besoin de hausser le ton mais sa voix grave grondait tout de même.

- On a pas besoin d’un camping-car quand on a pas prévu de passer plusieurs nuits dehors ! Et pourquoi tu passerais plusieurs dehors, Connor ? Hein ? Et Clint qui me dit que tu veux faire une connerie… je suis malade mais pas stupide, tu sais ?! Ça lui avait échappé – il y avait tellement de monde dans le secret désormais qu’elle se perdait dans son fractionnement de l’information, t’as l’intention de te barrer ! La musicienne avait tout enchainé d’une traite mais il y avait encore tant qu’elle voulait lui dire…, pourquoi tu ne m’en as pas au moins parlé ? Je pensais qu’on avait dépassé tout ça ! Je pensais que…

Elle perdit le fil. Serait-ce vraiment honnête d’avancer l’argument de leur relation quand on savait ce qui se tramait en coulisse ? En sachant également qu’il n’avait jamais été véritablement question de sentiments. Avec le sportif, ils se faisaient du bien jusqu’à ce qu’ils ne s’en fassent plus. Le problème, c’était qu’il était indispensable à l’équilibre fragile de la jeune femme ces temps-ci.

- Et pourquoi le sort de Milow t’ennuie autant ? Enfonça-t-elle pour faire diversion, c’est une vermine de toute façon. Il ne veut pas s’intégrer et tout ce qu’il veut, c’est nous planter un couteau dans le dos ! Le monde sera meilleur sans lui, jugea-t-elle froidement.

Elle ne lui demandait pas d’être heureux de le faire mais au moins de ne pas lui renvoyer dans la figure comme si elle lui demandait de se trancher une main ! C’était lui qui avait proposé de le faire. Autrement, elle se serait débrouillée, elle aurait trouvé un moyen pour effacer définitivement son petit air insolent de son visage décoloré.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2433
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Roll you like you were dice   Roll you like you were dice EmptyVen 7 Fév 2020 - 21:06
Mon tas de ferraille m’aura permis de vous trouver à la prison, rétorqua-t-il un brin vexé en la regardant.

Il en était fier de ce tas de ferraille ! S’il avait pu, Connor aurait très probablement plaquer ses paumes sur les petites oreilles fragiles de son camping-car pour qu’il n’ait pas à écouter les horreurs qu’elle disait sur lui. Sauf que tout s’embrouillait désormais, et il n’avait pas le loisir de jouer la comédie. Malade mais pas stupide ?

Malade ? répéta-t-il en fronçant les sourcils. Voilà maintenant qu’il se faisait du souci et qu’il était en colère en même temps ! Comment ça malade ? Bon sang, il se serait sans doute bien passé d’une scène alors qu’il était déjà furieux de ne pas réussir à faire ce qu’il voulait. Connor ne sut pas quoi commencer, et coupa court à tout ça : Il aura pas le même dernier voyage que celui de Walter, assuma-t-il.

Selene ne connaissait peut-être pas Walter, ou en tout cas, il n’en savait rien. Ashley avait bien pu lui en parler. Dans tous les cas, lui avait encore en tête les lignes du journal intime d’Elena, et du fait qu’elle avait souffert de son geste. S’il devait prévoir ça pour Milow, il se refusait à le plonger dans la terreur avant. Pourquoi s’obstinait-elle maintenant ? Même la grecque ne lui avait pas fait une histoire pareille ! Le paysage n’était pas clair, Connor était même totalement paumé, et plus il se perdait, plus il s’agaçait :

Je suis pas un enfant de cinq ans de qui tu dois prendre soin, Selene ! Si t’as fait la promesse à quelqu’un, même à Elena, de me protéger ou quoi, t’as plus rien à rendre à personne : T’es libre maintenant, rétorqua-t-il à la fin de sa tirade sur Milow : Si tu veux que je t’obéisse et que je ferme ma gueule, je fonctionne pas comme ça...

Non, il n’allait pas juste prendre l’adolescent dans sa voiture et lui tirer une balle à trois kilomètres du campement pour revenir se laver les mains à la fin. Il ne pouvait juste pas faire ça pour une personne qu’il connaissait et qui l’avait aidé à l’extérieur, avec qui il s’était battu pour sa propre survie. Que Selene soit contente ou non, ça n’était pas son problème : il ne fonctionnait pas comme ça.

Je t’en ais pas parlé avant parce que je pensais que t’avais compris que j’allais rentrer, peut-être n’avait-il pas été clair, pas suffisamment. Mais j’ai aussi besoin de temps pour retrouver Morgan et Zack, et obtenir des informations sur Roza et les autres, poursuivit-il. Un soupir lui échappa : On a tous les deux assez donnés dans les histoires de merde pour continuer et recommencer encore une fois, tu crois pas ?

Sa phrase n’était pas vindicative, ça n’était pas une accusation ou une rupture. Mais si ni lui ni elle ne faisaient l’effort de parler ou de comprendre l’autre, alors ils étaient sûrs de se prendre le prochain mur au virage suivant. Avec pertes et fracas.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Roll you like you were dice   Roll you like you were dice Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Roll you like you were dice -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: