The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -96%
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
0.94 €

Partagez
- Black sheeps -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7761
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Black sheeps   Black sheeps - Page 3 EmptyMer 29 Jan 2020 - 0:11
Ça lui fit bizarre sur le coup d’entendre le nom de Sarah. La pianiste avait oublié que l’actrice avait connu Connor avant l’épidémie et… oui, elle avait du mal à les imaginer tous les deux dans leur comportement « d’avant ». Effectivement, l’actrice était spéciale, Selene avait été aux premières loges pour le constater et ça n’avait pas toujours été évident entre elles. Toutefois, elle était et restait son amie. Un membre de sa famille pour laquelle elle aurait donné sa vie si elle avait eu une chance de la sauver.

La jeune femme se redressa en toisant son aîné avec insolence. Il se moquait d’elle ? Il se croyait plus malin avec ses soirées dans les vestiaires ? Ok. Elle n’était pas fière de son adolescence – pas du tout – mais pour l’occasion, elle allait essayer de se souvenir de certaines de ses perles. Celles qui étaient amusantes à raconter du moins car il y en avait qui étaient simplement tragiques.

- Par exemple… une fois, avec Ashley et une bande qu’on connaissait à peine, on s’est introduit dans la villa d’un mec par effraction. Le genre… baie vitrée géante, bord de mer, carrelage chauffant et piscine, tu vois ? Elle plissait les yeux en fouillant ses souvenirs – ça remontait à loin, on a picolé en se baignant comme chez nous et l’alcool aidant, on a commencé à faire des trucs cons. Comme… jouer au bandomètre, tu connais ? Sans doute que non : il était vieux après tout, faut créer des couples, chaque fille avec un mec. La fille doit faire ce qu’elle veut pour chauffer le mec sans le toucher. S’il bande, il a perdu.

Ça lui paraissait encore plus stupide lorsqu’elle le racontait, plus stupide que choquant d’ailleurs, mais c’était en oubliant leurs âges de l’époque. Si Elizabeth faisait la même chose dans 10 ans, la musicienne serait horrifiée.

- Après c’est flou… on a explosé la baie vitrée, plus ou moins sans faire exprès…, elle grimaça – ça devait être plutôt moins que plus, et on est rentrés dans la baraque… je crois qu’on a dansé… ou cassé des trucs… ou les deux, Selene haussa les épaules, elle avait aussi quelques images de flirts en tête, on avait pas pensé qu’il y avait une alarme silencieuse. Les flics ont débarqué et nous ont choppé en flag’… avec Ashley, on a fait… un paquet d’heures de TIG pour ça, un vague rire lui échappa : elle avait surtout eu de la chance qu’on ne l’inscrive pas à son casier, oh, j’avais 13 ans, conclut-elle comme un plot twist à une bonne série, le début de ma gloire, ou une façon de dire : le début de sa descente aux enfers.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2287
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Black sheeps   Black sheeps - Page 3 EmptyMer 29 Jan 2020 - 15:48
Tes parents ont dû te maudire pour ça, rigola Connor en regardant Selene avec un regard brillant.

Il imaginait très bien la situation, chaque scène, même la présence d’Ashley collait au décor. Selene y était extrêmement jeune évidemment, de quoi causer du souci à bien des personnes qui l’entouraient. Inutile de trop en rajouter, il poussa un long soupir : la pianiste aurait de quoi s’en faire tout autant pour sa fille, qui était déjà une sacrée boute en train. Elle regretterait amèrement de ne pas avoir mieux écouté ses parents quand ça comptait vraiment…

En marquant une pause dans ses pensées, Connor se trouva un peu envieux. Il aurait aimé, à treize, quinze ou seize ans, avoir ce genre de souvenirs à partager. Au final, ses propres bêtises étaient celles d’un adolescent qui n’avait pas pu s’amuser avant…

Donc tu as fait pire après ? Demanda-t-il avec curiosité : J’ai attendu un peu pour… ces conneries… Avoua-t-il ensuite.

Les grosses conneries lui avaient coûté très chères, mais qu’était-ce quand on gagnait des sommes à six ou sept chiffres parfois ? Il avait signé des contrats très avantageux pour lui, lui permettant de mener grand train très rapidement. Le contraste entre son confort d’antan et celui actuel était immense : noir et blanc.

Le sport, c’est un véritable investissement, surtout à la sortie du diplôme si tu veux rentrer dans une bonne équipe, t’as pas le temps de t’amuser. Son père le lui avait interdit de toute façon, il n’avait pu lui lâcher la bride que lorsque Connor avait été repéré, trouvé un entraineur et un manageur… Et ça n’avait pas été une grande idée de le laisser aussi indépendant après des années avec un cadre aussi limité : J’ai rattrapé tout ça une fois mon premier contrat signé, admit-il.

Une petite grimace coupa son histoire :

On a détruit une villa une fois, où on faisait une soirée. J’ai un peu honte aujourd’hui mais c’était quand même sacrément drôle. il pouvait être encore un grand gamin, comme s’il n’avait jamais vraiment grandi : On sautait du premier jusque dans la piscine à débordement en bas, on aurait pu se rompre le cou ou se casser une jambe… Mais on était trop saoul pour vraiment le réaliser, fit-il avec un petit rire, en secouant la tête.

Son regard se voila d’une pointe de nostalgie. Repenser à son équipe, à ces soirées, ça le remettait dans un monde où il avait été heureux, tout de même.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7761
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Black sheeps   Black sheeps - Page 3 EmptyVen 31 Jan 2020 - 12:10
- Mon père m’a maudit pour ça, rectifia-t-elle avec une petite moue.

Elle n’était plus triste à proprement parler. Les années avaient passé et si le décès brutal de sa mère était probablement le point racine de son mal-être, elle avait fait son deuil d’une adolescence monoparentale. La musicienne avait haussé les sourcils d’une façon assez évocatrice quand son ami demanda si elle fait pire après. C’était peu de le dire oui… mais la suite était souvent moins drôle, sans doute parce qu’elle frôlait dangereusement avec la délinquance. Et autant les conneries de jeunesse étaient amusantes à restituer, autant les délits l’étaient un peu moins.

- Détruit une villa, souffla-t-elle avec admiration, non sans un sourire amusée, ok, je m'incline, tu as gagné.

Au fond, peut-être Connor avait-il entamé ses frasques sur le tard, aidé par l'argent et la célébrité, mais ils n'étaient pas si différent tous les deux. Alors les yeux bleus de Selene, encore rougis par la fatigue, le dévisageaient avec une forme de tendresse dont elle n'avait pas vraiment conscience. Ça ne datait pas d'hier, hein ? Qu'ils étaient deux navires bousculés par les courants de la vie. Et cet épidémie avait voulu qu'ils s'éventrent sur les récifs et échouent dans ce fort, au milieu d'une tribu un peu moins paumée qu'eux...

- On boit à ça ? Suggéra-t-elle en levant ironiquement sa tasse de thé, aux conneries de la jeunesse ! ... ou aux conneries tout court dans ton cas, précisa-t-elle avec malice.

Elle avala quelques gorgées de son breuvage encore très chaud, éternua à trois reprises dans sa manche et dut tirer à toute vitesse son mouchoir de sa poche pour éviter que le sportif ne la voit dans une situation un peu embarrassante. Après s’être mouchée, pudiquement retournée, Selene fit de nouveau face à son aîné, le nez à peine moins rouge.

Désolée, s’excusa la musicienne, pour nuancer tout ça… je me suis calmée quand j’ai trouvé ce que je voulais faire de ma vie et qu’on m’a fait comprendre que j’étais surtout partie pour me planter en beauté, elle avait aussi été beaucoup aidée à changer ; une bonne rencontre au bon moment, une “anti-Ashley” qui lui avait montré une autre façon d’être, du coup j’ai pu être diplômée et… j’ai même eu une petite bourse pour mon école de musique, une moue nostalgique arqua ses lèvres pâles, je crois que j’ai jamais autant bossé de ma vie qu’à mon dernier semestre de lycée...


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2287
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Black sheeps   Black sheeps - Page 3 EmptyVen 31 Jan 2020 - 19:41
Désolé, souffla-t-il avec une petite grimace lorsque Selene le reprit.

Ça n’eut pas l’air d’être un sujet trop sensible, peut-être que la mort de sa mère, ou son départ en tout cas, datait d’il y a très longtemps. Dans tous les cas, il nota la reprise, sans chercher à en savoir plus. Si un jour elle voulait en parler, si elle estimait ça important, alors Connor serait prêt à l’écouter évidemment. Mais ça n’était pas sa décision, ni à lui d’imposer quoi que ce soit là-dessus. Tout comme il n’était pas prêt à livrer ses plus sombres secrets quelqu’un ici, il ne pouvait pas en attendre plus des autres.

Oh, si ça te vend du rêve, tu as qu’à en choisir une et on ira la détruire aussi, fit Connor avec un grand sourire. Enfin… quand ni toi ni moi, ne serons plus privés de sortie, précisa-t-il ensuite.

Car pour l’instant, ils étaient tous deux condamnés à résidence jusqu’à nouvel ordre. Andrea lui avait suffisamment tiré les oreilles pour lui faire comprendre qu’il était irresponsable, et qu’il ne pouvait plus aller au-delà de leurs recommandations. Oui, oui. Il n’en avait pas appris davantage sur la situation de Selene, mais se disait que, sûrement, ça viendrait forcément à s’améliorer au bout d’un moment ! Il le fallait. Aucun cas n’était désespéré, n’est-ce pas ? ça lui donnait de l’espoir, au moins pour lui, et ses propres cicatrices.

Un jour, il n’aurait plus aussi mal en pensant au passé.

Il leva alors sa tasse et trinqua rapidement avec Selene avant de se brûler la langue. Au moins se sentait-il léger de parler de son ancienne équipe, de ses anciens amis. Quand bien même la chute avait été très rude, qu’il en avait vraiment souffert. L’apocalypse était sûrement tombée à pique, il ne parvenait pas à réaliser à quel point.

On a tous besoin d’un coup de pied au cul à un moment, fit-il. Quand on trouve quelque chose qui nous fait vibrer, c’est ça qui donne du sens à notre vie, tu vois ? Il eut un sourire un peu triste. Il avait aimé le Baseball, beaucoup même. C’était le fait de perdre son rêve qui l’avait fait souffrir : Tu aurais été, quoi, pianiste alors ? Tu chantais ? T’aurais été dans un groupe du coup ? Demanda-t-il avec curiosité, avant de reprendre une gorgée qui lui brûla la bouche.

Il toussa un peu, agacé de se faire avoir deux fois de suite avant de reprendre :

Bon, la fin du monde est venue un peu saboter nos projets, mais, eh, tu penses que si tout ça était pas arrivé, tu ferais quoi aujourd’hui ? Demanda-t-il : Je crois que je me serais marié, puis j’aurais commencé à prendre part à des associations pour aider les jeunes en difficultés, fit-il avec un sourire rêveur.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7761
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Black sheeps   Black sheeps - Page 3 EmptySam 1 Fév 2020 - 1:18
- Moi, chanter ? S’étonna-t-elle.

Dans les faits, elle ne chantait pas trop mal ; elle chantait même bien. Mais ça n’avait jamais été son objectif de se lancer dans une carrière à la Agnès Obel. Presque paradoxalement à ses origines modestes et à son éducation populaire, elle aspirait aux grands ensembles et aux théâtres rouges à la française. Dans certains de ses rêves de jeune adulte, elle s’était imaginée sur scène, face à d’interminables rangées de sièges où les spectateurs s’asseyaient un à un.

- Marié, hein ? Répéta la musicienne avait une moue admirative, je pense… j’espère que j’aurais fini les études et que j’aurais été recrutée dans un orchestre d’état. Je voulais donner des concerts, expliqua-t-elle avec un accent nostalgique, les premiers jours de l’épidémie, j’étais enfermée chez moi, alors je n’ai pas arrêté de travailler la fantaisie impromptue de Chopin.

Pour illustrer ses propos, Selene posa sa tasse et pianota sur la table en imitant les cascades de notes caractéristiques de ce morceau à la voix. Même sans clavier, même après des années sans avoir pratiqué, ses doigts avaient gardé quelque chose de son habileté de pianiste. Un sourire creusa finalement ses fossettes lorsqu’elle cessa.

- Bref, c’était mon truc à ce moment-là. Mais donc, tu te serais marié, revint-elle sur le sportif – car c’était quand même ça le plus surprenant, avec quelqu’un que tu connaissais à l’époque ? Ou bien tu penses que ces quatre années t’auraient été profitables pour trouver la bonne partenaire ?

Voilà un terme bien naïf : la « bonne partenaire ». Depuis qu’elle avait perdu Gabriel, depuis que les choses s’étaient effondrées avec Eli, la jeune femme avait cessé de croire qu’il y avait une personne avec laquelle on était censé se trouver. Les rencontres se succédaient, chacune apportait quelque chose et à la fin… on finissait sa vie avec une personne parce qu’on avait choisi, parce que c’était pratique, mais pas parce que le destin l’avait décidé.

- Qu’est-ce qui t’avait donné envie d’aider les jeunes au fait ?

Les coudes sur la table, Selene posa la tête sur ses mains et écouta Connor. Ce qu’elle ressentait pour lui était complètement différent de quand elle l’avait rencontré. Elle découvrait quelqu’un de plus profond qu’elle n’avait voulu le croire au départ. C’était un mec bien avec des trésors au fond du cœur. Elle ne se l’avouerait pas à elle-même, encore moins à lui, mais elle commençait à l’admirait un peu. Probablement qu’elle n’était pas si différente des filles qui faisaient la queue pour le rencontrer autrefois…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2287
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Black sheeps   Black sheeps - Page 3 EmptySam 1 Fév 2020 - 10:49
Pourquoi ça te surprend ? Tu dois savoir chanter juste, non ? fit-il alors en lui adressant un sourire amusé par sa réaction. Peut-être parce que celle-ci semblait un peu à côté : elle était une pianiste compétente – il ne pouvait pas affirmer plus, vu qu’il ne l’avait jamais entendu pour sa part – et la musique cachait des secrets et des nécessités qui lui échappaient. Ça ne l’aurait pas étonné qu’elle ait plusieurs cordes à son arc. Au moins tu as évité toutes les premières mauvaises nouvelles, souffla-t-il avant d’en rire.

Il pouvait l’imaginer devant son piano, en effet, pendant que le monde partait en vrille. Elle, elle n’avait plus que l’entêtement des notes dans son esprit, sans percevoir les cris d’une terre qui s’effondrait. L’image était terriblement ironique et belle à la fois.

Ma copine de l’époque m’a largué en apprenant que je l’avais trompé et que mon contrat s’arrêtait avec mon équipe… Un soupir lui échappa, il fit une petite grimace. Ça n’était pas bien de sa part de ne pas avoir réussi à lui être fidèle, mais Connor ne l’aimait pas spécialement. Car comme la plupart de ses relations à l’époque, elles étaient vides et hypocrites. Elle pouvait supporter la honte à partir du moment où il y avait de l’argent sur mon compte en banque. Du coup, j’espère pas.

Elle ne faisait même pas office de passagère dans son existence, il se souvenait vaguement de son nom et du fait qu’elle se fichait d’être avec un homme qui ne l’aimait pas tant qu’il pouvait lui offrir le dernier sac à main en vogue. L’image aussi importait, et être avec un sportif sur le déclin, ça n’avait rien de brillant.

Peut-être que j’aurais changé ouais, que j’aurais été moins bête, et qu’ainsi, il aurait trouvé une personne avec qui se trouver sur un autre plan, avec qui il aurait trouvé des solutions. Elena aurait pu être cette femme. Je sais pas… Quand un rêve s’effondre pour soi, on a quand même envie de le transmettre à quelqu’un d’autre qui saura le porter jusqu’au bout, tu vois ? Demanda-t-il sérieusement à Selene : Quelqu’un qui pourrait juste avoir besoin d’un coup de pied au cul pour s’accomplir.

Il prit une profonde inspiration, avança sa main vers celle de la jeune femme. Il effleura ses doigts froids malgré le chaud de la tasse, avant de remonter doucement vers sa joue et sa tempe. Ce fut là qu’il constata : son nez rougi, ses joues rosées, et surtout la pâleur de ses traits :

T’es chaude, lui murmura-t-il alors.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7761
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Black sheeps   Black sheeps - Page 3 EmptyDim 2 Fév 2020 - 0:40
- Quelle conn-, avait-elle commencé à s’exclamer à propos de l’ex-copine de Connor, pardon, se reprit-elle.

Plutôt que d’insulter une femme qui était probablement morte désormais, la musicienne réfléchit à ce que lui disait le sportif. L’envie de transmettre son rêve à quelqu’un qui avait besoin d’un coup de pied au cul. Ça la fit sourire : ainsi, son ambition avant tout ça était de coller des baffes aux jeunes paumés comme elle l’était pour les mettre sur le bon chemin. Si elle était une amatrice de baseball plutôt qu’une pianiste, peut-être aurait-elle eu le déclic grâce à lui. Selene ne l’en admirait que plus et sans raison véritablement logique, elle ressentit un élan de gratitude pour son aîné.

- Je vois oui… complètement, souffla-t-elle doucement.

Ses prunelles bleues suivirent le geste de la main de Connor, puis sa joue se lova à demi contre ses doigts qui évaluaient sa température. Elle avait la tête lourde, effectivement, mais discuter avec son ami lui avait fait oublier la fièvre. Machinalement, la musicienne plaqua le dos de sa main sur son front mais bien évidemment, elle ne sentit rien de spécial.

- C’est le message pour me dire de retourner me coucher pendant que tu fais ma part sur le chantier ? Plaisanta-t-elle avec une œillade malicieuse, c’est vrai que Lisandro m’a dit que je devrais vraiment me reposer et boire beaucoup d’eau…

Ça, c’était les recommandations du médecin. Pourtant, Selene se mordilla la lèvre, ses yeux de biche observant Connor à la dérobée. Elle avait cet air de femme-enfant que seuls les moments de complicité avec quelqu’un de confiance étaient capables de restaurer. Plutôt que de laisser s’échapper la main de son aîné, la pianista la prit dans la sienne et déposer un baiser dans sa paume abimé par le travail rude du bois.

- Peut-être que tu pourrais… prolonger ta pause et monter avec moi ?

Comme ça en plus d’avoir fait la bêtise de l’emmener en dehors du campement, il esquiverait quelques heures de ses travaux d’intérêt généraux avec elle. Logique ! La musicienne savait que ce n’était pas malin, d’un point de vue respect de l’autorité – et respect du fonctionnement du fort tout court – mais elle n’en pouvait plus de cette sensation d’être dans une cage, aussi grande soit-elle. L’isolement ravivait son âme d’adolescente et sa tendance prononcée pour l’impertinence.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Black sheeps   Black sheeps - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Black sheeps -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: