The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Well, hello girl -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryan Lewis
Ryan Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Colt Python, un marteau arrache-clou et des lames de rasoir.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/01/2020
Messages : 54
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl - Page 2 EmptyMar 4 Fév 2020 - 18:14
Lorsqu’Amalia attrapa sa main et la caressa du bout des doigts, Ryan fut parcourue d’un violent frisson et se sentit bien malgré elle rougir comme une pivoine. À la fois embarrassée et troublée, la brunette baissa vivement les yeux et se mit à sourire d’un air béat, comme une adolescente que l’on embrasse pour la toute première fois et qui est victime de ses premiers émois. Qu’est ce qu’elle pouvait avoir l’air niais ! maugréa t-elle intérieurement, sans plus savoir sur quel pied danser et que faire de ses mains. Quelle idiote, franchement ! Pour une raison que Ryan ignorait, elle était absolument incapable d’arrêter de sourire et de calmer les battements de son coeur qui s’affolaient à nouveau chaque coup d’oeil vers Amalia. Quelque peu enhardie, Ryan tenta cependant de rentrer dans le jeu de son interlocutrice et affronta, une fois encore, son regard vert avec une assurance qu’elle était loin de ressentir. À son grand désarroi, seul un charabia incompréhensible franchit alors le seuil de ses lèvres et se perdit dans le brouhaha ambiant du No Man’s Land : « C’est, euuh… C’cool de t’rencont’er…, hmpf… Ouais, hein, euh… » Avec le sentiment d’être une parfaite idiote, Ryan adressa alors un sourire qui avait la raideur d’une grimace (et qui donnait l’impression qu’on lui ait collé du scotch de chaque coté des lèvres) à Amalia et jeta un coup d’oeil à la dérobée vers Milow, en quête d’une main secourable. Il fallait vraiment qu’elle se dépêtre de ce pétrin ! C’était vraiment la merde, là ! Un peu plus et elle se chiait dessus pour de bon.    

Milow, toujours occupé à vociférer à la tronche d’un client, n’avait cependant rien remarqué de ses problèmes et ne lui accorda pas la moindre attention lorsque Ryan s’efforça, en faisant les gros yeux, de croiser son regard. Merde alors ! Soit il le faisait exprès, soit il… Hmm, toute réflexion faite, c’était obligé : il le faisait exprès ! Ah, petit merdeux, tiens ! Elle lui botterait le cul pour la peine. Ryan avait, en effet, la certitude que Milow avait depuis longtemps remarqué le petit jeu auquel elle se livrait en compagnie d’Amalia et était bien décidé à la laisser se démerder seule. Sans doute parce qu’elle l’avait traité de trou du cul fini, son refrain préféré, en arrivant au No Man’s Land, après qu’ils se soient tous les deux crêpés le chignon tout le long du trajet. Olàlà, il le lui paierait ! Ryan, qui carrait à présent la mâchoire à s’en briser une dent et le fusillait du regard, s’en fit alors la promesse solennelle.    

« Hmm ? » fit alors la brunette, en se tournant à nouveau vers Amalia, tandis que celle-ci la ramenait doucement à leur conversation en lui caressant le dos de la main du bout des doigts. À peine de retour dans le ring, Ryan sentit à nouveau ses joues s’empourprer, mais, la mâchoire carrée, s’efforça de ne pas perdre la face pour autant. Bon allez, courage ! Le tout était de penser à respirer de temps en temps et surtout d’ar-ti-cu-ler ; le tout sans se chier dessus, de préférence. Ça ne pouvait pas être si difficile que ça, hein ? « Euh… Quoi ? » Elle n’était pas certaine d’avoir bien compris ce que lui proposait tout à coup Amalia : « Tu veux qu’on aille… (elle chercha ses mots, sans parvenir à les trouver) Maintenant ? » Ryan fut incapable de réprimer l’expression parfaitement abasourdie qui envahi alors son visage et, après un instant d’hésitation, pouffa contre toute attente de rire : « Eh ben ! Y’a rien qui t’arrête, toi ! Franchement, j’suis impressionnée ! » Le fait de rire lui permit de se sentir tout à coup bien plus à l’aise, bien plus légère et de s’armer d'un courage nouveau : « C’est tentant, très tentant même ! Mais… » Elle désigna d’un coup de tête Milow : « J’suis pas venue seule, tu vois. C’est mon frangin, là bas. Une vraie tête de noeud, hein. Mais, même s’il me tape sur les nerfs, j’le lâcherai pas. J’le lâcherai jamais. Faut qu’le surveille, tu comprends ? » Ryan adressa alors un petit sourire à Amalia, en guise d’excuse puis ajouta : « Mais… S’tu veux. » Elle hésita un instant, avant de se jeter à l’eau : « Tu peux toujours m’embrasser. »
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Overlook Hotel
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 166
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl - Page 2 EmptyMer 5 Fév 2020 - 14:51
Je me demande quand même par moment si Ryan ne préfèrerait pas être à un endroit à l'exacte opposé de celui-ci plutôt que devoir continuer d'être là face à moi. Et le fait qu'elle semble chercher désespérément le regard de quelqu'un ne fait que confirmer cette impression. C'est dans ce genre de situations que j'me demande si je suis encore capable de séduire quelqu'un qui me plait, et pas uniquement de séduire ceux à qui je plais pour qu'ils me donnent ce que je veux. Finalement, c'est peut-être tout ce que je suis bonne à faire encore. Etait-ce donc une bonne idée de prendre les devants et d'essayer de faire du charme à cette jeune femme face à moi? J'en viendrais presque à douter.

D'ailleurs, quand la seule réponse que j'obtiens à ma proposition est un rire franc et amusé de la part de Ryan, je me renfrogne un peu. Y'a rien qui m'arrête? J'ai presque envie de lui dire que c'est peut-être parce que j'suis obligée de vendre mon cul pour survivre, que j'ai appris à mettre mon amour propre de côté et à accepter de coucher avec le premier venu. Que j'passe des heures à me faire sauter par des types alors que chaque passe m'oblige à faire preuve de la plus grande des imaginations pour que je ne ressente pas ça comme un viol. Si on m'avait dit, le jour où j'ai enfin accepté d'assumer mon homosexualité, que j'finirais par me faire passer dessus par un nombre incalculable d'hommes j'aurais certainement refusé d'y croire. Et moi aussi, j'aurais ri à gorge déployée. Pourtant, c'est ma réalité. Mon quotidien.

Elle me dit que c'est tentant, même très tentant. Mais qu'elle n'est pas là toute seule. Je ne suis que très légèrement rassurée quand elle m'explique qu'il s'agit de son frère et qu'elle doit veiller sur lui. Certes. Mais ça ne l'a pas empêchée de le supplier du regard de venir l'arracher de mes griffes. Je me contente de hocher la tête en suivant son regard vers celui qu'elle m'a montré d'un signe de tête. Je comprends sûrement mieux que n'importe qui... J'vais pas te retenir plus longtemps alors, j'm'en voudrais de t'empêcher de faire ton travail de frangine. Et il n'y a aucune ironie là dedans. Parce que j'étais aussi une soeur avant. Une grande soeur, qui devait protéger sur ses cadettes. Même si j'ai été bien incapable de le faire, au final. Je retiens un soupir et réponds à son petit sourire d'excuse par l'identique. Sauf que je m'attendais pas à la suite.

Je hausse un sourcil quand elle me propose, avec une certaine hésitation pourtant, de l'embrasser si je le veux. C'est là que je n'arrive pas à retenir un sourire en coin, légèrement amusé. Si je veux? Il n'y a pas que moi qui compte là dedans. Le tout c'est pas de savoir si je veux, mais si tu en as envie... De mon côté, la question se pose pas... Jetant un rapide coup d'oeil en direction du frère bien trop occupé par celui sur qui il semble gueuler, j'attrape ensuite délicatement les bords de la veste de Ryan et l'attire vers moi. Avec toujours la même délicatesse, je viens glisser l'une de mes mains sur sa nuque, le bout de mes doigts venant se perdre dans ses cheveux. Mon regard se plante dans le sien pendant un instant qui semble durer bien plus longtemps qu'en réalité, puis je viens sceller un baiser sur ses lèvres. Délicat. Presque tendre. Ni insistant ni pressant. Relativement innocent. Et pour tout dire, il ne me laisse pas indifférente ce baiser. Si bien que j'espère qu'elle y répondra, et ne décidera pas de me repousser le plus vite possible.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Ryan Lewis
Ryan Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Colt Python, un marteau arrache-clou et des lames de rasoir.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/01/2020
Messages : 54
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl - Page 2 EmptyVen 7 Fév 2020 - 22:05
Ryan lança un coup d’oeil intrigué à Amalia lorsque celle-ci lui assura comprendre mieux que quiconque son dilemme au sujet de Milow. Ainsi, elle avait des frères et soeurs ? Ryan se surprit à mémoriser cette information, pourtant triviale, et à la graver dans un coin de son esprit comme si elle avait été d’une importance primordiale. Tout en se mordillant les lèvres, la brunette hésita alors à interroger Amalia à leur sujet, à en apprendre davantage à son propos : après tout, quoi de plus naturel lorsqu’on désire faire connaissance avec quelqu’un ? Mais, pour une raison qui lui échappa, Ryan n’osa cependant pas formuler la question qui était suspendue au bout de ses lèvres, comme une goutte d’eau qui menace à tout instant de tomber, et se contenta d’adresser un petit sourire timide à son interlocutrice : « Ahah ouais, c’est une sacrée tête de noeud en plus mon frangin. Il m’donne du fil à retordre ! Faut pas que je le lâche des yeux une seconde, sinon il se fourre dans un de ces pétrins, j'te dis pas ! »

Bien que Ryan ait exagéré et grossi à la manière d'une caricature le portrait de Milow, elle n’était cependant pas bien loin du compte : son frère s’attirait, de fait, régulièrement des ennuis à cause de sa grande gueule et de sa proportion à se croire plus malin que le reste du monde et donc, en quelque sorte, immortel. Ryan craignait par conséquent qu’il lui arrive un jour malheur à cause de ce débordement d'assurance qui accrochait à ses yeux un insupportable éclat d'arrogance. Milow viendrait à la regretter - sa soeur en était persuadée. Elle espérait simplement être là, ce jour-là, pour lui tendre une main secourable et le tirer d’affaire lorsqu’il viendrait à trébucher.  

Tandis qu’un regain d’assurance lui gonflait le coeur, Ryan ne démordit pas du regard perçant que lui jeta Amalia lorsqu’elle lui proposa, à défaut de coucher ensemble, de l’embrasser. À ses yeux, il s'agissait ni plus ni moins d'un défit qu'elle lançait aussi bien à Amalia qu'à elle-même. C'est ce qu'il semblait en tout cas à Ryan, qui peinait à mettre le doigt sur ce que lui inspirait véritablement Amalia. Pour elle, il était en effet question d’un jeu ou, plus précisément, d’une mise à l’épreuve à la fois effrayante et grisante. Non pas que la brunette ait eu peur de son interlocutrice ; disons simplement qu’il ne lui était encore jamais arrivé d’embrasser une parfaite inconnue et que, de surcroit, Ryan n’avait pas eu la moindre expérience amoureuse depuis le début de l’apocalypse. Ce qui expliquait très probablement pourquoi elle était tant maladroite en compagnie d’Amalia et pourquoi ses mains étaient aussi moites et fébriles. Au fond d’elle, la jeune femme avait cependant envie de ce baiser. D’une part, parce qu’il était à la fois absurde et excitant, et de l’autre parce qu’Amalia lui plaisait franchement et suscitait chez elle un irrépressible béguin : « Ben, si je te l’propose, c’est que j’en ai envie. » répondit-elle du tac au tac à Amalia, avec un brin de provocation dans la voix. Ryan jeta à la dérobée un coup d’oeil à Milow. S’il les surprenait, elle risquait d’entendre parler de ce baiser pendant un long moment. Mais bon : à quoi bon vivre si cela signifiait ne pas commettre une folie de temps en temps ?

Amalia ne se fit pas plus longtemps prier et attira doucement Ryan à elle : après s'être jugées un instant du regard, leurs lèvres se rencontrèrent finalement et la brunette ferma les yeux pour s’abandonner à ce baiser auquel elle répondit aussitôt avec plaisir. Avec douceur, Ryan passa à son tour une main dans la nuque d'Amalia et la fit ensuite glisser dans ses cheveux soyeux, lesquels ondulèrent et brillèrent entre ses doigts. Elle demeurèrent ainsi un moment, l'une dans les bras de l'autre, avant que Ryan ne détache ses lèvres de celles d'Amalia pour la contempler avec une moue médusée : « C’était… Plutôt pas mal, non ? » balbutia t-elle, sans parvenir à trouver quelque chose de plus pertinent à dire. L'air béat, Ryan jeta alors un coup d'oeil par-dessus l'épaule d'Amalia et se figea littéralement en croisant le regard proprement sidéré de Milow. Merde alors : « Euh… J'suis désolée, mais... Il va falloir que j’y aille, là. » dit alors Ryan à Amalia, partagée entre l'embarras et l'hilarité, tout en adressant à son frère un petit signe de la main.
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Overlook Hotel
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 166
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl - Page 2 EmptyDim 9 Fév 2020 - 10:36
Est-ce que je m'attendais à vivre un truc comme ça aujourd'hui? Techniquement oui, puisque, après tout, je suis là pour trouver quelqu'un à qui vendre mon corps pour un temps. Mais d'un autre côté, rien me préparait à ce qui s'est vraiment passé. J'en ai échangé des baisers, dans cet endroit ou dans la chambre que j'occupe à l'hôtel d'Oxana. Mais ils avaient tous cette même saveur. Celle, presque amère, qui teinte tous les échanges que je peux avoir dans le cadre de mon "boulot". Pourtant, bizarrement, celui-ci est complètement différent. Il est bien plus intense, plus plaisant, plus... vivant? Parce que c'est l'impression que ça me donne. L'espace d'un instant. Celui d'être vraiment vivante à nouveau. D'être une femme, qui peut plaire et qui a face à elle quelqu'un qui lui plait. De ne pas être qu'un corps qu'on utilise. De ne pas être un objet que l'on jette une fois qu'on a pu en tirer ce qu'on voulait.

Alors que nos lèvres sont scellées les unes aux autres, je prie intérieurement pour que le temps s'arrête. Pour que l'on ait pas, toute deux, à retourner faire ce pour quoi nous étions ici à la base. Lentement, mes doigts s'enroulent dans les mèches de cheveux de la brune et je la garde près de moi avec une douceur que je ne pensais plus être capable de montrer à qui que ce soit. Il faut croire que je me trompais. Un frisson parcourt mon corps tout entier lorsque la main de Ryan vient passer dans mes cheveux et un petit sourire étire mes lèvres sans que je ne puisse rien y faire. Bon dieu ce que j'aimerais que ce moment ne s'arrête jamais.

Pourtant, il faut bien retourner à la réalité. Et lorsque la brune rompt notre baiser, je la regarde sans bouger. Mes yeux plantés dans les siens. Et c'est là que je me rends compte que mon coeur s'était mis à battre d'une manière incontrôlée. Que ma respiration était devenue plus saccadée. Je me mordille la lèvre sans m'en rendre compte et souris légèrement quand elle me demande si c'était "plutôt pas mal". Délicatement, je dégage ma main de sur sa nuque en la laissant glisser sur sa joue en une légère caresse. Et mon sourire s'élargit. Il est sincère. Et au lieu d'être celle qui charme, je suis celle qui a été charmée. Bien joué. C'était vraiment pas mal, j'dirais même...

Est-ce que j'ai envie de recommencer? Evidemment que oui. Mais même pas forcément pour conclure une affaire. Par simple envie personnelle. Sans la moindre rétribution en échange. Je remarque rapidement son regard par dessus mon épaule et son air qui se fige. Je tourne rapidement la tête pour voir ce qu'elle a vu et constate que son frère est derrière moi. Un petit rire m'échappe et je me retourne vers Ryan avec un sourire amusé aux lèvres. J'comprends. J'arrête de te retenir alors... Je m'écarte pour qu'elle puisse donc rejoindre son frangin, mais avant qu'elle ne s'éloigne, j'attrape rapidement sa main pour attirer son attention. Au fait... J'oublierai pas ce qui vient de se passer... Alors m'oublie pas non plus, d'accord? Je lui souris et la lâche. Je lui offre un rapide clin d'oeil avant de m'éloigner pour la laisser gérer ce qu'elle a à faire, retournant de mon côté à ce qui m'amène ici: le racolage. Et même si je me remets dans mon rôle de simple prostituée, je n'arrive pas à m'empêcher de sourire. Et de repenser à ce baiser. Oh non, je ne risque pas de l'oublier...



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Well, hello girl -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: