The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -43%
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go ...
Voir le deal
15.45 €

Partagez
- De la boue à n'en plus finir ! -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 64
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  - Page 2 EmptyDim 2 Fév 2020 - 22:05
Là tout de suite? J'aimerais pouvoir me transformer en petite souris et me tirer de là en toute discrétion. Parce que si j'ai l'habitude de faire du charme aux femmes à qui je m'adresse, ça ne veut pas non plus dire que je suis du genre à toutes les mettre dans mon lit. Et en plus de me retrouver dans sa maison, qui plus est dans la chambre de son frère, à devoir faire le moins de bruit possible j'dois dire que c'est vraiment pas fait pour mettre quelqu'un à l'aise ça. J'ai l'impression qu'à tout moment, l'un des autres habitants pourrait venir et penser que j'ai essayé de faire je ne sais trop quoi à la brune qui me fait face. Ce qui me vaudrait certainement un ravalement de façade.

Je sursaute presque quand elle me dit de déstresser et je souris peut-être un peu bêtement en venant me frotter l'arrière de la tête d'un air gêné que je ne peux pas cacher. Oh euh, ouais, désolé. C'est juste que faut avouer que cette situation fait un peu comme quand deux ados se retrouvent en cachette chez la fille et que le mec se fait casser la gueule par le paternel un peu trop protecteur qui veut pas qu'on touche à sa petite fille chérie. Et j'ai pas vraiment envie de m'faire péter les chicots pour un quiproquo... que j'lui avoue avant de rire un peu malgré moi. Dit à voix haute, c'est vrai que ça l'air carrément ridicule ce que je dis. Mais d'un autre côté, c'est vrai. Et ce genre de méprises peut arriver très souvent. Beaucoup plus qu'on ne l'imagine en tout cas.

Sans que j'aie vraiment le temps de le voir venir, voilà que Maya se déshabille devant moi sans aucune gêne ni pudeur. Bon, au moins j'me sens un peu moins con d'être à moitié à poil devant elle. On est plus ou moins sur un pied d'égalité. Sans mauvais jeu de mot bien sûr. C'est plus fort que moi. Je peux pas empêcher mon regard de parcourir son corps et y'a pas à dire elle est vraiment canon. Et en toute franchise, sa prothèse ne me choque même pas. En fait, pour moi ça fait partie d'elle. Oui, ça me rend curieux, mais ça me repousse absolument pas.

Elle me tire de mes petites rêveries en m'expliquant un peu qui habite ici. Tiens, elle vit donc avec l'ancienne présentatrice météo fan de poireaux? Le monde est p'tit. Elle enfile l'un des hauts de son frère avant de me passer un t-shirt et un jogging que j'enfile après avoir laissé tomber ma serviette. Alors que j'allais enfiler le haut, je m'arrête en l'entendant parler de sa prothèse en se qualifiant de femme bionique. Et merde, j'espère que je l'ai pas vexée en attardant mon regard dessus. Je m'insulte en pensée et grimace un peu. Désolé, j'voulais pas te gêner ou quoi en r'gardant... C'est juste surprenant quoi. Mais ça enlève rien hein! T'es quand même très belle! Ok Nathan, ferme là s'il te plait.

Elle quitte la pièce à peine j'ai terminé ma phrase et je soupire. Quel crétin. J'enfile donc enfin le haut qu'elle m'a prêté et la voit revenir et s'installer sur une chaise pour nettoyer sa "jambe". Encore une fois, j'arrive pas à m'empêcher de la regarder. En entier. De détailler les courbes de son corps et d'imprimer ça dans mon esprit. Bah quoi? J'ai pas menti, elle est vraiment très belle. Et le fait qu'elle soit "bionique" comme elle dit n'y change rien du tout. En tout cas pas pour moi. Je me racle un peu la gorge quand elle me demande si je m'adapte bien au camp quand je ne suis pas en train de sauver des demoiselles en détresse et hoche la tête. Ouais, j'suis arrivé au mois de novembre. Et même si c'est l'un de mes passe-temps favoris de sauver de belles demoiselles, j'm'y fais bien à la vie ici. Plus que bien même. J'essaie de me rendre utile là où je peux. J'suis qu'un ancien pâtissier, donc pas forcément très utile dans la vie de tous les jours, mais j'me démerde pas trop mal en général quand on m'demande de faire quelque chose. Et toi, ça fait longtemps que t'es ici?



See You On The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance dont la pointe est en pierre. Maya l'a conçue elle-même.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 124
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  - Page 2 EmptyDim 2 Fév 2020 - 22:26
DE LA BOUE À N'EN PLUS FINIR
Feat. Nathan Shot


Maya ne pouvait pas le nier : elle sentait le regard du pâtissier sur elle. En sachant cela, une drôle d'impression l'envahie. Bien sûr, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas ressenti cette petite étincelle de taquinerie, de charme et de plaisir de l'oeil sur un physique avantageux. Elle avait perdu George depuis longtemps, mais à l'époque, elle avait été tellement concentré par le lead du groupe des Moles qu'elle n'avait pas vraiment eu le temps de se repencher sur la question. Cependant, il ne fallait pas nier le fait que toute personne prend plaisir à plaire à autrui. Maya était comme tout le monde.

Elle ne put s'empêcher de rire d'un ton presque moqueur lorsque Nathan lui raconta qu'il avait peur de se faire surprendre. "À presque trente piges heureusement que mon père ne réagit plus comme ça !" Dit-elle en plaisantant, en faisant mine de réfléchir, faussement hésitante sur sa réponse. Elle rit franchement avant d'attribuer un clin d'oeil malicieux à Nathan. La situation était étonnante, mais faisait plaisir à voir : Maya était une femme pleine de vie, qui profitait des instants qui lui faisaient plaisir. Dans ce cas-ci, discuter en petite culotte, accompagnée d'un beau jeune homme ne pouvait pas ne pas lui faire plaisir.

À la suite de son explication, Nathan se justifia alors que Maya commençait à passer la serviette humide sur sa prothèse. Elle releva la tête, un peu surprise, lorsqu'il lui dit qu'elle était très belle. Les joues rosies de plaisir, elle esquissa un sourire en coin sans faire de plaisanterie en retour. Il avait lâché ceci d'une manière si spontannée qu'elle le devinait sincère. S'affairant sur sa prothèse, Maya prit soin de ne pas laisser de trace de bout sur la partie articulée de sa cheville, en passant la serviette maintenue entre ses doigts dans les interstices. Elle ne releva pas la tête mais écoutait attentivement Nathan lui raconter un petit morceau de son histoire, avant de lui renvoyer la balle. Elle se mit à rire lorsqu'il dit qu'il avait pour habitude de sauver des jeunes femmes en détresse. Zelda avait dû lui rapporter qu'il était pâtissier, car étrangement, c'était une information que Maya avait retenu. "C'est un beau métier la pâtisserie !" Commenta la chercheuse en relevant la tête pour marquer un moment de pause en scrutant le regard bleuté du jeune homme. Elle acquiesça lorsqu'il dit faire son possible pour rendre service au Fort. Elle comprenait ce qu'il pouvait ressentir : le besoin de se faire une place dans ce campement déjà surpeuplé, de prouver qu'on était digne de confiance et d'intérêt, comme les autres. Quand Nathan lui renvoya la question, Maya sourit et se leva à la recherche d'un short de basket qui ferait très bien l'affaire pour habiller le bas de son corps. Elle fouina dans les tiroirs de son frère et dégota un short qu'elle monta jusqu'à la taille, dont elle venait serrer les cordons pour qu'il soit correctement ajusté. "Ça fait un an qu'on a rejoint le groupe. On gérait une soixantaine de personnes avec mon père, mon frère et d'autres survivants... On avait beaucoup perdu en ressources et en motivation depuis la tempête de 2017, on était bien content de pouvoir rejoindre le Fort." Elle leva le regard vers Nathan avant de jeter un oeil à sa jambe en se cambrant sur le côté pour la regarder de derrière. Elle avait noué le bas du t-shirt de son frère à la taille, car beaucoup trop grand pour elle. "Bon, ça fera l'affaire..." Commenta-t-elle d'un air nonchalant avant de hausser les épaules pour elle-même.

"J'suis quand même désolée, dit-elle en riant j't'ai un peu gâché ta matinée pour le coup..." Déclara-t-elle en venant s'asseoir sur le sol pour passer la serviette qu'elle avait plié sur la plante de sa prothèse pour chasser les dernières traces de boue incrustée. "T'en fais pas pour la prothèse, tout le monde réagit comme ça en la voyant pour la première fois, ça n'a rien de déplacé." Le rassura-t-elle en esquissant un sourire en levant la tête vers lui, qui le surplombait de toute sa taille.


code by black arrow


HERE COMES THE SUN

Her sister said that my girl was gone "But come inside, boy, and play, play, play me a song!" I said "Yeah! Here I go" She's kinda cute; don't you know, That after a while of seeing her smile I knew we could make it, a-make it in style!?
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 64
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  - Page 2 EmptyDim 2 Fév 2020 - 22:47
Pendant que je lui raconte ma vie, j'observe attentivement la précision des gestes qu'elle fait pour nettoyer sa prothèse. Je ne fais pas ça dans une espèce de curiosité morbide mais plutôt par admiration. J'ai toujours eu un profond respect pour tous ceux qui affrontent une situation aussi difficile que le fait de perdre un membre et qui avaient la force de s'en remettre et d'aller de l'avant. Je trouve ça impressionnant, la façon qu'elle a de glisser la serviette avec précision dans chaque recoin auquel je n'aurais personnellement jamais pensé si elle m'avait demandé de le faire. Sans que j'm'en rende compte, je souris légèrement. Si j'avais un carnet et un crayon là tout de suite, je serais déjà en train d'immortaliser cette scène en la dessinant. Mais malheureusement, je vais devoir me contenter de m'en souvenir et de la graver dans ma mémoire.

Je me décale un peu quand Maya se relève pour aller chercher un short de sport appartenant à son frère, l'enfilant par la suite. Je l'observe faire sans rien dire, mes yeux bleus rivés sur elle et toujours ce léger sourire au coin de mes lèvres. Lorsqu'elle m'explique son vécu et comment elle est arrivée dans cet endroit, je l'écoute sans l'interrompre. Et ben. Elle en avait des responsabilités avant d'arriver ici. Mais j'me retiens de lui demander si ça lui a pas fait bizarre de se retrouver d'un coup au rang de simple survivante après avoir été à la tête d'un groupe d'une soixantaine de personnes. Je pense que ça me regarde pas trop.

Elle s'assoit par terre pour continuer son nettoyage minutieux de sa prothèse et sans me poser de question ni lui demander l'autorisation je viens m'asseoir près d'elle et me mets en tailleur, posant mes mains sur mes chevilles. Je rigole un peu et lui fais un rapide clin d'oeil en souriant quand elle s'excuse pour avoir apparemment gâché ma matinée. Qui te dit qu'elle est gâchée? J'allais bientôt rentrer de toute façon, et puis attends, tu m'as permis de sauver une demoiselle en détresse! Que serait un preux chevalier sans cheval s'il n'avait pas de demoiselles à secourir, hm? Je m'étire un peu, en profitant pour me passer les mains dans les cheveux pour les recoiffer un peu et me gratter ensuite la barbe. J'crois que c'est devenu un tic ça. De tout le temps jouer avec ma barbe. Mais j'aime bien. En tout cas, j'étais sincère tout à l'heure. Perso, j'trouve que ça t'enlève rien, au contraire. Et ceux qui disent le contraire sont des cons, tout simplement. Et tiens, si quelqu'un vient te dire ça à partir de maintenant, dis le moi! Et j'irai lui casser la gueule! On dirait presque une promesse d'enfant. Mais elle est sincère.



See You On The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance dont la pointe est en pierre. Maya l'a conçue elle-même.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 124
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  - Page 2 EmptyLun 3 Fév 2020 - 19:32
DE LA BOUE À N'EN PLUS FINIR
Feat. Nathan Shot


Maya n'aurait jamais pu imaginer tomber sur Nathan dans des circonstances si peu conventionnelles. En un an de vie à Fort Ward, Maya avait commencé à reprendre l'habitude de normes sociales et de condition de vie qui, elle s'en doutait, avait pourtant peu de chance de durer des dizaines d'années. Elle se réjouissait cependant de cet imprévu, car elle devait avouer qu'il était plutôt agréable de se faire dévorer du regard par un beau pâtissier brun. Ce dernier avouait que sa journée n'était pas gâché et fit un brin d'humour par rapport à leur rencontre... Chevaleresque. Maya ne put s'empêcher de sourire en coin avant de balancer son épaule contre la sienne.

Cependant, le fait qu'il insiste par rapport à sa jambe fit faire la moue à Maya, surtout quand il lui servit le couplet du preux justicier. Mais Maya n'était pas du genre à se vexer pour un rien. En un sens, sa remarque lui fit un pincement au coeur. Elle repensa à feu George, son petit ami de l'époque, et se rappela de leur première vraie discussion, quand il lui avait dit qu'elle avait besoin d'aide pour couper du bois. Maya s'était énervée et lui avait prouvé qu'elle pouvait très bien se débrouiller toute seule. George n'avait pas eu l'intention de jouer les machos, il avait simplement voulu se montrer serviable et gentil. C'était après cette altercation qu'ils avaient commencé à se fréquenter, puis qu'ils étaient tombés amoureux.

Maya ne put s'empêcher cependant de lever les yeux au ciel et donna un petit coup de poing dans l'épaule de Nathan. Pas assez pour lui faire vraiment mal, mais assez pour lui montrer qu'elle avait de la poigne. Après tout, Clayton et elle s'entraînait à la boxe régulièrement depuis quelque semaines. "T'en fais pas va. En général, j'arrive à prouver facilement aux gens de quoi je suis capable." Dit-elle d'un air malicieux en esquissant un sourire en coin. Elle repensa à ces dizaines, ces centaines de visages qu'elle avait croisé sur son chemin depuis qu'elle était tombée malade, ces gens qui l'avaient pris en pitié. Elle avait toujours tout fait dans sa vie pour prouver qu'elle était capable, malgré la maladie, malgré la perte de sa jambe, malgré son air frêle et fragile. "Il doit y en avoir aux campements qui pensent que j'suis une éclopée, ou j'sais pas trop quoi... Mais je peux t'avouer que je m'en fiche un peu." En fait, Maya ne s'en fichait pas vraiment, mais prouver aux gens de quoi elle était capable était, à force, dans sa nature.

"En 2013, j'ai pu faire une expédition en Alaska, pour mon travail. Beaucoup de mes confrères pensaient que je ne serais pas capable, que je n'allais pas supporter... Mais j'ai quand même été. Ça en a fait taire plus d'un. Malheureusement, je n'avais pas encore cette prothèse là, et j'ai été limitée physiquement par l'ancienne et les conditons météorologique." Elle haussa les épaules et leva les yeux au ciel en se remémorant l'embarra que ça avait été avant de hausser les épaules. Ça ne servait à rien de regretter de toute façon.

Maya ne se rendit pas compte qu'en discutant, elle avait gardé son épaule collée à celle de Nathan. Elle eut un sursaut à peine perceptible en s'en rendant compte et ne put s'empêcher de lever le regard vers ses yeux bleus et d'esquisser un nouveau sourire mutin.


code by black arrow


HERE COMES THE SUN

Her sister said that my girl was gone "But come inside, boy, and play, play, play me a song!" I said "Yeah! Here I go" She's kinda cute; don't you know, That after a while of seeing her smile I knew we could make it, a-make it in style!?
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 64
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  - Page 2 EmptyLun 3 Fév 2020 - 20:17
A aucun moment je n'ai pensé à mal en proposant mon aide à Maya. Que ce soit au moment où nous sommes tombés l'un sur l'autre, presque au sens littéral du terme, ou quand je lui ai proposé à l'instant de la défendre. A vrai dire, c'était presque autant une plaisanterie qu'une vérité. Ce n'est pas parce que je la pense incapable de se défendre toute seule que je le lui ai proposé. C'est simplement une habitude, de me montrer protecteur envers les gens. Et malgré moi, surtout envers les femmes. Même si je n'ai aucun doute que si elles sont encore en vie aujourd'hui, c'est qu'elles savent se débrouiller sans trop de problèmes. Et la grimace qu'elle fait ne fait que confirmer que j'ai pas été très intelligent en disant ce que j'ai dit.

Quand elle me donne un coup de poing dans l'épaule, je me laisse tomber sur le côté en me tenant le bras et faisant semblant de souffrir en feignant un cri de douleur très étouffé -histoire de ne pas faire trop de bruit tout de même- avant de me redresser en rigolant un peu. Ok ok Rocky, j'voulais pas te vexer! Promis, j'recommencerai plus! J'ai pas envie que tu finisses par me casser la gueule avec mes conneries... Je lui souris, pour lui montrer que je plaisante mais pourtant que je reste sincère. J'ai bien noté qu'elle n'a pas besoin d'un chevalier servant prêt à braver le danger pour elle. Parce qu'elle n'est pas une frêle et fragile demoiselle.

Une fois redressé, je reprends la place que j'avais tout à l'heure et la laisse venir appuyer son épaule contre la mienne. Sans bouger, je la laisse s'installer et faut dire que ce contact ne me dérange pas du tout. Un sourire en coin étire mes lèvres et je la regarde pendant qu'elle me raconte son histoire. J'arrive pas à retenir un petit sifflement d'admiration quand elle me dit qu'elle a fait une expédition en Alaska. Sérieusement, rien qu'à cause du froid j'aurais pas accepté d'y aller. Alors que j'ai aucun problème de prothèse à prendre en compte. Incapable de cacher mon admiration, je hoche la tête comme un idiot. [color:5cd5=~#996699]Et ben... J'comprends mieux pourquoi j'peux aller me faire foutre avec mes propositions de protection! T'as définitivement pas besoin d'moi pour ça! Franchement, t'en caches d'autres des exploits comme ça? J'aurais jamais fait ça moi, il fait trop froid là-bas!

Je remarque qu'elle sursaute légèrement quand elle se rend certainement compte qu'elle était restée contre moi tout ce temps. Nos regards se croisent et se captent, et voilà un nouvel air charmeur accompagné de son sourire habituel qui prend place sur mon visage. Glissant l'une de ses mèches de cheveux derrière son oreille pour la dégager de son visage comme elle pendait devant, je ne détache pas mon regard de ses yeux. Tu peux rester contre moi si tu veux, à c'qui parait j'suis plutôt confortable...



See You On The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance dont la pointe est en pierre. Maya l'a conçue elle-même.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 124
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  - Page 2 EmptyMer 5 Fév 2020 - 10:51
DE LA BOUE À N'EN PLUS FINIR
Feat. Nathan Shot


Nathan avait l'air d'un gentil garçon. Le genre de garçon qui pouvait tout à fait se faire avoir par une jeune femme malintentionnée ou un peu trop nombriliste pour se rendre compte de ce qu'il était réellement. Maya fût presque touchée en constatant cela, alors que le pâtissier faisait mine de s'étaler au sol après le petit coup de poing de la chercheuse. Il avait quelque chose de touchant dans le regard, une infime gentillesse, quelque chose de presque enfantin dans le regard qui perturbait Maya qui fronça presque les sourcils comme si elle essayait de se concentrer pour l'analyser. Mais elle ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle vit Nathan feindre d'avoir mal au bras.

Se rappeler de l'Alaska provoquait une pointe d'excitation dans l'estomac de la chercheuse. Elle se rappelait de la passion qu'elle avait éprouvé en travaillant sur son projet, en menant ses recherches, ces heures passées en bibliothèques, ces vidéoconférences avec des chercheurs français, anglais, américains sur le sujet, de la proposition de son tuteur d'aller avec eux à Anchorage pour mener quelques recherches à la base, pendant qu'une partie de l'équipe partirait en expédition sur le terrain. Maya avait été frustrée de ne pas en faire partie, mais elle avait vécue une expérience unique malgré tout, entourée de chercheurs et de chercheuses passionnés par la même chose qu'elle. Nathan était impressionné. En souriant, Maya haussa les sourcils, un peu fière d'elle et expliqua au jeune homme : "Avant... Tout ça là, j'étais chercheuse. En paléoanthropologie. C'était... C'était vraiment mon truc tu vois. Ça me passionnait vraiment. Alors, avec l'Université, j'avais eu l'occasion de participer à une expédition, pour effectuer des recherches sur le déplacement des Hommes vers le Nouveau Continent. C'était vraiment une chance. J'avais travaillé comme un veau pour pouvoir financer ma nouvelle prothèse. Celle-ci permet de résister aux températures extrêmes et elle est beaucoup plus résistante. J'aurais adoré y retourner !"

On pouvait lire dans les yeux de la brune une profonde passion, ce qui avait quelque chose d'un peu triste parce que cela signifiait aussi une perte totale de cette possibilité de l'exercer, à cause de l'épidémie et de tout ce qui était arrivée. C'était quelque chose dont les survivants ne parlaient pas si souvent que ça : leurs passions et ambitions avortées par l'Apocalypse dont personne ne s'était douté. Peut-être que Nathan pensait la même chose, ou peut-être était-il concentré sur autre chose lorsqu'il pris l'initiative de toucher les cheveux de la jeune femme. Maya esquissa un sourire maladroit lorsqu'il lui proposa de rester ainsi, mais elle se détourna légèrement. Elle avait envie de lui accorder un baiser, un baiser sur la joue, rien que pour le remercier de leur permettre de parler de tout ce qui leur manquait. Mais Maya avait un espèce de blocage qui rendait l'expression de ses sentiments un peu compliqué par moments. Elle se contenta de sourire, d'appuyer un peu plus son épaule contre la sienne et de lever la tête vers lui, qui la dévisageait presque de son regard bleu pétillant. "C'est vrai que t'as été en France ?" Demanda-t-elle avec un arrière goût passionné dans la voix ; elle ne se rappelait même plus d'où elle tenait cette information mais elle avait envie d'en savoir plus.


code by black arrow


HERE COMES THE SUN

Her sister said that my girl was gone "But come inside, boy, and play, play, play me a song!" I said "Yeah! Here I go" She's kinda cute; don't you know, That after a while of seeing her smile I knew we could make it, a-make it in style!?
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 64
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  - Page 2 EmptyMer 5 Fév 2020 - 12:19
En entendant la passion dans la voix de Maya lorsqu'elle me parle de son vécu, de ce voyage en Alaska et de ce qu'elle faisait à l'époque, j'me rends compte que j'ai peut-être mis les deux pieds dans le plat en abordant le sujet. Bon, d'un autre côté je lui ai pas mis de couteau sous la gorge pour la forcer à me parler. Et elle est partie toute seule sur cette histoire d'Alaska, sans que je lui force la main. Enfin, c'est ce que j'essaie de me dire pour me donner bonne conscience. Parce que malheureusement, n'importe qui de nos jours qui en vient à parler de ses anciennes passions et de souvenirs intenses finit par se rendre compte de ce qu'il a perdu. De ce qu'il ou elle ne pourra plus jamais faire à présent. Moi j'ai encore la chance d'avoir pas besoin de grand chose pour exploiter ma passion. Même si je pensais plus pouvoir le faire un jour, maintenant j'ai l'opportunité de peut-être me remettre en cuisine.

J'écoute Maya parler sans l'interrompre, pas par simple politesse mais aussi parce que je suis vraiment très intéressé parce qu'elle est en train de me raconter. Sérieusement, j'ai l'impression d'être de nouveau un gosse en train d'écouter les gens me parler du jour où ils ont pu voir à la télévision les images de l'alunissage. En même temps, quand j'étais p'tit j'étais persuadé que j'allais devenir astronaute. Alors bon. Bref, c'est pas le sujet! Paléoanthropologue? Putain ça fait un sacré mot à poser au scrabble ça! Non Nathan, c'est pas le moment de rigoler parce que t'as pensé à une connerie. Elle va finir par croire que tu t'fous de sa gueule. Et c'est loin d'être le cas. Je parviens à garder mon sérieux et me gratte la joue sans pouvoir m'empêcher de siffler sur le coup de l'admiration. Wow... Sérieux quand tu racontes ça on dirait limite un bouquin, ça a l'air tellement bien! J'aurais pas pu faire ça moi, j'étais beaucoup trop con pour ça... Et j'pense que j'le suis toujours d'ailleurs! Franchement, j'admire les gens comme toi. Et pas que par rapport à ta prothèse hein. Rien que ton métier! Ou tes études du coup. Mais sincèrement, j'pense que t'as plus de couilles que la plupart des types.

Je suis sincère quand je lui dis ça. Et je peux tout simplement pas ne pas lui dire. J'aime dire ce que je pense, encore plus quand c'est positif. Elle se remet contre moi, appuyant son épaule contre la mienne et je soutiens son regard quand elle relève la tête vers moi avec un petit sourire au coin des lèvres. Si j'ai été en France? Et pas qu'un peu. Je hoche la tête et c'est à mon tour d'avoir un air de fierté qui s'impose sur mon visage. Ouais! Plus qu'y avoir simplement été, j'y ai vécu! En fait, ma grand-mère était française. Du coup quand j'étais petit j'allais chez elle en vacances au moins une fois par an. Et ensuite, quand j'ai eu mon diplôme, j'suis parti vivre en France pour faire mes études. Mes parents étaient ingénieurs et voulaient que j'suive leur voie. Mais je préférais suivre ma passion et la voie de ma grand-mère! Parce que ouais, elle était pâtissière aussi. Et on va dire qu'elle m'a transmis sa passion. J'ai vécu à Paris pendant 3 ans à peu près. C'était cool! Mais bon, pas autant que suivre la trace des premiers Hommes arrivés sur le Nouveau Continent!



See You On The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- De la boue à n'en plus finir ! -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: