The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonah Moss
Jonah Moss
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Clé serre-tube de 24 pouces - Couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 21
Age IRL : 36
MessageSujet: [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations   [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations EmptySam 25 Jan 2020 - 11:28




Ça faisait maintenant quatre jours que Jonah avait passé les porte du Fort. Ça faisait donc quatre jours qu'il devait faire en sorte de se comporter comme un humain normal, c'est-à-dire de ne pas trop dire ce qu'il pensait, de ne surtout pas frapper qui que ce soit, et d'éviter de se faire remarquer en de mauvais termes de manière plus générale. Autant dire que c'était un effort de chaque instant pour lui. Surtout qu'on lui avait collé un chaperon.
C'était plutôt un gamin, et vu sa carrure il n'avait pas vocation à maîtriser le nouveau venu en cas de problème, mais plutôt de courir chercher des renforts selon la situation. Jonah aurait facilement pu l'envoyer dormir avec une simple claque, mais il aurait eu des scrupules à le faire. Que voulez-vous, il n'était pas fait du même bois que son père.

Si la présence constante du jeune derrière lui était pesante – même s'il se tenait largement assez loin – ça n'empêchait pas Jonah de comprendre la précaution. Ce campement était un bel endroit. Visiblement, les gens qui vivaient ici avaient récupéré le site existant et l'avaient modifier et réaménagé pour mieux y vivre. Et il semblait qu'ils ne comptait pas s'en tenir là, puisque des travaux en cours trahissaient leur volonté d'agrandir encore les lieux.

Jon était libre de se déplacer dans le campement. Pour le moment, on lui avait interdit de sortir de l'enceinte, et il avait remarqué qu'on le regardait de travers quand il s'approchait de certains bâtiments, qu'il devinait important ou sensibles. Mais dans l'ensemble, on le traitait avec une certaine politesse, ou bien on l'ignorait cordialement.
Avec les soins qu'il avait reçus, sa blessure ne paraissait presque plus. Il fallait dire que c'était presque rien, mais il fallait aussi bien reconnaître que sans l'aide de Duncan et les soins reçus ici, Jonah ne savait pas s'il aurait pu s'en sortir, dehors.

Le Fort fourmillait d'activité. Chacun semblait savoir ce qu'il avait à faire, mais il n'y avait aucun doute sur le sujet : l'endroit était tenu par quelqu'un. Et visiblement, ça tournait bien. Jonah s'interrogeait sur ces membres du Conseil, que Duncan avait évoqué. Du moins les deux autres, puisqu'il en faisait partie.

Même si sa cheville allait mieux, les longues marches étaient encore difficiles. Après avoir fait deux ou trois fois le tour du Fort, il dût s'arrêter pour souffler. Il s'assit un instant sur les marches d'une habitation et massa sa cheville en regardant les alentours. Tous ces gens qui s'affairaient aux tâches qui leur étaient assignées… Depuis combien de temps étaient-ils installés ici ? Combien de temps avaient-ils erré avant ça ? Avaient-ils conscience de la dangerosité du monde extérieur, et particulièrement des vivants plus que des morts ? Très certainement, oui. Sans ça ils ne se méfieraient pas tant d'un étranger, même seul.

Après quelques minutes de repos et d'observation, Jonah s'aperçut qu'il n'avait pas vu le gamin depuis un moment. Il inspecta les environs du regard, et il avait beau chercher, il ne le trouvait pas. Avait-on décidé de lui lâcher la bride ? Quatre jour, ça semblait court pour accorder confiance à un type dont on ne savait foutrement rien. Même si on lui avait retiré ses armes, et même s'il n'avait clairement pas l'avantage du nombre et surtout pas avec sa cheville encore faible…

Jon sursauta quand il entendit des pas résonnant sur le bois du plancher, derrière lui. Il se retourna pour voir le gamin, debout derrière lui, le regardant de haut comme s'il était investi d'une mission d'ordre divin. Jonah se releva, et une fois debout il dépassait le gosse de deux bonnes têtes. Il le scruta d'un regard noir avec une moue peu engageante accentuée par sa barbe.

« Qu'est-ce que tu regardes ? Tu veux ma photo, petit ?
Si je veux voir un bourrin, j'ai qu'à aller aux écuries.
La répartie du jeune arracha un sourire à Jonah.
Viens avec moi. Andrea veut te voir. »
Voilà qui pouvait expliquer certaines choses. De ce qu'avait compris Jonah, cette Andrea était du Conseil, une des têtes pensantes de cet endroit. Une entrevue qui pouvait se révéler intéressante. Au moins, Jon saurait ce qu'on attend de lui ici. Il se doutait que s'il voulait rester, il devrait participer comme tout le monde. Dans le cas contraire, il n'arrivait pas encore à déterminer ce qui lui serait réservé. Il avait vu les lieux, même s'il ne savait pas où ils se situaient. Que feraient-ils d'un étranger qui désirerait finalement partir ? Le bon sens exigerait normalement qu'il soit exécuté, par précaution, mais était-ce la politique locale ? Une partie des réponses auraient peut-être leur place dans la discussion.

Le gamin emmena Jonah à la grande maison centrale. Ils entrèrent, et il fut demandé à Jonah d'attendre dans le vestibule, et le jeune disparut. Jon s'assit sur une chaise qui traînait dans un coin, sa cheville lui chauffait encore. Après tout ça il aurait bien mérité du repos.

Quand le jeune réapparut, il avait toujours cet air important qu'il se donnait. Sérieusement, ces enfants, ça devenait n'importe quoi. Pas encore de poil au menton que ça se prenait pour des hommes. Fût un temps où Jonah aurait considéré que ça méritait une correction, mais après tout, par les temps qui couraient, ils avaient tout intérêt à mûrir vite.
« Andrea va te recevoir.
Jonah se leva en grognant.
Et c'est qui cette Andrea, pour faire tant de cérémonies ? La putain de reine d'Angleterre ? »

Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2441
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations   [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations EmptySam 25 Jan 2020 - 13:10
Il est là, il attend, souffla le garçon. Andrea leva le regard vers lui et lui adressa un sourire plein de gratitude. Coincée depuis des heures avec Summer dans cette salle, elle ne voyait pas le bout de sa journée arriver.
Ok, fit-elle avant de se tourner vers la blonde : On va arrêter là, fais-moi la liste de ce que tu as pu sauver des pluies, et ce dont tu auras besoin à l’arrivée du printemps, lui demanda-t-elle tandis que cette dernière hocha discrètement la tête avant de s’esquiver.

Essayant de remettre partiellement de l’ordre sur le bureau qu’elle squattait trop régulièrement ces derniers jours, elle gagna la porte avant de l’ouvrir à la volée. Sans doute au bon moment pour trouver le dénommé Jonah en train de grogner sur son messager. Froncement de sourcil notable, la métisse savait déjà à quel genre d’homme elle avait à faire :

La putain de reine d’Angleterre a enfin deux minutes pour te recevoir, rétorqua-t-elle en lui laissant le passage vers l’intérieur de la salle du conseil.

Elle le défia de rajouter quoi que ce soit, son intonation sarcastique n’augurait rien de bon. Elle aussi avait la franchise à bras le corps, et pas la langue de sa poche. Se confronter à une tête de mulle ne lui faisait pas peur, elle en avait mater des plus pénible que ça. Son sourire – moqueur – le suivit jusqu’à l’intérieur de la pièce alors qu’elle referma derrière eux pour leur laisser toute l’intimité qu’il fallait pour une discussion sincère. N’était-ce pas pour le mieux ? Histoire de commencer une collaboration sur les bonnes bases ?

De sa seule main, Andrea attrapa son carnet, glissa le crayon à l’arrière de son oreille pour venir se poser en face du fameux Jonah. Elle le détailla avec une pointe d’insolence dans le regard, l’estimant presque au double de son âge, avec sans doute l’expérience qu’il fallait et le potentiel d’être soit une bonne recrue avisée, soit un emmerdeur de première. L’un dans l’autre, elle s’en contenterait :

Désolée, les pluies ont noyés nos récoltes et j’ai cinquante personnes à nourrir jusqu’à la fin de l’hiver, argua-t-elle avec la même expression détachée, comme pour lui signifier que dans ses priorités, Jonah Moss n’était pas au sommet de la liste : J’espère que tu n’as pas eu à attendre trop longtemps, ajouta-t-elle avec plus de légèreté. Duncan a-t-il pris le temps de te parler du campement ? Tu as pu prendre tes marques déjà ? s’inquiéta-t-elle sincèrement cette fois.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas  
Jonah Moss
Jonah Moss
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Clé serre-tube de 24 pouces - Couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 21
Age IRL : 36
MessageSujet: Re: [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations   [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations EmptyDim 26 Jan 2020 - 22:59


La voix qui s'éleva de la salle à manger porta des mots auxquels Jonah ne s'était pas attendu. Le gosse lui donna une poussette dans le dos pour le forcer à avancer. Ça ne le fit pas bouger d'un pouce, mais il se sentit une soudaine envie de casser le bras à ce petit insolent. Évidemment, il n'en fit rien, ç'aurait été mal vu.

Il s'avança et entra dans la pièce pour découvrir une jeune métisse qui l'attendait. Il se dirigea vers le bureau où régnait un désordre relatif qui trahissait une activité récente pour le moins importante.
Le bureau était flanqué d'un siège de chaque côté, pour autant Jonah ne s'assit pas. Il se contenta de détailler chacun d'eux avant de dévier sa course vers la fenêtre d'un pas nonchalant. Et quelque peu boitillant.


« Désolée, les pluies ont noyés nos récoltes et j’ai cinquante personnes à nourrir jusqu’à la fin de l’hiver. J’espère que tu n’as pas eu à attendre trop longtemps. Duncan a-t-il pris le temps de te parler du campement ? Tu as pu prendre tes marques déjà ?
Jon éluda volontairement les questions.
Cinquante personnes, hein. Ça fait un paquet de monde. Pas étonnant que ça te fasse du boulot à la cuisine. Heureusement Duncan peut s'occuper de tout le reste, tu sais : diriger, prendre des décisions… Il scruta un instant le visage de la fille, à la recherche d'une expression outrée. Je suis prêt à contribuer à votre affaire, mais pas à la popotte. J'ai vu que vous aviez bien assez de femmes pour ça. Pour le boulot d'hommes, en revanche, j'ai les épaules. »

Jonah marchait dans la salle en long et en large. Finalement, il vint vers l'un des sièges du bureau et s'y laissa tomber. Après avoir laissé courir son regard un peu partout dans la pièce, il se fixa sur Andrea. Ça devait être une blague. C'était sûrement ça. Une foutue plaisanterie. Duncan, ce type barbu, costaud, c'était certain qu'il avait une place d'importance dans ce groupe. Mais c'était incroyable qu'il partage cette fonction avec une gonzesse, mulâtre en plus de ça. Merde, les hommes qui restaient dans ce monde avaient-ils donc perdu leurs couilles ? Soit c'était une blague, soit le barbu cachait bien son jeu de lope.
« Écoute… Je suis reconnaissant pour le coup de main de Duncan, avec ces Mordeurs. Pour m'avoir ramené ici… et aussi pour les soins que j'ai reçu ici. Ma cheville va bien mieux. Je suis disposé à bosser pour la communauté, s'il le faut, mais – ne le prends pas mal hein – je ne prendrai pas d'ordres d'une nana, et encore moins d'une métèque. »

Il savait qu'il y allait fort. Il voulait juste tester son interlocutrice. Il était bien conscient que s'il restait ici, ça demanderait quelques efforts, mais il ne pouvait s'empêcher de vouloir où se situaient les limites. C'était toujours intéressant de voir jusqu'où on pouvait pousser une personne.
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2441
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations   [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations EmptyLun 27 Jan 2020 - 11:18
Je crois que tu n’as aucune envie que je te fasse la popote, à part si tu as l’intention de refaire un passage à l’infirmerie, rétorqua-t-elle sans plus de détails, appuyant son propos d’un froncement de sourcils équivoques.

Sur quel spécimen était-elle tombé ? Ses propos parlaient pour lui, elle n’avait pas trop besoin de se poser la question, n’est-ce pas ? Duncan avait évidemment le don pour ramener les plus paumés de la planète, ceux dont personne ne voulait. Elle lui en toucherait très probablement deux mots à l’occasion, il y aurait de quoi en rire… Ou pas. Au moins, Jonah ne se confrontait pas à Serena : mieux valait elle pour lui faire face que l’hispanique, qui ne riait pas avec ça. Et qui aurait eu droit à son lot de bêtises énoncées à haute voix…

Je savais que les dinosaures avaient existé, mais je ne pensais pas en voir un aujourd’hui de mes propres yeux, soupira la métisse en annotant sur son carnet de sa seule main. Lorsqu’elle le termina, elle avisa Jonah d’un autre coup d’œil : Je ne le prends pas mal, assura-t-elle : Je ne suis pas une métèque ici, toi par contre…

Elle le fixa de haut en bas, avec un sourire un poil condescendant. Les métèques étaient ceux qui n’étaient pas Athéniens. Et si le fort était considéré comme Athènes, l’étranger ici, ça n’était pas elle. Mais ça, c’était un point qu’il ne maitrisait visiblement pas. Tout le monde n’avait pas eu accès à l’enseignement, tout le monde n’était pas un élève modèle. Andrea s’était toujours distinguée par sa soif d’apprendre, et ses capacités à mettre ses connaissances en application. Tout lui était utile.

Et tu te garderas de proférer ce genre de propos à l’infirmerie, nous avons un métèque en tant que médecin, et vu ton grand âge, quand tu auras besoin de son aide pour les rhumatismes ou ton arthrose, tu risques d’être déçu, comme quoi, la discrimination était tout à fait apte à toucher un vieux blanc qui se pensait au-dessus des autres. Elle pouvait trouver ça ridicule, le racisme et la bêtise persistaient toujours : Il se pourrait que ton intégration prenne un peu plus de temps que d’ordinaire, tu seras étonné de savoir qui sont les gens qui portent cette communauté, analysa-t-elle.

Une chose était sûre : il allait voir flou en réalisant la diversité qui l’entourait. Et surtout, de qui étaient les personnes qui dirigeaient :

Qu’est-ce que tu faisais avant ça ? Demanda-t-elle.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas  
Jonah Moss
Jonah Moss
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Clé serre-tube de 24 pouces - Couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 21
Age IRL : 36
MessageSujet: Re: [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations   [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations EmptyMar 28 Jan 2020 - 22:00



« Je savais que les dinosaures avaient existé, mais je ne pensais pas en voir un aujourd’hui de mes propres yeux… Je ne le prends pas mal : je ne suis pas une métèque ici, toi par contre… »
Hé ben, elle avait de l'estomac, celle-ci. Fallait-il qu'elle ait vécu toute sa vie dans une caverne pour n'avoir jamais eu accès à un miroir… Bref.
« Et tu te garderas de proférer ce genre de propos à l’infirmerie, nous avons un métèque en tant que médecin, et vu ton grand âge, quand tu auras besoin de son aide pour les rhumatismes ou ton arthrose, tu risques d’être déçu. »
Jonah soupira bruyamment en faisant vibrer ses lèvres. Il appuya ce dédain ostensible par un haussement d'épaules négligé, comme s'il y avait besoin d'en rajouter. Si avec ça elle n'avait pas compris qu'il n'en avait rien à cirer, c'était qu'il n'y avait plus rien à sauver chez cette pauvre gamine.
« Il se pourrait que ton intégration prenne un peu plus de temps que d’ordinaire, tu seras étonné de savoir qui sont les gens qui portent cette communauté
Ouais, ouais… c'est bien noté, frangine. »
De toute façon, il n'avait pas grand-chose à faire d'autre que de prendre son mal en patience. Il était coincé ici au moins le temps que sa cheville soit complètement remise. Il profiterait certainement du confort que le Fort offrait, pendant quelques temps, et puis il repartirait dès que l'occasion se présenterait.
« Qu’est-ce que tu faisais avant ça ?
Avant d'échouer dans ce trou cosmopolite, ou avant avant ?
Devant le regard passablement excédé d'Andrea, Jonah finit par répondre.
J'étais routier. Le genre qui partait pour plusieurs semaines d'affilée et qui avalait les kilomètres toute la journée. J'ai dû rouler partout en Amérique du Nord, ou à peu près.

J'étais sur la route quand j'ai vu mon premier Mordeur. Il n'était pas encore aussi moche que ceux qu'on voit maintenant, d'ailleurs. Tout frais à peine transformé. Depuis, j'ai pas mal bougé. Je suis passé par Tacoma au début du Merdier. Je suis allé à peine plus loin au Nord, où j'ai fait partie d'un groupe, près de Renton.
»
Il marqua une pause. Il y avait des choses dont Jonah n'était pas fier dans son passé, mais il s'en arrangeait généralement bien. Cette période aux côtés de Russel Tench, c'était autre chose. Tout en triturant une petite peau qui se détachait en bordure d'un de ses ongles, il continua.
« Au début, c'était bien. On s'en sortait pas mal, on se protégeait les uns les autres. On trouvait de quoi, en fouillant les maisons abandonnées, en récupérant ce qui pouvait l'être. Et puis rapidement ça ne suffisait plus, alors… on a commencé à s'en prendre aux gens.
Après un temps, j'avais fait trop de mauvaises choses. J'avais du mal à me reconnaître. J'ai dû partir. Après ça, j'ai vécu ici et là, toujours sur la route. C'est une vie qui ne peut pas durer éternellement. Trop difficile. Les morts, c'est une chose, mais les vivants… enfin, vous savez tout ça, hein ?
»
Ça lui faisait bizarre de parler de ça. En fait, ça lui faisait bizarre de parler à quelqu'un, simplement. De ses dernières rencontres avec des vivants, Jonah n'avait rien retiré de bon. La majorité des vivants ne cherchaient qu'à obtenir de quoi manger, même si ça doit provenir d'un vol. Et si pour voler il fallait tuer, soit. Jonah avait donné là-dedans. Il n'en était pas fier. Malheureusement, pas de retour en arrière possible.

[/color]
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2441
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations   [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations EmptyMer 29 Jan 2020 - 15:08
Avant avant, mais ta survie m’intéresse aussi, précisa-t-elle en l’encourageant à parler. Il ne mit pas longtemps à lui parler de son ancien métier, ce qui fit évidemment réagir Andrea : Tu connais bien la région alors ? Des lieux d’intérêts ?

Des bonnes adresses, des lieux de livraison pourquoi pas, des entrepôts peut-être encore plein ! Voilà qui pourrait les aider pour quelques mois s’ils mettaient la main sur des stocks encore viables. Et puis, ça pouvait être du confort, des médicaments, des chips ! Elle n’était pas regardante là-dessus, surtout si ça leur permettait de troquer ensuite ce qu’ils récupéraient…

Mais l’homme ne s’arrêta pas de parler, d’expliquer son voyage, et surtout de raconter ce qu’il avait été contraint de faire pour poursuivre sa route. Elle n’était pas spécialement étonnée, ni la mieux placée pour faire la morale à qui que ce soit. Certes, ses mains ne baignaient pas dans le sang des autres, ça n’était pas pour autant qu’elles n’en étaient pas tachées. Sa lame avait déjà percé bien des gorges, elle avait lutté maintes fois pour sa survie. Jamais en attaquant d’un prime abord cependant, seulement pour se défendre :

Je vois, assura-t-elle. On sait, tout le monde savait. Ces gens que tu as fréquenté dans un premier temps, sont-ils toujours en vie ? Possiblement une menace ? Demanda-t-elle alors, dans l’immédiat pour prioriser ce qu’elle avait à lui dire : Tu es tout seul depuis combien de temps ?

Pour comprendre combien son intégration pourrait être rude pour lui comme pour les autres. Elle se doutait que les plus solitaires étaient ceux qui peinaient le plus à s’adapter à une communauté, il n’y avait qu’à voir les Messiah, qui s’étaient habitués à ce groupe restreints avant de devoir vivre avec plus grand et plus conséquent sur la gestion :

Ce n’est pas dans nos mœurs de nous en prendre aux autres, nous ne tuons que si c’est une nécessité absolue, pour la protection des nôtres. Et nous produisons ce dont nous avons besoin pour vivre correctement. Parfois le temps ne nous permet pas d’être vraiment de récolter suffisamment, mais nous nous débrouillons pour joindre les deux bouts. Expliqua-t-elle : Je ne peux pas te promettre que tu mangeras toujours à ta faim, mais nous ferons en sorte que tu ais toujours de quoi faire dans ton assiette, ajouta-t-elle enfin.

Ça n’était qu’une petite compensation comparée à l’investissement qu’on devait mettre pour faire marcher un groupe de ce genre.

Tous ici ne sont pas complètement endurcis par la situation, nous avons encore notre lot d’idéalistes. C’est rafraichissant, ça nous permet de rester suffisamment conscient de ce pourquoi nous nous battons. Il y a des enfants, pas mal. Pour eux aussi, c’est important d’essayer de construire quelque chose qui a du sens, où ils n’auront pas besoin de se salir les mains, prévint-elle avec plus de douceur cette fois.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas  
Jonah Moss
Jonah Moss
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Clé serre-tube de 24 pouces - Couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 21
Age IRL : 36
MessageSujet: Re: [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations   [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations EmptyJeu 30 Jan 2020 - 21:32






« Ces gens que tu as fréquenté dans un premier temps, sont-ils toujours en vie ? Possiblement une menace ?
Pas pour un tel endroit. On ne s'est jamais attaqué à des groupes. Seulement à des nomades, ou alors à des gens installés en campement, mais jamais très nombreux. Le groupe lui-même n'a jamais comporté plus de quinze personnes, tout au moins du temps où j'en étais.
Tu es tout seul depuis combien de temps ? »
La réponse demanda un effort de réflexion. La notion du temps devenait très relative, quand on n'avait plus à se soucier de quel jour de la semaine on était, ou de l'heure à laquelle on devait arriver au travail ou à un rendez-vous.
« J'ai fait partie de ce groupe pendant deux ans, je crois. Ensuite, j'ai été souvent seul. Quelques fois, j'ai côtoyé des personnes, mais jamais longtemps. »
Jonah n'était pas dupe, il savait pourquoi cette question lui était posée. Ils ne voulaient pas se retrouver avec un vieil ours acariâtre et asocial. Ça serait trop de difficultés. La question étant : s'il était décidé qu'il ne faisait pas la maille, que feraient-ils de lui ?
« Ce n’est pas dans nos mœurs de nous en prendre aux autres, nous ne tuons que si c’est une nécessité absolue, pour la protection des nôtres. Et nous produisons ce dont nous avons besoin pour vivre correctement. Parfois le temps ne nous permet pas d’être vraiment de récolter suffisamment, mais nous nous débrouillons pour joindre les deux bouts. Je ne peux pas te promettre que tu mangeras toujours à ta faim, mais nous ferons en sorte que tu ais toujours de quoi faire dans ton assiette.
J'ai vu les installations. C'est impressionnant. Ça doit faire des envieux. Ça m'a l'air de bien fonctionner, tout le monde fait sa part…
Tous ici ne sont pas complètement endurcis par la situation, nous avons encore notre lot d’idéalistes. C’est rafraichissant, ça nous permet de rester suffisamment conscient de ce pourquoi nous nous battons. Il y a des enfants, pas mal. Pour eux aussi, c’est important d’essayer de construire quelque chose qui a du sens, où ils n’auront pas besoin de se salir les mains.
Jonah hochait la tête. C'étaient des paroles pleines de sens. Des gens qui tenaient ce genre de discours n'étaient clairement pas à mettre dans le même panier qu'un Tench.
C'est certain. Comme beaucoup, j'avais jamais tué avant tout ça. Il faudra certainement du temps avant que des enfants puissent vivre sans voir ça. Le temps que tous les morts disparaîssent, le temps que quelqu'un débarrasse les routes des pillards… Le temps qu'on rétablisse l'ordre. »
Il ne serait peut-être pas si mal ici. Ça lui demanderait un temps d'adaptation, et quelques efforts, mais finalement, quoi de plus qu'avant le Merdier ? Et puis, tout avait changé, peut-être que lui aussi le devrait. Ça ne serait pas simple pour autant. Il verrait bien. Ce serait peut-être une occasion de bien faire qui lui serait donnée, ici.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations   [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- [Salle du conseil] - Please read the damn rules and bloody regulations -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Bending the Rules [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: