The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-58%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz L’Original
4.99 € 11.85 €
Voir le deal

Partagez
- My blood -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2003
Age IRL : 27
MessageSujet: My blood   My blood EmptyVen 31 Jan 2020 - 18:31
La distillerie a l’air vraiment vide comme ça.

Les gars sont partis y’a quelques heures déjà, et on a aucune idée de quand ils rentreront pour le coup. Je roule sur le canapé en essayant de trouver une position confortable, emmitouflée sous la grosse couverture que j’ai ramené de ma chambre pour m’installer ici. Miraculeusement, Anton est venu me tenir compagnie, on a diné ensemble en tête à tête. Et un peu discuté, de tout et de rien. C’était pas très intime, mais ça nous a permis d’apprendre un peu mieux à nous connaitre, et le miracle dans tout ça c’est qu’on en soit pas venus à s’insulter. Après quoi, il m’a laissé en disant vouloir se coucher pas trop tard, les affaires reprenaient durs le lendemain.

Neil passe rapidement pendant sa garde pour se préparer un café qu’il mérite. Quelques mots échangés, c’est à l’apparition de Dana qu’il s’éclipse en nous souhaitant une bonne soirée avant de retourner à ses oignons. Moi, j’échange un regard en coin avec l’ancienne flic, en lui faisant un signe de la tête :

Tu te fais une toilette rapide et tu te joins à moi ? que je lui demande un peu brusquement mais c’est pas mon fort d’être patiente.

De toute façon dernièrement, on dit que je suis agressive alors que j’ai pas l’impression de l’être plus que d’habitude. C’est peut-être dû à mon retard de règles. En tout cas, j’ai peut-être l’air d’avoir des humeurs instables, mais au moins je suis pas couverte de tripes de rôdeurs. C’est probablement pas de son fait, sauf qu’on a connu mieux comme masque pour la peau. Quoi que, même ça, c’est ni son genre à elle, ni le mien.

C’est peut-être la première fois qu’on va avoir une discussion depuis qu’elle a cassé la gueule à Joaquin. Ça nous fera probablement pas de mal. Quand elle se bouge pour aller se nettoyer, je me rallonge en tirant le comics de Markus pour le feuilleter rapidement. J’ai déjà lu cette page, la suivante aussi. Au bout, je crois que j’ai juste perdu le fil de ce que je faisais en discutant avec Anton, puis Neil. Et ce qui va venir avec Dana va pas aider à le retrouver.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Chasseuse de primes
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, HK G14
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 434
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: My blood   My blood EmptySam 1 Fév 2020 - 11:37
J'crois que depuis qu'il y a eu cette histoire avec Joaquin, j'ai parlé à personne à part à Anton. Et encore, c'est plus ou moins parce qu'il s'est imposé. Enfin, ça a au moins eu l'avantage d'être utile qu'il fasse ça. Comme ça on a pu réparer ma nouvelle arme. Restera plus qu'à nous mesurer l'un à l'autre pour voir ce que valent nos armes respectives. Ainsi que les tireurs qui les manient. J'sais pas vraiment si c'est le hasard qui a voulu que personne d'autre ne tente de m'adresser la parole ou le fait que rien qu'à me voir n'importe qui comprenait qu'il ne valait mieux pas prendre le risque, mais en tout cas j'crois que ça fait un moment que j'ai pas desserré les dents. Et que ma voix n'a pas résonné entre les murs de la distillerie.

Comme chaque jour ou presque, j'suis partie faire un tour dehors. Histoire de potentiellement trouver des trucs intéressants. Et surtout pour me tenir éloignée des autres. Par chance, aujourd'hui les choses devraient devenir plus calmes, pour un temps. Même si je me tiens à l'écart de tout le monde, j'ai bien vite compris tout de même qu'une expédition se préparait. Et avec elle, le départ provisoire de Joaquin et d'autres. Et ça, ça va me faire des vacances.

J'sais pas vraiment depuis combien de temps est-ce que je suis sortie. Et j'sais pas si c'est de la chance ou de la malchance, mais j'suis tombée sur un petit troupeau de cadavres. Un peu moins d'une dizaine, j'les ai pas vraiment comptés, mais c'est certain que je leur ai tous fait payer le fait de s'être dressé sur ma route. Un par un, j'les ai descendus et il faut avouer que je me suis peut-être un peu passé les nerfs sur eux. Ce qui fait que, quand j'ai décidé de rentrer à la distillerie, j'étais couverte de tripes de cadavre et de sang. Sauf que j'en ai pas grand chose à foutre.

Bizarrement, quand je rentre dans la pièce, j'ai l'impression que c'est le signal général d'alerte comme quoi il vaut mieux ne pas rester dans les parages. Je vois Neil s'éclipser en vitesse après avoir rapidement souhaité une bonne journée et c'est là que je me rends compte que Yulia est là aussi. On échange un rapide regard, et sa question sonne presque comme un ordre. Sauf que je ne le prends pas vraiment comme ça. Je hausse les épaules, ne dit rien, et me contente d'aller effectivement faire un brin de toilette et attraper des fringues de rechange dans ma chambre. Une fois tout ça fait, une bonne quinzaine de minutes plus tard, je retourne auprès de la russe.

Sans attendre une quelconque permission -ni même la demander d'ailleurs- je m'installe sur le canapé à côté de Yulia en évitant soigneusement de m'asseoir sur ses pieds. Je la regarde du coin de l'oeil, décide de l'embêter un petit peu en lui piquant rapidement son comics pour ensuite le lui poser sur le visage. Profitant de ce moment où elle ne me voit pas pour sourire, je m'étire ensuite et me passe les mains sur les cheveux en me mettant en arrière dans le canapé.

Tu voulais que j'te rejoigne pour traîner sous un plaid ou y'avait un truc particulier? Malgré moi, je suis un peu plus froide que d'habitude. Je sais que ça viendra, ce moment où elle voudra certainement me taper sur les doigts pour ce qu'il s'est passé avec Joaquin. J'ai juste aucune envie que ça arrive maintenant. Mais avec Yulia, y'a toujours 70% de chances que les choses se passent différemment de comme on le voudrait. On va dire que ça fait partie de son charme?



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2003
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: My blood   My blood EmptySam 1 Fév 2020 - 20:02
Dana me pique mon bouquin en arrivant, pour me le refoutre sur le visage ensuite. Et voilà qu’en plus, elle tire sur la couverture pour prendre une partie de ma place. Je râle :

Me colle pas tes pieds froids sur les jambes ! Je râle mais je ris aussi, ce qui fait que ça a pas l’air très sérieux tout ça, et qu’elle a plutôt fait de continuer ce qu’elle a entrepris pour m’embêter au passage. Ça aurait le mérite de nous détendre, surtout que l’ambiance a l’air morte au point d’en faire jouir un nécrophile : Tu devrais le dire tout de suite si je t’emmerde, Dana, ça irait beaucoup plus vite pour nous deux, je lui souffle ça aussi froidement.

Et je balance mon comics sur la table basse à côté en venant m’emmitoufler à moitié sous les couvertures, pour garder un peu de chaleur. J’ai espoir qu’avec l’electricité qui va revenir, on gagne quelques degrés dans cette foutue pièce. Faut dire que l’isolation faite en gruyère aide pas tout à fait à s’en sortir de ce côté-là. L’avantage dans l’histoire, c’est qu’on pourrait pas faire pire, et qu’on pourra qu’améliorer les lieux.

Un soupir m’échappe cependant. Est-ce que y’avait un truc en particulier ? ça serait sûrement mon rôle de responsable de la confronter au sujet de Joaquin, mais j’aimerais bizarrement que Valérian s’en charge à ma place. Sauf que lui, depuis qu’on s’est mis à coucher ensemble, on est plus vraiment capable de discuter et à être responsable. Autant dire qu’on s’évite juste pour être sûr de trouver un peu de vie sociale ailleurs, et un peu plus de maturité aussi.

J’sais pas, ça fait depuis que j’suis rentrée qu’on s’est pas parlées, déjà, autant mettre les choses en perspective. Et avec tes vacances loin du campement après ton pétage de plomb contre Joaquin, ça a pas aidé à avoir une discussion apaisée, que je rajoute.

Du coup, on fait quoi ? Les solutions sont vastes.

On peut crever l’abcès ou continuer à faire l’autruche, c’est toi qui vois, mais moi ça commence à me gonfler : ils sont tous partis pour quelques jours, t’as pas a supporter la tête de con de Joaquin pendant un p’tit temps. J’crois que c’est le bon moment j’pense pour qu’on mette les choses à plat et qu’on trouve les bonnes solutions, et advienne que pourra, donc.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Chasseuse de primes
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, HK G14
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 434
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: My blood   My blood EmptySam 1 Fév 2020 - 20:29
J'déteste clairement ce genre de situations. Enfin, quand elles concernent Yulia. Le reste, faut dire que ça m'en cogne une sans faire bouger l'autre. Et c'est pas peu dire. Mais le fait est que ces derniers temps, il est de plus en plus difficile de faire en sorte que les choses s'arrangent. Et j'ai bien conscience que c'est certainement majoritairement de ma faute. Sauf que mon caractère de merde, je risque pas de le changer du jour au lendemain. J'doute même de réussir à le faire un jour.

Si au départ, l'ambiance avait l'air plutôt agréable, ma propre froideur a bien vite fait changer le ton. Et j'en profite en même temps pour m'insulter dans ma tête. J'suis vraiment pas capable de fermer ma gueule parfois. Je soupire en me passant une main sur le visage lorsqu'elle me dit de clairement lui annoncer si elle m'emmerde. Je la regarde du coin de l'oeil en m'abstenant cette fois de tout commentaire. J'ai pas envie d'empirer encore une fois la situation. Je grimace un peu et remonte mes jambes sur le canapé pour les ramener vers ma poitrine, passant mes bras autour pour les maintenir près de moi. J'me contente d'écouter ce qu'elle a à me dire, sans l'interrompre. Et même si elle ne le dit pas directement, j'pense la connaître assez pour comprendre que j'l'ai blessée en jouant la carte du silence.

Pourtant, je laisse un silence s'installer quelques instants, le temps de choisir les bons mots. Si tant est qu'ils existent. J'ai pété un câble, j'le sais... Et j'peux pas vraiment t'expliquer pourquoi. Mais si Anton avait pas été là, l'autre tête de con s'rait plus là pour de bon. Je soupire et viens poser mon regard sur la brune qui se blottit sous sa couverture, me penchant un peu pour la border comme il faut et la protéger de potentielles infiltrations de courant d'air froid. J'crois bien que c'est la seule capable de recevoir ce genre d'attentions venant de moi. Et pour c'qui est de mes "vacances" comme tu dis, j'avais pas spécialement prévu de partir si longtemps à la base. Mais bon, j'suis pas sûre d'vous avoir vraiment manqué. J'suis pas indispensable non plus. Et j'dis pas ça pour me la jouer Caliméro ou quoi. J'dis juste ce que je pense. Personne n'est vraiment indispensable. C'est ce que la vie est devenue.

J'me remets bien en arrière, pose ma tête contre le dossier du canapé et regarde donc le plafond pendant quelques instants. J'ai pas envie de faire l'autruche. Elle veut qu'on parle? Alors profitons du fait que pas mal de monde soit absent et ne risque donc pas de venir nous interrompre pour tout et n'importe quoi. C'est juste que quand j'l'ai vu, j'ai trop de souvenirs qui sont remontés d'un coup. J'me suis souvenue de ce qui est arrivé à ma mère et j'ai fait le parallèle avec le flic qu'il a tué. Il avait une famille aussi, et une gosse du même âge que j'avais quand j'ai perdu ma mère. Et c'était un collègue... En plus, tu t'souviens de la cicatrice de balle que j'avais au flanc gauche? Bah c'était en essayant de choper l'un des dealers de son gang que j'me suis fait tirer dessus. J'ai juste... vrillé, en l'voyant. Et ensuite, j'avais besoin de prendre un peu l'air, alors j'suis allée au No Man's Land... Mais bon, j'suis rev'nue alors c'est qu'il s'est rien passé d'fou. Est-ce que j'ai envie de lui dire que c'est avec Clyde que je suis partie pendant plusieurs jours? Pas spécialement. Et puis ça n'a pas tant d'importance que ça.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2003
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: My blood   My blood EmptySam 1 Fév 2020 - 20:48
Ouais c’est ça, t’es pas indispensable donc c’est une raison pour tous nous envoyer nous faire foutre et nous faire nous inquiéter pour toi, ouais je rétorque ça avec un poil de violence, en fronçant les sourcils. J’peux pas m’empêcher de me redresser pour l’écouter, ça efface un peu ses gestes de gentillesses mais c’est pour la bonne cause : je dois être particulièrement attentive à ce qu’il se passe. S’il était arrivé quelque chose à quelqu’un en te cherchant dehors, t’aurais regretter d’agir comme une gamine, et je pèse mes mots.

T’façon, je saurais pas faire autrement que la brusquer. J’secoue la tête, elle a l’habitude de ma franchise. Quelques années en arrière, elle a aussi subi mes redescentes violentes de drogues, le nombre de fois où elle m’a laissé sur le pavé en m’disant que j’ai qu’à pas être une pauvre andouille à retourner dans les bras d’ce mec, mon ex, mon Jack. C’est du passé, mais la brutalité de ses propos restent malgré tout dans mon esprit, parce que c’est ce qui m’a permis aussi d’avancer.

Merde Dana, j’comprends pas, mais vraiment, je dis pas ça au hasard, je pige vraiment plus dans quel sens elle tourne depuis qu’on s’est retrouvées. Avant, on était fusionnelles, on se suivait. Et là, on a changé. Elle devrait être fière de la personne que j’suis devenue, parce que malgré mes conneries, je suis responsable. Mais elle ? Y’a un truc qui colle pas avec celle qu’elle était, avec son souvenir. Elle était forte, pas inutilement sensible. T’as trente deux piges, de nous deux, c’est toi l’adulte, c’est toi la personne intelligente et censée, et depuis qu’on s’est retrouvée, t’agis comme la dernière des connes et tu fais payer à tout le monde on sait même pas quels crimes !

Bon, j’m’écoute, et les mots me semblent un peu fort. J’grimace, m’excuse vite fait. Dernière des connes, c’était pas le plus adapté. Mais j’espère qu’elle écoutera quand même :

Joaquin a pas pénétré chez une daronne pour la tuer sous les yeux d’ses gamins, tu transposes des trucs qu’ont quasiment rien en commun, t’peux pas utiliser ces prétextes pour justifier tes piques de colère contre la terre entière, c’est moi qui parle alors que j’monte quand même en pression plutôt bien ces derniers temps, à attendre mes règles sans jamais les voir venir dans le fond de ma culotte : C’est quoi ton problème ?

Allons y gaiment.

Soit tu parles, soit j’vois pas l’intérêt d’vivre en communauté tous ensemble, on est pas tous assortis, mais si on est pas foutus d’chercher au moins une stabilité, on va juste droit dans le mur, et j’ai besoin qu’elle fasse un effort parce que ce groupe sans elle, je pourrais pas le gérer.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Chasseuse de primes
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, HK G14
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 434
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: My blood   My blood EmptySam 1 Fév 2020 - 21:16
Ses mots sont durs. Très durs. Et j'ai la nette impression qu'on est replongées des années en arrière, avant toutes ces merdes qu'on vit maintenant. Sauf que nos rôles ont été inversés. Fut un temps, c'était moi qui me r'trouvais à lui en foutre plein la tronche pour qu'elle prenne conscience des conneries qu'elle pouvait faire. A mon tour de prendre le retour de manivelle. Je soupire en l'entendant m'engueuler comme si j'étais une gosse de six ans qui aurait pas attendu sagement à la sortie de l'école qu'on vienne la chercher. Mais quand elle me dit que j'agis comme la dernière des connes ça me fait clairement mal. Et ça, elle a toujours su faire. Frapper là où ça fait mal. Je serre les dents, prends sur moi.

Les sourcils pourtant froncés, j'essaie de garder mon calme et redresse ma tête pour poser mon regard sur la russe. C'est un regard froid, mais c'est plus fort que moi. Même si elle s'excuse rapidement pour ses mots, je sais qu'elle le pense tout de même. 33 ans. Enfin, c'est pas comme si ça comptait vraiment encore. Oui, c'est tout ce que je trouve à dire. La corriger sur mon âge parce que oui, c'était mon anniversaire y'a quelques jours. C'est pas que j'en ai vraiment quelque chose à foutre. Mais j'réfléchis pas vraiment avant de dire ça.

Je soupire. J'aimerais vraiment garder mon calme dans cette situation, ne pas m'énerver encore une fois et encore moins contre Yulia. Mais de toute évidence, elle n'est pas dans cette optique là de son côté. Elle monte en pression, je l'entends et le vois sans problème. Parce que fut un temps, je pouvais me vanter de la connaître par coeur. Sauf qu'elle a changé. Est-ce que j'ai changé aussi? Peut-être. Il faut dire que ce que j'ai subi pendant des mois de captivité a de quoi changer n'importe qui. Mais comment est-ce que je pourrais lui en vouloir? Elle n'a aucune idée de ce que j'ai enduré. J'lui en ai jamais parlé. La seule chose qui m'a permis de tenir, c'était l'idée de retrouver un jour ma seule famille -même si on est pas liées par le sang- et de pouvoir à nouveau veiller sur elle et m'assurer que rien ne lui arrive. Mais le jour où nous nous sommes retrouvées. J'ai pris la vérité en pleine face. Et si j'ai fait tout mon possible pour ne pas y penser les premiers temps, la réalité nous rattrape toujours.

C'est quoi mon problème? Elle veut vraiment le savoir? Mon problème? Ma voix trahit ma colère qui monte en réponse à la sienne. J'me lève, incapable de rester en place, et fais quelques pas, tournant comme un lion en cage. Mon problème c'est que j'ai tenu pendant des mois à m'faire torturer par des fils de putes, à m'faire utiliser comme divertissement pour me battre contre des mordeurs qu'ils avaient capturés ou contre des types armés alors que j'avais rien d'autre que mes poings! Huit mois! Huit putains de mois à m'répéter chaque jour qu'il fallait que j'tienne bon parce que t'étais quelque part là dehors et que t'avais besoin de moi! Sauf que l'jour où j't'ai retrouvée t'avais plus besoin de moi! Et t'as plus besoin de moi Yulia, j'le sais! Sauf que ça fait presque dix ans que j'veillais sur toi chaque jour! J'sers à quoi, moi, si j'peux pas te protéger?! Je crie presque à la fin de ma tirade, le regard noir et les poings serrés. Je lève mon haut pour lui montrer encore une fois l'énorme cicatrice de brûlure à l'acide qui s'étend sur mon côté gauche. Et chaque fois que j'vois cette saloperie, j'me rappelle de tout c'que j'ai vécu et que j'me suis accrochée à une idée qui était fausse! T'as plus besoin de moi Yulia, et toi aussi tu l'sais! Alors oui, j'suis fière de celle que t'es devenue, mais ça veut dire aussi que t'as certainement plus envie que j'sois sur ton dos tout le temps! Il faut dire que m'entendre dire ça à voix haute, ça me blesse aussi. Bordel mais y'a pas un jour où on pourra se parler calmement elle et moi...



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2003
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: My blood   My blood EmptySam 1 Fév 2020 - 22:00
J’fais les yeux ronds à Dana. Elle aussi monte en pression et bizarrement, ça m’aide pas à me calmer. J’la comprends, si les rôles avaient été inversé, j’aurais jamais pu fermer ma gueule pour pas lui rentrer dans le lard. Mais là, j’ai un putain de sentiment d’injustice qui m’remonte dans les narines, j’peux pas m’empêcher d’voir rouge. C’est sa frustration qui m’éclate en plein visage, aussi une détresse que j’vois pas venir. Dana est un cocktail explosif instable depuis son retour à mes côtés, elle collectionne les traumatismes comme beaucoup d’entre nous, pour au final pas savoir les gérer ni se canaliser. Elle me montre ses plaies, ses cicatrices, et même si elle le dit pas, j’le prends pour moi.

Parce que si elle est malheureuse aujourd’hui, c’parce que je suis pas capable de la rendre heureuse comme avant. C’est un coup droit dans la poitrine, qui m’coupe un peu le souffle, m’remonte l’estomac. J’en ai mal au ventre. J’peux pas m’empêcher d’me lever nerveusement, d’lui faire face en me mettant sur mes jambes, et d’serrer la mâchoire si fort que j’m’en ferais volontiers sauter les dents. J’crois qu’il m’faudrait un pied de biche pour réussir à m’rouvrir les lèvres maintenant, j’sens que si j’sature là, j’pourrais pas revenir en arrière.

Mais c’est trop tard. J’ai pas l’émotion facile, j’ai pas cette possibilité d’exploser en larmes, moi j’éclate juste de colère quand quelque chose me touche. J’passe pas par la case chagrin même si ça m’brise le cœur :

Pourquoi tu t’en prends à moi ?! Vraie question, pourquoi ? J’y suis pour rien, Dana !

J’peux pas changer le passé et faire en sorte d’arranger les choses et d’effacer ses cicatrices. Ça m’bouffe qu’on ait pu lui faire ce mal, et si j’mets la main sur ces enculés, ils vont regretter d’avoir un jour vu la lumière du jour. Mais là, c’est quoi mon pouvoir ? elle me fout juste devant ma propre impuissance, dans l’espoir que ça me fasse pas péter un câble :

J’aurais préféré qu’on se sépare jamais ! J’aurais préféré qu’t’ais pas à traverser tout ça ! Mais j’ai pas l’pouvoir de refaire le monde ! J’y suis pour rien et si tu m’en parles pas j’peux pas le savoir ou le deviner ! Pourquoi faut que je sois obligée de te hurler dessus pour que tu daignes me le dire ?! Tu m’fais pas confiance c’est ça ? Sous prétexte que j’ai plus besoin de toi soit disant, t’peux plus me parler ?! Elle me cache tellement d’choses que je sais même plus ce que je dois croire. Au début, c’est que des combats jusqu’à l’épuisement. Aujourd’hui, elle m’dit qu’on la torturait et qu’j’ai été son seul salut. Quand on a tenté d’me violer, qu’on m’a tellement ravalé la facade qu’j’ai pas reconnu mon reflet, ma seule source d’inspiration, ça a été d’être comme elle et d’me battre si fort comme elle l’aurait fait à ma place :  Tu comprends rien à rien, bien sûr que j’ai besoin de toi !

J’en ai encore plus mal au ventre, j’sais que la colère aide mais, j’vais m’en faire un ulcère :

Mais pas comme avant ! On a trop changé toutes les deux pour ça. T’as pas le droit d’me remettre ça sur le dos !

De rage, les larmes me montent aux yeux, et avec la même rage, j’saisis sous la table basse l’emballage que je lui ais réservé, qui contient ses putains de moufles qui ressemblent à des loutres que j’ai pas eu l’occasion de lui donner, et lui balance à la gueule sans plus de cérémonies :

Et tiens, BON ANNIVERSAIRE !



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: My blood   My blood Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- My blood -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: