The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-34%
Le deal à ne pas rater :
Bosch 2607017160 Coffret clé à cliquet 27 pièces
17.22 € 25.98 €
Voir le deal

Partagez
- Et il est où mon nez ? | Yulia -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joaquin Hernandez
The Exiles
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: - Un glock, un tonfa et une lame crantée de 20 cm rétractable.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 129
Age IRL : 38
MessageSujet: Et il est où mon nez ? | Yulia    Et il est où mon nez ? | Yulia  EmptyLun 3 Fév 2020 - 23:25
Ca fait un putain de mal de chien.

Pourtant, je suis habitué à la douleur. Je me suis déjà fait tabassé plus d’une fois, que ce soit par des flics, des matons, des autres détenus, des membres de gang et… bref. Un paquet de monde donc. Et pourtant, ça rend pas le truc plus agréable, à moins d’être maso et d’aimer les trucs super chelou qui vont avec. Ce qui est pas mon cas donc.

Remarquez, ça faisait longtemps que j’avais pas pris un coup aussi direct et aussi violent. Cette pétasse tape bien et a eu la main lourde. Alors ouais, je sais, j’aurais pu me défendre. Mais depuis la fin du monde, s’il y a bien un seul putain de réflexe que j’ai gardé, c’est de faire le dos et d’attendre que ça passe quand une tarée comme ça s’y met. Ca marchait avec les flics. Ils finissaient par se calmer quand il y avait pas de répondant en face. Et ça marche toujours en fait. Oh, y en avait que ça frustrait encore plus de voir qu’on se contentait de se rouler en boule en planquant les parties sensibles. Et je suppose que c’est toujours le cas. Mais généralement, ça pétait l’ambiance donc.

Je sais pas trop ce qui a marché chez elle et j’avoue que j’ai pas envie de le savoir. Moins je la vois et mieux je me porte. En attendant, je suis en train de déambuler comme un con, me gardant bien d’aller demander de l’aide à Ruby. Je suis pas sûr que je serais capable de supporter le petit sourire en coin qui irait avec les soins demandés. Vu que j’y ai déjà eu droit les jours précédents et que je sature. Et puis, elle doit être occupée à emmerder Markus. Ce qui me va très bien. Sauf que j’arrive pas à poser les strips sans fermer les yeux par réflexe.

Donc j’ai besoin d’un coup de main. Alors, forcément, quand je vois la silhouette de Yulia près du brasero, j’ai un temps d’attente. Avant de me conforter dans l’idée que personne viendra nous emmerder. Ou me pointer du doigt. Je pense pouvoir supporter le foutage de gueule de Yulia, ce sera toujours moins pire que les autres.

Reste plus qu’à trouver un moyen de l’aborder. Pas que je sois pas du genre à venir parler pour rien, mais un peu quand même. Alors forcément, elle va trouver ça louche. Donc, le tout c’est de pas lui laisser trop le temps de s’interroger. J’imagine. Je soupire longuement, me demandant vaguement à quel moment j’ai commencé à trop réfléchir comme ça. Dans le genre branlette intellectuelle, je me pose là quand même. Je suis sûre que ça a un lien avec la blondinette. Même quand elle est pas là, elle me rend dingue.

J’ai un profond soupir alors que je finis par me planter devant elle et par lui tendre une boite de pansements. Et du désinfectant. « Y aurait moyen de me filer un coup de main ? J’ai du mal tout seul. Et tout le monde a l’air en vadrouille. » Alors, à la question est-ce que ça m’arrache la gueule de demander ça ? La réponse est oui. Même si c’est Yulia et que ça reste moins pire que les autres. Mais quand même.


« Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer. »
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1932
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Et il est où mon nez ? | Yulia    Et il est où mon nez ? | Yulia  EmptyMar 4 Fév 2020 - 22:07
Je lève les yeux d’mon comics pour les poser sur Joaquin qui vient d’me rejoindre et se planter devant moi. Il tend dans ma direction une boite de pansement et du désinfectant en me demandant mon aide. A croire qu’il a aucune idée dans quoi il s’aventure. Mon expression neutre jusqu’ici, embarquée dans la lecture qui me fait tant vibrer, se fend en un sourire moqueur alors que j’observe sa mine amochée. J’ai pas assisté au truc en direct, mais j’veux bien croire que Dana l’a quand même pas raté. De toute façon, mon amie a toujours su bien cogner, c’est la moindre de ses qualités et la raison de sa présence ici.

Et j’ai droit à quoi en échange ? que je demande avec une petite moue effrontée qui le défie de me refiler un truc pas intéressant.

Je replie le bouquin que Markus m’a prêté avant de me concentrer exclusivement sur Joaquin. L’hispanique a pas mis les formules de politesse, donc autant dire que je vais pas en mettre non plus dans mes gestes. Mais j’éprouve toujours un certain plaisir à faire mal aux autres, même quand ils m’ont rien fait pour mériter ça. C’est juste une question de principe : baiser avant de se faire baiser, tout ça, tout ça.

Allez, viens t’asseoir, je tapote sur le siège à côté de moi avec un air mielleux qui a clairement rien de rassurant pour l’homme, les mains emmitouflées dans des moufles pour me protéger du froid.

J’suis joueuse avec Joaquin, c’est probablement parce que je crains pas grand-chose de sa part. Je le connais assez pour savoir qu’il est plutôt du genre fiable, et qu’il sera pas violent inutilement avec une femme. Dana en aurait déjà fait les frais sinon, pas vrai ? Il a eu l’intelligence de pas répliquer, peut-être par manque d’occasion aussi, mais j’aime croire que c’est parce qu’il est pas totalement con.

T’as vérifié que c’est pas cassé ? que je lui demande en déballant déjà les pansements en question et en ouvrant le désinfectant. Un linge propre à côté pour pouvoir l’imbiber de l’alcool, je me tourne vers Joaquin sans attendre mon reste et plaque sur son visage le linge en question. Il a un mouvement évident de recul que je l’empêche de terminer en le retenant à l’arrière de son crâne. Elle t’a pas raté, que j’ajoute dans la foulée, c’est pas des excuses, juste un constat.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: - Un glock, un tonfa et une lame crantée de 20 cm rétractable.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 129
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Et il est où mon nez ? | Yulia    Et il est où mon nez ? | Yulia  EmptyVen 7 Fév 2020 - 10:01
Qu’on soit bien d’accord, je sais que c’est un plan de merde de demander de l’aide à Yulia. Mais déjà, j’ai qu’elle sous le coude et en plus, je me dis que ça reste moins pourri que mes autres options. Alors, je suis prêt à payer le prix. Et il sera élevé quand je vois son sourire à la con. Le pire ? C’est que je sais pas si ça me fait marrer ou si ça me donne envie de casser des trucs. Probablement les deux, pour pas changer.

Je lève un sourcil à sa question, plus pour me donner une contenance qu’autre chose. « Au droit de me torturer et de te foutre de moi ouvertement. C’est un privilège que tu vas apprécier à sa juste valeur j’parie. » Et j’ai un regard en direction du comics qu’elle est en train de lire. « Tu me le fileras après ? » Tout en parlant, je me laisse tomber à côté d’elle et je plisse les yeux dans sa direction. « Putain Yulia, on dirait une psychopathe qui va disséquer un chaton. Tu fais flipper. Jolies moufles en tout cas. » Il fait froid dans cette baraque mais on finit par s’habituer. Surtout avec toutes ces couches de fringues.

Quand elle reprend, j’ai un profond soupir. « J’ai vérifié. Et c’est pété ouais. J’ai remis en place comme je pouvais et ça a fait un bruit dégueulasse. Et… ah bordel ! » Elle m’empêche de reculer tout en m’appliquant le lingue sur la gueule et en retour, elle a droit à une panoplie de mes plus belles insultes en espagnol. Je respirer longuement, le poing fermé, avant de reprendre, avec une ironie que je cherche même pas à cacher. « Les nanas sont pas supposées être plus douces et délicates ? » Surtout elle quoi. Ca se saurait si elle était comme ça.

J’en ai oublié de finir ma phrase d’ailleurs. Et j’ignore soigneusement les petits points qui dansent devant mes yeux alors que cette putain de douleur commence à pulser dans toute ma tête, pour rétorquer, amer. « Sans déconner. En même temps, les flics, ça sait où cogner direct. Et je l’ai pas vu venir. » Enfin si, mais je pensais pas que ça serait aussi violent ou qu’elle taperait comme ça. J’ajoute, non sans cynisme. « Marrant comme les vieux réflexes reviennent vite. Un flic te tabasse ? Tu fais le dos rond et t’attends que ça passe en espérant pas crever en cours de route. » Réflexes que j’aurais bien évidemment préféré ne jamais me rappeler, qu’on soit bien d’accord. Mais je crois que sans ça, les choses auraient méchamment dérapé. Et l’un de nous deux ne serait probablement plus là.


« Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer. »
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1932
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Et il est où mon nez ? | Yulia    Et il est où mon nez ? | Yulia  EmptyDim 9 Fév 2020 - 12:46
Deal ! en même temps, j’adore avoir le pouvoir !

Il a tapé juste en me proposant ça, et je suis peut-être la moins compliquée à satisfaire, d’autant plus que j’apprécie les petites choses de la vie, les plus simples et de fait les meilleures. Comme voir Anton rentrer avec la gueule amochée après s’être pris une vilaine correction et une défaite cuisante dans la cage. Très franchement, y’a des jours où le karma est clairement avec moi. D’autres fois moins, surtout quand on prend en compte que j’attends toujours de pied ferme mes règles et qu’elles ont décidé de bien prendre leur temps pour débarquer.

Faudra demander à Markus, j’ai une derrogation pour les lui piquer mais toi, faut rentrer dans ses bonnes grâces pour ça, je hausse les épaules : Tu sais que je t’ai préparé une très belle paire de chaussettes ? T’y auras droit après cette opération délicate, nouveau grand sourire.

Je suis sérieuse pourtant, l’opération est bien délicate et je lui ai bien fait des chaussettes pour mieux passer l’hiver. Il me dira merci plus tard, quand j’aurais fini de lui charcuter le visage peut-être. Il a beau me dire que son nez est bien remis à sa place, j’en profite pour retirer le linge et toucher de mes mains en essayant de pas tâcher mes moufles. La ligne est quasiment droite, c’est plus aussi mobile et Joaquin douille au passage… Que demander de plus pour être heureuse ?

Ouais, c’est bien remis, je dis ça parce que j’ai déjà cassé des nez, pour mon plus grand plaisir. Tu m’as bien regardé ? Que je lui demande avec une moue moqueuse : Si tu voulais de la douceur et de la délicatesse, fallait voir avec les filles d’Oxana, moi je suis pas au courant de ce que c’est…

Et je m’en suis jamais cachée au passage ! S’il cherchait ça, il s’est vraiment trompé d’adresse. En attendant, je compresse un peu, et finis par lui faire un pansement un peu plus regardable que ce qu’il a maintenant.

T’as quand même eu un traitement de faveur, Dana me cognait pas dessus à l’époque. Ses collègues par contre auraient payé pour une passe discrète, comme quoi les flics, c’est la même merde que les autres. Pour quand ça aura désenflé, on a d’autres pansements dans la salle d’eau… De beaux pansements mickey mousse, ça va lui faire plaisir !



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: - Un glock, un tonfa et une lame crantée de 20 cm rétractable.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 129
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Et il est où mon nez ? | Yulia    Et il est où mon nez ? | Yulia  EmptyMar 11 Fév 2020 - 15:24
J’ai un sourire à sa réaction. « J’me disais bien que ça te plairait présenté comme ça. » De toute façon, je suis pas assez con pour tenter de jouer avec sa bonté d’âme inexistante. On serait crédibles ni l’un ni l’autre. Mais, malgré ça, ou grâce à ça allez savoir, je l’aime bien Yulia. C’est une emmerdeuse finie et elle a le chic pour me casser les couilles à peu près autant que Ruby mais, à la différence de la blondinette, dans la mesure où elle m’attire pas, je trouve ça marrant.

Je grimace quand même à sa réponse. « Demander à Markus ? Je sais pas trop à quel point il serait du genre à me trouver flippant. Surtout si j’essaie d’être sympa avec lui. Alors pour trouver comment entrer dans ses bonnes grâces… à moins que je lui trouve d’autres trucs à lire ? » Ca marche souvent avec Ruby mais je suis pas entièrement sûr que ce soit le même modèle. Ca se tente. Et puis j’ai rien à perdre dans l’histoire. J’arque un sourcil quand elle continue. « Sérieux ? C’est quoi cette nouvelle lubie pour occuper tes soirées d’hiver ? Si tu t’emmerdes, faut me dire, je peux te trouver des trucs plus fun hein. » Sans aucune allusion sexuelle là-dedans, même si elle a le droit à un sourire amusé. « … bon et elles ressemblent à quoi tes chaussettes ? » Nan parce que bon, en vrai, même si je critique, il fait trop froid pour refuser un truc pareil. Sauf que, la connaissant, je vais avoir droit à la totale.

Et, bien évidemment, elle en profite pour me torturer un petit coup. Oh, je me doutais bien que ça arriverait et que ça l’amuserait. Mais ptet pas qu’elle y prenne autant de plaisir. « T’as pris ton pied là non ? » J’ai un peu la gerbe du coup et j’essaie de respirer aussi bien que possible au vu des circonstances. « Tant mieux alors. J’aurais pas trop la gueule en biais et je serais pas trop moche. La vie est belle. » Je ricane au reste de ses propos avant de souffler, sur le même ton qu’elle. « C’est pas pour qu’elles s’occupent de mon nez que je vais les voir. Mais je pensais pas que tu pouvais être aussi brutasse, t’arrives à me surprendre. » Je retiens même pas le soupir de soulagement qui m’échappe quand elle refait le pansement. Ca me lance et pas qu’un peu. Je suis presque tenté d’aller chercher des médocs périmés au no man’s land mais ça va me coûter la blinde pour pas grand-chose au final.

Je lui lance un regard en coin avant de hausser les épaules. « Probablement parce qu’elle te reprochait pas d’avoir buté un flic. Qu’elle connaissait visiblement. Et les flics t’ont vraiment proposé une merde pareille ? Sérieux ? Pas que tu sois pas bonnasse ou autre hein… mais quand même… ça craint. » Comme quoi, on se ressemble bien plus qu’ils seraient prêts à l’assumer. « … à quel point je dois flipper à propos de tes pansements à la con là ? » Ouais, ouais, je le vois venir le plan de merde a des kilomètres. Surtout avec elle.


« Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer. »
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1932
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Et il est où mon nez ? | Yulia    Et il est où mon nez ? | Yulia  EmptyVen 14 Fév 2020 - 12:24
Tu peux demander ce que tu veux à Markus, l’essentiel est de pas le cogner s’il t’énerve, je lui esquisse un grand sourire moqueur : Parce que si tu touches à une bouclette de Markus, t’auras à faire à moi et tu vas pas aimer, clairement.

Je peux donner l’impression de pas être très féroce avec mon petit air joueur, ou de m’en foutre globalement de toutes les personnes qui vivent dans le coin. Sauf que dans les faits, c’est pas vraiment ça. A partir du moment où on est contraints de cohabiter, je supporterais pas qu’il arrive un truc grave à des personnes autour de moi. Je supporterais pas encore une fois que Dana s’en prenne à quelqu’un d’autre. J’ai pas envie d’être leur daronne à tous, mais s’il faut se donner du mal pour que ça fonctionne et que ça ait de l’intérêt, alors watch me.

Et il a beau se moquer, quand je lui sors le paquet très mal emballé de sous la table – là où tous les autres sont aussi stockés et que je lui offre avec la même attitude nonchalante, il a de quoi être surpris par cette formidable réalisation (non) :

Tadaaaa ! ouais j’en fais trop. Elles sont moches mais elles tiendront chaud, donc tant pis pour la beauté ! T’inquiète, les filles d’Oxana te jugeront pas sur tes chaussettes tant que tu les enlèves bien avant de les sauter, comme un vrai gentleman, comment ça je suis vulgaire ?

Il va pas en rougir, c’est un grand garçon ! En tout cas, j’espère pour lui. On passe le moment du soignage, je me contente d’un froncement de sourcil quand il s’inquiète de l’état des pansements que j’essaie de lui vendre. L’ambiance est différente maintenant qu’on cause de notre expérience avec les flics :

Les junkies qui vendent leurs culs pour une dose, y’en a des tonnes, quand il s’agit d’éviter une nuit en cellule ou une emmerde, crois-moi qu’une bonne pipe au bon père de famille en uniforme, ça aide pas trop mal, ouais ok, je suis vulgaire. J’vois pas pourquoi ça t’étonne, t’as eu quand même ta dose de comportement à chier. Je dis pas que tous les flics sont les mêmes, mais c’est comme dans tous les milieux : t’as forcément une bonne dose d’enculés dans le lot.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: - Un glock, un tonfa et une lame crantée de 20 cm rétractable.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 129
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Et il est où mon nez ? | Yulia    Et il est où mon nez ? | Yulia  EmptyLun 17 Fév 2020 - 16:38
Je lève un sourcil à sa menace, enfin si on peut appeler ça comme ça et je finis par tousser un rire en secouant la tête. « On dirait que je cogne sur tout ce qui bouge à t’entendre. J’ai pas la moindre intention de toucher à une seule des bouclettes de ton protégé. Ou à qui que ce soit d’autre. J’ai… fait des conneries, mais j’ai pas l’intention que ça s’reproduise. » Je ferais tout pour ça en tout cas. Quitte à me barrer si nécessaire mais ça, je vais éviter de le dire à haute voix pour le moment. « Et j’aimerais autant aimer si j’ai à faire à toi, alors je vais être sage. » Je lui décoche un sourire narquois même si j’ai pris son avertissement au sérieux.

Surtout que j’ai pas particulièrement envie de me prendre la tête avec elle. C’est une emmerdeuse, mais je l’aime bien. Probablement parce que c’est une emmerdeuse justement. Comme quoi, la cohérence, c’est surfait. Mais surtout, je sais de quoi elle peut être capable derrière sa petite tête mignonne. Et, quand je vois qu’elle sort carrément un paquet emballé, je secoue la tête, oubliant totalement l’espace d’un instant ma mine renfrognée habituelle. « Oh merde Yulia, t’as fait la totale. Tu veux nous faire chialer ? » J’ouvre le paquet avant secouer la tête. « Ah ouais. Elles sont moches. Mais je vais pas faire ma fine gueule. Merci donc. On doit t’appeler mamie tricot ou ça va aller ? Et tu crois vraiment que je suis un gentleman ? Je suis flatté. » Tu parles, comme si j’avais la gueule à ça. Enfin, je suis pas non plus le dernier des connards, faut pas abuser. Je tourne les chaussettes dans tous les sens avant d’ajouter, amusé. « Remarque si je les garde, elles vont être obligées de commenter. Et je vais devoir parler. Ce qui va me casser les couilles. Donc je ferais gaffe à les enlever ouais. »

Bon, sinon elle aurait pu être moins délicate, quoi qu’elle en dise. Même si ça fait un mal de chien, je me sens quand même mieux une fois qu’elle en a fini. Enfin si on omet l’envie de gerber. Mais si je le fais sur elle, je pense que je signe mon arrêt de mort. Alors je ferme les yeux quelques instants, histoire de dire, avant de secouer la tête quand elle parle des flics. « T’sais, j’ai pas beaucoup de flics qui m’ont demandé une pipe en échange de ma liberté. Faut croire que je leur plais moins qu’à toi. Bon la prison par contre c’était autre chose… » Je grimace avant de reprendre, comme si de rien était. « Ouais, y a des enculés partout mais ça reste pas la majorité chez les flics. J’espère en tout cas. C’est juste que ça m’a toujours cassé les couilles de voir des flics faire les pires saloperies en se planquant derrière la loi. Comme s’ils assumaient pas d’être des enfoirés. » Remarquez, ça peut encore être d’actualité ce que je raconte.


« Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Et il est où mon nez ? | Yulia    Et il est où mon nez ? | Yulia  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Et il est où mon nez ? | Yulia -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
- Seattle -
 :: South-East :: Georgetown :: The Exiles
-
Sauter vers: