The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-28%
Le deal à ne pas rater :
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
720 € 1000 €
Voir le deal

Partagez
- De la boue à n'en plus finir ! -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance dont la pointe est en pierre. Maya l'a conçue elle-même.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 206
Age IRL : 25
MessageSujet: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  EmptyDim 2 Fév 2020 - 1:10
DE LA BOUE À N'EN PLUS FINIR
Feat. Nathan Shot


Ce qui rendait difficile la mouvance de Maya, c'était la boue. Parce qu'elle rendait le sol malléable, instable, glissant et donc imprévisible. Même si elle avait des bonnes chaussures, ses appuis étaient différents puisque de sa jambe droite, elle n'avait forcément aucune sensation. Ces derniers jours avaient donc été assez pénible pour la jeune femme. Elle profitait des caillebotis présents près des habitations pour conserver sa vie sociale, qui était assez importante pour elle. Maya aimait la présence d'autrui, mais même si elle aimait énormément sa famille et ses colocataires, elle avait besoin de bouger un minimum. Fort heureusement, Clayton l'aidait à surmonter son immobilité temporaire en lui proposant, depuis quelques semaines, de s’entraîner à la boxe, pour regagner en fermeté et en muscle.

Mais ce matin-là, lorsque Maya constata que la pluie semblait être absente du paysage pendant quelques précieuses minutes, elle descendit subitement les marches, habillée, prête à sortir un peu dans le campement voir si elle ne pouvait pas passer un moment en bibliothèque avant de préparer une petite séance d'Histoire pour quelques adolescents du campement. "Profite, j'pense qu'il va pleuvoir dès 10h." Prévint son père après avoir baillé, sortant de sa propre chambre pour s'envelopper d'une couverture sur le canapé du salon pour boire un thé chaud. Maya ajusta sa grosse veste en jean qu'elle avait enfilé sur un pull à grosses mailles noires. Elle ne vit pas tout de suite que le bout de la route était constellé de flaques de boue assez bien camouflée dans le reste du sol parfaitement praticable et stable.

Peu de personnes étaient dehors à cette heure si matinale. Le campement tournait au ralenti à cause des intempéris, des différentes maladies qui pouvaient toucher les vaccinés et du temps morose qui rendait l'ambiance générale très moyenne. Maya s'en fichait pas mal, elle était décidée à profiter de l'accalmie météorologique et de s'en aller à ses affaires. Seulement, il fallut seulement dix petites minutes de trajet pour qu'elle n'enfonce sa prothèse dans une assez profonde flaque de boue – compte tenue du mètre soixante de Maya, c'était une assez grosse flaque. Maya s'exclama : "Mais nan !?" Avant de secouer sa jambe, sans succès. Poussant un soupire agacé, elle leva les yeux vers les nuages gris qui semblaient vouloir lui dire "Dépêche-toi mademoiselle avant que je ne me mette à cracher de nouveau pour la journée entière." Elle agita de nouveau sa jambe, toujours rien. "Mais nan mais c'est pas vrai..." Dit-elle alors pour elle-même, avant de perdre l'équilibre et de finir les deux mains à plat dans la boue pour se rattraper lors de sa chute.

"Eh merde !" Jura la chercheuse, les sourcils froncés en extirpant maladroitement sa jambe factice, le jean complètement macculé de boue. Elle vit quelqu'un se précipiter vers elle pour l'aider. Sans chercher à comprendre de qui il s'agissait, elle essaya de garder contenance en prenant une fausse mine enjouée : "C'est cool, parce qu'il paraît que la boue c'est hyper bon pour la peau... Nan sans déconner merci..." Finit-elle par avouer en tendant la main qui lui était proposée. C'était Nathan, le charmant pâtissier qui était arrivé au campement avec un groupe entier de survivants voilà de ça un peu plus de deux mois. Elle risquait de le consteller également de tâche de boue, mais peu importe, sa prothèse était engluée dans la boue sous son jean et elle avait l'autre genoux à terre à cause de sa chute, ce qui rendait la situation assez ridicule. Peu importe qui venait lui tendre la main pourvue qu'il ou elle ait été aussi charmant et sympathique que cet ancien pâtissier.


code by black arrow


HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 99
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  EmptyDim 2 Fév 2020 - 9:47
Je crois que la première chose que j'ai fait ce matin en ouvrant les yeux, c'est vérifier quel temps il faisait dehors. Parce qu'avec la pluie de ces derniers temps, j'ai pas vraiment pris le risque de rester trop à l'extérieur pour éviter de tomber malade. Et quoi de mieux que de courir sous la pluie pour attraper un rhume ou je ne sais trop quelle maladie qui peut traîner? Du coup, en voyant qu'il n'y avait "que" des nuages, certes menaçants, j'ai pas réfléchi plus longtemps avant de reposer ma tasse de thé à peine terminée pour aller faire mon jogging matinal habituel. Et bon sang ce que ça fait du bien! J'ai conscience que c'est devenu presque une drogue à force, mais que voulez-vous? Chacun son truc non?

Je crois que je dois avoir l'air d'un idiot par moments par contre. Parce qu'il y a encore de nombreuses flaques de boue un peu partout au sol et que pour éviter de plonger mes chaussures dedans et de m'en mettre partout, je saute au dessus. On dirait un petit faon qui apprend à gambader. Et rien que de m'imaginer à la place de quelqu'un d'autre qui me verrait faire ça, j'ai envie de rire. Tout seul. Comme un crétin. Ouais nan on va éviter quand même... Alors je rigole, mais intérieurement. C'est bien ça, aussi. Un peu perdu dans mes pensées, imaginant que j'ai encore la chance d'avoir de la musique dans les oreilles pendant mon jogging, je ne peux même pas dire depuis combien de temps est-ce que je suis en train de courir.

Je sais pas trop si on peut dire que c'est "par chance" mais en tout cas le bruit d'une chute pas très loin de moi me sort de mes pensées. Je m'arrête même de courir et regarde autour de moi. Mes yeux s'arrêtent sur la silhouette d'une petite brune qui se retrouve à quatre pattes dans la boue et je fronce un peu les sourcils. Je connais pas forcément tout le monde ici, parce que clairement y'a vraiment beaucoup beaucoup de monde, mais j'ai l'impression de l'avoir déjà croisée une ou deux fois. De toute façon, même si ce n'est pas le cas, je vais sûrement pas la laisser se débrouiller toute seule alors que je suis témoin de sa chute.

Je m'approche rapidement d'elle, l'entend râler et lâcher un juron. Une petite grimace se dessine sur mon visage et je me penche légèrement pour lui tendre la main et lui proposer mon aide. Alors c'est donc toi qui va lancer le nouveau spa du camp? Mais tu sais, si t'avais besoin de quelqu'un pour tester les bains de boue tu pouvais m'demander t'étais pas obligée de le faire toute seule. Je rebondis sur sa touche d'humour, histoire de dédramatiser un peu la situation. Et je lui offre un sourire amical lorsqu'elle saisit ma main et que je l'aide à se sortir de là. Mais je m'attendais pas à ce qu'il y ait une certaine résistance quand j'ai voulu la faire totalement sortir de la boue. Et quand cette résistance cède enfin, la "pauvre" me tombe dans les bras sans même avoir le temps d'y faire quelque chose.

Je la rattrape, la garde dans mes bras un instant sans en avoir rien à faire du fait que je suis donc couvert de boue maintenant. Je baisse mon regard vers la brune, un sourire amusé et légèrement charmeur au coin des lèvres. Doucement, je sais que j'suis renversant mais reste debout quand même... Et je rigole un peu à ma propre connerie. Parfois, je me désespère. Inspirant un grand coup pour reprendre mon sérieux, je ne perds pourtant pas vraiment mon sourire. C'est comme ça, j'ai l'impression de passer mon temps comme ça. Enfin, presque. Plus sérieusement, ça va? Tu t'es pas fait mal? Oui parce que je pense que c'est plus important de savoir ça que de savoir si elle compte lancer un concept de spa dans le camp. Même si ça serait pas une si mauvaise idée.



See You On The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance dont la pointe est en pierre. Maya l'a conçue elle-même.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 206
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  EmptyDim 2 Fév 2020 - 14:49
DE LA BOUE À N'EN PLUS FINIR
Feat. Nathan Shot


Une maine tendue, c'était déjà quelque chose de bien, mais Maya ne s'attendait pas à retomber sur Nathan. Elle ne le connaissait que de vue mais s'en était rappelée, aussi parce que les adolescentes avec qui elle partageait son logement avaient fait de l'humour à son sujet, commentant le regard agréable – et tout le reste – du jeune homme. Maya ne put s'empêcher d'esquisser un sourire à la remarque du jeune homme, qui ne sembler porter aucun jugement sur la situation assez grotesque de la chercheuse. Cependant, lorsqu'il tira son bras pour l'aider à se relever, Maya glissa un peu plus, la chaussure de sa jambe droite bien encrée dans la boue, si bien qu'elle ne put empêcher le beau brun d'être recouvert de boue son tour : "Il paraît que c'est une séance au spa achetée, une séance au spa offerte, fallait pas que je rate l'occasion d'en faire profiter quelqu'un !" Répondit-elle sur le ton de l'humour en levant le regard vers le jeune homme, un sourire en coin sur le visage, les sourcils levés, juges et arbitres de cette joute humoristique de mauvais goût.

Au moins, tout cela avait le mérite de rendre l'accident beaucoup moins grave. À en jugée par la tenue du brun, il semblait être dehors pour espérer profiter du peu de répis que leur offrait le temps capricieux pour s'accorder un moment de détente en faisant un peu de sport. Il avait une carrure agréable, dominant Maya d'une taille conséquente. Lorsqu'il tira pour l'aider, Maya fût presque propulsée contre lui, son mètre soixante et sa carrure de sauterelle ne pouvant résister à son attraction. Maya se mit à rire en entendant la remarque du jeune homme avant d'arracher une grimace gênée. Elle devait s'être faite mal au muscle de la cuisse qui devait s'être fait froissé comme une feuille de papier lorsque la prothèse s'était enfoncée dans le sol. "Tu fais tomber toutes les nanas du camp comme des mouches ou c'est juste moi ?" Répondit-elle du tac au tac en essayant de se redresser tant bien que mal. Le visage du pâtissier devint nettement plus sérieux en s'assurant que Maya n'ait rien. Elle hocha la tête pour le rassurer et s'appuya sur l'épaule de son interlocuteur pour encrer ses deux jambes sur le sol. "J'ai dû me faire un peu mal à la cuisse mais ça va, ça va..." Enfin, elle leva la tête à proprement parler avant de scruter du regard son sauveur de la matinée avant d'esquisser un sourire puis d'éclater de rire. Les deux survivants étaient constellés de boue, ce qui rendait parfaitement ridicule leur position, à savoir l'un en face de l'autre, à à peine trente centimètre de distance.

"Merde, j'suis vraiment désolée, t'es bon pour faire un tour en machine !" Dit-elle en ne pouvant s'arrêter de sourire. "J'crois qu'on s'est déjà croisé à la veillée du week-end dernier nan ? Nathan c'est ça ? Moi c'est Maya." Ajouta la jeune femme en haussant les sourcils, ne sachant pas vraiment si le brun allait se rappeler d'elle. Elle jeta un oeil à ses vêtements constellés de boue, à ceux du pâtissier et soupira en constatant qu'il était inutile d'espérer aller à la bibliothèque dans cet état. "On ferait mieux de rentrer se sécher parce que sinon on va en plus se prendre la pluie dans la figure, ça risque de pas faire bon ménage..." Ils étaient définitivement bon pour une douche, un lavage complet de leurs vêtements et pour Maya, un récurrage intensif de sa prothèse qu'elle sentait complètement enveloppée de boue.


code by black arrow


HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 99
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  EmptyDim 2 Fév 2020 - 18:10
Je crois qu'on doit avoir l'air de deux bons idiots, à rire et discuter en étant couverts de boue tous les deux. Mais je m'en fiche pas mal au fond. Parce que ce n'est rien de grave. Après tout, c'est juste un peu de saleté. Et on a la chance d'avoir ici ce qu'il faut pour s'en débarrasser rapidement. Une bonne douche, et cette histoire de bain de boue serait oubliée aussi vite qu'elle est arrivée! Alors je me contente de rire quand elle rentre dans mon jeu et me parle d'une séance gratuite pour chaque séance achetée. Au moins, je ne me suis pas pris une veste. On sait jamais comment quelqu'un va réagir à ce genre d'humour.

Oh tu sais, j'y peux rien moi si je suis si irrésistible! Je lui fais un clin d'oeil et souris avec un air amusé. Je dois avouer que je ne sais pas vraiment si elle dit ça pour jouer le jeu ou si c'est sincère. Enfin, c'est vrai qu'elle est loin d'être désagréable à regarder. Et si elle est sincère, je vais pas m'en plaindre. Quand elle m'assure qu'elle ne s'est pas fait trop mal je suis rassuré. mais sa réflexion concernant sa douleur à la cuisse m'inquiète tout de même un peu. Et je fronce légèrement les sourcils malgré moi.

Je jette un rapide coup d'oeil vers le bas pour voir à quel point je peux être couvert de boue maintenant, et je rigole un peu quand la brune me dit que je suis bon pour un tour en machine. Elle a pas tort. Et je hoche la tête par la suite quand elle se présente après m'avoir demandé si je suis bien celui qu'elle pense. Ouais, tout à fait. C'est bien moi! Et du coup, enchanté de faire officiellement ta connaissance Maya. Je penche la tête pour la regarder droit dans les yeux, vu que je fais à peu près une tête et demie de plus qu'elle, et lui offre un sourire toujours aussi charmeur qu'à mon habitude.

Je relève ensuite la tête pour regarder le ciel et fais une petite moue en hochant la tête. Effectivement, on risque de bientôt se prendre une averse et d'être en encore plus mauvais état que maintenant. Une bonne douche et des habits propres, ça va pas nous faire de mal. Je redescends mon regard sur Maya et hoche la tête. Ouais, c'est pas faux. T'as besoin d'un coup de main pour rentrer? Si tu t'es fait mal à la cuisse, mieux vaut peut-être y aller doucement? Tu peux t'appuyer sur moi si tu veux. Ou j'peux te porter si tu préfères. J'm'en voudrais de te laisser te démerder seule et que tu t'abimes encore plus la cuisse si déjà t'as mal maintenant. Et non, ce n'est pas une tentative minable et lourde de gratter un peu plus de temps en sa compagnie. C'est sincère. J'ai vraiment pas envie qu'elle force sur sa cuisse déjà fragilisée par sa chute.



See You On The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance dont la pointe est en pierre. Maya l'a conçue elle-même.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 206
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  EmptyDim 2 Fév 2020 - 18:37
DE LA BOUE À N'EN PLUS FINIR
Feat. Nathan Shot


Si Nathan prenait la chose à la légère, Maya était embêtée à l'idée de devoir encore une fois réviser sa prothèse. La saison des pluies était vraiment la pire de toutes pour la jeune chercheuse qui se serait bien passée de cette activité. Elle avait mieux à faire, mais elle n'avait pas le choix. Au moins, elle avait l'avantage d'être tombée sur le pâtissier plutôt que d'être restée seule dans sa misère du jour. Souriante, elle s'appuya contre lui pour gigoter sa jambe et sa prothèse. Pour la cuisse, ce n'était rien qu'un petit bobo, rien de bien grave. Elle leva un pouce en l'air pour rassurer le jeune homme : "C'est rien de grave, pas de problèmes. J'habite au coin de la rue là-bas. Tu veux entrer pour te sécher un peu ? Parce que là j'pense que ça va pas tarder à tomber..." Dit-elle en jetant un oeil au ciel qui commençait à les narguer pour de bon.

"J't'empruntes ton bras si tu veux bien. Par ici, on ferait mieux de se dépêcher !" L'interpella Maya en lui agrippant le bras en avaçant rapidement mais avec prudence à travers la route jusqu'à ce qu'ils atteignent la maison où vivaient la famille Buchanan, la famille Hillard ainsi que Misha & Zelda. Elle indiqua la porte de derrière qui menait à un garde manger presque vide, qui servait de débarat. "Par derrière, sinon on va foutre de la boue partout..." Indiqua la chercheuse en le guidant jusqu'à la porte, qu'elle ouvrit consciencieusement. Tout le monde devait encore dormir ou être absent de la maison.

Refermant doucement la porte derrière elle, Maya lâcha le bras de Nathan et alluma la lumière de la pièce, une ampoule qui pendait dans le débarat. Elle se débarassa de son manteau qu'elle posa précautioneusement dans une caisse qui trainait : il fallait impérativement qu'elle rattrape les tâches de boue sur cette veste, qui semblait avoir vécu de nombreuses mésaventures mais à laquelle elle tenait par dessus tout. Elle invita Nathan à en faire de même avant d'ouvrir la seconde porte qui menait vers la cuisine de la maison. Elle chassa ses chaussures et remonta son pantalon pour pouvoir pénétrer dans la maison sans risquer d'en mettre partout. Malheureusement, la boue s'était infiltrée dans son pantalon. Accroupie, Maya dévoilait sa jambe gauche constellée de boue, sa prothèse à droite complètement imbibée du liquide maronnasse. "Super... Bon." Dit-elle d'un air embarassé avant de se retourner sur Nathan. "Clayton et mon père vont gueuler si on repeint toute la baraque avec notre soin pour la peau... Faut juste monter à l'étage, y aura de quoi nous changer." Du regard, elle jaugea Nathan du regard. Tant pour observer sa carrure que pour estimer si les affaires de son frère, absent de la maison, lui irait pour le dépanner.

Elle hocha la tête et l'invita à entrer précautionneusement. "Laisse tes pompes là, on les récupérera pour les nettoyer après." Entrant dans la cuisine, Maya attrapa un chiffon pour essuyer le plus gros de la boue sur ses pieds et ses jambes avant de l'inviter à le suivre dans les escaliers, priant pour ne déranger personne avec leur venue. Maya n'était pas spécialement pudique, mais la situation était aussi ridicule qu'encombrante, tout ça parce que la chercheuse n'avait pas prêtée assez attention à l'énorme flaque de boue dans laquelle elle avait marchée. "Désolé... C'est hyper chiant... Oh !" Au loin, ils entendirent la pluie qui cognait désormais contre les carreaux des fenêtres de la maison. Maya se dirigea vers les escaliers en invitant Nathan à la suivre. "Bon, au moins on est au sec !" Commenta-t-elle en esquissant un sourire avant de pousser la porte de la chambre de son frère. Eric était absent et avait laissé trainer des affaires et la serviette de bain qu'il avait utilisé avant de partir voir Melinda. "C'est la chambre de mon frère. Tiens attrape ça, j'vais voir si je trouve un jean propre à lui pour te dépanner." Commença-t-elle à expliquer tout en dénuant sa ceinture pour s'appréter à retirer son propre pantalon.



code by black arrow


HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 99
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  EmptyDim 2 Fév 2020 - 21:01
Alors que je m'attendais juste à me montrer relativement chevaleresque en raccompagnant Maya jusqu'à chez elle pour ensuite retourner vaquer à mes occupations -après être rentré pour prendre une douche et me changer- me voilà en train de tomber dans une situation tout à fait différente. Quand elle me demande si je veux entrer pour me mettre à l'abri de l'averse qui menace de plus en plus de nous tomber sur le coin de la tronche, sur le coup je ne sais pas trop comment réagir. Oui? Non? Il faut dire que je ne sais pas grand chose d'elle et j'ai pas spécialement envie de me retrouver face à un petit copain ou un mari jaloux qui viendrait me casser la gueule en voyant ce qu'il se passe.

Elle me ramène à la réalité en me disant qu'elle emprunte mon bras et je me contente de me racler la gorge en hochant la tête, lui présentant mon bras juste après pour qu'elle puisse s'y tenir alors qu'elle me tire presque déjà vers chez elle. Et sans que je ne puisse vraiment dire quelque chose, on se retrouve assez rapidement devant un garde-manger utilisé plutôt comme débarras situé à l'arrière de la maison. Je hausse un sourcil malgré moi et me contente d'acquiescer. En même temps c'est logique, autant ne pas dégueulasser la baraque avec la boue qu'on a sur nous. Je la suis donc jusqu'à l'intérieur du garde-manger et retire mes chaussures en entrant pour déjà limiter les dégâts, n'ayant pas de manteau à enlever puisque je m'étais contenté de mettre un pull comme haut pour aller courir.

Je vois la brune faire le moins de bruit possible, et j'me sens comme si on était un couple d'ados qui se voit en cachette des parents pour ne pas risquer un incident diplomatique majeur. Marchant presque sur la pointe des pieds, je l'imite quand elle remonte son pantalon et mon regard ne peut tout simplement pas ignorer le détail sur lequel il s'arrête par accident. Une prothèse. Voilà qui explique la difficulté qu'elle a eu avec cette flaque de boue. Merde. La pauvre. Non, Nathan, tu la fermes et tu lui parles pas de ça. Non mais oh. Ça va pas la tête? Je me passe ma main libre dans les cheveux rapidement et me gratte la barbe en attendant les prochaines instructions de mon hôte du moment. Ok, ce qu'elle me dit ne fait qu'accentuer l'impression que j'ai depuis qu'on est entrés. Faut éviter de contrarier Clayton -qui j'espère n'est pas le mari/petit-ami qui pourrait potentiellement me péter les dents- ainsi que le paternel de la demoiselle. Je hoche la tête pour lui montrer que j'ai compris, n'osant pas trop parler pour éviter de faire du bruit.

Je dépose mes chaussures à l'endroit qu'elle m'indique, me libérant ainsi mon autre main, puis je la suis en direction des escaliers. Et c'est là qu'on remarque qu'il pleut dehors. On l'a échappée belle on dirait que j'lui dis à voix basse avec un léger sourire aux lèvres. Et quand on commence notre ascension des marches, j'en profite pour retirer mon haut et me retrouve donc torse nu. Franchement ça fait un bien fou de ne plus avoir le tissu humide et poisseux qui me colle à la peau. On entre dans la chambre qu'elle me désigne comme étant celle de son frère. Super, encore un mec à rajouter à la liste qui pourrait me casser la gueule en me retrouvant à moitié à poil chez lui en compagnie de sa soeur.

J'attrape la serviette qu'elle me lance et l'enroule autour de moi en faisant bien attention de ne pas la coller à mon jogging pour ne pas la couvrir de boue, avant de me débarrasser de celui-ci. Super. Donc la situation devient encore plus dangereuse pour moi si quelqu'un me surprend ici avec elle. On sait jamais comment peuvent réagir les gens. Je fais un noeud avec les bouts de la serviette pour qu'elle tienne toute seule et m'approche un peu de Maya pour pouvoir refermer la porte. Autant limiter le bruit qu'on fait en parlant avec la porte fermée. Merci en tout cas, t'étais pas obligée. C'est gentil. Et t'es sûre que ça le dérangera pas que j'lui emprunte des fringues à ton frangin? Je profite de ma quasi nudité pour me gratter le torse sans être gêné par un quelconque tissu, étant tellement peu pudique que je ne me rends même pas compte que la situation peut être gênante pour elle.



See You On The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance dont la pointe est en pierre. Maya l'a conçue elle-même.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 206
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  EmptyDim 2 Fév 2020 - 21:36
DE LA BOUE À N'EN PLUS FINIR
Feat. Nathan Shot


Maya avait passé des années, en partie à cause de sa maladie, à vivre en étant sans cesse dérangée par des soins, des infirmières, qui nécessitait bien souvent de se retrouver à demi-nue ou dans des situations peu ragoutante, surtout dans les moments les plus sombres de la maladie. Lors de son amputation, elle n'avait pas supporté le port du moindre bas pendant des mois, ce qui l'obligeait à rester en petite culotte et bas de contention, sans pour autant être gênée par de potentiels regards de ses proches. En grandissant et après avoir survécu à tout cela, Maya était restée assez ouverte, pas spécialement pudique et surtout asez expéditive quand il s'agissait de faire les choses. Plus vite c'est fait, plus vite c'est terminé, comme elle pouvait souvent le dire. Un vieil adage qu'elle entendait depuis longtemps. La première fois, ça avait été à l'hôpital pour enfant de Los Angeles, quand il avait été question d'une ponction lombaire. "Plus vite c'est fait, plus vite ce sera terminé ma puce." Avait gentiment dit l'infirmière pour la convaincre de lâcher prise et de se détendre.

Encore aujourd'hui, ces mots résonnaient dans sa tête. Mais après un petit moment, quand elle vit qu'elle avait, sans vraiment le dire, fait mettre cet homme à moitié nu dans la pièce d'une maison qu'il ne connaissait pas, Maya se dit qu'elle oubliait peut-être que tout le monde n'était pas comme elle. Elle ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en coin avant de lui dire : "Déstresse, personne va venir. Mon frère a passé la nuit chez sa dulcinée." Maya enleva elle-même son pantalon pour se retrouver en petite culotte et en pull, avant de constater que le dit pull était aussi tâché tout en bas. Elle soupira et le retira. En culotte et soutient-gorge, elle chercha des yeux un tshirt qu'elle pouvait emprunter à son frère et en enfila un au hasard, beaucoup trop grand pour elle évidemment. "On habite avec Clayton et sa fille. Depuis octobre, Zelda est venue vivre avec nous ici... C'est comme... Une grosse colloc tu vois ?" Expliqua-t-elle au jeune homme en lui souriant, après avoir sorti la tête de l'encolure du T-shirt de son frère. Elle jeta un oeil à sa prothèse qui était constellée de boue et soupira avant de désigner un pantalonde jogging et un sweatshirt appartant à Eric qui dépassaient d'un tiroir. "C'est juste pour dépanner, tu allais pas rester avec tes affaires toutes pleines de boue de toute façon."

Maya esquissa un nouveau sourire à l'adresse de Nathan en s'approchant de lui pour lui tendre les vêtements d'Eric. Il était amusant de voir qu'un bel et grand gaillard comme lui pouvait se retrouver si docilement dans une chambre en compagnie d'une jeune femme. Maya haussa un sourcil, un air taquin sur le visage et s'autorisa à le détailler légèrement du regard. Mais Maya savait très bien que sa jambe pouvait avoir un effet repoussant auprès de certains hommes, pour avoir expérimenter un pannel assez large de réactions parmi les quelques conquêtes qu'elle avait pu avoir dans sa vie. Elle savait qu'elle perdait son potentiel de charme à partir du moment où on apercevait son morceau de métal. Elle avait remarqué le petit regard que Nathan avait porté à sa jambe, un regard naturel de curiosité. Maya baissa les yeux vers sa prothèse et haussa les épaules, un air malicieux sur les lèvres : "Ouais, j'suis une femme bionic ça impressionne toujours un peu." Elle rit et ouvrit la porte de la chambre rapidement pour aller dans la salle de bain, la pièce juste à côté de la chambre de son frère, pour allumer le robinet du lavabo et attraper une serviette quelconque pour l'humidifier et revenir dans la chambre pour nettoyer sa jambe. Elle s'assit sur une chaise à côté du petit bureau en passant la serviette sur sa prothèse en prenant soin d'enlever le plus gros de la boue. Pour le reste, elle verrait après sa douche.

"T'es arrivé y a pas longtemps j'me trompe ? Et à part secourir des damoiselles en détresse tu t'adaptes bien au campement ?"



code by black arrow


HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: De la boue à n'en plus finir !    De la boue à n'en plus finir !  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- De la boue à n'en plus finir ! -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: