The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -35%
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – ...
Voir le deal
81 €

Partagez
- Une affaire de point de vue -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 337
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue - Page 2 EmptyLun 27 Jan 2020 - 16:45
- Mon attitude ? Répéta Oxana qui n’eut pas besoin de surjouer son étonnement.

Son interlocuteur développa son fil de pensée… était-il tombé sur la tête ? Voilà donc un excellent spécimen de mâle blanc américain victime du syndrome de Captain America – en tout cas, ça y ressemblait. Il la condamnait visiblement sans la connaître puisqu’il ignorait jusqu’à son nom, en dépit de la place qu’elle s’était creusée dans le coin. A ce sujet, il ne se ferait pas que des amis en l’abattant ici, aux yeux de tous, mais ce n’était pas vraiment le sujet. L’ukrainienne se sentit profondément insultée car l’accuser de profiter du malheur des autres, c’était la mettre au même niveau que les types comme Jack. Ceux qui vendaient des merveilles à des nénettes qui n’étaient pas en âge de comprendre pour les jeter nues dans la fange. Son sourire artificiel s’était figé un instant, mais les insinuations de Jaren lui permirent de rebondir.

- Pardonnez-moi, êtes-vous sérieux ? Elle baissa brièvement les prunelles sur la rouquine qui lui rendit un regard plein d’interrogation, Abigail est orpheline. Je l’ai recueillie, je la protège et j’en ai fait mon assistante. Elle est organisée et elle a une excellente mémoire ; elle m'aide beaucoup, son attention revint sur la brute, je ne sais pas quelles horreurs vous imaginez à son sujet, mais vous vous trompez.

C’était un point sur lequel elle n’avait même pas besoin de mentir puisqu’il s’agissait de la stricte vérité : Oxana n’avait jamais pensé à exploiter la gamine et ne le ferait jamais, quand bien même la demande serait au rendez-vous. La petite observait sagement le mutisme qui lui avait été imposé mais dévisageait désormais Jaren avec défi : elle n’était pas une victime dans le scénario et elle entendait bien le faire comprendre.

- Quant à cette histoire d’asservissement que vous décrivez, je crains qu’elle ne soit pas adéquate… c’est un deal, un contrat entre moi et les filles qui ont accepté de me rejoindre ; je ne force personne, la blonde se pinça les lèvres mais ne put s’empêcher une pique adresser à cette effigie grandeur nature de la masculinité, vous savez… j’aurais apprécié que les hommes comme vous se montrent quand on en avait besoin ; quand vos congénères nous faisaient comprendre que notre train pour la survie passait par une pipe et une sodomie, elle n’allait pas s’embarrasser de mots poétiques car la réalité était bien plus sale que ces termes, aujourd’hui, on fait avec les atouts qu’il nous reste. La dernière chose dont nous avons besoin, c’est la compassion bien pensante d’un homme qui veut se donner bonne conscience, son rythme cardiaque accéléra encore, la menace de la hache était toujours là, mais elle tint bon face à la montagne, allons-nous faire affaire, ou non ?


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 267
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue - Page 2 EmptyLun 27 Jan 2020 - 17:36

Ça m’avais un petit peu rassuré. Même si je n’avais pas besoin de croire la blonde face à moi, elle avait l’air de dire vrai. La petite l’assistait dans un travail horrible, mais au moins, elle n’avait pas l’air maltraitée. J’en avais vu des choses horribles. Il se passe plus de trucs atroces en forêt qu’en ville parfois. L’impression d’être caché peut-être, les gens se lâchent.
Je devais bien lui concéder ça. Je relâchais un peu mon arme, légèrement plus détendu.

- Bon. Ça fait un point pour vous. Vous ne me convainquez pas, mais vous me vexez moins.

Je devais bien lui accorder que finalement, même si elle allait contre toutes mes valeurs, elle n’avait foncièrement pas tort. J’étais plus partisan de la survie solitaire, coûte que coûte, mais j’étais dans ma forêt, bien tranquille. Je n’avais pas vu la douleur de la ville. Yulia m’avait raconté, mais elle ne m’avait sûrement pas tout dit.
Et elle avait raison sur « mes congénères », même si ils étaient plus des monstres que des humains. Pire que des animaux.

Mais qu’elle ne se fasse aucun doute. Si je reconnaissais sa raison maintenant, ça ne m’empêchait pas d’être en désaccord avec elle, et de tout de même, avoir une certaine envie de lui en coller une. Mais devant une petite, qui voyait des atrocités tous les jours… Autant faire preuve d’une once de civilisation. Si tant est qu’il en reste.

- Ça… Les hommes sont pour beaucoup par temps de crise mieux morts que vivants. Mais au lieu de jouer leur jeu, à, si je dois vous croire, en pas asservir des femmes, pourquoi ne pas vous mettre debout et rendre la pareille ? Plus d’un homme que je connais serait prêt à marchander pour autre chose qu’une pipe ou une sodomie. J’ai vu assez d’atrocité ailleurs pour ne pas tolérer cette chose.

C’était un accord minime. Je ne pouvais pas décemment lui dire qu’elle avait tort. Au contraire. Je n’approuvais pas, ça allait contre mes valeurs, ça me dégoutais. Ça, oui. Mais je voulais bien la croire.

- Le problème vient des hommes qui voient toujours les femmes comme un objet, mais le problème persiste à cause de vous qui utilisez ce problème, en jouant le jeu.Je ne sais pas si vous valez vraiment plus qu'eux.

Alors oui, on allait faire affaire. Mais j’allais poser mes grandes lignes. Mes règles habituelles, mais j’allais profiter du prix. Si c’était trop, elle refuserai, par peur de se mettre en danger. Sinon, mes services avaient bien de la valeur. Et elle en était convaincue, sans aucun doute.

- Oui. Je veux du matériel. Du bois ou du métal, à vous de voir. De quoi remplir convenablement un véhicule. Si vous n’échangez pas de la nourriture, ça sera tout. Sinon, un peu moins de l’un pour un peu de l’autre.
Et mes conditions: Vivant, ne veut pas dire en bon état. Si il est mort, je prends un quart de dédommagement, si c’est parce qu’il s’est défendu. Si il est rôdeur avant que j’arrive, je vous l’amène, et c’est plein tarif. Ça vous va ?


J’avais toujours un oeil suspect sur la proxénète. Une petite voix intérieure me disait de ne pas traiter avec elle. Mais finalement, les valeurs, ça se range. Et on avait bien besoin de ressources, pour les travaux. Qui sait ? Peut-être qu’elle me redemandera quelque chose, et qu’elle réfléchira doucement.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 337
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue - Page 2 EmptyMar 28 Jan 2020 - 13:45
La proxénète pensa que ça lui faisait bien une belle jambe qu’elle le vexait moins mais se contenta d’afficher un sourire de convenance. Si elle l’avait dissuadé de lui fendre le crâne, c’était une partie savamment menée ; si elle l’avait décidé à accepter son offre, c’était une partie gagnée. Abigail n’avait plus qu’à prendre des notes sur la manière de manipuler une discussion. Jouer sur la visible tendance héroïque de son interlocuteur était audacieux mais visiblement, ça payait puisqu’il taisait la bête pour mieux compatir à son sort. Enfin, compatir pour mieux la moraliser derrière mais ce discours lui coulait dessus comme l’eau sur les plumes d’un canard – pour ne pas dire qu’elle s’en foutait royalement.

- Heureusement que je ne vous paye pas pour entendre votre opinion, rétorqua-t-elle non sans un sourire mielleux qui disparu sitôt qu’elle revint à ses moutons : concentrons nous sur notre affaire.

La quadragénaire n’estimait pas avoir de leçon à recevoir d’un homme. Il ne savait rien de ce qu’elle avait traversé, il ne savait rien de ce que n’importe quelle femme avait traversé depuis que ce monde était parti en vrille. Oh Oxana voulait bien croire que certains mâles se trouvaient aussi agressés, soumis et violés, mais elle parierait sa main que ce n’était pas le cas de Jaren.

- Ok pour le bois ou du métal, sans doute plutôt le premier, elle avait une assez bonne idée de comment lui en trouver des coupes propres, je le veux vivant et en pleine possession de ses moyens cognitifs, le châtiment serait forcément moins plaisant s’il était inconscient, amnésique ou déjà aux portes de la mort, autrement, c’est la moitié. Et s’il est rôdeur avant que vous le trouviez, je veux sa tête en preuve et ça sera un quart pour le temps perdu, la mannequin croisa les bras et souleva un sourcil, je n’aurais que votre parole pour me dire qu’il était transformé avant que vous ne le trouviez et que vous ne l’avez pas tué.

Il avait disparu il n’y avait pas 24 heures, bien en vie. Ce serait donc habile de la part de son interlocuteur de le trouver, de le tuer, puis de faire croire qu’il était déjà comme ça. Ainsi, il raflait la totalement de la mise pour avoir enfreint les règles. La durée de la décomposition n’aura pas été suffisante pour que l’ukrainienne juge si la mort remontait à plusieurs semaines ou plus. C’était donc l’arnaque parfaite en théorie et elle ne ferait pas confiance à Jaren pour être réglo.

- Si vous voulez toute la cargaison, je le veux vivants et relativement indemne, appuya-t-elle avec un demi-sourire commercial.


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 267
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue - Page 2 EmptyMar 28 Jan 2020 - 14:43

La discussion s’était calmée, surtout de mon côté. J’avais ravalé un peu mes idées, pour râler, ou faire quelque chose plus tard. Pour le moment, j’allais juste empocher la prime. On verrait pour plus de détails.
Elle avait accepté rapidement ses conditions, au moins, elle ne l’avait pas discuté ça. Il n’y aurait pas eu de marché autrement.
Mais elle avait l’air plus tatillon sur les conditions de santé de ma proie. Je pouvais comprendre. Mais j’avais pas mal à perdre si je le trouvais mort.

- Hum. Je vous ramène le rôdeur vivant, enfin si on peut appeler ça comme ça. Vous n’aurez malheureusement que ma parole pour croire que ce n’est pas moi qui l’ait tué. Mais après tout, je n’ai que votre parole que je pourrais vous trouver après, et encaisser ma prime.

Rien ne l’empêchait vraiment de partir, partant du principe que j’avais son homme, et elle disparaissait. C’était une aubaine aussi pour elle finalement. Il aurait sa leçon, et elle n’aurait pas à débourser un centime. Mais pourtant on était là, à être un peu obligés de se faire confiance, même si elle n’était pas du tout engageante. Mais bon. Ça arrivait.

- Je veux bien descendre à la moitié de la prime pour un rôdeur en bon état. Je pourrais vous prouver que je ne lui ait rien fait.

Une morsure, ou une coupure ou peu importe. En fonction de la blessure, je pourrais montrer que je ne l’avais pas touché. Une morsure dans le meilleur des cas. J’aurai juste à lui arracher la mâchoire, pour être tranquille. Ma corde ferait le reste du travail.
Sinon, si le bougre était bien vivant, je ne l’amocherai pas trop. Après tout, un coup de crosse, ça n’avait jamais tué personne. Enfin peut-être, mais ce n’était plus trop mon problème.

Elle avait beau garder un joli visage souriant, je sentais bien qu’elle était tendue. Entre notre discussion d’avant, et notre marchandage… Ça pouvait durer un peu de temps. Mais j’avais marchandé plus pour la forme. Peu de gens auraient accepté un tel prix. Mais la plupart s’arrêtait à ma deuxième enchère, à la moitié pour le rôdeur. C’était raisonnable.

- Il me faudra plus d’information sur votre homme. Que je puisse le trouver rapidement. À quoi il ressemble, et les lieux qu’il fréquente habituellement. Son nom, idéalement.

Je n’allais pas me lancer dans une chasse sans savoir ce que je cherchais. Comme avec les animaux. Si on partait avec une seule envie en tête: tuer un animal, on n’allait jamais bien loin.
Sinon, quand je savais, je partais plusieurs jours à pied, pour trouver enfin la bête. Pour la tuer, ou la capturer. Ça serait pareil ici, mais je ne chercherai pas à soigner ma capture. L’opposé peut-être.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 337
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue - Page 2 EmptyMer 29 Jan 2020 - 15:33
La quadragénaire fronça les sourcils : ce n’était pas un deal facile. Il n’avait effectivement aucune preuve qu’elle lui donnerait son dû au bout, mais n’était-ce pas le lot de toutes les primes qu’il traquait ? Pour autant, elle n’entendait pas renoncé aussi facilement. Inutile de s’énerver, ce n’était pas bon pour les affaires, elle pencha légèrement la tête sur le côté. Jaren voulait des informations sur la cible, donc il s’était déjà mis en tête de rouler pour elle…

- Vous aurez toutes les infos dont vous avez besoin, garantit-elle avec connivence, je ne pense pas qu’il soit difficile à trouver ; mais je ne peux décemment pas monter à 50% du chargement d’une voiture en bois pour un rôdeur, heureusement, elle avait – espérait-elle – une parade, que diriez-vous d’avoir le quart dont j’ai parlé en acompte ? Dans le pire des cas – ou le meilleur selon votre point de vue – vous ne trouvez rien et gardez le chargement. Mais le complément, vous ne l’aurez qu’en me le ramenant vivant. Simple.

Allait-il être raisonnable ou allait-il refuser de plier devant une femme ? Cet accord restait pourtant largement à son avantage car il pourrait ne rien faire et quand même obtenir son bois. Mais pour Oxana, mieux fallait payer pour rien à hauteur de 25% que de 50%. C’était donc aussi moins risqué pour elle. Autrement : s’ils n’étaient pas exactement à gagnant-gagnant, ils étaient au moins ex-æquo. En guise de dernier argument, elle ajouta :

- Ne pensez pas à moi, pensez aux filles que je protège… si je me ruine pour leur bien-être, je ne pourrai plus m’en occuper. Si je ne m’en occupe plus, elles seront à la merci de bien pire que les rôdeurs ou qu’une proxénète.

Inutile de cacher le terme, Captain America avait bien compris de quoi il s’agit et s’était déjà fabriqué un jugement à son sujet. Néanmoins, il pouvait réellement avoir un impact sur l’entreprise de l’ukrainienne et quoiqu’il en pensait, elle était à maintenir un statuquo. Ces filles seraient dans une situation bien plus difficile sans sa présence et sans ses efforts pour maintenir le business.


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 267
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue - Page 2 EmptyJeu 30 Jan 2020 - 9:31

Le marché avançait doucement. J’avais réussi à la faire monter doucement son offre, même si elle refusait la mienne. Je grinçais un peu des dents, pour marquer mon mécontentement. Mais j’avais une assurance de paiement, même si les choses se passaient mal. Alors, c’était déjà un bon compromis. Elle était revenue à son offre de départ, mais je sentais qu’elle ne changerait pas sa position. Tant pis, j’aurai un quart.

- Bon. Va pour un quart. Si il est rôdeur, je ne me fatiguerai pas à vous le ramener. Mais vous l’aurez vivant au possible. Pas nécessairement frai comme un gardon, mais bel et bien vivant. Et dans le meilleur état possible.

Elle avait essayé de me faire tirer une larme. Mais elle n’y arriverait pas. Pas avec cet argument là. J’avais beau être moins énervé, et prêt à travailler un peu pour elle, mon avis sur n’avait pas changé. Je haussais les sourcils, en pinçant les lèvres.

- C’est bon, Shakespeare a fini ? Je fais pas dans les tragédies moi. Si vous vous ruinez à me payer, allez le chercher vous même votre type. Je le fais que pour les ressources, ne vous voilez pas la face. Vous me ferez pas pleurer devant votre pauvre misère. On est tous plus ou moins dans le même bateau.

Je grognais pour la forme, mais aussi en général. Je ne savais pas trop à quoi elle jouait, mais je n’aimais pas trop ça. Je n’avais pas de mauvais pressentiment, à part peut-être que la mission allait être un poil plus dure que « chercher et ramener » un délinquant. Mais bon, j’avais vu pire. Si elle était claire sur la mission, je pourrais sûrement boucler ça en deux jours. J’espère en tout cas. Sinon, je risquais de devoir augmenter mes tarifs.

- Bon. Il ressemble à quoi votre gars ? Qu’on arrête de parler dans le vent.

Il avait le minimum sur lui, mais assez pour partir. Un sac avec quelques objets, son arme, de la nourriture, de l’eau. Heureusement qu’il avait laissé Lily à la distillerie. Ce n’était pas le moment de l’avoir dans les jambes.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 337
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue - Page 2 EmptyJeu 30 Jan 2020 - 22:32
En dépit de la répartie de Jaren, elle afficha un demi-sourire satisfait. Il avait accepté ses proportions, c’était tout ce qui l’intéressait en fin de compte. Après un bref échange de regard avec Abigail qui buvait toujours la scène des yeux, la quarantenaire rapporta son attention à l’homme qui s’impatientait. Bien : elle non plus n’avait pas de temps à perdre et puisqu’il lui fallait trouver le paiement, elle avait du pain sur la planche.

- Un homme blanc d’environ 1 mètre 90, brun, barbe fournie et cheveux mi-longs. Il porte probablement un grand manteau en cuir et des rangers. Il a vraisemblablement une sale tronche : il s’est fait casser le nez très très récemment, décrit-elle froidement.

C’était supposément largement assez d’éléments pour le repérer physiquement. La restriction du nombre de survivants avait, fatalement, réduit considérablement la probabilité de l’existence dans sosie dans un périmètre si limité. Quant à savoir si son interlocuteur saurait neutraliser un mâle de cette taille, Oxana ne se faisait pas beaucoup de souci pour lui.

- C’est un solitaire, il crèche pas mal ici ou à la cage. Mais je suppose qu’il va essayer de se faire oublier un peu – il doit savoir que je le cherche, s’il est pas trop con.

Et là, pour savoir où il se planquait, l’ukrainienne n’en savait rien. Mais à tous les coups, ce type ne passait pas inaperçu et il devait être possible de se renseigner sur ses habitudes. Encore une fois : c’était le boulot de Jaren, pas le sien. Ne restait plus qu’à boucler le nerf de leur deal : la rémunération du chasseur de prime.

- Donnez-moi 48 heures. A la même heure dans deux jours, venez à l’hôtel La New Hacienda pour récupérer votre acompte. Je ne suis pas véhiculée, précisa-t-elle non sans l’ébauche d’un sourire – et elle ne porterait pas ses bûches de bois sur son dos, si vous ne savez pas comment le trouver, demandez aux hommes autour de vous… la plupart sauront vous indiquer le chemin, son expression insolemment triomphante s’élargit : et oui, Captain America avait peut-être une boussole morale à toute épreuve, mais la plupart de ses congénères se contentait d’accepter l’offre qui leur tendait les bras, sommes-nous d’accord ?


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Une affaire de point de vue -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: