The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Une affaire de point de vue -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 161
Age IRL : 20
MessageSujet: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue EmptyMar 21 Jan 2020 - 10:50

J’étais parti le matin, à pied, laissant Happy et Lily au refuge, avec les autres. J’étais habitué à l’ambiance là-bas, à leurs disputes régulières. Mais dans le fond, ils s’aimaient tous bien. Les nouveaux venus devaient sûrement encore faire leurs preuves, mais ça allait.
Ça avait beau aller, j’étais content de sortir un peu, seul.
J’avais beau marcher, je ne savais pas spécialement où aller. Ça me faisait un peu bizarre d’être entièrement seul, pour cette fois-ci. Je n’avais pas de mouvement dans un coin de l’oeil, de Lily qui courrait à côté de moi, ou qui dormait dans ma capuche.

Mes pas solitaires m’ont amené, sans vraiment y penser, au No Man’s Land. J’y trouverai sûrement une occupation sur place. Quelque chose à échanger, une prime à trouver… Il y avait de quoi faire.
Pour une fois, il n’y avait pas grand monde. Je n’y étais pas allé très souvent, et ce n’était pas toujours dans les meilleures conditions. Alors j’allais saluer les réguliers, que j’avais déjà croisé, en discutant un peu. Quelques nouvelles têtes. Dont une grande femme blonde, qui marchait vers lui, sans vraiment y faire attention. J’avais beau y réfléchir, je ne l’avais jamais vu. À vrai dire, je ne passais pas beaucoup de temps à Seattle même. Surtout dernièrement.
Elle devait penser à peu près la même chose, si elle était souvent ici.

Lorsqu’elle arriva à mon niveau, je croisais son regard, la faisant ralentir un peu, l’interpelant par un sourire, et un sobre salut.

- Bonjour.

Si elle avait envie de parler, ça devrait suffire pour lancer la discussion. Si elle partait en courant se cacher derrière un pilier, je ne chercherais pas plus loin. Alors j’attendais gentiment sa réponse, faisant mine de chercher quelque chose dans mon sac. Ça m’occupais, et ça lui donnait une raison suffisante pour partir, sans avoir peur de m’offenser.

Mais elle avait l’air de faire le choix de rester, en me répondant, et en se retournant vers moi. Nous étions donc face à face, à commencer à discuter. C’était peut-être ça le plus complexe. Amorcer la parole, sans la laisser retomber. J’aimais pas parler aux inconnus, mais des fois, il s’agissait d’une question de survie, d’avoir des amis. Des connaissances du moins.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 / couteau tactique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 105
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue EmptyMer 22 Jan 2020 - 18:25
- Tu observes et tu dis rien, sauf si je te le demande, c’est compris ?

La rouquine hocha la tête et lui emboîta le pas à l’intérieur du No man’s land. Elle ne rechignait jamais les ordres de la patronne, trop heureuse de tirer son épingle du jeu en campant son ombre. L’entrepôt portait encore les souvenirs des longs jours de pluie. L’humidité semblait installée pour toujours, la plupart des bidons abritant habituellement des flammes étaient éteints, l’odeur âcre des fringues mal séchées dominait le reste. Heureusement, les filles s’étaient remises et avaient pu reprendre du service. Malheureusement, un petit con avait fait l’affront de les arnaquer avec des denrées périmées en guise de paiement. C’était la raison de la présence de l’ukrainienne ici : pour réparer ce délit de fuite.

Elle pensait aller droit sur le dessinateur qui donnait vie aux « primes » demandées de temps en temps mais fut arrêtée par le sourire d’un homme. Le genre imposant et appétissant ; le genre qu’elle avait déjà vu aussi. L’entrepôt était son territoire de prédilection depuis longtemps alors… Oxana avait l’habitude de repérer quasiment toutes les têtes qui y passaient plus d’une fois.

- Bonjour.

Elle se planta devant son interlocuteur. Suivant les règles à la lettre, Abigail ne dit rien mais levant ses grands yeux marron sur la silhouette musclée qui lui faisait face. Elle avait travaillé son air assurée, histoire d’avoir l’air en pleine confiance quand elle accompagnait la cheffe – ou quand elle était toute seule. La proxénète entra directement dans le vif du sujet : l’époque du smalltalk était révolue.

- Je me trompe ou… tu fais partie de ces gens qui traquent régulièrement les primes, n'est-ce pas ?

Elle pouvait potentiellement faire erreur mais même si c’était le cas, ce n’était pas nécessairement perdu. La quarantenaire savait faire affaire et trouvait toujours, en général, ce qui satisferait l’autre partie – surtout s’il était masculin.

- Je demande parce que j’ai justement besoin de retrouver quelqu’un, précisa-t-elle, vivant, de très grande préférence.

Car elle pouvait sous-traiter le pistage de ses mauvais payeurs – ça représentait un temps qu’elle n’avait pas – mais tenait à être celle qui rendrait justice. C’était important pour le message et pour l’image que ses filles avaient d’elle : au final, Oxana restait celle qui se salissait les mains pour que leur difficile travail soit effectué dans le climat le plus supportable possible.


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 161
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue EmptyJeu 23 Jan 2020 - 16:38

Celle qui s’était approchée de moi se mit à parler, laissant apparaître derrière elle une petite fille, que je n’avais pas vu tout de suite. Elle n’avait pas vraiment de points communs, mais elle pouvait bien être sa fille. Je n’aurais pas parié dessus, à regarder tour à tour la grande blonde face à moi, et la petite rousse derrière elle.

La nouvelle venue allait droit au but. C’était pas plus mal. Elle l’avait deviné chasseur de primes. Elle avait vu juste. Ici, en ville, c’était ce que je faisais. Ça rapportait un peu, mais on venait rarement me démarcher directement. Peut-être plus Valérian ou Yulia, qui étaient plus connus que moi au No Man’s Land. Mais je sentais la bonne affaire. Et je disais pas non à ramener quelque chose au camp.
Mais elle m’avait vite identifié, et ça me surprenait un peu. Je m’efforçais à passer un peu partout discrètement, mais à priori, c’était un peu raté. Après, si j’ai une petite réputation ici, ça peut décourager quelques rigolos de venir m’embêter. La réputation, c’était toujours pratique, pour jouer dessus.

- Peut-être bien. Ça dépend qui c’est. Mais dans tous les cas, ça va être un peu cher. Surtout vivant.

Ramener quelqu’un de vivant, c’était une difficulté en plus. Et surtout un danger. Mais ça permettait un plus gros salaire. Vu le regard de la blonde, je n’allais pas chercher quelqu’un qui avait disparu, et qui lui était cher. Plus du genre revanche personnelle. Mais à vrai dire, ça m’était un peu égal. Elle pouvait bien en faire ce qu’elle voulait, une fois attrapé.

- Qu’est-ce qui lui vaut une chasse ?

C’était aussi une limite que je me fixais. Si la cause me semblait louable, pour la proie, je laissais tomber. Ou alors je prenais une partie de la rançon, ça dépendait de mon humeur. Mais aujourd’hui, j’étais d’humeur à être payé. Le prix serait sûrement plus élevé que d’habitude, mais pour un vivant… Ça restait normal.

- D’ailleurs, avant de parler affaires, Jaren, enchanté.

Se présenter, c’était la moindre des choses. Je lui tendis la main, attendant qu’elle fasse de même, pour pouvoir réfléchir à faire du commerce. Mes services contre un salaire. Honnête finalement.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 / couteau tactique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 105
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue EmptySam 25 Jan 2020 - 15:21
Cher ? La blonde haussa brièvement un sourcil. Elle verrait bien ce que cela signifiait. Le chasseur de prime voulait tirer son épingle du jeu et l’ancienne mannequin ne serait pas femme à le blâmer pour ça : les temps étaient durs pour tout le monde, surtout en cette saison. Une expression calme de façade dissimula les rouages de son cerveau qui préparaient d’ores-et-déjà ses arguments commerciaux.

- Oxana, informa-t-elle en serrant brièvement la main qui lui était tendue de la sienne, gantée comme à son habitude.

A ses côtés, Abigail affichait une mine silencieuse qui signifiait globalement : « mais d’où il sort ce type ?! ». Ainsi, il ne savait pas qui elle était ? Peut-être n’était-il pas si habitué avec le No man’s land finalement, ou bien avait-il entendu son surnom sans le relier à un visage. Passons, ce n’était pas bien important. Qu’est-ce qui justifiait qu’elle demande une traque ? Là était l’essentiel ; elle ne tournait jamais autour du pot.

- Il m’a arnaqué et a manqué de respect à l’une de mes filles. Il savait à quoi il s’exposait en entrant chez moi et… il a enfreint les règles malgré tout.

Sa politique était inaliénable. Pas d’exception, pas de passe-droit. Dans ce cas là, où le mauvais payeur avait eu le temps de prendre la fuite, le problème était que le temps qu’elle consacrerait à le chercher elle-même était autant d’énergie qu’elle ne mettrait pas dans la quête de ressources utiles pour son activité principale.

- Que voulez-vous dire par « cher » ? Qu’est-ce qui vous intéresse ? Enchaina-t-elle sans perdre de temps, il n’y a que la bouffe que je n’échange pas, pour des raisons plus qu’évidentes, et si jamais les paiements en nature vous intéressent…, poursuivit Oxana sur une teinte presque doucereuse, je peux vous arranger une heure avec la fille de votre choix.

Une proposition qu’elle ne l’imaginait pas refuser. Bien nombreux étaient les hommes qui avaient besoin de réconfort et quand bien même il aurait la chance d’avoir une corde à son cou, l’époque se prêtait-elle réellement à chipoter pour soixante minutes de plaisir ? Sa monnaie d’échange non-matériel était donc, en plus d’originale, absolument honnête.


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 161
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue EmptySam 25 Jan 2020 - 23:38

J’avais senti l’hésitation dans le regard de la blonde en face de moi, quand j’avais évoqué le prix. Ça en faisait tiquer plus d’un. Oxana. Je commençais à avoir des informations.
Sur le pourquoi aussi.

Elle ne ressemblait pas à une mère qui payait des gens qui « manquaient » de respect à ses enfants. J’aurais bien voulu savoir de quel genre de respect elle parlait, mais d’un côté… les tordus trainaient un peu partout. Alors bon…
Ça me semblait une raison assez valable pour travailler. Mais pas bénévolement. Tout le monde aurait bien besoin de quelque chose pour passer l’hiver.

Mais à l’écouter parler, je sentais doucement venir les ennuis. Ça paraissait trop simple. Pas d’échange de nourriture, soit. Je pouvais toujours marchander un meuble, du bois, du métal, des munitions, je trouverais bien quelque chose d’utile.
Mais j’ai tiqué sur son autre paiement proposé. En nature.

J’avais un peu peur de passer pour un imbécile, mais j’avais aussi peur de comprendre. Elle n’était pas du tout la mère de quelqu’un, mais une proxénète notoire.
Je fronçais les sourcils, me renfrognant quelques peu. Je ne traitais pas avec les esclavagistes. Hors de question. Et si je pouvais me faire une réputation en accrochant sa tête au dessus de ma porte, ce n’était pas spécialement de refus.
Le monde allait suffisamment mal pour essayer de se débarrasser de monstre en son genre. Mais pas de conclusion hâtive.

- J’ai peur de mal comprendre.

J’avais perdu mon sourire de politesse. J’hésitais à l’attaquer tout de suite, ou attendre son paiement, avec une monnaie quelconque, et brûler le reste. Mais j’étais trop sanguin pour ça. Pas assez réfléchi. J’avais presque l’habitude de marchander avec les braconniers, une fois qu’ils avaient une balle dans la jambe, et la peur de leur vie misérable. Elle n’était pas braconnière, mais c’était presque aussi pire.

- J’ai surtout peur de comprendre. Et si c’est ce que je crois, il n’y aura pas grand chose qui m’empêchera de vous coller une balle entre les deux yeux. Ou ma hache.

Au moins, elle était prévenue. Je n’avais aucune pitié pour les monstres. Que l’on tue des animaux pour le plaisir, ou pour la simple barbarie, ou que l’on exploite la misère des autres pour se permettre de mieux vivre, je ne voyais pas grande différence. À part une fin funeste pour les deux destins.
Mes yeux se penchèrent sur la petite, toujours collée derrière elle. Mon sang fit un tour très rapide, de mon cerveau à mon coeur, comprenant pas mal de choses rapidement. Peut-être un peu trop. Je plaçais ma main sur ma hache à ma ceinture, sans la sortir encore.

- Et vous avez intérêt à faire très attention aux mots que vous utilisez.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 / couteau tactique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 105
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue EmptyLun 27 Jan 2020 - 14:28
Oxana fut honnêtement surprise par le brusque changement de comportement de son interlocuteur. Elle avait l’habitude de ceux qui était restés campés sur leur vision d’un monde ou la prostitution était mal. Du temps où elle s’offrait elle-même, elle avait plus d’une fois été rembarrée pour ce motif – ou pour une espèce de fierté masculine qu’elle ne saurait qualifier. Toutefois, là, c’était différent. Ce n’était pas du désintérêt ou du dégoût, c’était de l’agressivité voire de la haine.

Ses yeux de jade se posèrent fugacement sur la hache qui flirtait désormais avec ses doigts. A ses côtés, Abigail fronça les sourcils et trépigna de nervosité ; l’ukrainienne put même l’entendre retenir son souffle. A l'inverse, elle demeura de marbre, droite comme un « i », sans le moindre pas de recul. L’appréhension se frayait un chemin dans son intellect, bien sûr, son cœur accéléra la cadence mais elle connaissait cette sensation. Celle d’être une proie face à un prédateur, un lapin enflammé par les deux brillants d’un 36-tonnes. La peur ne la paralysait plus depuis longtemps.

- Jaren, elle avait appuyé sur son prénom pour mettre l’accent sur l’empathie, je ne sais pas ce que vous comprenez, ce que vous croyez comprendre ou ce que vous déduisez… mais je suis persuadée que l’image que vous vous faites de moi n’est pas exacte.

Elle ne pouvait l’affronter frontalement. Ce n’était pas son style et ce n’était pas malin. Ne lui restait alors plus que les charmes dont elle savait toujours admirablement jouer. En réaction à la disparition de l’expression polie du chasseur de prime, elle afficha un sourire de façade, l’une de ces mimiques au regard pétillant apprises dans ses jeunes années de mannequinats. Une illusion savamment travaillée.

- Je suis simplement une survivante avec des personnes à ma charge et… j’ai besoin de votre aide, reprit-elle avec une douceur calculée tout en glissant élégamment derrière une oreille une mèche de cheveux blond, je cherche à retrouver une personne qui m’a volé et a blessé l’une de mes protégées, c’est tout. Pourquoi ne pas me dire ce qui vous intéresse puisque visiblement, mes propositions maladroites vous mettent mal à l’aise.

Tout en parlant, Oxana avait posée une main maternelle sur l’épaule de la rouquine de 12 ans, comme pour imager le terme « protégée » de ses propos. C’était aussi une façon de faire silencieusement se poser une question à Jaren : oserait-elle abattre une femme qui tenait une enfant contre elle ? Il pourrait s’agir de sa mère, de sa tante, même de sa sœur… la voir avec une balle ou une hache entre les deux yeux, ce serait lui infliger un bien cruel traumatisme.


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 161
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue EmptyLun 27 Jan 2020 - 15:16

J’étais parti au quart de tour. Et je la voyais surprise. Mais ça ne m’importait pas plus que ça. Je sentais doucement la peur s’installer entre nous deux. Mais à force de réfléchir, et oubliant doucement ma rage soudaine, je me rendais bien à l’évidence. La tuer ici, devant du monde, alors qu’elle ne m’avait pas fait grand chose, n’avait pas de sens.
Mais je gardais ma main sur ma hache à ma ceinture, en gardant mon regard toujours énervé. J’avais beau réfléchir un peu, je ne le montrais pas plus que ça.

Elle tentait de m’adoucir un peu en restant très calme, essayant de faire appel à ma raison. Mais c’était un peu raté. Tenter de calmer moi, ancien membre de l’ordre, et assez tatillon sur les règles, c’était presque peine perdue.
Surtout qu’elle s’avançait sur un terrain glissant. La carte de la sauveteur, qui protège les gens. Grave erreur.

Je sentais bien qu’elle essayait de me calmer, sans essayer de me rentrer dedans, ou de me provoquer ouvertement. Je devais bien avouer que j’aurai apprécié qu’elle me donne une raison suffisante pour me battre avec elle. Mais elle était suffisamment intelligente pour savoir qu’elle n’aurait pas eu de grandes chances contre moi, en combat rapproché.

- Hé bien si je suis si mal à l’aise comme vous dites, ce n’est pas que à cause de vos propositions, mais plutôt à cause de votre attitude.
Profiter de la misère du monde, pour asservir des gens qui n’ont absolument rien demandé ? Comme si on avait besoin de ça maintenant.


Mes yeux étaient tombés sur la petite fille à côtés de la mère maquerelle, qui me regardait elle aussi, silencieusement. J’avais de sérieux doutes, mais si elle la présentait comme ça, près d’elle, c’était soit pour se protéger elle même, soit pour montrer qu’elle n’était pas si monstrueuse. Mais j’optais pour la première.

- Et ça ne vous suffit pas d’exploiter les gosses, ils vous servent aussi de bouclier quand quelqu’un est énervé ?

Si elle tenait vraiment à me payer pour un service, soit. J’irai peut-être chercher son homme, mais je m’assurerai, après mon paiement, de mettre le feu à sa maison, et à cette personne horrible.
J’avais envie de vomir, devant son calme si serein. J’en avais effrayé pour moins que ça.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Une affaire de point de vue   Une affaire de point de vue Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Une affaire de point de vue -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: