The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -43%
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go ...
Voir le deal
15.45 €

Partagez
- Les choses, telles qu'elles paraissent -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Misha Droan
Misha Droan
Fiche de personnage
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 102
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Les choses, telles qu'elles paraissent   Les choses, telles qu'elles paraissent - Page 2 EmptySam 1 Fév 2020 - 11:19
Il n'y avait pas de bruit depuis ses quelques mots. Il n'y en avait pas besoin. Le silence était tombé sur la pièce qui semblait résonner encore du petit gloussement de Sacha. Misha se sentait petite, terriblement petite face à lui, sans qu'il ne soit à aucun moment question de taille. Elle était fragile entre ses bras, et il aurait pu la briser d'un geste s'il l'avait voulu. Mais il ne le faisait pas. Au contraire, toujours plein de douceur, il l'entraîna dans les escaliers, et elle le suivi sans un mot. Elle commençait à comprendre ce qui semblait être son fonctionnement, et elle avait saisit que parler ne servait à rien, hormis combler le vide que représentait le silence. Ils n'auraient pas besoin de ça.

Levi ouvrit la porte, la laissant passer. Si elle ne renonça pas, elle hésita, l'espace d'une dizaine de seconde. Une fois que la porte se serait refermée, une fois qu'ils ne seraient que tout les deux, qui savait ce qu'il pouvait arriver ? Si elle décidait que finalement, ce n'était pas une bonne idée, s'arrêterait-il, lui ? Est ce que ça faisait partie des choses que Zelda avait évoqué sans les développer ? Un rapide regard vers lui, et elle passa la porte. Son cœur et son corps étaient trop lourds, finalement, pour se soucier de ça.

L'environnement était épuré, pour ne pas dire parfaitement minimaliste. Il n'y avait rien, ici, ou presque. Et tout était à sa place. Effectivement, ça n'avait rien à voir avec l'environnement auquel elle était habituée avant, jolis appartements bien décorés, literie confortable, bougies parfumées. Ni même avec la maison où... Non, elle était venue pour ne plus y penser, pour quelques instants. Cet endroit n'avait rien de romantique, c'était clair, mais ce n'était pas vraiment le but non plus. Et ce n'était sans doute pas le genre de Levi.

La rouquine sentait son regard dans son dos, et elle le laissa faire. Pour la première fois depuis le début de sa vie d'adulte, elle ne chercha même pas à jouer de ses formes. Ca ne servait à rien dans la situation. Il n'avait pas besoin de ça, mais de quoi avait-il besoin, finalement ? Est ce qu'il la désirait un minimum ? Où est ce qu'elle n'était qu'un support pour se délester d'une énergie qui le rendait lui aussi insomniaque ?

Misha sentit qu'il s'approchait d'elle, et sa respiration s'accélèra légèrement, puis encore un peu plus lorsque sa main saisit son bras, et la poussa à lui faire face. Sa main d'homme attrapa sa joue, et elle n'eut que le temps de consentir du regard avant qu'il ne pose ses lèvres sur les siennes. Sa main passa dans sa nuque, et il fallait bien ça pour empêcher que ses jambes ne la lâche. Elle pris le pas de répondre à son baiser, de poser ses mains sur ses pectoraux. Elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle était desesperée et avide, alors elle restait dans la retenue, n'allant pas plus loin ni plus vite que lui, le laissant mener la cadence.

Sa main droite glissa vers sa joue, pour prolonger ce moment encore un peu. Si son corps ne semblait pas vraiment se relâcher, si elle n'était toujours pas sûre de suivre la bonne voie, au moins elle vivait l'instant. Et c'était déjà un petit pas...



Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1506
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Les choses, telles qu'elles paraissent   Les choses, telles qu'elles paraissent - Page 2 EmptySam 1 Fév 2020 - 12:51
Elle se laissa faire, elle répondit même, avec cette pointe de retenue qui la caractérisait aujourd’hui. Pour autant, il lui semblait si difficile de lâcher un peu prise, peut-être de lui faire confiance. Il pouvait comprendre. Ce qui lui échappait, c’était d’avoir fait les trois quarts de la route pour renoncer une fois tous les éléments alignés pour obtenir ce qu’elle désirait. Il y avait un conflit en elle, le genre qu’il discernait à travers ses baisers partagés entre pudeur et conviction. Ça n’était qu’un pas à la fois, un minuscule pas, là où il lui fallait un grand saut en avant.

Tout ça, Levi était incapable de le saisir. Il rompit le baiser, caressant du pouce doucement la joue de Misha avant de se détacher d’elle brièvement. Il regarda autour de lui à la recherche d’une réponse, et reposa ensuite son regard sur la rouquine avec sérieux. Il ne voulait pas être brusque, mais quand il ne comprenait pas, il l’était. D’autant plus qu’il n’aimait pas avoir l’impression de lui prendre quelque chose : il n’y avait aucune obligation à être là, ni pour lui, ni pour elle.

Tu as fait tout ce chemin, Misha, souligna-t-il à voix basse en la regardant. Il chercha ses yeux qui étaient encore un brin fuyant, parce qu’il essayait vraiment d’être un être humain convenable pour une fois, dans une intimité aussi précaire et nouvelle pour lui également. Tu peux être toi-même, ajouta-t-il pour l’encourager avant de reprendre : Ou tu peux être qui tu veux, car peut-être était-ce le fait d’être elle qui la bloquait.

Il pouvait poser tous les cadres du monde pour préserver une femme de sa présence, il se refusait à heurter une poupée de chiffon qui peinait à prendre en main ses pensées. Levi vint s’installer sur le bord de son lit, attendant patiemment que Misha réalise par elle-même comment il lui serait plus simple d’agir peut-être. Ou plus simplement qu’elle lui parle.

C’est comme tu veux, c’est toi qui décides de tout, appuya-t-il en la fixant toujours. T’en seras pas moins amusante et intelligente demain matin en partant, personne te respectera moins qu’hier, il tendit la main vers elle pour l’inviter : Je ferais que ce que tu voudras, Bella, assura-t-il en lui offrant un sourire joueur au passage. Tu as juste à demander.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Misha Droan
Misha Droan
Fiche de personnage
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 102
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Les choses, telles qu'elles paraissent   Les choses, telles qu'elles paraissent - Page 2 EmptySam 1 Fév 2020 - 13:51
Lorsqu'il s'écarta d'elle, qu'il observa autour d'eux, qui la regarda à nouveau, elle comprit qu'il ne comprenait pas pourquoi elle avait cette attitude. Et elle non plus, finalement ne comprenait pas vraiment. Elle n'avait jamais eu de problème à se laisser aller à ce genre d'exercice, elle était même souvent la femme fatale qui prenait les devants, qui amenait l'homme à la désirer, le genre de fille au regard brûlant qui déclenchait le désir avant même d'ouvrir la bouche. Mais là. Là. Elle était tout sauf ça. Même elle ne se reconnaissait pas.

Il avait raison, elle était venue jusque là, personne ne l'avait forcée. Elle avait réfléchit, elle y avait pensé, et elle avait fait les pas, jusqu'ici, jusqu'à lui. Misha lui envoyait deux messages contradictoires, et elle pouvait comprendre qu'il ne sache pas où se placer. Et pourtant, pourtant, il avait éveillé le désir en elle. ElleK voulait encore sentir ses doigts parcourir sa peau, s'insinuer, la découvrir. Sauf que.

Sauf que lorsqu'elle fermait les yeux, ce n'était pas le visage de Levi qui s'imposait derrière ses paupières. Et les mains, bien que douces, n'étaient pas celles qui correspondaient à ce visage. Voilà ce qui n'allait pas. Et ce qu'elle ne pouvait pas dire, pas formuler.

Les mots de Levi résonnèrent à ses oreilles, et lorsqu'il s'éloigna pour aller s'asseoir, elle resta sur place, et l'observa. Il essayait de la rassurer, et pour la première fois, elle esquissa un sourire. Il était doux avec elle, il ne la poussait pas. Si elle décidait de faire demi-tour, elle était certaine maintenant qu'il la laisserait faire. Et c'était rassurant.

Mais le vrai déclic, c'est lorsqu'il arrêta de l'appeler Misha. Bella. Ce n'était qu'un surnom, quelque chose qu'il avait peut être lancé comme ça, pour détourner la situation et essayer de lui faire changer les idées. Mais au final, l'effet était tout autre, comme s'il avait appuyé sur le bon bouton. Ses yeux s'étaient allumés, ses lèvres s'étaient entrouvertes, une petite moue sur la bouche. Elle ferma les yeux un instant, avant de sourire en coin et de les rouvrir avant d'avancer vers le lit.

Si elle n'était plus Misha, il n'avait jamais existé.

La rouquine vint s'asseoir à côté de lui, et posa sa main sur sa joue pour venir à nouveau chercher ses lèvres, cette fois plus franche, plus vraie. De son autre main, elle vint chercher la sienne, pour la faire glisser sur sa cuisse, et remonter sur sa taille. Contre ses lèvres, elle sussura :


- Ne m'appelle plus autrement...

Elle fit cheminer ses doigts jusqu'à la nuque de Levi pour la caresser doucement, tandis que les doigts de son autre main jouaient avec une gourmandise toute nouvelle avec le bas du tissu de son t-shirt pour effleurer la peau de son ventre.


Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1506
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Les choses, telles qu'elles paraissent   Les choses, telles qu'elles paraissent - Page 2 EmptySam 1 Fév 2020 - 15:42
Il perçut à quel moment elle eut son déclic. A son surnom. Bella. Il put voir, admirer, cette transformation quasiment immédiate de la rouquine quand elle se rapprocha de lui. Elle fut plus féline alors, plus sûre d’elle. Elle donna le ton, plaçant sa main où elle le désirait, ses lèvres sur les siennes, se rapprochant de lui, l’attirant à elle. La danse pouvait reprendre alors, et il guida les pas. Ses mains se firent curieuses sur la cuisse de la jeune femme avant de remonter à sa taille. Il ne mit pas bien longtemps avant d’habilement l’allonger sur le matelas de son lit, et de se placer au-dessus d’elle avec précaution.

Elle se montra déjà plus entreprenante, plus confiante. Lui n’en perdit pas sa franchise pour autant, l’aidant rapidement à retirer son haut pour se découvrir à elle. Un torse sculpté par le sport et les années, une peau bronzée et marquée par endroit. La plus notable de ses cicatrices se trouvait en haut de son flanc et revenait dans son dos, Misha eut l’occasion de l’effleurait en touchant son derme du bout de ses doigts. Il frémit doucement, ferma les yeux, revint se saisir de ses lèvres en laissant ses paumes s’aventuraient où elles pouvaient.

Il ne se redressa que pour la libérer de ses affaires aussi, il voulait découvrir d’avantage sa peau de marbre, compter les tâches atypiques qui recouvraient une partie de son corps, les goûter aussi au passage. Levi n’était probablement pas un grand romantique, mais il pouvait couver de belles attentions à l’égard d’une personne qui en avait besoin. Misha en avait visiblement besoin et surtout envie. Il n’eut dès lors plus de doute à ce sujet, parce qu’elle redemandait de ses baisers et d’autant plus de la prise de ses mains sur sa silhouette si fine en comparaison.

De baisers en caresses, il profita du contact de sa peau. C’était chimique et enivrant, ravivant des souvenirs qui lui manquaient. Des instants où elle était là, venant timidement se blottir contre lui pour lui demander plus ensuite. Misha était évidemment différente, mais il y avait dans ses soupirs quelque chose qui l’obligeait à penser à elle. Il n’en montra rien - parce qu’il ne montrait jamais rien - mais il en souffrait. Il regrettait d’avoir loupé ce dernier rendez-vous avec elle. L’israélien remit ça dans un coin de son esprit, il l’effeuilla, l’admira silencieusement, donnant peut-être l’impression de l’estimer sans jamais émettre aucun jugement.

Il pouvait se targuer d’être encore un homme chanceux cependant. D’autres auraient montré plus d’empressement encore à finir entre les cuisses d’une fille comme Misha. Ils auraient sauté sur cette occasion pour prendre sans rendre dès la première tournure sous-entendant que ça pourrait se faire. Leur accord a eux était clair : ils n’en dormiraient que mieux ensuite.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Misha Droan
Misha Droan
Fiche de personnage
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 102
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Les choses, telles qu'elles paraissent   Les choses, telles qu'elles paraissent - Page 2 EmptySam 1 Fév 2020 - 19:00
Allongée sur le lit, elle le voyait en contrebas, et lorsqu'il retira son haut, elle ne pu que l'admirer dans la pénombre de la nuit. Si jusque là, ce n'était pas son physique qui avait guidé ses pas, elle ne pouvait pas mentir : le torse hâlé attira ses doigts inexorablement, et elle caressa ses abdominaux sans aucune gêne. La pulpe de ses doigts rencontra la cicatrice sur son flanc, et la suivit comme un chemin de pèlerinage. Elle le sentit frémir, et alors qu'il venait reprendre possession de sa bouche, ses mains glissèrent sur son dos, pour se serrer sur ses omoplates.

Alors que Levi la déshabillait, toujours plein de douceur, dévoilant la large cicatrice sur sa cuisse, vestige de cette forêt maudite, elle l'observait, gravant en elle chaque image de cette nuit. Peut être que cela lui permettrait de remplacer d'autres images. Ses mains couvraient sa peau, au fur et à mesure qu'il la dévoilait, ses lèvres venaient goûter des parcelles de son corps, et elle frissonnait, encore et encore.

Mais lorsqu'elle fermait les yeux, elle n'était pas là. Lorsqu'elle ne voyait pas Levi, ce n'était pas lui qui la touchait. Lorsqu'elle frissonnait, ce n'était pas au contact de l'Israëlien. Voilà ce qui se passait à ce moment précis. Ils étaient là, tous les deux, prêts à s'unir physiquement, et pourtant aucun des deux n'était vraiment là. Les gestes de tendresse qu'elle lui adressait étaient bien pour lui, mais ceux qu'elle recevait n'étaient pas les siens. Elle soupirait de bien être, son corps ondulant doucement pour lui permettre de la dévoiler encore un peu plus. Il l'observait, posait sur elle un regard qu'elle sentait bienveillant, et cela lui faisait tellement de bien...

Allongée sur le lit, en sous vêtements, elle tendit les mains vers la taille de son compagnon pour défaire son pantalon. Elle fit alors glisser ses mains sur tout son abdomen pour les glisser autour de son cou, et l'attirer à elle à nouveau. Misha voulait sentir le poids de son corps sur le sien, sentir qu'elle avait encore une contenance, qu'il pourrait l'écraser s'il le voulait, qu'elle était toujours bel et bien vivante.

Il avait eu raison la première fois. Il n'était pas comme Clayton, il n'était pas comme beaucoup d'autre qui l'aurait prise, immédiatement. Il n'y avait pas de sentiments, à quoi bon s'alourdir de cérémonies et de caresses ? Mais lui, il prenait son temps, il la faisait vibrer avant de la faire sienne. Il prenait soin d'elle, comme il le lui avait dit. Elle pouvait le croire, elle pouvait lui faire confiance.

Ses yeux se fermèrent et elle enserra son bassin entre ses cuisses, délicatement. La nuit n'était pas noire, et lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle rencontra son visage, et elle lui adressa un sourire. Elle n'avait pas besoin de mots, il savait déjà la comprendre.



Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1506
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Les choses, telles qu'elles paraissent   Les choses, telles qu'elles paraissent - Page 2 EmptySam 1 Fév 2020 - 19:21
Levi laissa sa tête épouser le matelas. Le souffle court, il sentait le chaud, après l’effort. Il faisait bon dans la pièce, mais encore trop pour lui à cet instant. Il profita d’un bref instant encore aidé par l’adrénaline pour se relever du lit et ouvrir un instant la fenêtre. Il tira une cigarette d’un tiroir de son bureau et la coinça entre ses lèvres avant de l’allumer. D’un simple geste, il la proposa en la désignant à Misha, comme pour lui dire qu’elle n’avait qu’à se servir.

Il n’eut pas besoin d’en parler, ni de lui demander si elle allait bien. Il remonta juste la couverture au sol pour qu’elle puisse se blottir dedans et s’endormir plus paisiblement. Posé sur son bureau, il attendit de finir sa cigarette en ne pensant à rien du tout. Son esprit était vide – enfin vide. Mêlé à la pointe de fatigue qui perçait dans sa tête, Levi laissa quelques tics qu’il avait perdu après l’adolescence reprendre place sur ses traits. Un rictus, un pianotement du doigt. Des traits dont il s’était détaché pour survivre à l’hostilité de ce monde.

Mais même s’il ne commenterait pas oralement la situation, il savait que ça s’était bien passé. Ça n’avait pas été en un bloc, il avait pris le temps de trouver ce qui lui plaisait, en canalisant ses propres émotions. Il avait tenté de la faire vibrer, s’était arrêté au milieu de certains coups de reins pour revenir la stimuler autrement. Levi n’était pas un excellent amant, mais il considérait qu’il fallait parfois se donner du mal pour offrir à une autre personne du plaisir. Et ce mal n’était rien en comparaison.

Misha eut droit à sa satisfaction, il l’avait senti se tendre contre lui, pendant qu’il la maintenait dans son dos, une main sur la gorge, une autre sur sa hanche, soufflant à son oreille, embrassant doucement sa joue. Il n’avait pas essayé de se retenir plus longtemps ensuite, aussi épuisé par tout ça. Il écrasa son mégot dans un cendrier de fortune, et hésita un bref instant à se coucher à côté d’elle. Pas qu’il n’en avait pas envie, c’était davantage qu’il craignait de ne pas pouvoir s’habituer au confort du matelas.

Elle l’encouragea d’un regard, il fit un effort, venant se mettre à ses côtés l’instant d’après. Il passa un bras sous sa tête, s’installa sur le dos en fixant le plafond. Sa respiration était déjà prête, profonde et lente. Détendue. Celle de Misha… Il la percevait cette fois : déjà plus reposée. C’était une petite victoire, n’est-ce pas ?


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Misha Droan
Misha Droan
Fiche de personnage
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 102
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Les choses, telles qu'elles paraissent   Les choses, telles qu'elles paraissent - Page 2 EmptySam 1 Fév 2020 - 20:04
Le souffle court, elle se sentit retomber à côté d'elle. Un sourire satisfait éclaira son visage, alors que son amant se levait pour ouvrir la fenêtre et qu'elle se délectait une dernière fois de la vision de son corps nu. Il alluma une cigarette et lui en proposa une, mais elle ne fumait pas, et refusa d'un sourire la proposition.

Encore une fois, ils ne parlaient pas. Tout c'était fait sans un mot, juste avec des gestes et des soupirs. Il avait décrypté le moindre de ses désirs, il avait su où aller, que faire, pour la faire se tendre, vibrer, et parfois gémir dans son oreiller de peur de réveiller la colocataire de Levi. Il n'était pas le meilleur qu'elle ai connu, mais il faisait partie de ceux là, de ceux qui se meuvent jusqu'à vous émouvoir. Elle s'était évadée, il avait réussi. Pour quelques heures, elle était sortie de sa prison.

Pourtant elle n'aurait jamais pensé que ça aurait pu vraiment marcher. Elle n'avait connu que deux contextes pour ce genre de choses : le côté amoureux, où les sentiments déclenchent la passion et guident les actes, et le côté sauvage de l'instant passionnel et pulsionnel. Mais jamais quelque chose qui se serait fait sans aucun sentiment, sans envie particulière. Juste pour s'aider. Juste pour oublier. Et pourtant, ça avait fonctionné.

Elle l'invita à se joindre à elle. Ca n'avait rien d'une déclaration d'amour soudaine, c'est juste qu'elle voulait profiter encore un peu de ce contact qui avait été pour elle salvateur. Il la rejoint, et se coucha sur le dos. La rouquine, dont la chevelure s'étalait derrière sa tête comme une flaque de sang brillant, vint blottir sa tête sur son épaule, et ramassa la moitié de la couverture sur elle. Ses doigts jouèrent sur le ventre de l'homme un petit moment, avant que finalement, elle ne se sente partir. Elle allait dormir. Enfin...

Son sommeil fut paisible. Pas de forêt, pas de grognements, pas de cris, pas de coup de feu. Elle n'entendit pas ses propres hurlements qui l'appelaient. Elle était juste... Ailleurs.
Lorsqu'elle ouvrit les yeux, il faisait encore sombre dehors, mais elle devinait les reflets rosés des nuages éclairés par le soleil levant. Sur la table de nuit, la montre indiquait cinq heures et demi, et elle sourit en se rappelant qu'il lui avait dit aller courir à six heures. Elle devait s'en aller avant que Sacha ne se réveille, elle ne voulait pas affronter le regard qui serait soit bien trop curieux, soit amusé. Elle ne voulait croiser personne d'ailleurs. Doucement, pour ne pas le réveiller, elle déposa un léger baiser sur sa joue et se glissa hors de la couverture, puis se rhabilla. Elle quitta la pièce et descendit les escaliers sans un bruit, quittant la maison de la même manière. Il n'y avait personne dans les rues, et elle regagna les dortoirs.

Elle n'avait pas besoin de lui laisser un mot, ou de lui parler. Elle reviendrait, il le savait. Ils n'avaient pas besoin de verbaliser ce qui allait devenir un accord tacite entre eux, entre ses deux êtres qui ne trouveraient leur havre de paix que dans les bras l'un de l'autre. De toute façon, cette nuit n'était que le début de nombreuses visites, de plus en plus régulières, mais dont ils ne laisseraient rien transparaître aux yeux du monde. Mais ça, ils ne le savaient pas encore.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Les choses, telles qu'elles paraissent   Les choses, telles qu'elles paraissent - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Les choses, telles qu'elles paraissent -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: