The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -19%
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
Voir le deal
129.99 €

Partagez
- Well, hello girl -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amalia S. King
Reign of Venus
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 226
Age IRL : 24
MessageSujet: Well, hello girl   Well, hello girl EmptyMer 29 Jan 2020 - 13:30
Je crois que s'il y a bien une phrase que je me suis dite et répétée des centaines -voire des milliers- de fois au cours des dernières années c'est bien celle là. La vie continue, Amalia! Bon ça n'a pas toujours été mon meilleur leitmotiv étant donné que j'ai eu une phase relativement... compliquée, il y a quelques mois de ça. Pour en arriver au point de vouloir mettre fin à ses jours, c'est qu'on n'arrive plus vraiment à se dire que, malgré tout ce qui peut se passer autour de soi, la vie continue. Mais grâce à Hannah puis à tous ceux avec qui je vis à présent, j'arrive à nouveau à trouver un sens à cette phrase. Alors oui, je vis constamment avec ces souvenirs douloureux qui me hantent et ne me quitteront certainement jamais. Mais si je veux honorer la mémoire de mes soeurs, alors je dois effectivement continuer de vivre et ne pas baisser les bras. Comme elles l'auraient voulu. Je le sais. J'en ai conscience à présent.

Du coup, c'est la raison pour laquelle je n'ai pas vraiment pris le temps de me morfondre ou d'avoir de nouveau une gueule parfaitement présentable pour reprendre mon boulot chez Oxana. Et qui dit vouloir bosser, veut bien entendu dire aller trouver des clients au No Man's Land. J'ai parfois l'impression que c'est presque devenu un art chez moi. Réussir à me faire voir de potentiels clients mais me rendre invisible dès que je peux croiser quelqu'un de mon groupe. C'est pas de tout repos, je sais; Mais bon. Bref!

J'étais partie assez tôt ce matin de l'hôtel pour me rendre au No Man's Land, trouvant encore une fois une raison x ou y de m'y rendre seule. Et c'est donc depuis l'un de mes coins habituels que je suis en train d'observer les alentours et les différentes personnes qui gravitent dans cet endroit. Je sais très vite repérer ceux qu'il ne vaut mieux pas aborder et ceux où ça pourrait valoir le coup. C'est là que mon regard s'arrête sur une chevelure longue et brune. Un petit sourire étire le coin de mes lèvres, m'envoie une petite décharge de douleur au passage à cause de ma blessure encore fraîche (merci au connard qui m'en a collée une y'a quelques jours).

Je fais quelques pas, m'approche lentement de cette jeune femme tout en détaillant sa silhouette du regard. Y'a pas à dire, elle est plutôt pas repoussante dans son genre. Pas très grande mais le regard vif. L'air un peu sauvage, mais qui cache certainement autre chose. On n'imagine pas tout ce qu'on peut apprendre sur les gens quand on couche avec la moitié de ceux qu'on rencontre. Même si c'est pas toujours une partie de plaisir, j'dois l'avouer. Ah, ça y est. Elle m'a vue. Son regard se pose sur moi et c'est le moment pour moi de passer à l'action. De rentrer dans mon rôle de racoleuse et d'essayer de l'aguicher. Si pour une fois l'un de mes clients peut être une cliente, j'vais certainement pas cracher sur l'occasion.

T'as l'air de chercher quelque chose... Ou quelqu'un peut-être? Si c'est juste pour être moins seule, j'peux peut-être t'aider... Rien qu'au ton de ma voix ainsi qu'à mon regard, je pense qu'elle n'aura aucun mal à comprendre que je n'ai pas demandé l'autorisation pour entrer dans un jeu de séduction avec elle. Reste à voir si ça va fonctionner. Mon égo en prendra un coup si elle m'envoie sur les roses, c'est certain. Mais d'un autre côté, ce serait pas la première fois. On peut pas faire mouche à chaque coup! Et en même temps, j'espère que mon visage un peu amoché à cause de l'autre idiot de mauvais payeur ne va pas la faire fuir. Ce serait dommage.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Ryan Lewis
Ryan Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Colt Python, un marteau arrache-clou et des lames de rasoir.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/01/2020
Messages : 74
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl EmptyJeu 30 Jan 2020 - 15:08
Plop ! La bulle que Ryan avait formé avec son chewing-gum éclata et elle dévisagea d’un air blasé son entourage, comme s’il lui inspirait un ennui mortel. Son regard noir se posa alors sur la silhouette menue de Milow, à quelques mètres de là, qui troquait, à grand renfort d’arguments et de vociférations, les munitions qu’ils étaient parvenus à voler à un vagabond contre des ressources. Ainsi allait la vie ! Les idiots se faisaient détrousser par les autres survivants, plus futés et débrouillards qu'eux, qui leur devaient par conséquent leur survie. Il s’agissait ni plus ni moins d’une nouvelle sélection naturelle qui permettait aux plus méritants de tirer leur épingle du jeu au sein de ce monde sans foi ni loi. Ahah ! Quelle drôle de tronche il avait tiré, cet idiot !

Au souvenir de son expression ahurie, Ryan se fendit d’un sourire goguenard et pouffa brièvement. Quel crétin ! Il n’avait vraiment rien vu venir. Ça avait été comme piquer un bonbon à un enfant. Si certains survivants avaient, en effet, donné du fil à retordre aux frangins et nécessité d’être approchés avec une extrême prudence, cet homme-ci avait tout bonnement laissé ses affaires sans surveillance le temps d’aller pisser contre un arbre. À son retour, son sac avait cependant disparu. À sa place, Ryan avait insisté pour laisser un bout de papier sur lequel elle avait rapidement griffonné un smiley. En guise de doigt d’honneur, pour bien enfoncer le clou et lui transmettre un message culotté. À savoir : sois plus prudent à l’avenir, mon gars !        
« Quelle tête de bite. » Ryan secoua la tête, à la fois dépitée et amusée par la bêtise de cet homme et suspendit à nouveau son regard à la silhouette de Milow. Depuis leur retour au No Man’s Land, les deux frangins avaient pris l’habitude de marchander ensemble, de sorte à se donner plus de poids face aux clients qui souhaitaient régulièrement profiter de leur jeunesse pour les rouler dans la farine. Beaucoup d’idiots déchantaient cependant lorsque Milow ouvrait la bouche pour violemment les insulter, après qu’ils aient fait l’erreur de le sous-estimer. Pendant ce temps-là, Ryan faisait généralement le pied de grue à côté de son frère, prête à intervenir en cas de problème, mais également pour veiller à ce qu’aucune tête connue ne débarque inopinément au No Man’s Land pendant qu’ils y étaient. Il aurait effectivement été dommage de troquer les affaires d’une victime sous son propre nez. Ce genre avait d’incident avait, de fait, plutôt tendance à raccourcir une espérance de vie, ces derniers temps. Les frangins, conscients de leur culot, tâchaient par conséquent d’être prudents à l’entrepôt. Ce jour-là, Ryan demeurait pourtant en retrait et se contentait d’observer d’un air maussade son frère tandis qu’il marchandait avec un habitué du coin. Ils s’étaient, une fois de plus, disputé sur le chemin du hangar et chacun avait, depuis, l’intention de bouder l’autre jusqu’à nouvel ordre : « crétin. » gronda t-elle en mâchant bruyamment son chewing-gum. Comme s’il l’avait entendue, Milow se retourna alors et la fusilla du regard. Ce à quoi Ryan répondit aussitôt par un doigt d’honneur bien senti.

« Oh putain ! » Ryan sursauta brusquement lorsque la femme au visage tuméfié, qu'elle avait remarqué quelques secondes auparavant, l’aborda sans crier gare pour lui faire une proposition pour le moins dire inhabituelle. Inhabituelle en ce qui concernait Ryan, en tout cas, qui s'empourpra aussitôt sur le coup de l'embarras : « Euh… Je... Merci, mais... » Mais quoi ? Ryan perdit bêtement ses moyens et contempla un instant la nouvelle venue d'un air hébété. Elle était quand même sacrément jolie, cette nénette ! Mais c'était quoi, ce truc sur sa joue ? « He ben, qu’est ce qui t'ait arrivé à la tronche ? On dirait que tu t'es plafonnée un bus ! » On repassera donc, pour le tact.
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 226
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl EmptyJeu 30 Jan 2020 - 16:23
C'est toujours amusant de se rendre compte de la réaction des gens que j'aborde quand je tente de trouver de nouveaux clients. Car il faut bien admettre que pour les habitués, le travail est beaucoup moins compliqué. Ils savent où nous trouver, ou me trouver, et n'ont pas besoin d'avoir ce genre de "cérémonies" préliminaires à une quelconque transaction. Mais pour ce qui est du fait d'attirer de la nouvelle clientèle, il faut savoir se montrer pour le moins original. Et inventif. Sans vouloir me vanter, j'y arrive plutôt bien en général. Mais ce à quoi je ne m'attendais pas spécialement c'est la réaction à laquelle j'ai dû faire face.

Elle semble s'effrayer lorsque je m'adresse à elle, alors que pourtant elle m'avait vue m'approcher. Je peux pas m'empêcher de rigoler un peu, sans pour autant vraiment me moquer d'elle, quand elle sursaute. Il faut dire que la scène est assez amusante, soyons honnêtes. Je retrouve assez rapidement mon sérieux pourtant, me contentant d'afficher un petit sourire en coin. Je glisse une main dans mes cheveux, lance un regard des plus aguicheurs à la brune face à moi. Je n'ai pas vraiment de mal à me rendre compte de sa gène. En même temps, vu le fard qu'elle pique devant moi, il faudrait être aveugle pour ne pas s'en rendre compte. Et de toute évidence, sourd aussi. Puisqu'elle bafouille quelques mots, essayant de faire une phrase plus ou moins construite mais n'ayant aucun sens en finalité. De toute évidence, je la perturbe. Et c'est pas si mal que ça. Parce que si c'est le cas, ça veut dire que je ne la laisse pas indifférente. Bon point pour moi. Très bon point.

Mais? Je lui lance un sourire charmeur avant de hausse un sourcil lorsqu'elle me demande ce que j'ai sur le visage. Si je me suis pris un bus? C'est quoi cette question? Et puis en plus, c'est pas vraiment le genre de réaction que je voulais obtenir. Oh, ça? Ouais, si tu savais, la ligne 17, quel connard ce conducteur, il regarde jamais quand on traverse la route! Je lui fais un clin d'oeil en souriant légèrement, histoire de la taquiner un peu. Je ne suis pas certaine qu'elle ait besoin de savoir que je me suis fait casser la gueule par un mauvais payeur.

M'approchant un petit peu plus d'elle pour décoller un petit morceau de chewing-gum qui s'était collé sur sa joue certainement lorsqu'elle avait fait une bulle, je lui adresse un sourire toujours aussi aguicheur et repars dans mon rôle de séductrice. C'est pour ça que je suis là après tout. Et le fait de m'avoir montré que je ne la laissais pas indifférente était la pire chose qu'elle pouvait faire si elle souhaitait me voir déguerpir au plus vite. Et donc... Tu ne m'as pas répondu tout à l'heure... Tu cherches quelque chose? Ma voix se fait enjôleuse, je reste toujours aussi proche d'elle. J'espère juste ne pas me faire envoyer sur les roses après tous ces efforts. Surtout que si elle acceptait, ça me permettrait en plus de pouvoir pour une fois coucher avec une personne du même sexe que moi. Et donc, respecter mes attirances personnelles... D'autant plus qu'elle est loin d'être désagréable à regarder.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Ryan Lewis
Ryan Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Colt Python, un marteau arrache-clou et des lames de rasoir.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/01/2020
Messages : 74
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl EmptySam 1 Fév 2020 - 0:25
Une fois sa surprise passée, Ryan recouvra rapidement ses esprits et dévisagea brièvement l’inconnue : pas très grande, ni trop petite non plus, il s’agissait d’une blondinette aux yeux verts dont les iris étaient piqués de brun. Jolie, très jolie même. Suffisamment appétissante pour détourner l’attention de Ryan qui en oublia quelque peu Milow. Au fond d’elle, la jeune femme savait qu’elle merdait vis à vis de son frère. Mais bon, il n’avait qu’à se débrouiller tout seul, l'espace d'une toute petite minute. Ryan n’avait pas tous les jours l’occasion de discuter avec des jeunes femmes aussi séduisantes. En cas de pépin, il n’aurait qu’à brailler et elle accourrait.

« Mais… » répéta Ryan, qui ne parvenait toujours pas à aligner deux mots face à cette inconnue. Ce qui ne lui arrivait jamais, d’ordinaire, à elle qui avait la langue si pendue ! Sans doute était-ce l’assurance de cette jeune femme qui la troublait autant et, plus encore, les regards aguicheurs qu’elle lui jetait ouvertement, sans une once de pudeur. Ryan se sentit bien malgré elle déglutir lorsque l’inconnue fit ondoyer sa chevelure blonde en y passant un doigt délicat. À ce stade, la jeune femme en avait même oublié le chewing-gum qui collait à ses molaires : « Euh… » Mais qu’est ce qu’il lui prenait, putain ? Ryan papillonna alors des yeux et s’efforça de recouvrer ses esprits. Réellement, cette fois-ci. Ça ne lui ressemblait pas de perdre ses moyens comme ça ! Il fallait vraiment qu’elle se sorte les doigts du cul, là. Ça devenait grave : « Mais… Rien du tout. » bafouilla t-elle finalement, en parvenant à grand peine à sourire à l’inconnue.

Loin d’être froissée par le manque de tact de Ryan, l’inconnue se prit même à son jeu et prétendit - effectivement - avoir été percutée par un bus, ce qui amusa la jeune femme qui s’esclaffa alors : « Ahah ! Ouais, j’imagine ! Et il d’vait être sacrément costaud, ce bus, pour pas t'rater comme ça ! » Oui, parce qu’à défaut de savoir s’exprimer correctement en compagnie de jolies inconnues, Ryan n’était pas idiote. Si les problèmes de cette femme ne la concernait pas, elle ne pouvait pas s’empêcher de s’interroger au sujet de l’origine d’un tel coquard. Certes, les hommes étaient plus que jamais violents à l’égard des femmes et prêt à tout pour assouvir leurs désirs (Ryan l’avait appris à ses dépens), mais avait-elle belle et bien été une victime dans cette histoire, ou bien… Ou bien avait-elle reçu un coup après avoir été fourrer son nez dans les affaires d'autrui ? Les scénarios, quant-à l’origine de ce coquard, étaient nombreux aux yeux de Ryan, qui contemplait désormais d’un air perçant son interlocutrice, tandis que se mettaient en branle ses neurones. Elle réalisa alors à quel point l’inconnue s’était approchée d’elle et sa manière de la contempler, d’un air presque avide, à l’instar d’un prédateur qui lorgne sur sa proie. Et un peu comme elle-même dévisageait les gens qu’elle s’apprêtait à dépouiller. Les sens en alerte, Ryan s'interrogea subitement sur les motivations de cette femme : essayait-elle de lui faire les poches ?! Il lui parut tout à coup évident qu'elle était intéressée (Ryan s'infligea d'ailleurs mentalement une gifle pour ne pas l'avoir réalisé plus tôt - quelle idiote !). Mais que cherchait-elle exactement ?

Lorsque l’inconnue fit un nouveau pas vers elle, Ryan se tendit quelque peu, comme une biche prête à prendre la fuite, et s’assura d’avoir à portée de main une lame de rasoir, dissimulée dans la manche gauche de sa veste. Elle ne broncha cependant pas lorsque l’autre lui retira un morceau de chewing-gum de la joue et se fendit même d’un sourire (quoique plus dur que le premier) lorsque son interlocutrice lui demanda à nouveau, d’un ton plus que jamais enjôleur, si elle cherchait quelque chose : « Ouais, en fait, j’cherchais à comprendre c’qu’une fille comme toi pouvait bien vouloir d'une fille comme moi, mais j’crois qu’je viens piger… » Ryan avait en effet entendu parler, auprès d’autres vagabonds, de ces femmes qui vendaient leur corps au No Man's Land : « Tu bosses pour, euh... Ivanna, c'est ça ? » Le nom de la maquerelle lui échappait un peu, mais Ryan était sûre qu'il était dans cette veine là.
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 226
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl EmptySam 1 Fév 2020 - 10:30
Cette situation aurait très bien pu être similaire à toutes les autres que j'ai déjà pu vivre dans cet endroit. Un ou une inconnue qui a l'air d'être potentiellement réceptif à mon numéro de charme. Quelques regards appuyés, une ou deux phrases aguicheuses et bien suggestives histoire d'attiser l'imagination de l'autre. Promettre d'offrir quelques instants de bonheur à l'autre s'il a les moyens de se l'offrir. Et puis le tour est joué, c'est parti pour la partie de jambes en l'air. Pourtant, j'ai cette impression bizarre que les choses ne se passent pas vraiment comme elles devraient. Ou tout du moins, comme je le voudrais pour que ça soit plus simple pour moi. Est-ce parce qu'il s'agit d'une femme face à moi? Et que mon attirance personnelle entre donc en jeu, contrairement à toutes les fois où je me retrouve face à un homme? Peut-être bien. Quoi qu'il en soit, il ne faut pas que je me laisse déstabiliser sinon j'aurai fait tout ça pour rien.

Le rire qu'elle m'offre suite à ma petite boutade à propos de la ligne de bus n'est pas vraiment léger ou sexy. Ni même particulièrement splendide ou je ne sais quelle ânerie on pourrait dire encore. Pourtant, il a quelque chose de particulier. De presque innocent, malgré le fait que plus aucun de nous ne le soit aujourd'hui. Est-ce que c'est sa façon d'avoir été gênée par mes avances, qui me fait lui porter un peu plus d'attention que je ne devrais? Est-ce que c'est parce que ce serait clairement mentir que de dire que cette jeune femme n'est ni belle ni attirante? Peut-être un savant mélange de tout ça. Le tout va être de ne pas perdre pied et de garder le contrôle de la situation. Je ne suis pas là pour mon plaisir personnel, mais pour celui des autres. Et pour me faire payer, quoi qu'on me demande. Après avoir tant appris à ne pas faire la fine bouche, le fait de se retrouver face à quelqu'un comme cette brune qui se trouve face à moi a de quoi perturber pourtant.

Elle se tend, ça se voit clairement, lorsque je m'approche pour simplement lui enlever le chewing-gum qu'elle avait collé sur la joue. On dirait bien que la demoiselle se méfie de moi. C'est vrai que le charme a toujours été une arme de poids lorsqu'on veut appâter de potentielles victimes d'un futur larcin. Mais ce n'est absolument pas mon but. J'appellerais plutôt ça un échange de bons procédés. Les clients veulent une partie de jambe en l'air qui les soulagera et leur fera oublier leur quotidien pourri l'espace de quelques minutes. Nous, on veut être payées pour ce qu'on fait. C'est gagnant-gagnant non? Tout le contraire du vol, en soit.

Je sens que le vent est en train de tourner, lorsque je remarque sans trop de mal que la douceur de son premier sourire n'est plus aussi présente lorsqu'elle m'en adresse un nouveau. Elle se méfie, se doute de quelque chose. Et rien qu'à sa voix, lorsqu'elle reprend la parole, je sens que ça risque d'être un peu plus compliqué que prévu. Si bien que je me retrouve à légèrement, presque imperceptiblement, froncer les sourcils en attendant d'entendre ce qu'elle a à dire.

Au moins, c'est moins pire que ce que je pensais. Même si je ne vois pas trop où elle veut en venir lorsqu'elle parle d'une "fille comme moi" et d'une "fille comme elle". D'ailleurs, fronçant un peu plus les sourcils, je n'arrive pas à m'empêcher de faire une remarque à mon tour. Et qu'est-ce que ça veut dire, "une fille comme moi" et "une fille comme toi"? Puis en entendant la suite de sa phrase, je n'arrive pas à retenir un petit rire amusé qui est bien plus fort que moi. Ivanna? On dirait le nom d'un petit chien de poche que pourrait posséder une star x ou y bien trop obsédée par son image pour se rendre compte qu'elle est ridicule. Je me pince l'arrête du nez comme pour me calmer et parviens tant bien que mal à retrouver mon sérieux. Excuse-moi, j'me moque pas de toi. C'est juste que "Ivanna" fait un peu prénom de chihuahua ou de yorkshire et c'est vraiment drôle quand on connait la personne pour qui je bosse.

La pastille est crachée, encore une fois, sans prendre de détour. Après tout, ce n'est pas un secret, et c'est par le bouche à oreille que l'on se fait connaître. C'est pas comme si on allait distribuer des tracts ou faire des affiches lumineuses placardées sur le No Man's Land et indiquant le chemin à suivre. Je me racle légèrement la gorge et me passe une main dans les cheveux en plongeant à nouveau mon regard dans celui de la brune face à moi. Oxana. Et oui, je bosse pour elle. Mais tu sais... J'aurais pu aller accoster n'importe qui ici. Mais c'est toi qui a attiré mon regard... Et crois moi, dans d'autres circonstances j'aurais déjà pu aller chercher quelqu'un d'autre... Je lui souris légèrement, sans la quitter des yeux, et lui fais un rapide clin d'oeil. Disons que je pouvais pas risquer de passer à côté d'un visage comme le tien. J'me le serais pas pardonné personnellement... Jeu de séduction lié au travail ou drague sincère et personnelle? J'imagine qu'elle n'en a aucune idée. Et pour être totalement franche, même moi je ne suis pas certaine de la réponse à 100%...



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Ryan Lewis
Ryan Lewis
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un Colt Python, un marteau arrache-clou et des lames de rasoir.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/01/2020
Messages : 74
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl EmptyDim 2 Fév 2020 - 23:11
« bah… C’est pourtant évident, non ? » Embarrassée, Ryan passa d’une jambe à l’autre face à cette femme qui la décontenançait tant et fit une légère grimace. Aux yeux de Ryan, la réponse à cette question coulait en effet de source et l’idée de devoir y répondre ne fit qu’augmenter son malaise. En comparaison avec cette femme, dont la peau était claire et les cheveux lisses et soyeux, Ryan avait, de fait, l’air une véritable sauvageonne avec sa tignasse sale et emmêlée, la saleté incrustée sous ses ongles et ses vêtements couverts de poussière. Il était évident, à simplement les regarder, qu’elle et Milow dormaient à la belle étoile depuis une éternité et ne se souciaient guère de paraitre présentables aux yeux des habitants du No Man’s Land. À dire vrai, ça leur faisait même une belle jambe ! Seule leur survie leur importait, désormais. En cet instant, Ryan regretta cependant d’avoir des traces de boue sur les joues et une haleine probablement épouvantable. Si seulement elle avait au moins eu la décence de se peigner les cheveux, avant de débarquer à l’entrepôt !

« Ben… T’as l’air d’une princesse qui descend tout droit d’son putain d’château, alors que moi… Moi j’ai plutôt l’air de m’être roulée dans des douves, t’vois. » Ryan haussa les épaules, de sorte à dénigrer l’importance qu’elle accordait à cette honteuse vérité, puis, sans sourciller, fit éclater une nouvelle bulle de chewing-gum. Histoire de paraitre plus désinvolte encore. Heureusement que celui-ci était à la mente ; peut-être serait-il en mesure de limiter un peu les dégâts et d’adoucir son haleine de chacal ? À cet instant, Ryan redouta même d’avoir des brindilles dans les cheveux. Ça n’aurait pas été étonnant, dans la mesure où elle et Milow avaient dormi à même le sol la nuit précédente : « Du coup, j’comprenais pas trop… C’que tu m’voulais. » Voilà, tout était dit. Ça avait été aussi dur de l’admettre pour Ryan ça que d’chier un bloc de bronze. Farouche, elle mit cependant l’autre femme au défit de lui rire au nez d’un regard dur et carra fermement la mâchoire, prête à encaisser d’éventuelles moqueries. Reconnaitre face à une séduisante inconnue qu’on a l’air d’un gros déchet est une chose, conserver sa dignité en est une autre, et Ryan ne comptait certainement pas en être dépouillée, qu’elle ait mauvaise haleine ou non : « J’ai cru que tu v’nais me faire les poches, en fait ! » lui avoua t-elle sans détour, en jugeant sa réaction d’un regard vif. Ryan était cependant à peu prêt sûre de s’être trompée, à ce sujet. Et puis, ce n’était pas comme si elle paraissait avoir quoique ce soit d’intéressant à lui offrir. À l’exception des munitions qu’ils avaient dégotté dans le sac du gros neuneu, Milow et elle étaient effectivement un peu sur la paille, ces derniers temps.

À sa grande surprise, l’inconnue se fendit d’un petit rire lorsqu’elle mentionna le nom de sa patronne. Et si Ryan se renfrogna initialement, convaincue qu’on se fichait d’elle, un éclat de rire lui échappa à son tour lorsque la jeune femme lui expliqua de quoi il retournait réellement : « Aaaah ! » fit-elle, en pouffant franchement lorsque l’image d’un chihuahua dans les bras de sa mémère s’imposa à son esprit : « Aaah d’accord ! Oxana, ouais, c’est c’que j’voulais dire ! » Bien sûr ! Ça lui revenait à l’esprit, maintenant ! Enfin, bon, Ivanna et Oxana, c’était un peu kif-kif pour Ryan qui n’avait, en soi, jamais été très douée pour retenir les noms. La tête légèrement inclinée sur le côté, elle écouta alors l'inconnue qui lui faisait encore du gringue et se fendit d’un petit sourire timide lorsqu’elle lui fit un compliment : « Un… Un visage comme le mien ? » Bien malgré elle, Ryan se sentit alors rougir et se pinça les lèvres pour réprimer le plaisir qu’elle ressentait. Elle n’avait décidément pas, ou plus, l’habitude d’être un objet de convoitise et ne savait pas franchement sur quel pied danser en compagnie de cette jeune femme. Lui racontait-elle n'importe quoi, dans le but de la fidéliser au plus vite, ou bien était-elle sincère ? C’était très difficile à dire : « J’vois pas trop c’que tu lui trouves, mais bon… »

Ryan hésita alors un instant, puis, avec un sourire, tendit un main à l’inconnue : « J’m’appelle Ryan, au fait. Et toi ? » Oui, elle avait l'habitude de se présenter par le biais d'une poignée de main, et alors ? Un peu plus culottée, elle ajouta alors : « J’sais vraiment pas si t’es sincère ou quoi, mais j’trouve que t’es vraiment jolie, toi aussi. Voilà, au cas où.. Ça t'intéresserait, hein. » À défaut d'être particulièrement adroit, ça avait, au moins, le mérite d'être dit.
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 226
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl EmptyLun 3 Fév 2020 - 9:13
Cette situation a vraiment quelque chose d'amusant quand on y pense. Parce que s'il est évident que la brune qui me fait face ne sait absolument pas comment se comporter face à moi et au rentre dedans que je lui fais, je suis moi aussi un peu plus en difficulté que d'habitude. Devoir attirer et amadouer des hommes pour qui je ne ressens absolument aucune attirance, voire même un certain dégoût à l'idée de me retrouver en train de m'envoyer en l'air avec eux, c'est quelque chose qui a fini par devenir une seconde nature pour moi. Savoir mettre son orgueil et ses attirances personnelles de côté pour survivre. Si au début ça a été très difficile, j'ai fini par m'effacer pour le bien du business comme dirait Oxana.

Pourtant là, c'est totalement différent. Parce que ma "proie" n'est tout simplement pas un homme. Et mes goûts personnels entrent en ligne de compte. Elle ne me laisse pas indifférente. Il y a quelque chose en elle qui m'attire. C'est comme si je voyais au delà de la saleté qui couvre ses habits et sa peau. Je n'ai pas grand chose à faire de l'état de ses cheveux emmêlés. Et j'en viens même à me demander si je suis toujours en train d'essayer de trouver une cliente. Parce que j'avoue avoir envie de conclure plutôt sur un plan personnel que "professionnel". Quand elle me dit que je ressemble à une princesse, je ne peux pas m'empêcher de hausser un sourcil à cause de la surprise. Moi? Une princesse? Drôle de qualificatif pour une pute. Mais je vois bien que parler de la différence d'apparence entre nous deux ne l'enchante pas. Disons que c'est juste une question de hasard. Qu'est-ce qui est plus glorieux, dans le fond? Vendre son cul pour avoir l'air présentable? Ou vivre à la dure en gardant son honneur pour soi? Bizarrement, c'est pas la première option à mon avis.

Lorsqu'elle me tend la main, un petit sourire en coin vient étirer mes lèvres et je glisse ma main dans la sienne, en profitant pour légèrement caresser sa peau du bout de mes doigts au passage. Moi c'est Amalia. que j'lui réponds après qu'elle se soit présentée. Ryan. Je grave ce prénom dans mon esprit, histoire de ne pas l'oublier. Parce que si je suis totalement nulle pour retenir les prénoms d'habitude, j'ai envie de me souvenir du sien. Relâchant délicatement sa main, non sans en profiter pour y faire quelques légères caresses du bout des doigts à nouveau, je me mordille légèrement la lèvre en souriant quand j'entends le compliment qu'elle me fait. Je plante mon regard dans le sien et réfléchis un instant. J'ai peut-être une idée. Je suis sincère. Et si tu veux une preuve que j'le suis... On peut aller dans un endroit plus tranquille pour que j'te prouve que ça m'intéresse ce que tu penses de moi... T'auras qu'à te dire que c'est un échantillon gratuit... C'est pas ma manière habituelle de fonctionner, mais si j'arrive à lui donner envie de venir me revoir par la suite à l'hôtel d'Oxana et d'avoir de quoi payer, ça sera pas plus mal. Parce que vu son état là tout de suite, je devine qu'elle n'a pas forcément les moyens de s'offrir mes services là-bas. Mais comme dit... En restant ici pour le moment, personne n'a besoin de savoir ce qui s'est passé. Et donc ça ne lui coûterait rien. Gagnant-gagnant non?



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Well, hello girl   Well, hello girl Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Well, hello girl -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: