The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -29%
Jeu d’ambiance Dobble
Voir le deal
7.12 €

Partagez
- Live and survive into badlands -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akiko R. Watson
Akiko R. Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/12/2019
Messages : 111
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Live and survive into badlands   Live and survive into badlands - Page 2 EmptyDim 9 Fév 2020 - 22:00
Les deux survivants poursuivirent leur marche à travers les bois pour relever les collets. La journée pouvait se savourer par son calme, à défaut du beau temps. Une bouffée d’air frais faisait toujours du bien au moral. D’ailleurs, par les temps qui couraient, il fallait savourer n’importe quelle petite chose qui pouvait alléger le moral et apporter du bonheur. Pour Akiko, entendre simplement le bruit de la nature, les chants des oiseaux… Tout cela avait de quoi alléger son humeur. Les sorties à cheval avec Amarok lui avaient toujours fait beaucoup de bien aussi. Peut-être qu’un jour tout ceci serait derrière eux, et que l’humanité réapprendrait à vivre selon des règles plus saines, en prenant en compte son environnement et toute la diversité qui l’entourait. En attenant, la nature prospérait très bien en l’absence des humains, ou presque.

« J’ai toujours adoré la nature. On y trouve une sérénité qu’il n’y avait pas en ville. Et c’est encore valable aujourd’hui, quand on y pense !

Après tout, ils étaient clairement plus en sécurité en forêt que s’ils avaient tenté de se rendre en plein centre de Seattle. La vétérinaire s’arrêta un instant pour regarder le vol de quelques corvidés qui les avaient observés de loin. Tant que la faune semblait calme, c’était bon signe pour eux. L’approche ou la présence de rôdeurs était toujours largement remarquée par les animaux.
Ils trouvèrent bientôt un collet qui retenait un lapin mort, et ils n’eurent qu’à le ramasser et à remettre le piège en place. La trentenaire adressa un remerciement muet au lapin qui avait perdu la vie pour qu’ils puissent manger. Elle avait entendu parler de cette tradition observée par plusieurs peuples amérindiens, et la trouvait tout à fait appropriée. Tandis qu’ils reprenaient leur marche, Duncan l’interrogea sur les Scarecrows et les autres menaces qui pouvaient planer sur eux. La jeune femme ne voulait pas lui répondre à la légère, mais il fallait bien avouer qu’elle se posait un certain nombre de questions.

- Je ne sais pas si tous les Scarecrows y sont passés. Je pense que dans le doute, on devrait se dire qu’il doit encore en rester en vie, et qu’ils constituent un danger.

Il n’y avait rien de plus humain que la vengeance, et il ne faisait aucun doute que d’éventuels survivants de ce groupe de fous auraient voulu y goûter. Akiko était un peu plus partagée quant à leurs alliés du troc. Pas forcément les solitaires qui gravitaient autour du No Man’s Land. C’était peut-être un peu ingrat, mais c’était surtout les gens de New Eden qu’elle trouvait encore… Etranges. Même s’ils n’avaient rien fait contre eux et qu’ils avaient fait face avec eux dans l’adversité, c’était comme si elle n’arrivait pas à leur faire confiance. Comme si quelque chose clochait.

- Je ne sais pas quoi penser de New Eden. Ils ne nous ont pas donné de raisons de nous méfier mais… J’ai toujours l’impression qu’il y a quelque chose qui cloche. Je ne sais pas pourquoi. Et toi, qu’est-ce que tu en penses ? »

La vétérinaire adressa un petit sourire d’excuse au barbu. Elle ne lui était peut-être pas d’une grande utilité, mais elle ne pouvait définitivement pas lui fournir de meilleure réponse. Quelque chose la chiffonnait quand elle pensait à tout ça, et elle avait appris à se fier à son instinct avec le temps. Il n’était pas exclu qu’elle ait tort, bien sûr, mais… Le doute était ancré en elle. En attendant, elle avait une certitude : si ce n’était pas simple, restreindre les sorties par mesure de sécurité avait été la chose la plus sage à faire.


Tomorrow is a brand new day
The past can hurt. But the way I see it, you can either run from it, or learn from it.
Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1930
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Live and survive into badlands   Live and survive into badlands - Page 2 EmptySam 15 Fév 2020 - 16:23
Suite aux interrogations d’Akiko le magasinier lui répondit : - «  Oui, il est malheureusement fort probable qu’un bon nombre d’entre eux s’en soient sortis » Chose qui n’était pas vraiment une bonne nouvelle pour les habitants de Nisqually, du No Man’s Land et des divers groupes répartis tout autour de Seattle. Primo parce que ces survivants, si survivants il y avait, nommeraient très certainement bientôt un nouveau chef. Secundo parce qu’ils recruteraient forcément de nouveaux membres. Et tertio parce qu’ils reviendraient très certainement se venger au moment où ceux qui les avaient mis en déroute s’y attendraient le moins. En attaquant le Fort par exemple. - « Ceux qui ont survécus ont très certainement dû aller se terrer loin d’ici pour le moment » Continua alors Duncan. - « Mais ils reviendront » Il en était persuadé. - « Et quand ils reviendront il se pourrait bien qu’ils nous fassent encore plus de mal qu’à la marina » Parce qu’ils pourraient par exemple s’attaquer au Fort. - « C’est pour cette raison qu’il est préférable qu’on limite nos déplacements pour le moment. On ne sait jamais, ils ont très pu laisser traîner des espions tout autour de Seattle !? » Il ne l’espérait pas mais il le craignait.

- « En tout cas pour le moment il faut savourer notre victoire contre ces gens. Enfin, si on peut appeler ça une victoire » Parce qu’à cause de ces cinglés plusieurs d’entre eux avaient été blessés. Les vivres qu’ils avaient apportés avec eux avaient été réduits en fumée dans l’incendie. Quant au troc qui devait se mettre en place il était à l’heure actuelle nul et non avenu pour les habitants de Nisqually. Chose qui n’était bénéfique pour personne. Songeur face à toutes ces déceptions le magasinier continua alors en compagnie d’Akiko son chemin en direction du second piège. Mais puisque celui-ci était vide, c’est rapidement que le duo s’empressa de repartir vers le troisième. C’est d’ailleurs sur le chemin menant vers ce nouveau collet que la jeune femme demanda au magasinier ce qu’il pensait des New Eden. Souriant Duncan répondit alors à la brune : - « C’est encore un autre problème » Il ricana alors nerveusement avant de s’expliquer : - « Tu vas peut-être croire que je suis paranoïaque mais je n’ai absolument aucune confiance en ces gens »

Le musicien fixa alors la jeune femme en continuant : - « Ces gens nous « vendent » du rêve et de l’espoir trop facilement. Ils nous montrent des photos de leur camp avec des objets qui nous appartiennent pour nous prouver que leur camp existe réellement mais qu’est-ce qui nous prouve qu’ils ne réduisent pas en esclavage les nouveaux arrivants une fois qu’ils sont sur place ? Qu’est-ce qui nous prouve qu’ils ne sont pas des cannibales ? Rien, absolument rien du tout ! » Duncan stoppa alors subitement ses paroles tout en regardant tout autour de lui. Un peu comme s’il avait entendu un bruit étrange. Le barbu positionna ensuite son index gauche sur ses lèvres tout en regardant Akiko. - « Il m’a semblé entendre un bruit » Déclara alors discrètement Duncan à la brune. Prudent l’homme positionna alors sa main droite sur son couteau. C’est à peu près au même moment qu’une forme étrange sembla se mouvoir à travers les branchages, à quelques mètres devant eux. Désignant la silhouette avec son index gauche à Akiko le barbu s’empressa alors de reprendre silencieusement : - « Là-bas, un cadavre ! » Allaient ils le tuer ? Sans aucun doute. Il restait seulement à savoir si c’est Duncan qui se chargerait de le faire ou si Akiko souhaitait se porter volontaire ?



Blood for blood
Revenir en haut Aller en bas  
Akiko R. Watson
Akiko R. Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/12/2019
Messages : 111
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Live and survive into badlands   Live and survive into badlands - Page 2 EmptyVen 28 Fév 2020 - 18:28
Akiko n’aimait pas beaucoup les conclusions de Duncan, même si elle avouait en être arrivée aux mêmes. Il était peu probable qu’ils aient pu exterminer tous les Scarecrows. Malheureusement, au vu de leur profil, il y avait fort à parier qu’ils n’étaient pas du genre à tourner la page et à passer à autre chose. Cela sentait plutôt l’envie de vengeance qui allait les consumer pendant longtemps. Rien ne garantissait qu’ils ne se retrouvent pas un jour avec une escouade vengeresse devant la porte. Il y aurait du dégât, sans nul doute. Surtout si l’on considérait que le bois, ça brûle…
Regrettant encore de ne pas pouvoir se lancer sur les traces des survivants pour les exterminer de manière préventive, la jeune femme se concentra plutôt sur New Eden. Là encore, l’avis du colosse n’était pas des plus engageants. D’aucuns l’auraient traité de pessimiste. Pourtant, elle ne pouvait qu’abonder dans son sens. Depuis que ces étrangers les avaient abordés sous le signe du drapeau blanc et de la collaboration, elle avait un mauvais pressentiment les concernant.

« Je suis d’accord avec toi. Je ne dis pas qu’il n’existe plus de bonnes personnes en ce monde, mais tant de générosité dispensée de cette façon… C’est trop beau pour être vrai. Et j’ai appris depuis le temps que quand ça paraît trop beau, c’est que ça l’est souvent.

Pourtant, force était de constater que pour l’instant, ils ne leur avaient fourni aucune raison valable de se défier d’eux. La vétérinaire se fiait pourtant à son instinct. Il lui avait rarement fait défaut, et il avait pris une part importante dans l’entraînement que les militaires lui avaient anciennement dispensé. Elle avait donc tendance à s’y fier. D’autant que Duncan semblait partager son point de vue. Akiko se plongea un moment dans un silence méditatif. Là encore, pouvoir bouger de manière libre et indépendante aurait été un atout. Elle aurait pu tenter quelque chose, essayer de les localiser et d’aller voir de plus près ce qui se tramait dans le camp de New Eden. Impossible en l’état, mais sa curiosité était piquée. Elle ne souhaitait rien de plus que de pouvoir être rassurée, qu’on lui montre par des preuves valables qu’elle se trompait.
Alors qu’ils avaient continué à rapporter des prises, l’homme attira alors son attention sur un rôdeur qui avançait en titubant entre les arbres. La créature semblait seule, mais la vétérinaire n’était pas du genre à se fier aux apparences. Il aurait été facile de s’en défaire d’une seule balle. Elle n’aurait pas eu besoin de plus, même à cette distance, pour le tuer. Une seule balle, en plein front. Mais elle ne tenait pas à faire un boucan qui attirerait l’attention de tous ses potentiels semblables à des lieues à la ronde.

- S’il y en a un, il y en a peut-être d’autres. Ça peut être la présence des lapins dans les collets qui les attire.

La jeune femme prit les devants. Elle tira simplement le couteau de combat qu’elle avait à la ceinture, puis elle s’avança entre les arbres à la rencontre du mordeur. Celui-ci leva les bras vers elle avec un grognement avide, une bave noirâtre s’écoulant le long de son menton et gouttant sur son haut en haillons crasseux. Sans sourciller, Akiko l’attrapa par les cheveux et enfonça sa lame dans son crâne pourri. La chose s’effondra au sol et elle essuya bien vite son couteau sur ses haillons. Ce qui lui permit de faire une constatation troublante. Les sourcils froncés, elle se redressant en s’adressant à Duncan.

- Celui-là a l’air d’avoir bien mangé. Et si tu veux mon avis, ce n’est pas du lapin. On devrait essayer de s’assurer qu’il n’y a pas un grand groupe ou une horde qui avance vers le camp à travers les arbres, et qui nous ferait une mauvaise surprise... »

La vétérinaire poussa le cadavre du bout du pied. Il avait effectivement l’air bien plein. Elle aurait pu l’ouvrir pour déterminer ce qu’il avait mangé, mais dans le fond s’il s’agissait d’un humain, ce serait trop tard. Au lieu de perdre du temps, il valait mieux jouer la carte de la prudence pour leur groupe.


Tomorrow is a brand new day
The past can hurt. But the way I see it, you can either run from it, or learn from it.
Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1930
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Live and survive into badlands   Live and survive into badlands - Page 2 EmptyDim 15 Mar 2020 - 15:28
Concernant les New Eden, Akiko semblait être sur la même longueur d’onde que le magasinier ? La jeune femme déclara en tout cas au barbu que ces gens étaient en effet trop gentils pour être honnêtes. Ce qui était une bonne chose en soit puisque peu de personnes étaient du même avis que celui du musicien. Duncan esquissa alors un sourire à la jeune femme à la fin de ses propos. L’homme s’apprêta ensuite à lui poser une question concernant ces gens soit disant si bienfaiteurs. Mais un cadavre ne tarda pas venir jouer les troubles fête contraignant le magasinier à garder sa question pour plus tard. Akiko, s’empressa en tout cas de se diriger vers cette chose et de mettre définitivement fin à ses jours. Puis d’annoncer au barbu qu’il n’avait pas mangé que de petits animaux. Révélation qui était plus ou moins inquiétante.
 
Duncan observa alors rapidement les alentours avant de lui répondre : - « Oui, ce serait en effet peut-être plus prudent d’aller inspecter les environs » Les collets pouvaient en effet attendre quelques heures de plus, qu’ils soient vides ou non. Une fois à côté d’Akiko, le magasinier observa rapidement le corps du pauvre type qui gisait au beau milieu de la végétation avant de reprendre : - « Apparemment, il venait de par ici » Le barbu se releva alors soudainement en désignant l’endroit en question avec son index droit. - « On va aller faire un tour de ce côté sur quelques kilomètres, juste pour voir si d’autres ne rôdent pas dans le coin » Continua-t-il ensuite. Prudent, l’homme s’empressa alors de se saisir de sa hache. Puis à se diriger dans la direction en question avant d’interroger une nouvelle fois Akiko sur le sujet des New Eden : - « D’après toi, si les New Eden nous « ouvraient » leurs portes, est ce que tu penses que beaucoup des gens qui sont actuellement domiciliées au Fort désireraient aller y habiter ? »
 
La question de Duncan était peut-être idiote ? Mais peut-être pas complètement puisque le confort « vendu » par l’émissaire des New Eden était tout de même attractif. Ne serait-ce que pour les gens qui avaient des enfants. A ce propos, le magasinier se demanda si Shawna désirerait quitter le Fort pour aller vivre là-bas ? Tournant la tête vers Akiko, Duncan lui déclara alors finalement : - « Parce que s’ils nous proposaient cette option, on ne pourrait pas faire grand-chose pour empêcher les gens d’y aller » Et par la même occasion de voir le Fort se vider de la plupart de ses habitants.



Blood for blood
Revenir en haut Aller en bas  
Akiko R. Watson
Akiko R. Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/12/2019
Messages : 111
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Live and survive into badlands   Live and survive into badlands - Page 2 EmptyVen 20 Mar 2020 - 11:39
Sans trop de surprise, il fut décidé de s’assurer qu’il n’y avait pas de danger imminent pour le camp. Un rôdeur solitaire n’était pas rare, surtout dans la nature. Mais il pouvait aussi être une éclaireur, une avant-garde d’un groupe plus vaste qui viendrait derrière lui. C’était un risque qui ne devait pas être pris. Être aveugle au danger ne le rendrait pas moins réel. Akiko attendit que Duncan le rejoigne et l’écouta expliquer qu’il comptait les faire progresser sur un parcours de quelques kilomètres, une boucle qui leur permettrait normalement de dénicher un groupe de mordeurs en maraude. Ils n’étaient que deux et avaient une belle trotte à parcourir, ce qui signifiait qu’ils avaient plus qu’intérêt à avoir de bonnes capacités physiques. D’ailleurs, la question se posait également s’ils tombaient sur un groupe trop important, voire une horde. Prendre leurs jambes à leurs cous ne leur suffirait sans doute pas, car ils ne pourraient guère sprinter durant des kilomètres. La jeune femme en venait à regretter de ne pas être à cheval, car tout aurait été réglé beaucoup plus vite.

« Entendu. J’espère qu’on est assez doués quand il s’agit de grimper aux arbres, si jamais on tombe sur une mauvaise surprise !

Même s’il s’agissait d’une plaisanterie, l’option était néanmoins sérieuse. Du haut d’un arbre, ils n’auraient pas à craindre les mâchoires des morts-vivants. Néanmoins, ils ne pourraient pas rester perchés là-haut éternellement, et auraient bien besoin de descendre. Ils ne pourraient pas alerter les secours depuis leur perchoir. En d’autres termes, ce serait une solution de repli pour sauver leurs vies. La trentenaire ne doutait pas d’être en capacité de se hisser facilement dans les branches, car elle avait eu à beaucoup travailler son agilité depuis le début de l’épidémie. Elle espérait que son gabarit imposant ne serait pas un obstacle pour Duncan.
Le duo se mit ainsi en marche, abandonnant leurs collets pour l’instant, avec toutefois le risque que des charognards opportunistes viennent s’y intéresser en attendant leur retour. Mais il était indéniablement plus important de prendre une information capitale pour protéger tout le camp. C’était un risque à prendre. Pendant qu’ils marchaient, la discussion se poursuivit au sujet des New Eden. La mine de la vétérinaire était neutre, concentrée. La potentielle menace de leurs soi-disant alliés était quelque chose de plus insidieux que les invasions de rôdeurs.

- Je ne sais pas… C’est difficile à dire. Les plus faibles peut-être, ou ceux qui ont le plus de mal à s’intégrer au groupe ? Ou à tenir le coup ? Les promesses de facilité ont toujours attiré les foules, après tout. Même dans un contexte très différent du nôtre.

Akiko songeait aux cas de dictatures du vingtième siècle notamment, de ces gens arrivés au pouvoir démocratiquement en manipulant les foules. Les plus crédules étaient toujours les premiers à tomber, et il faudrait indéniablement beaucoup de volonté pour ne pas céder à l’appel des sirènes. Vivre en enfer et se voir promettre un paradis, voilà qui aurait de quoi décider plus d’une personne. Et Duncan avait raison, cela pourrait sans doute vider leur camp...

- Ce qui réduirait nos effectifs… Un avantage pour la nourriture, un désavantage pour la défense… Je pense qu’il faudrait vraiment envisager que ces gens soient dangereux, et essayer de montrer à tout le monde qu’il faut se montrer prudent, voire méfiants. Ce qui sera compliqué, vu qu’ils nous ont aidés jusqu’ici et que nous n’avons pas forcément de vraie raison de nous méfier d’eux. »

Tout le monde n’était assurément pas aussi méfiant qu’eux. Il y avait de quoi s’inquiéter, mais il était difficile de pouvoir mettre du concret sur cette méfiance, sur ces soupçons. New Eden s’était jusque là comporté de manière amicale, et ce genre de soupçons les ferait sans doute passer pour ceux qui voient le mal partout.


Tomorrow is a brand new day
The past can hurt. But the way I see it, you can either run from it, or learn from it.
Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1930
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Live and survive into badlands   Live and survive into badlands - Page 2 EmptySam 28 Mar 2020 - 16:44
- « J’espère bien qu’on ne sera pas obligé d’en arriver là » Déclara alors le barbu à Akiko qui évoquait la possibilité qu’ils puissent grimper aux arbres. Souriant parce qu’il savait très bien qu’elle plaisantait il continua : - « Mais je suis persuadé que si on devait vraiment le faire pour sauver notre peau, on y parviendrait » Facilement ou non mais ils y arriveraient ? Mais pour l’instant cette hypothèse n’avait pas lieu d’être puisque aucun autre macchabée ne pointa le bout de son nez. Scrutant l’horizon l’homme écouta alors Akiko répondre à sa question sur les New Eden et un potentiel départ de plusieurs d’entre eux vers le lieu de vie de ces gens. Et puisque la jeune femme était plus ou moins du même avis que lui il s’empressa de lui répondre : - « Ouais … » Il marqua alors une courte pause avant de reprendre : - « … c’est sûr que certaines personnes qui n’ont pas vraiment d’attaches avec nous … » Le « nous » évoquant bien entendu les anciens Messiah, les anciens d’Issaquah et aussi les gens comme Akiko qui s’investissaient pleinement pour le camp - « … souhaiteront sans doute partir » Il évoquait des gens comme Xander ou comme Millow qui ne semblaient pas vraiment s’intégrer avec tout le monde.
 
Tout en écartant divers branchages Duncan continua : - « Je suis entièrement d’accord avec toi, ça va être extrêmement difficile de prouver aux nôtres que ces gens nous cachent quelque chose » Car sans preuves il était effectivement difficile de  démontrer le contraire. Parvenant à se frayer un chemin parmi les broussailles Duncan ne tarda pas à reprendre : - « Ce qui pourrait être néfaste, pour nous c’est qu’ils parviennent à recruter des gens de chez nous et que ces mêmes gens leurs fournissent tout un tas d’informations sur notre camp » Comme leur position exacte, le nombre de personnes qu’il y avait à l’intérieur du Fort, l’état de leurs provisions ainsi que les endroits stratégiques et sensibles du Fort. Inquiet face à cette possibilité le magasinier s’empressa alors de reprendre : - « Je pense qu’il faudrait qu’Andrea, Serena et moi on en discute leur de notre prochaine réunion » Parce que pour le moment, le trio dirigeant Nisqually n’avait pas vraiment eu le temps de mettre le sujet « sur la table » pour en discuter. Mais fatalement ce jour arriverait. Il était donc peut-être préférable pour les leaders de Nisqually d’évoquer ce sujet avant que les New Eden ne commencent leur politique de recrutement ?
 
Stoppant sa marche, parce qu’il avait entendu du bruit, Duncan leva alors sa main gauche poing fermé, gestuelle militaire qui voulait signifier à Akiko « stop, attention ». S’abaissant discrètement au beau milieu de la végétation le magasinier déclara alors à la jeune femme une fois celle-ci à ses côtés : - « Il y a deux morts qui rôdent aux alentours de cette grotte » Des gens avaient vécus là-dedans. Du matériel de camping avait été en tout cas installé à la hâte à l’extérieur de la caverne. - « Celui qu’on a croisé tout à l’heure devait très certainement venir de cette grotte ? » Il parlait bien évidemment du cadavre qu’ils avaient rencontré un peu plus tôt. - « J’ai l’impression qu’il n’y en a que deux !? Faut qu’on s’en débarrasse. On ne peut pas les laisser traîner dans le coin » Akiko devait très certainement être du même avis que lui ? C’est pour cette raison que Duncan s’empressa de reprendre : - « Je vais sortir le premier et les attirer vers moi. Ça te permettra de passer derrière eux. De cette manière on pourra facilement les éliminer. Qu’est-ce que tu en penses ? » Et ensuite ils fouilleraient sans doute les affaires de ces gens, juste pour voir si des choses intéressantes pourraient leur être utiles.



Blood for blood
Revenir en haut Aller en bas  
Akiko R. Watson
Akiko R. Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/12/2019
Messages : 111
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Live and survive into badlands   Live and survive into badlands - Page 2 EmptyLun 30 Mar 2020 - 10:34
Akiko avait beau retourner le problème dans tous les sens, elle ne voyait pas comment il serait possible d’empêcher des fuites vers le camp des New Eden si cette option venait à se présenter. Retenir des gens contre leur gré ne serait pas une solution viable. Mis à part supplier leurs camarades, il n’y aurait sans doute pas grand-chose à faire. Ou éventuellement, faire appel à leur bon sens. La jeune femme concevait néanmoins qu’un camp avec autant de promesses que celui de leur soi-disant associés puisse se montrer attrayant. Voire avoir des airs de paradis. À n’en pas douter, il y avait là-bas bien plus de confort que ce à quoi ils pouvaient prétendre dans leur fort. La nature humaine n’était d’ailleurs pas bien difficile à décrypter.
La vétérinaire grimaça lorsque Duncan fit valoir qu’il y avait un risque que ceux qui rejoindraient New Eden se retournent ensuite contre eux en parlant trop, en donnant des informations vitales sur leur camp. Effectifs, fonctionnement, stock d’armes… Ce serait dramatique dans le cas où New Eden s’avérerait hostile en fin de compte. Les choses ne s’étaient pas encore présentées de la sorte, mais il fallait avouer que tout ce qui avait été vanté et proposé était trop beau pour être vrai. Il y avait anguille sous roche, ce n’était pas concevable autrement.

« C’est vrai… Ce serait terrible si certains des nôtres changeaient de camp et transmettaient tout ce qu’ils savent…

La trentenaire était au moins rassurée de savoir que le conseil allait évoquer cette inquiétante possibilité lors d’une prochaine réunion. Il était nécessaire que tout le monde soit au courant et envisage cette possibilité. Le duo ne continua guère plus sa marche, car ils repérèrent la présence de rôdeurs aux alentours d’une grotte, cavité naturelle qui semblait avoir abrité des survivants. Après examen, il s’avéra qu’il n’y avait apparemment que deux morts-vivants, guère plus. Il s’agissait donc de les abattre proprement et rapidement afin de pouvoir pousser l’examen un peu plus loin. S’il y avait des survivants dans les parages, il était important de le savoir. Akiko hocha doucement la tête aux instructions de Duncan.

- S’il n’y en a que deux, je ne pense pas que ce sera un problème. Je te suis.

La jeune femme aurait pu abattre les mordeurs à distance avec une balle chacun, mais il était hors de question de provoquer du bruit, surtout aussi près du camp. Laissant donc son arme en bandoulière, elle laissa son binôme jouer les appâts tandis qu’elle contournait les lieux en se faufilant dans la végétation, courbée en deux. Son couteau était déjà tiré de son fourreau, et elle l’avait parfaitement ancré dans sa paume.
Le reste fut une véritable formalité. Elle se glissa en premier derrière le rôdeur le plus à la traîne, et l’abattit d’un simple coup de lame dans la tempe. Puis, elle procéda de la même façon avec le second. Le calme revenu, et sans signe de nouveau danger, elle attendit que Duncan la rejoigne tout en nettoyant sa lame sur les hardes d’un des cadavres. Elle restait sur ses gardes, mais rien ne semblait les menacer pour l’instant. Elle s’éloigna un peu, s’approchant prudemment des grottes sans trop savoir ce qu’elles pouvaient receler. Un bivouac récent se trouvait là, mais le feu était froid depuis un petit moment.

- Je dirais que ces rôdeurs ne sont pas les campeurs qui se trouvaient là. Ils étaient déjà anciens, alors que toutes ces affaires sont récentes et en bon état. Peut-être sont-ils dans les parages. Ou dans les grottes. »

La vétérinaire reporta son attention sur l’homme. Ils devraient peut-être s’assurer que tout allait bien en faisant un tour dans la grotte, mais cela pouvait s’avérer risqué. Du reste, ils devaient s’assurer qu’il n’y avait aucun danger pour le groupe, et qu’une meute de mordeurs ne se trouvait pas malgré tout à déambuler dans les environs. Pour la décision, elle s’en remettait à lui. Poursuivre leur ronde de surveillance, ou pousser les investigations dans la grotte ou les environs pour trouver les survivants qui campaient là ?


Tomorrow is a brand new day
The past can hurt. But the way I see it, you can either run from it, or learn from it.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Live and survive into badlands   Live and survive into badlands - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Live and survive into badlands -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: